L'Homme et le tellurisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Homme et le tellurisme

Message  Geoff le Ven 24 Fév - 15:30

L'Homme et le tellurisme


La seizième lettre de l'alphabet

"Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'Enfer ne prévaudront point contre elle." Evangile de St Marc III-6- Et Simon devient Pierre!
Le ton est donné par les écritures bibliques. Nuance subtile des mots... magie du verbe... Du Verbe? Le temps de l'humanité n'est-il pas l'imparfait? L'écriture joue sur une lettre minuscule et sur une autre majuscule... et l'être humain devient tout à coup, sur la seizième lettre de notre alphabet, matière inaltérable et éternelle!

Le solide des quatre éléments

La pierre, le minéral, le chtonien, sont une seule et même matière sous des facettes multiples représentant le solide immuable des quatre éléments primordiaux de notre connaissance: Terre, Eau, Air, Feu.
Cet élément (minéral) est celui qui stabilise et porte la création. De la Terre tout vient et à elle tout retourne. Même si parfois certains symboles font de la pierre un matériau inerte, lourd, sans conscience, ils ne sont sans doute là que pour en compléter sa dualité et son équilibrage indispensable et essentiel. Le Minéral est pour l'Homme la représentation et le premier support de sa Culture.



La Terre Mère

C'est au sein des grottes, des abris rocheux, des cavernes que l'humanité trouvera d'une part ses premiers refuges, d'autre part le support de ses rites primitifs que seront les peintures, les signes pariétaux... d'ailleurs souvent tracés eux-mêmes avec des produits issus directement du minéral!
Ainsi vie, protection, chasse, crainte, respect et espoir resteront entièrement du domaine minéral. Puis ce sera au sein de la Terre-Mère, généreuse entité matricielle, que l'homme confiera le mystère de la mort, mais aussi ses ultimes espérances d'une survie éventuellement différente dans ses principes, pour ses proches s'endormant du dernier sommeil.

L'os et l'âge

Il est évident que les ultimes vestiges de l'homme décédé sont ses ossements. Ces derniers, malgré leur origine humaine, restent composés d'éléments minéraux. Le minéral, la pierre... matière solide, dure, mais facile à façonner dans des conditions précises, donnera à l'Homme le prolongement de sa main et la supériorité sur le règne animal. Ici commencera la nuance formidable entre les termes Animal et Anima!
Et l'Humanité naîtra, par le biais des travaux de paléontologie, d'une ère scientifiquement baptisée "Age de pierre". Ainsi, debout, une créature dépourvue de toutes défenses naturelles: crocs, griffes, becs, écailles, carapaces, vitesse de déplacement, devint tout à coup "l'Homme du Paléolithique" c'est dire "de la pierre"!



Et puis les constructions

Les constructions suivront en confiant au minéral l'image d'une culture chargée de survivre, non seulement à l'usure du temps, mais surtout aux dégradations les plus féroces: celles des hommes! Surgiront les mégalithes de toutes sortes, les pyramides, les enceintes de vie et de défense... mais aussi, plus tard pour l'Occident, d'incroyables et extraordinaires édifices spirituels, qu'ils soient Romans ou Gothiques. Ces derniers prolongeront à jamais la matière en la propulsant, avec son tout petit passager humain, dans l'infini de l'Esprit.

Et la pierre devint sacrée

Le berger trouvant une hachette de pierre polie ou taillée en fera "la Pierre de Foudre". Celle-ci, chargée d'une puissance que l'homme veut extraordinaire, défendra son troupeau des attaques naturelles... et surnaturelles!
Pour les contrées orientales, le Bétyle, pierre ronde, lisse et noire, sera envoyée par les dieux bienveillants.
Les grecs dresseront un Omphalos de pierre concrétisant le nombril du monde, et par là le lien unissant l'Homme à l'Univers par le biais de la Terre.
Phéniciens et Syriens auront leurs pierres de teinte verte symbolisant les astres et la planète Vénus...
Atoum donnant souffle au premier couple humain à "Héliopolis, une pierre sacrée symbolisera la colline de cette naissance.
La Kaaba des Islamistes... pierre noire fantastique "lancée d'ailleurs" concrétise l'emplacement de la Mecque dont le voyage est indispensable aux Musulmans.

La Pierre de la bible

Les chrétiens trouveront d'innombrables témoignages et faits religieux liés à la pierre.
Celle de Josué assure l'engagement de Yahvé et du peuple élu.
Le rocher du Deutéronome représente la présence de Dieu.
Jacob, la tête sur une pierre, connaîtra les faits de sa descendance.
Adam, issu de l'argile... et Eve tirée de la côte du premier homme est, de fait, par le jeu des mots, la fille du minéral (ossuaire) d'où elle "accoste"!
Et plus encore: le rite religieux à son point "crucial" se déroule sur l'autel de pierre en un point bien défini, sous la nappe de l'autel, par la "Pierre d'autel". Minéral ultime et sacré sur la table chtonienne... En somme, rien de bien nouveau depuis le dolmen d'où le Druide, homme du culte lithique, communiait et communiquait avec les forces cosmiques, universelles, et telluriques pour le plus grand avantage des disciples... Mais quel formidable et véritable trait d'union (à son sens noble et sacré!) qui échappe souvent à la sagacité du commun des croyants et pratiquants...



Alchimie et rêves éveillés

L'Alchimie, assurant à l'Homme, par le minéral, l'immortalité, tire ses bases de la Pierre devenue, ici, Philosophale... Le plomb, métal certes, n'est ni plus ni moins qu'un minerai, donc un minéral! De cette matière chtonienne, arrachée aux entrailles de la Terre, lourde, terne, malléable, la Pierre Philosophale donnera un autre minerai, donc un métal, issu d'une naissance magique, impossible sans l'aide du Démiurge: l'Or! L'Or, métal noble, pur, imputrescible... ultime espoir de modèle pour modeler l'Humain!!!
Est-il utile de reprendre les incalculables lieux mégalithiques qui n'en finiront jamais de nous étonner, de nous émerveiller... de réveiller, de re-éveiller, de rêve-veiller, de rêve-ailés, de révéler, en nous ce qui nous reste de mémoire primaire, et de nous rappeler intuitivement d'où nous venons et... où nous allons!

Le travail des initiés

La Franc-Maçonnerie, société initiatique, ne s'y trompera pas non plus. Le travail concrétisant (concrétion?) la marche de l'Homme en quête de perfection ne peut que passer par la taille de la pierre brute... Cette pierre qu'il faudra façonner, polir, mais sans jamais pouvoir accomplir la finalité du chef-d’œuvre avant l'instant de l'ultime initiation qu'est le retour à la matière pouvant seule libérer l'Esprit de sa gangue minérale!!! et l'Homme de franchir ainsi, d'un pas d'initié, la distance incalculable de l'apprentissage à la maîtrise, puis de là gravir les gradins d'une pyramide de connaissance...



L'étrange Géographie

L'Homme ressent, inconsciemment, cette force tellurique phénoménale parcourant le sol en des lieux ponctuels. Tels ces champs produisant plus que celui d'à côté... Cette habitation agréable à vivre près d’une autre où le malheur semble avoir élu domicile... Ce cheptel dépérissant près d'un autre en parfaite santé... Cette route où se produit toujours au même endroit des accidents meurtriers...
Ces forces, que l'on dit telluriques, de formes, géobiologiques, sont en fait la manifestation formidable d'une différence de potentiel en deux pôles que nous ne pouvons imaginer malgré toutes nos tentatives de pauvres calculs humains.
C'est oublier un peu vite que les forces "terrestres" ne sont rien sans celles du cosmos engendrant l'Unité Universelle. C'est oublier encore que le "point crucial" ne peut être (ou ETRE!) sans l'Horizontale et la Verticale... mais le véritable initié ne s'y trompera jamais!

L'instinct primordial

Pour les antiques "Maîtres Constructeurs" point de calculs informatiques compliqués, point d'instruments de repérages sophistiqués, point de théorie d'un jour renversée aussitôt le lendemain, point d'amplificateurs débridés... Seule leur était utile et indispensable la connaissance de leur instinct primordial!!! Ainsi se révélaient lieux d'asile, de mort, de culte, mégalithes merveilleux et cathédrales imposantes. C'est pourquoi, par exemple, avec discrétion quelques "connaissants" (il est indispensable d'insister sur ce mot) d'ordres initiés médiévaux SAVAIENT où les édifices devaient être implantés pour le plus grand bien de leur communauté... et des hommes.



Pèlerinages et 35ème parallèle

L'énigme des voies de pèlerinage n'est pas seulement contenue dans un mouvement irrésistible de foi... Il en est de même pour le mystère du 35ème parallèle, le long duquel s'agglutinent des accidents inexplicables, les catastrophes les plus insensées et les plus meurtrières! Remarquons simplement que ce trait imaginaire est celui longeant la plus importante ligne de faille du globe terrestre!
Vaste sujet sur lequel il est impossible de conclure en quelques mots bien minces vis-à-vis des faits. Sur ce propos Daniel Réju affirmait avec sagesse et lucidité: "Si la théorie des courants telluriques n'est pas mythique, ceux-ci se trouvent donc là avec plus d'intensité qu'ailleurs. On peut alors se poser une question: les courants telluriques n'agissent-ils pas, non seulement sur les individus, mais aussi sur les sociétés et les nations et par là-même, n'influencent-ils pas sur le destin du monde?"
Et si cette hypothèse était une vérité formidable?.. Alors simplement ceci expliquerait radicalement cela!..

André Douzet

Source : http://www.france-secret.com/tellurisme_art.htm



_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum