Shell et le delta du Niger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shell et le delta du Niger

Message  Silver Wisdom le Dim 19 Fév - 13:15

Bonjour à tous,



Tout le monde se souvient du désastre écologique du Golfe du Mexique, mais il existe un autre endroit sur Terre, notre Terre où un évènement similaire se déroule sans que nos chers médias n'en touchent mots.

Fuites de pétrole gigantesques dans le Delta du Niger :
les populations face à une situation catastrophique


Depuis 50 ans, le pétrole est extrait du sous-sol du delta du Niger au Nigeria. Les réserves impressionnantes de pétrole ont fait la richesse des multinationales pétrolières et du gouvernement Nigérian. Depuis les populations vivent un vrai cauchemar. Pollution massive de pétrole, misère extrême, conséquences grave sur la santé…



Le pays Ogoni au Nigeria, dans le delta du Niger, se retrouve dans une situation catastrophique depuis de longues années. La pollution par le pétrole a atteint un niveau si grave que le Programme des Nations-Unies pour l’environnement estime qu’il faudra plus de trente ans pour dépolluer le delta .
En cause, l’exploitation de gisements de pétrole par la Shell et ses négligences graves,
ses retards et ses incapacités à stopper les nombreuses fuites de pétrole à répétition.

Pour se rendre compte de l’ampleur de la catastrophe, un baril représente 159 litres.
4.000 barils par jour, c’est l’équivalent de 636.000 litres.

Pour la période allant du 28 août au 7 novembre 2011,
ce n’est pas moins de 26 millions de litres de pétrole qui ont englué le delta.


Quelques jours plus tard, le 7 décembre une nouvelle fuite a lieu, encore plus importante que la première.
La Shell a indiqué que la fuite était due à une corrosion naturelle de l’oléoduc.
La compagnie a finalement reconnu sa responsabilité mais n’a jamais rien fait pour dépolluer la région sinistrée,
ni verser des compensations financières aux populations.

Fuites de pétrole gigantesques dans le Delta du Niger
http://www.beurk.com/breves/fuites-de-petrole-gigantesques-dans-le-delta-du-niger-les-populations-face-a-une-situation-catastrophique

Pollutions du Delta du Niger :
Shell doit ''nettoyer la zone et régler la note''




Un nouveau rapport de l'ONG Amnesty international publié ce jeudi 10 novembre revient sur la responsabilité du géant pétrolier anglo-néerlandais Shell dans les déversements d'hydrocarbures d'août et de décembre 2008 près de la ville de Bodo, en pays Ogoni au Nigéria qui compte 69.000 habitants. Ces deux marées noires consécutives ont résulté de fissures dans un oléoduc, propriété de Shell, déversant "4.000 barils par jour" pendant plusieurs semaines avant d'être stoppés, selon l'ONG et contaminant la terre et les cours d'eau autour de Bodo.

Trois ans plus tard, la compagnie pointée pour son inaction

Or, plus de trois ans après les deux catastrophes, les sites ne sont toujours pas nettoyés et la population n'a pas perçu d'indemnisation, s'indigne Amnesty alors que les habitants ont eu et continueraient de subir "des dommages importants", notamment pour l'agriculture et la pêche. Ce qui entraîne "des pénuries alimentaires et une hausse des prix" dans la région. La communauté locale connaît "une violation des droits humains et des conséquences environnementales alors que des dizaines de milliers d'habitants de Bodo sont impactés", a rappelé hier Francis Perrin, vice-président d'Amnesty international France au cours d'un point presse.

''La catastrophe de Bodo aurait pu être évitée ; elle reste en outre d'actualité en raison de l'inaction de Shell. Il est temps pour cette entreprise multimilliardaire de reconnaître sa responsabilité, de nettoyer la zone et de régler la note'', a déclaré de son côté Aster van Kregten, spécialiste du Nigeria de l'ONG.

Shell assure encore que la plupart des fuites survenues sur le site d'exploitation sont le résultat,
dans les trois quarts des cas, de sabotage et raffinage clandestin.


Pollutions du Delta du Niger
http://www.actu-environnement.com/ae/news/rapport-amnesty-shell-delta-niger-pollutions-bodo-14086.php4

La dépollution du Delta du Niger prendrait 30 ans !

Depuis un demi siècle l'Ogoniland situé dans la région du Delta du Niger au Nigéria est en proie à de très graves problèmes de pollution pétrolière dus à une exploitation intensive par différentes compagnies pétrolières dont « Shell ».

Le PNUE, ou le Programme des Nations Unies pour l'Environnement a publié un rapport de 4 Août dernier plus qu'alarmant. L'organisation affirme qu'il faudrait plus de 30 ans pour dépolluer et décontaminer cette région.

Pendant plus de 14 mois, les équipes de la PNUE ont réalisé une multitude d'examens et de prélèvements afin d'analyser l'ampleur et surtout l'étendue de ces dégâts. Le constat est plus que dramatique, toutes les zones autour des usines et celles qui, auparavant étaient considérées comme non polluées, sont en fait tout autant contaminées.

Une catastrophe jugée plus grave que celle du Golfe du Mexique !

Découvrez un reportage saisissant sur la gravité de la pollution du Delta du Niger !

Au contraire d'arte-info, la chaîne arte-tv produit ou adapte des reportages d'un grand intérêt.
Ce reportage sur la pollution du delta du Niger est une perle objective en la matière.

Agip, Shell, Exxon et LA POLLUTION du Delta du Niger



Ajoutée par joetke le 21 avril 2011

Ceci n'est que mon opinion, mais je pense qu'il est grand temps que ces compagnies soient beaucoup plus respectueuses envers notre Terre. Ces fouteurs de merde devraient être jugés et pendus haut et court pour non respect de la nature. Bien sur tous leurs bénéfices seraient reversés aux populations lésées.

Désolé pour le coup de gueule, mais ça soulage à défaut d'autre chose!!!

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Nigéria : L'éternelle marée noire

Message  Silver Wisdom le Mar 28 Fév - 20:08

Bonjour à tous,

Nigéria : L'éternelle marée noire



C'est l'une des plus grandes catastrophes écologiques au monde.
Depuis plus d’un demi-siècle, une marée noire perpétuelle souille le delta du Niger.
Une histoire qui a commencé en 1956 quand Shell, la compagnie historique, ouvrait son premier puits à Oloibiri.



Nigéria : L'éternelle marée noire par Super_Resistence

Depuis, chaque année, l'équivalent d'un Exxon-Valdez, ce tanker de 180.000 tonnes échoué sur les côtes d'Alaska en 1989, se déverserait dans la mangrove.
Résultat : un environnement dévasté, des populations locales incapables d'assurer leur subsistance et une rébellion qui menace la stabilité de la région.

A qui la faute ? Les écologistes dénoncent le laxisme des compagnies pétrolières et les avaries à répétition.
Shell, Total, Agip, Chevron et les autres estiment que l'immense majorité des marées noires est due à des actes de sabotage sur les pipelines qui traversent le delta. Dans ce débat, le gouvernement ferme les yeux et se contente de toucher sa rente pétrolière qui assure 80% des revenus du pays.

La situation est telle que des groupes armés se sont formés pour réclamer une meilleure répartition des richesses. Kidnappings à la chaîne, sabotages à grande échelle, conflit ouvert avec l'armée…
Les habitants du delta sont pris entre deux feux et ne reçoivent de l'or noir que les fuites et les pollutions. Des villages entiers voient leur terre et leur mode de vie dévastés. Ils attendent souvent en vain des compensations que les compagnies pétrolières ne versent pas ou si peu.

Quel contraste avec le Golfe du Mexique où l'administration Obama et la pression internationale ont obligé BP à verser 20 milliards de dollars aux sinistrés ! Mais le delta du Niger n'est pas la Louisiane, l'Afrique n'est pas l'Amérique…

Le pétrole était une chance pour le Nigeria, il est devenu au fil des ans une véritable malédiction.

Souce et documentaire à voir
Le festival international du film écologique de Bourges , qui s'est tenu du 6 au 9 octobre,
a récompensé "Nigeria : l'éternelle marée noire" des prix de "l'Arbre d'or" et du "meilleur reportage".
De Yann Le Gléau et Sébastien Mesquida - ARTE GEIE / What’s Up Productions – France 2011
http://www.arte.tv/fr/3672662,CmC=3672668.html

Nigeria, la malédiction de l'or noir

Depuis 1956 et l’ouverture du premier puits de pétrole par Shell, l’opérateur historique,
cette région du Nigeria sombre un peu plus chaque année dans le chaos.

Un chaos regroupé au sein de quatre thématiques majeures : « le désastre écologique », « les droits civiques »,
« la vie dans le delta » et « la fin de la rébellion ? ». Des chasseurs de marées noires à la lutte des Ogonis, de la pêche à l’action militaire, chaque reportage apportera un éclairage,
un témoignage unique sur cette région dont on ne parle que pour égrener la longue liste des enlèvements.

Car la complexité du problème est grande à l’image de l’industrie pétrolière et de ses effets
sur les pays sous-développés : corruption endémique, économie de rente,
répartition des richesses quasi inexistante, rébellion armée…

Source et Documentaire à voir :
http://www.arte.tv/fr/Nigeria--la-malediction-de-l-or-noir/3673952.html

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le gouvernement Nigérien et les compagnies pétrolières sanctionnés par la justice

Message  Silver Wisdom le Mer 19 Déc - 9:41

Bonjour à tous,

Le gouvernement Nigérien et les compagnies pétrolières
sanctionnés par la justice




Le bras de fer qui oppose les ONG et les communautés locales aux groupes pétroliers
dans le delta du Niger vient de connaître un rebondissement sans précédent.
La Cour de justice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)
a en effet ordonné au gouvernement du Nigeria, le 14 décembre dernier, d'exiger des compagnies pétrolières
qu'elles rendent des comptes sur les pollutions successives qui touchent la région depuis plusieurs années.


Alors que le 7 décembre dernier, Amnesty avait organisé une rencontre à Paris avec des représentants de la communauté de Bodo
pour sensibiliser aux problèmes de pollution dans le delta du Niger, et notamment les dommages occasionnés par le groupe Shell,
l’organisation se félicite dans un communiqué du jugement rendu vendredi 14 décembre par la Cour de justice
de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

La Cour a en effet « conclu à l'unanimité que le gouvernement nigérian était responsable des violations commises
par les compagnies pétrolières et a indiqué clairement que le gouvernement devait demander aux entreprises
et autres responsables de rendre des comptes », explique l’ONG.

La pollution et la détérioration de l’environnement dans la région prive en effet agriculteurs,
pêcheurs et population du « droit à l’alimentation et à la vie sociale »,
« détruisant ainsi leur possibilité de gagner leur vie et de jouir d'un niveau de vie sain et suffisant ».


Nigeria - Delta du Niger : Shell doit avouer, payer, nettoyer


Publiée le 20 avril 2012 par AmnestyFrance

Shell et le delta du Niger, la saga continue
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Lutter-contre-la-pauvrete/Acteurs-economiques/Actualites/Shell-et-le-delta-du-Niger-la-saga-continue-6868
"Incapacité du gouvernement à promulguer des lois efficaces"

La communauté Bodo, particulièrement touchée par les marées noires à répétition qui sortent des pipelines du delta du Niger,
a eu le triste privilège de subir en 2008 deux pollutions dont Shell a reconnu en partie la responsabilité :
à hauteur de 4.000 barils, précisément. Mais Amnesty, qui s'appuie notamment sur une enquête de terrain dont les résultats
avaient été publiés en novembre 2011, estime ce volume largement sous-évalué et exhorte l'entreprise à accélérer
le nettoyage de la zone et l'indemnisation des victimes, dont la situation sanitaire s'aggrave.

« En octobre 2012, plus de quatre ans après les faits, quasiment rien n'a été fait en matière de dépollution
et d'indemnisation des populations », estime l'ONG. Sur ces faits, la Cour a statué que l'incapacité du gouvernement
à promulguer des lois efficaces et à établir des institutions capables de réglementer les activités des entreprises,
associée à son incapacité à traduire en justice les auteurs de la pollution, équivalait à une
« violation des obligations et engagements internationaux du Nigeria en matière de droits humains ».
Cette décision constitue par ailleurs une avancée considérable dans la responsabilisation juridique des multinationales,
et notamment de la société mère, concernant des préjudices commis par une filiale à l'étranger ;
un combat juridique mené aujourd'hui par de nombreuses ONG.




Shell est responsable de fuites de pétrole qui ont pollué des villages du delta du Niger en 2005,
a soutenu jeudi aux Pays-Bas la défense de fermiers et pêcheurs nigérians dans une affaire
qui pourrait établir un précédent mondial en matière de responsabilité environnementale.

(...)

Nigeria: Shell face à la justice néerlandaise pour des fuites de pétrole
http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/nigeria-shell-face-a-la-justice-neerlandaise-pour-des-fuites-de-petrole_1173021.html
Aucune indemnisation des populations

Le gouvernement nigérian avait toutefois annoncé la dépollution du delta un an après le rapport du programme
des Nations Unies Pour l'Environnement (UNEP), très critique sur la gestion des pollutions par l'industrie et le gouvernement.
Le programme HYPREP « Hydro-carbon Pollution Restoration Programme », d'après la presse nigériane, aurait commencé
avec la mise en place d'un registre médical pour recenser les victimes, des pancartes de mise en garde sur les puits d'eau pollués
ou encore de la sensibilisation sur les risques sanitaires liés au raffinage artisanal. Mais aucune indemnisation des victimes n’est prévue,
alors que les représentants de la communauté Bodo avaient insisté sur le fait que que beaucoup d'habitants sont en train de perdre la santé, après avoir perdu leurs moyens de subsistance, pêche et agriculture.


UNEP Welcomes Nigerian Governments Green Light for Ogoniland Oil Clean-Up
http://www.unep.org/newscentre/Default.aspx?DocumentID=2692&ArticleID=9241&l=en,

Rapport de l'UNEP
« Cette décision de justice marque donc un tournant dans la responsabilisation des gouvernements
et des entreprises en matière de pollution », ont déclaré Amnesty International et le Projet pour la responsabilité
et les droits socio-économiques (SERAP). La Cour a également déclaré que "le gouvernement et les compagnies pétrolières
avaient violé les droits fondamentaux et culturels des peuples de la région ».


Cet arrêt confirme l'incapacité du gouvernement nigérian à condamner les compagnies pétrolières
"qui ont causé la pollution et perpétré de graves violations des droits humains, et constitue une étape importante
vers la responsabilisation des entreprises publiques et pétrolières qui continuent à privilégier le profit aux dépens
du bien-être des peuples de la région », ont déclaré Femi Falana SAN et Adetokunbo Mumuni au nom du SERAP.


Déclaration appelant Shell à admettre ses responsabilités, les assumer et nettoyer le delta du Niger
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Lutter-contre-la-pauvrete/Acteurs-economiques/Actualites/Nigeria-Shell-doit-nettoyer-le-Delta-du-Niger-5348

Par ailleurs, cette décision intervient alors que du pétrole est découvert dans d’autres États d’Afrique de l’Ouest.
« Il est essentiel pour les autres États de tenir compte de cet arrêt, qui fixe des normes minimales à respecter
pour les gouvernements et les compagnies pétrolières impliquées dans l'exploitation du pétrole et du gaz dans la région »,
ont ajouté Femi Falana et Adetokunbo Mumuni.

Source de l'article
Nigeria : le gouvernement et les compagnies pétrolières sanctionnés par la justice
http://www.novethic.fr/novethic/rse_responsabilite_sociale_des_entreprises,sites_et_riverains,le_gouvernement_nigeria_somme_sanctionner_compagnies_petrolieres_responsables_pollution,138939.jsp?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_content=novethicInf

Vu sur : Sott.net

A lire également
Misère durable : Shell dans le delta du Niger
http://www.altermondes.org/spip.php?article176

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shell et le delta du Niger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum