Les ministres des Affaires étrangères du G8 discutent à Londres de la situation en Syrie et en Corée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ministres des Affaires étrangères du G8 discutent à Londres de la situation en Syrie et en Corée

Message  Silver Wisdom le Jeu 11 Avr - 16:08

Bonjour à tous,

Les ministres des Affaires étrangères du G8 discutent à Londres
de la situation en Syrie et en Corée



Le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov
le 11 avril 2013 à Londres - AFP Leon Neal


Les ministres des Affaires étrangères du G8 se retrouvent jeudi à Londres
pour une réunion dominée par l'escalade de la tension en Corée du Nord
et par la question autrement plus controversée de la fourniture d'armes à l'opposition syrienne.


Après un dîner mercredi soir, les ministres des pays les plus riches se retrouvent jeudi pour des discussions qui devraient
se concentrer sur le possible tir d'essai de missile de la Corée du Nord. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déjà rencontré
ses homologues russe et japonais pour discuter de la situation. Pour le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel,
Pyongyang "flirte avec une ligne dangereuse".


Les États-Unis menacent d’une guerre avec la Corée du Nord et demandent à la Chine de lui retirer son soutien
http://www.mondialisation.ca/les-etats-unis-menacent-dune-guerre-avec-la-coree-du-nord-et-demandent-a-la-chine-de-lui-retirer-son-soutien/5330806?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-etats-unis-menacent-dune-guerre-avec-la-coree-du-nord-et-demandent-a-la-chine-de-lui-retirer-son-soutien

L'éventuel tir de missile pourrait survenir autour du 15 avril, ou coïncider avec la visite à Séoul prévue vendredi de John Kerry
et du secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen. Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov,
dont le pays conserve des liens étroits avec la Chine, le principal allié de la Corée du Nord, a mis en garde contre les "manoeuvres militaires" dans la crise nord-coréenne, mais insisté sur le fait que Moscou et Washington étaient sur la même longueur d'ondes à ce sujet.


Corée du Nord : Moscou redoute des « actions unilatérales »
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202674183237-coree-du-nord-moscou-redoute-des-actions-unilaterales-553982.php

John Kerry s'est aussi entretenu mercredi soir avec son homologue japonais Fumio Kishida du rôle de la Chine
et de ce qu'il faudrait faire pour "changer la dynamique" en Corée du Nord, selon un responsable du département d'Etat.
Le secrétaire d'Etat américain "a souligné l'importance de continuer à mettre la pression sur la Corée du Nord
avec des sanctions économiques", selon ce responsable.

Les ministres du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Italie, Japon et Russie) vont également poursuivre
leurs discussions sur le conflit en Syrie, qui a fait 70.000 morts en deux ans selon l'ONU. Mercredi, l'opposition syrienne a de nouveau
tenté de convaincre les Etats-Unis de lui fournir des armes, un appel qui coïncide avec l'annonce de l'allégeance à Al-Qaïda
du Front jihadiste Al-Nosra, en première ligne contre le régime syrien.


20,000 U.S. M-16s stolen from unguarded warehouse in Kuwait
http://www.worldtribune.com/2013/04/09/20000-u-s-m-16s-stolen-from-unguarded-warehouse-in-kuwait/

Mais M. Kerry, dont le pays fournit une importante aide humanitaire à la rébellion syrienne mais pas d'aide militaire létale,
"n'a rien promis", a indiqué un représentant de son ministère. En revanche, le chef de la diplomatie américaine se rendra le 20 avril
à Istanbul à une nouvelle réunion du groupe des Amis de la Syrie, formé de pays arabes et occidentaux opposés au régime de Bachar al-Assad,
a annoncé une autre source au département d'Etat. La dernière grande réunion des Amis de la Syrie s'est tenue en février à Rome.

La Russie est totalement opposée à l'armement de la rébellion syrienne
et a bloqué à plusieurs reprises toute résolution à l'ONU visant à accroître la pression sur Bachar al-Assad.


Du côté des Britanniques, William Hague a qualifié les discussions avec l'opposition syrienne de "très constructives"
et a estimé que les dirigeants de la Coalition nationale syrienne "auraient un rôle vital à jouer en matière de gouvernance,
de services et de soutien au peuple syrien". Il a une nouvelle fois milité pour une levée de l'embargo de l'Union européenne
sur les livraisons d'armes aux forces de l'opposition syrienne.




La France, après avoir semblé être sur la même ligne que Londres, a indiqué qu'elle n'avait pas encore arrêté sa position.
Elle a fait valoir qu'il fallait d'abord établir si on pouvait "avoir confiance" en l'opposition syrienne et a mis en avant le risque
que les armes tombent aux mains des extrémistes.


La France veut armer les « rebelles syriens » !
http://www.voltairenet.org/article177996.html

Une "déclaration assez forte" sur la Syrie devrait clore la réunion jeudi à Londres, selon un haut représentant de l'administration américaine,
qui a toutefois reconnu que le texte avait fait l'objet de "vives discussions", en raison notamment des objections russes.
Washington voudrait parvenir à assouplir la position de Moscou, allié indéfectible du régime de Damas depuis le début du conflit.
Les ministres des Affaires étrangères du G8 devraient également se pencher sur la situation en Iran, dont le programme nucléaire
suscite les craintes renouvelées de la communauté internationale.

Mercredi, les Etats-Unis se sont ainsi dits "très inquiets"
de l'inauguration par Téhéran de deux mines d'extraction et d'un complexe de production d'uranium.


Source de l'article
G8: l'armement de l'opposition syrienne et la Corée du Nord au menu
http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/04/11/G8-l-armement-de-l-opposition-syrienne-et-la-Coree-du-Nord-au-menu-1407445

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministres des Affaires étrangères du G8 discutent à Londres de la situation en Syrie et en Corée

Message  c.isme le Ven 12 Avr - 6:02


Salut, je passe juste pour dire qu'un M16 pèse 3 kilos et que 20 000 fois 3 = 60 tonnes sans compter les munitions volées.
J'imagine que ça doit rentrer dans un avion cargo, ça pèse le poids d'un char d'assaut lourd environ.

Encore merci à bientôt. Very Happy

c.isme
Membre
Membre

Date d'inscription : 14/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Réunion du G8 : une Funesterie....

Message  Silver Wisdom le Ven 12 Avr - 18:12

Bonjour c.isme,

Effectivement, cela doit pouvoir tenir dans un avion cargo.


Syrie: Plus de 160 vols cargos chargés d’armes en provenance du Qatar et de l’Arabie Saoudite
http://ledormeur.forumgratuit.org/t935-paris-et-londres-veulent-livrer-des-armes-aux-rebelles-syriens#2326

De plus, cela est certainement la meilleure des façons de contourner le nouveau traité de l'ONU sur les armes.


ONU : le commerce des armes bientôt régulé
http://ledormeur.forumgratuit.org/t997-onu-le-commerce-des-armes-bientot-regule



Sachant que les ¾ du commerce mondial des armes légères sont contrôlés par six États producteurs, un traité sur cette activité
ne peut être appliqué qu’à la suite d’un accord entre eux (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie).
Cela revient à créer un cartel de vendeur qui pourra éventuellement imposer ses prix pour augmenter ses marges de profit.


Ce que le représentant de la Bolivie a résumé en disant « L’industrie des armes peut dormir
sur ses deux oreilles car [la rédaction de] ce Traité défend ses intérêts ».


Le traité sur les armes : Un non-événement qui cache une tragique réalité
http://ledormeur.forumgratuit.org/t1012-le-traite-sur-les-armes-un-non-evenement-qui-cache-une-tragique-realite
Je rajouterais un pays aux six cités ci-dessus : Israël.

Ils doivent certainement écrire Bon avec un C.
Comment peut-on croire à une telle farce (funeste, certes)?
J'attends avec impatience ce qui sortira de cette réunion des Ministres des Affaires Etrangères du G8.
Pour l'instant, rien n'a l'air ne transpirer de cette dernière.

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les ministres européens des Affaires étrangères devaient envoyer lundi un signe de soutien à l’opposition syrienne

Message  Silver Wisdom le Mar 23 Avr - 8:05

Bonjour à tous,

Les ministres européens des Affaires étrangères
devaient envoyer lundi un signe de soutien à l’opposition syrienne




Les ministres européens des Affaires étrangères devaient envoyer lundi
un signe de soutien à l’opposition syrienne en assouplissant l’embargo européen
contre le pétrole syrien en vigueur depuis septembre 2011,
tandis que le débat sur l’opportunité de lui livrer des armes se poursuit.


L’objectif est, qu’en obtenant le feu vert de l’Union européenne, les rebelles pourraient relancer l’extraction et l’exploitation pétrolière
dès cette semaine. Depuis décembre 2012, l’Armée syrienne libre contrôle le champ pétrolifère d’Al-Tanak dans la province de Deir Ezzor
où se trouve les plus grandes réserves du pays. Elle en contrôlait trois autres un peu plus tôt, mais ils ont été repris
par l’armée du régime de Bachar al-Assad.



Photo d'illustration. © ALICE Martins / AFP

Les ministres ont jugé "nécessaire" d'"introduire des dérogations" aux sanctions dans le but
d'"aider la population civile syrienne, en particulier en réponse aux problèmes humanitaires (...)
et pour rétablir une activité économique normale", ont-ils indiqué dans les conclusions de leur réunion.

"Nous répondons ainsi aux critiques de l'opposition et de la population, qui affirment être plus affectées
par les sanctions internationales que le régime" de Bachar el-Assad, a expliqué un haut responsable de l'UE.
"Nous voulons aider à la reconstruction économique" des zones contrôlées par l'opposition "afin que la population
se rende compte qu'il existe une véritable solution alternative au régime d'Assad", a souligné le chef de la diplomatie allemande,
Guido Westerwelle. L'UE va ainsi lever les restrictions sur les ventes d'équipements pétroliers et sur les investissements
dans ce secteur, à condition qu'ils ne bénéficient pas au régime. Les sociétés intéressées par l'importation de brut
ou par des investissements devront demander l'autorisation de leur gouvernement, qui tentera d'obtenir
des garanties de la Coalition de l'opposition.


Syrie : l'Union européenne lève partiellement l'embargo pétrolier pour aider les rebelles
http://www.lepoint.fr/monde/syrie-l-union-europeenne-leve-partiellement-l-embargo-petrolier-pour-aider-les-rebelles-22-04-2013-1657934_24.php
En soutenant l’opposition, les pays de l’Union européenne veulent soutenir les anti-Assad dans la mise en place
de leurs propres institutions.Avant la révolte de 2011, l’Europe était le principal client de Damas. Depuis l’embargo,
les ventes sont passées de 7,2 milliards à 185 millions $, ce qui représente environ 130 000 barils/jour,
selon les dernières estimations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Syrie : l’Europe fait vaguement miroiter l’achat de pétrole à l’opposition


Syrie : l'Europe fait vaguement miroiter l... par euronews-fr

Ce qui inquiètent beaucoup les pays occidentaux c’est en effet de savoir quel mouvement rebelle
contrôle tel ou tel champ pétrolier. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH),
ceux de Deir Ezzor (est) et Hassaka (nord-est) seraient aux mains du Front Al-Nosra, affilié à Al-Qaïda.





Moscou qualifie de contreproductive la décision de l'Union européenne d'assouplir ses sanctions
frappant les importations de pétrole syrien pour les régions sous contrôle de l'opposition,
a indiqué lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

"Tant qu'il n'y a pas eu de nouvelles élections en Syrie, il y a là un gouvernement légitime.
Aussi, estimons-nous que de telles démarches unilatérales se trouvent en contradiction
avec les normes du droit international et les accords enregistrés à Genève sur des voies
à emprunter vers un dialogue intersyrien", a déclaré le diplomate.


Syrie: acheter du pétrole aux rebelles : contreproductif (Moscou)
http://fr.rian.ru/world/20130422/198144329.html

Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a plaidé pour l'arrêt des livraisons d'armes aux parties en conflit en Syrie
lors d'un entretien avec le premier ministre du Qatar Cheikh Hamad bin Jassem Al Thani, et le secrétaire général
de la Ligue arabe Nabil al-Arabi, a annoncé mardi son porte-parole Martin Nesirki.

"Le secrétaire général a appelé à stopper le flot d'armes qui parviennent aux deux camps dans le conflit syrien.
Davantage d'armes ne ferait qu'augmenter le nombre de morts et les destructions", a indiqué le porte-parole.


Syrie: l'Onu appelle à mettre fin aux livraisons d'armes
http://fr.rian.ru/world/20130423/198147515.html
Les Européens suivent donc la même ligne que les États-Unis, qui ont annoncé samedi un doublement de leur assistance
directe à l’opposition.Union Européenne et États-Unis hésitent toujours à fournir des armes lourdes aux rebelles
afin de lutter contre les attaques aériennes de Damas.

Londres et Paris restent isolés sur cette question, mais Berlin a indiqué être disposée
à «ne pas s’opposer» si «un ou deux pays veulent livrer des armes», tout en soulignant de nouveau le risque
qu’elles «tombent entre de mauvaises mains». La question sera tranchée d’une manière ou d’une autre d’ici au 1er juin prochain,
date à laquelle le régime de sanctions visant la Syrie doit être renouvelé, ou amendé.



Paris et Londres veulent livrer des armes aux rebelles syriens
http://ledormeur.forumgratuit.org/t935-paris-et-londres-veulent-livrer-des-armes-aux-rebelles-syriens#2233

Source de l'article
L’Europe accepte le pétrole des rebelles syriens, mais hésite toujours à les armer
http://www.45enord.ca/2013/04/leurope-accepte-le-petrole-des-rebelles-syriens-mais-hesite-toujours-a-les-armer/

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

L'UE Finance Directement Le Pillage Par Al Qaeda Du Petrole Du Peuple Syrien

Message  09991 le Dim 26 Mai - 11:34

L'UE Finance Directement Le Pillage Par Al Qaeda Du Petrole Du Peuple Syrien





Le quotidien anglais The Guardian a publié récemment un article affirmant que l'UE finançait directement les groupes terroristes affiliés à al Qaeda combattant l'armée nationale syrienne qui pillent le pétrole dans l'Est de la Syrie et le revendent à prix trés bas à des pays membres de l'UE via la Turquie prédatrice en chef et tueuse du peuple syrien.



Selon The Guardian :

La décision de l'UE de lever les sanctions pétrolières pour aider l'opposition a accéléré le rush pour contrôler les puits et pipelines dans des zones tenues par les rebelles et aider à consolider la main mise des groupes djihadistes sur les ressources clés du pays

Le Guardian précise que les principaux bénéficiaires de la levée des sanctions de l'UE sont le Front al Nusra et des groupes islamistes similaires.

Jabhat al Nusra affilié à al Qaeda et d'autres groupes extrémistes islamistes contrôlent la majorité des puits de pétrole dans la province de Deir Ezzor, déplaçant parfois par la force des tribus locales sunnites. Ils ont également pris le contrôle d'autres champs aux mains de groupes kurdes plus au Nord Est dans le gouvernorat de Hasakah

En levant ces sanctions et en s'autorisant à faire du commerce avec ces groupes terroristes l'UE finance al Qaeda tout en prétendant mener une "guerre contre le terrorisme".

Récemment le quotidien allemand Der Spiegel Online a lui aussi rapporté comment les Islamistes déversent le pétrole syrien sur le marché mondial à des prix extrèmement bas :

Depuis Février le groupe islamiste rebelle Liwa al-Islam a pris le contrôle du champ pétrolier d'al -Thaura dans le gouvernorat d'ar-Raqqah... Les rebelles dans al -Thaura vendent dix camions citerne pleins chaque jour. Ils se font beaucoup d'argent et font payer environ
13 $ US le baril alors que sur le marché mondial un baril vaut 100 $ US mais cela a peu d'influence sur le marché


Abu Saif, un mercenaire islamiste de la Brigade Ahrar liée au Frères Musulmans, décrit comment les djihadistes pillent le pétrole du peuple syrien :
Jabhat al Nusra investit dans l'économie syrienne pour renforcer sa position en Syrie et en Irak. Les combattants d'Al Nusra vendent tout ce qui leur tombe entre les mains, du blé, des vestiges archéologiques, des équipements d'usines, du pétrole raffiné, des machines, des voitures, des pièces détachées, du pétrole brut."

Pour s'emparer du pétrole les terroristes tuent quiconque se met en travers de leur chemin. C'est ainsi qu'ils ont détruit le village d'al -Musareb prés de Deir Ezzor, assassinant 50 de ses habitants après un conflit avec des hommes des tribus locales à propos d'un camion citerne. Ces assassinats qui permettent à ces terroristes de piller le pétrole de la Syrie pour approvisionner l'UE sont filmés et postés sur You Tube comme d'autres crimes qu'ils commettent à l'encontre des populations civiles et des militaires qui défendent leur pays et leur peuple.

L'UE tout comme les US ne recule devant rien pour s'emparer des ressources énergétiques au Moyen Orient en Afrique et en Asie Centrale. Les guerres D'Afghanistan, d'Irak, de Libye celle en cours contre la Syrie et celle en préparation contre l'Iran ont toutes des objectifs de pillage des ressources énergétiques de ces pays.

Ce qui est le plus scandaleux c'est que des organisations dites "de gauche" telles l'Organisation Socialiste Internationale le parti de gauche allemand, le NPA en France et le Parti des Travailleurs Socialistes (SWP) en Grande Bretagne ont le toupet de qualifier de "révolution" la guerre menée contre la Syrie et le peuple syrien par l'Impérialisme américano sioniste leurs vassaux européens et arabes et leurs proxis djihadistes. Leur ralliement à la pseudio " révolution" syrienne est un acte de trahison vis à vis du peuple syrien et un soutien clair à cet impérialisme qu'ils prétendent combattre qui utilise des terroristes pour piller la Syrie. Les multinationales que finalement ils soutiennent sont déjà dans les starting blocks pour vautouriser les puits de pétrole et ressources en gaz de la Syrie.


Israël quant à lui a déjà commencer à piller les ressources en pétrole du Golan occupé en attribuant à Effi Eitan un ancien chef d'état major de l'armée israélienne le droit de forer sur le Golan occupé. C'est sans parler de l'exploitation depuis de nombreuses années de carrières de pierre utilisées pour la construction des colonies sur le Golan occupé et ailleurs en Palestine occupée.

Récemment le président syrien, Bashar al Assad, dans une interview accordée au journal Clarin et à l'agence de presse étatique de l'Argentine Telam a renouvelé ses accusations contre des " puissances étrangères" qui soutiennent l'opposition islamiste et directement accusé
Israël de soutenir directement les groupes terroristes de deux façons d'abord en leur fournissant un soutien logistique et aussi en leur disant quels sites attaquer et comment les attaquer."

L'UE devrait discuter prochainement d'une possible levée de l'embargo des armes afin d'approvisionner les opposants à Assad sachant que ces armes risquent de tomber aux mains de ces groupes extrémistes tel al Nusra liés à al Qaeda. La France et la Grande Bretagne font pression sur les autres états membres de l'UE pour obtenir cette levée de l'embargo alors que certains pays y sont opposés tel l'Autriche qui a menacé de retirer ses 380 soldats faisant partie des casques bleus déployés sur le Golan occupé.

Le chef de la mission diplomatique russe auprès de l'UE, Vladimir Chizhov, s'est exprimé sur cette possible levée de l'embargo des armes à destination de l'opposition armée. Il a dit que les discussions sur celle ci était inappropriées alors même que la Russie et les US ont appelé à une conférence internationale à Genève sur la Syrie.



Selon Chizhoiv :



Chizhoiv

le Conseil des affaires étrangères de l'UE doit s'ocuper de ce problème le 27 de ce mois... Selon nos estimations la majorité des pays membres de l'UE rejettent la levée de l'embargo

Chizhov a ajouté que le fait de lever l'embargo pour l'un des deux camps compte tenue des circonstances est une décision dangereuse.

Envoyer plus d'armes à de tels endroits ne contribuera jamais à instaurer la paix

Chizhov a également fait remarquer le côté hétéroclite des groupes armés qui constituent "l'opposition armée " et que ce sont les extrémistes qui la contrôle. il a ajouté que quand certains responsables des états membres de l'UE affirment que ces armes ne tomberont pas aux mains des extrémistes ce sont des prises de position dangereuses.

Chizhov a dit que la Russie n'acceptera pas une telle décision. En clair si l'UE arme l'opposition la Russie armera le gouvernement syrien en plus des commandes anciennes qu'elle honore actuellement comme l'a déclaré le ministre des affaires étrangères russe, Sergei Lavrov.

Chizhov a fait remarqué que l'UE a des règles précises en matière de vente d'armes et de technologie militaire adoptées en 1998 et revues en 2008. Elles interdisent d'envoyer des armes dans les zones de conflit où elles pourraient être utilisées dans un contexte de violations des droits de l'homme. Ce qui n'empêche pas l'UE d'armer Israël lire notre article sur le sujet

Chizhov a également dit que la crise syrienne serait évoquée lors du sommet de l'UE qui doit se tenir le 3 et 4 Juin prochain dans la ville russe de Yekaterinburg et que l'UE devait participer en tant que telle à la prochaine conférence de Genève sur la Syrie de même que les pays membres permanents du Conseil de Sécurité.

La Russie tient absolument à ce que l'Iran - de même que l'Arabie Saoudite- participe à cette conférence ce que rejette le gouvernement Hollande sous emprise juive sioniste. Le millionnaire juif sioniste du Quai d'Orsay Laurent Fabius a dit qu'il était hors de question que la Hollandie se retrouve autour de la table des négociations avec l'Iran pourtant un acteur régional incontournable pour mettre fin à cette guerre destructrice de la Syrie et dont est responsable au premier chef Hollande et sa clique qui défendent les intérêts d'Israël et pas de la France.




Jeudi 23 Mai 2013
Mireille Delamarre


http://www.planetenonviolence.org/L-UE-Finance-Directement-Le-Pillage-Par-Al-Qaeda-Du-Petrole-Du-Peuple-Syrien_a3102.html





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministres des Affaires étrangères du G8 discutent à Londres de la situation en Syrie et en Corée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum