Pomper les réserves stratégiques de pétrole : une fausse bonne idée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pomper les réserves stratégiques de pétrole : une fausse bonne idée ?

Message  Silver Wisdom le Lun 2 Avr - 7:47

Bonjour à tous,

Les stocks de pétrole au secours des prix à la pompe ?



Plusieurs États, dont la France, souhaitent puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour lutter contre l'envolée des prix à la pompe. Une option qui permettrait d'influer à la baisse sur les cours du brut mais à court terme.

Eric Besson l'a confirmé. Si l'Agence internationale de l'énergie donne son feu vert, la France ira puiser dans ses stocks de pétrole pour enrayer la montée des prix à la pompe. Au risque de donner un mauvais signal environnemental.



Publiée le 28 mars 2012 par BFMTV

Parce qu’elle est adhérente depuis 1974 à l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la France a l’obligation
de constituer des stocks de pétrole équivalant à 90 jours d’importation nette de l’année précédente
(selon les règles de l’UE , elle doit couvrir 90 jours de sa consommation intérieure moyenne).
En décembre 2011, date des dernières données de l’AIE,
ses stocks pouvaient lui permettre de tenir 98,6 jours en autonomie.

Ces réserves sont conservées sous trois formes - essences, distillats (gazole, fioul domestique et kérosène)
et fiouls lourds - dans des dépôts répartis dans 7 zones dites de « défense ».



Les réserves doivent permettre à chacune de ces zones de disposer d’au minimum dix jours de supercarburants
et de quinze jours de gazole et fioul domestique. Les réserves sont alimentées par les entreprises pétrolières
qui sont tenues de garder ainsi de côté 27% des produits mis sur le marché français l’année précédente.
Une partie de ces produits est gérée par la Société anonyme de gestion des stocks de sécurité (Sagess)
dans ses réservoirs. Le reste est stocké par les opérateurs eux-mêmes.

A quoi servent les stocks ?

Les stocks stratégiques sont uniquement destinés à la population civile et aux entreprises.
L’armée gère séparément ses propres réserves. C’est le gouvernement, en coopération avec l’AIE
et l’Union européenne, qui prend la décision de ponctionner ces réserves.

Celles-ci doivent servir « dans l’éventualité d’une perturbation du ravitaillement en pétrole susceptible
de provoquer des dommages économiques considérables », souligne l’AIE .
Et ne doivent pas être utilisés « pour modérer les prix ».


Si l’argument semble séduisant, il ne convainc pas tout le monde :
jeudi, l’Allemagne s’est opposée à cette idée, doutant de l’effet à long terme sur les prix.

Une bonne stratégie économique ?

L’objectif du gouvernement est simple : il s’agit de faire baisser les prix. Mais la baisse risque d’être limitée. « Ça peut jouer pendant quelques jours. Mais les tendances lourdes ne dépendent pas du gouvernement français. Il suffit que demain il y ait une tension avec l’Iran pour que les prix repartent à la hausse »,
a souligné Jacques Percebois, professeur à l’université de Montpellier
et directeur du Centre de recherche en économie et droit de l’énergie, sur RMC.

La preuve, pour Yves Cochet, député Europe Ecologie - Les Verts,
« cette mesure avait été prise l’année dernière mais ça n’a rien fait du tout ! »
En effet, à l’époque, le prix du baril avait bien perdu cinq ou six dollars
(3,7 à 4,5 euros) mais la baisse avait été effacée en quelques jours.
Pis, si la France vide ses réservoirs, il faudra bien les remplir à nouveau et ce,
« au prix du marché qui sont aujourd’hui très hauts, de 105 dollars le baril pour le Brent de la mer du Nord (79 euros),
de 125 dollars pour le WTI (94 euros) à la bourse de New York. Mieux vaut garder les vieux stocks »,
estime Yves Cochet. « D’ailleurs, ces réserves n’ont jamais été faites pour moduler les prix.
Elles ont été inventées pour tenir trois mois en cas de guerre », rappelle le député.

L’avantage : un effet immédiat.

Ceux qui veulent puiser dans leurs réserves stratégiques y trouvent avant tout un avantage politique.
Ce n’est pas un hasard si deux des plus ardents défenseurs de cette option, Barack Obama et Nicolas Sarkozy,
font face à des échéances électorales à plus ou moins court terme.

Le président français peut, en effet, difficilement rester passif face à l’augmentation des prix à la pompe
à moins d’un mois de l'élection présidentielle. Nicolas Sarkozy sait que puiser dans les réserves stratégiques
a un effet immédiat sur le tarif du pétrole. Une arme que la France a utilisé lors de la crise libyenne en juin dernier. Pour pallier une pénurie suite à la fermeture de la pompe à pétrole libyenne, Paris avait mis à disposition
trois millions de barils, soit 2 % de l’ensemble de ses stocks stratégiques.
Conséquence : le prix du brut avait, dans la foulée, chuté de 115 à 108 dollars le baril.

L’autre avantage invoqué par le gouvernement français serait “de casser la spéculation sur les prix”, affirme Valérie Pécresse, ministre du Budget. Le pétrole supplémentaire mis sur le marché viendrait fausser les prévisions des spéculateurs qui, par conséquent, seraient moins tentés de parier sur une hausse des prix.

Vous imaginez bien que si le prix du pétrole s'envole, les prix des matières premières feront de même.
Il existe cependant une solution à cette escalade des prix du pétrole.

Vous voulez du pétrole ? Arrêtez les guerres!!!


RT Panique sur les prix du pétrole S/T Par hussardelamort

Sources
http://www.terraeco.net/Pomper-les-reserves-de-petrole-une,42845.html
http://www.france24.com/fr/20120329-reserve-strategique-petrole-sarkozy-presidentielle-prix-carburant-pompe-aie-srp-obama-brut-iran

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

L'AIE juge toujours inopportun un recours aux stocks stratégiques de pétrole

Message  Silver Wisdom le Mer 13 Juin - 12:45

Bonjour à tous,

L'AIE juge toujours inopportun un recours aux stocks stratégiques de pétrole

Les réserves stratégiques de pétrole des pays industrialisés ne doivent être utilisées
qu'en cas de perturbation de l'approvisionnement du marché pétrolier,
et non pour faire baisser les prix du brut, a réaffirmé lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).




Le recours aux stocks stratégiques est toujours lié à des perturbations physiques de l'offre, comme cela
s'est produit l'an dernier, a déclaré à des journalistes la directrice générale de l'AIE, Maria van der Hoeven,
en marge d'une conférence de presse à Paris, avant d'ajouter que ce n'était pas le cas pour le moment.

En 2O11, au moment de la chute du régime du colonel Kadhafi en Libye, le marché pétrolier s'est retrouvé
privé d'un grand nombre de barils et nous avons dû intervenir en puisant dans les stocks stratégiques, a-t-elle rappelé.

Mais alors qu'on lui demandait si un tel recours était actuellement justifié en raison de la flambée
du pétrole observée en début d'année et des sanctions contre le pétrole iranien, elle a jugé que
ce n'était pas le cas, appelant à attendre de voir quel serait le plein impact de ces sanctions contre Téhéran,
lié au programme nucléaire controversé de la république islamique.


L'embargo sans précédent de l'UE contre l'Iran
http://ileridefense.over-blog.fr/article-l-embargo-sans-precedent-de-l-ue-contre-l-iran-97760138.html

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni avaient proposé en début d'année de puiser dans les stocks stratégiques de pétrole coordonnés par l'AIE, dans le but de calmer la flambée des cours de l'or noir. Une démarche à laquelle la France (alors présidée par Nicolas Sarkozy) avait apporté son soutien.

Mais l'AIE avait aussitôt souligné qu'une telle utilisation n'était envisageable, comme le prescrivent les statuts de l'organisation, qu'en cas de ruptures d'approvisionnement. L'Allemagne avait également jugé inopportun un recours aux réserves stratégiques et lié leur utilisation à une pénurie effective de pétrole.

©AFP / 11 juin 2012 18h01

Source
L'AIE juge toujours inopportun un recours aux stocks stratégiques de pétrole
http://www.romandie.com/news/n/_L_AIE_juge_toujours_inopportun_un_recours_aux_stocks_strategiques_de_petrole36110620121804.asp?

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum