Que se dit-il sur la blogosphère alternative?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative?

Message  Silver Wisdom le Lun 13 Jan - 15:24

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Janvier)

Au travers de ce post, le Dormeur vous propose de faire un petit tour
de la blogosphère alternative en ce début d'année




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la liberté d'expression est attaquée en ce début d'année, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

L'activité volcanique est en augmentation
La moyenne des températures mondiales aurait augmenté ces dernières années, mais pas autant qu’elle aurait du. Et ceci grâce à une série d’éruptions volcaniques de petites et de tailles moyennes qui ont projeté des particules dans la haute atmosphère, bloquant et renvoyant ainsi les rayons du soleil. C’est la conclusion d’une nouvelle étude qui révèle également que les particules microscopiques provenant des cheminées industrielles ont eu peu d’impact dans le refroidissement de la planète. (Lire également cet article et celui-ci)

Le pentagone a censuré un rapport scientifique en 2004 qui prévoit un Armaguedon climatique
Selon le magazine Fortune, le 26 janvier 2004, le Pentagone a élaboré un scénario d'évolution brutale du climat. Les experts, pilotés par le gourou du Pentagone, Andrew Marshall, s'appuient sur l'hypothèse - plausible à long terme - que le réchauffement global causerait une énorme fonte de glace dans l'hémisphère Nord, suffisante pour bloquer le Gulf Stream. Privée de son «adoucisseur de climat», l'Europe serait plongée dans une ère glaciaire.

Fukushima : une conspiration mondiale de déni
Avons-nous quelque part une autorité qui dise la vérité sur Fukushima ?
S'il existe une quelconque autorité gouvernementale ou non-gouvernementale qui s'intéresse ouvertement, directement et honnêtement à la catastrophe de Fukushima, il n'est pas évident pour un observateur extérieur de suggérer laquelle.
On a à la place une visible conspiration mondiale d'autorités de toute sorte refusant au public des informations précises et fiables, compréhensibles, vérifiables sur non seulement la situation de la centrale nucléaire elle-même et ses communautés environnantes, mais sur les retombées incessantes, incontrôlées de débris radioactifs dans l'air et dans l'eau, ce qui crée une augmentation des risques de nocivité pour les communautés du monde. (A lire également : cet article et celui-ci)

Japon : Des aliments empoisonnés aux pesticides causent des milliers d’intoxications
360 plaintes ont déjà été déposées mardi et la médiatisation du scandale devrait multiplier ce chiffre dans les prochains jours. Fin décembre, c’est la filiale Aqlifoods qui avait alerté sur la présence inexpliquée d’un pesticide appelé malathion – interdit en France depuis 2008 – sur plusieurs produits surgelés fabriqués dans une usine de la préfecture de Gunma. Ce sont des clients dérangés par une étrange odeur qui avaient contacté l’entreprise quelques jours auparavant.

Etats-Unis: : Certains Etats confirment la pollution de l’eau par l’exploitation du gaz de schiste
Dans au moins quatre Etats qui ont nourri le boom de l’énergie de la nation américaine, des centaines de plaintes ont été déposées pour contamination de l’eau par l’exploitation des puits de gaz de schiste, et certaines pollutions ont été confirmé dans un certain nombre de cas selon une étude de l’agence de presse « associated press » ce qui finalement lève le doute sur les suggestions de l’industrie pétrolière qui affirmaient jusqu’ici que de tels pollutions ne se produisaient que très rarement.

Morgellons: ces maladies étranges venues du ciel (reportage France3)
Des filaments qui sortent des doigts, des boutons sur le visage, des plaques sur les mains... Nous avons rencontré ces habitants qui se disent victimes de la maladie dite des Morgellons. Leurs maux seraient dus à la traînée blanche des avions dans le ciel. La communauté scientifique s'interroge. Séverine est persuadée que ses problèmes de santé sont liées aux pollutions provoquées par les avions.

En Italie, les terres fertiles souillées par la mafia
Dioxine dans la mozzarella, choux-fleurs fluos et cancers en augmentation. En Campanie, depuis les années 1990, la mafia a traité les déchets par le feu et la population en paie aujourd’hui le prix. Au pied de « l’Asse mediano » – axe routier Naples/Caserte dont le ciment et l’asphalte regorgeraient,selon l’association écologiste Legambiente, de déchets toxiques enfouis au moment de sa construction – la « Guardia Forestale » effectue une inspection. « Simple contrôle de routine », assure l’un des agents, tentant de chasser les curieux. Des douilles de cartouches de carabine recouvrent le sol. Deux ouvriers d’origine étrangère poursuivent impassiblement leur tâche, élaguant patiemment des plants de fraisiers.

Afrique du Sud: une rivière du parc Kruger massivement polluée par une mine
Une rivière de la plus célèbre réserve sud-africaine, le parc national du Kruger, a été massivement polluée par les rejets d’une mine voisine produisant du phosphate utilisé comme engrais, ont indiqué mardi les autorités. A ce stade il n’y a pas de gros animaux, hippopotames ou crocodiles, affectés,  mais des poissons par milliers ont été retrouvés morts, flottant à la surface de l’eau « sur 15 kilomètres », a précisé à l’AFP un porte-parole du parc Ike Phaahla à l’AFP, en parlant d’une « pollution étendue ».

Pollution : Les cargos profitent de la tempête pour dégazer
C'est un autre dommage de la tempête. Profitant du très mauvais temps, les cargos sont plus nombreux à dégazer au large de la Bretagne. La mer démontée ayant vite fait de disloquer les traces. Le nombre d'oiseaux mazoutés retrouvés à la côte est un indicateur qui ne trompe pas. Depuis Noël, le nombre d'oiseaux morts mazoutés ou très mal en point a explosé autour de la pointe bretonne. Dans les Côtes-d'Armor, la station LPO de l'Ile Grande (Pleumeur-Bodou) a accueilli en trois semaines le nombre d'oiseaux mazoutés habituellement récupérés en une année! « Avec 44 oiseaux mazoutés depuis Noël (dix autres arrivent ce matin du Morbihan), notre centre de soins est bien sollicité », explique Gilles Bentz qui pointe clairement du doigt les mauvaises conditions météo incitant les cargos à dégazer.

Pluie de chauves-souris mortes en Australie
L’hécatombe continue, et cette fois-ci, ce sont des chauves-souris, des milliers de chauves-souris qui sont décédées. Pour les causes du drame, la chaleur est avancée, mais pourquoi cela n’a-t-il pas tué d’autres espèces animales alors? La scène était digne du pire des cauchemars. Environ 100.000 chauves-souris ont été retrouvées mortes sur le sol australien, dans l’état du Queensland, dans l’est du pays. Le mystère de cette hécatombe, aux inquiétantes conséquences sanitaires, a été résolu depuis. Ce ne sont pas moins de 25 colonies géantes de « renards volants », des chauves-souris de la famille des pteroptus qui ont été frappées par un mal mystérieux dans la région de Brisbane. Par milliers, leurs cadavres ont jonché le sol de la région, dégageant rapidement une infecte odeur de putréfaction. Les autorités locales se sont inquiétées rapidement des conséquences sanitaires de ce phénomène.

Publiée le 30 mars 2013 par léone camu
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici
Pour aller plus loin : Quand la chimie contamine notre eau

Actualités économiques

La déflation, ennemi public numéro un?
La déflation, ennemi public numéro un? La formidable révolution en cours est déflationniste par essence et nous en avons eu jusqu’à présent la meilleure part puisqu’elle a provoqué la désinflation bienvenue que l’on sait. Grâce à une politique de taux d’intérêt très élevés, l’inflation a été jugulée au début des années 1980 aux Etats-Unis. Plus d’une génération a passé mais l’inconscient collectif des investisseurs continue à craindre ce mal, estimant en revanche que la déflation n’est qu’un faux problème, les banques centrales pouvant toujours la maîtriser en imprimant de la monnaie sans limites. Mais les risques considérables que cette fausse certitude va finir par occasionner se confirment tous les jours.

Paradis fiscaux : Bien mieux que la Suisse, le Luxembourg !
Cette fois, il n’y a plus aucun doute : l’Union européenne abrite bien un des plus importants paradis fiscaux de la planète : le grand-duché du Luxembourg. Ce n’est pas une ONG écolo-gauchiste qui le prétend, mais les membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), c’est-à-dire les gouvernements des pays les plus avancés. Après des années de tests, le Luxembourg apparaît comme refusant de fait la coopération fiscale en s’abritant derrière son sacro-saint secret bancaire. De plus, dès lors qu’elles s’installent sur place, les grandes entreprises peuvent carrément y négocier leurs impôts. (A propos de la Suisse)

Pyramides et effondrement économique à venir
Beaucoup ont utilisé une pyramide pour décrire la structure de pouvoir à laquelle la masse de l’humanité est soumise – même dans les plus petits détails de nos vies. Je souhaiterais l’utiliser ici pour aborder l’effondrement économique imminent, dans le but d’expliquer ce qui pourrait se dérouler en coulisses – ce qui est caché et pourquoi. L’axe vertical de la pyramide est souvent décrit comme le pouvoir, la richesse, la connaissance, etc. La forme de la pyramide représente la distribution de la population mesurée par l’axe vertical. La grande majorité de l’humanité (nous) occupe les plus bas niveaux proches de la base, et les maîtres/les pouvoirs en place/les élites occupent les niveaux élevés proches du sommet. (Lire également cet article et regarder cette vidéo d'Attali)

Les cabinets de lobbying dépensent entre 2 et 3 millions d’euros par an pour influencer députés et sénateurs
On connaissait leur activité, voici les chiffres. Depuis le 1er janvier, les cabinets de lobbying souhaitant avoir accès à l’Assemblée nationale et au Sénat pour rencontrer officiellement les parlementaires doivent s’être inscrits dans un registre. Une opération transparence destinée à mieux encadrer l’activité de lobbying : tout lobbyiste doit désormais inscrire « les honoraires perçus pour son lobbying au Parlement, les objectifs et missions à remplir, ainsi que le chiffre d’affaires ou les montants dépensés en termes de lobbying », explique Le Parisien.

Quand l’un des économistes allemands les plus influents affirme qu’il serait temps de sortir les pays du sud de la zone euro
Celui que certains médias d’outre-Rhin présentent comme l’économiste le plus influent d’Allemagne s’est récemment prononcé en faveur d’une sortie des pays du sud de la zone euro. Ce qu’il admet en creux, c’est l’échec de la politique du « tout austérité » prônée par son pays pour les sortir de la crise. Hans Werner Sinn est un économiste allemand, et pas n’importe lequel. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung, plus grand quotidien outre Rhin le désignait encore en 2013 comme le plus important et le plus influent économiste du pays. Sinn est l’incarnation de la ligne dure, fervent partisan de l’ordolibéralisme, théorie économique d’après-guerre et désignée comme étant la principale source du miracle économique allemand. (A lire également)

Crise de l’euro : le Parlement européen place la troïka sous contrôle
Selon les médias, une commission formée par le Parlement européen chargée de contrôler les activités de la troïka financière – Commission Européenne, Banque centrale européenne, Fonds Monétaire International – a entamé une tournée dans quatre pays à problèmes de la zone euro : Portugal, Grèce, Chypre, Irlande. La commission a été créée suite aux évaluations négatives des recommandations de la troïka, censées faire sortir l’économie et les finances des dits Etats de la crise. Or selon plusieurs politiques et experts, ces recommandations ont aggravé leur situation. Tous les analystes ne partagent pas ce point de vue.

Métal politique : pourquoi les gouvernements détestent l’or ?
Nicolas Perrin explique comment mieux appréhender les mécanismes qui font bouger le cours de l’or et définir une stratégie d’investissement. Extrait de "Investir sur le marché de l’or". « Si les pays en guerre lors de la première guerre mondiale n’avaient pas abandonné l’étalon-or, la première guerre mondiale n’aurait pas duré plus de six mois, car les pays en guerre auraient épuisé tout leur or… Je soutiens que la première guerre mondiale a duré aussi longtemps parce l’étalon-or a été abandonné. Le financement du déficit a permis à la guerre de durer plus de quatre ans, de détruire l’économie, un patrimoine culturel riche et surtout de tuer des millions de jeunes soldats et de gens innocents ». (Lire en parallèle cet article)

L’UE pourrait renoncer à proposer une séparation bancaire stricte
Vous vous attendiez réellement à autre chose? Ce ne sont pas les politiques qui décident mais les banquiers, et cela n’aurait pas arrangé leurs affaires une telle séparation… La Commission européenne va renoncer à proposer une séparation stricte des activités bancaires en Europe, affirme le Financial Times dans son édition de lundi. Un projet de directive européenne, vu par le quotidien britannique, ne prévoit plus que cette séparation entre activités les plus risquées et celles liées à la banque de détail (prêts aux entreprises et aux particuliers), soit obligatoire. Cette séparation sera moins restrictive et les régulateurs nationaux se verront accorder plus de latitude dans l’application des nouvelles normes, ajoute le journal. En revanche, le projet prévoit d’interdire strictement à une trentaine de grosses banques d’investir en compte propre, c’est-à-dire d’utiliser leurs propres capitaux pour des activités de marché, afin de mieux les protéger.

Les dirigeants de JP Morgan épargnés par les amendes dans le compromis Madoff
Les dirigeants de J.P. Morgan Chase & Co. ne seront pas frappés d’amende dans le cadre d’un compromis que la plus grosse des banque étatsunienne négocie avec le Département de la Justice sur des allégations de manquement à l’obligation d’avertir, dans la fraude massive de l’affaire Bernard Madoff, suivant des sources proches des discussions. Le procureur de Manhattan Preet Nharara et les autorités de régulation bancaire étatsunienne ont l’intention d’annoncer un total de plus de deux milliards de $ d’amende cette semaine, disaient ces personnes informées (2,6 milliards de $ selon l'annonce faite le 7 janvier). Mais toutes les amendes seront au frais de la compagnie, et non des individus, ajoutaient ces mêmes sources. (Lire également cet article en anglais)

La Bank of China émet à Londres des titres libellés en RMB
La branche londonienne de la Bank of China a émis mercredi des titres libellés en RMB (monnaie chinoise) pour une valeur de 2,5 milliards de yuans (environ 400 millions de dollars US). Cela constitue le premier titre libellé en RMB émis sur le marché londonien par la branche britannique de la banque chinoise, titre qui sera coté à la Bourse de Londres.

Publiée le 1 mars 2013 par emeric59800
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici
Pour aller plus loin : La confiscation des épargnes des citoyens pour « sauver les banques »...

Actualités Mondiales

Le Soudan du Sud, un jeune Etat au bord du gouffre
Au lendemain de l’indépendance se son indépendance, proclamée en 1956, le Soudan ne tarda pas à basculer dans une guerre civile en raison de la décision du gouvernement central de Karthoum de revenir sur sa promesse d’accorder une autonomie aux territoires du sud, à majoritairement chrétien et animiste, ceux du nord étant à dominante musulman. Ce premier conflit prit fin en 1972, avec les accords signés à Addis-Abeba (Éthiopie), lesquels accordèrent une autonomie relativement importante aux sudistes. Mais 11 ans plus tard, le colonel Gaafar Nimeiry, au pouvoir à Khartoum depuis son coup d’État de 1969, décida d’étendre au code pénal le droit coranique. Ce qui déclencha la seconde guerre civile, avec une rébellion sud-soudanaise emmenée par l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) de John Garang. (Lire également cet article)

Le drame de la Centrafrique: Une autre prédation humanitaire occidentale
Ce proverbe résume le destin des pays africains faibles qui, pour leur malheur disposent de réserves minières convoitées. Encore une fois et pour ne pas changer l’Afrique se signale par un énième conflit. Souvenons-nous en décembre c’était le Mali aux prises avec les islamistes d’Al Qaîda en décembre 2013. C’est un autre pays, la Centrafrique, aux prises dit-on depuis quelque temps à un conflit religieux. La France a été appelée à intervenir pour faire régner l’ordre après y avoir entretenu le désordre… Brève présentation de la Centrafrique.

Hassan Nasrallah veut sauver le Liban des ambitions saoudiennes (Pierre Khalaf)
Les messages forts lancés par le secrétaire général du Hezbollah, dans son discours du vendredi 20 décembre, constituent un bouclier dissuasif face aux forces régionales et libanaises, qui ont exprimé des positions et pris des mesures montrant l’existence d’une décision de faire exploser le Liban, après leur défaite en Syrie. Ces messages sont renforcés par des informations sûres, en possession de sayyed Hassan Nasrallah, dont la précision des déclarations est reconnue par ses amis comme par ses ennemis, et qui émet toujours des diagnostics basés sur des données solides. (Lire également sur ce sujet cet article et celui-ci)

Une population syrienne en détresse...à qui la faute ?
Contrairement à ce que prétend le baratin médiatique répandu par des bailleurs de fonds occidentaux au service de la rébellion armée en Syrie, l’essentiel de la responsabilité de la crise humanitaire majeure dans la région, revient à la rébellion elle-même... Provoquer une crise humanitaire en Syrie (réelle ou artificielle), et tenir le gouvernement syrien pour responsable de la situation tout en utilisant la crise pour justifier une intervention militaire en prétextant de la résolution de l’ONU de 2005 « Responsabilité de protéger », tel a été, depuis le tout début du conflit syrien, le but de la coalition des « Amis de la Syrie », emmenés par les USA.

Partition de l’Irak: le projet de Daash (Etat islamique en Irak et au Pays de Cham)
Les Américains, les Israéliens et certains leaders chiites irakiens ne sont plus les seuls à vouloir diviser l’Irak en plusieurs Etats. Les islamistes se mettent aussi, maintenant, de la partie. Les dirigeants de l’ « Etat islamique en Irak et au Levant » – « et au Pays de Cham » (ISIS), pour être plus précis – appelé Daash, acronyme de Dawlat al-Islamiyya fi al-Iraq wal-Sham – ambitionnent de créer, dans un premier temps, un émirat aux confins de la province d’Al-Anbar (I/3 de l’Irak). Pour y parvenir, les moudjahidine de Daash ont fait sauter ces derniers mois, quatre ponts reliant Ramadi et Falloujah – et au-delà Bagdad – aux villes bordant l’Euphrate en direction de la Syrie : Rawa, Anah, Haditha. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Moyen-Orient: Chronique d’un chaos ordinaire
Encore une fois l’actualité se rappelle à nous. Nous savons tous que le chaudron syrien est toujours en ébullition mais on avait espéré qu’à l’approche de Genève, la situation allait se calmer de part et d’autre. Dans ce Proche et Moyen-Orient livré à tout vent avec la situation peu enviable de la Libye, les convulsions du pouvoir en Egypte, voilà que le Liban se met de la partie. Sur son sol en effet, plusieurs attentats qui ont des commanditaires différents et qu’au final ce sont les civils, notamment du Hezbollah et ses alliés iraniens qui en font les frais.

Le Monde ne peut pas être changé sans lutter contre la propagande occidentale
Quelquefois je suis poursuivi par des cauchemars : je suis en plein milieu d’un camp de réfugiés ravagé par des bombardements, peut-être au Congo (RDC) ou dans un autre pays désespéré à la périphérie de l’intérêt des médias. Les enfants courent autour avec des ventres gonflés, souffrant clairement de malnutrition. Beaucoup de femmes dans le camp ont des ventres gonflés aussi, mais pas à cause d’un acte d’amour, à la suite d’un viol qu’elles ont subi au cours des derniers mois. Il y a un tir d’artillerie venant des collines et les troupes de l’ONU sont impuissantes à l’arrêter. (A propos des troupes onusiennes)

Corée du Nord : Kim Jong-Un demande à l’armée de se tenir prête au combat
Habitué des provocations, le dirigeant de la Corée du Nord a demandé à l’armée de se tenir prête au combat, ajoutant qu’une guerre pouvait éclater « sans prévis » a rapporté l’agence officielle KCNA.Kim Jong-Un s’était rendu le 24 décembre auprès du Commandement de la grande unité combiné 526 de l’Armée populaire de Corée (APC). Après avoir visité plusieurs salles, « il a demandé à l’unité de déployer tous les efforts pour parfaire l’état de préparation au combat en gardant à l’esprit le fait qu’une guerre peut éclater sans préavis », a indiqué l’agence officielle. Le dirigeant s’était déplacé à l’occasion du 22e anniversaire de la nomination de son père Kim Jong-il au poste de commandant suprême des forces armées nord-coréennes. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Genève II : comment Poutine compte neutraliser Riyad?
Selon l’analyste arabe de renom Amin Hatit, le maintien d’Assad au pouvoir et celui de l’Etat syrien , le démantèlement des milices armées en Syrie et au Liban dont Al Nosra et l’EIIL constituraient les principaux axes de la conférence de Genève II devant se tenir le 22 janvier. A quelques encablures des pourparlers de Genève II et alors que l’opposition anti Assad vient de demander à la Russie de l’aider à créer une grande délégation pour pouvoir avoir une présence efficace aux pourparlers, les sources affirment que le souci des organisateurs est plutôt le fait de garantir la tenue de cette conférence que celui des résolutions qui y seront adoptées. la réalité est que de nombreux atouts ont été perdu en cours des négociations censées favoriser la tenue de certes conférence. (Lire également cet article)

Une loi en hommage à Daniel Pearl
Le président Barack Obama a promulgué une loi sur la liberté de la presse hier. Baptisée Daniel Pearl Freedom of the Press Act, elle rend hommage au journaliste américain assassiné au Pakistan en 2002. texte requiert du département d’État qu’il détaille davantage, dans son rapport annuel sur les droits de l’homme, l’état de la liberté de la presse dans les pays du monde entier. Il devra également désigner les gouvernements complices des violations de ce principe, faire état des mesures qu’ils prennent pour assurer l’indépendance et la sécurité des médias, et poursuivre les individus qui persécutent les journalistes. (Et alors, pendant ce temps...)

Publiée le 27 déc. 2013 par Top Reportages
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Mi Janvier)

Message  Silver Wisdom le Mar 21 Jan - 11:56

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Mi Janvier)

Le Dormeur vous propose une revue de presse alternative
où certains sujets sont occultés par nos chers médias...




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que tous les yeux sont braqués sur la conférence de Genève II (article en anglais), d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Argentine: La construction d’une usine de semences OGM de Monsanto est jugée inconstitutionnelle, le chantier est suspendu
La cour d’appel de la province de Cordoba, dans le centre nord de l’Argentine a déclaré que la construction d’une usine Monsanto est inconstitutionnelle, elle a déclaré l’arrêt du travail sur le site. Le tribunal a statué a deux voix contre une en faveur des militants anti-OGM qui ont déposé un recours en justice contre l’usine de semences OGM de Monsanto  pour des raisons de protection de l’environnement sur la municipalité de Malvinas, situé dans le centre de la province de Cordoba en Argentine. (Lire également cet article)

Le système judiciaire à la botte donne carte blanche à Monsanto…
La cour suprême des Etats-Unis a maintenu la férule du géant de la biotechnologie Monsanto sur les patentes des graines génétiquement modifiées et la capacité de l’entreprise d’attaquer en justice les agriculteurs dont les champs ont été accidentellement contaminees par les matériaux génétiques de Monsanto. (Information reprise par l'AFP et par le veilleur (nombreux autres liens))

Maïs OGM : des militants occupent une usine de Monsanto
Une centaine de faucheurs volontaires occupent depuis 15h30 ce 17 janvier l’usine du groupe Monsanto à Trèbes (Languedoc-Roussillon). Selon les informations recueillies, une partie des militants sont sur les grues, d’autres se sont enchainés sur les toits. « Nous ne sortirons que lorsque le gouvernement nous aura assuré d’un nouveau moratoire sur le maïs OGM Mon810 », a déclaré Pascal Pavie, joint au téléphone par Basta !.

SOS abeilles en détresse en Europe : la fin du monde telle que l’imaginait Einstein approche-t-elle ?
Albert Einstein, peut-être le scientifique le plus célèbre et le plus respecté de notre Histoire récente, prédisait la fin de l’humanité quelques années seulement après la disparition des abeilles. Mauvaise nouvelle, selon une étude publiée sur le très sérieux site scientifique Plosone.org, l’Europe connaitraît un déficit de 7 milliards d’abeilles. 7 milliards d’abeilles, soit plus de 120 millions de ruches : voilà le déficit que connait actuellement l’Europe selon une étude publié le 8 janvier 2014. A ce constat alarmant, si l’on en croit les prédictions d’Albert Einstein, s’ajoute une augmentation de 300%, depuis 1961, des terres cultivées nécessitant la pollinisation des abeilles. Ainsi, seul un quart de la demande peut aujourd’hui être satisfaite… (Pour aller plus loin, voir ce dossier)

Indiens d’Amazonie, le dernier combat (Vidéo)
Encerclés par les scieries clandestines, les Awas, une tribu d’Amazonie, n’auront bientôt plus de quoi manger, faute de gibier à chasser dans une forêt chaque jour un peu plus amputée. Ils semblent condamnés à disparaître silencieusement. Mais leur forêt déboisée dans l’indifférence générale concerne aussi l’Europe et la France. En effet, ce bois coupé illégalement finit parfois dans les meubles distribués par de grandes enseignes, ou dans les lames de parquet des appartements ou maisons.

Les conséquences de la catastrophe de Fukushima dépassent largement les frontières du Japon et personne n'en parle
Une catastrophe sans précédent semble se dérouler dans le Pacifique nord dans une indifférence quasi générale. Depuis le 12 mars 2011, soit presque trois ans déjà, des quantités importantes de matières radioactives s’échappent de la centrale nucléaire de Fukushima, suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont balayé cette région du Japon et détruit une partie des installations. L’accident a été classé au plus haut niveau de dangerosité, soit le niveau 7, identique à celui de Tchernobyl. Cependant, il semblerait que la radioactivité soit bien plus importante et la catastrophe qui s’annonce plus terrible encore. Malgré des déclarations, qui se veulent rassurantes, de la part du gouvernement japonais, la situation n’est absolument pas sous contrôle et ne permet toujours pas le redémarrage des réacteurs et cela 3 ans après les faits. (Voir également l'interview de Arnie Gundersen)

Au secours ! Obama voudrait stocker les gaz sarin et moutarde syrien en Méditérannée
Le « Cape Ray », bâtiment de la marine marchande américaine, sous contrôle du Département de la Défense des États-Unis, a été retenu pour participer à la destruction de ce qui aura donc été l’un des plus importants arsenaux chimiques du monde. Après avoir été modifié et équipé de deux usines mobiles d’hydrolyse, le cargo devrait appareiller fin janvier 2014, de sa base de Norfolk dans l’est de la Virginie, en direction d’un port italien de la mer Méditerranée, dont le nom est encore tenu secret. (Lire également cet article)

Les paysans de Sierra Leone refusent de laisser accaparer leurs terres pour une plantation de palmiers à huile
Le 9 décembre 2013, une réunion a été organisée dans le district de in Pujehun à propos de la location de 6 500 hectares de terres agricoles de qualité dans cette partie sud-ouest de la Sierra Leone. Selon des sources locales, les anciens avaient organisé cette réunion pour permettre aux gens d’exprimer à nouveau au chef suprême leurs griefs concernant le bail foncier accordé à la Socfin Agricultural Company. Dans le village de Libby Malen, des centaines de personnes attendaient l’arrivée des autorités de la chefferie quand ils ont appris que neuf habitants du village avaient été battus, puis arrêtés par la police alors qu’ils se rendaient à la réunion.

Légumes « interdits » : halte à la répression des petits maraîchers
En mai dernier, des petits maraîchers ont reçu la visite d'un agent de la répression des fraudes, sur un marché en Ariège. Leur délit : vendre des plants de tomates non inscrites au catalogue officiel, et ne pas disposer de la carte de l'interprofession nationale des semences et des plants. Alors qu'ils encourent une amende potentielle de 450 euros, un collectif d'organisations appelle à un rassemblement le 15 janvier devant le siège de la répression des fraudes à Toulouse. Basta ! relaie leur appel. (Lire cet article, même s'il date de fin 2012)
Docs ad Hoc : Le peuple des ordures
Un film de Olivier Wlodarczyk



Docu_France5_ Le peuple des ordures_1_Mar 12... par buggeeXP


Docu_France5_ Le peuple des ordures_2/2_Mar 12... par buggeeXP
Si les liens venaient à disparaître : Cliquez Ici

Actualités économiques

Emprunts toxiques : ils ont joué, perdu… et nous allons tous payer !
La loi de finances pour 2014 publiée le 30 décembre 2013 prévoit en son article 92 la création d’un fond alimenté de 100 millions d’euros par an pendant 15 ans afin de prendre en charge les pertes liés aux emprunts toxiques souscrits par les collectivités locales. Ces « emprunts toxiques » sont des prêts dont le taux initial était très faible lors la souscription – c’est-à-dire à l’inscription au budget – mais qui peuvent voir leur coût atteindre plusieurs dizaines de % par an si des seuils liés – par exemple aux devises – sont dépassés (Euro contre Franc Suisse, Euro contre Yen, etc.).

La guerre Euro/Dollar
Si les échanges pétroliers se font en dollars, c’est uniquement pour maintenir les Etats-Unis au rang de première puissance mondiale et d’assurer à la Chine, avec ses détentions en bons du Trésor US, son rang de plus grand atelier de fabrication de marchandises au monde. Cette association incongrue, au regard de la guerre froide et de la lutte entre le capitalisme et le communisme, ne pourra plus fonctionner si les Etats pétroliers russe, iranien et vénézuélien entretiennent la dissidence et permettent un jour de se passer de la devise commerciale qu’est le dollar. Le plan de Guerre du Defense planning Guidance de 1989, prévoyait la destruction de tous ces Etats pétroliers afin d’assurer l’hégémonie du dollar. Cette guerre sans nom se montre au grand jour ! (Lire également cet article)

Pourquoi les criminels de Wall Street ne sont-ils pas poursuivis?
En mai 2012, quelques jours à peine après que Jamie Dimon de JPMorgan Chase ait révélé que sa banque avait perdu des milliards de dollars dans des paris spéculatifs, le président Barack Obama défendit publiquement le PDG milliardaire, l’appelant « l’un des banquiers les plus intelligents de la nation. » Ce qu’Obama n’a pas dit, c’est que Dimon était un criminel.

L’économie mondiale est à un tournant selon la Banque mondiale
L’économie mondiale devrait se renforcer cette année tandis que la croissance s’accélère dans les pays en développement et que les économies à revenu élevé semblent enfin se redresser cinq ans après le début de la crise financière mondiale. Selon la dernière édition des Perspectives économiques mondiales publiées par la Banque mondiale, l’accélération de l’activité dans les pays à revenu élevé et la poursuite de la forte croissance chinoise contribuent au raffermissement de la croissance dans les pays en développement. (A propos de la Chine, lire cet article ainsi que celui-ci...)

Chine : La bulle financière qui fait trembler le monde!
L’ambitieux paquet de réformes dévoilé à la mi-novembre à Pékin a été bien accueilli. La fin de la politique de l’enfant unique, la promesse de libéraliser les prix de l’énergie et d’ouvrir le système bancaire aux capitaux étrangers sont perçues comme un tournant positif pour la seconde économie mondiale. Au quotidien toutefois, l’économie chinoise – 7,6% de croissance en 2013 – vit sur le fil du rasoir en raison de la prolifération des dettes hors du système bancaire classique. (La vision de Soros sur l'Empire du Milieu)

L’assouplissement quantitatif de la Fed, plus fort que l’affaire Madoff !
Depuis le début de l’année, les actions sont en baisse. Mais mardi, les investisseurs ont repris leurs esprits… et leurs illusions. Oui ! La Fed s’occupe de tout. Les actions sont manipulées à la hausse. Volontairement. Intentionnellement. En toute connaissance de cause. La Fed peut parler de tapering. Mais elle ne peut pas le faire. L’économie a besoin de plus de soutien de la Fed. Le soutien de la Fed, cependant, ne met pas plus d’argent dans les finances des ménages ordinaires. Pour s’en apercevoir, il suffit de regarder les emplois, les salaires ou les prix à la consommation.

Espagne: quand l’austérité tue
La détérotiation des politiques de soins en raison de l’austérité est responsable de nombre  de décès qui auraient pu être évitées dans d’autres circonstances. C’est ce qu’affirme, chiffres à l’appui, Carmen Flores, présidente de l’Association de Défense des Patients. La Troïka et les gouvernements aux ordres ont du sang plein les mains. Que ce soit dit. Selon l’étude menée par l’association, au moins 788 personnes sont décédées fautes de soins adéquats ou d’une prise en charge dans les temps. Ces négligences médicales sont dues aux coupes budgétaires mises en place par la politique d’austérité mise en place par le gouvernement Rajoy. (Et en Angleterre...)

La « success story » irlandaise est une escroquerie, champagne pour les banques !
Alors que l’Irlande a reçu 67,5 milliards € de prêts pour son renflouement depuis la fin de 2010, le pays a transféré un montant total de 89,5 milliards € à son secteur financier au cours de la même période. 55,8 de ces milliards sont tombés dans les poches des banques créancières, toutes étrangères et certaines françaises. L’étude confirme que la situation économique et sociale de l’Irlande demeure désastreuse : ces milliards n’ont en rien profité aux Irlandais, broyés par la politique d’austérité infligée à leur pays pour payer ces dettes illégitimes. (Lire l'analyse de Jean Gadrey à ce sujet)

Le Parlement européen menace de bloquer l'union bancaire
L'accord conclu le 19 décembre entre les 28 sur les modalités de restructuration des banques en difficulté est jugé inacceptable par les présidents des groupes politiques du Parlement. Au motif que les décisions d'intervention seront prises par les Etats, et non par la Commission. Le Parlement européen a affiché jeudi son refus d'entériner en l'état l'accord conclu le 19 décembre entre les Vingt-Huit sur les modalités de restructuration et de fermeture des banques en difficulté de la zone euro.

Angleterre : Le ministre britannique des finances menace de quitter l'Union européenne
Après une annonce récente indiquant la probabilité prochaine de l'abandon de la zone euro par la Grèce, c'est maintenant au tour du Royaume uni d'annoncer sa possible sortie de l'Union Européenne. Il faut bien comprendre que la présence en nombre de pays économiquement forts est la clé de voute de l'union européenne, et si ces derniers font les valises, un effet domino va s'en suivre entrainant tout sur son passage, y compris ce qui reste de l'économie américaine qui repose désormais en grande partie sur l'économie européenne... (Le veilleur)
Traders : Le marché secret des matières premières (2013)
Réalisation : Jean Crépu (Arté France)



Publiée le 18 janv. 2014 par LifeGangProduction
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Mondiales

La Fin de la Palestine ?  (Norman Finkelstein)
Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry était à nouveau au Moyen-Orient cette semaine, menant des entretiens intensifs avec des responsables Israéliens et Palestiniens et d’autres acteurs régionaux. Il a été largement rapporté que son objectif est de parvenir à un « accord-cadre » comme prélude à un règlement définitif du conflit israélo-palestinien. Norman Finkelstein est le co-auteur, avec Mouin Rabbani, de Comment résoudre le conflit israélo-palestinien (OR Books Editions, à paraître). J’ai parlé avec lui de la portée des négociations, au moment où nous entrons dans ce qui pourrait être une étape décisive dans la longue lutte des Palestiniens pour l’autodétermination. (Lire également cet article)

Israel convoque des ambassadeurs européens pour cause de positions pro-palestiniennes
Les ambassadeurs britannique, français, italien et espagnol ont été convoqués au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, au lendemain de la convocation d'ambassadeurs israéliens dans ces mêmes pays européens en réponse à la poursuite de la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés. Le ministre israélien des Affaires étrangères a demandé à ce que les ambassadeurs soient informés qu'"Israël déploie d'importants efforts pour permettre un dialogue continu avec les Palestiniens". "Au-delà du fait qu'elles soient partiales, déséquilibrées et déconnectées de la réalité sur le terrain, les positions tenues par ces Etats mettent considérablement en péril les possibilités de parvenir à un quelconque accord entre les deux camps" israélien et palestinien, a-t-il ajouté.

Syrie : un ministre palestinien accuse les rebelles de bloquer l’aide au camp de réfugiés de Yarmouk
Lors d’une conférence de presse à Damas, Ahmad Majdalani s’est indigné que des milliers de Palestiniens vivant dans ce camp en ruines soient utilisés comme otages dans le conflit syrien. M. Majdalani assure qu’un convoi d’aide qui faisait route lundi vers Yarmouk a été la cible de tirs "à quelque 100 mètres du point de rencontre agréé, en lisière du camp". S’en prenant directement aux milices rebelles, il a ajouté : "l’origine des tirs est connue, elle se trouve (dans un secteur) contrôlé par le Front al-Nosra, Ahrar al-Cham et Souqour al-Golan. Les méthodes de ces groupes sont connues ainsi que leurs liens avec le terrorisme". (Lire également le dossier de 09991

La catastrophe déclenchée par l’impérialisme américain au Moyen-Orient
En décembre 2011, après avoir été forcé à retirer les dernières troupes de combat américaines d'Irak après l'échec de sa tentative d'obtenir un accord avec Bagdad sur le statut de ces forces, le président Barack Obama a promis à plusieurs reprises que « la vague de guerres se retir[ait]. » À peine plus de deux ans plus tard, toute la région s'engouffre dans la violence à cause de la politique poursuivie par l'impérialisme américain et la possibilité d'une guerre s'étendant à toute la région devient un risque sérieux. (Lire l'interview de Tarpley à propos des "Printemps Arabes")

L’Afrique à feu et à sang…
Sur le continent Africain, de l’Égypte au Soudan, de la République Centre Africaine au Mali, du Congo en Somalie,  du nord au sud, c’est le chaos, les massacres, les familles sur les routes, dépouillées du tout petit peu qu’ils avaient pour survivre… Car dans beaucoup de pays africains, on ne vit pas, on survit… Tandis que les roitelets africains et leurs équipes vivent dans des palais, roulent dans des limousines à sièges cuir crème et strassés, achètent des appartements luxueux dans les capitales européennes, ou entassent leurs dollars en suisse, les populations crèvent de misère, certaines comme en République du Congo, (ex Zaïre) sans eau, sans électricité, alors que le pays est riche de mines, riche de pétrole… (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La guerre des Saoud contre la Syrie
Tout observateur du conflit syrien désireux de connaître de plus près la rébellion anti-régime aura quelque peine à s’y retrouver en raison de l’inflation des groupes armés que l’on estime aujourd’hui à plus d’un millier. La guerre fratricide dans laquelle sont plongées les principales milices djihadistes depuis le début de l’année accentue la confusion notamment sur le rôle et l’évolution d’Al Qaïda dans le conflit. Pourtant, au-delà de leurs rivalités économiques et territoriales, une même idéologie et une même stratégie les unissent et les relient à un acteur clé de la guerre de Syrie : le royaume d’Arabie saoudite.

Les erreurs US sur le massacre de la Ghoutta
Richard Lloyd, ancien inspecteur des Nations Unies, et Theodore A. Postol, professeur au MIT publient un rapport d'étude des données balistiques des services de renseignements états-uniens sur le massacre de la Ghoutta (banlieue de Damas), le 21 août 2013. Les deux chercheurs montrent que les munitions contenant du gaz sarin n'ont pu être tirées à plus de 2 kilomètres de leurs points d'impact. Se fondant sur les cartes diffusées par le Pentagone, ils concluent donc que la Syrie ne peut en aucun cas être tenue comme responsable de ce massacre.

Les Etats-Unis vont déployer 12 avions F-22 Raptor et un porte-avions de plus dans la zone Asie-Pacifique
Pour les Etats-Unis, la principale priorité stratégique concerne la région Asie-Pacifique. Cette réorientation de la politique américaine a été validée par le président Obama, en janvier 2012. Depuis, et même un peu avant, plusieurs annonces allant dans ce sens ont été faites. La coopération militaie avec l’Australie a été renforcée et il est question d’en faire de même avec le Japon et la Corée du Sud, deux pays avec lesquels des discussions sont en cours. A cela s’ajoute l’envoi de moyens militaires supplémentaires dans cette partie du monde. (A lire également)

NSA : Allemands et USA dans un tunnel
Le grand quotidien allemand Süddeutsche Zeitung (SZ) donne des détails importants, à partir de sources de première main, sur les négociations entre les USA et l’Allemagne concernant les activités d’espionnage, de surveillance et d’écoute de la NSA en Allemagne. Ces informations sont prises avec d’autant plus d’attention que le quotidien SZ a une réputation considérable de sérieux et une influence à mesure, largement répercutée par son tirage important. Pour ce cas précis de la crise Snowden/NSA, le SZ n’a pas l’habitude de diffuser des informations polémiques, ni de faire dans un anti-américanisme militant, par conséquent les indications qu’ils donnent doivent d’autant plus être considérées avec préoccupation par ceux qui espèrent un arrangement Allemagne-USA. (Lire le discours de Barack Obama sur la réforme de la NSA)

Etats unis : Vers une réouverture de l'enquête sur les attentats du 11 septembre ?
Un juge vient de donner raison aux familles de victimes qui voulaient une réouverture de l'enquête... Les éléments nouveaux visent clairement l'Arabie saoudite et des protections du FBI dont auraient pu bénéficier les pilotes kamikazes. On n'est plus dans le complot fumeux gommant les avions ou dans les élucubrations délirantes, on est face à des éléments factuels. Le sénateur démocrate Bob Graham (ancien gouverneur de Floride) avait déjà soulevé le problème l'an passé. En vain. Comme d'habitude, la vérité prend du temps... (Les questions qui dérangent...)
Le Conflit au Congo: La Vérité Dévoilée


Mise en ligne le 30 juin 2011 par Friends of the Congo
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que se dit-il sur la blogosphère alternative?

Message  Silver Wisdom le Ven 31 Jan - 13:54

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Fin Janvier)

"Le Dormeur doit se Réveiller" vous encourage à faire vos propres recherches
sur les informations, citées ci-dessous, non développées dans nos médias




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que tous les yeux sont tournés sur la situation en Ukraine, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Une lettre révèle le lobbying britannique sur les gaz de schiste au niveau européen
Une lettre confidentielle expliquant la stratégie britannique sur les gaz de schiste pour faire pression sur la Commission européenne a été dévoilée en début de semaine. Ce documente fuite quelques jours à peine avant le moment où la Commission doit proposer des recommandations sur l’exploitation des gaz de schiste, des recommandations qui devraient inclure la conduite d’étude d’impact et des consultations mais ne devraient pas devenir contraignantes avant 2015. (Flashback)

La ‘révolution verte’ est dépassée: la Commission Européenne veut ouvrir la voie au ‘fracking’
La Commission européenne veut ouvrir la voie à la pratique controversée de «fracking», affirme le Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon ce journal, la Commission n’imposera pas de règles strictes pour le «fracking», une méthode pour extraire le gaz de schiste et / ou le pétrole de schiste situé à grande profondeur en créant des fissures millimétriques dans la roche où le gaz est piégé. La Commission édicterait seulement des normes de santé et environnementales minimales. (Pour aller plus loin, consulter cet article)

Allo ? la terre ? Ici la mer… Ça urge !
Notre planète vue de l’espace est bleue. Bleue parce qu’elle est composée d’eau à 70%… Comme nous ! Curieux, non ? Cette énorme réserve de vie est en danger, nous ne cessons de polluer, de détruire faune et flore.. Les récifs coralliens meurent, les algues sont irradiées, pleines de pesticide, de nitrates que rejettent nos industries, la faune  est pillée à coup de chalutage sauvage, quand elle n’est pas empoisonnée par les métaux lourds, mazoutée, irradiée désorienté et qu’elle s’échoue par centaines sur les plages..

Labellisation des produits bio : un marché de dupes ... tout bénef aux pollueurs !
Un fermier peut vaporiser des produits chimiques pour tuer des insectes, encore plus pour tuer des mauvaises herbes et d’avantage dans le sol pour le rendre productif et nous n'exigeons pas d'étiquettes. Mais si un fermier respectueux de l’environnement veut utiliser le label «bio» (AB), il doit payer le pactole, remplir un interminable cahier de charges et autres tracasserie administratives pour prouver qu'il n’utilise pas de produits chimiques! (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Absence d'étiquetage du miel contenant du pollen OGM : la manoeuvre de la Commission européenne
Depuis plusieurs mois, la définition du pollen dans le miel, en tant que constituant ou ingrédient, est au centre d’un enjeu crucial : cette définition détermine en effet l’obligation d’étiqueter ou non la présence de pollen génétiquement modifié dans un pot de miel. La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), interrogée sur cette question dans l’affaire Bablock a en effet précisé que le pollen, constituant naturel, devait être considéré également comme un ingrédient du miel. Et qu’à ce titre, le miel contenant plus de 0,9% de pollen GM par rapport à la quantité globale de pollen devait être étiqueté. -20140112-[ACTU-La-perte-des-abeilles-pollinisatrices-menace-l--agriculture-europeenne]](Lire également cet article)

L’aluminium, le scandale sanitaire. Quels sont les dangers et comment s’en protéger.
Depuis un certain nombre d’années, on entend parler ici et là des dangers de  l’aluminium sur notre santé. Certains documentaires diffusés récemment mettent clairement en évidence sa dangerosité. Pourtant, presque aucune restriction sanitaire n’est prise et nous le trouvons toujours en abondance dans bon nombre de produits de consommation du quotidien. Sommes-nous à l’aube d’un scandale sanitaire, comme l’a été celui de l’amiante ? Nous allons dans ce dossier, essayer d’en avoir une vision plus claire, études scientifiques à l’appui.

Comment l'Europe fait passer ses déchets informatiques pour des dons « humanitaires »
Chaque Français produit 20 kg de déchets électriques et électroniques par an ! Que deviennent notamment nos millions de téléphones, d’ordinateurs ou de tablettes devenus obsolètes ? Une partie de ces équipements électroniques est collectée par une filière de traitement des déchets. Un très petit nombre est réparé. Et des milliers de tonnes sont envoyées, illégalement, vers les décharges d’Afrique ou d’Asie. Les autorités commencent à agir pour limiter la casse. Mais les multinationales qui gèrent la filière du recyclage ont-elles vraiment intérêt à privilégier de véritables solutions ? Enquête sur le parcours de nos déchets et les intérêts en jeu.

L’Europe bientôt envahie par des importations de sables bitumineux canadiens?
Une nouvelle étude publiée aujourd’hui, révèle les risques de voir les importations de sables bitumineux connaître une augmentation fulgurante d’ici 2020, si l’Europe n’agit pas pour s’y opposer. Les sables bitumineux sont l’une des sources de carburant les plus polluantes. Cette révélation intervient alors que la Commission européenne vient d’annoncer, dans son nouveau paquet énergie-climat, l’abandon après 2020 de l’objectif de réduction des gaz à effet de serre dans les transports, qui faisait partie de la Directive sur la Qualité des carburants (FQD) et devait justement mettre un frein à ces importations. Afin d’éviter ce scénario du pire, les Amis de la Terre appellent l’Union européenne à mettre en œuvre de façon complète et immédiate la FQD. (Lire également cet article)

Des scientifiques irresponsables veulent refroidir la planète par tous les moyens!
Envoyer du soufre dans la stratosphère ou fertiliser les océans avec du fer : des scientifiques tentent de refroidir la planète par tous les moyens. Devant l’incapacité des nations à œuvrer ensemble dans la lutte contre le réchauffement climatique, des scientifiques ont commencé à explorer une alternative audacieuse : refroidir la planète. Substitutif ou palliatif, la géo-ingénierie regroupe les techniques qui permettraient, non pas de réduire nos émissions, mais de freiner voire inverser le dérèglement. John Holdren, le conseiller scientifique d’Obama, l’envisageait en 2009 comme une voie à explorer en dernier recours, un plan B « si nous sommes suffisamment désespérés ».

Véritable arme Divine, l’Amarante ne fera pas rire Monsanto!
L’ Amarante, une arme anti-OGM, un autre moyen de se battre, une arme naturelle et pourtant redoutable… Dispersez des graines en masse dans les champs OGM et vous verrez Monsanto pleurer…, car l’Amarante ne fera pas rire l’oligarchie psychopathe… Un gène de résistance est passé d’un OGM à l’amarante. Cette adventice envahit maintenant les terres cultivées aux Etats-Unis. Pas marrante, l’amarante… (Lire également cet article)

Près de 1.200 médecins mettent en garde contre les pesticides
Près de 1.200 médecins de France métropolitaine et des Antilles ont signé un appel mettant en garde contre la dangerosité des pesticides, a-t-on appris mardi auprès du coordinateur de l'appel. L'appel a été lancé sur internet en septembre par un groupe de médecins limousins auxquels se sont associés des médecins de Martinique et de Guadeloupe, ébranlés par l'affaire du chlordécone. (Lire également cet nouvelle étude)

5 faits terrifiants sur l’état alarmant de l’industrie alimentaire mondiale
Preuve que nous devons réellement revoir notre manière de consommer et de vivre… Voici une synthèse claire et nette de l’état des lieux alarmant de l’industrie mondiale alimentaire. Les incohérences des modes de production, conservation, stockage… sont pointés du doigt alors que règne la misère humaine. Allons-nous continuer longtemps à rester spectateurs ? Nous consommons moins d’un tiers de la nourriture que nous produisons. Le monde produit actuellement de quoi fournir environ 2.700 calories à chaque être humain, et pourtant, la planète est sous-alimentée dans son ensemble. Un tiers de la nourriture produite est utilisée comme aliment pour le bétail et le troisième tiers est gaspillé. En outre, 5% des aliments produits sont utilisés pour produire des biocarburants. La pénurie d’eau devient catastrophique. (Pour aller plus loin...)
Tchernobyl : une histoire naturelle
Voyage au pays du radioactif, là où le temps
et l'évolution de la nature nous révèlent leurs effets à travers les âges.



Publiée le 18 nov. 2012 par eveillons nous
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

206 millions de chômeurs dans le monde en 2014
Le nombre de chômeurs dans le monde a franchi la barre des 200 millions l’an dernier à près de 202 millions, soit cinq millions de plus que l’année précédente, et cette hausse devrait à peine ralentir cette année. Selon l’Organisation internationale du travail, l’essentiel de la hausse du chômage mondial se situe dans les régions de l’Asie de l’Est et du Sud, qui représentent à elles deux plus de 45% des nouveaux demandeurs d’emploi, suivies par l’Afrique subsaharienne et l’Europe. (Alors aux Etats-Unis...)

Dette américaine: le Trésor ne pourra plus payer ses factures fin février
Pas grave, ils feront comme d’habitude… Ils produiront du papier cul avec la planche à billets ! Mais là, c’est chaud.. Cette bombe à retardement finira-t-elle par exploser ? Le 23 janvier 2014 à 00h30, la dette est de : 17 milliards, 340 644 345 $. (Lecture vivement recommandée)

Peuples esclaves de la finance: va-t-on voir se lever le vent de la fronde ?
Une prise de conscience qu’il existe aujourd’hui une nouvelle tyrannie, installée en France mais aussi présente dans toute l’Europe, est-elle en train d’advenir ? Promu et protégé par un régime qui s’autoproclame le bien en soi, va-t-on voir se lever peu à peu le vent de la fronde? Car la situation présente de la France ne convient à personne : ni à la nouvelle tyrannie, ni à la population des autochtones, ni aux nouveaux venus du vaste monde. Nous observons en effet des horreurs simultanées. (Lire également cet article)

Libor : La manipulation des taux interbancaires était connue 3 ans avant que n’éclate le scandale
Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le LIBOR, c’est un indice sur les marchés boursiers qui servent de référence pour les crédits à la consommation, immobiliers, l’épargne, pour ne citer que ces exemples là. Le souci est que les cours ont été manipulés par les banques qui du coup se sont fait des milliards grâce à cela. Les taux ont baissé sur les marchés boursiers, cela aurait dû se répercuter sur les taux d’intérêts de vos emprunts, ce qui n’a pas été fait, et donc vous avez trop payé par rapports à ce que vous auriez dû verser réellement, vous suivez jusque là? (A propos de scandale, voir cette vidéo)

HSBC en faillite ?
Plusieurs signes semblent montrer que la banque Hsbc est en difficulté. La société d’analyse Forensic Asia, indique qu’HSBC aurait surestimé ses actifs de 50 milliards de livres anglaises, soit environ 60 milliards d’euros, et qu’il manquerait actuellement environ 45 milliards de capitaux à la banque anglaise. Bien sûr une analyse ne fait pas le printemps, mais ce qui est troublant, c’est qu’Hsbc ait également imposé des limites de retrait de cash à ses clients anglais, avec le fallacieux prétexte habituel que c’est pour leur sécurité. (Dossier sur cette banque à consulter)

Lutte contre la corruption : la France critiquée dans un rapport du GRECO
La prévention de la corruption est l'un des instruments essentiels de la protection de l'Etat de droit. Tout le monde, ou presque, adhère à ce principe, mais les opinions deviennent plus fluctuantes lorsqu'il s'agit d'évaluer l'ampleur des phénomènes corruption et de mesurer l'efficacité des mesures prises dans ce domaine. On en parle peu, à l'exception de quelques scandales dévoilés par une presse d'investigation peu nombreuse et dont les recherches restent très sélectives.

Les grandes banques européennes se financent à bon compte
Les grandes banques européennes se financent sur le dos des contribuables: ces établissements trop grands pour tomber en faillite (too big to fail) profitent de la garantie offerte par les Etats pour emprunter à des taux préférentiels, créant ainsi une distorsion de concurrence avec les banques plus petites, selon une étude commandée par le groupe des Verts au Parlement européen. (Lire également cet article et celui-ci)

« Davos est un grand cirque hypocrite »
Le Forum Economique Mondial s’est ouvert mercredi dans la station suisse de Davos. Pour le journal slovaque Hospodárske noviny, ce n’est qu’un étalage d’hypocrisie : « Davos est devenu un évènement purement commercial, de la sorte qui remplissent les poches de leurs organisateurs à coups de millions (…). L’adhésion coûte 42.500 francs (environ 35.000 euros), et même l’invitation pour s’y rendre coûte 12.000 francs.

les Banquiers Suisses de la Banque des Règlements Internationaux et la Maison Rockefeller
Il y a trois ans, Rudolf M. Elmer, chef du secteur des Iles Caymans de la grosse banque suisse Julius Baer, annonça qu’il avait donné à Wikileaks des informations concernant 2000 personnes et entreprises influentes qu’il dit engagées dans la fraude fiscale et autres activités criminelles. Elmer décrivit ceux qu’il a exposa comme des “piliers de la société”. (Et  les Iles Vierges britanniques dans tout ça...)

La manipulation de l’or : est-elle illégale ?
A la suite de l’effondrement éclair du prix de l’or il y a quelques jours au cours duquel son prix a brutalement chuté avant d’entamer une reprise, beaucoup se sont demandé ‘qui est derrière tout ça’. Le vrai manipulateur peut-il se lever ? Au-dessus des autres voix qui s’élèvent pour demander qu’une enquête soit menée se trouve un article écrit par Russ Winter pour ZeroHedge intitulé Open Letter to Gold Investors: Will the Real Manipulator Please Stand Up.
Conférence de Paul Jorion : Une autre finance est possible !
L'anthropologue, qui fut l'un des rares à anticiper, dès 2004,
ce qui allait devenir la crise des subprimes,
a donné une conférence sur le thème « Une autre finance est possible ! ».



Publiée le  9 janv. 2014 par University of Luxembourg

Actualités Mondiales

« The Day We Fight Back »: la plus grande manifestation internet contre l’espionnage
Participez et faites passer: le 11 févvrier prochain aura lieu   »The Day We Fight Back. », manifestation de l’Internet lancée contre l’espionnage de la National Security Agency et autres. Un grand nombre de sites populaires et des entreprises connues pour leur activisme dont Reddit, Mozilla, et BoingBoing, prendront part à cette manifestation. Les sites mettront en vedette des bannières anti-espionnage de cette journée, pour protester contre la NSA mais aussi contre tous les autres types d’espionnage des gouvernements.

M. Le Drian veut préparer la France à la “guerre cybernétique”
Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) de 2008 avait évoqué les menaces d’attaques informatiques de grande ampleur contre les infrastructures critiques et ainsi fait quelques recommandations, comme doter la France de “moyens offensifs” afin de pouvoir disposer de capacités de “riposte graduée” contre les assaillants, ou encore de créer l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Perspectives explosives pour 2014 Jean-Michel Vernochet (vidéo)
Le géopolitologue Jean-Michel Vernochet fait un tour d’horizon des troubles et tensions majeurs présents et à venir : France, Centrafrique, Proche-Orient, Russie, Chine-Japon.... Perspectives… (Lire cet article à propos des tensions Sino-Japonaises...)

La Chine a diffusé des images d’un tir de missile intercontinental
Pour qu’une force de dissuasion soit efficace, il faut qu’elle soit crédible. Et surtout qu’un adversaire potentiel le sache. Aussi, après les annonces faites par les Etats-Unis de déployer un escadron d’avions de combat F-22 au Japon et de réaffecter un porte-avions sur la côte Pacifique, la Chine a procédé à un essai du missile balistique intercontinental Dongfeng-31 (à ne pas confondre avec le groupe chinois invité au capital de Peugeot…). Jusque-là, rien de bien nouveau si ce n’est que l’Armée populaire de libération (APL) a diffusé, la semaine passée, et cela pour la première fois, selon le site Sohu.com, 17 photographies de cet essai, dont l’on ignore quand il a exactement eu lieu puisque ces clichés ne sont en effet pas daté. (Donc information à vérifier, mais reprise par le Monde.fr)

L’effroyable imposture impériale en Afrique
« Les jihadistes n’auraient pas fait régner la terreur dans le nord du Mali si Nicolas Sarkozy et un certain Bernard-Henri Lévy n’avaient mis la Libye à feu et à sang, en faisant fi des tragiques conséquences ». C’est l’intellectuelle malienne Aminata Traoré, également ancienne ministre de la Culture et du Tourisme du Mali, qui s’exprime ainsi, dans un livre qu’elle cosigne avec  l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop, très judicieusement intitulé « La gloire des imposteurs » (éditions Philippe Rey). (Lire également cet article)

L’amiral Guillaud évoque une opération militaire internationale dans le sud de la Libye
L’opération Unified Protector, menée en Libye en 2011, aura été un succès militaire incontestable, le soutien à la rébellion ayant permis la chute du régime du colonel Kadhafi. Seulement, l’on sait ce que l’on perd, rarement ce que l’on gagne… Car depuis, le nouveau pouvoir en place à Tripoli a toutes les peines du monde à affirmer son autorité.

Accord iranien: les États-Unis changent de tactique, mais conservent leurs ambitions impérialistes
Le 20 janvier, un accord d’une durée de six mois qui fait reculer le programme civil nucléaire iranien, entrera en vigueur. Le président Barack Obama prétend que Washington s’est joint à ses alliés européens, ainsi qu’à la Russie et à la Chine, pour négocier cet accord intérimaire. Les États-Unis, même s’ils ont régulièrement menacé l’Iran par les armes, voudraient maintenant «donner une chance à la paix». (Lire également cet article)

Syrie : l'Iran indispensable au règlement (Medvedev)
L’exclusion de Téhéran de la conférence de Genève-2 est inadmissible, aucun règlement du conflit syrien n’étant possible sans prise en compte du facteur iranien, a indiqué le premier ministre russe Dmitri Medvedev dans une interview à la chaîne de télévision BBC. "Le rappel de l’invitation adressée l’Iran est absolument inadmissible. Croit-on que le problème syrien puisse être abordé sérieusement sans que le facteur iranien soit pris en compte ? Sans doute, tout cela doit être pris en considération", a souligné le chef du gouvernement russe. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Devoir d’ingérence humanitaire vs Droit international
Depuis le début des années 90, une doctrine d’inspiration idéaliste s’est érigée en principe fondamental avec le soutien de gouvernements, de philosophes et des médias de masse occidentaux. Il s’agit de ce qu’on appelle communément : le droit d’ingérence humanitaire. Les interventions armées au nom de cette doctrine se sont multipliées depuis la dernière décennie du XXe siècle et nous pouvons aujourd’hui non seulement en mesurer les conséquences mais aussi en percevoir les objectifs. (A lire également)

Kaboul suspecte des services étrangers derrière l’attaque ayant visé un restaurant fréquenté par des expatriés
Le 17 janvier, le restaurant “La Taverne du Liban”, qui, situé dans le centre-ville de Kaboul, est prisé par les expatriés travaillant en Afghanistan, a été la cible d’une attentat qui a fait  21 tués. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière commise contre des ressortissants étrangers depuis 2011… Le mode opératoire des assaillants a consisté à envoyer un kamikaze se faire exploser devant les portes blindées du restaurant. Une fois la brèche ouverte et profitant de la confusion provoquée par l’explosion et de l’effet de surprise, des hommes armés ont ouvert le feu sur les clients, avant d’être eux-mêmes neutralisés par les forces spéciales afghanes. (Lire également cet article)

Le collegium international appel à une gouvernance mondiale
Le monde fait face à une conjonction de crises d’envergure mondiale sans précédent dans l’histoire: épuisement des ressources naturelles, atteintes à la biodiversité, bulles financières et faillites bancaires, déshumanisation du système économique, désagrégations sociales, accroissement des inégalités et de la précarité, montée des intolérances, contestation des élites politiques, famines, pénuries, pandémies virales… Cette évolution, qui s’est opérée dans un contexte d’incontrôlable expansion et de révolution technologique des communications, résulte pour une large part d’une crise majeure de la pensée et du sens et de la détérioration de la matrice des valeurs.
Israël/ Palestine, la Guerre Secrète Du Mossad
Depuis 1949, les commandos d'élite du Mossad traquent les ennemis d'Israël.



Reportage: Israël/ Palestine, la Guerre Secrète... par simba_yacoub
Pour voir la deuxième partie : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Février)

Message  Silver Wisdom le Mar 11 Fév - 7:04

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Février)

Comme tous les dix jours (à peu près),
Le Dormeur doit se Réveiller vous propose sa revue de presse alternative




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la théorie du genre fait débat dans nos chers médias, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Le nucléaire, sûr ??
Un niveau élevé de radioactivité » a été détecté sur l’un des moniteurs de radiation du site de retraitement nucléaire de Sellafield, dans le nord-ouest de l’Angleterre, vendredi 31 janvier. Par « mesure de prudence et de précaution », le site, utilisé pour le stockage des déchets nucléaires et le retraitement des déchets hydrocarbures, « opère normalement mais avec moins de personnel aujourd’hui », a précisé l’opérateur. Toujours selon la direction du site, le niveau mesuré est supérieur à la radioactivité normale, mais bien inférieur au seuil à partir duquel des mesures doivent être prises par les employés sur les lieux et en dehors. (Et en France alors : lire cet article ainsi que celui-ci)

Suisse: La pollution au mercure en Valais serait beaucoup plus grave qu'annoncé
La quantité de mercure déversée entre 1930 et 1970 dans un canal par l'entreprise Lonza à Viège (VS) serait sept à neuf fois plus importante que celle annoncée, estime l'association des Médecins en faveur de l'environnement. Lonza ne partage pas cet avis et maintient sa position. Ce ne sont pas 28 tonnes de mercure qui auraient été déversées durant ce laps de temps dans le canal d'évacuation «Grossgrundkanal» par l'entreprise chimique Lonza à Viège, mais 200 à 250 tonnes.

Quels sont les pays de l'UE qui ont adopté un moratoire sur les OGM ?
En février 2014, huit pays de l’Union européenne avaient adopté un moratoire sur la culture du maïs Mon810. D’autres plantes transgéniques, comme la pomme de terre Amflora et le maïs T25 ont été aussi sujets à des moratoires nationaux mais ces deux autorisations ont été retirées. (Lire également cet article)

Les adjuvants des pesticides les rendent des centaines de fois plus toxiques
Les produits pesticides commercialisés sont des centaines de fois plus toxiques pour des cellules humaines que le pesticide lui-même seul, montre une étude française publiée dans la revue BioMed Research International. Le professeur Gilles-Eric Séralini, auteur de l'étude 2012 qui a beaucoup fait parler sur les effets d'un OGM et du pesticide Roundup sur des rats, signe avec 3 collègues une nouvelle étude montrant que les pesticides sont « 2 à 1000 fois plus toxiques » que ce qui est admis. (A lire également)

La résistance politique amérindienne s’organise contre Big Oil pollueur et destructeur…
Les Lakotas (NdT: Une des nations Sioux) sont unis avec nos frères et alliés du Nord. Nous devons empêcher ce pipeline d’entrer sur le territoire bien-aimé de nos ancêtres, là où ils ont vécu durant des milliers de générations et ont donné le plus beau des cadeaux pour la défendre: leurs vies. Nos histoires de la création (NdT: mythologie ancestrale) nous disent que ceci est notre terre sur Unci Maka, que notre terre natale fait partie de notre identité, nous possédons notre droit de naissance inhérent en tant que Lakota Oyate. Notre droit inhérent est un droit spirituel et humain et nous avons le droit des traités. Nous ne voulons pas de XL pipeline ni des sables bitumeux sur nos territoires.

Le secteur pétrolier français n’abandonnera pas son combat pour le gaz de schiste
Le secteur pétrolier hexagonal poursuivra sa campagne en faveur de l’exploitation des hydrocarbures de schiste en France, aujourd’hui interdite, a prévenu mercredi sa principale organisation professionnelle, l’Ufip. « C’est une longue saga, mais nous n’abandonnerons pas », a déclaré Jean-Louis Schilansky, le président de l’Union française des industries pétrolières. « Nous pensons que ce serait une erreur pour notre pays », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

L’obscur et dangereux jeu de Shell en Argentine
L’entreprise pétrolière s’est livrée il y a plusieurs jours à une manœuvre spéculative sur le dollar et a procédé hier à une forte hausse des prix de 12%. Une attitude unilatérale défiant les intérêts du pays et qui n’a pas de justification technique. «  L’attitude de Shell et de son plus haut dirigeant en Argentine - Juan José Aranguren - , est conspiratrice comme toujours, portant atteinte aux intérêts du pays », avait déclaré Jorge Capitanich, chef de cabinet du gouvernement, lundi 3 février. Le ministre de la Planification, Julio De Vido, est allé dans le même sens aujourd’hui, soulignant que « Aranguren continue à penser que la rentabilité des combustibles qui sont produits en Argentine en pesos, avec des salaires et des matières premières en pesos, doit être dollarisée, comme s’il s’agissait de vendre sur un marché global et non aux consommateurs de ce pays ».

A Paris et à Niamey : AREVA ne doit pas (plus!) faire la Loi
La multinationale nucléaire AREVA fera-t-elle encore la loi à Paris – et au Niger ? Cette question est actuellement posée avec acuité. Ce vendredi 07 février, est tombé le verdict du jugement du tribunal de Paris dans l’affaire qui oppose le géant du nucléaire - dont l’Etat français est actionnaire à hauteur de 80 % - à l’association « Observatoire du nucléaire », animée par le militant écologiste Stéphane Lhomme. L’audience s’était tenue le 20 décembre 2013, au Palais de justice de Paris. Areva avait porté plainte en décembre 2012, suite à la parution d’un article sur le site de l’Observatoire, le 11 décembre 12. L’article était intitulé : « Nucléaire/corruption : Areva offre un avion au président du Niger. » La firme nucléaire se prétendait « diffamée » et a demandé, au total (amende, publication du jugement dans trois journaux et frais de justice confondus) une somme de 25.000 euros. Bref, Areva cherche à ruiner la petite ONG.

Vivement critiqué, le groupe pharmaceutique Bayer propose de discuter avec les ONG
Geste sincère ou pure stratégie ? Le nouveau directeur de communication du groupe allemand de chimie et de pharmaceutique Bayer vient d’inviter à discuter l’association qui dénonce depuis des décennies les dangers des activités de la firme. C’est la première fois depuis les 35 ans d’existence de la « Coordination contre les méfaits de Bayer » que l’entreprise, qui produit notamment pesticides et OGM, cherche à rencontrer ses détracteurs. Le directeur de la communication, Herbert Heitmann, qui œuvrait avant pour la communication de Shell, souhaite, selon un communiqué de l’association du 5 février, « apprendre quels sont leur objectifs » et voir s’il est possible de « travailler ensemble ». (Lecture recommandée à propos de Bayer)

Bienvenue dans une nouvelle ère géologique, déterminée par les humains pour le meilleur et pour le pire : l'Anthropocène
La civilisation industrielle a franchi une nouvelle étape. Selon de nombreux scientifiques, elle s’est élevée au rang de force géologique capable de décider de l’avenir de la Terre. Notre empreinte sur l’environnement est telle que ses impacts se font déjà ressentir : hausse de la température du globe, « sixième extinction » des espèces, acidification des océans… Nous entrerions ainsi dans l’Anthropocène, « le nouvel âge des humains ». Loin d’être inéluctables, ces impacts sont déterminés par des choix politiques, économiques et idéologiques pris par une petite partie de l’espèce humaine. Comment l’Humanité peut-elle reprendre collectivement la main sur son destin ? (Lire également cet article)
Le monde avance dans la transition


~ Moins c'est mieux ~
Publiée le 2 oct. 2013 par CNR2PASDECALAIS

Actualités économiques

Bilan financier de l’Etat fédéral et de l’économie américaine : les apparences sont trompeuses
Nous faisons une courte infographie sur la dette fédérale et le rôle qu’elle joue dans la croissance américaine. Nous avons établi nos calculs sur la base de diverses sources américaines afin de montrer que les présentations officielles doivent être prises avec prudence.  Une réflexion critique, utilisant les données disponibles, modifie le discours lénifiant tenu sur la consolidation de la reprise en cours et le recul de l’endettement public américain. Ce papier montera à quel point la reprise dépend encore des déficits publics. Il rendra justice à la thèse d’une baisse historique de l’endettement public fédérale en 2013. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le shadow banking… ou le surgissement des subprime à la chinoise
La Chine a troqué la fuite en avant vers le mirage de la croissance à deux chiffres pour mieux se jeter dans la fuite en avant dans le shadow banking. Après les injections massives post-crise de 2008/2009, la banque centrale chinoise a tenté de reprendre le contrôle de la situation en 2011, en bridant la capacité de prêt des banques au profit de secteurs non rentables… Mais le shadow banking a pris le relais tandis que le marché interbancaire se grippait : les encours du “crédit alternatif” auraient explosé de 45% en deux ans et demi, pour atteindre entre 2 200 et 2 500 milliards de dollars en 2013 (selon l’estimation de Bank of America). Malgré la spectaculaire montée en puissance du shadow banking, la Chine a dû se résoudre à injecter des liquidités dans l’urgence le 21 janvier — cela afin d’éviter que son propre système financier se retrouve victime d’un syndrome de la crise grecque. (Et pendant ce temps, la Chine...)

Après le FMI, la Bundesbank préconise aussi une taxation exceptionnelle sur l’épargne
Une de plus qui confirme elle aussi que le « braquage à la chypriote » va être appliquée à tous, à commencer par les allemands! Vous pensez que vous y échapperez en France, en Belgique ou ailleurs? Que nenni, puisque de toute manière c’est déjà passé au niveau européen, seulement, chaque banque veut sa part du gâteau à première vue… Lundi, la Bundesbank a préconisé que les pays de la zone euro en difficulté devaient d’abord prélever une taxe exceptionnelle sur l’épargne de leurs propres citoyens avant de demander l’aide des autres pays, a rapporté le journal Frankfurter Allgemeine. « Il est crucial qu’un pays en crise épuise d’abord ses propres solutions pour regagner la confiance dans sa capacité à gérer de façon durable ses finances publiques. Les programmes de sauvetage financés par les contribuables des autres Etats membres ne devraient être sollicités qu’en dernier ressort, lorsque la stabilité financière de la zone euro est mise en danger », écrit la ‘Buba’. (Lire également cet article)

Crise : l’UE à l’épreuve de la "stratégie du choc"
La « stratégie du choc » est une politique de démantèlement des biens publics et de réduction drastique des libertés menée après une grave crise économique, politique ou environnementale, un attentat ou une guerre. Elle s’inspire des techniques de lavage de cerveau et de privation sensorielle employées par la CIA visant à détruire la mémoire du sujet, briser ses capacités de résistance et obtenir une "page blanche" sur laquelle écrire une nouvelle personnalité. A l’échelle d’une population, il s’agit de faire "table rase" du passé en réduisant à zéro le patrimoine public d’un pays, ses structures sociales et économiques pour y construire une nouvelle société. Privées de leurs points de repères, littéralement en état de choc, les populations victimes de ce traitement se sont vues spoliées de leurs biens publics (éducation, santé, retraites) et de leurs libertés par l’oligarchie et ses élites sans même pouvoir et vouloir se défendre. (Pour rappel, lire cet article)

Risque de blocage du sauvetage de l’Europe du Sud par la Cour Constitutionnelle allemande
Il existe un risque de plus en plus important que la Cour Constitutionnelle allemande restreigne sérieusement le plan de sauvetage par rachat d’obligations publiques pour l’Italie et l’Espagne, et ceci pourrait ranimer la crise de la dette européenne en empêchant la Bundesbank de participer au plan. Le journal Frankfurter Rundschau rapporte que le verdict de la Cour a été reporté à avril à cause de la complexité de l’affaire et de sévères dissensions parmi les huit juges. Plus l’affaire est repoussée et moins la Cour – ou Verfassungsgericht – est susceptible d’avaliser la requête du gouvernement allemand qui sous-tend la machinerie de sauvetage.

Si les entreprises de proximité s’éteignent, tout le monde sera touché!!!
C’est la catastrophe annoncée et une des morts qui aura le plus gros impact sur nos vies dans l’avenir! Maintenant, l’UPA vous invite à les soutenir dans leur combat. Depuis Novembre 2013, ce sont près de 12 3000 entreprises de proximité qui ont mis la clé sous la porte, avec le nombre de chômeurs que cela entraine, pourtant, vous avez vu des politiques s’occuper du problème? Nous sommes 1,3 million d’artisans et commerçants de proximité. Le gouvernement a choisi de nous sacrifier en nous asphyxiant lentement mais sûrement par le poids croissant des prélèvements obligatoires.

La Commission dévoile le premier «rapport anticorruption de l'UE»
La corruption reste un défi pour l’Europe. Elle n'épargne aucun État membre et coûte près de 120 milliards d’euros par an à l’économie de l’Union européenne. Les États membres ont pris de nombreuses initiatives au cours des dernières années, mais les résultats obtenus sont inégaux et des efforts supplémentaires sont nécessaires pour prévenir et sanctionner la corruption. Telles sont quelques-unes des conclusions du tout premier «rapport anticorruption de l'UE» publié aujourd’hui par la Commission européenne. Ce rapport expose la situation dans chaque État membre: les dispositifs anticorruption en vigueur, les mesures ayant fait leurs preuves, les éléments susceptibles d'être améliorés et les moyens pour ce faire. (Lire également cet article)

Goldman Sachs rattrapé par le scandale des fonds libyens
Goldman Sachs n'en finit pas d'être rattrapé par son passé. Après avoir réglé de lourdes amendes à la suite de scandales à répétition, la banque d'affaires américaine espérait pouvoir faire son métier en paix, sans publicité aucune. Les poursuites engagées le 23 janvier devant la justice britannique par le fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority (LIA), en vue d'obtenir des compensations de la part de l'établissement new-yorkais, l'ont tout à coup à nouveau arraché à l'effacement recherché. L'affaire remonte à 2008, quand l'Ouest avait accueilli le colonel Kadhafi les bras ouverts. Les banques s'étaient alors précipitées pour vendre des produits financiers hautement sophistiqués au fonds souverain libyen, gardien des pétrodollars de la Grande Jamahiriya populaire et socialiste.

Les pays arabes envisagent de créer un marché commun en 2020
La 31e réunion des Directeurs Généraux des Douanes des pays arabes, tenue les 29 et 30 janvier à Marrakech au Maroc, a réussi à discuter de la réalisation d'un ambitieux projet d'intégration arabe prévoyant l'instauration d'un marché arabe commun à l'horizon de l'année 2020. Cette réunion coïncidait avec celle des Directeurs Généraux des Douanes de la région de l'Afrique du Nord, du Proche et Moyen Orient (MENA) qui tenaient leur 39ème réunion annuelle.

Venezuela : salaires en hausse, chômage en baisse. Comment font-ils ?
Occultés par les médias privés vénézuéliens et leurs relais internationaux (Le Monde, El Pais, Libération, NY Times, etc..) les chiffres révélés en janvier 2014 par l’Institut National de la Statistique indiquent une nouvelle baisse du chômage, tombé à 5,6% en décembre. Ce chiffre est le plus bas enregistré par le gouvernement bolivarien (rappelons que le chômage atteignait 11% lors de l’élection de Hugo Chavez en décembre 1998). De 1999 à 2013, l’économie vénézuélienne a décollé grâce au rôle moteur de l’État et aux investissements publics, permettant à 4.185.697 personnes de trouver un emploi.
Susan George: « Leurs crises, nos solutions »


~ Susan George - "Leurs crises, nos solutions" ~
Publiée le 4 mai 2012 par UnivNantes

Actualités Mondiales

Israël face au désordre : une révolution stratégique et politique ?
Lisant cette nouvelle de DEBKAFiles du 25 janvier 2014 (lien dispo sur l'article), on a l’impression, par rapport à la réputation du site, d’une de ces informations plus soucieuse de la vérité de la situation que de la recherche d’une déformation de cette vérité au profit de la cause défendue. Il s’agit d’un texte, présenté comme venant d’un officier du renseignement israélien parlant à “des correspondants étrangers”, pour annoncer la possibilité, voire la probabilité d’une transformation fondamentale de la stratégie israélienne. (Lire également cet article)

Mahmoud Abbas se dit prêt à collaborer avec les criminels de l'OTAN
Dans une interview télévisée avec Ma’an, diffusée à l’occasion d’une conférence à l’Institut d’études de sécurité nationale (INSS), Abbas a fait des remarques pleines de contradiction concernant la question de la souveraineté, indiquant que « les frontières de l’État palestinien seront finalement dans les mains des Palestiniens, et pas de l’armée israélienne ». Il a ensuite ajouté qu’à la suite de la période de transition de trois ans au cours de laquelle Israël se désengagerait des frontières, la sécurité serait alors confiée à l’OTAN, « pour apaiser nos préoccupations et celles d’Israël ».

Égypte : L’armée, une menace ou une panacée pour la démocratie ?
Trois ans après la chute du régime de Hosni  Moubarak, l’Egypte peine à se relever. Entre une armée qui exerce depuis toujours la réalité et la plénitude  du pouvoir politique, et  la confrérie des frères musulmans qui a fait preuve d’amateurisme dans l’exercice du pouvoir, l’année 2014 s’ouvre  pour le peuple égyptien en pleine facture sociale, sous les auspices de l’espérance  d’une restauration de la démocratie et des libertés publiques. Faut-il faire confiance à l’armée égyptienne pour promouvoir la démocratie et la liberté dans ce pays?

Irak: Les Britanniques bientôt devant la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre ?
Le journal londonien The Independent a révélé dimanche qu’un document « accablant » de deux cent cinquante pages, intitulé « The Responsibility of UK Officials for War Crimes Involving Systematic Detainee Abuse in Iraq from 2003-2008 », a été « soumis à la Cour pénale internationale (CPI) et pourrait entraîner des poursuites judiciaires à l’encontre de certains dirigeants britanniques de la défense pour cause de crimes de guerre « systématiques ». Le dossier allègue que « les principaux responsables » des crimes de guerre présumés « incluent des personnalités en poste aux plus hauts niveaux » de l’armée et du système politique britanniques.

Syrie: guerre par procuration vers la paix ou bien vers le chaos
Tous les grands médias au monde se sont réjouis des insurrections en Afrique du Nord, en Syrie et en Ukraine présentés comme des mouvements de libération. Cependant, il s’est avéré, entre temps que ces soulèvements ne provenaient pas de l’intérieur de ces pays mais qu’ils étaient fomentés, dirigés et financés de l’extérieur et qu’il s’agissait d’intérêts économiques ou financiers étrangers ou – à l’instar de la Syrie ou de l’Ukraine – de politique de puissance géostratégique. Quels sont les intérêts qui ont provoqué la tragédie syrienne? Sans la déstabilisation de la Syrie, Israël et les Anglo-Saxons n’auraient pas osé s’attaquer à l’Iran, ou n’auraient pas pu atteindre en toute sécurité ce pays avec leurs missiles et leurs avions, bien qu’il semble que pour le moment le gouvernement américain ait abandonné ce plan. (A lire également... et à voir aussi...)

NWO et Syrie : Comprendre le dessous des cartes
Encore une belle manipulation des masses. On ne nous présente que l’écume des vagues, on implante dans nos têtes le politiquement correct en jouant sur nos émotions d’horreur et de compassion. Pour arriver à ses fins le NWO détruit un pays magnifique, provoque la mort de 130 000 personnes, le déplacement de millions d’autres, multiplie à l’infini les énergies noires du désespoir de la colère et de la haine… Vers où se dirige le conflit syrien ? Vers un démantèlement, un éclatement de ce pays en plusieurs petits états indépendants. C’est ce que l’on appelle la balkanisation.

«La bataille de Syrie marque la fin de l’unilatéralisme occidental »
René naba : Ecrivain et journaliste spécialiste du monde arabe, René Naba a été correspondant tournant au bureau régional de l’AFP à Beyrouth (1969-1979) et conseiller du directeur général de la radio arabophone RMC Moyen-Orient. Dans son analyse de l’évolution du conflit syrien, il livre un regard sans concession sur l’action de la diplomatie française. Interview pour la revue France-Arménie.

La famille royale saoudienne est derrière les crimes de l’EIIL en Syrie
Un membre de l’État Islamique de l’Irak et du Levant (EIIL) qui a été fait prisonnier a révélé que l’EIIL et d’autres groupes militants en Syrie ne sont pas seulement soutenus par un membre de la famille royale saoudienne, mais que l’individu en question est en fait le véritable chef de l’EIIL. Dans une confession filmée, ce membre de l’EIIL a affirmé que le groupe radical est en réalité dirigé par le Prince Abdul Rahmane al-Faisal, le fils du défunt Roi Faisal d’Arabie Saoudite et frère de l’actuel Ministre des Affaires Étrangères saoudien, le Prince Saoud al-Faisal, a rapporté le WorldNetDaily jeudi dernier.

Des forces anti-impérialistes et anti-OTAN reprennent du terrain dans le sud de la Libye
Pendant près de sept mois en 2011, les avions de l’OTAN – en particulier des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne et du Canada – ont mené une campagne de bombardements intensifs en Libye destinée à renverser le gouvernement de Mouammar Kadhafi. Après avoir obtenu du Conseil de sécurité de l’ONU l’adoption d’une résolution imposant un embargo sur les armes à la Libye et puis d’une autre autorisant “une zone d’exclusion aérienne” que seuls les avions de l’OTAN pouvaient survoler, les impérialistes ont réussi à capturer et faire assassiner sauvagement Kadhafi, permettant la mise en place d’ un nouveau régime dans l’optique de faire avancer leurs intérêts dans ce pays d’Afrique du Nord riche en pétrole. (A lire également...)

L’Iran, ça swingue : menaces US de sanctions anti-françaises...
Les lacets, les tournant en U et les tête-à-queue de la politique extérieure du bloc BAO, notamment vis-à-vis de l’Iran pour le cas qui nous occupe, sont pleins de surprises réjouissantes. Depuis qu’une délégation de représentants d’une centaine de sociétés françaises est en Iran (le 3 février) pour établir de nouveaux liens du type business is business, le département d’État s’est retrouvé une verve anti-française, comme du temps de l’Irak et du French-bashing, histoire de bien préparer la solennelle visite du président-poire accompagné par le président-qui-marche-sur-l’eau chez leur copain commun Thomas Jefferson, lundi prochain. Il y a des avertissements formels de possibles sanctions US contre la France si le processus se poursuit, venant aussi bien de la sous-secrétaire d’État pour les affaires politiques Wendy Sherman, que du secrétaire d’État Kerry. (Lire également cet article)

~ Palestine, Histoire d'une terre 1880 -1950 Partie 1/2 ~


~ Palestine, Histoire d'une terre 1880 -1950 Partie 2/2 ~
Vidéos mises en ligne le 10 Octobre 2011 par EspritDeJusticeFR


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Mi Février)

Message  Silver Wisdom le Mer 19 Fév - 13:25

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Mi Février)

L'oeil alternatif du Dormeur doit se Réveiller vous propose un autre regard sur l'actualité...



Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la commercialisation du maïs OGM Pioneer est autorisée dans toute l’UE, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Ressemer sa récolte n’est finalement pas considéré comme une contrefaçon
« C’est un premier pas important vers la reconnaissance des droits et pratiques des paysans », se réjouit le Collectif Semons la biodiversité. Les députés ont finalement adopté les amendements excluant les semences de ferme de la loi renforçant la lutte contre la contrefaçon. Ressemer sa récolte ne sera finalement pas considéré comme un délit aussi grave qu’imprimer un faux billet ou fabriquer illégalement un médicament. (Article vivement recommandé)

L'industrie s'organise pour affaiblir les politiques de protection contre les dangers des pesticides
Un rapport exclusif vient d’être publié par PAN Europe. Il dénonce un réseau créé par l’industrie qui tente d’arrêter la nouvelle politique sur les normes alimentaires plus strictes pour les mélanges de pesticides. Ce réseau a infiltré l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) et l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Mais, grande première : la Commission européenne riposte ! (Lire cet article, mais également celui-ci)

En 2013, la progression de la culture des OGM dans le monde a ralenti
En 2013, 175,2 millions d'hectares de plantes génétiquement modifiées ont été cultivés, soit 3% de plus qu'en 2012, indique le nouveau rapport publié par le service international pour l'acquisition d'applications biotechnologiques (Isaaa). Une progression en net ralentissement puisqu'entre 2011 et 2012, la surface cultivée avait augmenté de 6%, et entre 2010 et 2011, de 8%.

Gaz de schiste: Fabius dit «oui, trois fois oui» à la recherche…
Une nouvelle ligne de fracture au gouvernement? Laurent Fabius s’est dit ce lundi sur RTL  favorable à la «recherche sur le gaz de schiste» alors qu’officiellement, l’exécutif est contre l’exploitation de cette ressource. «Ma position est simple: le système actuel de fracturation hydraulique est mauvais pour l’environnement, donc ce n’est pas celui-là qu’il faut exploiter», commence d’abord le ministre des Affaires étrangères. «Mais s’il y a des essais qui n’ont pas de conséquences négatives… L’histoire du progrès, l’histoire de la gauche, c’est toujours une histoire ouverte à la réalité scientifique, à condition qu’on protège l’environnement», a-t-il justifié. (A lire également)

Directive étude d'impact : le gaz de schiste absent du compromis adopté en commission parlementaire
Mercredi 12 février, la commission environnement du Parlement européen a adopté par 46 voix pour, 8 voix contre, et 2 abstentions, l'accord informel trouvé en première lecture avec le Conseil de l'Union européenne sur la directive 2011/92 traitant de l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement. (Que pensent les scientifiques... et l'Europe de tout ça...)

Terres rares : La high-tech à quel prix?
Peu de personnes connaissent les terres rares ; sans elles pourtant, notre mode de vie serait inconcevable et rien ou presque ne fonctionnerait dans notre environnement quotidien. Le terme de terres rares qualifie un ensemble de 17 éléments chimiques dotés de propriétés exceptionnelles. C’est grâce à ces terres rares que les couleurs de nos écrans d’ordinateur sont aussi éclatantes, que nos téléphones portables ont des écrans tactiles et que les éoliennes peuvent produire de l’électricité.

Etats Unis : Les scientifiques confirment la présence de césium radioactif au large de la côte ouest
Faisant partie du projet en cours « Kelp Watch 2014 » , les institutions gouvernementales et universitaires ont commencé à recevoir les résultats des échantillons des algues varech et des algues géantes Kelp recueillies le long de la côte de la Californie, ils confirment une présence radioactive plus élevée que la normale. « Nous essayons de comprendre si des éléments radioactif émanant de Fukushima ont déjà atteint notre écosystème », a déclaré le Dr Matthew Edwards , un professeur de l'Université d'État de San Diego. « Que nous soyons de l'autre côté du Pacifique ne signifie pas que nous soyons protégé des radiations émises par l'accident de Fukushima. » (Lire également cet article)

Produire de l’énergie avec les déchets nucléaires ?
Trois anciens étudiants du MIT (Russ Wilcox, Mark Massie et Leslie Dewan) ont conçu un réacteur nucléaire, capable de produire d'énormes quantités d'électricité rien qu'en consumant les déchets radioactifs issus des centrales conventionnelles, tout en réduisant leur durée de vie radioactive. Pour promouvoir cette solution, ils ont créé en 2010 leur entreprise : Transatomic Power.

Le thorium, combustible nucléaire du futur?…
«Le thorium est trois à quatre fois plus abondant dans la croûte terrestre que l’uranium, et notamment chez les pays qui sont susceptibles de construire des réacteurs dans le futur, comme l’Inde, le Brésil et la Turquie», explique Martha Crawford-Heitzmann, directrice de la recherche, du développement et de l’innovation du géant français du nucléaire Areva. «En cas de construction de nouveaux réacteurs, ces pays pourraient nous demander des solutions au thorium», ajoute-t-elle. (Juste pour info...)

Les incertitudes intrinsèques du changement climatique
Pratiquement tous les scientifiques qui sont directement impliqués dans les prédictions climatiques sont conscients des énormes incertitudes qui pèsent sur leurs travaux. Comment se fait-il alors qu’ils puissent jurer, la main sur le cœur, que les émissions humaines de dioxyde de carbone détruisent la planète ? (Lire également cet article)
Solutions Locales pour un désordre global
http://fr.wikipedia.org/wiki/Solutions_locales_pour_un_désordre_global


~ Solutions locales pour un désordre global Coline Serreau ~
Publiée le  9 déc. 2013 par daniel toilazic
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Nomination controversée d'une responsable de la banque UBS à l'Autorité des marchés financiers
Le « gendarme de la bourse », l’Autorité des marchés financiers (AMF), a renouvelé en décembre la moitié des membres de sa Commission des sanctions. Celle-ci instruit les dossiers, enquête et décide des sanctions sur les fraudes et manipulations présumées du secteur bancaire et financier. Parmi les personnes nommées par Pierre Moscovici, ministre des Finances : Françoise Bonfante. Elle est responsable depuis 2010 de la filière Risques de la banque suisse UBS, et a été pendant quinze ans (de 1995 à 2010) directrice de la conformité à UBS France et Europe.

Financiers : trois décès suspects en quelques jours
Le suicide apparent d’un économiste en chef est le dernier en date d’une série de morts étranges dans le monde financier depuis une semaine. L’économiste en chef Mike Dueker de Russell Investments a été retrouvé mort dans un suicide apparent aux Etats-Unis, le dernier d’une série de décès prématurés chez les financiers et chefs d’entreprise dans le monde depuis la semaine dernière. Selon la police, il semble que Dueker ait prit sa propre vie en sautant d’une rampe près du Tacoma Narrows Bridge à Tacoma, Washington, a rapporté l’AP vendredi. Selon Bloomberg, Dueker, 50 ans, avait été porté disparu depuis le 29 janvier et ses amis et officiers de polices étaient partis à sa recherche. (Et ça ne va pas mieux chez JP Morgan... Article en anglais)

FMI, UE, Bâle : les comptes bancaires plus que jamais menacés
À quoi jouent les banques et les États ? Voici quatre nouvelles concomitantes qui doivent alerter tous ceux qui placent encore leur confiance dans le système bancaire européen. Premièrement l’adoption de la directive européenne pour ponctionner les comptes des épargnants en cas de faillite bancaire et qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016. Deuxièmement, la semaine dernière, le FMI revient à la charge sur la ponction des comptes bancaires, sur l’idée d’une taxe généralisée sur l’épargne afin de réduire la dette publique, et que l’institution avait déjà évoquée. Cette fois le FMI convoque le célèbre duo d’économistes de Harvard, Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff, pour expliquer que la dette publique atteint des sommets depuis 200 ans et qu’il va inévitablement falloir recourir à un cocktail mélangeant restructurations, défauts et inflation… (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Comment les juges de Karlsruhe ont tué l’OMT de la BCE
Les juges constitutionnels allemands ont joué finement, mais ils ne laissent désormais quasiment aucune chance de survie au programme de la BCE. Encore une fois, Karlsruhe pèse sur l’Europe.  Depuis 2009, les décisions de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe ont des conséquences notables sur la nouvelle architecture institutionnelle de l’Union européenne. Sa décision sur le traité de Lisbonne en octobre 2009 réduisait désormais le champ des abandons de souveraineté. Trois ans plus tard, en septembre 2012, la validation du traité instituant le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) plaçait le Bundestag en état d’accepter ou de refuser tout programme d’ajustement décidé au niveau européen. Ce 7 février, les juges en rouge ont une nouvelle fois marqué de leur empreinte l’avenir de la zone euro. (Lire également cet excellent article en anglais ainsi que celui-ci en français)

Les amis de la finance… Quand les autorités françaises ne veulent pas d’une régulation efficace des banques
La crise financière qui a débuté en 2007 a bien montré la nécessité de contrôler les activités financières et de réduire leur importance. Les marchés financiers sont aveugles, avides, instables. Comme le disait naguère  François Hollande : « Notre ennemi, c’est la finance ». À l’intérieur de la finance, les banques ont une responsabilité particulière. Les banques ont des missions spécifiques, comme celle  d’assurer le fonctionnement du système des paiements, ou celle de faire du crédit aux États comme aux ménages, entreprises et collectivités locales, qui ne peuvent aller sur les marchés financiers.

Les conflits d’intérets des deputés européens sur la sellette
La polémique sur le rôle de Rachida Dati dans les débats du Parlement européen concernant l'énergie alors qu'elle est l'avocate d'entreprises concernées, a mis en lumière les conflits d'intérêt potentiels de certains députés européens. Les nouveaux dispositifs d'encadrement du lobbying ne permettent pas forcément d'y remédier.

Prix des aliments et des matières premières : les banques inventent l'hyper-spéculation
Qui fait grimper le prix des matières premières, et notamment des produits agricoles ? Les banques, principaux spéculateurs sur ces marchés. Une nouvelle étape a été franchie : ces banques sont devenues propriétaires d’entrepôts de stockage de métaux ou de produits agricoles, de raffineries de pétrole ou de centrales électriques. Goldman Sachs ou JP Morgan interviennent sur les marchés financiers, mais peuvent également agir directement sur les stocks. Les banques françaises ne sont pas en reste, alors que l’Europe vient pourtant de voter un accord pour tenter de lutter contre cette hyper-spéculation.

Enquête: quelles entreprises utilisent Jersey et les Bermudes ?
Le retrait des Bermudes et de Jersey de la liste française des paradis fiscaux, le 17 janvier dernier, a fait grincer quelques dents, au sein même de la majorité. Mais si Bercy se défend de toute pression extérieure, cette décision concerne directement au moins cinq entreprises du CAC 40, à en croire la liste de filiales figurant dans leurs comptes. Assez logiquement, trois de ces entreprises sont les plus grandes banques tricolores. Société Générale est ainsi actionnaire de Solentis Investment Solutions Pcc et Lyxor Master Fund à Jersey, de même que Catalystre International Ltd aux Bermudes. Crédit Agricole, de son côté, est présent via une filiale aux Bermudes: Caceis.

Affaire HSBC-Falciani : Nouvelle procédure engagée dans l’affaire des listes falsifiées
Si vous êtes amoureux de la liberté, lisez attentivement ceci. Nous l’avons déjà écrit : ne trichez pas, même si les ponctions du Prince qui pille vos champs sont injustes, conformez-vous. Conformez-vous, même si vous êtes révolté, car votre révolte, bien canalisée est utile. Elle est porteuse d’avenir. Pourquoi ? Parce que le Pouvoir a la possibilité de vous broyer, de pourrir votre vie, de la transformer en enfer. Pourquoi les grands, les kleptos sont-ils aussi dociles à votre avis ? Parce qu’ils savent que la classe politique avec ses alliés ponctionnaires détient l’arme atomique de la fiscalité.

Thatcher, Reagan, Crises Financière et Crises des Monnaies
D’après les puissants penseurs qui la représente et qui semblent  constituer en France une majorité de ce que Pompidou appelait la « classe jacassière », il faudrait allait rechercher l’origine de cette crise dans les actions abominables de Thatcher et Reagan visant à appauvrir le petit peuple travailleur au profit des ploutocrates…Cette vulgate, dont on trouve une expression presque parfaite dans des publications qui  font honneur à  l’intelligence Française, du type l’Humanité ou le Monde Diplomatique se décline à peu près comme suit. Thatcher et Reagan , lorsqu’ils sont arrivés au pouvoir n’avaient qu’une idée: Faire baisser le niveau de vie du Peuple travailleur pour permettre l’enrichissement éhonté des Ploutocrates (ie le grand capital) qui les avaient placé au Pouvoir. (Lire également cet article)

Effondrement boursier en vue ? On verra, – c'est tout vu ...
Y a-t-il plus de raison d’accorder de l’importance et du crédit à l’annonce faite, notamment, par MoneyNews.com, d’un prochain effondrement boursier ? («Warning: Stocks Will Collapse by 50% in 2014.») Pour ce qui est d’en parler entre nous, nous reconnaîtrons que nous sommes bien en peine de répondre à cette question, ni même d’avancer la moindre hypothèse à cet égard ... Nous n’avons aucune prétention de disposer de la moindre capacité de compétence en matière boursière, et pas plus en matière de clairvoyance à terme, court ou long qu'importe, et nous sommes parfaitement au courant du fait que nous ne sommes pas les seuls, y compris parmi les spécialistes, et que c’est ainsi la nième alerte à l’effondrement qui a sonné. Quoi qu’il en soit, voici les quelques lignes qui concernent cette alerte. (Voici d'autres signes avant-coureurs)
Mon épargne est-elle en danger en 2014?


~ 2014 : MON EPARGNE EN DANGER ! Delamarche-Berruyer-Herlin-Lecoq Vallon-Feron Poloni ~
Publiée le 10 févr. 2014 par fxdubc

Actualités Mondiales

Les armes nucléaires chinoises et la situation en Asie
Ces derniers temps, on parle beaucoup des armes chinoises stratégiques. De nouveaux types d’armes sont actuellement déployés et des tests sont menés. L’artillerie et la marine chinoise se dotent des nouvelles capacités en matière de la dissuasion stratégique. Il y a 3-4 ans, il semblait que les forces nucléaires chinoises étaient en train de stagner. Mais aujourd’hui ils subissent une transformation radicale : un renforcement technique et une croissance quantitative. (Lire également cet article en anglais)

Le réveil du militarisme japonais
Près de 70 ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement droitier du premier ministre Shinzo Abe est en train de rapidement remilitariser le Japon, en libérant les forces armées de toute contrainte juridique ou constitutionnelle et en révisant l’histoire dans le but de blanchir les crimes et les atrocités passés commis par l’impérialisme japonais. Abe est engagé dans une offensive idéologique, marquée par sa visite le 26 décembre au sanctuaire Yasukuni consacré aux Japonais morts à la guerre, dont 14 criminels de guerre de classe A condamnés. (Lire également cet article en anglais)

Le sang coule sur Maidan, par Mark Hackard
Les téléspectateurs occidentaux voient-ils ce que leurs télévisions leur montrent ou interprètent-ils les images en fonction des commentaires de leurs journalistes ? On peut se le demander en constatant le peu de réactions face aux images de manifestants nazis en treillis, bombardant les forces de l’ordre de cocktails molotov avec des catapultes, sur fond de commentaires sur le supposé caractère pacifique et démocratique de ces militants. (Lire également cet article du Dr Paul Robert Craig)

Quelle stratégie états-unienne au Proche-Orient ?
Le brusque renversement de la position états-unienne à la veille de la conférence de Genève 2 a suscité la stupeur. Washington ne réclamait plus une transition entre la guerre et la paix, mais entre la Syrie de Bachar el-Assad et la prochaine dominée par l’Arabie saoudite. Pour Thierry Meyssan, cette volte-face visait à focaliser l’attention des médias sur la Syrie pendant que se négocie en secret le principal enjeu US : la Palestine. (A lire également)

Le plan impérialiste de treize ans pour la Syrie
Ce n’est que progressivement que toutes les pièces du puzzle se mettent place. Dans cet entretien à la revue serbe Geopolitika, Thierry Meyssan explique ce qu’il comprend aujourd’hui du plan impérialiste élaboré par Washington pour le Proche-Orient, en 2001. Il observe son échec face aux résistances populaires et note que nous en paierons tous les conséquences, à la fois les peuples opprimés et ceux qui ont cru pouvoir les dominer. (Lire également cet article)

Massacre à Hama et scandaleux mensonge de l'OSDH
Ce dimanche 9 février 2014, un nouveau massacre a été perpétré par des terroristes djihadistes en Syrie. Les groupes terroristes ont cette fois visé Maan, un village alaouite situé dans la province centrale de Hama. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une officine pro-rébellion basée à Londres, a publié un communiqué scandaleusement mensonger sur ce massacre. Cette "ONG" prétend en effet que la plupart des 25 victimes sont des milices "pro-Assad", membres des Forces de défense nationale. Or, selon nos sources, 11 membres de la famille Khaddour ont été exécutés au cours de l’assaut djihadiste.

Armes chimiques en Syrie : la Radio RTS trompait le public
La Radio RTS trompait le public en avril 2013 lors d’une émission du matin avec l’affirmation que des armes chimiques avait été utilisées par le régime syrien, alors qu’il n’existait pas de preuves suffisantes : cette décision a été prise par l’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP), ce vendredi, dans le cadre d’une délibération publique. Elle a admis la plainte par 5 voix contre 4. (Le sarin de qui ?)

L'éléphant saoudien dans un magasin de porcelaine arabe
Prise dans son obsession de la « menace iranienne », qui l’a conduite à adopter une attitude belliciste vis-à-vis de la Syrie, l’Arabie Saoudite se comporte comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, perturbant sérieusement l’environnement politique d’ores et déjà délicat dans le monde arabe. Elle déclenche ce que George Joffé, chercheur au Centre d’Études Internationales de l’Université de Cambridge, qualifiait le 30 décembre dernier de « seconde guerre froide arabe », la première étant celle menée depuis les années 1960 par l’Arabie Saoudite contre le panarabisme égyptien de Gamal Abdel Nasser. (Lire également cet article intéressant...)

La stratégie du chaos ou l’impérialisme décomplexé
Les guerres de l’Otan menées à l’initiative des Etats-Unis en Afghanistan et en Irak ont donné le signal du renouveau des guerres impériales au XXIe siècle. Elles sont à l’évidence le modèle des interventions que l’armée française multiplie en Afrique depuis le bombardement de la la Côte d’Ivoire et de la Lybie en 2011, surtout par deux aspects que les unes et les autres partagent : vendues aux opinions publiques occidentales comme ayant pour objectifs la paix et la démocratie, elles aboutissent immanquablement à nourrir les dissensions civiles qu’elles étaient censées apaiser. C’est ce qu’on observe actuellement en RCA, mais cela se vérifie aussi, même si d’une manière moins éclatante, au Mali et en Côte d’Ivoire. Les interventions de l’Otan ont toutes abouti à l’ensauvagement des sociétés qu’elles étaient censées pacifier. (A lire également)

Le Venezuela de nouveau dans la mire des putschistes
Depuis la prise du pouvoir de l’État par le peuple vénézuélien en 1998, les ennemis de la démocratie n’en finissent plus de chercher par tous les moyens la reprise en main d’un pouvoir qui les avait si bien servis. Ces ennemis portent un nom et, à ce jour, leurs projets diaboliques de créer par des actions terroristes les conditions d’un coup d’État ont échoué. En avril 2002, lors du Coup d’État qui ne dura que quelques heures, nous avons vu les figures de ceux qui étaient derrière ces manifestations de violence. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)
Golfe: La révolte oubliée du Bahreïn


~ La révolution du Bahrein, plongée dans un pays interdit ~
Publiée le 12 avr. 2013 par HakiduHD
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici
Pour aller plus loin : Voir ce mini dossier



Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 1 Avr - 10:48, édité 2 fois (Raison : Modification lien vidéo)

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Fin Février)

Message  Silver Wisdom le Sam 1 Mar - 11:59

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Fin Février)

Puisque nos médias daignent en parler,
voici donc la revue de presse alternative du Dormeur doit se Réveiller




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que le chômage en France atteind un nouveau triste record en ce début d'année, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Culture du maïs TC1507 : 19 Etats européens sur 28 votent contre, elle sera donc approuvée !
Aujourd’hui, 11 février 2014, les États membres n’ont pas réussi à dégager une majorité (qualifiée) pour autoriser ou refuser l’autorisation de mise en culture du maïs OGM TC1507 de Pioneer. La Commission européenne avait déposé une demande d’autorisation de ce maïs à la culture début novembre 2013. Malgré l’avis négatif du Parlement européen et le vote « contre » de 19 États membres, la Commission européenne est donc en position d’autoriser ce maïs, quand bon lui semble... (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La Russie pourra interdire tous les produits alimentaires génétiquement modifiés
La Russie persiste dans son intention d’interdire les aliments à partir d’organismes génétiquement modifiés, a déclaré le ministre russe de l’Agriculture Nicolaï Fiodorov dans le cadre de la réunion panrusse des agriculteurs. L’OGM est depuis longtemps au cœur des discussions entre scientifiques, écologues et producteurs. L’équilibre mondial est soumis à deux forces. (Et la France, que fait-elle...)

Après les OGM, une mention « nanoparticules » sur les étiquettes des aliments ?
Les nanoparticules, structures d’atomes de quelques nanomètres, sont déjà dans nos assiettes, sans contrôle ni étiquetage (lire notre enquête : Tous cobayes de la nano-bouffe ?). Un règlement européen adopté en 2011, le « règlement INCO », vise à remédier à cette situation : à partir de décembre 2014, le consommateur pourra voir figurer la mention [nano] sur la liste des ingrédients de ses denrées alimentaires. Mais alors que le règlement de base prévoit que « tous les ingrédients qui se présentent sous forme de nanomatériaux manufacturés [soient] indiqués clairement dans la liste des ingrédients », une proposition de règlement délégué de la Commission européenne marque un recul inquiétant.

Pesticides : le rapport caché
Que contient le rapport sur la fiscalité des produits phytosanitaires rédigé par des hauts fonctionnaires et remis en juillet 2013 au Gouvernement ? Sept mois après cette remise, l'un de ses auteurs nous précise qu'"il n'est pas public à ce stade". L'explication de ce refus de publication pourrait venir des chiffres alarmants qu'il contient. La synthèse de ce rapport, présentée devant le Comité de la fiscalité écologique (CFE) le 13 février dernier, concluait à la nécessité de créer des certificats d'économie de produits phytosanitaires (CEPP) afin de faire baisser l'usage agricole des pesticides. (Lire cet article en anglais)

Avec ses bio-pesticides, Monsanto décrochera-t-il un label bio ?
Monsanto se lance dans le bio. En s'alliant avec une entreprise danoise, le géant américain tente de conquérir un nouveau marché. Ce qui n'est pas du goût des professionnels du secteur. S’adapter ou disparaître. Monsanto a parfaitement intégré ce précepte du darwinisme économique. Face aux interdictions européennes, pétitions de médecins, et plaintes d’agriculteurs qui écornent chaque jour un peu plus l’image des pesticides, le géant des biotechnologies végétales se lance dans les désherbants et insecticides bios. (Lire également cet article)

Exploitation du pétrole : Le Québec complice de la crise climatique?
Le gouvernement du Québec a annoncé hier qu’il se faisait partenaire de Pétrolia, Corridor Ressources et Junex pour explorer le potentiel pétrolier de l’île d’Anticosti. Selon le raisonnement mis de l’avant, comme nous aurions besoin de pétrole pour encore longtemps, nous ferions aussi bien d’en exploiter directement chez nous, car en adoptant les meilleures pratiques, nous limiterions les impacts environnementaux liés à l’extraction pétrolière d’outre-mer. (Lire en parallèle cet article)

Le développement pétrolier et gazier au Québec : une menace réelle à la qualité de l’eau et son accessibilité
L’eau ne sera plus un bien accessible à tous gratuitement. À la fin d’une assemblée spéciale de l’ONU avec le conseil d’interaction (IAC), tenue du 23 au 27 septembre 2012, l’IAC confirme dans son rapport que la planète est confrontée à une crise de l’eau grandissante. Confirmant en un certain sens ce que la communauté internationale affirmait pour la première fois en 1992, sous la pression de la banque mondiale et le monde des affaires, à savoir : « Que pour la première fois dans l’histoire de la planète, l’eau soit considérée principalement comme un bien économique, et non plus comme un bien social et collectif. »

L’avertissement de Fukushima : une leçon pour le reste du monde
Ce qui commença comme un désastre naturel se changea rapidement en un désastre provoqué par l’homme, après que l’un après l’autre, les systèmes de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi tombèrent en panne. Trois des six réacteurs’effondrèrent et commencèrent à libérer de la radiation dans l’atmosphère et l’océan. Trois ans plus tard, le Japon souffre encore des effets du désastre. Plus de 340 000 personnes sont devenues des réfugiés nucléaires, et ont dû quitter leur maison et leur travail. (Voir cet vidéo d'Arnie Gundersen)

J-P. Petit : « Les déchets nucléaires, bombe à retardement planétaire »
Jean-Pierre Petit, ancien directeur de recherche au CNRS, évoque pour La Voix de la Russie l’épineuse question des déchets nucléaires et de leur stockage sous-terrain. (D'autres pensent à prolonger la durée de vie des centrales...)

Le Sahara en danger : Vastes zones contaminées par les essais nucléaires, la France principale responsable
Le 14 février a paru dans le journal Le Parisien une carte montrant les rayons de contamination due aux essais atomiques français dans le Sahara algérien. On s’aperçoit- ce que les scientifiques savent déjà- que les nuages radioactifs, n’ont pas besoin de visa pour passer d’un pays à un autre On sait qu’il y eut au total 17 essais en Algérie avec les Gerboises multicolores, les apprentis sorciers de l’atome n’ont pris aucune précaution pour s’assurer qu’il n’y ait pas de dommages collatéraux.

Les volcans mettent le réchauffement climatique en pause
Le ralentissement du réchauffement climatique constaté depuis une quinzaine d'années est lié en partie à l'activité volcanique, assure une étude publiée dimanche dans la revue Nature Geoscience. Alors que les concentrations de gaz à effet de serre ne cessent de croître, le rythme du réchauffement est de + 0,05°C par décennie depuis 1998, contre + 0,12°C en moyenne depuis 1951.Pour les climatologues du groupe d'experts du Giec, ce ralentissement ne remet pas en cause les projections à long terme, avec un thermomètre qui pourrait augmenter encore de jusqu'à 4,8°C d'ici la fin du siècle.
Métamorphoses

Le sud de l’Oural est une des régions les plus radioactives de la planète.
Le réalisateur Sebastian Mez donne la parole à ceux qui sont restés vivre
dans ce bout du monde éminemment dangereux.



~ Métamorphoses (Documentaire) ~
Publiée le 18 févr. 2014 par David Wave
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Soyez prêts pour une monnaie mondiale (1988)
Dans trente ans à partir de maintenant (l’article fût publié le 9 janvier 1988. NdT) les américains, les japonais, les européens, et les gens dans de nombreux autres pays riches, ainsi que dans quelques pays relativement pauvres payeront probablement leurs achats avec une monnaie unique. Les prix ne seront plus affichés en dollars, yens ou deutschemarks mais, disons, en… Phénix. Le Phénix sera bien accueillie tant par les entreprises que par les consommateurs, car il sera plus commode que les monnaies nationales d’aujourd’hui, que l’on regardera alors comme un source d’ennui pittoresque qui nuisait à la vie économique du siècle dernier. (Alors, a quoi faut-il s'attendre...)

Pourquoi l’effondrement du Système monétaire, bancaire et financier actuel est inéluctable...
Pourquoi l’effondrement du Système monétaire, bancaire et financier actuel est inéluctable mais le moment où il se produira et les mouvements des marchés financiers qu’il provoquera sont impossibles à prévoir Par Pierre Leconte. La plupart des lecteurs de cet article penseront probablement que son intitulé et son contenu plutôt catastrophistes relèvent du délire puisque, apparemment, nous vivons dans “le meilleur des mondes possibles”. Et pourtant, ils se trompent.

Epidémie de suicides chez les banquiers : un de plus !
Il va falloir faire quelque chose, on risque de manquer de « vampires » si cela continue… Car depuis quelques temps, les grands pontes de la finance se suicident à un rythme effréné. La situation serait-elle financièrement si tragique que cela ou est-ce une simple coïncidence? (si bien sur les coïncidences existent…)

Le défaut de paiement menace l’Ukraine
L’agence d’évaluation financière Standard & Poor’s (S&P) a abaissé vendredi la note de l’Ukraine après les violences des derniers jours. Une dévaluation qui pourrait remettre en cause l’aide financière russe et la solvabilité d’un pays dont l’économie est déjà brisée. La note du pays passe à «CCC», ce qui correspond à un pays proche du défaut de paiement, et est assortie d’une perspective négative, ce qui signifie que l’agence envisage un nouvel abaissement. S&P explique sa décision par «la dégradation substantielle» de la situation, estimant qu’après les affrontements de ces derniers jours «un compromis politique est désormais hors d’atteinte».

La Grèce au bord d’une crise des «subprime»
Selon les chiffres annoncés par le gouvernement grec, à la veille du retour de la troïka dans le pays, la Grèce serait en pleine rémission. Le pays pourrait même afficher un excédent budgétaire pour 2014, de plus d’un milliard d’euros. Pourtant, au quotidien, l’économie grecque révèle encore une puissante léthargie. Après les sonnettes d’alarme tirées par nombre d’associations créées pour les surendettés, ce sont les banques qui prennent le relais.

La société générale en faillite potentielle
40 milliards d’euros empruntés en mettant en pension des titres pour 35 à 37 milliards de véritables capitaux propres, cela signifie qu’en cas de turbulences ou d’évènement fortuit mal maitrisé, les mécanos de la Générale sont dans l’impossibilité d’honorer leurs engagements. Ce serait alors la faillite. Pire que celle de la banque des frères Lehman en 2008 car le total de ses dettes était de 620 milliards de dollars… seulement et le montant de ses véritables capitaux propres de 20 milliards !

La Banque de France : une entreprise (très) mal gérée
Une entreprise est mal gérée quand elle présente certaines caractéristiques, tels que des prix de revient plus élevés que ceux de ses concurrentes ; des activités fortement déficitaires ; des frais généraux plus élevés que ceux de ses concurrentes ; des effectifs pléthoriques et de trop nombreuses implantations ; des salaires et des avantages sociaux exorbitants ; des gaspillages divers ; des ventes d’actifs à des prix trop bas et des placements à pertes ; l’absence de réaction à des propositions de réformes justifiées.

La gestion désastreuse des retraites des professions libérales
L'un des chapitres les plus cinglants du rapport annuel de la Cour des comptes vise la Cipav, la caisse qui gère la retraite de la moitié des professionnels libéraux. Ni les avocats ni les médecins, mais plus de 150 professions libérales y sont affiliées : architectes, métiers du conseil, ingénieurs, ostéopathes ou encore une bonne part des autoentrepreneurs. « A défaut d'engager une action de redressement rapide, la Cour recommande qu'un administrateur provisoire soit nommé et se substitue au conseil d'administration », a indiqué son premier président, Didier Migaud.

Les 1548 filiales des entreprises du CAC40 dans les paradis fiscaux
Paradis fiscaux : depuis la crise financière de 2008, on ne cesse de nous promettre leur disparition, mais ils semblent avoir la vie dure. Les avancées réglementaires obtenues paraissent minimales, quand elles ne sont pas remises en cause. Aujourd’hui, l’attention du public se porte tout particulièrement vers les pratiques d’optimisation fiscale des géants de l’internet comme Google ou Amazon, ou encore des chaînes de restauration comme McDonald’s. Mais les entreprises françaises ne sont pas en reste. La Revue Projet s’est penchée sur les filiales déclarées par les entreprises du CAC 40 dans les pays considérés comme des paradis fiscaux. Une enquête riche d’enseignements. (Lire également cet article)

La FED connaissait la fraude au Libor (fraude des banques sur les taux) dès 2008 !!… et n’a rien fait !
Alors que plusieurs très grandes banques ont été condamnées récemment dans le cadre du scandale dit du « Libor » pour manipulation des taux, des documents récemment publiés par la FED montrent sans ambiguïté que la Banque centrale américaine avait connaissance dès 2008 des agissements délictuels de ce cartel bancaire. Selon les transcriptions publiées récemment des réunions de la banque centrale, immédiatement après l’effondrement de Lehman Brothers, un haut fonctionnaire de la FED a signalé l’existence de cette fraude massive lors d’une réunion politique en avril 2008.

La force cachée du Bitcoin
Avant tout, Bitcoin est un réseau au même titre qu’Internet est un réseau. Comme Internet, Bitcoin est l’implémentation du protocole éponyme. Ce protocole représente un grand livre de comptes sur lequel sont inscrites toutes les transactions entre les adresses Bitcoin. Une adresse Bitcoin est comme une adresse e-mail. Chacun peut en avoir autant qu’il veut. Les transactions sont effectuées en bitcoins (avec un petit b), l’unité de compte du protocole. Il est impossible (ou du moins le coût en est prohibitif) de contrefaire une transaction. Le protocole Bitcoin permet donc de savoir exactement quelle somme appartient à chaque adresse, à une date donnée, et de transacter d’une adresse à l’autre, tout cela de manière infaillible. (Lire également cet article)

Une banque iranienne exige une compensation de 3980 millions de dollars à Londres
La banque iranienne Mellat a demandé une indemnisation de près de 4.000 millions de dollars aux  britanniques pour les dommages économiques causés à la suite des sanctions contre Téhéran. La banque Mellat, la plus grande banque privée d’Iran, a expliqué que les sanctions imposées l’ont été pour des liens présumés avec le programme nucléaire controversé et jugé illégal de l’Iran. (Lire également cet article)
La fabuleuse histoire du dollar

Reconnaissable entre tous, le billet vert circule et s’échange dans tous les recoins de la planète.
Synonyme de richesse et de puissance, il a depuis longtemps dépassé le statut de simple monnaie américaine
pour devenir une sorte de marque internationale



~ La fabuleuse histoire du dollar ~
Publiée le 25 mai 2013 par Martin C.
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Mondiales

Stratégie de la tension au Venezuela
Tout commence, en apparence, dans l’Etat de Táchira. Le 6 février, au terme d’une manifestation théoriquement convoquée pour protester « contre l’insécurité », un groupe de quelque 80 étudiants cagoulés incendie la guérite de la résidence du gouverneur, brise le portail et s’en prend violemment au bâtiment, avec un solde de onze blessés, dont neuf policiers. Dans les jours qui suivent, réclamant la libération des personnes arrêtées lors de ces désordres, d’autres manifestations se déroulent dans l’Etat de Mérida, débouchant à leur tour sur des actes de violence et de nouvelles détentions. (Lire également cet interview de Salim Lamrani)

Fourberies médiatiques au Venezuela
A lire les médias internationaux en ce mois de février 2014, on pourrait croire que le Venezuela est à feu et à sang. Le coupable désigné par les grandes entreprises de communication est toujours le même depuis maintenant 15 ans : le gouvernement bolivarien massacrerait à nouveau son peuple comme s´il s´agissait du passetemps favori des élites politiques révolutionnaires depuis l'accession d'Hugo Chavez à la présidence de la République. (Lire également cet article)

Comment les États-Unis, la France et le Canada ont renversé un des gouvernements les plus populaires d’Amérique latine
Dans le livre “Damming the Flood: Haiti, Aristide, and the Politics of Containment” (Endiguer l’innondation : Haïti, Aristide, et la politique de confinement), Peter Hallward explique minutieusement comment, le 29 Février 2004, les États-Unis ont réussi à “renverser l’un des gouvernements les plus populaires en Amérique latine, sans que cela soit ouvertement critiqué ni perçu comme un coup d’Etat”. Les puissances impérialistes ne réinventent pas la roue quand il s’agit de porter atteinte à la démocratie dans les pays pauvres. Hallward répertorie de précieux enseignements pour ceux qui souhaitent mieux connaître les rouages et limiter les dégâts infligés par les pays impérialistes aux pays faibles.

Le voyage de Kerry en Asie et l’intensification des préparatifs de guerre contre la Chine
La visite à Beijing du ministre américain des Affaires étrangères John Kerry vendredi dernier, est la dernière étape en date du « pivot vers l'Asie » provocateur du gouvernement Obama, dont le but est de saper l'influence chinoise et de renforcer les forces militaires et les alliances américaines en préparation de la guerre. Ayant délibérément attisé de dangereux points chauds en Asie au cours des quatre dernières années, les États-Unis tentent de profiter de leur avantage, quelles qu'en soient les conséquences. (Lire également cet article)

Retour de la guerre froide en Europe... et pendant ce temps-là une autre se met en place entre la Chine et les Etats-Unis
Sur le plan économique, le partenariat trans-pacifique est une zone de libre-échange regroupant le Canada, certains pays d’Amérique latine et certains pays du Sud-Est asiatique mais pas la Chine, l’objectif étant de tenter de la mettre à l’écart, afin de pouvoir coopérer sans elle. La même chose se passe sur le plan militaire. Les Etats-Unis doivent pouvoir défendre leurs alliés traditionnels que sont le Japon et la Corée du Sud contre la Chine. A tel point que l’Otan pourrait se trouver entrainée vers la Mer de Chine. Il y a eu un certain nombre d’incidents navals. La marine américaine et la marine chinoise s’observent et on rapporte des incidents réguliers, sans pour autant pouvoir véritablement parler de Guerre froide.

Ukraine, comment l'Occident influence notre opinion
Le soulèvement en Ukraine représente une lutte entre l’Occident et la Russie pour intégrer économiquement et militairement l’Ukraine dans leurs orbites respectifs. Je ne prends aucune position dans cette lutte, mais chaque clan veut que je prenne part tout aussi bien que vous. Comme je vis en Occident et que j’ai une meilleure exposition aux déclarations de ses hommes d’Etat ainsi qu’auprès de ses medias de masse que je n’en ai de leurs contreparties russes, je me concentrerai ici sur l’analyse des tentatives occidentales pour influencer l’opinion publique à supporter le camp ouest du conflit. (Lire également cet article en anglais ainsi que celui-ci aussi en anglais)

La Crimée explosive
En 24 heures, il est apparu que la Russie ne resterait pas sans réagir aux événements d’Ukraine. Pourtant, hier encore, les extraordinaires commentaires de la presse-Système, notamment britannique et libérale qui bat tous les records en matière de dislocation de la vérité de la situation, recommandaient à la Russie de se conduire, disons “en nation civilisée”, et de ne rien faire du tout, surtout, sinon donner le reste des $milliards promis sans la moindre condition au nouveau “gouvernement” ukrainien, décrit joliment par Medvedev comme une bande d’“hommes masqués avec des Kalachnikov, qui encerclent Kiev”. (Lire également cet article)

La Clinton-Pintchouk Connection, par Manlio Dinucci
Connaissez-vous Viktor Pintchouk, seconde fortune d’Ukraine ? Ce magnat de l’acier s’est forgé de solides réseaux en Occident, que ce soit aux États-Unis ou en France. Mécène, il finance des artistes et désormais sponsorise une « révolution ». La fortune de Pintchouk commence quand en 2002 il épouse Olena, fille de Leonid Kuchma, second président de l’Ukraine (1994-2005). En 2004 l’illustre beau-père privatise le plus grand complexe sidérurgique ukrainien, celui de Kryvorizhstal, en le vendant à la société Interpipe, dont son gendre est co-propriétaire, pour 800 millions de dollars, un sixième environ de sa valeur réelle. (Lire également cet article)

Conférence de Genève : La Russie met fin aux illusions états-uniennes, par Pierre Khalaf
Les paris des États-Unis de pousser la Russie à exercer des pressions sur la délégation syrienne à la conférence de Genève II, pour l’amener à modifier ses positions de principes, ont échoué. La profonde déception de Washington est apparue dans les comptes rendus de la réunion tripartite, vendredi à Genève, entre la Russie, les États-Unis et Lakhdar Brahimi. Lors de cette rencontre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, a fait preuve d’une grande fermeté en s’opposant aux États-uniens et à la partialité de l’émissaire international. (Lire également cet article)

Attaque chimique en Syrie : le rapport qui dérange
L'incident est passé relativement inaperçu. Le 4 février dernier, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius est invité par l'école de commerce Essec à s'exprimer sur le dossier syrien. Lors de la séance de questions, un jeune homme se présentant comme journaliste indépendant pour l'Agence Info libre interroge le ministre sur un rapport du Massachusetts Institute of Technology (MIT) selon lequel, affirme le journaliste, "Bachar el-Assad ne serait pas à l'origine de l'attaque chimique de la Ghouta", survenue le 21 août dernier dans cette banlieue de Damas, faisant des centaines de morts, dont de nombreux civils. (Lire également cet article)

La Libye, la Turquie, le Qatar, continueraient de coopérer pour envoyer des terroristes en Irak (et en Syrie ?)
Un document daté de 2012 montre que le Qatar, en collusion avec la Libye et la Turquie, a entraîné, équipé et envoyé des combattants en Irak via la Turquie. C’est ce qu’indique une lettre émanant de l’ambassade du Qatar à Tripoli dont la copie a été diffusée le 7 février par Syrian news station. (Pour aller plus loin...)
Comment la C.I.A prépare les « révolutions colorées »

Documentaire de Manon Loizeau tourné en 2005, intitulé « États-Unis : à la conquête de l’Est »
qui explique comment la CIA a fomenté les révolutions colorées aux noms fleuris
dans les pays de l’ex-bloc soviétique, afin de servir ses propres intérêts.



~ Comment la C I A prépare les révolutions colorées ~
Mise en ligne le 28 mai 2011 par AhmedElDjazeyri
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici



Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 1 Avr - 10:57, édité 1 fois

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Mars)

Message  Silver Wisdom le Mar 11 Mar - 11:41

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Mars)

Le but de cette revue de presse est d'essayer de vous (ré)informer
tout en vous offrant une vue différente...




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que l'Irak semble devenir un terrain de jeu (sic) pour les saoudiens et les qatari, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Le démantèlement offshore des armes chimiques syriennes se prépare à l'abri des regards
Que faire des stocks d'armes chimiques en provenance de Syrie ? Les détruire offshore, selon les propos du sous-secrétaire d'Etat à la Défense des Etats-Unis, Frank Kendall, rapportés par l'association Robin des Bois : "Pour éviter d'avoir à déposer les substances chimiques sur un territoire quelconque où nous aurions eu à composer avec le contexte politique et environnemental et à nous conformer à des lois nationales".

Finlande : Le réacteur EPR en cours d'abandon par Areva qui retire ses salariés
Le réacteur EPR de Finlande est en cours d'abandon par Areva qui retire ses salariés. Le crash de l'industrie nucléaire française précède celui de l'ensemble de la filière... Le quotidien économique finlandais Kauppalehti a confirmé ce vendredi 28 février 2014 les informations qui circulaient depuis quelques temps au sujet du chantier du réacteur EPR situé à Olkiluoto (Finlande) : le constructeur du réacteur, le français Areva, vient de mettre un terme aux contrats de travail d'une cinquantaine de contremaîtres, les derniers encore en poste devant suivre la même voie fin mars. (Et pendant ce temps...)

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour?
Quoi qu’en disent certains, qu’ils soient experts ou non, on ne peut nier le fait que le risque zéro n’existe pas! Donc, à défaut d’être pessimistes, autant être réalistes, le risque qu’il y ait un problème un jour existe! Convaincus que les dangers de l’activité nucléaire ne concernent pas que l’Ukraine et son Tchernobyl, ou le Japon et son Fukushima, il est temps de découvrir qu’ils nous concernent particulièrement en France, vu la densité de réacteurs nucléaires présents sur notre sol. En effet, sans pour autant tomber dans la paranoïa, considérant qu’en France, vu les 58 réacteurs nucléaires, la multiplication des « incidents », et les zones qui seraient perdues pour longtemps en se limitant à 50 km autour d’un site nucléaire, nous sommes très nombreux à être menacés en cas d’un accident majeur qui se produirait dans notre pays. (L'énorme mensonge sur Fukushima...)

La situation d'abandon des réfugiés de Fukushima (Vidéo)
Les vraies victimes de la triple fusion des réacteurs de Fukushima Daiichi sont devenues invisibles aux yeux des fournisseurs d'énergie électrique du Japon. Sans domiciles, à court d'argent, avec les tissus culturels et sociaux de leur village détruits, ils restent dans des habitations de fortune mal chauffées et ne peuvent recommencer une nouvelle existence ailleurs ou revenir à leur ancienne vie détruite par des niveaux de radioactivité toujours présents et malsains. Rejoignez Fairewinds Energy Education dans ses efforts continus pour aider les gens de Fukushima, au Japon. Écoutez Chiho Kaneko, membre de l'équipe Fairewinds et Arnie Gundersen alors que Mme Kaneko décrit son récent voyage au Japon et les histoires de ceux qui ont été abandonnés à la suite de cette tragédie.

Dans les sous-sols de Stocamine, la bombe à retardement alsacienne
En une minute et demie, la cage d'ascenseur du puits Joseph avale les 550 mètres de profondeur dans un grincement de ferraille et de bois. Lampe frontale sur le casque, autosauveteur à oxygène en bandoulière, les mineurs parcourent les 100 km de galeries de l'ancienne mine de potasse Joseph-Else, creusée dans le sous-sol de Wittelsheim (Haut-Rhin). Direction non pas la taille de sel mais les cavités où dorment du mercure, de l'arsenic, du cyanure et de l'amiante. Là, 44 000 tonnes de déchets industriels ultimes, non recyclables et hautement toxiques, gisent dans un centre de stockage unique en France, StocaMine. (Tandis qu'à Paris...)

Pays de Galles : Monsanto déverse illégalement des tonnes de déchets toxiques dans une carrière
Pendant longtemps le village de Groesfaen dans le sud du Pays de Galles au Royaume-Uni était un endroit agréable à vivre. Pourtant, dés 2003 les habitants de Groesfaen dans le sud du Pays de Galles ont commencé à se plaindre des remugles immondes émanant de la carrière Brofiscin, une carrière profonde de 36 mètres, située aux abords du village. Plus alarmant encore, les eaux de la rivière qui passait près de la carrière ont commencé à virer orange vif. Naturellement concernés, les résidents avaient exhortés les autorités locales d'enquêter. L'enquête a révélé qu'une usine de Monsanto de Newport, une ville située près de Groesfaen avait payé des entrepreneurs pour déverser illégalement des milliers de tonnes de produits chimiques cancérigènes dans la carrière Brofiscin entre 1965 et 1972.

UE - OGM : vers des autorisations ou des interdictions nationales ?
La Grèce et la France ont fait officiellement deux propositions lors du Conseil environnement de l’Union européenne de ce lundi 3 mars 2014, pour permettre aux États membres de se positionner sur les autorisations de mise en culture d’une plante génétiquement modifiée (PGM). La proposition grecque ressemble à celle qu’avait faite le Danemark et ne convainc pas certains pays, comme la France... Cette dernière souhaite une proposition qu’elle estime plus solide que celle de la Grèce, qui ne permet pas d’interdire mais d’autoriser nationalement une PGM. En effet, depuis 2008, les différents gouvernements français qui se sont succédé, droite ou gauche, ont tous voulu maintenir une agriculture sans OGM mais se sont aussi toujours heurtés à des contraintes juridiques. Bientôt la fin de ces allers-retours judiciaires incessants ? (Lire également cet entretien avec Jacques Caplat)

Le mode de calcul du potentiel de réchauffement de certains GES modifié
Par un règlement du 4 mars 2014, la commission européenne a modifié le règlement 21 juin 2012 en ce qui concerne les potentiels de réchauffement planétaire (PRP) des gaz à effet de serre autres que le CO2. Le mode de calcul du PRP de trois gaz au potentiel de réchauffement extrêmement important est modifié. Sont concernés le protoxyde d'azote (N2O), dont le PRP est 310 fois plus élevé que celui du CO2, le tétrafluorure de carbone (CF4) dont le PRP est 6.500 fois plus élevé que celui du CO2, et l'hexafluoroéthane (C2F6) au PRT 9.200 fois plus élevé que celui du CO2. Ces deux derniers GES sont des gaz fluorés dont l'utilisation est appelée à être de plus en plus restreinte du fait de leur PRP très important. (En ce qui concerne le Réchauffement Climatique...)

Matières premières : faut-il s'attendre à une guerre de l'eau ?
Si les mots évoquent un titre de roman de science-fiction, Les guerres de l'Eau semblent de plus en plus proches de nous. En effet, dans 20 ans la demande en eau douce sera de 40% supérieure à l'offre. La guerre de l'eau va-t-elle allumer la mèche ? Le concept est apparu en 1993, quand Christian Chesnot publie La Bataille de l'eau au Proche-Orient. La thèse selon laquelle l'eau et sa possession est une des sources de conflit majeur pour le 20ème siècle mais surtout pour le 21ème siècle a depuis fait florès. Il suffit de taper l'expression "guerre de l'eau" dans votre moteur de recherche préféré pour prendre conscience du nombre d'articles s'intitulant : "la guerre de l'eau aura-t-elle lieu ?" (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Exploitation des hydrocarbures. Mais que se passe-t-il au Québec?
Les nouvelles récentes ne sont pas gaies : Enbridge et Trans-Canada, avec l’appui enthousiaste de Pauline Marois, veulent faire passer le pétrole le plus sale au monde, issu des sables bitumineux, par le Québec, avec un pipeline qui traversera des cours d’eau où s’approvisionne, entre autres, la ville de Montréal. Rappelons que les projets de pipelines font face à une non acceptation sociale très forte des deux côtés de la frontière Canada – USA. Notamment le projet Keystone XL, qui devrait transporter le pétrole de l’Alberta au Texas. (A propos du projet Keystone XL...)
La permaculture renverse les dogmes de l'agronomie traditionnelle

Présentation de la permaculture,
un système de culture qui cherche à collaborer avec la nature
et non à l'exploiter pour son bénéfice personnel.



Permaculture, l'art de vivre avec la nature par 93video
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Comment les banques ont profité de la crise grâce aux garanties d'Etat
Entre 200 et 300 milliards d'euros par an : c'est l'avantage financier que les banques européennes ont tiré des garanties implicites que leur ont fournies les Etats pendant la crise, selon une étude réalisée par l'expert financier indépendant Alexander Kloeck à la demande des eurodéputés du groupe écologiste. « C'est l'un des graves dysfonctionnements révélés par la crise et il n'a pas encore été traité », s'alarme le député européen belge (Groupe les Verts-Alliance libre européenne), Philippe Lamberts. Publiée lundi 27 janvier, cette étude pourrait relancer les débats sur le sujet, alors que Michel Barnier, le commissaire européen au marché intérieur, s'apprête à présenter, mercredi 29 janvier, son projet de séparation des activités bancaires, visant à mieux réguler le secteur. (A qui profite la crise?)

1000 milliards de dollars: le montant  des dividendes versés en 2013
Plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes ont été distribués au titre de l’année 2013 dans le monde. Les pays émergents représentent une part croissante du gâteau mais l’Amérique du Nord reste le premier contributeur. Nouveau record pour le gâteau mondial des dividendes en 2013. Les sociétés cotées ont pour la première fois versé plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes cette année, selon un rapport publié lundi par la société d’investissements Henderson Global Investors. En hausse de seulement 2,8% par rapport à 2012, ce montant témoigne cependant d’une croissance fortement ralentie – la plus faible depuis 2009.

Dans la Zone euro, la crise de la dette ne peut qu’aggraver le chômage
Un observateur intergalactique de notre monde ferait certainement ce constat : le mécontentement et l’agitation sociale règnent partout sur la Terre. Il se poserait aussi la question : mais pourquoi cela ? L’une des principales raisons de la paralysie de toutes les activités est certainement le surendettement. Les affrontements entre les partisans d’une stricte discipline budgétaire dite d’”austérité” (avec pour objectif : aucun nouveau déficit budgétaire) et les promoteurs de plans de relance financés par de nouveaux déficits budgétaires sont toujours d’actualité. (Et pendant ce temps, en France...)

Angleterre : L'état fait appel au privé pour supprimer les pensions des handicapés !
Sous prétexte de coupes budgétaires, le Royaume-Uni recourt à des sociétés privées pour sous-traiter des missions auparavant réalisées par son administration publique. La société française Atos s'est vue confier la tâche de mettre en oeuvre la réforme des pensions que perçoivent invalides et handicapés. Et d'évaluer leur aptitude au travail. Résultat : malgré des pathologies lourdes, plusieurs dizaines de milliers de bénéficiaires ont été recalés et exclus de ce système de protection sociale. Les recours se multiplient et la colère gronde contre les méthodes d'Atos.

Le Financial Times procède au retrait d'un de ses articles qui évoquait une potentielle manipulation du cours de l'or
Le Financial Times a retiré de son site un article datant du 23 février dernier, où l’on pouvait lire que les cours de l'or semblaient avoir fait l’objet de manipulations près de la moitié du temps entre Janvier 2010 et Décembre 2013. Grâce au cache de Google, il est encore possible de lire cet article dans son intégralité. L’article s’appuyait sur une analyse d’un cabinet de conseil, Fideres. Ses travaux ont mis en évidence que les cours de l’or montent ou descendent fréquemment au début d’une « conference call » que se donnent biquotidiennement un groupe de 5 grandes banques, puis qu’il atteint le maximum de cette tendance au moment de la fin de l’appel, avant de subir un retournement de tendance. Le cabinet de consultance suggère donc que ce groupe se rend coupable d’un « comportement collusif ». (Lire également cet article en anglais)

La saga des banques : Au royaume des manipulateurs
La saga des banques est un succès qui ne se dément pas et dont les épisodes ne lassent pas, bien que la cause soit entendue. Non sans conséquences, à en croire les résultats d’une étude mondiale effectuée par Ernst & Young dans 43 pays auprès de 32.642 clients de banques de détail, interrogés entre juillet et octobre 2013. Il en ressort parmi une multitude d’enseignements que seuls 32% des Européens interrogés font « complément confiance » à leur banque. L’actualité éclaire peut-être les motivations des autres deux tiers d’entre eux, risquant d’en accroître encore la proportion. On a en effet vu dans la même journée de jeudi BNP Paribas et Bank of America suspendre leur responsable du courtage des devises au comptant à Londres. (A propos de la confiance bancaire...)

Pourquoi les banquiers centraux ne devraient pas manipuler des agrégats de prix
En novembre, la Banque centrale européenne (BCE) a surpris les marchés en baissant son taux de refinancement à 0,25% pour éviter une terrible déflation et a annoncé qu’elle chercherait à garder « l’augmentation des prix stable autour de 2% », pourcentage qui est manifestement un objectif et non un plafond. La récente domestication des chiffres de l’inflation est « inquiétante » pour beaucoup d’économistes et a accru les réclamations en faveur de plus d’agressivité de la part de la BCE. Les banquiers centraux et les économistes s’en remettent toujours à l’idée que l’économie peut être gérée en manipulant les prix globaux. La plupart des économistes diront qu’un peu d’inflation est une bonne chose. Si un entrepreneur fait une erreur et produit quelque chose à un coût supérieur au prix de vente, une augmentation de tous les prix peut rendre cette mauvaise décision profitable.

Conflits entre Etats et multinationales : les intérêts privés victorieux dans 58% des cas
L’interdiction d’exploiter le gaz de schiste en France pourra-t-elle être contournée par les multinationales ? Un nouveau rapport rendu public le 6 mars par des organisations européennes, pointe les dessous de l’accord commercial en cours de négociations entre l’Europe et les États-Unis. Et montre comment l’extension des droits des investisseurs aux dépens des droits des États pourrait saper les réglementations encadrant la fracturation hydraulique, seule technique utilisée à ce jour pour extraire le gaz et le pétrole de schiste. L’inquiétude est particulièrement vive en France, la fracturation hydraulique est interdite depuis l’adoption de la loi du 13 juillet 2011. (Lire également l'article de Bill Bonner sur le sujet)

Les USA sont prêts à soutenir économiquement l’Ukraine (hoooo la grosse arnaque que voilà…)
La grande arnaque continue! Les Etats-Unis qui financièrement sont dans un état proche du chaos (l’endettement étant de plus de 17 000 milliards de dollars, voir également le compteur en temps réel), largement plus de 100%) se disent prêts à soutenir l’Ukraine. Avec quoi puisque ruinés et repoussant le plafond de la dette plusieurs fois/an? Avec la planche à billet donc et des dollars qui ont autant de valeur que du papier toilette! Quand à l’Ukraine, elle appelle à l’aide le FMI, ce qui implique que ce suicide économique va placer le pays sous la domination des financiers atlantistes, on a vu ce que cela à donné en Grèce, à Chypre, au Portugal, et ailleurs: un dégringolade du niveau de vie des habitants, un chômage qui explose, entre autres horreurs qui nous sont vendues comme solutions. (Ukraine, la nouvelle proie du FMI..)

Myret Zaki : Cette guerre froide n’est pas idéologique (Ukraine)
Cette deuxième guerre froide à laquelle nous assistons entre les Etats-Unis et la Russie ne s’encombre plus de paravents idéologiques. Elle est mercantile. Plutôt que d’opposer deux modèles de société, elle oppose deux adversaires au plan commercial, énergétique, financier et monétaire. Deux paquebots battant officiellement pavillon capitaliste, officieusement adeptes de l’étatisme à outrance. Ce n’est plus le «monde libre» contre le «péril rouge». (Sur le plan commercial...)

La Banque centrale de Russie transfère ses réserves placées aux États-Unis
D’après un expert de la finance, la Banque centrale de Russie a retiré jeudi 6 mars une importante partie de ses réserves déposées dans les banques américaines pour les transférer dans des établissements européens. Impossible de connaître le montant exact de ces transferts, mais selon notre spécialiste, ils pourraient se chiffrer en dizaines de milliards de dollars. Ce mouvement montre que, dans son conflit avec le nouveau pouvoir en Ukraine, le président russe, Vladimir Poutine, envisage tous les scénarios. Y compris celui qui verrait Washington geler les avoirs russes déposés dans ses banques. D’où l’opération menée jeudi. (Pendant ce temps, l'or ukrainien...)
« Une autre finance est possible ! »

C’était à Luxembourg, le 16 octobre dernier,
devant un auditoire composé dans sa plus grande part
de représentants du monde bancaire du Grand-Duché.



~ Conférence de Paul Jorion : Une autre finance est possible ! ~
Publiée le 9 janv. 2014 par University of Luxembourg

Actualités Mondiales

Certaines choses à savoir sur les manifestations au Venezuela
L’opposition soutenue par les USA dans la République Bolivarienne du Venezuela prend son inspiration des manifestations anti-gouvernementales se déroulant de l’autre côté de l’Océan Atlantique en Ukraine. Ayant échoué à remporter la moindre élection au Venezuela en obtenant un mandat populaire de la part d’une majorité de la population au cours des dernières années, les dirigeants de l’opposition mainstream ont désormais recours aux tactiques des révolutions colorées et à une stratégie de disruption dans le même style qu’en Ukraine. L’objectif de ces dirigeants de l’opposition au Venezuela est de galvaniser les manifestants anti-gouvernementaux à créer une crise politique à Caracas. (Lire également l'analyse de Nil Nikandrov)

The Guardian : le soutien des États-Unis à un changement de gouvernement au Venezuela est une erreur
Quand devient-il légitime d’essayer de renverser un gouvernement élu démocratiquement ? À Washington, la réponse à cette question a toujours été évidente : quand le gouvernement des États-Unis le décide. Il n’est pas surprenant qu’en général, les gouvernements latino-américains ne le voient pas de cet œil-là. Dimanche 16 février, les gouvernements du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay et Venezuela) ont publié un communiqué à propos des manifestations de la semaine précédente au Venezuela. Ils ont qualifié « les récents actes de violence » qui s’y sont déroulés de « tentatives de déstabilisation de l’ordre démocratique ». (L'OEA apporte son soutien au Venezuela)

Le nouveau plan de domination US, par Pierre Khalaf
L’administration de Barack Obama mène une offensive sur tous les fronts de la confrontation internationale, dans une tentative visant à modifier les équations qui ont permis de faire tomber l’hégémonie unilatérale des États-Unis. L’objectif est d’imposer un partenariat international sous la direction de Washington. L’offensive américano-européenne en Ukraine a pour objectif déclaré de saper l’influence russe dans ce pays pour le soustraire à l’espace politico-géographique dirigé par Moscou, et de l’intégrer à la sphère d’influence occidentale. Les États européens ont fourni un soutien considérable à l’opposition ukrainienne, et il est intéressant de noter que les États-Unis ont renforcé leurs relations avec l’Allemagne, qui ne cache pas ses ambitions économiques en Ukraine. (La nouvelle stratégie de guerre de l'Otan...)

La Chine demeure très prudente après le coup d’État pro-américain en Ukraine
La réaction de la Chine au coup d’État en Ukraine, soutenu par les États-Unis et l’Union européenne, et à l’intervention subséquente de la Russie pour maintenir le contrôle sur la Crimée, est suivie attentivement par les dirigeants politiques et analystes à travers le monde. Tout appui ouvert de Beijing pour les actions de Moscou viendrait accroître de façon dramatique les tensions mondiales qui existent actuellement. Jusqu’à maintenant, le gouvernement chinois a tenté de maintenir une certaine neutralité diplomatique, refusant de condamner le coup d’État pro-Occident ou la réaction de la Russie. (Lire également cet article, celui là ainsi que celui-ci)

Crimée : Les militaires ukrainiens démissionnent massivement de leurs unités
Selon une information récente, le peu de militaires ukrainiens qui étaient présents sur l'île ont décidé de déserter les rangs de l'armée « nationale » et de rejoindre les rangs de l'armée de la Crimée, c'est à dire les rangs de l'armée russe. il s'agit des premières défections dans les rangs de l'armée nationale. Les militaires ukrainiens ne reconnaissent probablement pas la légitimité d'un pouvoir mis illégalement en place sur un coup d'état organisé par l'OTAN, et suite à cela, le parlement vient de convoquer une réunion extraordinaire ! La Russie vient également de déployer ses missiles S400 en Crimée...

Scandale: Gladio, le formatage de l'Europe par les réseaux fascistes et les USA
Beaucoup observent attentivement ce qu’il se passe en Ukraine. Qui rappelle la "révolution orange" en 2004. Mais, en 2004 le plan US pour faire basculer l’Ukraine dans son giron a raté. Ca rappelle aussi les révolutions arabes, tout aussi bidons, ou les nouvelles tentatives de coup d’Etat au Venezuela. Mais ça rappelle aussi l’ingérence US dans les affaires politiques françaises, allemandes, hollandaises, belges, italiennes, espagnoles, grecques, etc. (Flashback sur le réseau Gladio...)

Sortir de la pensée unique : La Syrie face à la diplomatie des hyènes !
Le samedi 22 février 2014, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité la résolution humanitaire 2139. Le vote du texte initialement présenté par l’Australie, le Luxembourg et la Jordanie, et soutenu par la Grande Bretagne, les États-Unis et la France ayant été reporté de quelques jours par la Russie, qui aurait menacé de son veto avant modification. Des voix s’élèvent, toujours les mêmes, pour exprimer leurs doutes quant à son efficacité en raison de l’absence de sanctions automatiques, pour prétendre que l’attitude intransigeante du « régime » syrien a conduit à la clôture de la deuxième session des négociations de Genève 2 sans avancées, et même pour continuer à affirmer, désormais, contre toute vraisemblance, que les terroristes qui sévissent en Syrie « sont les complices du régime syrien » ! (L'option américaine...)

L’Arabie Saoudite se prépare-t-elle à occuper le Qatar ?
Le 5 mars 2014, ceux qui auront suivi les Informations de la chaine saoudienne Al-arabiya, et de la chaine qatarie Al-jazeera, seraient en droit de penser qu’une guerre imminente est sur le point d’éclater entre l’Arabie saoudite et le Qatar. Une guerre menée par l’Arabie saoudite qui aurait pris la décision d’allumer « le front de la revanche » entre le Bahrein et le Qatar en profitant de leur  contentieux frontalier maritime, qui dure, mais ne demande que la petite étincelle qui allumerait la mèche incendiaire. C'est là une excellente occasion pour l’Arabie saoudite qui, en occupant militairement le Qatar, trouverait de quoi compenser ses pertes. (La tension monte entre les monarchies du Golfe...)

Les troupes américaines et japonaises s’entraînent à la guerre contre la Chine
Un article important du New York Times du week-end dernier ne laisse aucun doute sur les préparatifs de guerre américano-japonais ni sur leur cible. Intitulé « Dans les entraînements japonais avec les États-Unis, un message pour Beijing, » cet article couvre l’entraînement de la nouvelle force amphibie japonaise par les marines américains sur « la manière d’envahir et reprendre une île capturée par des forces hostiles ». Si cet entraînement en commun portant le nom de code Iron Fist est un événement annuel, le lieutenant colonel des marines John O’Neal a déclaré que les troupes japonaises sont venues cette année avec « une nouvelle motivation ». (L'augmentation des dépenses militaires chinoises... et Le Pentagone demande près de 80 milliards...)

Les missiles de croisière chinois : facteur clé de la situation régionale
Selon le centre d’étude américain Project 2049 Institute, la Chine développe actuellement les missiles de croisière les « plus précis » menaçant les cibles dans de nombreux pays d’Asie-Pacifique, le Japon compris. Le nombre de ses missiles CJ-10 basés au sol peut atteindre 500. Si les estimations sont justes, les missiles de croisière chinois se transforment en un facteur clé de la situation militaire dans la région. L’interception de ces missiles présente des difficultés à cause de leur trajectoire imprévisible. (Au même moment, les USA...)

Irak : les Britanniques bientôt devant la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre ?
Le journal londonien The Independent a révélé dimanche qu’un document « accablant » de deux cent cinquante pages, intitulé « The Responsibility of UK Officials for War Crimes Involving Systematic Detainee Abuse in Iraq from 2003-2008 [1] », a été « soumis à la Cour pénale internationale (CPI) et pourrait entraîner des poursuites judiciaires à l’encontre de certains dirigeants britanniques de la défense pour cause de crimes de guerre « systématiques ».
Documentaire : Le Nouveau Grand Jeu
Grand Jeu (géostratégie) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Jeu_(géostratégie)

À travers le transit des ressources les plus convoitées par les puissances gouvernementales
(à ne pas confondre avec la sensibilité des peuples…), ce documentaire offre un point de vue
sur les rapports de forces en jeu dans les régions du monde qui ont le malheur
de « détenir » ou de se trouver sur la route de ces dites ressources.



~ Le Nouveau Grand Jeu (documentaire) ~
Publiée le 11 févr. 2014 par J'aime Partager
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Mi Mars)

Message  Silver Wisdom le Ven 21 Mar - 12:58

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Mi Mars)

La revue de presse du Dormeur est un outil
qui doit vous permettre de lancer vos propres recherches
sur certains faits occultés (volontairement?) par nos médias




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que les Atlantistes cherchent désespérément à sanctionner la Russie, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Grave cocktail de pesticides dans les rivières suisses
Les cours d’eau suisses contiennent tout un cocktail de pesticides. Sur plus de 300 substances autorisées et détectables, plus de cent ont été relevées dans des échantillons d’eau lors d’un screening minutieux. Chaque échantillon contenait en moyenne 40 substances différentes. Dans 78% des échantillons, la concentration cumulée des pesticides dépassait 1µg/l. L’exigence numérique de l’Ordonnance sur la protection des eaux a été dépassée pour 31 substances. Une pollution des organismes aquatiques – notamment par des produits phytosanitaires – ne peut être exclue. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le trafic des pesticides interdits est en plein boom
Les fraises sont bourrées de pesticides interdits de longue date. On trouve aussi de ces poisons dans les carottes, radis, abricots, selon un rapport officiel passé inaperçu. Un véritable trafic de ces pesticides est en place, et se développe continuement. L’administration n’a plus les moyens de l’enrayer. Fin 2013, la Direction générale de l’alimentation du ministère de l’agriculture (DGAL) a rendu publique une note d’information, faisant le bilan des plans de surveillance et de contrôle mis en œuvre par l’organisme en 2012. Les résultats sont édifiants.

Vers une réduction de 80% des sacs plastique d'ici 2019
La commission environnement du Parlement européen a adopté lundi 10 mars 2014 un projet de texte qui vise à réduire l'utilisation des sacs en plastique polluants de 80% d'ici 2019. La proposition avait été adoptée en novembre dernier par la Commission. "La réduction de l'utilisation des sacs en plastique est facilement réalisable avec une politique cohérente", a déclaré le rapporteur Margrete Auken (Verts/ALE DK), dont le rapport a été approuvé par 44 voix pour, 10 contre et 6 abstentions.

Iles de déchets : l’expédition qui s’attaque au 7eme continent
Des masses de plastiques flottant sur des surfaces océaniques gigantesques constituent ce que l’on appelle le 7e continent. Une expédition d’exploration qui se déroulera en plusieurs étapes jusqu’en 2017 dont la première s’est déroulée en milieu d’année 2013 dans le pacifique nord, voudrait alerter le monde sur l’ampleur du problème. (Petit flashback en vidéo)

La fracturation hydraulique soupçonnée d’être la cause d’un séisme en Ohio
Aux USA c’est une première, 2 tremblements de terre ont été directement liés à la fracturation hydraulique. Les autorités de l’Ohio aux états unis ont ordonné la fermeture d’un puits d’extraction. Hier les autorités de l’Ohio ont ordonné la fermeture d’un puits de gaz de schiste qui utilisait la technique dite de la fracturation hydraulique (  » fracking  » ) dans le comté de Mahoning après que deux tremblements de terre aient été ressentis dans la région tout près de la frontière avec la Pennsylvanie ont indiqué les journaux locaux. (Et pendant ce temps en Kabylie...)

Quatre nouveaux gaz fluorés détruisent la couche d'ozone
Dans une étude publiée le 9 mars dans la revue "Nature Geoscience", une équipe de chercheurs britanniques de l'Université d'East Anglia ont identifié dans l'atmosphère quatre nouveaux gaz fluorés destructeurs de la couche d'ozone "qui ont commencé à apparaître dans les années 60". L'équipe de Johannes Laube, aux côtés notamment de chercheurs français, a analysé la composition des échantillons d'air non pollués collectés en Tasmanie entre 1978 et 2012, et prélevé des carottes de neige au Groenland en 2008. Ils ont utilisé la chromatographie en phase gazeuse - technique de séparation des molécules - avec détection par spectrométrie de masse. (Et la commission européene dans tout ça...)

Land Grabbing ou comment les multinationales exproprient des terres, contrôlent l’alimentation du Monde et perturbent le climat
Assassinats politiques, guerres et révolutions créés de toutes pièces, pillages des ressources naturelles, propagation des maladies,… L’Afrique n’a pas fini de voir s’abattre sur elle des désastres venus de l’extérieur (surtout parce qu’elle n’est en réalité pas capable d’unir ces différentes composantes à l’intérieur). Nous devons en effet, lutter actuellement contre un véritable fléau mondial : la spoliation à grande échelle des terres.

UE - Le Parlement européen rejette en bloc le règlement semences
650 voix contre 15 : c’est le résultat du vote du 11 mars du Parlement européen, au sujet du « règlement semences » proposé par la Commission européenne. Pour les uns, joli camouflet adressé à une Commission en fin de mandat, pour les autres, craintes des parlementaires d’aborder un dossier trop politique à deux mois des élections européennes. Un vote qui peut provoquer le retrait pur et simple de cette proposition ou son simple amendement par le Conseil et son retour en seconde lecture au nouveau Parlement. Prudent, le commissaire européen chargé de la Santé, Tonio Borg, a juste annoncé qu’il allait examiner quelle suite donner au rejet du texte par le Parlement... (Lire également cet article)

Trois ans après la catastrophe, le lobby nucléaire continue de censurer les acteurs indépendants de l’information
Reporters sans frontières déplore le climat de censure et d’autocensure qui continue de régner sur la question du nucléaire, trois ans après l’accident nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi (nord de Tokyo). L’organisation dénonce le traitement réservé aux journalistes et blogueurs indépendants et critiques à l’encontre des autorités et du lobby nucléaire, surnommés "village nucléaire" par leurs détracteurs. Dernier cas recensé par l’organisation, la journaliste freelance et blogueuse Mari Takenouchi, accusée d’"outrage criminel" après avoir critiqué l’organisation non gouvernementale " Ethos " et son projet de repeuplement volontaire des zones irradiées. (Voir cette vidéo d'Arnie Gundersen en complément)

AIEA : la sécurité à 100% « n’existe pas » dans une centrale nucléaire
Le patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a indiqué lundi à Tokyo que l'organisme allait continuer d'améliorer ses normes à la lumière de l'accident de Fukushima, tout en prévenant qu'une centrale nucléaire ne pouvait jamais être sûre à 100%. Lors d'une conférence de presse précédant une rencontre avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, Yukiya Amano a rappelé que les règles devaient évoluer. (Lire également cet article)

Maïs Monsanto : batailles juridiques autour d'un probable nouvel arrêté anti-OGM
Une quarantaine de faucheurs volontaires occupent depuis 9h ce matin, 14 mars, le site de l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM) à Montardon, près de Pau. Cette occupation intervient alors que le projet d’arrêté visant à interdire la culture du « Mon810 », un maïs génétiquement modifié produit par Monsanto, n’a toujours pas été promulgué. Contacté par Basta !, le ministère de l’Écologie indique qu’un délai légal de quatre jours est nécessaire entre la fin de la consultation publique – qui s’est achevée le 9 mars – et la promulgation de l’arrêté. Il est donc probable que cet arrêté d’interdiction du Mon810, seul maïs OGM autorisé à la culture dans l’Union européenne, soit publié dans les heures à venir. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le gouvernement interdit la culture de MON810
Comme il l'avait annoncé, le gouvernement a publié, le 15 mars au Journal officiel, l'arrêté visant à empêcher la commercialisation, l'utilisation et la culture des 232 variétés de semences du maïs MON 810 actuellement inscrites au catalogue commun des variétés des espèces agricoles. Alors qu'une proposition de loi visant le même objectif doit être examinée en avril par le Parlement, les pouvoirs publics n'ont pas voulu prendre de risques : la saison des semis est proche. (Mais la bataille ne fait que commencer...)
"Semences : les gardiens de la biodiversité". Un documentaire signé Arte

Aujourd'hui, l'agriculture européenne dépend de cinq multinationales de l'agrochimie
qui obligent les paysans à utiliser les semences qu'elles ont elles-mêmes sélectionnées.



Semences : Les Gardiens de la Biodiversité... par GayoA29
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Qui se cache derrière le mystérieux créateur du bitcoin?
Le mystérieux créateur du bitcoin, Satoshi Nakamoto, serait un ex-physicien américain d’origine japonaise âgé de 64 ans et vivant reclus en Californie où il cultive sa passion pour les trains miniatures, affirme jeudi le site de Newsweek. Né en 1949 au Japon avant d’émigrer aux Etats-Unis à l’âge de 10 ans, la personne rencontrée par Newsweek n’a qu’implicitement reconnu avoir créé en 2009 le bitcoin, qui traverse actuellement une grave crise de confiance après la soudaine fermeture de plateformes d’échange. (Lire également cet article)

La question à mille milliards de dollars : qui détient la dette publique des pays émergents ?
Il y a mille milliards de raisons de se soucier de qui détient la dette des pays émergents. C’est la somme en dollars que les investisseurs internationaux ont placée dans ces obligations publiques ces dernières années : mille milliards de dollars. Qui détient cette dette, pour combien de temps et pourquoi elle évolue dans le temps sont autant d’éléments qui peuvent aider à mieux appréhender les risques; un brusque retournement des flux de capitaux peut avoir des conséquences douloureuses. La modification de la base d’investisseurs peut aussi influer sur les coûts d’emprunt d’un État. (Et qui déteint la dette des USA?)

L’encours de dette mondiale franchit le cap des 100.000 milliards de dollars
100.000 milliards de dollars : plus de quatre fois le PIB réuni de la Chine et des Etats-Unis. C’est le montant de la dette mondiale. Cela inclut les obligations des Etats et les dettes cotées des entreprises et des sociétés financières, mais pas celle des ménages. Une dette qui s’est envolée ces dernières années. Mi- 2007, avant la crise, elle était de 70.000 milliards de dollars. Elle n’était que de 40.000 milliards en l’an 2000, selon les chiffres qui seront dévoilés lundi par la Banque des règlements internationaux (BRI).

Rigueur et compétitivité : un cocktail toxique
Depuis l’éclatement de la crise, les gouvernements européens et la Troïka (la commission européenne, la BCE et le FMI) mettent en œuvre, de manière plus ou moins violente selon les pays, un « cocktail » de mesures bien établi : avec d’une part des coupes budgétaires dans les dépenses sociales (austérité), de l’autre des politiques au service des multinationales et investisseurs privés (compétitivité). Mais ces mesures suscitent de fortes résistances sociales dans de nombreux pays européens. (Lire l'analyse de Bill Bonner)

L’économie de l’ombre : le trou noir de l’Union Européenne
Sur le fond des derniers évènements en Ukraine, où la population est en train de défendre de manière peu civilisée sa volonté de devenir « un pays européen civilisé », je me suis intéressé à « l’économie de l’ombre » en Union Européenne. Les experts de Bruxelles ne cachent pas que l’économie de l’ombre est stable dans l’UE et son volume est estimé aujourd’hui à 2,2 trillions d’euros. L’économie informelle est très prospère en Bulgarie, en Roumanie et dans les pays méditerranéens. La Grèce et l’Italie sont les leaders dans ce secteur. (Que dit George Soros de l'UE?)

Comment les banques sont devenues plus puissantes que les Etats
La meilleure arme du lobby bancaire est que la finance est un sujet complexe et ennuyeux. Dans ce blog, j’essaierai, pour ma part, d’éplucher l’actualité financière (et leurs patates) pour avoir des arguments citoyens à opposer au lobby. 80 000 milliards de dollars, c’est le montant investi par l’ensemble des banques dans le monde et aussi l’équivalent du PIB mondial. En France, à elle seule la BNP a investi 2.500 milliards d’euros dans des actifs à travers le monde, c’est-à-dire un  montant équivalent au PIB français.

Scandale des devises : une affaire tentaculaire et potentiellement explosive pour les banques
Une affaire chasse l'autre. A peine éteintes les braises du scandale du Libor que déjà se profile celui que la presse américaine appelle le « FX-ibor ». Ce ne sont plus cette fois les taux d'intérêt mais les devises qui sont au coeur d'une vaste entreprise de manipulation présumée, impliquant presque toutes les banques. Signe tangible de leur inquiétude et grande fébrilité face à une nouvelle affaire potentiellement explosive pour leur réputation, et très coûteuse pour leurs finances, les établissements ont pris les devants, suspendant au total une trentaine d'opérateurs dans l'attente des résultats de l'enquête sur la manipulation des indices de change Thomson Reuters. (Lire également cet article ainsi que ce mini dossier)

La dualité économique chinoise
L’économie de la Chine est à nouveau confrontée au spectre d’un atterrissage brutal. Des bulles de propriété, une augmentation de la dette du gouvernement local et certaines activités imprévisibles du système bancaire parallèle génèrent des risques financiers considérables, ce qui complique les efforts du gouvernement pour lutter contre la hausse du prix de la main-d’œuvre, le crédit excessif, la pollution écrasante, une corruption endémique, un système fiscal peu développé et l’augmentation de la concurrence internationale. Et d’autres risques apparaissent quasiment à chaque avancée.

A la recherche des travailleurs américains perdus
Cela fait partie de ces sujets dont les médias parlent sur internet, mais pas livré aux masses qui se gargarisent à la soupe délivrée par la télévision, trop dangereux. Impensable de dire la vérité sur l’économie réelle aux Etats-Unis ou sur le taux chômage réel qui touche cette nation (en comptant ceux qui ne sont plus comptabilisés). Pourtant, l’info est capitale, car l’économie américaine déjà proche du chaos total, risque d’entrainer le reste de la planète dans un krach financier sans précédent. À l’heure actuelle, le nombre de dominos pouvant amener à cette finalité sont très nombreux, reste à savoir quel sera le premier, entrainant les autres à sa suite… (Alors d'où provient la richesse annoncée des USA?)

Urkraine : Les armes de l’économie
Dans le jeu des miroirs médiatiques, de fausse images apparaissent sur la crise ukrainienne : comme celle des multinationales et banques étasuniennes et européennes qui voient partir en fumée leurs investissements en Ukraine et sont sur le point d’abandonner le navire avant qu’il ne coule. Juste au moment où ils vont obtenir ce qu’ils veulent : le contrôle complet de l’économie ukrainienne. (Quelles sont les pistes envisagées par le nouveau gouvernement?)

La Russie prête pour la guerre économique
Les différents ministères et structures économiques russes, potentiellement concernés par de lourdes sanctions économiques, ont été mobilisés pour préparer une riposte massive le cas échéant. La décision russe d’intégrer la Crimée est désormais irrévocable. Avec la quasi-totalité de la population russe et des forces politiques derrière lui, Vladimir Poutine s’apprête à affronter un occident divisé, appauvri et contesté au sein même des nations qui le composent. (Lire également cet article)

Nouveau suicide dans le milieu bancaire, un ancien analyste de JPMorgan se donne la mort
Un banquier d'investissement de 28 ans est est mort dans un suicide apparent à Manhattan, de sources policières. Kenneth Bellando, qui travaillait à Levy Capital depuis Janvier, a été retrouvé mort sur ​​le trottoir devant son immeuble du East Side le 12 Mars après avoir prétendument sauté du sixième étages, selon les sources. Bellando, un ancien analyste de la banque d'investissement JPMorgan, fils de John Bellando, chef d'exploitation et directeur financier de Condé Nast. Son frère, John, directeur des investissements à haut avec JPMorgan, travaille à l'évaluation de l'exposition aux risques. (P. Jovanovic parle de ces suicides...)
The Corporation (Documentaire)

Ce documentaire réalisé par Jennifer Abbott et Mark Achbar
montre l’évolution des “Sociétés Anonymes” (appelées Corporations en anglais) aux USA,
reprenant leur histoire depuis leur apparition avec la Révolution Industrielle,
où elles étaient conçues pour répondre au bien public mais furent détournées
de cet objectif par la recherche du profit.



~ the Corporation- sous titre : français ~
Mise en ligne le 13 déc. 2010 par gloupiplop
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Mondiales

Venezuela : Les violences de l’extrême droite vénézuélienne
Dans un quartier huppé de Caracas, mises en scène destinées à l’opinion publique internationale. L’image de ces jeunes "guarimberos" d’extrême droite, alliée à l’occultation des marches pacifiques d’une majorité de vénézuéliens pour défendre leur vote, a produit une inversion du réel sur les petits écrans du monde entier. (Et voila ce que rapporte la presse alignée...)

Sarah Palin propose l’arme nucléaire contre Vladimir Poutine
L’ancienne candidate à la vice-présidence des États-Unis et vedette de télévision Sarah Palin a conseillé samedi, à sa façon, au président Barack Obama d’adopter une stratégie plus ferme devant son homologue russe Vladimir Poutine dans la crise ukrainienne. «La seule chose qui puisse arrêter un méchant avec une arme nucléaire, c’est un gentil avec une arme nucléaire», a-t-elle déclaré en clôture de la grande conférence du mouvement conservateur américain (CPAC), près de Washington. (Lire également cet article)

Après Kiev, Moscou
Grâce au sénateur John McCain, l’évidence implicite devient complètement explicite. Le commentaire du sénateur de l'Arizona concernant la situation en Ukraine et le péché sans retour de la Russie, dans le New York Times du 14 mars 2014, est époustouflant d’emphase, d’agressivité, de fureur antirusse. Il s’exprime de bout en bout comme une narrative qui se suffit absolument à elle-même, qui est sa propre référence, qui est et qui fait sa propre histoire. Il est inutile de soumettre à un œil critique le détail d’un tel texte. Le commentaire de McCain est d’un autre monde, d’une autre histoire, d’une autre perception. Il doit être lu d’une traite, dans sa logique profonde, comme un document historique résumant la conception du Système dont McCain est pour l’heure le porte-drapeau, et opérationnalisant l’idée de la destruction du monde comme recette de la sauvegarde du monde.

Vers la fin de l’OTAN médiatique ?
La presse française, qui sur le dossier ukrainien témoigne de sa totale inaptitude à porter un regard neutre et non américano-centré sur les enjeux internationaux, a sans doute « cru » apercevoir un effritement du système Poutine récemment. Deux journalistes américaines travaillant pour la chaîne d’Etat Russia Today ont en effet, l’une démissionné, l’autre émis des critiques quand à la politique russe en Ukraine. Peu de temps après, un professeur du très réputé MGIMO aurait lui comparé Poutine à Hitler, se faisant ainsi sans doute involontairement le docile porte-parole des diplomaties américaine, tchèque ou lituanienne qui tentent de faire croire (mais à qui hormis aux journalistes ?) que la Russie serait prête à envahir l’Europe et déclencher une guerre. (Lire également cet article)

La cellule Iran de la CIA ne fonctionne plus
La CIA a suspendu Jonathan Bank, chef de sa cellule d’espionnage de l’Iran. M. Bank, 46 ans, avait été l’adjoint du chef des Opérations clandestines, James Pavitt, de 1999 à 2004. Il a également servi dans les Balkans, à Moscou, à Bagdad et enfin à Islamabad. Entré en conflit avec l’administration pakistanaise, en 2010, celle-ci avait révélé son nom et sa carrière le contraignant à revenir aux États-Unis. (Lire également cet article en anglais) (Malheureusement, peu d'informations filtrent... @ suivre)

Conclusions du Groupe international d'appui au Liban
Les participants ont remercié le président Hollande et le gouvernement français d’avoir accueilli le Groupe international de soutien au Liban. Ils ont rappelé la déclaration du président du Conseil de sécurité en date du 10 juillet 2013 (S/PRST/2013/9) et le résumé du président publié après la réunion inaugurale du Groupe international de soutien tenue le 25 septembre 2013 (SG/2198). Ils ont souligné qu’il fallait continuer d’apporter un appui international solide et coordonné au Liban pour aider le pays à faire face aux problèmes qui pèsent sur sa sécurité et sa stabilité, et ils se sont félicités des progrès réalisés dans ce sens. Ils ont rappelé que l’attachement des Nations unies à la stabilité du Liban était au cœur de la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité et d’autres résolutions pertinentes. (Lire également cet article)

Grave crise entre les émirats du Golfe
La décision n’a pas vraiment surpris, car le feu couvait depuis longtemps sous la cendre. Le 5 mars, trois pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Bahreïn annonçaient, dans un communiqué commun, le rappel de leurs ambassadeurs au Qatar (« Saudi, Bahrain, UAE recall envoys to Qatar », Saudi Gazette, 5 mars). Le communiqué précise que les trois pays « ont fourni des grands efforts pour négocier avec le Qatar à tous les niveaux et pour arriver à une politique commune (...) et garantir les principes de non ingérence dans les affaires intérieures des Etats-membres » (du CCG). « Ils ont aussi demandé au Qatar de ne soutenir aucun mouvement dont le but est de menacer la sécurité et la stabilité des Etat membres. » (Peut-être un début de réponse avec cet article...)

Le vent tourne contre Israël, en passe de devenir un État paria et isolé
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a rarement été aussi assiégé politiquement. Les difficultés qu’il rencontre reflètent l’incapacité de la droite israélienne à répondre à l’évolution du paysage politique, que ce soit dans la région ou dans le monde. Les ennuis dont il est question ont pour contexte l’engagement qu’il a pris en 2009, sous la pression considérable du président américain nouvellement élu, Barack Obama, pour soutenir la création d’un État palestinien. Netanyahou n’avait jamais souhaité faire cette concession et le regrette depuis. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La Turquie menace d’intervenir en Syrie
En vertu de l’article 9 du traité d’Ankara, signé en 1921 par la Turquie et la France, le Caber Kalesi, qui abrite la tombe de Suleyman Shah, le premier sultan ottoman, a été placé sous souveraineté turque alors qu’il est situé en Syrie, pays placé à l’époque sous protectorat français. En clair, le tombeau de ce personnage historique est ainsi devenu une enclave turque. Seulement, la Syrie est aux prises avec une guerre civile depuis maintenant 3 ans, avec des groupes jihadistes et islamistes particulièrement actifs et nombreux au sein de la rébellion. (Lire également cet article)

L’Algérie au bord de l’explosion
Le président Bouteflika ne va pas bien et l’Algérie va de plus en plus mal. Ce régime totalitaire aux mains d’un parti dominant lié à l’armée est au bord de l’explosion. On s’en rend compte à la lecture d’une presse singulièrement indépendante et frondeuse par rapport au pouvoir. Les manifestations contre la candidature de trop montrent qu’une partie de la population voudrait tourner la page et rêve d’un printemps algérien. Signe du malaise également la multiplication des affrontements inter ethniques entre kabyles et arabes dans certaines régions du pays. (Lire également cet article)

Somalie : entre le marteau de l’ingérence étrangère et l’enclume de la défaillance gouvernementale
Les États-Unis et de nombreux Somaliens dans le monde ont condamné l'attaque lâche sur la résidence présidentielle (Villa Somalia) par Al-Shabab, le 21 février dernier, qui représente le point culminant d'une série d'attaques meurtrières lors des deux dernières semaines. Le Président Hassan a perdu toute crédibilité. Le fait qu'il incarne la continuité du passé est désormais une conviction chez de nombreux acteurs locaux et internationaux. Ainsi, le 30 Octobre dernier, le gouverneur de la banque centrale de Somalie, Mme Yussur Abrar a démissionné en signe de protestation suite à une affaire de scandale financier mettant en cause le président lui-même et son chef de cabinet, Kamal Dahir Gutale.
Ils combattent comme des soldats,
meurent comme des enfants


Un général à la retraite s’est donné une nouvelle mission:
mettre fin à l’utilisation d’enfants-soldats dans les conflits. Un défi énorme lorsqu’on sait
que 300'000 jeunes filles et garçons sont actuellement engagés
dans plus de trente terrains de combat à travers le monde.


Pour voir le documentaire : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Fin Mars)

Message  Silver Wisdom le Mar 1 Avr - 10:34

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Fin Mars)

Cette veille médiatique qui vous est proposée regroupe en moyenne
entre cinquante et soixante articles sur des sujets traitant de l'environnement à la mondialisation...




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la polémique à propos du vaccin contre le cancer de l'utérus est toujours d'actualité, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

L’agent orange sur le terrain
Hadès, la mécanique orange aborde les conséquences d’un drame perpétré pendant la guerre du Vietnam entre 1961 et 1971: celui de l’épandage d’agent orange par l’armée américaine.  Notamment en raison de la présence de dioxine, ce défoliant chimique est responsable de nombreuses maladies chez les personnes exposées. La stabilité de la dioxine lui confère un effet durable sur l’environnement et les habitants des régions touchées, occasionnant ainsi des cas de cancers ou de malformations à la naissance, des années après la fin des combats. (Pour aller plus loin...)

Luttes environnementales : une carte mondiale des projets controversés et des résistances
Enfin un outil pour recenser les luttes écologiques et les espaces de résistances ! Ejolt, un réseau d’organisations, d’universités et de laboratoires de recherche sur la justice environnementale, a rendu public le 19 mars un « Atlas mondial » qui détaille plus de 900 conflits environnementaux. Via cette cartographe interactive et participative, il est possible en un clic d’avoir un aperçu à l’échelle mondiale des conflits relatifs à l’énergie nucléaire, à l’eau, à la fracturation hydraulique, au foncier, à la biodiversité, aux hydrocarbures ou à la gestion des déchets. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La déforestation continue à progresser à l’échelle mondiale
Les terres boisées continuent à régresser à l’échelle mondiale, l’Amérique du Sud et l’Afrique accusant les plus fortes pertes, a révélé la FAO vendredi à l’occasion de la journée internationale des forêts. « L’amélioration des données sur les ressources forestières est fondamentale pour freiner la déforestation illicite et la dégradation des forêts« , précise dans un communiqué l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), dont le siège est à Rome.

L'accord de libre échange UE-USA pourrait remettre en cause l'interdiction de la fracturation hydraulique
La libéralisation des échanges entre Europe et Etats-Unis est un serpent de mer qui ressort périodiquement depuis le très décrié Accord multilatéral sur les investissements (1998), retiré par le Premier ministre de l'époque, Lionel Jospin, sous la pression des contestations. En 1998 également, le Commissaire européen Sir Leon Brittan avait tenté un Partenariat économique transatlantique, mais l'initiative était restée sans suite. Plus récemment, le projet de traité ACTA sur la contrefaçon a été rejeté par le Parlement européen pour ses dispositions sur la propriété intellectuelle. L'Organisation mondiale du commerce (OMC) suscite des mobilisations récurrentes du fait que les arbitrages rendus par son Organe de règlement des différends tendent à être plus favorables au commerce qu'aux normes sociales et environnementales. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Etats Unis : La nature donne une nouvelle leçon de génétique à Monsanto
Après des années à prédire que cela arriverait, et après des années de refus par les entreprises, par les agriculteurs et par les organismes de réglementation de prendre leurs avertissements au sérieux, les scientifiques ont constaté l'évolution rapide de chrysomèles des racines du maïs devenues résistantes aux maïs Bt. Le maïs Bt a été génétiquement modifié pour être toxique pour les insectes nuisibles. La chrysomèle des racines pouvait causer des milliards de dollars de dommages aux cultures des États-Unis. (Lire également cet article)

AFRIQUE du SUD – OGM : Monsanto à nouveau condamné pour publicité « non fondée »
Le 17 mars 2014, l’autorité sud-africaine en charge des normes publicitaires (Advertising Standards Authority, ASA) a ordonné à Monsanto de retirer « immédiatement » ses publicités diffusées sur la Radio 702. Celles-ci vantent les mérites des plantes génétiquement modifiées (PGM). Ce bureau de vérification de la publicité a considéré que les affirmations de Monsanto étaient « non fondées ».

Produits chimiques : la révolution Reach vue par les industriels
Après avoir tiré les leçons des deux premières phases d'enregistrement du règlement Reach, l'agence européenne des produits chimiques (Echa) se prépare pour la prochaine échéance, 2018. Les substances fabriquées et importées à plus d'une tonne par an sont concernées, avec une conséquence : l'ampleur de cette prochaine phase d'enregistrement. Alors que près de 20.000 et 9.000 dossiers ont été respectivement déposés en 2010 et 2013, ce sont entre 40.000 et 70.000 dossiers qui sont attendus par l'Echa avant le 31 mai 2018. De 25.000 à 50.000 substances pourraient être enregistrées, contre 3.400 et 3.000 en 2010 et 2013. (Pour aller plus loin, lire cet article ainsi que celui-ci)

Razzia sur les ressources de la planète…..
Avec l’explosion démographique et l’émergence de nouveaux géants économiques, l’impact de l’humanité sur l’environnement augmente régulièrement. A tel point qu’on entrevoit l’épuisement de certaines ressources naturelles, renouvelables et non renouvelables. Lesquelles ? Quand ? Petite visite des ressources de notre bonne vieille planète. Une série d’articles qui va nous mener jusqu’en 2350… bon voyage ! (Lire également cet article)

Tepco et le gouvernement japonais censurent la mort de travailleurs de Fukushima‬
Ils ne méprisent pas uniquement ceux qui meurent sous l’effet des radiations de la centrale, ils méprisent l’ensemble des japonais qui se retrouvent dans un « enfer radioactif » condamné pour des milliers d’années aux radiations car la situation ne sera jamais totalement réglée. Bien sur, on peut penser que le secret autour de la situation réelle doit être gardée pour éviter un vent de panique ou de colère qui entrainerait un effondrement total de l’économie de l’ile, mais il faudra combien de victimes pour qu’ils soient convenablement informés, s’ils le sont un jour… (Lire cet article et voir cette vidéo)

Déchets nucléaires: on ne sait qu’en faire
Dans les zones contaminées on rencontre un peu partout des amoncellements de sacs contenant les déchets de la décontamination, en attente d’un stockage plus durable. Des sacs de déchets ont également été enterrés dans les jardins des particuliers. Jusque dans la banlieue de Tokyo on entasse des déchets de décontamination « provisoirement » (boues de curage des fossés, cendres d’incinération…). L’état voudrait bien trouver des sites pour entasser tous ces déchets, mais les communes rechignent à devenir des sites de poubelles nucléaires.
Des compagnies pétrolières poursuivies pour le torchage du gaz

Lorsque l'on extrait du pétrole, une immense quantité de gaz naturel est acheminée vers la surface
du globe. Or, au lieu de l'utiliser à bon escient, les compagnies pétrolières brûlent cette précieuse matière première,
considérée aujourd'hui comme une ressource énergétique primordiale pour l'avenir. Ce processus dit de "torchage"
fait disparaître chaque année l'équivalent du tiers des besoins européens en gaz naturel, tandis que 400 millions
de tonnes de gaz à effet de serre sont relâchées dans l'atmosphère.



~ Carbonisés: l’extraction de pétrole par les multinationales. ~
Ajoutée le 27 juin 2012 par CptAnderson
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Fausse-monnaie et réserves fractionnaires: la descente en enfer
Depuis des millénaires les hommes ont choisi l’or comme monnaie pour ses caractéristiques uniques de rareté, divisibilité et de valeur. C’est au XVIIème siècle que fut introduit le billet de banque d’abord en Allemagne mais surtout en Angleterre coïncidant avec la création de la banque d’Angleterre en 1694. Le billet de banque était un titre de créance sur la banque d’émission remboursable à vue en métal précieux généralement en or mais aussi en argent. Les billets de banque étaient gagés sur l’encaisse métallique détenue par les banques d’émission qui devait par conséquent avoir une valeur égale à celle des billets en circulation.

Mais jusqu’où la bulle de dette ira-t-elle ?
La fin arrivera — tôt ou tard — pour le grand marché haussier des actions américaines… et pour la bulle de la dette. Elle n’est pas arrivée hier, toutefois. Est-ce que ce sera pour aujourd’hui ou pour demain ? Aujourd’hui, nous explorons le temps que le pays a oublié. Cette phrase n’a pas vraiment de sens, mais nous voulions lui donner une chance malgré tout. Nous parlons de l’espace sur le calendrier rempli par des termes comme "à un moment ou à un autre" et "tôt ou tard" — cette partie de l’avenir où les choses qui ne peuvent durer éternellement finissent par s’arrêter. (Lire également cet article)

Crise financière : comment des « fonds vautours » commencent à attaquer l'Europe
Plusieurs dizaines de fonds spéculatifs s’estiment lésés par la suppression d’aides publiques ou les restructurations de dettes souveraines menées en Europe. Au nom de la protection des investissements, ils attaquent donc les Etats devant des tribunaux commerciaux extranationaux. En jeu : des centaines de millions d’euros d’indemnités à empocher. Si leurs premières cibles sont l’Espagne, la Grèce et Chypre, d’autres pays pourront être concernés. Après l’austérité, les citoyens européens paieront-ils la facture de la crise une seconde fois ? (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Les banques centrales feront tout pour empêcher une crise de la dette
Nous pensons que les banquiers centraux ne vont pas accepter la fin du monde les bras croisés. Non, ils ont plus d’un tour dans leur musette. Plus spécifiquement, nous pensons que les banquiers centraux ne vont pas accepter la fin du monde les bras croisés. Non, ils ont plus d’un tour dans leur musette. Ce ne sont pas de nouveaux tours. Ils ont été utilisés maintes fois, de maintes manières différentes. Mais ils n’ont jamais été utilisés à l’échelle que nous prévoyons désormais. (Lire cet article ainsi que celui-ci)

Espagne : Des milliers d'Indignés contre la politique d'austérité marchent vers Madrid
Des milliers de citoyens espagnols, exaspérés par les mesures d'austérité économique et par l'incurie des politiques européens face à la crise, convergent en ce moment de tout le territoire espagnol vers Madrid pour manifester leur mécontentement ce samedi 22 mars. Depuis fin février, ces manifestants « indignés » marchent au rythme de slogans comme « Non au paiement de la dette », « Pas une coupe budgétaire de plus », « Dehors la "troïka" » (Commission Européenne, Banque Centrale européenne et Fond Monétaire International).

Yellen marche sur des œufs
C’est bien sûr en raison des risques attachés à ces pratiques d’achats sur marge et de recours au levier que Yellen, encore ces derniers jours, a marché sur des œufs. Elle tente d’un côté de modérer l’appétit spéculatif, en particulier sur les prêts subprime Corporate et de l’autre d’éviter de brusquer les anticipations négatives qui pourraient faire boule de neige. Ainsi elle confirme l’objectif du Taper, mais elle recule les seuils de normalisation de la politique monétaire. Celle-ci restera ultra-accommodante bien après le seuil de 6,5% pour le chômage et les 2% d’inflation. Elle élargit l’horizon des spéculateurs, les assure que le bol de punch va rester en place encore plus longtemps que prévu jusqu’alors. (Lire l'analyse de Bill Bonner)

Analyse de l’économie américaine : l’absence d’une reprise
Ayant entamé la cinquième année depuis la fin « officielle » de la grande récession (la National Bureau of Economic Research (NBER), organisme qui détermine les dates officielles des récessions aux États-Unis, a déclaré que la récession a pris fin au deuxième trimestre de 2009), on ne se sent pas vraiment encore dans une reprise. Quoi qu’il en soit, les médias, les économistes côté vente, les banques centrales, le FMI, etc., prétendent tous que l’économie américaine est arrivée au bout de ses peines.

Etats unis : La Russie retire 100 milliards de dollars d'obligations de la Fed
Selon les plus récentes données publiées par la banque centrale des Etats-Unis, « quelqu'un » viendrait de sortir 105 milliards de dollars d'obligations américaines de la Réserve fédérale... Comme vous pouvez le voir, un retrait de cette échelle est sans précédent. La Fed fait beaucoup de choses. Elle fixe les politiques monétaires, régule les banques... Et elle est elle-même une banque. Elle joue un peu le rôle de banque trust pour les banques centrales étrangères, puisqu'elle se charge des bons du Trésor et des autres investissements que ces dernières voudraient laisser aux Etats-Unis. (C'est ce que sont les « dépôts-titres ») (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Bombe pour le pétrodollar ou arme secrète de Moscou
La Russie est capable de détruire l’économie américaine, a déclaré le célèbre trader Jim Sinclair. Connu pour l’exactitude de ses prévisions l’économiste explique que le dollar puise sa force dans un accord conclu avec l’Arabie saoudite selon lequel les contrats de fourniture d’hydrocarbures doivent être libellés en dollar américain. Moscou est tout à fait capable de faire chuter le pétrodollar. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Alerte à la déflation
La déflation est loin de représenter le danger qu’on lui attribue, et contre lequel les hommes politiques cherchent encore et toujours à intervenir avec le soutien de journalistes incultes. Les dangers de la déflation sont décrits par deux phénomènes. D’abord, en période de baisse des prix, les consommateurs ne consomment plus. En effet, ils espèrent une baisse des prix ultérieure, et attendent, attendent, encore et encore. Ce qui fait entrer l’économie en récession. Ensuite, quand les prix baissent, les entreprises doivent serrer les marges, bloquer ou diminuer les salaires, voire licencier, ce qui diminue la demande et fait entrer l’économie en récession.
L’économie mondiale vue sous l’angle de la criminalité

Émission Géopolitique, le débat (RFI) du 16 mars 2014, avec pour invités Jean-François Gayraud,
commissaire de la Police nationale et ancien membre de la Direction de la surveillance du territoire,
Christian Chavagneux, rédacteur en chef adjoint de la revue Alternatives économiques
et Jacques de Saint-Victor, historien.



Finance et criminalité par cdmanon

Actualités Mondiales

Londres suspend sa coopération militaire avec Moscou
Après les Etats-Unis et le Canada, c’est au tour du Royaume-Uni d’annoncer le gel de toute coopération militaire avec la Russie, en raison de l’attitude de cette dernière en Crimée. L’annonce en a été faite ce 18 mars par William Hague, le ministre britannique des Affaires étrangères. Ces mesures concernent, a-il précisé, également les licences d’exportation ainsi qu’à la « mise au point d’un accord de coopération militaire technique ». Les visites croisées entre états-majors sont aussi suspendues. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le « bouclier » de la nouvelle Guerre froide
Washington utilise à son profit sa défaite ukrainienne : il tente de pousser les Européens à se couper économiquement de la Russie et, d’ores et déjà, il leur impose un développement de sa couverture missilistique. Pendant que les médias occidentaux se cristallisent sur la narration des événements par l’Otan (la prétendue « annexion militaire » de la Crimée), l’Alliance déploie discrètement son dispositif impérial. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Rwanda, déjà 20 ans : une tragédie devenue une fiction impériale utile
Le 6 avril 2014 marquera le 20e anniversaire de l’attentat au missile à Kigali qui a abattu l’avion transportant deux chefs d’État africains, Juvénal Habyarimana du Rwanda et Cyprien Ntaryamira du Burundi. Nous savons que ce crime terroriste – sans doute le pire des années 1990 – a déclenché une guerre sans fin, de la destruction et des massacres au Rwanda et au Congo. Or, ce crime n’a jamais été élucidé; personne n’a été amené en justice. Malgré l’aveuglement et l’amnésie volontaires à l’égard du crime le plus critique des tragédies rwandaises et congolaises, des politiciens, des diplomates, des commentateurs, des intellectuels ainsi que des présidents, généraux et premiers ministres à la retraite invoquent constamment le « Rwanda » comme si la seule mention de ce mot accorde de la vérité et de l’autorité morale sur les positions politiques, militaires et impériales qu’ils défendent.

Serbie, Kosovo, 15 ans après les bombardements de l'OTAN, le martyr d'un peuple
Le 24 mars dernier, à l'occasion du 15éme anniversaire des premiers bombardements de l'OTAN sur la Serbie, nous avons pu rencontrer Slobodan Despot et Nikola Mirkovic venus présenter le livre de ce dernier au centre culturel serbe à Paris, "Le martyr du Kosovo". (Vidéo)

Syrie : Destruction et assassinats financés par des puissances étrangères
Je dirai très franchement que, concernant la crise syrienne, l’approche de l’Organisation des Nations Unies, et particulièrement de la Commission des droits de l’homme à Genève, contribuent à aggraver la catastrophe que nous vivons. Les guerres menées à l’intérieur de la Syrie sont décrites comme un conflit entre les forces de l’État et les forces de l’opposition. Ce n’est pas vrai ! La guerre qui frappe aujourd’hui mon pays est une guerre entre la société civile syrienne et des groupes terroristes islamistes. Ces terroristes sont soutenus et financés par divers pays étrangers, et plus particulièrement par l’Arabie Saoudite. (A lire également...)

Turquie : Complot gouvernemental pour entrer en guerre ouverte contre la Syrie !
Des enregistrements de réunions de Sécurité nationale turque, publiées anonymement le 27 mars 2014 sur YouTube, font apparaître un complot du gouvernement Erdogan pour entrer en guerre ouverte contre la Syrie. Prise de panique, l'administration a immédiatement coupé l'accès des citoyens turcs à YouTube tout en dénonçant une violation du secret de la Défense nationale. Le 27 mars 2014, des extraits d'enregistrements d'une réunion de la Sécurité nationale turque ont été diffusés sur Internet. Immédiatement, le gouvernement a bloqué l'accès des Turcs à YouTube. (Dernière minute...)(Lire également cet article)

Pakistan, les citoyens contre les drones
Les activistes contre les drones qui incluent des gens qui ont perdu leurs grands-mères, frères et enfants dans des attaques à contrôle à distance des avions sans pilotes, voient clairement que le gouvernement pakistanais condamne publiquement les attaques étasuniennes mais qu’en privé, il les facilite, c’est pourquoi ils ont entrepris une série d’activités judiciaires et d’actions directes pour exiger qu’il y soit mis fin. Un des critiques les plus virulent du programme de drones étasunien au Pakistan a été arrêté, torturé et interrogé par les agences d’intelligences du pays pendant 9 jours au mois de février. (A propos des drones, lire ce dossier)

« Scénario iranien » : exercice naval conjoint israélo-américano-grec
Ces manœuvres militaires se substituent aux exercices conjoints israélo-turcs. Une simulation de guerre sous-marine est également prévue. Israël, la Grèce et les Etats-Unis ont entamé conjointement mardi un exercice naval dans les eaux au large de l’île de Crète. L’exercice dénommé « Noble Dina » entre dans sa quatrième année et remplace une manœuvre conjointe annuelle israélo-turque, annulée suite à la dégradation des relations entre Jérusalem et Ankara. Plusieurs exercices impliquant les forces navales et aériennes des trois pays son prévus, y compris des simulations de guerre sous-marine et des opérations de recherche et de sauvetage.

Chaos «constructeur» en Libye: Vers la partition ou le fédéralisme?
Il y a trois ans démarrait la tragédie libyenne qui s’est soldée quelques mois plus tard par le lynchage abject d’El Gueddafi en direct avec une joie morbide des médias occidentaux qui jubilaient de donner en pâture à leurs opinions publiques l’image dégradante d’un leader arabe musulman et qui, quelques années plus tôt, était accueilli avec les honneurs à l’Elysée. Tout démarra, on s’en souvient avec une jacquerie du peuple qui se révolta contre un dictateur au pouvoir depuis plus de quarante ans et qui était parti pour faire de la Libye une Djamahiriyya dynastique à l’instar d’ailleurs, de tous les potentats arabes sans exception pour qui le pouvoir est octroyé par Dieu à eux les sauveurs, les « Mahdis » de leurs peuples.

Comprendre la géopolitique : Les bases US dans le monde (cartes et explications)
Les données du Peace Pledge Information 2003 indiquent qu’entre 2001 et 2003 le réseau étatsunien comprenait 730 installations et bases dans plus de 50 pays et faisait appel à un personnel militaire américain dans des douzaines d’autres pays (carte 2). D’autres sources mentionnent que les USA possédaient en 2004 plus de 750 bases réparties dans 130 pays et ce sur tous les continents. Un grand nombre d’entre elles étaient situées sur des îles. Selon C. Johnson, l’Empire américain en possèderait ou louerait plus de 1 000 au total à l’étranger (Johnson, 2007). (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La répression israélienne du mouvement de non violence palestinien
Fin février 2014, environ deux mille Palestiniens déferlaient dans les rues d’Hébron pour aller à l'encontre de l'armée d'occupation. Leur objectif : revendiquer la réouverture de la rue Shuhada (rue des martyrs en arabe) dans le cadre de la campagne « Open Shuhada Street ». La rue Shuhada est l’ancienne artère commerciale au cœur de la vieille ville d'Hébron, fermée depuis 14 ans par l'armée israélienne. Depuis, une zone tampon s’est formée autour de cette rue pour protéger les colons israéliens qui s’y sont établis. (Lire également ce dossier)
The War on Democracy

Un documentaire réalisé par le journaliste australien John Pilger, The War on Democracy, en 2007
se penche sur l’influence américaine sur les gouvernements sud-américains depuis les années 50 jusqu’à aujourd’hui.
Un reportage absolument passionnant, à la fois effrayant et porteur d’espoirs.



~ John Pilger - The War on Democracy (2007) - VOSTFR ~
Ajoutée le 9 mars 2013 par niko7882
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Avril)

Message  Silver Wisdom le Jeu 10 Avr - 11:13

Que se dit-il sur la blogosphère alternative? (Début Avril)

Au vue de la défiance envers la presse alignée,
cette revue de presse peut certainement apporter quelques pistes à suivre
à qui veut bien s'en donner la peine...




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que le réchauffement climatique fait toujours débat, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail du Dormeur (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

UE: Il n'y a jamais eu autant de produits dangereux signalés
Un nombre record de produits dangereux, 2.364, ont été signalés dans l'UE en 2013, provenant pour la plupart de Chine et concernant surtout jouets et vêtements, comme les années précédentes, a annoncé mardi la Commission européenne. Cette augmentation des signalements atteste surtout, selon la Commission, de l'efficacité croissante du système d'alerte rapide de l'UE pour les produits dangereux, Rapex, qui fêtait dix ans d'existence en 2013. (Lire également cet article)

Le Chili célèbre le triomphe contre la Loi Monsanto et l’Accord UPOV
Le retrait de la loi Monsanto sur la privatisation des semences paysannes et la non adhésion à la Convention UPOV 91 sur la protection de l’obtention des végétaux sont célébrées par les citoyens chiliens qui se mobilisent activement en défense de la production agro-écologique et de la culture familiale paysanne. La pression est née d’un ample mouvement, de la campagne et de la ville, en défense des semences libres de brevets, non transgéniques et contre les pesticides, articulé dans la Campagne « Yo no quiero transgénicos en Chile » RAP-Chile. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Languedoc-Roussillon : des millions d’abeilles décimées par intoxication…
Des millions d’abeilles sont décimées par intoxication. Les apiculteurs de la région Languedoc-Roussillon sont touchés. Parmi eux, l’Héraultais Thierry Mendez. Dégâts importants dans les P.-O. Il voulait que ses ouvrières butinent les rhododendrons, ces azalées que l’on rencontre en région montagneuse. Qu’elles aillent se poser sur les fleurs de châtaignier, qu’elles titillent le tilleul. Pour pouvoir obtenir la plus large variété de miels. Depuis dix ans, Thierry Mendez, apiculteur installé à Villeneuve-lès-Maguelone dans l’Hérault, mène ses abeilles au plus haut des monts des Pyrénées-Orientales. (Et pendant ce temps...)

Il n’y a pas que les abeilles, les bourdons aussi
Une étude publiée mercredi par l’Union Internationale de Conservation de la Nature (IUCN) indique que près d’un quart des bourdons d’Europe pourraient disparaître en raison des changements climatiques et de la disparition de leur habitat. Or, ces insectes sont décisifs pour la pollinisation des récoltes, ce qui signifie que cette menace pourrait se chiffrer en milliards d’euros. Selon la Liste Rouge européenne des pollinisateurs de l’IUCN, 16 des 68 espèces de bourdons présentes en Europe sont menacés de disparition. « Sur les 5 plus grands insectes pollinisateurs des cultures européennes, 3 sont des variétés de bourdons », a rappelé l’IUCN. Le « travail » des insectes pollinisateurs permet de rapporter plus de 22 milliards d’euros par l’an à l’agriculture européenne.

Brésil : La compagnie pétrolière Petrobras explore illégalement l'Amazonie, des tribus indiennes sont en danger
La compagnie pétrolière d'Etat Petrobras a commencé l'exploration pétrolière et gazière dans l'une des régions les plus isolées d'Amazonie, mettant en danger plusieurs tribus indiennes isolées. Des sources locales rapportent que Petrobras a installé 15 barges avec des générateurs de grande capacité, des pipelines et des engins miniers sur la rivière Tapauá dans l'Etat d'Amazonas. L'exploration s'effectue à proximité de sept territoires indigènes, dont ceux des Suruwaha, des Banawa, des Deni et des Paumari. (Alors que Shell...)

L'expansion des plantations d'huile de palme stoppée au Liberia
Des villageois ont fait reculer de puissantes multinationales, et cela se passe au Liberia. Le 5 mars, la présidente Ellen Johnson Sirleaf s’est rangée du côté des populations rurales fermement opposées à l’expansion des plantations d’huile de palme de la compagnie britannique Equatorial Palm Oil (EPO). L’ancienne prix Nobel de la paix a déclaré qu’il revenait aux communautés locales de décider si la compagnie devait ou non étendre ses plantations. « C’est une victoire pour les autochtones qui sont parvenus à faire respecter leurs droits sur leur ressource la plus précieuse : la terre, qui est à la fois leur lieu de vie et leur patrimoine culturel », se réjouit Silas Kpanan Ayoung Siakor des Amis de la Terre Libéria (SDI).

Parc nucléaire : une stratégie doit être dessinée rapidement
Fermetures anticipées, prolongation de la durée de vie de certains réacteurs… Quels que soient les choix opérés par le gouvernement, ceux-ci devront définir sur le long terme l'évolution du parc nucléaire français. François Hollande s'est engagé à réduire la part du nucléaire de 75 à 50% du mix électrique à l'horizon 2025. La loi de programmation sur la transition énergétique et la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) préciseront le cap et le calendrier fixés. Pour l'heure, plusieurs scenarios seraient envisagés. Ces questions étaient au cœur des auditions organisées par la commission parlementaire sur les coûts du nucléaire, le 26 mars dernier. (Lire également cet article)

Ultraman : retour d'habitants et nouvelle stupidité de TEPCO
Les habitants qui ont été forcés de quitter leurs maisons du quartier de Miyakoji dans la ville de Tamura peu de temps après le début de l'accident nucléaire le 11 mars 2011 ont l'autorisation, dès le 1er avril, de revenir. Ils sont les premiers de l'ancienne zone d'évacuation interdite dans le rayon de 20 km depuis la centrale de Fukushima. NBC News aux US publie un article de Reuters dont le seul sensationnalisme est dans le titre (Miyakoji n'a jamais été un "point chaud") ; l'article rapporte autrement simplement les faits, et de manière surprenante, avec des chiffres de taux de radiation qui apparaissent rarement dans les articles des médias dominants américains sur l'accident de Fukushima, ou sur n'importe quel accident nucléaire. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Costa Rica: Une loi inédite sur la protection de l'eau interdit la privatisation...
Le Parlement costaricain a adopté un nouveau projet de loi de protection des cours d'eau, victimes d'une pollution croissante dans ce petit pays d'Amérique centrale pourtant réputé pour la richesse de son environnement. Le texte, voté à une large majorité et qui devra être de nouveau adopté par les députés de l'Assemblée monocamérale avant sa promulgation par la présidente Laura Chinchilla, interdit la privatisation des ressources hydriques et érige en droit fondamental l'accès à une eau potable, a annoncé l'Assemblée sur son site internet. (Flashback...)

Vote de la loi d'avenir agricole : arrêtons de bétonner nos terres nourricières !
L’urbanisation fait disparaître 78 000 hectares de surfaces agricoles par an en France. Soit la surface moyenne d’un département entier tous les 7 ans, un stade de football toutes les 5 minutes ou un potager de 25 m² chaque seconde. Alors que la loi d’avenir agricole est examinée au Sénat à partir du 8 avril, plusieurs organisations paysannes, environnementales et de consommateurs adressent un appel au Premier ministre et au ministre de l’Agriculture afin qu’ils prennent les mesures nécessaires face à la disparition dramatique des terres cultivables.

RDC : Pillage des minerais : le silence inquiète
Les concessions minières de la République démocratique du Congo font toujours la « Une » des journaux étrangers, tant les minerais demeurent les nerfs des guerres en RDC. Mais depuis que la commission d’enquête du Sénat a rendu public le « Rapport Mutambwa Dibwe », ce dossier refait surface et le document en question fait tabac à travers le monde. Et pourtant, ce n’est pas la première fois qu’on dénonce le pillage des ressources minières en RDC. Outre les complices congolais, les sociétés multinationales en sont les grandes bénéficières. Mais jamais aucune sanction n’a été prise contre elles par les instances internationales. Quelle suite réservée alors au « Rapport Mutambwa Dibwe » ?
Contrôler le génome

La Chine a mis en place la plus vaste entreprise de séquençage génétique du vivant.
C’est ainsi qu’à la tête de l’unité de recherche de génomique cognitive, Zhao Bowen (21 ans) tente de découvrir
les gènes associés à l’intelligence dans l’espoir de permettre bientôt aux parents de pouvoir "manipuler le QI"
de leur progéniture. Un saisissant voyage dans un futur très proche.



~ LE GENOME : LE CONTROLER UNE AMBITION " SANS LIMITES " ? ~
Ajoutée le 22 mars 2014 par ALLOGENIQUE
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Les emprunts souverains devraient ralentir en 2014
Les activités d’emprunt des pays membres de l’OCDE devraient ralentir à mesure que leurs besoins en la matière diminuent. Selon un nouveau rapport publié par l’OCDE, Sovereign Borrowing Outlook 2014, les besoins d’emprunt nets devraient, selon les prévisions, passer de $2 000 milliards en 2013 à $1 500 milliards en 2014, soit leur plus bas niveau depuis 2007. Les besoins d’emprunt bruts s’établiront à $10 600 milliards en 2014, en recul par rapport aux $10 800 milliards enregistrés en 2013. (Lire également cet article)

Dommages collatéraux des sanctions contre la Russie pour Chypre et la Grèce...
Nous avons souvent souligné que les sanctions prises par Washington contre la Russie, à propos de l’adhésion de la Crimée à la Fédération, ne coûtent rien aux États-Unis, mais sont lourdes de conséquences pour leurs alliés. Pour le géopoliticien grec Savvas Kalèdéridès, il n’y a aucune raison pour que la Grèce et Chypre sanctionnent la Russie, d’autant que la première demande de le faire provient de Londres qui n’appliquera pas à la City les sanctions qu’il réclame aux autres de mettre en œuvre. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le dollar, la Fed et l’inflation : quatre scénarios pour la fin du monde
En représailles des sanctions américaines suite à l’invasion de l’Ukraine, la Russie réagit ainsi : des pirates informatiques attaquent la Bourse de New York, la contraignant à fermer pour une durée indéfinie ; le gouvernement russe se débarrasse de ses milliards de bons du Trésor US sur le marché, causant une hausse des taux d’intérêts et faisant s’effondrer le marché immobilier américain. C’est la déroute totale parmi les banques, les gens paniquant et retirant leur argent. La Russie aurait frappé les Etats-Unis — sans tirer un seul coup de feu. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le FBI enquête à son tour sur le trading à haute fréquence
Les inspecteurs fédéraux américains soupçonnent des délits d’initiés. Ils sont aidés par la SEC et la CFTC, deux gendarmes de la finance. Le procureur de New York mène lui aussi une enquête. Jusqu’à maintenant, le Federal Bureau of Investigation (FBI) avait agi en faveur de sociétés de trading à haute fréquence. Pour arrêter des traders qui leur avaient volé des codes, la « sauce secrète », comme on dit dans le milieu. A présent, les inspecteurs fédéraux américains tournent leurs armes vers ces sociétés. (La bourse aux Etats-Unis est-elle truquée ?)

Des sénateurs américains demandent l’extradition de dizaines de banquiers suisses
Sale temps pour les banquiers ? La pression monte d’un cran aux États-Unis, où des voix s’élèvent pour demander l’extradition de banquiers suisses impliqués dans des affaires de fraude fiscale. Les deux présidents du Comité d’enquête du Sénat, le démocrate Carl Levin et l’ancien candidat républicain John McCain, exhortent le ministère de la Justice états-unien à demander l’extradition d’une soixantaine de banquiers et conseillers financiers suisses. Accusés d’avoir soutenu ou facilité des démarches d’évasion fiscale de contribuables américains, ils ne se sont pas présentés devant les tribunaux. Sur 35 banquiers et 25 conseillers financiers inculpés, 6 seulement ont été condamnés ou ont plaidé coupables, les autres sont en Suisse et « évitent tout procès pour leurs crimes présumés depuis des années », écrivent John McCain et Carl Levin, dans une lettre au Département de la Justice, envoyée le 18 mars. (Lire également cet article)

La fin du secret bancaire, une menace pour le Luxembourg
Le Luxembourg pourrait perdre 15 milliards d’actifs et jusqu’à 2.000 emplois avec la fin du secret bancaire, selon une étude publiée mardi par le service luxembourgeois de la statistique (Statec). « A la suite de l’introduction de l’échange automatique d’informations, environ 15 milliards d’actifs sous gestion pourraient quitter la place, soit 5% du total », estime le Statec. Après des années de blocage, le gouvernement luxembourgeois a annoncé le 20 mars dernier lors d’un sommet européen à Bruxelles qu’il abandonnait le secret bancaire en donnant, avec l’Autriche, son feu vert à la révision de la loi européenne sur la fiscalité de l’épargne.

Ces 6 000 milliards de dollars d’avoirs chinois à l’étranger qui inquiètent Pékin
Selon l’Administration chinoise des changes, les actifs financiers détenus à l’étranger par les institutionnels et les particuliers chinois avaient atteint 5 940 milliards de dollars à la fin de l’année 2013. Vu le rythme d’accroissement exponentiel observé ces quatre dernières années, le cap des 6 000 milliards a dû être franchi haut la main dès la mi-janvier. Si un montant de 6 000 milliards de dollars vous semble abstrait, sachez que cela représente une fois le PIB du Japon, 2,4 fois celui de la France… et 66% du PIB chinois ou près de 40% de celui de l’Eurozone. (Lire également cet article)

Le FMI prévoit une croissance mondiale à 3,6% en 2014
Le FMI prévoit une croissance mondiale de 3,6 % en moyenne en 2014, contre 3 % en 2013, puis de 3,9 % en 2015. Selon le dernier rapport du FMI sur les Perspectives de l’économie mondiale, la reprise mondiale repose sur une assise plus large, mais l’évolution de l’environnement extérieur pose de nouveaux problèmes aux pays émergents et aux pays en développement. L’affermissement de la reprise dans les pays avancés après la récession est une évolution encourageante bien que la croissance reste modeste et inégale dans le monde. (Lire également cet article)

Un parfum de guerre froide monétaire
Un parfum de guerre froide monétaire Le dernier film adapté de Tom Clancy met en scène Jack Ryan, qui veut empêcher un oligarque russe d’inonder le marché avec les bons du Trésor américains accumulés dans les réserves de change russes. Loufoque? Pas forcément, explique Andreas Höfert, chef économiste d’UBS Wealth Management.

Confiscations, rackets, chantages : ils appellent ça sanctions
Plus un voyou sévit, plus, au fil du temps, ses actions paraissent anodines, comme naturelles et attendues. Il en est de même pour les nouvelles confiscations d’avoirs que les Etats-Unis viennent de décider. Cette fois les victimes sont des personnalités du Sud Soudan. Le président Barack Obama vient de lancer une série de « sanctions » contre des personnes aussi bien parmi les rebelles qu’au sein du gouvernement au Soudan du Sud.
Sacred economics

Sacred economics retrace l’histoire de la monnaie des anciennes économies du don
au capitalisme moderne, révélant comment le système monétaire a contribué à l’aliénation, à la concurrence,
à la rareté, à la destruction des communautés, tout en nécessitant une croissance sans fin.
Aujourd’hui, ce modèle économique a atteint son point critique, mais dans le sillage de l’effondrement,
nous pouvons trouver de grande possibilités de passer à de nouvelles économies plus soucieuses de l’environnement,
de l’efficience à long terme et de l’humain.



~ Sacred Economics with Charles Eisenstein - A Short Film ~
Ajoutée le 1 mars 2012 par Fierce Love Films
Pour les sous titres, Icône en forme d'écran

Actualités Mondiales

Mouvement contre l’austérité et la corruption : vers un nouveau printemps espagnol ?
Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté contre l’austérité et le remboursement d’une dette jugée « odieuse », à Madrid le 22 mars. Trois ans après le « mouvement des indignés », collectifs citoyens, syndicats et partis de gauche ont réussi à s’unir pour « le droit à une vie digne pour tous ». La mobilisation réussira-t-elle à dépasser les dissensions et les nombreuses défiances vis-à-vis des organisations traditionnelles ? Une grève générale se prépare pour avril. (Lire également cet article)

La Russie met en garde l’OTAN contre un renforcement de la présence militaire en Europe de l’Est
Les responsables russes ont officiellement protesté hier contre le renforcement militaire de l’OTAN en Europe de l’Est, mettant en garde sur le fait que cela déstabilise les relations qui existent entre l’OTAN et la Russie depuis la dissolution de l’URSS par la bureaucratie stalinienne en 1991. L’OTAN a rompu cette semaine sa coopération avec la Russie et pratiqué des exercices miliaires dans plusieurs pays bordant les frontières de la Russie ou lui étant proches, dont les Etats baltes et la Bulgarie. (Lire également cet article)

Conflit Otan-Russie : La Transnistrie objet de tous les regards
La Transnistrie (« Transnistrie » est le nom roumain : le nom officiel est « République moldave du Dniestr« ), où les russophones sont majoritaires, est de droit une région autonome de la Moldavie, mais de fait c’est une enclave russe entre la Moldavie et l’Ukraine, qui perdure grâce au soutien militaire (mille hommes de la XIVe armée russe), économique et financier de la Russie. République autoproclamée qui a sa propre constitution, son drapeau, son hymne, son président, sa capitale, son parlement, son gouvernement, son armée, sa monnaie et qui utilise l’alphabet cyrillique, elle n’est officiellement reconnue par aucun pays de la communauté internationale, pas même la Russie. (Lire également cet article)

Des mercennaires privés engagés pour réprimer le peuple d'Ukraine
Contactés pour semer le chaos, ils ont accomplit leur travail, ils n'ont pas été payés, ils se révoltent. Deux nouvelles complémentaires, d’une part les groupes violents qui ont participé aux manifestations de Kiev sous contrat n’ont pas été payés et cela les met de très mauvaises humeurs, d’autant qu’ils affirment que l’argent est arrivé en Ukraine, en dollars, des millions, et a disparu dans le circuit. Il semble qu’au Venezuela ceux qui jouent le même rôle et touchent chaque semaine plus de 500 euros pour leur travail de destruction, déstabilisation et violence sous contrat sont sans doute plus intelligents, ils se font payer à la semaine, les contractants d’Ukraine eux parlent de trois mois qui leur seraient dus. (Lire également cet article)

50 vérités du Président Vladimir Poutine sur la Crimée
Le 18 mars 2014, depuis le Kremlin, le Président Vladimir Poutine a prononcé un discours historique suite au référendum qui s’est tenu en Crimée. Les médias occidentaux ont choisi d’ignorer le point de vue russe sur la crise ukrainienne.

Venezuela : comment l’opposition soutenue par les états-unis a recours à la terreur
L’opposition Vénézuélienne au président « chaviste » Maduro se livre à une véritable guérilla contre le pouvoir élu. Elle est systématiquement présentée par les médias occidentaux comme « démocratique » et « non violente » alors que les pseudo manifestants représentent les factions de la droite la plus dure, et qu’ils ont systématisé le recours à la violence, avec le soutien des états-unis. Une situation qui rappelle étrangement la « révolution » Ukrainienne… (Et à Cuba...)

Afrique: Rwanda… Fabrication d’un génocide (Patrick Mbeko)
Après avoir lu l’opuscule de Patrick Mbeko, vous ne verrez plus le Rwanda de la même manière, encore moins son « génocide ». Il y aura sans doute des accusations de révisionnisme ou négationnisme pour disqualifier Patrick Mbeko. Ce livre d’investigation intitulé Le Canada et le pouvoir tutsi du Rwanda (deux décennies de complicité criminelle en Afrique centrale) est celui qu’il faut avoir dans sa bibliothèque. Le politologue, géopolitologue, écrivain et analyste des questions géopolitiques et stratégiques Congolo-Canadien Patrick Mbeko déconstruit avec brio la version officielle des événements tragiques qui se sont déroulés au Rwanda en 1994. (Lire également cet article en anglais)

Dempsey : "les USA et Israël, d'accord sur l'Iran"
Le chef d'état-major des États-Unis, Martin Dempsey a affirmé mardi que Jérusalem était maintenant convaincu que Washington n'écartait pas l'option militaire "si l'Iran sortait des sentiers diplomatiques", selon le journal américain USA Today. "Israël et les Etats-Unis ont atteint des points de convergence sur la menace potentielle que représente le programme nucléaire pour la région et sur ce qu'il doit être fait à ce "sujet" a confié le chef d'état-major américain à des journalistes dans l'avion qui le ramenait aux Etats-Unis, après une visite de trois jours en Israël, selon le quotidien américain.

Des terroristes soutenus par les autorités turques attaquent une ville peuplée d'Arméniens
Le vendredi 21 mars, la ville syrienne de Kasseb, peuplée majoritairement d’Arméniens, a été attaquée par des hommes armés d’Al-Nousra, une filiale d’Al-Qaeda, et par d’autres groupes armés islamistes. Sans l’aide des autorités turques, ces groupes terroristes n’auraient pas été en mesure d’entrer dans la ville syrienne de Kasseb. Avec ses manœuvres dans le contexte immédiat des élections municipales, le gouvernement turc entend dévier l’attention vers l’extérieur des frontières turques. De cette façon, les autorités turques non seulement ne reconnaissent pas le génocide arménien, mais ils continuent à se comporter comme leurs prédécesseurs du siècle dernier. (Pour aller plus loin...)

Échanges de tirs entre la Corée du Nord et la Corée du Sud
La Corée du Sud a indiqué lundi 31 mars avoir répliqué à des salves d'artillerie tirées par la Corée du Nord, dans le cadre d'exercices militaires tenues sur la frontière maritime entre les deux pays, contestée par les nord-coréens depuis des décennies. « Des obus tirés par la Corée du Nord sont tombés de notre côté et nous avons répliqué en ouvrant le feu », a déclaré un porte-parole de l'Etat-major des armées sud-coréennes. Les tirs de part et d'autre ne semblaient pas immédiatement avoir été dirigés contre des cibles précises. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)
Une contre-histoire de l’Internet

Retour sur les mouvements de défense des libertés sur internet,
apparus en réaction à la régulation croissante du web.



~ Une contre-histoire de l'internet ~
Ajoutée le 15 mai 2013 par MrPlanetLibre
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que se dit-il sur la blogosphère alternative?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum