Chypre peine à trouver les fonds pour payer fonctionnaires et retraites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chypre peine à trouver les fonds pour payer fonctionnaires et retraites

Message  Silver Wisdom le Mer 10 Avr - 14:15

Bonjour à tous,

Chypre peine à trouver les fonds pour payer fonctionnaires et retraites


Le ministre des Finances chypriote, Haris Georgiades, au palais présidentiel à Nicosie le 3 avril 2013
(Photo Yiannis Kourtoglou. AFP)


Les autorités chypriotes ont annoncé lundi avoir des difficultés à rassembler
les fonds nécessaires pour verser fin avril les retraites et les salaires des fonctionnaires
de l’île plongée dans une profonde crise financière.


Chypre, qui attend le versement de la première tranche d’un plan de sauvetage international en mai, a besoin de 75 millions d’euros
pour éviter un défaut de paiement en avril, a annoncé le trésorier général de la République. Le trésorier général, Mme Rea Georgiou,
a expliqué que «le déficit en liquidités pour avril s’élève à 160 millions d’euros». «Les 85 millions en réserve ne suffisent pas
et nous avons besoin d’un montant équivalent pour éviter un défaut» de paiement, a-t-elle précisé devant
la commission des Finances du Parlement.


Chypre a besoin de 75 millions d'euros pour éviter un défaut de paiement
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/8b446aa4-a04c-11e2-8c66-97195eca3fbb/Chypre_a_besoin_de_75_millions_deuros_pour_éviter_un_défaut_de_paiement#.UWVrlj5OKIU

Le ministre des Finances, Haris Georgiades, s’est lui montré plus optimiste: selon lui, Chypre est dans une situation
très délicate mais peut s’en sortir si le prêt international de 10 milliards d’euros commence à être versé dans les délais prévus.

«Il n’est pas question d’être en défaut de paiement si tout se passe comme prévu»

«Il y aura un risque (de défaut NDLR) si pour une raison ou un autre, soit à Chypre soit dans la zone euro,
l’accord (sur le plan de sauvetage international) n’est pas ratifié»

«Nous devons faire face à cette difficulté dans les jours et les semaines à venir, il y a des moyens de s’en sortir
pour quelques jours, quelques semaines. Cependant, nous ne pourrons tenir plus longtemps sans accord sur ce prêt,
sans le premier versement»
Le porte-parole du gouvernement, Christos Stylianides, a indiqué à la presse que les autorités tentaient dans l’urgence
de trouver les moyens de verser les salaires et les retraites fin avril. Une sortie de la zone euro exclue.


Le porte-parole du gouvernement, Christos Stylianides

«Ce gouvernement fera tout son possible dans les jours à venir pour faire adopter les lois
(concernant le plan de sauvetage) pour que nous n’ayons pas de problème avec les salaires et les retraites à la fin du mois»

«Je veux croire que dès aujourd’hui, chacun fera preuve de la prudence nécessaire pour donner les moyens
et les garanties afin que que l’Etat ait la possibilité de réunir les fonds»
Chypre a conclu un plan de sauvetage avec l’Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international
pour recevoir un prêt de 10 mds d’euros destiné à empêcher la faillite de l’île. Dans le cadre de ce plan, le pays s’est engagé
à une réduction drastique de son secteur bancaire, une baisse des effectifs du secteur public et une augmentation des impôts.

Le gouverneur de la Banque centrale, Panicos Demetriades, fortement remis en cause depuis le début de la crise,
a estimé que les dirigeants politiques étaient responsables des contreparties du plan, pointant notamment du doigt
les ministres de l’Eurogroupe avec qui Chypre a négocié cette aide.


Le gouverneur de la Banque centrale, Panicos Demetriades

La Banque centrale doit «faire face à une situation pénible» résultant d’une «décision politique»
Le ministre des Finances a martelé qu’il n’y avait pas d’alternative au plan de sauvetage international assorti de contreparties draconiennes,
car quitter la zone euro ramènerait le pays «des siècles» en arrière. Une éventuelle sortie de l’euro «n’est pas à l’ordre du jour»,
a déclaré M. Georgiades devant la commission des Finances du Parlement.

«Il est temps de corriger les erreurs du passé. Il est temps de payer la facture.
Nous ne pouvons dépenser que ce que nous avons dans les poches.
Il n’y a pas d’autre option», a martelé le ministre, invitant chaque ministère à «reprendre à peu près à zéro (leur) budget (...)
Chaque ligne, chaque programme devront être expliqués et justifiés».

Source de l'article
Chypre peine à trouver les fonds pour payer fonctionnaires et retraites
http://www.liberation.fr/monde/2013/04/08/chypre-a-besoin-de-75-millions-d-euros-pour-eviter-un-defaut-de-paiement_894557

Pour aller plus loin (ou pour revoir le film de la crise chipriote)

~ Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide ~
http://ledormeur.forumgratuit.org/t940-chypre-report-du-debat-parlementaire-sur-le-plan-d-aide

~ Crise à Сhypre: Et si le rêve européen touchait à sa fin? ~
http://ledormeur.forumgratuit.org/t977-crise-a-hypre-et-si-le-reve-europeen-touchait-a-sa-fin

~ Chypre a deux ans de plus pour remplir les conditions du plan d'aide ~
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202677853498-chypre-le-ministre-des-finances-michalis-sarris-demissionne-554480.php

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Chypre : la facture s’alourdit

Message  Silver Wisdom le Sam 13 Avr - 8:15

Bonjour à tous,

Chypre : la facture s’alourdit



Nicosie a confirmé que le pays avait besoin de 23 milliards d'euros,
et non de 17,5 milliards d'euros pour éviter la faillite.
Une facture supplémentaire que les Chypriotes vont devoir assumer seuls.


La facture du « sauvetage » de Chypre s’alourdit. Le gouvernement de Nicosie a confirmé les rumeurs : il faut 23 milliards d’euros
à l’île méditerranéenne pour éviter la banqueroute. C’est 5,5 milliards d’euros de plus que ce qui était prévu jusqu’ici.
Le porte-parole du gouvernement chypriote a jugé responsable de cette facture supplémentaire le gouvernement précédent,
dirigé par le président communiste Dimitris Christofias. « En novembre, les besoins s’élevait à 17,5 milliards d’euros », a-t-il rappelé.
Les besoins nouveaux de la république hellénophone sont liés non seulement aux remboursements des dettes de l’Etat
à moyen et court terme, mais aussi à des besoins de recapitalisation plus importantes des banques chypriotes.

Chypre : la facture s’alourdit


Publiée le 12 avril 2013 par News360x

Une facture pour Nicosie ?

Cette facture supplémentaire, Nicosie la prendra en charge seule. Le MES et le FMI ont convenu de donner respectivement
9 milliards d’euros et 1 milliard d’euros. Au regard des difficultés rencontrées lors de la négociation de l’aide, Chypre ne peut guère
espérer une rallonge. Elle prendra donc à sa charge les 5,5 milliards d’euros de besoin supplémentaire,
soit une facture totale pour l’île de 13 milliards d’euros.

"Nous ne demandons pas d'argent supplémentaire mais une aide renforcée de la 'task force' de la Commission européenne",
a confirmé un diplomate chypriote vendredi matin. Berlin a pour sa part ajouté que le montant était déjà "très élevé"
et qu'il "ne changera pas".

Où trouver 5,5 milliards d’euros ?

Pour trouver cette somme qui représente 40 % de son PIB, Chypre entend, selon les documents qui ont filtré dans la presse internationale,
vendre une partie des réserves d’or à hauteur de 400 millions d’euros. Le gouvernement envisage également de renégocier
le prêt de 2,5 milliards d’euros accordé en 2011 par la Russie au pays. Mais cela ne suffira pas. On voit mal, en réalité,
comment Chypre pourrait éviter une restructuration de sa dette. Nicosie suivrait ainsi le chemin tracé par Athènes,
ce que les Européens voulaient à tout prix éviter, puisque ceci nierait leurs affirmations selon lesquelles la restructuration grecque
serait inévitable. Mais là encore, le compte n’y sera pas. Et comme les prévisions économiques sur l’île semblent très optimistes,
il faut bien reconnaître que c’est l’ensemble de l’architecture du plan de sauvetage chypriote qui, moins de trois semaines
après sa construction, semble déjà vaciller.


Pourquoi le rapport de la Troïka sur Chypre est peu crédible.
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130411trib000758879/pourquoi-le-rapport-de-la-troika-sur-chypre-est-peu-credible.-.html

Source de l'article
Chypre : la facture du sauvetage augmente déjà de 5,5 milliards d'euros
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130411trib000758918/chypre-la-facture-du-sauvetage-augmente-deja-de-55-milliards-d-euros.html

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La troïka persiste et signe à Chypre

Message  Silver Wisdom le Lun 22 Avr - 15:42

Bonjour à tous,

La troïka persiste et signe à Chypre



Comme en Espagne, le modèle de développement avec le taux de croissance
élevé des années 2000 en large partie dû au secteur de construction
et du tourisme semble avoir atteint ses limites.


Chypre est secouée par les politiques d’austérité qui traversent la Grèce, les attaques spéculatives et les pressions de ses créanciers.
Pourtant, la dette publique chypriote ne dépasse le niveau requis par Bruxelles (60% du PIB) qu’après l’éclatement de la crise en Europe
et passe de 48.9% en 2008 à 71,1% en 2011. Elle serait de 84% du PIB au troisième trimestre 2012 selon Eurostat
et pourrait dépasser les 109 % du PIB cette année.


Euro-Indicateurs (Eurostat du 23 janvier 2013) (pdf)
http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23012013-AP/FR/2-23012013-AP-FR.PDF

Suite à de nombreux rebondissements, finalement, ce ne sont plus 18 milliards dont a besoin le gouvernement chypriote
pour la période 2012-2016 mais au moins 23 milliards d’euros. Alors que les négociations courent toujours
entre les autorités chypriotes et russes sur la restructuration du prêt de 2,5 milliards d’euros accordé en 2011 à Chypre
par la Fédération de Russie, la troïka a donné son verdict avant d’être validé par les Parlements nationaux :

l’austérité, comme on pouvait s’y attendre,
sera brutale voire mortelle et dévastatrice à Chypre





C'est le genre de battements d'ailes qui change le cours de l'histoire. Un étudiant américain, Thomas Herndon,
a révélé il y a quelques jours que l'étude des économistes Kenneth Rogoff et Carmen Reinhart de 2010, principale justification théorique
de la politique de rigueur appliquée en Europe, comportait des erreurs.... de calculs !


Il trouve une erreur de calcul qui remet en cause l'austérité
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130419.OBS6421/il-trouve-une-erreur-de-calcul-qui-remet-en-cause-l-austerite.html
En échange d’un prêt de 10 milliards d’euros (9 milliards de la zone euro,
via le Mécanisme européen de stabilité (MES), et 1 milliard du FMI), la troïka impose ses recommandations habituelles :

Allongement de la durée du travail en repoussant l’âge de départ à la retraite de deux ans ;
Réduction de 4500 fonctionnaires jusqu’en 2016 ;
Gel des pensions retraites et salaires jusqu’en 2016 ;
Augmentation de 17 à 19% de la TVA à raison d’un point en plus par an en 2013 et en 2014 (le taux réduit de TVA augmentera de 8% à 9%) ;
Augmentation des impôts/taxes sur le tabac, l’alcool, l’énergie, les transports et l’essence ;
Coupes claires dans l’éducation et la santé...
Chypre rejoint ainsi le club des pays sous perfusion de la troïka. La population chypriote est sommée de se serrer la ceinture
pour sauver des banques privées insouciantes et irresponsables qui ont perdu des milliards en spéculant sur la dette grecque.
Sur les 10 milliards « d’aide », seulement 3,4 milliards doivent servir au besoin de financement du gouvernement. 2,5 milliards
sont destinés à recapitaliser le secteur bancaire (la somme totale nécessaire est estimée à 10,4 milliards d’euros)
et les 4,1 milliards restant repartiront aussitôt en remboursement de la dette arrivant à échéance.

Mais ce n’est pas tout, pour satisfaire ses créanciers, le pays doit dégager 13 milliards d’euros, au lieu des 7 milliards prévus fin mars.
Ces 13 milliards supplémentaires (soit 75 % du PIB annuel actuel de l’île) seront à la charge des Chypriotes qui pâtissent
d’un effondrement de leur pouvoir d’achat et dont le taux de chômage a brutalement augmenté de 3,7% en 2008 à 14% en février 2013.


Le taux de chômage à 12,0% dans la zone euro (Eurostat - 2avril 2013)(pdf)
http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-02042013-AP/FR/3-02042013-AP-FR.PDF

Chypre, ce paradis fiscal de moins de 1,5 millions d’habitants où les entreprises ne payent officiellement que 10% d’impôt
sur leurs bénéfices, devrait s’engager à porter ce taux au niveau de celui de l’Irlande à 12,5 %. Une bien maigre compensation
suite à la chute vertigineuse de cet impôt de 9 points qui était de 19% en 2000. Par ailleurs, le programme de privatisations
est porté à 1,4 milliard d’euros et la banque centrale doit vendre une partie de l’or qu’elle détient en réserve pour 400 millions d’euros.



Néanmoins, l'exemple chypriote montre que la vente d'or permettrait à Nicosie de lever une part non négligeable de 3%
des 13 milliards d'euros que le pays doit réunir en complément de l'aide de 10 milliards versée par la Commission européenne,
la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI).

Le cours de l'once d'or a plongé après l'annonce de la vente éventuelle des réserves excédentaires chypriotes.
Les marchés craignent que cette décision accentue la pression sur d'autres banques centrales.


Le projet de vente d'or chypriote, un précédent dans l'UE?
http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-projet-de-vente-d-or-chypriote-un-precedent-dans-l-ue-826795
© 2013 Reuters - Tous droits de reproduction réservés par Reuters.
La particularité de cette crise est qu’elle met en doute la sécurité des dépôts bancaires de la population, dorénavant,
on touche au portefeuille des citoyens. Le projet initial élaboré en mars prévoyait d’instaurer une taxe exceptionnelle de 6,75 %
sur les dépôts bancaires en-deçà de 100 000 euros et de 9,9 % au-delà de ce seuil. Il a été rejeté par le Parlement le 19 mars 2013.
Après avoir été empêchée de violer sa propre loi protégeant les avoirs bancaires de moins de 100 .000 euros par les députés chypriotes,
l’Union européenne propose désormais de mettre à contribution les dépôts de plus de 100 000 euros à hauteur de 60 % selon le FMI.
Malgré un soi-disant contrôle sur les capitaux et la fermeture des banques pendant 12 jours en mars,
d’énormes fuites ont eu lieu sous les yeux de la BCE.


Taxe sur les dépôts à Chypre : des initiés savaient
http://ledormeur.forumgratuit.org/t940-chypre-report-du-debat-parlementaire-sur-le-plan-d-aide#2275

Cela rappelle fortement la crise argentine de 2001 lorsque le ’ corralito ’ fut décrété le 1er décembre 2001
(il resta en place jusqu’au 1er décembre 2002) et entraîna la chute du gouvernement
de Fernando de la Rúa trois semaines plus tard. Ce qui se passe à Chypre, bien que ne représentant que 0,2 % de l’économie
de la zone euro (son PIB annuel est d’environ 17,8 milliards d’euros), constitue une première en Europe et a de fortes probabilités
d’étendre la crise de la zone euro et au-delà. Malgré les récents discours du FMI appelant à réduire l’austérité, l’institution persiste et signe.
Il s’agit de contrôler la mise en œuvre des politiques austéritaires afin de poursuivre les mêmes objectifs d’ajustement.
L’austérité doit passer coûte que coûte, outre la réprobation de la Cour constitutionnelle comme au Portugal
ou l’impasse au Parlement comme en Grèce.

Le problème des banques chypriotes,
c’est la dette grecque, que les banques du Centre leur ont refourguée


Les actifs du système financier chypriote, extrêmement exposé à la dette grecque, sont devenus 8 fois plus importants
que le PIB du pays. En 2009 et 2010, les banques privées chypriotes, dont les 2 plus importantes, la banque Laiki et la banque de Chypre,
ont massivement investi en bons de la dette grecque à hauts risques à la recherche de rentabilité sur le marché secondaire
(où s’échangent les bons de la dette « d’occasion ») et cela alors que les autres banques européennes tentaient par tous les moyens
de s’en défaire. La Deutsche Bank a ainsi pu se débarrasser de ses titres de la dette grecque pour les revendre à bon prix aux banques
de Chypre. Avec la dévaluation des bons de la dette grecque négociée avec la troïka et la Grèce en décembre 2012 comme condition
au déblocage d’une nouvelle tranche d’endettement, les détenteurs de la dette grecque ont été soulagés et c’est tout le système bancaire chypriote qui a subi d’énormes pertes. La banque Laiki et la banque de Chypre se sont alors effondrées. Une fois encore la population
est appelée à sauver la mise d’un secteur bancaire privé qui a perdu des milliards en spéculant de manière totalement aberrante.

~ Traduction trouvée sur Mondialisation.ca ~

Source origninale de l'article (en espagnol)
Los bancos de la Europa central arrastran a Chipre
https://www.diagonalperiodico.net/global/bancos-la-europa-central-arrastran-chipre.html

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre peine à trouver les fonds pour payer fonctionnaires et retraites

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum