Sommes nous confrontés à une guerre contre le quatrième pouvoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommes nous confrontés à une guerre contre le quatrième pouvoir...

Message  Silver Wisdom le Sam 24 Oct - 14:21

Sommes nous confrontés
à une guerre contre le quatrième pouvoir...


Interview de Jean-Pierre Canet et Nicolas Vescovacci,
ils sont rédacteur en chef / journaliste du documentaire sur le Crédit mutuel
dont la diffusion sur Canal+ a été censurée par Vincent Bolloré...



Pour accéder à leur Chaîne YT, Cliquez sur l'Image

(...) Il n'existe pas de régulation en France qui pourrait obliger les propriétaires des médias à garantir l'indépendance de leur journal. Certes, parfois des chartes existent à l'intérieur des médias. Par exemple, sur I-Télé, il y a une charte des journalistes qui est un peu plus astreignante que celle de Canal Plus. Mais le problème est qu'il est laissé toute latitude à un patron de presse aujourd'hui en France de pouvoir changer la ligne éditoriale d'un média et de se comporter comme un actionnaire directeur de rédaction. C'est ce que fait Vincent Bolloré. En fait, le CSA ne peut pas vraiment faire plus dans l'état actuel de ses statuts. Il me semble que le CSA devrait créer et promouvoir une charte qui garantisse l'indépendance des journalistes et qui s'imposerait à toutes les chaînes. Cette charte serait impérative et supposerait des sanctions en cas de violation. Actuellement, le CSA ne peut que vérifier qu'un patron de chaîne respecte bien ses engagements par rapport aux journalistes. (Ces patrons achètent en fait des instruments de pouvoir)

Mais effectivement nous avons eu en France de nombreux cas de dérives. Vincent Bolloré en est un très bon symbole depuis très longtemps. A Direct Matin déjà, un titre de presse gratuite, il imposait sa ligne éditoriale. Quand en 2007 il a pensé acheter La Tribune, il a bien précisé que c'était lui qui disposait du Final Cut sur tous les titres. On eu d'autres patrons interventionnistes : effectivement, un Dassault a toujours été très interventionniste dans la ligne du Figaro par exemple. On a eu aussi des titres qui étaient avant tout tenus par des patrons de presse. Libération par exemple était au départ détenu par ses journalistes qui étaient actionnaires majoritaires. Le Monde était détenu majoritairement, il n'y a pas si longtemps, par les journalistes et par les lecteurs. Mais ce qui est en train de se passer aujourd'hui et qui change le paysage audiovisuel français est que les titres qui étaient indépendants sont rachetés les uns après les autres par des groupes industriels dont le métier premier n'est pas la presse. Comme ces patrons achètent en fait des instruments de pouvoir, il change sans sourciller la ligne éditoriale de leur titre. (Quand on investit dans des médias, on cherche avant tout de l'influence) (...)

Source (Extraits) de l'article : Citizen Bolloré et les médias, une stratégie d'influence politique et économique (Julia Cagé, RT)


~ Crédit Mutuel, Censure, Bolloré, Canal+ et TAFTA | Guerre contre le journalisme (Chaîne YT de ThinkerView) ~


Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum