Avez-vous l’impression de ne pas être entendu par le pouvoir politique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous l’impression de ne pas être entendu par le pouvoir politique ?

Message  Silver Wisdom le Lun 7 Déc - 10:31

Avez-vous l’impression de ne pas être entendu par le pouvoir politique ?

Constatez-vous votre impuissance face à toutes ces lois qui s’imposent sans votre consentement ?
"J’ai pas voté" est un documentaire de Moïse Courilleau et Morgan Zahnd.
Celui-ci dresse un bilan de la profonde crise politique dans laquelle nous nous trouvons...




Résistance 71 a écrit:
(...) La démocratie dite « représentative » est un leurre, une vaste fumisterie appliquée afin de légitimer le consensus du statu quo aristocratique qu’est la république par essence. Il est grand temps de comprendre réellement de quoi il retourne et d’agir directement contre la pseudo-démocratie imposée par l’aristocratie républicaine et industrielle. Cette rubrique aidera nous l’espérons nos lecteurs à mieux comprendre l’envers du décor et à agir en conséquence en reprenant en masse le pouvoir usurpé et qui ne peut s’exercer démocratiquement qu’à travers l’autogestion et la fédération des associations volontaires de citoyens égaux et donc libres. (...)

~ Dossier “Illusion Démocratique”… A lire et diffuser sans modération (Résistance 71) ~

Sur le plan strict du fonctionnement de notre régime politique, ce document bouscule nos représentations comme celles que nous apprenons dés le plus jeune âge à l’école, où voter équivaut à démocratie. Par ailleurs, au-delà de l’autopsie de la démocratie représentative française, cette vidéo propose des solutions ayant fait déjà leurs preuves ailleurs ou à une autre époque. Un film “pédagogique” qui nous permet de comprendre la mécanique structurelle, c’est à dire les règles qui établissent le pouvoir, les fonctionnements et la distribution des rôles dans une société. Des éléments de compréhension essentiels pour tous, que l’on s’intéresse ou non à la politique car ils déterminent notre propre rôle au sein d’une communauté de règles.



Howard Zinn a écrit:
(...) Dès qu’on parle de désobéissance civile, on se dit que le problème, c’est la désobéissance civile. Ce n’est pas cela, notre problème… le problème, c’est l’obéissance civile. Notre problème, c’est le nombre incalculable de gens qui ont obéi aux diktats de leurs dirigeants et qui sont partis en guerre partout dans le monde entier, et que cette obéissante s’est traduite par des millions de morts. Notre problème, c’est cette scène du film « A l’Ouest rien de nouveau », où on voit des écoliers défiler consciencieusement pour aller faire la guerre. Notre problème, c’est que les gens sont soumis, partout dans le monde, face à la pauvreté, à la famine, à la bêtise, à la guerre et à la cruauté. Notre problème, c’est que les gens obéissent et que les prisons sont pleines de petits délinquants, tandis que les grands truands gèrent le pays. (...)

~ Howard Zinn sur la désobéissance civile (1970)... (Howard Zinn via FYI)(Octobre 2014) ~

Avec comme intervenants :

Loïc BLONDIAUX, professeur de science politique
Hervé KEMPF, journaliste
Jean-Paul JOUARY, philosophe
Matthieu AUROUET, rédacteur “causeries-républicaines”
Raphaël LIOGIER, sociologue philosophe
Nicolas BRUNEL, rédacteur “causeries-républicaines”
Bernard MANIN, politologue
Jean LASSALE, député des Pyrénées-Atlantiques
Jacques TESTART, biologiste
Yves SINTOMER, sociologue professeur de sciences politiques
Etienne CHOUARD, professeur d’économie gestion



~ J'AI PAS VOTÉ - FILM COMPLET -STFR-ENG - 46 mn (Chaîne YT de J'ai pas voté Documentaire) ~

Source de l'article : J’ai pas voté (Ben 31, Le 4ème Singe)(Septembre 2014)

avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les abstentionnistes sont des fainéants et des ingrats ???...

Message  Silver Wisdom le Mer 16 Déc - 10:55

Les abstentionnistes sont des fainéants et des ingrats ???...

Les abstentionnistes seraient d’abord des ingrats, qui « négligent les acquis
que d’autres ont payé de leur vie »
. Apparemment, des gens sont morts pour que nous ayons le droit
de voter entre la peste et le choléra. S’ils sont vraiment morts pour ça, ils n’auraient pas dû !...


*
~ Abstention : piège à cons (Raphaël Enthoven, Europe 1)(Décembre 2015) ~

« Suspendre son vote à la coïncidence improbable de ses désirs et des propositions que font les politiques » serait une attitude « d’enfant gâté ». Entre la peste et le choléra, il faudrait donc choisir, peu importe quoi. Jouer à pile ou face avec l’avenir puisque finalement, le résultat sera le même. Mais si le résultat est le même, pourquoi avez-vous tant besoin de mon vote ? Ne pouvez-vous pas décider entre vous qui endettera les générations futures pour financer des projets inutiles ? Les abstentionnistes ne sont pas « fainéants et malhonnêtes ». Qu’y a-t-il de plus malhonnête que se donner bonne conscience en déposant un bulletin dans l’urne tout en sachant que quel que soit le choix qu’on fait, il sera mauvais ? Qu’y a-t-il de plus paresseux que de consentir mollement à sa propre servitude en donnant sa caution à des incapables ?



Marc a écrit:
(...) Voter c’est cautionner ce système et je n’en veux plus.  J’entends déjà les anti abstentionnistes me sortir leurs arguments et crier au scandale.. mais leurs arguments ne tiennent plus ..  Non l’abstentionnisme n’est pas une façon de fuir sa responsabilité citoyenne , au contraire c’est l’affirmer, c’est affirmer haut et fort que nous ne voulons plus de ce système mafieux dans lequel nous n’avons pas voix au chapitre. Comment peut on aller voter ( et par ce fait donner notre consentement) alors que nous savons pertinemment qu ‘aucun parti politique ne changera quoi que ce soit à ce système oligarchique et ploutocratique ? Voter c’est se désigner des maitres qui décident pour nous, à notre place. Qu’est ce qui fait que votre vôte penche vers un parti ou un autre? leur « programme » qui de toute façon ne sera pas respecté? (...)

~ Que voulons nous pour notre avenir et celui de nos enfants? (Les Brindherbes Engagés)(Décembre 2015) ~

Voter n’est pas un devoir. Est-on libre quand on n’est libre que d’accepter, jamais de refuser ? Étant donné la situation, s’abstenir est un devoir ! Mieux vaut que les abstentionnistes « s’en remettent à des gens qu’ils n’ont pas élus pour gérer les transports, la culture ou les lycées » plutôt qu’ils aillent élire des gens pour mal les gérer. Alors que l’animateur vous invite à considérer que de nombreux abstentionnistes souhaitent que le vote blanc soit comptabilisé, vous affirmez que « c’est tout à fait autre chose ». Le vote blanc est effectivement tout à fait autre chose : le vote blanc n’étant pas comptabilisé, voter blanc revient aujourd’hui à gonfler la légitimité des élus. Comptabiliser les votes blancs permettrait au contraire aux abstentionnistes d’exprimer leur divergence avec les propositions qui leur sont faites, sans être injuriés par des philosophes de comptoir.

« L’abstentionniste n’est pas un électeur tellement exigeant qu’en son âme et conscience, après un examen minutieux, aucune proposition ne le satisfait. » Comment le savez-vous, monsieur Enthoven ? Êtes-vous medium, en plus de philosophe ? Vous qui avez voté, vous qui avez prétendument procédé à un examen minutieux, pouvez-vous justifier votre vote ? D’après vous, les abstentionnistes « brandissent la nullité des politiques opportunément pour justifier leur flemme ». Mais n’est-ce pas vous qui brandissez leur flemme pour justifier la nullité des politiques ? Est-ce vraiment la faute de ceux qui n’ont pas voté si le FN fait des scores élevés, si les élus prennent les mauvaises décisions ? En somme, pour vous, monsieur Enthoven, il faudrait cesser de trouver des excuses aux abstentionnistes. Mais quelle est l’excuse de ceux qui votent ? Quelle est votre excuse ? N’avez-vous rien de mieux à faire qu’aller donner votre caution à des incapables irresponsables, qui trahissent les idéaux et dénaturent les valeurs dont ils se revendiquent ?


~ Elections régionales : les véritables résultats du second tour (Baptiste Mannaia, Le Cercle des Volontaires)(Décembre 2015) ~

Hashtable a écrit:
(...) Cette élection a, comme les précédentes, montré une fois encore que les deux camps « traditionnels » sont prêts à absolument tous les arrangements, toutes les combines, toutes les bidouilles pour conserver le pouvoir ou en limiter l’accès à l’outsider. En fait, ces magouilles éhontées prouvent la panique des perdants d’être confrontés à la perte de leur poste, de leurs avantages et de leurs prébendes, et à la terreur de voir leurs petites affaires dans les mains d’un parti qui ne leur fera aucun cadeau. En effet, l’alternance gauche/droite a ceci de moelleux que les deux se côtoient maintenant depuis des lustres et ont appris à se laisser des marges de manœuvre pour éviter de désagréables moments. (...) En outre, cette panique montre en creux que la réforme territoriale a été menée dans un but exclusivement politique, et construite du seul point de vue de François Hollande, et pas du tout ni dans l’intérêt des Français, ni même dans l’intérêt des barons de gauche dans ces régions (ou de droite, a fortiori), dont l’actuel président n’a absolument rien à faire. (...)

~ Régionales 2015 : Hollande contre le peuple ? (Hastable)(Décembre 2015) ~

L’abstention est mon vote. En ne votant pas, je choisis le dirigeant qui me convient : aucun. En ne votant pas, je donne mon opinion : c’est non. Je n’ai pas besoin de dirigeants. Je n’ai pas besoin qu’on décide pour moi, et surtout pas comme on le fait aujourd’hui. Et je n’ai pas besoin d’excuse pour cela. Je ne veux pas décider par procuration. Je ne veux pas voter pour quelqu’un qui déciderait à ma place. Je ne veux pas donner mon vote et une quelconque légitimité démocratique à qui que ce soit. En quarante ans, jamais la France n’a connu un budget équilibré. Les chômeurs se comptent en millions, le déficit en % du PIB et la croissance en décimales. Je ne sais pas si vous êtes déçu à chaque élection mais à votre place, je le serais. Si je ne le suis pas, c’est parce que je n’en attends rien.

Je n’attends pas des politiques qu’ils prennent ma vie en main, du berceau à la tombe ; qu’ils s’immiscent dans mon assiette, ma voiture, ma maison, mon travail et même mon lit. J’estime que c’est à moi de le faire, que c’est à chacun de gérer sa vie, et que c’est à nous tous de régler les problèmes que nous jugeons importants à nos yeux. Votre comédie démocratique n’est pas un problème suffisamment important pour nous mobiliser ; vos élections ne sont pas dignes de mon temps. Je vous les laisse. Faites-en ce que vous voulez : elles sont à vous. Ce n’est pas dans le doute que je m’abstiens, mais dans la certitude.

Baptiste Créteur

Source de l'article : « Je ne suis pas allé voter, et je vous emmerde » (Contrepoints)(Décembre 2015)


~ Trust - Antisocial (Chaîne YT de Exterminans777) ~

avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Ces individus dont on peut douter de la légitimité d’œuvrer dans l’intérêt public...

Message  Silver Wisdom le Mer 4 Mai - 9:48

Ces individus dont on peut douter de la légitimité
d’œuvrer dans l’intérêt public...


Régulièrement, sur Internet, on voit surgir des listes de parlementaires,
députés ou sénateurs, qui se sont rendus coupables de malversations,
de fraude, de délits, voire de crimes pour certains...




Olivier Drouin a écrit:
(...) Il faut dire que nos responsables politiques suspects de malversation ne sont presque jamais condamnés et qu'ils poursuivent souvent leur carrière tranquillement, contrairement à ce qui se passe dans les autres démocraties. Que faire ? Tout autant que les sanctions, il faudrait « renforcer la formation technique des juges, car les dossiers de corruption deviennent trop compliqués pour les jeunes magistrats », propose Renaud Van Ruymbeke, vétéran du pôle financier du tribunal de Paris. Autre idée, la suppression du juge d'instruction au profit d'un parquet totalement indépendant du pouvoir et en charge des enquêtes, c'est ce qu'a fait l'Italie à la suite de l'opération « mains propres » au début des années 1990. Ou encore le recours plus fréquent au « plaider coupable », comme aux Etats-Unis, afin d'accélérer les procédures. (...)

~ Balkany, Dassault, Thévenoud… Dans d'autres pays, ces élus auraient du quitter... (Capital)(Août 2015) ~

À l’occasion de la sortie le 21 avril dernier du livre de Philippe Pascot, intitulé Du goudron et des plumes – Délits d’élus, il est particulièrement choquant de constater qu’au moins 1 parlementaire sur 3 a été condamné par la justice ou s’est rendu coupable de fraude caractérisée. Des liste non exhaustives et qui, pourtant, comportent plusieurs dizaines de noms (jusqu’à 160 pour la plus longue que nous avons dénichée). Mais des listes qui servent souvent la cause d’un parti ou d’un autre. En réalité, si on en croit l’auteur d’un livre publié récemment, ce sont pas moins de 30% des parlementaires actuels qui auraient des ennuis avec la justice ou le fisc ! Soit plus de 270 députés et sénateurs, tous partis confondus. Philippe Pascot a longtemps été adjoint de Manuel Valls à Evry, du temps où notre premier ministre était encore “simple” maire, mais il a surtout eu l’occasion de côtoyer un grand nombre d’élus de tous bords et de voir comment la machine politique française fonctionnait de l’intérieur.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que la réalité est bien loin des conclusions du rapport de la Société mutuelle d’assurance des collectivités locales (SMACL) qui, en 2012, révélait que seuls 0,2 % des 520 000 élus français étaient impliqués dans des affaires pénales. Néanmoins, même si cette faible proportion était réelle, cela laisserait tout de même plus de 1000 élus toujours en activité malgré des poursuites, voire des condamnations qu’on pourrait supposer incompatibles avec un mandat de représentation locale ou nationale. Or, non seulement, le nombre d’élus impliqués dans des affaires de fraudes, de délits ou même de crimes serait beaucoup plus important (jusqu’à 30% des membres du Parlement !) mais surtout un casier judiciaire “chargé” ne semble en aucune manière être un frein aux activités de ces élus.


~ Du Goudron et des Plumes - Bourdin Direct - RMC (Chaîne YT de Philippe Pascot)(Avril 2016) ~

Pourtant, il existe en France pas moins de 396 métiers dont l’exercice impose de justifier d’un casier judiciaire vierge. Pompiers, taxis, fonctionnaires, ambulanciers, ils sont tous tenus à l’obligation simple de ne pas avoir violé la loi. Mais la Loi justement, celle avec un grand L, qu’il s’agisse des textes législatifs comme des simples arrêtés municipaux par exemple, continue à être élaborée, discutée, votée et imposée aux citoyens par des individus qui n’ont pas besoin d’être judiciairement irréprochables. En clair, notre vie est gérée, dirigée, contrainte même par des gens dont un bon tiers ne devrait pas avoir la possibilité de nous donner des leçons ! Nos impôts sont votés par des parlementaires qui fraudent le fisc, des milliards d’euros de fonds publics sont laissés aux bons soins de gens condamnés pour détournement ou vol, nos libertés individuelles sont chaque jour un peu plus restreintes par des députés dont certains viennent à l’Assemblée nationale avec un bracelet électronique. Au final c’est toute la société française qui est manipulée et détournée au profit d’une caste votant régulièrement de nouvelles lois d’amnistie visant à la protéger elle-même.



Baptiste Créteur a écrit:
(...) L’abstention est mon vote. En ne votant pas, je choisis le dirigeant qui me convient : aucun. En ne votant pas, je donne mon opinion : c’est non. Je n’ai pas besoin de dirigeants. Je n’ai pas besoin qu’on décide pour moi, et surtout pas comme on le fait aujourd’hui. Et je n’ai pas besoin d’excuse pour cela. Je ne veux pas décider par procuration. Je ne veux pas voter pour quelqu’un qui déciderait à ma place. Je ne veux pas donner mon vote et une quelconque légitimité démocratique à qui que ce soit. En quarante ans, jamais la France n’a connu un budget équilibré. Les chômeurs se comptent en millions, le déficit en % du PIB et la croissance en décimales. Je ne sais pas si vous êtes déçu à chaque élection mais à votre place, je le serais. Si je ne le suis pas, c’est parce que je n’en attends rien.

Je n’attends pas des politiques qu’ils prennent ma vie en main, du berceau à la tombe ; qu’ils s’immiscent dans mon assiette, ma voiture, ma maison, mon travail et même mon lit. J’estime que c’est à moi de le faire, que c’est à chacun de gérer sa vie, et que c’est à nous tous de régler les problèmes que nous jugeons importants à nos yeux. Votre comédie démocratique n’est pas un problème suffisamment important pour nous mobiliser ; vos élections ne sont pas dignes de mon temps. Je vous les laisse. Faites-en ce que vous voulez : elles sont à vous. Ce n’est pas dans le doute que je m’abstiens, mais dans la certitude. (...)


Voir message précédent

Dernièrement, une pétition a été adressée à l’Assemblée nationale pour demander l’interdiction pure et simple de briguer ou d’exercer un mandat électoral en l’absence de casier judiciaire vierge. Malheureusement, il y a peu de chance que cette demande, même si elle devait être appuyée par des millions de signataires, arrive un jour à faire changer les habitudes de ces parasites de la démocratie en col blanc. Reste peut-être, comme le titre du dernier livre de Philippe Pascot le suggère, le goudron et les plumes…

Anthony Alberti


Source de l'article : Ces repris de justice qui font nos lois (Edito de l'Or et l'Argent)(Mai 2016)

avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l’impression de ne pas être entendu par le pouvoir politique ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum