Petit mode d'emploi pour faire vos recherches d'informations sur le net...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petit mode d'emploi pour faire vos recherches d'informations sur le net...

Message  Silver Wisdom le Ven 11 Avr - 10:38

Méthode de recherche d’information sur Internet

En ces temps où l’information n’a jamais été aussi facile d’accès
et présente dans notre quotidien, elle n’en reste pour le moins difficile à vérifier.




Méthodologie

Comment s’informer sur Internet  ?
Les journalistes sont censés faire ce travail à notre place et les citoyens sont censés faire confiance aux médias. Or en l’état actuel des choses, il est difficile de faire entièrement confiance aux médias sur certains sujets. Sur même beaucoup de sujets… De ce constat il parait tout à fait évident et intuitif pour une personne curieuse de vouloir s’informer autrement. A partir de ce moment commence le délicat jeu d’équilibriste, car il faut trouver des sources alternatives fiables et indépendantes sans tomber dans la fumisterie. Car comme toute personne ayant finit sa soirée dans les méandres obscurs d’Internet, sait que sur la toile, il y a du très bon, mais aussi du très mauvais, voir du vraiment très mauvais. Il est donc nécessaire de savoir faire le tri parmi les informations que nous découvrirons. En règle général on préfère se fixer sur la notoriété de la source alternative et sur la qualité des informations données en général. Si le sujet est assez banal, connu et repris par un certain nombre de sources différentes il est facile de se faire une idée rapide du sujet visé.

La difficulté commence en réalité quand vous comptez aller plus loin, dans des sujets un peu plus « borderline », pas vraiment connus, où les informations sont réduites et assez difficiles à trouver même dans les « grands » médias alternatifs. À partir de là, commence la guerre de l’information et de l’intox, la lutte du bien contre le mal, la vérité face au mensonge, le Ying contre le y… Ok,  j’arrête là !  Bref, le problème récurrent est la multitude de fausses informations foisonnante sur le net. Il parait donc évident qu’un travail de recherche plus approfondi s’impose ! Bien heureusement, il existe des méthodes pour se faire une meilleure idée de ces sujets, mais cela demande un peu de temps, de travail, de curiosité et surtout d’envie. Je sais, ça fait beaucoup, mais c’est le prix pour être bien informé.


Attitude à adopter face à l’information
Il est évident que nous avons tous dans notre tête des idées préconçues sur pas mal de sujets. Ces idées peuvent nous gêner inconsciemment dans nos recherches, car nous risquons de « bloquer » certaines informations sans même avoir fait un travail de recherche dessus. Le contraire est aussi vrai (accepter une information sans avoir fait de recherche au préalable). Par conséquent, il faudrait adopter une attitude de neutralité et d’analyse tout en évitant l’attitude croyante ou sceptique. Cela permet aussi d’empêcher les orientations involontaires dans nos recherches.


Notion de collecte / traitement de l’information
Recherches : Effectuer ces recherches en gardant un esprit critique.
Vérification : Chercher des sources alternatives qui confirment l’information.
Approfondissement : Approfondir la recherche pour obtenir plus de détails sur l’information initiale, n’hésitez pas à y passer du temps car certaines informations sont bien souvent peu consultées et donc moins visibles dans les moteurs de recherches.
Collecte d’informations : Pensez à garder toutes les infos que vous aurez vérifiés et qui vous sembleront fiables. Ainsi vous pourrez plus aisément recouper les informations sur un même sujet et vous faire un meilleur avis dessus.


Conseil: Organiser vos bases de données en tableurs pour mieux vous repérer.


Contexte de l’information
Quelques questions peuvent aussi donner pas mal d’indices sur la qualité de l’information. Ce n’est pas toujours le cas, mais une méfiance accrue s’impose si l’information a pour but de vous vendre un produit ou un service (ex : acheter le livre pour en savoir plus).

Qui est l’auteur ou l’organisme auteur de l’information initiale (ne pas le faire sur les supports qui relais l’information).
Sur quoi repose l’information (témoignage, document officiel, rapport scientifique, etc.).
Quand à été divulgué l’information initiale (date du document).
• Dans quel objectif (informer, avertir, sensibiliser, promouvoir, vendre un produit/service)


Conseils pratiques
• Il est extrêmement facile de s’emmêler les pinceaux dans nos recherches, je vous conseille d’être organisé dans vos dossiers et tableurs (si vous en utilisez).
• Plus le sujet est assujetti à controverse ou à un manque d’informations, plus il vous faudra du temps pour vous faire une idée sur le sujet, je vous conseille de rester sur un même sujet afin d’éviter de perdre le fil.
• Voici un moteur de recherche qui vous trouvera des petites perles, car il effectue l’indexation automatique des bibliothèques numériques. Il se distingue d’autres moteurs de recherche par sa capacité à trouver des ressources appartenant au Web profond (ou Web invisible, non indexé par les moteurs commerciaux).
• Hormis sur ce moteur de recherche, ne vous aventurez pas dans le « web profond » ou « Deep web » ou encore « DarkNet », (appelez-le comme vous voulez), et je vous déconseille d’y aller sans une protection suffisante et des connaissances en informatique approfondies.

~ Outils pour effectuer des recherches ~

Méthode de notation de source

Cette méthode ne peut être appliquée que si vous faites de la collecte d’informations, car une base de données est indispensable. Cette base peut être très simple à faire (un simple tableur excel suffit amplement). A noter qu’elle sera évidement plus longue à remplir. La méthode sert à noter l’information en utilisant une échelle de valeur, allant de A1 à F6. Les lettres (A, B, C, D, E, F), désignent la fiabilité de la source. Les chiffres (1, 2, 3, 4, 5, 6), désignent la fiabilité du renseignement apporté par cette source. Les deux éléments sont indépendants. Il est donc possible (mais peu probable) d’avoir une information classée A6, ou F1.

Notation de la source
A - Fiable : aucun doute sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence ; les antécédents indiquent une fiabilité totale.
B - Habituellement fiable : quelques doutes mineurs sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence ; les antécédents indiquent des informations valables la plupart du temps.
C - Plutôt fiable : des doutes sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence, mais a fourni des informations valables dans le passé.
D - Habituellement non fiable : de réels doutes sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence, mais a fourni des informations valables dans le passé.
E - Non fiable : déficit d’authenticité, de crédibilité ou de compétence ; les antécédents font état d’informations non valables.
F - Ne peut être jugé : absence de bases de jugement.


Notation du contenu du renseignement
1 - Confirmé : confirmé par d’autres sources indépendantes ; logique en soi, cohérent avec d’autres informations sur le sujet.
2 - Probablement vrai : non confirmé, logique en soi, cohérent avec d’autres informations sur le sujet.
3 - Peut-être vrai : non confirmé, une certaine logique interne ; en accord avec d’autres informations sur le sujet.
4 - Doute sur la véracité : non confirmé, possible mais pas logique ; pas d’autres informations sur le sujet.
5 - Improbable : non confirmé, illogique en soi ; contredit par d’autres informations sur le sujet.
6 - Ne peut être jugé : absence de base de jugement.


En conclusion, si vous effectuez aussi une notation des médias alternatifs d’informations, une perte de crédibilité est automatique après une mise au jour d’un hoax. En notant régulièrement vos sources d’informations, qu’elles soient médias, personnes ou autres, vous obtiendrez de meilleurs résultats et un gain de temps certain pour vos futures recherches. Je tenais aussi à préciser que cette méthode de notation n’est pas de moi, elle serait à priori utilisée par les services de renseignement, peut-être sous cette forme, ou sous d’autres formes variables. Sa force réside dans ses bases de données, plus elles seront conséquentes, plus l’information risque d’être claire à vos yeux, ce qui nécessite une quantité d’informations énorme pour une seule personne. Je vous conseillerais de remplir ces bases de données à plusieurs. Espérant vous avoir donné quelques conseils pour vos futures recherches.
Stéphane Hairy
Source de l'article : Dossier: Méthode de recherche d’information sur Internet (exemple à l'appui)


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à reconnaître la Propagande...

Message  Silver Wisdom le Ven 2 Mai - 12:56

Apprendre à reconnaître la Propagande...

La propagande est le fait d'influencer, par des actions ostentatoires et souvent directes,
la faculté de décider des individus et de les orienter où l'on veut les mener



~ La fabrique du consentement ou comment manipuler les foules (Edward Bernays) ~

Il y a plusieurs façons de pratiquer la propagande, selon le but, la personne qui l’emploie et la personne pour qui elle est destinée. Dans la plupart des cas, il s’agit d’argumentations fallacieuses, ce qui veut dire qu’elles paraissent justes et logiques alors qu’au fond elles ne sont pas valides. Ces argumentations sont menées de façon psychologiques ou déterminatives, c’est-à-dire que celui qui diffuse la propagande peut agir de façon rhétorique ou émotionnelle. Il faut savoir que les stratégies de diffusion de l’information ne deviennent des stratégies de propagande qu’à partir du moment où elles diffusent effectivement des messages de propagande.
François-Bernard HUYGHE a écrit:
La propagande suppose une forme quelconque de clôture informationnelle : il faut que le destinataire ne puisse pas avoir accès à une autre source d’information, ou, à défaut, qu’il se ferme au monde extérieur, telle une huître, pour ne plus absorber que les messages conformes à la vision du propagandiste. [...] Les méthodes modernes reposent davantage sur la capacité d'injecter dans le circuit médiatique des informations préconstuites pour recevoir un maximum d'écho, à diriger l'attention des médias, voire à en faire « un agenda ». [...] Pour sa part Noam Chomsky, persuadé que : «La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures. », propose un « modèle de la propagande » pour expliquer le fonctionnement des médias (Manufacturing Consent: The Political Economy of the Mass Media). Son thème est que les médias dépendant des grandes sociétés capitalistes véhiculent la propagande comme spontanément, tant leur imbrication dans le système du Marché les incite à ne produire que des informations et jugements conformes à ses intérêts. [...] La propagande serait la traduction d’une vision du monde : la seule forme de communication conforme à l’idéologie dominante ou du moins à la pensée et aux intérêts des élites. Dans cette optique la propagande devient moins une technique délibérée qu’une composante de la vie sociale et se confond quasiment avec ce que Bourdieu nomme pouvoir ou violence symbolique. [...]
~ Qu'est-ce que la Propagande ? (pdf) ~


La propagande est l'expression de l'opinion ou une action délibérée visant à influencer les autres pour une fin prédéterminée. Le propagandiste ne veut pas un examen attentif et critique; il veut une action spécifique. Parce que l'action peut être socialement nuisible à des millions de personnes, il est nécessaire de se concentrer sur le propagandiste et ses activités au travers d'un examen rigoureux. Il existe plusieurs mécanismes de propagande utilisés de manière récurrente. Nous sommes abusés par ces procédés, car ils font appel à nos émotions plutôt qu'à notre raison. Ils nous font croire et nous font faire certaines choses que nous n'aurions pas accepter et réaliser si nous y avions réfléchi calmement et sereinement. En examinant ces méthodes, nous constatons qu'elles sont plus efficaces dans les moments où nous sommes trop paresseux pour penser par nous-mêmes. Elles agissent sur nos propres émotions qui nous influencent à être "pour" ou "contre" les nations, les races, les religions, les idéaux, les politiques et les pratiques économiques et politiques, et ainsi de suite.
Name Calling (L'injure)

L'insulte est un procédé utilisé pour nous faire admettre un jugement sans examiner les éléments de preuve sur lesquels elle doit être fondée. Ici le propagandiste fait appel à notre haine et notre peur. En offensant des personnes, des groupes, des nations, des races, des politiques, des pratiques, des croyances et des idéaux, il désire que nous les condamnions ou que nous les rejetions. Par exemple, “ les mormons sont des bigots et des gens haineux haine puisqu'ils soutiennent la proposition 8 ” est une tentative visant à attiser la haine et la raison de façon insipide chez les personnes qui n'ont pas pris le temps de réfléchir à la question. Lorsque vous commencez à insulter, votre argumentation se termine...


Glittering Generalities (Les généralités racoleuses)

Les généralités racoleuses sont une méthode par laquelle le propagandiste identifie son programme à la vertu en employant des "mots vertueux". Ici, il fait appel à nos émotions concernant l'amour, la générosité et la fraternité. Il utilise souvent des mots comme vérité, liberté, honneur, justice sociale, service public, droit au travail, loyauté, progrès, démocratie et changement. Ces mots raisonnent à l'intérieur de nous comme de parfaits idéaux (pléonasme). Toutes les personnes de bonne volonté veulent croire en ces idéaux. En identifiant sa cause avec des idéaux, le propagandiste cherche à nous gagner à sa cause. Cette approche a pour but de nous faire accepter et d'approuver, sans examiner les éléments de preuve. Par exemple, des expressions, telles que "le droit au travail" et "la justice sociale", peuvent être utilisées pour nous faire accepter des programmes répondant au problème capital-travail qui, si nous les avions examinés de façon critique, ne seraient pas accepter du tout...


Transfer (L'appui de structures existantes)

Le transfert est un dispositif par lequel le propagandiste s'appuie sur l'autorité et le prestige de quelque chose que nous respectons (et/ou vénérons) dans le but de nous faire adhérer à sa vison. Si le propagandiste réussit à obtenir d'une institution religieuse ou d'une nation l'approbation d'une campagne en faveur de certains programmes, il transfère ainsi son autorité et le prestige de ce programme. Ainsi, nous pouvons accepter quelque chose qui, autrement, nous pourrions rejeter. Des dessins humoristiques sur l'Oncle Sam représentent un consensus d'opinion. Ces symboles suscitent des émotions et un ensemble de sentiments complexes que nous avons à l'égard de la nation. Ce dispositif de transfert est utilisé à la fois pour et contre les causes et les idées.


Testimonial (La Recommandation)

La Recommandation est un mécanisme qui a pour but de nous faire adhérer à quelque chose qui peut aller d'un médicament breveté ou une cigarette à un programme de politique nationale. Dans ce dispositif, le propagandiste fait usage de consignes/avis/suggestions. "Je demande à tous de se joindre à moi pour travailler aussi dur pour Barack Obama que vous l'avez fait pour moi". Cette méthode fonctionne également dans l'autre sens où des contre-recommandations peuvent être utilisées. Elle peut être employée dans le marketing pour vendre toute sorte de choses, mais par contre, elle est constamment utilisée sur les questions sociales, économiques et politiques.



Card Stacking (Le Brouillage de piste)

Avec cette méthode, le prosélyte emploie tous les arts de la tromperie afin de gagner notre soutien pour elle-même, son groupe, sa nation, une race, la politique, la pratique, la croyance ou l'idéal. Il truque la vérité. Il évite volontairement certains sujets et contourne les faits. Il a souvent recourt aux mensonges, à la censure, et aux caricatures en omettant les faits. Il peut aussi proposer un faux témoignage pour créer un écran de fumée, ou aborder une nouvelle question quand il veut faire oublier une affaire embarrassante. Il aime à brouiller les pistes afin de perturber et de détourner ceux en quête de faits véritables et authentiques. Il fait apparaître le réel irréel et vice versa. Par le biais de cette démarche, les propagandistes peuvent nous convaincre qu'une guerre d'agression est une croisade pour la justice.


The Band Wagon (Le Ralliement à la majorité)

Dans cette situation, nous devons faire confiance à la majorité et accepter le programme des propagandistes de masse. La phrase favorite du prosélyte: "Tout le monde le fait/le dit."  Il emploie des symboles, des couleurs, de la musique, du mouvement, tous les arts dramatiques. Il fait appel à la volonté commune de la plupart d'entre nous de "suivre la foule". En demandant cela, il aspire à ce que des groupes s'unisent au travers de liens communs tels que la nationalité, la religion, la race, l'environnement, le sexe, ou la vocation. Tous les artifices de la flatterie sont utilisés pour exploiter les peurs et les haines, les préjugés et les partis pris, les convictions et les idéaux communs au groupe. L'émotion est l'outil ultime utilisé pour conduire un groupe vers le "Band Wagon".


Observez qu'au travers de tous ces dispositifs, notre émotion est la substance avec laquelle les propagandistes travaillent. Sans elle, ils sont impuissants; avec elle, ils en tirent parti. Ils peuvent vous rendre fier ou susciter en vous de la haine. Le citoyen intelligent n'accepte pas que les prosélytes se servent de ses émotions, même à des fins « bienveillantes ». Il ne veut pas être utilisé, dupé, ou trompé. Lorsque la prochaine foi vous lirez un journal ou un blog, presque immédiatement, vous repérerez ces dispositifs de propagande. Un peu de pratique devrait vous permettre de les détecter rapidement ailleurs (radio, télévision, livres, magazines...).
Rickety
~ Traduction de Golden Awaken ~

Source de l'article : How To Recognize Propaganda


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum