anipassion.com

Documentaire ARTE sur l'inversement des pôles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Documentaire ARTE sur l'inversement des pôles.

Message  Geoff le Sam 18 Fév - 21:39

Documentaire ARTE sur l'inversement des pôles.


Documentaire très pertinent sur le champ magnétique terrestre et sur l' inversement des pôles.












_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Project Camelot interviews Patrick Geryl

Message  Silver Wisdom le Dim 19 Fév - 10:42

Bonjour à tous,

Cette théorie d'inversement des pôles fait partie des études de Patrick Geryl.



L'inversion des pôles est un phénomène géologique qui a eu lieu à diverses reprises dans un lointain passé, selon les scientifiques. Le champ magnétique s'inverserait donc : ne vous imaginez pas le monde à l'envers, c'est simplement la force magnétique de la planète (le noyau de la Terre en est l'origine) qui protège celle-ci des effets néfastes des vents solaires notamment, qui inverserait ses polarités. Cette force a, selon des données géologiques, diminuées de 10% depuis 1845. Certains scientifiques expliquent cette faiblesse par une préparation à l'inversion des pôles.

Quels effets cela provoquera ? Entre autres...
- Le soleil se lèvera à l'ouest et se couchera à l'est. Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'était le cas il y a des milliers d'années (dois-je compter en millions ?) : en effet, dans certains récits très anciens, on remarque ce phénomène étonnant.
- De nombreux séismes et éruptions volcaniques seront causés par l'inversement des pôles magnétiques. Ces phénomènes terrestres sont mentionnés à de nombreuses reprises dans les prédictions sur 2012...
- La mise hors service de nombreuses technologies que nous connaissons, déréglés par l'inversement du champ magnétique.

Fondamentalement Patrick Geryl a conclu de ses recherches approfondies, que la terre subira une énorme catastrophe en 2012 en raison de basculement des pôles de la Terre. Patrick croit que l'activité solaire, torche énorme va modifier la polarité magnétique terrestre et donc déplacement des pôles, il va même jusqu'à dire que "notre champ magnétique s'inverse tout à la fois, avec des conséquences catastrophiques pour l'humanité." Patrick de recherche Geryl apparaît extrêmement complelling et est, à mon avis, vaut bien une enquête plus approfondie.

Mais tout d'abord, découvrons ce personnage atypique.

Voici un petit historique sur Patrick Geyrl, tirée de son propre site web. Patrick était un mangeur de fruits et légumes, croyant que cela le ferais vivre longtemps, très longtemps. Ironie du sort, ses propres découvertes sur la "Fin des Temps en 2012" le choqua si profondément qu'il se mit a le dire au monde entier.

Patrick Geryl est l'auteur de neuf livres, écrits en néerlandais, dont un a été publié en Allemagne, appelé "Topfit mit Sonnenkost". Tous d'entre eux est devenu best-sellers. Depuis son enfance, Patrick était également très intéressé par l'astronomie et, jusqu'à présent, il a étudié des centaines de publications et de livres sur ce sujet. Dans son premier livre sur l'astronomie («Une nouvelle dimension spatio-temporelle", 1979), il a lancé une attaque sur la théorie de la relativité de renommée mondiale: il prédit plusieurs choses spectaculaires qui sont connectées à l'univers. Ses Prédictions se sont confirmées au cours des dix dernières années, obtenant beaucoup de publicité dans la presse belge et à la télévision. Grâce à ses connaissances astronomiques, il a découvert une trace menant à une haute civilisation développée qui a été détruit par un renversement polaire. Les descendants de cette civilisation, les Égyptiens et les Mayas, ont prédit une catastrophe similaire pour l'année 2012. Remarquant l'urgence de cet avertissement, Patrick a commencé une recherche intensive et a écrit trois livres sur ce sujet.

Je vous propose de regarder cette interview réalisée par le Projet Camelot
avec comme guest, Patrick Géryl. (En anglais).



Inversement des pôles imminent, résonance de Schuman.
http://www.france-jeunes.net/tmpub/article-article-23079.pdf

Inversion des pôles magnétiques de la Terre
http://www.scribd.com/doc/30864477/Inversion-des-poles-magnetiques-de-la-Terre

L'inversion des pôles géomagnétiques
http://www.scribd.com/doc/49632896/L-inversion-des-poles-geomagnetiques-entrainee-par-de-brusques-changements-du-niveau-des-mers-du-1er-octobre-1986

Les deux derniers pdf sont consultables ou téléchargeable moyennant un upload de votre part.

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 4 Sep - 14:50, édité 1 fois (Raison : Correction de coquilles)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Accélération du temps et lever du soleil au couchant

Message  Silver Wisdom le Jeu 23 Fév - 10:54

Bonjour à tous,



Accélération du temps et lever du soleil au couchant

Dans cet article, les signes spécifiques de l’accélération du temps et du lever du soleil au couchant seront développés, en se référant notamment aux arguments scientifiques y afférents.

Objectivement, la prédiction du lever du soleil au couchant ne peut s’accomplir qu’à partir de deux scénarios suivants : soit par le phénomène de rotation inverse de la Terre, soit par le phénomène de l’inversion des pôles. De ce point de vue, des extraits de la revue : Sciences et Avenir (Juin 2002) illustrent ces scénarios :

En analysant les données de deux satellites – Oersted, lancé en 1999, et Magsat, lancé vingt ans plutôt -, une équipe de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPG) a observé des variations du champ magnétique importantes entre les deux missions.

Est-ce l’annonce d’une inversion des pôles magnétiques nord et sud, comme la Terre en a connu tous les 250 000 ans environ ? On ne peut être affirmatif à cet égard. Le plus plausible serait un phénomène dit « d’excursion ». Dans ce cas, l’intensité du champ chuterait rapidement puis remonterait, gardant la même polarité. De tels sursauts se sont déjà produits dans le passé.

Inversion ou excursion, quoi qu’il en soit, le noyau terrestre semble actuellement agité d’intenses tourments.

À l’évidence, les géologues ont déjà mis en évidence le bien fondé de la mobilité des pôles magnétiques au cours des âges. Dans ce contexte, lors de l’analyse des coulées de lave sortant des volcans, ils ont remarqué que les particules ferromagnétiques s’orientent instantanément dans la direction du champ magnétique terrestre du moment, au cours du refroidissement de la coulée. A l’issue de l’étude des coulées anciennes, il en ressort que le Nord magnétique a déjà changé plusieurs fois d’orientation.

Selon les observations de deux autres astrophysiciens : Paul Otto Hesse et de José Comas Sola, vers la phase ultime de la révolution complète du soleil autour d’Alcyone, Soleil central de notre galaxie, le système solaire traverse une nébuleuse lumineuse, constituée essentiellement de photons. Les deux astrophysiciens découvrirent alors que cette Ceinture de Photons couvre une vaste région stellaire et émet un rayonnement électromagnétique intense sur un large secteur de notre galaxie. Dans les années 1980, ils eurent la conviction que la Terre pénétrerait tôt ou tard à travers cette prodigieuse barrière électromagnétique.

Il convient de rappeler que la Terre se comporte comme un immense circuit électrique. Il existe une sorte de cavité électromagnétique située entre la Terre et la dernière couche de l’ionosphère, à environ 55 kilomètres de distance de sa surface. Les propriétés résonantes de cette cavité magnétique terrestre furent découvertes par le physicien allemand W.O. Schumann entre 1952 et 1957. Elles permettent de mesurer la fréquence ou le taux vibratoire moyen de la Terre. Comme pour le battement du cœur d’un corps vivant, métaphoriquement, la Résonance Schumann mesure le battement du cœur de la Terre. Il est à noter que depuis des milliers d’années, sa fréquence valait 7,8 Hz (Hertz). Or, étrangement, à partir de 1980, cette résonance s’est mise à accélérer, dans un premier temps, lentement, puis brusquement, depuis 1997, elle augmenta très rapidement au point d’atteindre aujourd’hui le niveau record de 12 Hz. L’effet de l’accélération de la résonance Schumann est intimement lié à l’accélération du temps.

Du même point de vue, Gregg Braden, ingénieur aérospatial, a présenté des travaux sur la base desquelles il démontre que la Terre passera prochainement à travers la ceinture de photons. La course cosmique à travers cette nébuleuse aura pour conséquence le ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. En même temps, il est parvenu à démontrer aussi que la fréquence de résonance de la Terre (Résonance Schumann) s’accélèrera jusqu’à une certaine limite. Selon ce scientifique, quand la fréquence atteindra 13 cycles (13 Hz), la Terre arrêtera ses rotations et nous serons vraisemblablement au « ’Point Zéro » du champ magnétique terrestre. La Terre s’immobilisera alors et au bout de deux ou trois jours, elle commencera alors à tourner en sens inverse. Ce premier scénario produirait alors un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle-même. Il en tire les conséquences suivantes :

Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du « Point Zéro ».

Le changement au Point Zéro aura lieu quand la Résonance Schumann atteindra 13 Hz. Ce changement se reproduit périodiquement en rapport avec le franchissement de la nébuleuse lumineuse.

Il est probable qu’à l’issue du franchissement du Point Zéro, le Soleil se lèvera alors à l’ouest et se couchera à l’est.

Quant à l’inversion des pôles, le phénomène est encore mal connu. Toutefois, il peut avoir lieu selon un cycle de périodicité aléatoire, avec une fréquence variable qui pourrait aller de 700 ans à 30 000 ans.

Il convient de rappeler que les zones climatiques sont la conséquence de l’inclinaison de l’axe de la Terre par rapport au plan de son écliptique. Autrement dit, l’axe des pôles n’est jamais à angle droit avec le plan de l’écliptique (voir l’illustration ci-dessous). Or, quand l’axe de la Terre se met à bouger par rapport à son état d’équilibre, l’effet de ses oscillations se répercute systématiquement sur les conditions climatiques.

Des observations plus précises confirment l’instabilité de l’axe de la Terre. Aujourd’hui, le pôle Nord géographique est le théâtre de diverses oscillations mal décryptées. Or, le scénario du basculement de l’axe des pôles pourrait être une explication aux nombreuses perturbations constatées sur le globe comme les changements climatiques, les glaciations, la dérive des continents et la tectonique des plaques, les éruptions volcaniques, les canicules, les tremblements de terre, les tsunamis… !



Sources

Revue : Sciences et Avenir (Juin 2002)
http://agentssanssecret.blogspot.com/2011/01/inversion-des-poles-eminente.html

Accélération du temps et lever du soleil au couchant
http://uml.edaama.org/spum/spip.php?article2


Bien Amicalement.
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

L'augmentation du rayonnement des neutrinos influence l'inversion polaire terrestre !

Message  Silver Wisdom le Sam 3 Mar - 18:50

Bonjour à tous,

L'augmentation du rayonnement des neutrinos
influence l'inversion polaire terrestre !


L'absorption des neutrinos provenant du Soleil par la Terre et sa relation avec une probable expansion terrestre:

l'idée a été présentée par Konstantin Meyl aux alentours de 2004. Il a constaté une recrudescence des séismes sur le trajet de l'ombre portée par les éclipses totales de Soleil et en déduit que le Lune agissait en lentille, augmentant le bombardement de neutrinos sur la Terre et que ceux-ci jouaient un rôle sur la vie géologique de la planète.

Il est très difficile d'observer cette particule élémentaire, car elle interagit très peu avec la matière. Par exemple, elle traverse la Terre ou notre corps sans dévier sa trajectoire d'un millimètre. Son «inventeur», le physicien autrichien Wolfgang Pauli s'en amusait: «J'ai fait une chose terrible, j'ai postulé une particule qui ne peut être détectée.» Il imagina l'existence du neutrino en 1930 pour régler un petit problème de perte d'énergie universelle dans une désintégration nucléaire sans pouvoir apporter la preuve réelle de son existence.

Il a fallu attendre 1956 pour que deux chercheurs américains la découvrent dans le rayonnement émis par un réacteur nucléaire. Mais les scientifiques pensaient encore que le neutrino avait une masse nulle. Depuis, on a la preuve scientifique qu'il en existe plusieurs sortes. Les chercheurs préfèrent d'ailleurs utiliser le terme de « saveurs ». La masse exacte du neutrino, elle, n'a toujours pas été trouvée.

Source
http://www.wikistrike.com/article-l-augmentation-du-rayonnement-des-neutrinos-influence-l-inversion-polaire-terrestre-100682910.html


Ajoutée par Amidror74 le 26 août 2009

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Un fléchissement de plus de 10 % de l’activité magnétique près du pôle nord

Message  Silver Wisdom le Lun 23 Avr - 8:44

Bonjour à tous,

Un fléchissement de plus de 10 %
de l’activité magnétique près du pôle nord




Aujourd'hui, c'est une certitude, le champ géomagnétique total diminue. Depuis quelque décennies,
la force du champ magnétique terrestre a décru de 10 à 15 %, ce qui est particulièrement rapide à l’échelle du temps planétaire. Cette détérioration a commencé il y a approximativement 150 ans et s'est accélérée ces dernières années, comme le montre ce graphique.



Baisse du champ magnétique de 1590 à 1990.

La crainte d’une nouvelle inversion des pôles est survenue en 2002 lorsque le géophysicien français Gauthier Hulot a découvert un fléchissement de plus de 10% de l’activité magnétique près du pôle nord, après qu’une inversion des pôles magnétiques du Soleil ait déjà été enregistrée au cous de l’année 2001, ce qui peut, selon lui, laisser présager la venue rapide d’une nouvelle inversion de polarités sur la Terre elle-même.

De l’inversion des pôles au déplacement physique, les risques ?

La théorie de l'inversion des pôles amène à plusieurs conclusions possibles. La chute du champ électromagnétique de la terre entraînerait un déplacement physique des pôles, qui aurait un effet sur l'inclinaison de l'axe de la terre, qui n'est pas droit, mais forme un angle d'environ 23 degrés (cette inclinaison provoque les différences d'ensoleillement au gré des saisons qui s'écoulent). Si l'angle de cet axe change, cela aurait pour conséquence une série de séismes le long des lignes de faille tectoniques et générerait des raz-de-marée consécutifs à des bouleversements sub-océaniques. Des îles seront sans doute englouties, des régions côtières et des plaines disparaîtront sous les flots…

D’après nos conclusions, il est désormais scientifiquement établi qu’un basculement axial de la Terre se produira au cours des prochaines années et qu’il générera inévitablement une inversion soudaine des pôles magnétiques comparable à ceux qui entraînèrent jadis la disparition brutale des mammouths ou des dinosaures. Mais le déplacement physique peut aussi se produire sur des milliers d’année, limitant considérablement les conséquences immédiates et chaotiques.

Source
http://yvesh.e-monsite.com/blog/sciences/un-specialiste-du-magnetisme-terrestre-previent-l-humanite.html

A lire également (en anglais)
Unusual magnetic changes in the Sun
The north pole of the Sun had started flipping about a year earlier than expected

http://thewatchers.adorraeli.com/2012/04/23/unusual-magnetic-changes-in-the-sun-the-north-pole-of-the-sun-had-started-flipping-about-a-year-earlier-than-expected/
Hinode and SOHO Paint an Asymmetrical Picture of the Sun
http://www.sciencedaily.com/releases/2012/04/120421203959.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+sciencedaily+%28ScienceDaily%3A+Latest+Science+News%29

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 4 Sep - 14:54, édité 2 fois (Raison : Ajout d'infos)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire ARTE sur l'inversement des pôles.

Message  adzo le Jeu 6 Sep - 9:56

Le documentaire d'Arté est très bon et sérieux.

Mais je ne peux pas dire la même chose de la théorie de Patrick Geryl dans cette interview du projet kamelot.
Car bien qu'être scientifique n'est pas toujours une garantie de bon sens, Patrick Geryl en plus de n'avoir aucune formation scientifique ne démontre rien de ce qu'il avance. Nous n'avons aucune preuve que ses interprétations soient correctes. Il demande seulement à être cru sur parole parce qu'il prétend qu'il aurait eu raison sur l'accélération de l'expansion de l'univers.

De ce que j'en ai vu, sa théorie de retournement de la terre n'a pas de fondements à part ses affirmations et ne tient pas compte de plusieurs choses.

Nous savons tous que l'inertie d'une masse en rotation s'oppose à son retournement, c'est l'effet gyroscopique.
La terre a ainsi tendance à conserver l'orientation de son axe de rotation. Si une action de répulsion d'une masse coronale suffisamment conséquente devait avoir lieu, la terre aurait plus tendance à être repoussée plus loin du soleil que de se retourner.
Plusieurs éléments techniques si on considère cette théorie ne sont en effet pas cohérents.
http://www.2012hoax.org/patrick-geryl

Patrick Geryl parle des cycles solaires ou de l'inversion magnétique terrestre, comme d'évènements très réguliers prévisibles alors que si on parle généralement d'une valeur moyenne très grossière de 200 000 ans entre chaque inversion magnétique, il n'y a en fait rien de plus irrégulier que ce phénomène.
En effet la dernière s'est produite il y a plus de 700 000 ans...
Voir le schéma à droite :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inversion_du_champ_magn%C3%A9tique_terrestre

De même donc pour les cycles solaires :
"l'activité solaire est réglée par un cycle d'une période moyenne de 11,2 ans d'un maximum au suivant mais la durée peut varier entre 8 et 15 ans"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_solaire

Cela ne permet pas de faire des prédictions précises si lointaines.
La NASA elle même ne peut faire que des prévisions relativement vagues puisqu'elle prévoit maintenant (et contrairement à ce que Patrick Geryl affirme) que le centre du cycle d'activité dans lequel nous sommes devrait plutôt se situer vers l'été 2013 (pas 2012) et d'ailleurs il semblerait jusqu'à présent que ce soit l'une des périodes d'activité du soleil la moins active depuis 100 ans... ^^
http://solarscience.msfc.nasa.gov/predict.shtml

Il faut aussi se garder de penser que les plus puissantes éruptions solaires ne peuvent survenir qu'en plein milieu du maxima solaire, alors qu'au contraire il en a été relevé plusieurs grandes en dehors du plus fort de l'activité solaire.
Voyez par exemple que les deux valeurs indiquées en rouge ici :
http://www.spaceweather.com/solarflares/topflares.html
correspondent sur le graphique de la NASA du lien précédent à une phase de minimum solaire...

Ainsi se baser sur les cycles solaires pour prétendre prévoir les prochaines plus grosses éruptions solaires n'a pas de sens. Ce n'est pas vrai, de dire qu'une catastrophe solaire touchant la terre se produira nécessairement au plus fort d'un maxima solaire. Et alors qu'à 1h30 Patrick Geryl veut se donner du crédit en citant les prévisions de la NASA, celles-ci que l'on vient de voir discréditent au contraire son propos.

Sinon puisqu'il s'agit de vérifier si les plus impensables éruptions solaires seraient capables d'avoir une influence durable sur le coeur du système magnétique terrestre, on peut prendre l'exemple de la plus violente tempête solaire connue ayant affecté la terre, celle de 1859.
https://en.wikipedia.org/wiki/Solar_storm_of_1859

L'orage magnétique qu'elle a provoqué sur terre a été si puissant que l'aurore artificielle (d'ordinaire limitées aux pôles) qui en a résulté s'est généralisé au globe et a été visible jusqu'aux caraïbes.
Elle a même été confondue par sa forte lumière diffuse aux endroits où il faisait entièrement nuit, avec les premières heures du jour.

Or les scientifiques n'ont noté aucune conséquence extraordinaire durable allant dans le sens de Patrick Geryl, même au niveau magnétique puisqu'outre les perturbations du champs magnétique apparent sur le moment, la réalité de l'intérieur de la terre et de son fonctionnement magnétique n'a pas été impacté.
En effet, de 1831 à 1904 la dérive du pôle Nord est au contraire quasi inexistante :
http://www.lecosmographe.com/blog/wp-content/uploads/2011/12/derive_du_pole_nord_magnetique_de_1831_a_2007.jpg

Comme quoi les plus puissantes éruptions solaires connues ne peuvent pas avoir d'impact durable sur le magnétisme du noyau de la terre, et encore moins changer l'orientation de la terre.

Bref, pour moi les histoires de Patrick Geryl n'ont jusqu'ici rien de sérieux et ont même au contraire tout d'incohérent avec le peu que l'on sait de l'univers. J'imagine que lorsqu'on sera en janvier 2013 il dira que ce sera pour 2013 puis 2015 puis trouvera encore une autre explication quand bien même il a affirmé à de nombreuses reprises ne pas pouvoir s'être trompé.


Une éruption solaire bien plus puissante directement orientée sur la terre n'aurait en fait aucune des conséquences dont parle Patrick Geryl, pas de tsunami géant engloutissant les continents ni de mouvement géologique majeur. En revanche, si cela devait être assez puissant, la magnétosphère terrestre pourrait ne plus être suffisante pour protéger la terre et alors à ce moment là la vie sur terre serait simplement remise en cause par l'intensité des radiations auxquelles elle serait soumise. Nous serions simplement tous grillés. Ce ne sont en rien des inondations qui détruiraient la planète mais ces irradiations et l'armageddon nucléaire de la société humaine qui n'y résisterait pas.

L'orage magnétique de 1859 n'était pas si loin d'être une énorme catastrophe planétaire puisque la magnétosphère terrestre avait été comprimée et repoussée de son altitude traditionnelle de 60 000 km à seulement quelques centaines ou milliers de kilomètres. Il a été estimé que 5% de l'ozone stratosphérique fut détruit lors de cette tempête. Aujourd'hui, notre société ultra-dépendante des systèmes informatiques dans ses systèmes de télécommunication et de production serait paralysée et assisterait impuissante à son auto-destruction. Il serait naïf de croire qu'il serait possible d'y survivre et de refonder une société autonome en participant financièrement au groupe de survie dont Patrick Géryl fait ici la publicité en parallèle de ses livres à sensations. Il y en a qui ne perdent pas le Nord et qui savent comment faire vendre...

adzo
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire ARTE sur l'inversement des pôles.

Message  09991 le Sam 11 Oct - 12:39

Les pôles magnétiques terrestres peuvent s’inverser brutalement





Fin juin, l'Agence spatiale européenne (ESA) présentait les premiers résultats de sa mission Swarm, une constellation de trois petits satellites lancés en novembre 2013, qui étudie en détail le champ magnétique terrestre. Les mesures effectuées par ces engins montraient que ledit champ magnétique, qui protège notre planète des particules chargées émises par le Soleil, était en train de s'affaiblir rapidement, perdant 5 % de son intensité en une décennie, soit une baisse dix fois plus rapide que ce qui était envisagé auparavant.



Observatoires magnétiques a écrit:
Le champ magnétique de la Terre

Dans tout l’espace autour et à l’intérieur de la Terre se trouve un champ magnétique. Plusieurs phénomènes naturels ou artificiels se somment et constituent le champ magnétique total, qui varie constamment selon les variations des sources qui le génèrent. Ecran protecteur contre les particules à haute énergie en provenance du cosmos, le champ magnétique est fortement affecté par les événements de météo de l’espace, qui peuvent perturber tous les systèmes technologiques terrestres. Son étude permet de comprendre tout autant la structure et la dynamique interne de la Terre et les phénomènes qui se produisent dans la haute atmosphère et dans l’espace.


• GÉODYNAMO

Le champ magnétique de la Terre est en premier lieu généré à l’intérieur de la Terre, par l’effet de dynamo dus aux mouvements de convection dans le noyau terrestre, composé à 90% de fer liquide. Ces mouvements sont générés par le refroidissement progressif du noyau et de la graine solide située au centre de la Terre.

Il en résulte un champ magnétique dipolaire, incliné d’environ 10° par rapport à l’axe de rotation de la Terre.



Géodynamo

• LYTHOSPHÈRE

Une petite partie du champ magnétique terrestre provient des roches aimantées de la croûte terrestre. L’analyse de l’aimantation des roches des fond océaniques a notamment permis de mettre en évidence les inversions des poles, qui se produisent environ un fois toutes les 1 millions d’années.


Lythosphère



• IONOSPHÈRE


La radiation solaire X et UV est absorbé dans les couches les plus hautes de l’atmosphère, où des couples ion-electron sont produites du coté de la Terre illuminé par le soleil. Ces particules libres produisent des courants électriques autour de 100 km d’altitude, responsables de la variation diurne du champ magnétique.


Ionosphère


• MAGNÉTOSPHÈRE


La partie la plus externe du champ magnétique terrestre est exposé au vent solaire, un flux de particule chargées émises constamment par le soleil. Les courants électriques magnétosphériques provoquent eux aussi des variations du champ magnétique observées au sol.



Magnétosphère


• DÉRIVE DES PÔLES MAGNÉTIQUES

Les pôles magnétiques Nord et Sud, définis comme les points à la surface de la Terre où le champ magnétique est exactement vertical, ne sont pas exactement antipodaux. Le pôle magnétique Nord se trouve dans le grand Nord Canadien, tandis que le pôle magnétique Sud se trouve au large de la base française de Dumont d’Urville en Antarctique.

La variation séculaire du champ magnétique terrestre se traduit par une lente dérive des pôles magnétiques. Ainsi le pôle magnétique Nord se déplace actuellement à la vitesse de 55 km/an vers la Sibérie.



Dérives des pôles magnétiques

• UN BOUCLIER DE PROTECTION POUR LE VIVANT

La magnétosphère, créée par le champ magnétique terrestre, a joué un rôle essentiel pour le développement de la vie sur terre en déviant les particules de haute énergie du vent solaire et des rayons cosmiques. Ceci a permis à l’atmosphère terrestre de se maintenir au cours du temps, contrairement à ce qui s’est passé sur Mars, où l’absence d’un champ magnétique important à permis au vent solaire d’arracher à son passage une grande partie de l’atmosphère de cette planète.

Le bouclier fourni par la magnétosphère terrestre a ansi réduit le flux de rayonnement à haute énergie qui arrive jusqu’au sol, permettant le maintient de la vie sur Terre.



Bouclier de protection



• MÉTÉO DE L’ESPACE

Le soleil alterne des périodes calmes à des périodes où son activité augmente. Dans les périodes de forte activité solaire, on peut avoir des éruptions solaire où l’on assiste à une augmentation brutale du rayonnement UV et X en provenance du soleil, ainsi que de la vitesse du vent solaire. On peut alors avoir un orage magnétique sur Terre.

Des particules chargées pénètrent dans la cavité formée par le champ magnétique terrestre donnant lieu à des phénomènes spectaculaires : les aurores boréales et australes.



Ces phénomènes naturels peuvent avoir des conséquences sérieuses sur les systèmes technologiques humains :
• avaries des satellites
• perturbations des systèmes de télécommunication: satellites, câbles sous marins…
• dégradation ou interruption des services de positionnements par satellites, e.g. GPS ou Galileo;
• augmentation des radiations reçues par les passagers des avions et les astronautes;
• courants induits dans les oléoducs, accélérant leur usure;
• courants parasites dans les réseaux électriques, qui peuvent provoquer des pannes de courant sur des vastes régions.

http://www.ipgp.fr/fr/obsmag/champ-magnetique-de-terre


Ce résultat a ravivé l'hypothèse selon laquelle nous ne serions pas loin d'une inversion des pôles magnétiques, ce qui a provoqué ce commentaire de la part du responsable de Swarm, le Norvégien
Rune Floberghagen :

Rune Floberghagen a écrit: "Un tel renversement n'est pas instantané. Il prendrait plusieurs centaines d'années si ce n'est quelques millénaires."


Rune Floberghagen
Geophysical Journal International, a écrit:Trois mois après, Rune Floberghagen peut apporter un important correctif à sa déclaration. En effet, selon une étude internationale publiée dans le numéro de novembre du Geophysical Journal International, le renversement des pôles magnétiques terrestres, un événement susceptible d'avoir de graves répercussions sur notre civilisation technologique, peut se produire en moins de temps qu'il n'en faut à un homme pour vivre et mourir. http://gji.oxfordjournals.org/content/199/2/1110.abstract


Comme me l'a expliqué l'un des auteurs de l'étude, Sébastien Nomade, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE, CEA-CNRS-Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, cette découverte a une histoire peu banale qui commence par une catastrophe, le tremblement de terre meurtrier de 2009 à l'Aquila, en Italie :

Sébastien Nomade a écrit:"Suite à ce drame, l'Etat italien a demandé aux géologues de l'IGAG de cartographier les bassins des Apennins qui sont extrêmement actifs du point de vue tectonique. Dans certains d'entre eux, qui étaient autrefois remplis par des lacs, on a trouvé des dépôts de plusieurs kilomètres d'épaisseur : les sédiments s'y sont accumulés à une rapidité sans aucune mesure avec ce que l'on trouve ailleurs et ont gardé au passage la trace de plusieurs dizaines d'éruptions volcaniques."


Sébastien Nomade

Cela n'a l'air de rien, mais ces dépôts sédimentaires dotés de niveaux volcaniques pouvant servir de repères chronologiques constituent une mine d'or pour qui veut reconstituer les variations passées de l'orientation du champ magnétique terrestre, le paléomagnétisme. Et la mine d'or se transforme en mine de diamant quand dans la couche étudiée se trouve la mémoire de la dernière inversion des pôles magnétiques, l'inversion Matuyama-Brunhes, qui s'est produite il y a environ 780 000 ans

Comment les paléomagnéticiens procèdent-ils ?

Sébastien Nomade a écrit:
"Quand le matériel se dépose dans le lac, explique Sébastien Nomade, les fines particules de magnétite qu'il contient vont s'orienter suivant les lignes du champ magnétique terrestre. On peut ensuite mesurer la direction que celles-ci avaient à différentes époques."



Sébastien Nomade
On comprend aisément que plus la vitesse de dépôt de ces particules est importante, meilleure est la résolution de l'enregistrement paléomagnétique. Dans le cas des sédiments des vieux lacs des Apennins, les auteurs de l'étude ont travaillé sur une couche de plus de 2 mètres d'épaisseur couvrant la période de 10 000 ans au cours de laquelle se nichait l'inversion Matuyama-Brunhes.Ils l'ont découpée en tranches de 2 centimètres d'épaisseur, représentant chacune un siècle, tranches qu'ils ont ensuite analysées.


Sébastien Nomade a écrit:Les résultats sont étonnants. Après de longues prémices, marquées par un affaiblissement du champ magnétique et aussi par des "tentatives" d'inversion, "à un moment, dit Sébastien Nomade, le changement de polarité s'est produit très vite, à l'échelle d'une vie humaine, soit bien plus rapidement que ce que l'on croyait auparavant." Pendant cette inversion, les pôles magnétiques se sont déplacés en moyenne à la vitesse de 2 degrés par an


On ignore toujours la cause du phénomène ("si je le savais, j'aurais le prix Nobel", s'exclame en riant le chercheur français) et le mystère réside dans la dynamo terrestre, c'est-à-dire dans les différences de mouvement entre la partie liquide du noyau métallique de notre planète et sa partie solide. Actuellement, le champ magnétique a une intensité plus faible que la moyenne et, comme l'a révélé Swarm, celle-ci baisse rapidement. Néanmoins, tempère Sébastien Nomade, "il est difficile de dire que l'on se dirige vers une inversion. Je dirais qu'on n'a pas plus d'arguments pour cette idée que contre."


Une inversion du champ magnétique est synonyme d'un affaiblissement notable de la magnétosphère, le bouclier invisible qui protège la Terre des particules du vent solaire. Le risque, pour l'espèce humaine, n'est pas vraiment biologique : on n'a pas trouvé d'extinction de masse associée aux inversions du passé. Le risque est plutôt d'ordre technologique.

En temps normal, le bouclier a déjà ses failles qui donnent naissance aux aurores boréales et australes. Mais cela n'est pas toujours gentillet : quand le Soleil, dans une de ses "colères", nous expédie une monstrueuse bulle de particules, une tempête géomagnétique peut se déclencher, se glisser dans les défauts de la cuirasse et, comme cela a été le cas en mars 1989 au Québec, provoquer un effondrement du réseau électrique et une coupure durable de grande ampleur.

On peine à imaginer ce qui se serait passé à l'échelle du monde entier si la magnétosphère avait été très affaiblie comme cela se produit lors d'une inversion des pôles magnétiques...


Un quart de siècle après l'accident québécois, dans une ère de réseaux encore plus interconnectés et interdépendants, l'homme ne mesure pas toujours à quel point sa civilisation se repose sur l'électricité. Là est sa force, mais aussi sa faiblesse si les infrastructures ne sont pas protégées pour faire face aux interactions capricieuses entre le champ magnétique de la Terre et les particules électriquement chargées que nous envoie notre étoile.


Pierre Barthélémy



http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2014/10/05/les-poles-magnetiques-terrestres-peuvent-sinverser-brutalement/

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire ARTE sur l'inversement des pôles.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum