Le mercure et l'autisme : un sujet nébuleux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mercure et l'autisme : un sujet nébuleux

Message  Silver Wisdom le Ven 23 Mar - 15:01

Bonjour à tous,



Professeur Boyd E. Haley, directeur du Département Chimie et Collège de Pharmacie, Université de Kentucky,
donne un discours sur "La toxicité du mercure et sa relation avec les pathologies neurologiques"
au Congrès Organisé par STELIOR à Genève (Suisse).

La toxicité du mercure et sa relation avec les pathologies neurologiques


Ajoutée par AssociationStelior le 23 juin 2010

Le mercure et l'autisme: un sujet nébuleux

Depuis quelques temps déjà, on s'inquiète de l'exposition des enfants au mercure.
En effet, certains scientifiques ont émis l'hypothèse que le mercure pourrait affecter
le développement du cerveau et causer certains dérèglements comme l'autisme.

Ces hypothèses proviennent entre autre d'études neurologiques faisant état des effets de l'exposition au mercure environnemental et aussi des empoisonnements au méthylmercure. Par ailleurs, les risques associés à l'exposition au mercure sont bien documentés. Par exemple, l'empoisonnement congénital au mercure cause une longue liste de problèmes développementaux en interférant avec plusieurs processus neurologiques.

De plus, on sait également que les enfants nés de mères consommant beaucoup de poisson riche en mercure ont de légers déficits au niveau du langage, de l'attention et de la mémoire.

Il est aussi connu que les enfants ayant des obturations dentaires sont exposés à de petites doses de mercure puisqu'on en retrouve dans leur urine. Par contre, cela n'a été associé à aucun effet au niveau neurocomportemental.

Une autre voie possible d'exposition au mercure serait lors de la vaccination puisque plusieurs vaccins contiennent du thimérosal, un composé contenant environ 49% de mercure.



Toutefois le type de mercure présent dans le thimérosal, l'éthylmercure passe difficilement la barrière entre le sang et le cerveau. En général, les études à ce sujet n'arrivent pas à un consensus. Bien qu'un groupe de chercheurs ait rapporté plusieurs résultats associant le thimérosal à l'autisme, plusieurs autres études sont arrivées aux résultats contraires. Par ailleurs, bien que le thimérosal ait été retiré des vaccins dans plusieurs pays, on y observe encore une augmentation notable des cas d'autisme.

Dans une nouvelle étude réalisée au Royaume-Uni, on a étudié 251 enfants: 54 enfants souffrant d'autisme, 155 enfants non-autistes et 42 enfants dont le frère ou la soeur étaient autistes. Les chercheurs n'ont détectés aucune différence dans les taux de mercure urinaire entre les trois groupes. Ces résultats doivent toutefois être interprétés avec prudence. D'une part, le nombre d'enfants étudiés est relativement petit, ce qui réduit la force statistique de cette étude. D'autre part, les chercheurs ont remarqué beaucoup de variabilité au niveau des échantillons d'urine.


À prime abord, cette nouvelle étude semble infirmer l'hypothèse que la difficulté à éliminer le mercure pourrait être la cause de l'autisme. Par contre, les mesures ont été effectuées chez des enfants de 8 à 12 ans. On sait cependant que l'autisme se développe pendant la petite enfance. Il aurait donc été, à mon avis, plus intéressant d'étudier la capacité à éliminer le mercure en bas âge. En effet, il est possible que cette capacité change avec le temps et que les différences présentes chez les tout-petits s'estompent avec les années.

Il est pour l'instant difficile de conclure concernant le lien entre le mercure et l'autisme. Les études manquent de cohérence et sans aucun doute, la méthodologie de recherche doit avoir un impact sur les résultats rapportés. Enfin, il ne faut pas écarter que plusieurs facteurs puissent être en cause dans le développement de l'autisme, rendant difficile l'étude individuelle de ceux-ci.

À ce jour, la controverse demeure donc entière.

Source
http://www.mamaneprouvette.com/2012/02/le-mercure-et-lautisme-un-sujet.html

Silver Wisdom : Et le principe de précaution,
personne n'en a jamais entendu parlé ou bien je suis le seul!!!


Simpsonwood: lien autisme/mercure établis en 2000


Ajoutée par nexart35 le 2 févr. 2010

Autres Articles à lire
Des ONG dénoncent l'utilisation du mercure dentaire,
un "poison" dans la bouche des Français

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/10/27/des-ong-denoncent-l-utilisation-du-mercure-dentaire-un-poison-dans-la-bouche-des-francais_1595323_3244.html
Le Mercure dans les vaccins provoque l'Autisme
http://generation-clash.blogspot.fr/2011/11/du-mercure-dans-les-vaccins-provoque.html

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Ven 21 Déc - 8:40, édité 1 fois (Raison : Mise à jour lien vidéo)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La réunion de Simpsonwood

Message  Silver Wisdom le Ven 23 Mar - 15:23

Bonjour à tous,



La réunion de Simpsonwood
article paru dans le n° de juillet 2006 de Réalités & Vaccinations

On comprend mieux le silence ou les dénégations des Etats-Unis et de l’industrie pharmaceutique quand il s’est fait jour qu’en juin 2000 sous l’égide du CDC, un groupe de scientifiques et d’officiers de santé du gouvernement américain s’est réuni à Simpsonwood dans un centre de retraite méthodiste isolé qui favorisait le secret.

L’événement était d’importance, mais l’agence s’était gardée d’annoncer publiquement la réunion et n’avait invité que cinquante-deux personnes.

Les invités étaient triés sur le volet. Certains faisaient partie du CDC ou de la FDA [Food and Drug Administration], d’autres étaient les spécialistes de la vaccination de l’OMS. Enfin, on pouvait y rencontrer les représentants des principaux fabricants de vaccins, tels GlaxoSmithKline, Merck, Wyeth et Aventis Pasteur.


Ce beau monde avait été rassemblé pour discuter d’une récente étude qui soulevait d’importantes questions sur la sécurité des vaccins administrés journellement aux nouveau-nés et aux jeunes enfants. D’après Tom Verstraeten, un épidémiologiste du CDC qui venait d’examiner les données médicales de 100 000 enfants, il était apparu de manière irréfutable que le mercure contenu dans les vaccins était responsable de l’effrayante augmentation d’autisme et de désordres neurologiques chez ces enfants. Verstraeten a cité les nombreuses précédentes études qui démontraient bien les liens entre le mercure et les problèmes auxquels étaient confrontés les enfants.

Tout au long de la conférence, le CDC a répété aux participants que les travaux et les interventions devaient rester secrets. Ils ne pourraient faire de photocopies des documents, ni emporter des papiers en partant. Ces données ont affolé de nombreux participants. « Vous pouvez retourner ces données dans tous les sens, les résultats sont significatifs », a déclaré le docteur Bill Weil, consultant de l’American Academy of Pediatrics.
Cependant, au lieu de décider d’alerter immédiatement le public et de débarrasser les vaccins du mercure, les intervenants passèrent le plus clair de ces deux jours à discuter sur les moyens de cacher les données alarmantes.

D’après la transcription des travaux, obtenue grâce à l’intervention du Freedom of information Act, la plupart des participants s’inquiétaient essentiellement de l’impact de ces révélations sur l’industrie pharmaceutique.

« Nous serons en mauvaise position pour nous défendre en cas de poursuites », a constaté le docteur Robert Brent, pédiatre à l’hôpital pour enfants Alfred du Pont dans le Delaware.
Le docteur John Clements, conseiller de l’OMS pour les vaccins, a avoué qu’ « il aurait mieux valu que cette recherche n’ait pas eu lieu ». Il a ajouté : « les résultats doivent être remaniés » car l’étude risquait de tomber dans des mains étrangères et d’être « utilisée de manière différente, hors du contrôle de leur groupe ».

Pour sa part, le docteur Robert Chen, chef du service de la sécurité des vaccinations au CDC, a exprimé son soulagement d’avoir conservé ces informations « hors de portée des personnes moins responsables ». On peut se demander quelle est sa notion de la responsabilité. N’oublions pas qu’il fut invité par la France pour participer au « consensus » de Bichat pour la relance du vaccin HB chez les nourrissons, où il s’est empressé d’occulter tout effet indésirable du vaccin. On peut ainsi juger de l’intégrité du personnage.

En fait le gouvernement a prouvé de façon magistrale qu’il souhaitait surtout limiter les dégâts plutôt que protéger la santé des enfants. Le CDC a recommandé à l’Institut de Médecine de mener une nouvelle étude afin de blanchir le mercure et de minimiser se risques, ordonnant aux chercheurs « d’éliminer » les liens avec l’autisme. Le CDC occulta les travaux de Verstreten et raconta au Freedom of information Act que les données originales avaient été perdues et ne pouvaient donc être reproduites.

Lorsque Verstreten publia finalement ses travaux en 2003, il avait été engagé par GlaxoSmithKline et revit ses données afin d’enterrer le lien entre le mercure et l’autisme. En effet, il pouvait difficilement mettre en péril son nouveau patron.

Les fabricants de vaccin ont alors commencé à supprimer le mercure de certaines injections administrées aux nouveau-nés américains, mais ils ont liquidé les stocks de vaccins au mercure jusqu’en 2005. Ensuite, le CDC et la FDA les ont aidés à exporter ces vaccins vers les pays en voie de développement et leur ont permis de continuer à utiliser ce produit pour certains vaccins américains, dont des vaccins pédiatriques contre la grippe et le tétanos administrés aux enfants de 11 ans.


Washington influence le CDC

Il est de notoriété publique que Wahington protège les compagnies pharmaceutiques et influence le CDC, mais nous sommes peu avertis des détails de ces affaires. Ainsi le leader de la majorité au Sénat, Bill Frist, a reçu 873 000 dollars de l’industrie pharmaceutique afin de protéger les fabricants de vaccins des 4 200 procès intentés par des parents d’enfants handicapés.

A cinq différentes occasions, Frist a essayé de cacher tous les documents relatifs aux vaccins – y compris les transcriptions de Simpsonwood – et de protéger des assignations le laboratoire Eli Lilly, l’inventeur du thimerosal, dérivé du mercure. En 2002, Frist fit voter ce qu’on appelle le « Eli Lilly Protection Act ». En retour, la compagnie contribua à sa campagne électorale pour 10 000 dollars et acheta 5 000 copies de son livre sur le bioterrorisme.

Le congrès abrogea le décret en 2003, mais en 2005 Frist présenta un nouveau projet de loi « anti-terroriste » qui déniait toute compensation aux enfants soufffrant de désordres relatifs aux vaccins. « Les plaintes sont tellement nombreuses qu’elles pourraient mettre au chômage de nombreux producteurs de vaccins et limiter notre capacité d’enrayer une attaque biologique d’origine terroriste », a expliqué Dean Rosen, conseiller de Frist pour la politique de santé [cf. Robert F. Kennedy Jr. Deadly Immunity].

C’est alors que le Los Angeles Weekly a annoncé : « Les encouragements de Frist pour les lobbyistes de la vorace industrie pharmaceutique n’ont pas de limites. Frist n’est pas le sénateur du Tennessee, il est le sénateur d’un vassal de l’industrie pharmaceutique. Il possède plus de 2 millions de dollars dans le secteur de la Santé, ce qui lui confère le privilège douteux de recevoir plus d’argent des services de santé que 98% de ses collègues ».

Nombre de conservateurs ont été choqués par les efforts du gouvernement pour couvrir les dangers du thimerosal et quelques membres du Congrès ont soutenu que les conglomérats que sont Merck, GlaxoSmithKline, Wyeth et Eli Lilly devraient fermer leurs portes s’ils étaient un jour obligés d’assumer leur responsabilité pour les accidents causés par leurs produits.
Le républicain David Obey, sénateur du Wisconsin, estime que « la loi a été adoptée de manière arrogante et unilatérale par un abus de pouvoir exercé par deux des membres les plus importants du Congrès ».
Le sénateur Ted Kennedy, du Massachusetts, a comparé cette loi à un « chèque en blanc pour l’industrie pharmaceutique », et le sénateur Robert Byrd, doyen du Sénat, a qualifié l’adoption de cette loi de « mascarade ». En février 2006, Edward Kennedy et dix-neuf autres sénateurs démocrates ont écrit à Bil Frist pour lui demander de retirer cette loi protégeant les fabricants de vaccins.
« Le refus des compagnies pharmaceutiques d’assumer la responsabilité de leur production et la complicité des plus hauts responsables gouvernementaux vont diminuer la confiance du public de notre pays dans les programmes de vaccinations. Déjà, nombre de mères, y compris nos propres filles, craignent de vacciner leurs enfants » ont précisé Lewis Seiler, président de Voice of the Environment, et son directeur exécutif, l’ancien député Dan Hamburg.

L’affaire s’est passée aux États-Unis, mais les laboratoires sont présents partout dans le monde et gèrent notre santé pour leur plus grand profit et au détriment des citoyens.

Peut-on encore avoir une confiance aveugle dans les marchands de vaccins ?
La politique médicale d’obligation vaccinale est-elle scientifiquement et humainement légitime ?


Source
http://www.infovaccin.fr/simpsonwood.html

A l'intérieur du prochain article, vous aurez accès à énormément de liens
Les Nations Unies interdisent le mercure dans les vaccins, encouragés par un groupe américain
http://www.caducee.net/breves/breve.asp?idb=10250&mots=all

Documentations
Les effets de l'exposition au mercure
http://www.blada.com/data/File/viregade/dsds/Effet%20Hg%20enfants.pdf
Troubles neurologiques
http://www.afsset.fr/upload/bibliotheque/688458975861202394220243892050/12_troubles_neurologiques.pdf

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Autism: Made in America

Message  Silver Wisdom le Sam 27 Oct - 8:16

Bonjour à tous,

Autism: Made in America



Dans ce film documentaire primé, Gary Null explore les causes et les solutions
à l'épidémie récente de l'autisme chez les enfants. Dans ce film, vous allez voir des enfants
qui ont guéri de l'autisme de façon extraordinaire parler dans leurs propres mots.


Pour les sous titres, vous savez comment faire.























Toutes ces vidéos ont été publiées par GaryNullVideos

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Ven 21 Déc - 8:35, édité 1 fois (Raison : Mise à jour de lien vidéo)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Un neurotoxique notoire impliqué dans l'autisme et les troubles du développement de l'enfant.

Message  Silver Wisdom le Lun 18 Fév - 10:01

Bonjour à tous,

Un neurotoxique notoire impliqué dans l'autisme
et les troubles du développement de l'enfant.




Le Journal du Médecin le prouve une fois de plus dans
sa Lettre du Médecin n°1127 de ce 4 février 2013, il ne craint absolument pas le ridicule!
Pas un seul instant le Journal du Médecin n'ose évidemment rappeler
la présence de mercure toxique dans plusieurs vaccins antigrippaux
pourtant préconisés aux femmes enceintes et qui alourdiront par conséquent
immanquablement "la barque toxique" dans laquelle le bébé va naître.


Une barque faite de mercure mais aussi de formaldéhyde cancérigène (aussi contenu dans les vaccins antigrippaux, lisez donc les notices svp!!) et d'aluminium car plusieurs vaccins sont à présent recommandés en cours de grossesse, comme par exemple des rappels diphtérie-tétanos-coqueluche (Boostrix), comme cela se fait au Royaume-Uni notamment... au prétexte de "protéger" le nourrisson!!


Une nouvelle étude du MIT incrimine l'aluminium vaccinal, y compris dans l'autisme
http://ledormeur.forumgratuit.org/t74-empoisonnement-par-laluminium#1592

Le Boostrix contient une belle dose d'aluminium, un neurotoxique notoire impliqué dans l'autisme et les troubles du développement de l'enfant.
Il est évidemment beaucoup plus "politiquement correct" de se contenter de conclure "qu'il faut notamment remplacer le thon par d'autres poissons" mais il serait pourtant ô combien plus honnête et surtout plus efficace d'informer les parents sur les dangers des amalgames
dentaires au mercure ainsi que sur l'administration insensée et totalement injustifiée du moindre vaccin pendant la grossesse et l'allaitement!

Rappelons en effet, comme l'ont fait des chercheurs de l'INSERM en France, que l'exposition précoce
(au cours de la vie foetale ou postnatale) à divers polluants chimiques, fait courir un risque d'altération de l'ADN avec en conséquence,
l'apparition possible de maladies graves à l'âge adulte (apparition différée donc... qui pensera dès lors à "faire le lien"??).


Pollutions diverses ET VACCINS: grande fragilité des bébés et des foetus
http://www.initiativecitoyenne.be/article-pollutions-diverses-et-vaccins-periodes-pre-et-post-natales-tres-fragiles-105357756.html

Il est aussi nocif de sous-entendre et absurde de laisser croire qu'il y aurait certains seuils "sûrs"
ou non problématiques de substances qui sont toujours toxiques pour tous les êtres vivants!


Songez-y surtout bien à temps, et rappelez-vous bien que votre enfant à naître ou déjà là ne peut compter QUE SUR VOUS
pour penser à le protéger de ce genre de risque concret qui est hélas hypocritement ignoré par les autorités!!


Source de l'article
Un neurotoxique notoire impliqué dans l'autisme et les troubles du développement de l'enfant.
http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/02/08/26367008.html

A lire également
Exposition au mercure et troubles du spectre autistique (pdf)
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Mercure---autisme.pdf

Plusieurs métaux toxiques différents peuvent donc être impliqués
dans la genèse d'une même maladie.


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

JENNY MCCARTHY PARLE SUR CNN DE SON FILS QUI EST DEVENU AUTISTE SUITE À LA VACCINATION

Message  spread-the-truth777 le Mar 7 Mai - 18:10

avatar
spread-the-truth777
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 28
Localisation : Suisse

http://www.spread-the-truth777.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercure et l'autisme : un sujet nébuleux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum