Tous les liens "Open Source" ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tous les liens "Open Source" ....

Message  Silver Wisdom le Mar 8 Avr - 14:53

Le couteau suisse "Salut à Toi" (SàT)
Libre et Open Source de la communication


SàT n’est pas un réseau social en tant que tel, mais peut permettre d’en créer


~ Salut à Toi 0.4.0: toujours en chemin... ~

C’est un projet de développement logiciel qui arrive à son terme et possède un potentiel vraiment intéressant. Basé sur le protocole XMPP, Salut à Toi (SàT) est un logiciel client libre et open source de « communication globale », étonnant par ses nombreuses fonctionnalités et…son engagement politique. Micro-blogging, blogging, messagerie instantanée, gestion de communautés, échange de fichiers, télécommande vidéo, radio collective, gestion par interface graphique, web ou en ligne de commande : le terme de couteau suisse de la communication n’est pas un vain mot lorsqu’on se penche sur SàT. Il n’est pas une ènième tentative de créer une alternative à FaceBook ou Twitter, mais pourrait permettre de le faire. Quel est donc ce LLNI (Logiciel Libre Non Indentifié) ? Reflets s’est penché sur ce nouveau bébé issu du monde du Libre, poussé par un (plutôt) jeune développeur français aidé de quelques comparses qui croient que l’on peut « changer les choses » grâce à l’informatique.
SàT : approche de base

Techniquement c’est une « suite de logiciels clients » basée sur le protocole XMPP, traduisez par : des outils de communication multi-interfaces. Il est donc possible de se connecter à SàT via un navigateur (là, pas besoin de client bien entendu), ou bien une application native en mode graphique, mode texte ou en ligne de commande. Le principe de SàT est de pouvoir communiquer, échanger, avec des communautés existantes, en créer de nouvelles, sans être dépendant d’un serveur central. La notion de réseau décentralisé est au cœur du projet SàT, puisque si vous pouvez utiliser le réseau de serveurs Jabber dans un premier temps, rien ne vous empêche de créer votre propre serveur. Les passerelles avec d’autres réseaux sont possibles, comme IRC et permettent de relier vos fonctionnalités de communication SàT à d’autres existantes. Venons-en justement aux fonctions principales qu’offre Salut à Toi :

• Microblogage: partagez vos moindres pensées immédiatement
• Permissions de groupes: partagez uniquement avec les personnes voulues
• Partage de fichiers
• Jeux
• Interactions avec les autres réseaux: parlez à vos amis sur IRC, StatusNet, d’autre réseaux XMPP, ou potentiellement n’importe quoi
•Accès avec le client courriel: connectez directement n’importe quel client courriel (MUA) comme KMail ou Thunderbird, et envoyez des message sur n’importe quel réseau supporté
• et de très nombreuses autres fonctionnalités (c’est extensible !).

~ Salut à Toi 0.4.0: a new version of the powerful XMPP/Social software ~

SàT : contrat social

Le mieux pour se faire une idée est d’aller dans un premier temps tester la version de démonstration en version https, sur libervia.org. Pour les versions clientes, vous pouvez télécharger et utiliser le client « Wix » (appli graphique de bureau) « Primitivus » (mode texte) ou Jp, le client en ligne de commande (GNU/Linux uniquement pour l’instant). Une nouvelle version graphique au nom évocateur  de Bellaciao est en cours de développement, codée en C++ et QT. SàT, comme il l’était stipulé en introduction de ce papier est un logiciel libre « politique », ce qui peut surprendre…ou pas les utilisateurs. La technologie n’étant pas neutre, malgré ce que l’on peut souvent entendre à ce sujet, les développeurs de SàT ont tenu à établir un contrat social dont le préambule devrait intéresser et toucher au vif un grand nombre de lecteurs de Reflets :

Le projet « Salut à Toi » est né d’un besoin de protection de nos libertés, de notre vie privée et de notre indépendance. Il se veut garant des droits et libertés qu’un utilisateur a vis à vis de ses propres informations, des informations numériques sur sa vie ou celles de ses connaissances, des données qu’il manipule; et se veut également un point de contact humain, ne se substituant pas aux rapports réels, mais au contraire les facilitant. Salut à Toi lutte et luttera toujours contre toute forme de main mise sur les technologies par des intérêts privés. Le réseau global doit appartenir à tous, et être un point d’expression et de liberté pour l’Humanité. À ce titre, « Salut à Toi » et ceux qui y participent se basent sur un contrat social, un engagement vis à vis de ceux qui l’utilisent.

Le contrat social de SàT est basé sur la notion de liberté, et donc des fondements du logiciel Libre, de décentralisation généralisée, de lutte contre les dérives autoritaires, contre la censure, le contrôle du privé, les abus commerciaux, et pour la fraternité : on ne peut pas faire moins politique.

~ Réseaux sociaux libres, décentralisés et distribués ~

Conclusion provisoire...

SàT est un projet en cours d’aboutissement, les développeurs continuent à l’améliorer et pensent qu’il sera en version grand public, de production, cet été. Alors que les firmes géantes des réseaux sociaux utilisent nos données sans limite, centralisent et capturent les échanges d’une grande partie de la population mondiale, il semble nécessaire de soutenir  toutes les tentatives effectuées pour nous rendre des outils de communication libres. SàT est l’une de ces tentatives. Appuyée sur un protocole ouvert, libre et robuste, elle pourrait se transformer en une alternative crédible aux réseaux sociaux des firmes privées, comme aux nombreux systèmes privatifs du « Claude ». Si vous êtes développeurs et intéressés par le projet et son potentiel, contactez les créateurs de SàT : ils sont très cools… Des démos vidéos de SàT, très pédagogiques sont visibles ici.
Drapher
Source de l'article : SàT : le couteau suisse Libre et open source de la communication via Les Brindherbes Engagés

avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum