La Russie se prépare à une attaque israelo-américaine contre l'Iran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Russie se prépare à une attaque israelo-américaine contre l'Iran

Message  Geoff le Sam 18 Fév - 14:05

La Russie se prépare à une attaque israelo-américaine contre l'Iran


Les sources du ministère russe de la Défense déclarent que le Kremlin reçoit des informations sur la préparation d’une attaque d’Israël contre les sites nucléaires de l’Iran avec le soutien des Etats-Unis. L’attaque sera soudaine et lancée très prochainement, écrit jeudi 15 décembre le quotidien Nezavissimaïa gazeta. La riposte de Téhéran ne devrait pas se faire attendre. Une guerre à part entière pourrait alors se déclencher, dont les conséquences seraient imprévisibles.


La situation géopolitique autour de la Syrie et de l’Iran pousse la Russie à optimiser d’urgence ses forces armées en Transcaucasie, dans la mer Caspienne et dans les régions de la Méditerranée et de la mer Noire. Les sources du ministère russe de la Défense déclarent que le Kremlin reçoit des informations sur la préparation d’une attaque d’Israël contre les sites nucléaires de l’Iran avec le soutien des Etats-Unis. L’attaque sera soudaine et lancée très prochainement, écrit jeudi 15 décembre le quotidien Nezavissimaïa gazeta. La riposte de Téhéran ne devrait pas se faire attendre. Une guerre à part entière pourrait alors se déclencher, dont les conséquences seraient imprévisibles.

Ce problème fait partie des priorités de l’ordre du jour du sommet de jeudi UE-Russie à Bruxelles avec la participation du président russe Dmitri Medvedev. La Russie a commencé récemment à exercer une influence diplomatique directe sur l’Europe et la communauté internationale concernant les problèmes d’une éventuelle guerre en Iran, après la publication en novembre par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’un rapport sur le programme nucléaire iranien.

Cependant, la préparation de la Russie visant à minimiser les pertes suite aux actions éventuelles contre Téhéran a commencé il y a plus d’un an. A l’heure actuelle elle est pratiquement terminée. Selon les sources du ministère russe de la Défense, en octobre-novembre 2011, la 102e base militaire en Arménie a été intégralement optimisée. Les familles des militaires ont été rapatriées en Russie, et la garnison russe déployée près d’Erevan a été réduite, les unités de la garnison ont été projetées dans la région de Gumri, plus près de la frontière turque. En fait, les attaques éventuelles des troupes américaines contre les sites iraniens sont possibles à partir du territoire de la Turquie. On ignore pour l’instant quelle serait la mission de la 102e base. Mais on sait que depuis le 1er décembre les forces russes des bases militaires en Ossétie du Sud et en Abkhazie sont entièrement opérationnelles. Et les navires de la flotte russe de la mer Noire croisent près des eaux territoriales de la Géorgie, qui pourrait dans ce conflit se mettre du côté des forces anti-iraniennes.

A Izberbach (Daguestan), à proximité de la frontière azerbaïdjanaise, le groupe de batteries doté de missiles côtiers Bal-E d’une portée de 130 km est en régime d’alerte permanent. Et tous les patrouilleurs lance-missiles de la flotte russe de la mer Caspienne ont été projetés d’Astrakhan près de Makhatchkala et de Kaspiisk pour créer une unité navale unie. Le navire-amiral Tatarstan devrait être rejoint par le petit navire d’artillerie Volgodonsk et la corvette lance-missiles Daguestan. Les vaisseaux-amiraux de la flottille sont dotés de systèmes de missiles d’une portée de 200 km.

Un groupe aéronaval de la flotte russe du Nord sous le commandement du croiseur lourd porte-avions Admiral Kouznetsov, qui a l’intention d’entrer dans le port syrien de Tartus, a été envoyé près des côtes méditerranéennes. Les sources du ministère russe de la Défense n’ont pas confirmé, mais n’ont pas non plus réfuté le fait que ce groupe aéronaval était accompagné par des sous-marins nucléaires de la flotte du Nord. Aucune annonce officielle n’a été faite concernant les missions de l’armée et de la flotte si une guerre était déclenchée contre l’Iran.

Les analystes n’excluent pas la participation militaire de la Russie au conflit en Iran. "Dans le pire cas de figure, si Téhéran était menacé par une défaite militaire totale en résistant à l’invasion des forces des Etats-Unis et l’Otan, la Russie lui apporterait son aide militaire. Du moins, technique", prédit le colonel Vladimir Popov, expert militaire.


Sources : http://www2.irna.ir/fr/news/view/line-96/1112159146181122.htm et http://www.news26.tv/proche-orient/1457-la-russie-se-prepare-a-une-attaque-israelo-americaine-contre-liran-dans-les-prochains-jours.html


Frappes militaires sur l’Iran : quels risques et conséquences régionales? :
http://vilistia.com/?p=5526

Syrie, Iran, Pakistan, une ceinture de feu traverse le continent eurasien ! : http://www.geopolintel.fr/article429.html
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

la Russie place 3 bases militaires en état d’alerte de combat !

Message  Silver Wisdom le Mar 21 Fév - 9:04

Bonjour à tous,

la Russie place 3 bases militaires en état d’alerte de combat !



La tension monte d'un cran dans le conflit Israelo-Americano-Iranien.

Selon Marco Robin, les Russes font passer un message important : “rien ne se fera sans nous”.
En clair quelque soit la solutions envisagée pas les occidentaux, Guerres ou pourparlers,
les Russes ne laisseront pas le terrain libre …
Et ce sur l’ensemble de la zone qui s’étale de la Syrie au Pakistan !
Il est fort probable que les Chinois sur-enchérissent sous peu ..

En effet, des bases militaires russes dans le Caucase
– en Arménie, Ossétie du Sud et Abhazia –
ont été mis en alerte de combat.




Les experts militaires pensent que les Etats-Unis peuvent effectuer des frappes contre l’Iran depuis la Turquie,
et que la Géorgie et l’Azerbaïdjan peuvent également être entraînés dans le conflit.
Pour se préparer à la guerre d’urgence, les navires de guerre russes dans la mer Noire ont été déployés
près de la Géorgie, et une flotte a été déplacé d’Astrakhan en mer Caspienne vers l’Azerbaïdjan …

Le gradé plus élevé de la Russie a mis en garde contre une éventuelle attaque contre l’Iran dans les prochains mois. “L’Iran, bien sûr, est un point sensible. Je pense que certains type de décision (de l'attaquer)
sera probablement plus proche de l’été, “le général Nikolaï Makarov, chef d’état-major général russe,
lors d’une conférence de presse à Moscou.

Il a ajouté que l’Iran était capable de donner “une forte réponse” à l’attaque. Un autre hauts gradés Russe ,
l’amiral Vladimir Komoyedov a déclaré qu’étant donné l’ accumulation militaires actuelle dans le golfe Persique,
la moindre étincelle pourrait déclencher un conflit régional.

Adm Komoyedov, qui dirige le Comité de défense de la Douma ,
comme attachés militaires étrangers à Moscou que les Etats-Unis pourraient attaquer l’Iran
à tout moment maintenant avec un lancement simultané de missiles de croisière Tomahawk
à partir de 450 navires de guerre , déployées dans la région.

La Russie est préoccupée qu’ un conflit dans le Golfe Persique , déborde dans le Caucase.
L’état-major général russe a mis en place un «centre de situation” pour suivre l’évolution
dans le golfe Persique “en temps réel”, selon général Makarov

“Nous analysons la situation heure par heure -et n’excluons aucunes options,”
plus tôt cette semaine l’Iran a déposé une protestation officielle auprès de l’Azerbaïdjan
sur l’activité présumé d’ espions israélien en Azerbaïdjan.

Source
la Russie place 3 bases militaires en état d’alerte de combat !
http://www.israel-actualites.tv/?p=2915

Bien Amicalement.
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Russie met en garde contre une attaque sur l'Iran à venir cet été

Message  Silver Wisdom le Mer 11 Avr - 9:37

Bonjour à tous,

La Russie met en garde contre une attaque sur l'Iran à venir cet été




Ajoutée par GoldenAwaken le 26 févr. 2012

Source
http://www.worldnewstribune.com/2012/02/15/russian-military-drafts-options-for-responding-to-attack-on-iran/

La Russie est positionnée sur la frontière du nord
en attente d'une attaque sur l'ouest de l'Iran


La Russie dit se joindre aux résolutions du Conseil de l'ONU pour empêcher l'Iran de développer l'arme nucléaire,
mais elle pourrait changer son fusil d'épaule si une attaque était menée contre l'Iran et ce,
pour protéger ses intérêts régionaux...

L'armée russe prévoit qu'une attaque se produira sur l'Iran d'ici l'été et a mis au point un plan d'action pour déplacer des troupes russes à travers la Géorgie, voisine de l'Arménie, aux frontières de la République islamique.

Dmitri Rogozine, qui a récemment été l'Ambassadeur de Russie à l'organisation du traité de l'Atlantique Nord,
ou de l'OTAN, a mis en garde contre une attaque sur l'Iran. "L'Iran est notre voisin", a déclaré Rogozin.
"Si l'Iran est impliqué dans toute action militaire, c'est une menace directe à notre sécurité."
Rogozin est maintenant le premier sous-ministre russe et est considéré comme "un anti-occidental".
Il supervise le secteur de la défense de la Russie.
Des sources du ministère russe de la défense affirment que l'armée russe ne croit pas qu'Israël a les moyens militaires suffisants pour vaincre les défenses iraniennes et que l'action militaire américaine sera nécessaire.

L'implication de la préparation de masser des troupes russes est non seulement pour protéger les intérêts régionaux, mais peut-être pour aider l'Iran en cas d'une telle attaque.
Des sources ajoutent qu'une présence militaire russe dans la région pourrait potentiellement entraîner
l'armée russe à engager des combats contre les forces israéliennes, les forces américaines ou les deux.

Des sources disent que les Russes ont mis en garde de "conséquences imprévisibles"
dans l'éventualité d'une attaque sur l'Iran parce qu'ils défenderaient les intérêts vitaux de la région.

Des rapports et des fuites de portes-parole officiels de Russie disent qu'une attaque israélienne
est quasi assurée d'ici l'été.

Sources
http://www.businessinsider.com/russia-thinks-an-israeli-attack-on-iran-by-the-summer-is-almost-certain-2012-4
http://articles.businessinsider.com/2012-04-09/news/31311454_1_russian-defense-ministry-military-action-dmitry-rogozin

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Russie s’attend à une Attaque en Iran cet été

Message  Silver Wisdom le Jeu 19 Avr - 7:08

Bonjour à tous,

La Russie s’attend à une Attaque en Iran cet été
F. Michael Maloof, G2 Bulletin, 9 avril 2012



L’armée russe prévoit qu’une attaque sera dirigée contre l’Iran vers cet été et elle a travaillé à un plan d’action ;
selon des sources russes informées, des troupes russes seraient envoyées à travers la Géorgie voisine
pour stationner en Arménie, qui possède avec la République Islamique une frontière.

Le chef du Conseil de Sécurité russe Viktor Ozerov a déclaré que le Quartier Général Militaire russe
avait préparé ce plan d’action pour l’éventualité d’une attaque en Iran. Dimitry Rogozin, qui était il y a peu l’ambassadeur russe auprès de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, l’OTAN, a mis en garde
contre une attaque en Iran. “L’Iran est notre voisin“, a dit Rogozin. “Une action militaire dirigée contre l’Iran,
c’est une menace directe pour notre sécurité“. Rogozin qui est à présent l’adjoint du premier ministre russe,
est considéré comme antioccidental. Il est en charge du secteur de défense russe.

Selon les sources du ministère de la défense de Russie, l’armée russe ne croît pas qu’Israël dispose
du potentiel militaire pour vaincre les défenses aériennes iraniennes et pense en outre que
l’engagement de l’armée des USA sera nécessaire.

La préparation des mouvements de troupes de l’armée russe ne signifie pas seulement que la Russie
protège ses intérêts vitaux dans la région, mais qu’elle pourrait aussi assister l’Iran si une telle attaque avait lieu.
Ces sources ajoutent qu’il est possible que la concentration des forces armées russes dans la région,
pourrait être le résultat du potentiel de combats entre l’armée russe et les forces israéliennes,
américaines, ou les deux.

Des sources informées disent que les Russes ont averti des ’conséquences imprévisibles’
d’une éventuelle attaque de l’Iran, quelques unes des personnalités russes disant que l’armée russe
prendra part à cette possible guerre dans la mesure où elle serait une menace pour ses intérêts vitaux dans la région.

Le quotidien influent russe Nezavisimaya Gazeta a cité une source militaire russe qui a déclaré que la situation
qui s’installe en Syrie et en Iran ’pousse la Russie à accélérer le programme d’amélioration de ses groupements militaires dans les régions du Sud-Caucase, de la Caspienne, de la Mer Noire et de la Méditerranée’.
Cette dernière information découle d’un ensemble de rapports et de fuites de porte parole officiels
et d’agences de presse gouvernementales selon lesquelles une attaque israélienne est quasi certaine vers l’été.

Du fait de l’impact sur les intérêts vitaux de la Russie dans la région, les sources disent que les préparatifs russes pour une elle attaque ont commencé il y a deux ans avec la modernisation de la base 102 de Gumri, en Arménie.
Il est dit de cette base occupe une position géopolitique majeure dans la région.

Les familles de militaires russes de la base de Gumri en Arménie, proche de la Géorgie et de la Turquie
ont été d’ores et déjà évacuées, disent des sources russes. ’La Base Militaire 102 est un point clé,
un avant-poste russe dans le Sud-Caucase’, a déclaré une source militaire russe au quotidien.
’Elle occupe une position géopolitique très importante, mais le Kremlin craint de perdre cette situation’.

Avec le retour de Vladimir Poutine à la présidence de a Russie, la perspective qu’il déclencherait une nouvelle attaque sur la Géorgie comme il l’avait fait en août 2008 devient également une possibilité, disent ces sources informées.

Les Russes croient que la Géorgie coopérerait avec les Etats-Unis en bloquant tout approvisionnement destiné
à la Base Militaire 102, qui est approvisionnée essentiellement par voie aérienne. Jusqu’à présent, la Géorgie
bloquait la seule voie de transport routière que les fournitures militaires russes pourraient emprunter.

Le carburant pour la base russe en Arménie arrive d’Iran, et les responsables politiques russes pensent
que ce passage frontalier pourrait-être bloqué en cas de guerre. Selon Yuri Netkachev, l’ancien commandant adjoint des forces russes en Transcaucasie, ’Il sera peut-être nécessaire de recourir aux moyens militaires pour briser
le blocage routier géorgien et dégager des corridors de transport menant à l’Arménie’. La géographie de la région suggère, compte tenu des routes et de la topographie du pays qu’un tel corridor d’approvisionnement passe obligatoirement au milieu de la Géorgie, près de la capitale Tbilissi.



En septembre, l’armée russe prévoit de faire ses exercices militaires annuels appelés Kavkaz 2012.
Les sources informées russes disent cependant que les préparatifs et les déploiements d’équipements
et de personnels militaires ont déjà commencé en prévision d’une possible guerre avec l’Iran. Selon ces sources,
un nouveau commandement et un nouvel équipement de surveillance ont été déployés dans la région,
capables d’employer Glonass, le système GPS russe, pour la prise d’informations de ciblage.

’La force aérienne du District Militaire Sud a été réarmée à presque 100% par des nouveaux avions et hélicoptères’, selon l’expert Pavel Felgenhauer de la Fondation Jamestown basée à Washington. En 2008, Fegenhauer avait relevé qu’en servant de couverture aux déploiement de leurs forces, ce sont les manœuvres Kavkaz 2008 qui ont permis
le succès de l’invasion de la Géorgie de la même année.

Le Ministre de la Défense Anatoly Serdyukov a déjà annoncé que les nouveaux Spetznaz, ou Unités de Forces Spéciales, seront déployés dans Stavropol et Kislovodsk, qui se trouvent dans les régions du Nord Caucase.

Des sources russes disent que l’Armée russe pense que si les USA entrent en guerre avec l’Iran,
elle pourrait déployer des forces en Géorgie et des navires de guerre dans la mer Caspienne avec l’aide possible
de l’Azerbaïdjan, qui a depuis déclaré qu’elle ne donnerait pas son autorisation pour que son territoire
soit utilisé par Israël pour lancer des attaques contre son voisin l’Iran.

Des spéculations ont été faites, étant données les relations rapprochées entre Israël et l’Azerbaïdjan,
selon lesquelles l’état juif pourrait utiliser des bases pour lancer des attaques contre les sites nucléaires
de l’Iran voisin. Israël a récemment accepté de vendre à l’Azerbaïdjan pou 1,6 milliards en équipements militaires.

La perspective que des troupes aéroportées d’assaut russes par hélicoptère, également appelées unités VDV, pourraient être installées dans les provinces sécessionnistes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud est un sujet encore
plus grand d’irritation pour le président de Géorgie Michaël Saakashvili. Ces deux provinces ont été prises
par l’armée russe au cours de la guerre russo-géorgienne d’août 2008. Elles ont été déclarées pays indépendants
par Moscou, mais le Kremlin indique à présent quelles pourraient être annexées par la Russie.

De même, le Lieutenant Général Vladimir Shamanov, commandant des VDV, a annoncé que les troupes russes
en Arménie recevront le renfort de troupes parachutistes, ainsi que des hélicoptères d’attaque et de transport.
“Le fer de lance (de la région de Transcaucasie) peut recevoir l’ordre de prendre la direction du sud pour empêcher
le déploiement présumé de bases US en Transcaucasie, pour faire le lien avec l’Arménie et prendre le contrôle du corridor énergétique des états du Sud Caucase et de la Caspienne par lequel les hydrocarbures azéri, turkmène,
ceux d’autres pays de la Mer Caspienne peuven arriver en Europé’, a déclaré Felgenhauer.
“En un seul coup de balai militaire, la Russie pourrait se garantir le contrôle de tous les états du Caucase
et de la Mer Caspienne qui par le passé, constituaient les marches de son empire, créant un fait accompli
auquel l’Occident, trop absorbé par l’Iran, ne pourrait répondre’, a-t-il ajouté.

“En même temps, une petite guerre victorieuse devrait réunir la nation russe derrière le Kremlin, lui permettant d’écraser les mouvements rémanents pro-démocratiques à propos d’élections justes. Avec un bonus supplémentaire, l’action militaire de la Russie pourrait abattre définitivement le régime Saakashvili’. Poutine n’a pas caché
son aversion pour Saakashvili et avec son retour à la présidence, il peut envisager que la chute du président géorgien est une tâche inachevée. Tout comme en 2008, Poutine n’aura pas à trop se soucier d’envoyer des troupes
en Géorgie, dans la mesure où la réponse des USA et des pays européens à l’invasion et à l’occupation
qui a suivi étaient muettes.

Traduction Gilbert Béguian

Source
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=78610
http://sos-crise.over-blog.com/article-la-russie-s-attend-a-une-attaque-en-iran-cet-ete-caucase-sud-bruits-de-bottes-103665864.html

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que préludent les manœuvres sino-russes?

Message  Silver Wisdom le Dim 22 Avr - 7:40

Bonjour à tous,

Que préludent les manœuvres sino-russes?



En vertu des accords conclus entre la Chine et la Russie, les flottes des deux pays mèneront plusieurs exercices militaires conjoints du 22 au 27 avril dans les eaux de la mer Jaune, au large de Qingdao, sous le nom « alliance maritime ». Ce matin, la marine russe est arrivée en Chine.

Quatre vaisseaux de guerre russes de la Flotte du Pacifique, accompagnés par leurs navires de soutien, par des avions, des hélicoptères et des unités de fusiliers marins, ont quitté dimanche dernier Vladivostok pour se livrer à des manoeuvres conjointes avec la marine chinoise.

Le croiseur lance-missiles Vayrag et trois grands bâtiments anti-sous-marins, le Maréchal Shaposhnikov, l'Amiral Panteleyev et l'Amiral Vinogradov, participeront à des exercices qui se dérouleront du 22 et au 27 avril en mer Jaune.

Au total, plus de 20 bâtiments de guerre et navires de soutien russes et chinois qui prendront part à ces manoeuvres.

Depuis 2005, la Chine et la Russie ont mené plusieurs manoeuvres conjointes, dans le cadre de l'Organisation de coopération de Shanghai.

Chine- Navires de guerre russes/Arrivée
http://newscontent.cctv.com/news.jsp?fileId=138973
Le chef d'état major de l'armée chinoise, le général Chen Bingde dans une conversation téléphonique avec son homologue russe le général Nikolai Makarov, a déclaré que ces manœuvres auront pour conséquences le développement des relations militaires des deux pays. Vu les relations amicales Pékin Moscou dans tous les domaines, ces manœuvres pourront aboutir au renforcement des sciences et des compétences défensives et de combat des deux parties. Makarov a souligné, pour sa part, que Moscou souhaite de plus en plus le renforcement du niveau coopérations de deux armées notamment dans le domaine maritime. L'objectif de ces exercices auxquels participes 16 bâtiments de guerre, deux sous-marins chinois ainsi que de 7 navires de guerre russes, est de défendre les eaux territoriales ainsi que la libre navigation. Bien que la Chine et la Russie aient organisé depuis 2005 plusieurs manœuvres conjoints dans le cadre de l'Organisation de Coopération de Shanghai, pourtant les prochains manœuvres sont les premiers manoeuvres maritimes dans les eaux territoriales chinoises dans la mer Jaune qui est en fait une partie de la zone des coopérations militaires des deux pays. Il y a près de 20 ans que les obstacles de l'époque de la guerre froide entre Pékin et Moscou ont été levés. La formation du groupe de Shanghai 5 qui a changé de nom après l'adhésion de l'Ouzbékistan en Organisation de Coopération de Shanghai, OCS, en 2001, a montré que la Chine et la Russie ont formé des bases stratégiques pour la redéfinition de leurs intérêts. Par la suite, les deux pays en tant que deux membres permanents du conseil de sécurité et du club spatial et nucléaire ont adopté une nouvelle approche, et c'est participer dans les responsabilités. Outre le développement de leurs relations dans ces dernières années dans les différents domaines, les manœuvres sino-russes montrent l'apogée de leur coopération. Le vote négatif à la résolution anti syrienne du Conseil de sécurité est un exemple de cette coopération stratégique dans l'objectif de protéger leurs intérêts extranationaux et extrarégionaux. Après la levée des obstacles politiques et idéologiques, la Chine est devenue l'un des clients importants des armements russes. Les exercices maritimes sino-russes peuvent également considérés comme une préparation de la Chine pour répondre à certains agissements que vont mener les Etats-Unis et leurs alliés dans les eaux près de la Chine.

Source
http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/182911-que-pr%C3%A9ludent-les-man%C5%93uvres-sino-russes



Autres source (en anglais)
Russian ships arriving in China for naval war game
http://theextinctionprotocol.wordpress.com/2012/04/22/russian-ships-arriving-in-china-for-naval-war-game/

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Dim 22 Avr - 7:44, édité 1 fois (Raison : Ajout d'infos)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Russie se prépare contre une frappe militaire israélo-américaine contre l’Iran

Message  Silver Wisdom le Mer 2 Mai - 12:57

Bonjour à tous,

La Russie se prépare contre
une frappe militaire israélo-américaine contre l’Iran

par Clara Weiss pour WSWS

Au cours de ces quelques derniers mois, la Russie a entrepris d’intenses préparatifs pour parer à une éventuelle frappe militaire perpétrée par Israël et les Etats-Unis contre l’Iran. Selon de récents rapports, l’état-major russe s’attend cet été à une guerre contre l’Iran qui aurait d’énormes répercussions non seulement au Moyen-Orient mais aussi dans le Caucase.



Les troupes russes au Caucase ont été techniquement renforcées et un bataillon de missiles situé dans la Mer Caspienne a été placé en attente. Les patrouilleurs lance-missiles de la flotte caspienne ont à présent jeté l’ancre au large de la côte du Daguestan. L’unique base militaire russe dans le Caucase du Sud, qui se situe en Arménie, est également en état d’alerte pour une intervention militaire. L’automne dernier, suite à une intensification du conflit en Syrie, la Russie avait envoyé son porte-avions Amiral Kouznetzov au port syrien de Tartous. Des experts pensent que la Russie pourrait soutenir Téhéran en cas de guerre, du moins sur un plan militaire et technique.

Dans un commentaire publié en avril, le général Leonid Ivashov, président de l’Académie des problèmes géopolitiques, a écrit qu’une « guerre contre l’Iran serait une guerre contre la Russie » et il appelé à une « alliance politico-diplomatique » avec la Chine et l’Inde. Il a dit que des opérations étaient entreprises de par le Moyen-Orient dans le but de déstabiliser la région et d’agir à l’encontre de la Chine, de la Russie et de l’Europe. La guerre contre l’Iran, écrit Ivashov, « atteindrait nos frontières, déstabiliserait la situation dans le Caucase du Nord et affaiblirait notre position dans la région caspienne. »

Dans le cas d’une guerre contre l’Iran, la préoccupation principale de Moscou concerne les conséquences pour le Caucase du Sud. L’Arménie est l’unique alliée du Kremlin dans la région et entretient de liens économiques étroits avec l’Iran, alors que la Géorgie et l’Azerbaïdjan voisins entretiennent des liens militaires et économiques avec les Etats-Unis et Israël.

Ce que le Kremlin craint avant tout, c’est que l’Azerbaïdjan ne participe aux côtés d’Israël et des Etats-Unis à une alliance militaire contre l’Iran. L’Azerbaïdjan partage ses frontières avec l’Iran, la Russie, l’Arménie et la Mer Caspienne et est, depuis le milieu des années 1990, un important allié militaire et économique des Etats-Unis dans le Caucase du Sud, abritant plusieurs bases militaires américaines.

Les relations entre l’Iran et l’Azerbaïdjan sont d’ores et déjà très tendues. Téhéran a, à plusieurs reprises, accusé Bakou d’avoir participé à des attaques terroristes et d’avoir commis des actes de sabotage très vraisemblablement en collaboration avec des agences de renseignement israéliennes et américaines. Ces dernières années, l’Azerbaïdjan a doublé ses dépenses militaires et a scellé en février un accord d’armement avec Israël s’élevant à 1,6 milliards de dollars américains et comprenant la fourniture de drones et de systèmes de défense anti-missiles.

A en croire des sources haut placées du gouvernement Obama, Mark Perry a dit fin mars au journal américain Foreign Policy que Bakou avait donné à Israël une autorisation d’accès à plusieurs bases aériennes près de la frontière Nord de l’Iran et qui seraient susceptibles d’être utilisées lors d’une frappe aérienne contre Téhéran. Le magazine cite un haut responsable du gouvernement américain qui aurait dit que, « Les Israéliens ont acheté un aéroport et cet aéroport se nomme Azerbaïdjan. » Perry a prévenu que : « Les experts militaires doivent à présent prendre en considération un scénario de guerre qui inclut non seulement le Golfe persique mais aussi le Caucase. »

Le gouvernement de Bakou a immédiatement nié le rapport mais le rédacteur en chef du journal d’Azerbaïdjan, Neue Zeit, Shakir Gablikogly, a prévenu que l’Azerbaïdjan pourrait être embarqué dans une guerre contre l’Iran.

Même s’il devait s’avérer que l’Azerbaïdjan n’est pas le point de départ d’une attaque israélienne contre l’Iran, le danger existe qu’une guerre ne mène à une escalade militaire d’autres conflits territoriaux telle la querelle entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan au sujet de Nagorny-Karabakh. Cette région est indépendante depuis 1994, date de la fin de la guerre civile, mais le gouvernement de Bakou, les Etats-Unis et le Conseil européen insistent pour qu’elle soit considérée comme faisant partie de l’Azerbaïdjan. Au cours de ces deux dernières années, il y a eu des conflits répétés à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et les commentateurs ont mis en garde que le conflit risquait de se transformer en une guerre impliquant la Russie, les Etats-Unis et l’Iran.

Lors d’une récente interview accordée au journal russe Komsomolskaya Pravda, l’expert militaire russe Mikhail Barabanov a dit que les conflits sur les territoires de l’ex-Union soviétique pourraient résulter en une intervention militaire en Russie. Toute intervention opérée dans la région par les Etats-Unis ou toute autre puissance de l’OTAN entraînerait « un risque inévitable de recours à l’arme nucléaire. » La Russie possède le deuxième plus grand arsenal nucléaire du monde après les Etats-Unis.

Après l’effondrement de l’Union soviétique, l’Eurasie est devenue, en raison de son importance géostratégique, l’épicentre des rivalités économiques et politiques ainsi que des conflits militaires entre les Etats-Unis et la Russie. L’Azerbaïdjan, la Géorgie et l’Arménie forment un pont entre l’Asie Centrale riche en ressources et la Mer Caspienne d’une part et l’Europe et la Mer Noire de l’autre.



Les Etats-Unis cherchent depuis les années 1990 à gagner de l’influence dans la région grâce à des alliances économiques . En 1998, Richard Cheney avait déclaré, « A ma connaissance, je ne peux pas me rappeler une époque où une région a si soudainement connu une aussi grande importance stratégique que la région caspienne. »

Dans son livre Le Grand Echiquier (1997), Zbigniew Brzezinski, l’ancien conseiller à la sûreté du président Jimmy Carter, avait écrit : « Une puissance qui domine l’Eurasie contrôlerait les deux tiers des régions les plus avancées et économiquement les plus productives du monde. En Eurasie se concentrent environ les trois quarts des ressources énergétiques connues du monde. »

L’importance cruciale de la région réside dans son rôle de zone de transit pour l’approvisionnement énergétique d’Asie vers l’Europe en contournant la Russie. En soutenant des projets d’oléoduc alternatifs, Washington a cherché à affaiblir les liens russes avec l’Europe qui est lourdement tributaire du pétrole et du gaz russes.

Jusque-là, la Géorgie est le pays clé pour le transit des livraisons de gaz et de pétrole et s’est trouvée au cour des conflits de la région. La « révolution des roses » de la Géorgie en 2003 fut incitée par Washington pour installer Mikhail Saakashvili au pouvoir comme président dans le but de sauvegarder les intérêts économiques et stratégique des Etats-Unis dans la région. Cette révolution a mené à une intensification des tensions avec Moscou en vue d’arriver à une suprématie géostratégique. La guerre entre la Géorgie et la Russie à l’été 2008 a représenté une aggravation des rivalités entre les deux pays avec la possibilité de s’élargir en une guerre russo-américaine. Les relations entre la Russie et la Géorgie restent très tendues.

L’influence américaine dans le Caucase et en Asie Centrale a décliné significativement ces dernières années. En plus de la Russie, la Chine est devenue une force majeure dans la région, établissant des liens économiques et militaires importants avec les Etats d’Asie Centrale tels le Kazakhstan. Bien que la Russie et la Chine demeurent des rivaux, ils ont conclu une alliance stratégique dans leur concurrence avec les Etats-Unis. Pour les Etats-Unis, une guerre contre l’Iran représente une nouvelle étape dans leur confrontation croissante avec la Chine et la Russie pour le contrôle des ressources de l’Asie Centrale et du Moyen-Orient.

Source
http://sos-crise.over-blog.com/article-la-russie-se-prepare-contre-une-frappe-militaire-israelo-americaine-contre-l-iran-104427936.html
http://mecanoblog.wordpress.com/2012/05/01/la-russie-se-prepare-contre-une-frappe-militaire-israelo-americaine-contre-liran/

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Russie et la Chine vont accroître leur coopération militaire

Message  Silver Wisdom le Jeu 7 Juin - 14:15

Bonjour à tous,

La Russie et la Chine vont accroître leur coopération militaire

Le président chinois Hu Jintao a déclaré ce mardi à Beijing que sa rencontre
avec le président russe Vladimir Poutine, qui effectue une visite en Chine,
va continuer de hisser la relation sino-russe à un plus haut niveau.

Dans l'après-midi du 5 juin, le président chinois Hu Jintao a rencontré le président russe Vladimir Poutine
au Grand Palais du Peuple. C'est la première fois que Poutine fait une visite officielle en Chine depuis
qu'il est entré en fonction comme président russe pour la troisième fois.



Avant de participer au sommet sur la sécurité de l’Organisation de coopération de Shanghai, à Pékin, le président russe, Vladimir Poutine a fait part de l’intention, le 5 juin, de son pays d’accroître ses relations militaires avec la Chine.

« Récemment ont eu lieu des manoeuvres navales conjointes en mer Jaune, les premières de ce genre entre nous. Nous sommes convenus, le président Hu et moi-même, de poursuivre ce type de coopération »,
a ainsi indiqué le chef du Kremlin, à l’issue d’une rencontre avec son homologue chinois,
en faisant référence à un exercice ayant eu lieu en avril dernier.


La Chine et la Russie entament des manoeuvres navales conjointes
http://www.opex360.com/2012/04/22/la-chine-et-la-russie-entament-des-manoeuvres-navales-conjointes/

Ce dernier a fait entrer la coopération militaire sino-russe dans une ère nouvelle dans la mesure où, pour la première fois, les manoeuvres ont porté sur des aspects opérationnels concernant la guerre navale, notamment en matière de missions anti-sous-marines (ASM) et anti-aériennes. Et il a ainsi permis aux deux forces d’échanger des informatins tant techniques que tactiques.

Plus largement, Vladimir Poutine, qui a récemment fait l’impasse sur les sommets du G8 et de l’Otan, a parlé de l’intention commune à la Russie et à la Chine de « renforcer » leur « coopération dans le cadre des grandes organisation internationales (ONU, G-20 BRICS, OCS). « La coopération stratégique sino-russe est en train de franchir un nouveau palier. Continuons à travailler ensemble pour approfondir nos relations » a-t-il ajouté, en expliquant que les " intérêts de nos deux pays coïncident dans de nombreux domaines importants".



Sur le plan économique, les deux pays ont signé plusieurs accords de coopération, dont portant sur la création d’un fonds d’investissement sino-russe doté de 4 milliards de dollars. Il est aussi question d’une association pour développer conjointement des avions long-courriers, ce qui, au vu de l’expertise russe en matière aéronautique, serait de nature à doper les capacités de l’industrie chinoise en la matière (et l’on pense aux éventuels progrès dans le domaine militaire).

Enfin, comme la Chine est l’un des premiers consommateurs mondiaux d’énergie et que la Russie est l’un des principaux producteurs d’hydrocarbures, il y aurait là aussi matière à s’entendre. Mais, visiblement, ce ne sera pas pour cette fois, même si un accord portant sur la livraison annuelle de 70 milliards de m3 de gaz pendant 30 ans est en cours de négociation depuis 2009. Le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch a en effet récemment estimé peu probable qu’un accord soit trouvé à l’occasion du déplacement de Vladimir Poutine à Pékin.


News Updates on India and United States Relations
http://www.usindiafriendship.net/news.htm

De leur côté, les Etats-Unis cherchent à renforcer leurs relations avec l’Inde, qui n’est pas franchement amie avec la Chine. Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, en visite au même moment à New Delhi, a expliqué que la nouvelle stratégie de son pays vise « étendre (ses) partenariats militaires et (sa) présence dans l’arc s’étendant du Pacifique occidental et l’Asie de l’est à la région de l’océan Indien et l’Asie du sud ».

Du coup, a-t-il conclu, « la coopération dans la défense avec l’Inde est un pivot dans cette stratégie ». Et d’en appeler à un renforcement des liens militaires entre Washington et New Delhi, notamment avec la planification de davantage d’exercices conjoints et davantage d’efforts en matière de recherche.

Sources
La Russie et la Chine vont accroître leur coopération militaire
http://www.opex360.com/2012/06/06/la-russie-et-la-chine-vont-accroitre-leur-cooperation-militaire/
La rencontre entre les présidents chinois et russe
va hisser la relation sino-russe à un plus haut niveau

http://french.cri.cn/621/2012/06/05/41s283589_2.htm

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Russie se prépare à une attaque israelo-américaine contre l'Iran

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum