Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

Message  Claude De Bortoli le Ven 12 Fév - 8:31

Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel. Toute action intelligente humaine visant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas.

Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.

http://univers-sans-matiere.over-blog.com

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière, les élites et les gouvernants

Message  Claude De Bortoli le Dim 14 Aoû - 8:09



Les humains ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils ont des caractères communs avec les animaux parce que leur anatomie est mammifère. Ils ont des impératifs propres aux mammifères tout en restant des humains sans jamais être des animaux. Ils vivent en société gouvernée par les meilleurs d'entre eux : les élites.

A l'instar de certaines espèces animales qui vivent en société de façon instinctive animées par les instincts que leur a fourni la nature de matière, l'espèce humaine doit aussi vivre en société de façon intelligente animé par l'intelligence que lui a fourni la nature de métamatière.

La nature de métamatière a doté les humains de son intelligence pour qu'ils la transfèrent loyalement chez sa partenaire la nature de matière. Les deux natures sont des autorités. Les humains sont seulement des transmetteurs d'énergies entre les deux autorités. En aucun cas ils doivent agir en intelligence dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière. Elle détermine le degré d'intelligence à diffuser chez sa partenaire matérielle. Les humains transfèrent ce que la nature de métamatière à déterminé.

Elites et gouvernants sont là pour veiller à ce processus en étant des exemples de communication avec la nature de métamatière afin que leurs admirateurs et administrés diffusent de l'intelligence responsable dans la nature de matière et que les sociétés s'engagent dans des chemins durables et sereins.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum