France et Royaume-Uni ont signé un accord pour des essais nucléaires en Bourgogne dès 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France et Royaume-Uni ont signé un accord pour des essais nucléaires en Bourgogne dès 2014

Message  Geoff le Mer 22 Fév - 12:47

France et Royaume-Uni ont signé un accord pour des essais nucléaires en Bourgogne dès 2014


David Cameron et Nicolas Sarkozy ont signé mardi 2 novembre 2010 un partenariat "historique" en matière de défense.

Le Royaume-Uni et la France ont donné mardi le coup d'envoi d'un partenariat "historique" en matière de défense, largement dicté par les effets de la crise sur leurs budgets, qui prévoit la création d'un laboratoire d'essais nucléaires et d'une force militaire communs.

Réunis en sommet à Londres, le Premier ministre David Cameron et le président Nicolas Sarkozy ont paraphé deux traités qui consacrent l'ouverture, selon le mot du Britannique, "d'un nouveau chapitre" dans les relations entre les deux anciens "ennemis héréditaires" du Vieux Continent. En quelques mois, la cure d'austérité imposée aux deux principales puissances militaires européennes et la volonté politique du nouveau chef conservateur du gouvernement britannique ont permis de donner enfin du corps à la coopération militaire franco-britannique. Annoncée douze ans plus tôt lors du sommet de Saint-Malo, elle est restée au point mort.

Devant la presse, tant le président français que son hôte n'ont pas caché le caractère éminemment pragmatique de ce rapprochement, qui va permettre à leurs deux pays de continuer à jouer leur rôle d'acteurs militaires mondiaux au prix d'un gros effort de partage de leurs moyens. Ces accords sont un "fait historique qui va nous permettre de réaliser un certain nombre d'économies", a dit M. Sarkozy, alors que M. Cameron a évoqué des "centaines de millions de livres d'économies".

Mais, même "de raison", ce mariage fait déjà grincer de nombreuses dents eurosceptiques au Royaume-Uni, notamment dans le camp conservateur de David Cameron où certains redoutent une atteinte à la sacro-sainte souveraineté britannique. "L'armée britannique aux ordres de la France", titrait ainsi en "une" le quotidien Daily Express.

Initiative la plus spectaculaire, Paris et Londres ont décidé mardi de simuler, à partir de 2014, le fonctionnement de leur arsenal atomique dans un même laboratoire implanté près de Dijon, en Bourgogne (centre-est de la France). Un centre de recherche sera en parallèle ouvert aux spécialistes des deux pays, dans le sud-est de l'Angleterre. En outre, les deux pays ont annoncé la création dès 2011 d'une "force expéditionnaire conjointe" de plusieurs milliers d'hommes, qui ne sera pas permanente comme la brigade franco-allemande, mais mobilisable pour des opérations extérieures bilatérales ou sous les couleurs de l'Otan, de l'ONU ou de l'Union européenne (UE). Sur ces sujets très sensibles, les deux dirigeants ont tenté de désamorcer les inquiétudes des uns et des autres.

"Il ne s'agit pas de diminuer la souveraineté française ou britannique (...) il ne s'agit pas de partager la dissuasion nucléaire", a souligné David Cameron, "nous allons engager des forces ensemble que si nous sommes d'accord sur la mission". "Il ne s'agit pas de demander à M. (Herman) Van Rompuy (président de l'UE) ou à M. (José Manuel) Barroso (président de la commission de l'UE) de diriger l'armée anglaise ou de diriger l'armée française, personne n'a cette idée", a lancé en écho Nicolas Sarkozy, pourtant partisan d'une défense européenne, "souveraineté ne veut pas dire isolement".Et à ces compatriotes qui ont encore du mal à faire confiance aux Français, le Premier ministre britannique a rappelé que le plein retour, controversé à Paris, de la France dans l'Otan décidé par Nicolas Sarkozy en faisait "de façon logique évidente un partenaire naturel" de la Grande-Bretagne. En plus du nucléaire et de la force conjointe, Paris et Londres ont convenu de partager, à partir de 2020, leurs deux porte-avions, de mutualiser l'entretien du futur avion de transport A400M et l'entraînement de ses pilotes et de fédérer leurs industries en matière de drones et de missiles.


Source : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-crise-pousse-londres-et-paris-a-la-cooperation-militaire_241837.html

_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Re: France et Royaume-Uni ont signé un accord pour des essais nucléaires en Bourgogne dès 2014

Message  Geoff le Mer 22 Fév - 12:51

Mégajoule : la suite du marathon

La réalisation de l'outil de simulation des essais nucléaires, lancée en 2003 devrait s'achever en 2014.


Le coût final du Mégajoule du Barp est estimé à près de 3 milliards d'euros. photo archives s. lartigue

Le marathon est loin de toucher à sa fin. Mais il est bien entamé. Le projet Mégajoule du Barp, pour lequel le premier coup de pelleteuse a été donné en 2003, devrait en principe être achevé en 2014. 550 salariés du Commissariat à l'Énergie atomique (CEA), maître d'ouvrage de l'opération et de ses prestataires, travaillent à ce jour sur cet équipement, qui a occupé jadis plus de 1 200 personnes lors de la phase de génie civil.

Le Mégajoule, instrument clé du dispositif de simulation des essais nucléaires, vise à réaliser à une échelle infinitésimale des réactions de fusion thermonucléaire, principalement destinées à valider les calculs des scientifiques du CEA relatifs à l'efficacité de nos armes de dissuasion, et à leur tenue dans le temps. Son principe consiste à faire converger 176 faisceaux laser vers une minuscule cible de deuterium-tritium afin de forcer les atomes de ceux-ci à fusionner.


Long comme une Tour Eiffel

Le bâtiment du Mégajoule, long comme une Tour Eiffel couchée et haut comme l'Arc de triomphe est occupé par quatre grands halls dans lesquels des chaînes laser disposées parallèlement permettent aux faisceaux de se former, puis de se gorger d'énergie, au fil de parcours aller-retour jalonnés entre autres par des miroirs, et les multiples éclairs de lampes flash. Ces faisceaux se divisent ensuite avant de converger vers une enceinte sphérique, entourée d'une épaisse couche d'aluminium et de béton, et à l'intérieur de laquelle a lieu la réaction.

À ce jour, le CEA a achevé le déploiement des sections amplificatrices du faisceau dans le premier des quatre halls laser. Dans le deuxième, les travaux de raccordement des chaînes laser à l'ensemble des servitudes ont débuté. Outre les chaînes du Mégajoule, ce hall accueille également le laser Petal. Lui aussi en cours de montage, cet équipement financé par le Conseil régional et l'Europe, pourra être couplé avec le Mégajoule dans le but notamment d'explorer de nouvelles voies de production d'électricité par fusion thermonucléaire.

Les travaux progressent aussi dans la sphère d'expérience, où les structures métalliques qui supporteront les équipements sont en cours d'installation. Il reste pour autant beaucoup à faire avant que le Mégajoule, dont tous les équipementiers n'ont pas encore été désignés, soit opérationnel. Mais, malgré ses retards, ce projet, dont le coût final est évalué à près de 3 milliards, semble tenir le bon bout.


Source : http://www.sudouest.fr/2011/01/07/megajoule-la-suite-du-marathon-283810-2941.php

_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Re: France et Royaume-Uni ont signé un accord pour des essais nucléaires en Bourgogne dès 2014

Message  Geoff le Mer 22 Fév - 13:20


Le Laser Mégajoule, situé au Centre d'études scientifiques et techniques d'Aquitaine, est l'une des pièces essentielles du programme Simulation Crédits photo : Mousse/Abaca











LE ROLE DU LMJ, VALIDER LA CHAINE DE SIMULATION NUMERIQUE ET CERTIFIER LES EXPERTS : http://www-dam.cea.fr/statique/zoom/img/defnat_rolelmj.pdf




_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Re: France et Royaume-Uni ont signé un accord pour des essais nucléaires en Bourgogne dès 2014

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum