Les séismes du nord de Sumatra ont-ils initié une réaction en chaîne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les séismes du nord de Sumatra ont-ils initié une réaction en chaîne ?

Message  Silver Wisdom le Mer 18 Avr - 8:48

Bonjour à tous,

Les séismes du nord de Sumatra
ont-ils initié une réaction en chaîne ?




Le nombre choquant de tremblements de terre qui ont secoué le globe, surtout le long des frontières
de plaques tectoniques, depuis que le double séisme de magnitude 8 a frappé la côte du nord
de Sumatra le 11 avril pourrait être une indication précoce que la planète peut se déplacer
vers un nouveau modèle catastrophique.

Le sismologue roumain, Gheorghe Marmureanu, a dit au Bucarest Herald :

''Il ne fait aucun doute que quelque chose va sérieusement de travers.
Il y a eu trop de séismes importants.''


J'ai écrit dans mon livre :

''Si sismologiquement parlant la Terre continue d'être secouée à la manière d'une bouteille de soda,
l'intégrité de sa structure peut finalement devenir compromise et elle commencera à se briser
comme une coquille d'oeuf. Dans ce cas, la fracturation donnera une dissipation thermique
par un hyper-volcanisme, des méga-poussées sismiques et une agitation tectonique
plus grande à la frontière des plaques autour des arcs volcaniques et des zones de subduction...
si c'est ce qu'il arrive vraiment, la pression continuera à augmenter à l'intérieur de la planète
jusqu'à finalement déstabiliser toutes les plaques tectoniques dans un schéma spectral
d'oscillation sismiques continuelles. Chaque séisme génère et émet assez d'énergie cinétique
dans la terre pour déclencher potentiellement d'autres perturbations sismiques.''
Traduction réalisée par Hélios

Article Original
Did N. Sumatra earthquakes set off a chain-reaction?
Planet shaken by shocking number of tremors since April 11, 2012

http://theextinctionprotocol.wordpress.com/2012/04/17/did-n-sumatra-earthquakes-set-off-a-chain-reaction-planet-shaken-by-shocking-number-of-tremors-since-april-11-2012/

Source
Réactions en chaines sismiques
http://bistrobarblog.blogspot.fr/2012/04/reactions-en-chaine-sismiques.html

Je me permet de vous donner un lien où vous trouverez tous les tremblements de terre au niveau mondiale.
Mise à jour régulière.
Centre Sismologique Euro-Méditerranéen
http://www.emsc-csem.org/#2

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Quetzalcoatl, le retour du Serpent à Plumes…

Message  Silver Wisdom le Mar 8 Mai - 9:26

Bonjour à tous,

Quetzalcoatl, le retour du Serpent à Plumes….



Pourquoi ai-je choisi Quetzalcoalt, tout simplement parce qu’il est associé au Serpent à Plume dans la mythologie toltèque, il incarne à la fois le changement par le chaos, mais aussi et surtout, le renouveau de la terre, et chez les Olmèque il s’agit du serpent aquatique. Donc ce choix rassemble ses deux entités pour ce qui suit.



Sur les deux semaines passées à décoder des données relevées dans le Pacific Nord, je peux dores et déjà dire qu’il apparaît clairement qu’une accélération du déplacement de la plaque, ou devrais-je plutôt dire les plaques, s’effectue.

Pourquoi « les plaques », tout simplement parce qu’elle est scindée distinctement en divers endroits. Et cela nous donne plusieurs directions différentes. Il est par ailleurs fort probable que les plaques comme celles des Cocos, Juan de Fuca, Philippines et Nazca, soient de très anciennes plaques ayant dérivé à la suite d’un évènement majeur sans précédent, survenu en plein océan.

Lorsqu’on analyse le plancher océanique il est aisé de le comprendre. L’existence de dorsales comparables à celles qui traversent l’Atlantique et l’océan Indien, sont le fruit d’une activité magmatique intense dans une zone où la lithosphère est des plus mince. L’éjection continue de matière magmatique à ces endroits, constitue le renouvellement des plaques et de fait pousse de manière tout aussi continue, les couches plus anciennes vers un point défini et constitue ainsi, le déplacement des plaques. Il semblerait que Hawaï soit situé au centre de ce système ou plus exactement à la croisée. Mais d’autres dorsales existent dans cet Océan, il en est une s’étendant en arc entre le nord du Kamchatka vers Hawaï, une autre relie le nord des îles Bonin (Jap) aux îles Fidji et semble se prolonger au-delà vers les Terres de Feu et le cap septentrional de l’Antarctique(*), le détroit de Magellan.

Lors des relevés entre Hawaii et la Californie, il s’est révélé que le déplacement de cette portion de la plaque Pacific, a considérablement accéléré par rapport aux données de 2009, et plus encore par rapport aux antérieurs. Par contre une anomalie se produit de manière plus qu’inquiétante, ce morceau de plaque avance « sous » la Californie, là rien de neuf, si ce n’est, que la partie émergente du relief aux abords de la fameuse faille dite de San Andreas, des écarts se produisent, en témoignent les données GPS.

L’accentuation se fait au fur et à mesure que l’on descend vers le sud et atteint des écarts de l’ordre de cm/an à l’embouchure du Golf de Californie. Si on fait une coupe transversale simplifiée, on peut dire que le socle du prisme d’accrétion est en train de se fracturer et se plisser vers le bas, à divers endroits comme si on raclait de la boue avec une croute à sa surface, cette dernière se fracture et finit par basculer du sommet vers la base. Il n’y a plus de doute à l’hypothèse du Big One. Les premiers effets apparaîtront par des glissements de terrains peu significatifs au début et tout le long de la Côte Ouest, mais prendront une tournure plus conséquente dans le temps, pour en arriver à des ruptures et effondrements de pans entiers des pentes des montagnes vers les fonds de l’océan. Il est évident que cela produira d’immenses tsunami et plongera dès lors, toutes les rives océaniques dans une désolation sans pareil. Cette accentuation de la vitesse de ce déplacement se traduit pour l’instant que par une recrudescence des séismes, tant le long des côtes américaines du nord, mais aussi, dans la région du Nord Mexique (les Basse Californie et de l’état du Sonora), mais aussi plus au sud jusqu’au Chiapas.

Il n’est pas question pour moi de crier au loup trop prématurément, toutefois vu les premiers résultats des calculs, les services d’observations des aléas sismiques de la Côte Ouest ont été ce jour, mis en possession de ces données pour un croisement des résultats.

(*) A propos de cette région, il est régulièrement observé des hausses de températures de surface par le SSEC regroupant les images satellites MTSAT, GOES et Météosat, la coloration verte montre une température comprise entre 0 et -10°C. De plus l’activité volcanique sous-marine de cette région, est des plus intense de notre planète. Par ailleurs, plusieurs chercheurs ont pu définir qu’un écoulement très important de lave, s’effectue au plus profond des couches glacières et se déversent dans cette région.

Auteur Eagleeyes

Source
http://lesmoutonsenrages.fr/2012/05/08/quetzalcoatl-le-retour-du-serpent-a-plumes/



Documentation à propos de Quetzalcoatl (pdf)
La légende de Quetzalcoatl, le retour du Serpent à Plumes
http://www.diogene.ch/IMG/pdf/POEME-FOR-IT.pdf
L'éternel retour de Quetzalcóatl
http://www.oulala.net/Portail/IMG/article_PDF/article_3762.pdf
2012 - The Return of Quetzalcoatl
http://torrentz.eu/ff6d3503cc4f9e91dd43495017432593b61b34a1

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau mouvement de plaques tectoniques : l'Amérique du Sud va-t-elle se séparer de l'Amérique centrale?

Message  Silver Wisdom le Mar 12 Mar - 10:01

Bonjour à tous,

En février 2013, la région des îles Salomon ont vu naitre un violent essaim sismique
à proximité des îles Santa cruz, avec des tremblements de terre atteignant
une magnitude de 8.0 sur l'échelle de Reichter. Ces manifestations ont duré de nombreux jours
ou s'en étaient suivis un nombre impressionant de violentes répliques, atteignant même
les côtes Japonaises et répercutant de fortes secousses jusqu'au Kamchatka.


Si ces évènements n'ont une fois de plus pas défrayé la chronique chez les médias officiels, il apparaissait évident qu'il n'était pas ici
question d'une manifestation naturelle sans gravité, bien qu'impressionante, mais d'un effet provoqué par de bien plus grandes forces :
un changement radical est en train de s'opérer au niveau des plaques tectoniques, ce qu'explique la suite de cet article...

Nouveau mouvement de plaques tectoniques :
l'Amérique du Sud va-t-elle se séparer de l'Amérique centrale?




Une des attentes des chercheurs sur le mouvement du globe terrestre, c'est que les éléments de preuve du plissement
des plaques tectoniques sous l'océan Pacifique et de l'effondrement ou de la subduction des régions occidentales de l'Anneau de feu
dans l'Extrême-Orient, entraineront finalement l'effondrement de ces plaques des Régions du Nord de l'Amérique du Sud à l'ouest
dans l'Océan Pacifique et arracheront l'Amérique du Sud à l'Amérique Centrale.

Récemment, il a été remarqué que les bouées le long des plaques de Cocos et de Nazca ont été désactivées. Dans le même temps
les tremblements de terre le long des régions orientales de ces mêmes plaques qui se dressent contre l'Amérique du Sud le long
de la Cordillère des Andes, de la pointe vers le haut de l'Amérique du Sud au Pérou ont augmenté de façon exponentielle.



Alors que la côte sud-américaine se glisse au-dessus de la plaque de Nazca, ce qui est appelé le "South American Roll" a été
l'élément déchencheur de tremblements de terre,qui ont été constatés par la montée ou l'affaissement des bouées avec
les tremblements de terre roulants, est maintenant silencieux. On peut s'attendre à ce que les responsables du déploiement
et de l'activation des bouées hésitent à indiquer au continent sud américain, la dévastation qui va bientôt se dresser sur son chemin.

Les points de stress le long de la côte menant à la belle et majestueuse Cordillère des Andes du Sud va bientôt devenir le point focal
alors que la partie nord des Andes glissera sur la plaque de Nazca. Ceci cause un stress important sur la plaque tectonique
sous les Andes du Sud. Alors que les secteurs du nord de l'Amérique du Sud sont tirés vers l'ouest, certains chercheurs
pensent maintenant que le point d'effort principal sera le long de la région courbée le long de la côte Pacifique de l'Amérique du Sud.

Ce qu'on croit c'est que la pointe sud de l'Amérique du Sud est ancré et est un point de pivot où la plaque antarctique bute
contre les Andes du Sud. Avec la plaque continental solide de l'Antarctique refusant de céder à toute compression,
les régions du Nord de l'Amérique du Sud semblent glisser, vers le haut et vers l'ouest, de 200 miles dans la région de l'océan Pacifique.

La preuve de ces changements cataclysmiques des plaques continentales de notre planète a été mis en évidence
avec le tremblement de terre du 6 Février 2013, à Santa Cruz suivit quelques jours plus tard par un tremblement de terre de magnitude 7.0 beaucoup plus important dans le sud ouest Britannique de la province de Narino. Il a été ressenti à 240 miles dans la capitale colombienne Bogota de Columbia. Quelques heures plus tard une série de tremblements de terre a parcouru le long de la colonne vertébrale
de la Cordillère des Andes. Cela a déclenché une deuxième série de tremblements de terre sur la bordure orientale
de la plaque sud-américaine, qui est venu buter contre le Rift Atlantique, et une troisième série de tremblements de terre
le long des régions du Sud du nord-américains où le bord de la plaque continentale se joint à la plaque Caraïbe.



Avec les chaleurs torrides qui vont de Amérique du Sud à l'Amérique centrale, l'exploit d'ingénierie le plus grand au monde, le canal de Panama, se disloquera. Il ne pourra tout simplement plus être utilisé comme voie navigable de l'Atlantique à l'océan Pacifique
puisque le continent américain ne sera plus uni.

Traduction de Golden Awaken

Note du veilleur

Lors de mes recherches connexes, un article de futura-sciences m'a interpellé, car il met en évidence une corrélation entre les mouvements
ou déplacements tectoniques et les mécanismes d'inversion des pôles de la terre que cette dernière a déjà connu dans le passé
et qui est en ce moment même en train de s'opérer. Le rapport établi entre activité géologique/sismique de la terre et sa magnéto-dynamique
tend donc non plus à démontrer, mais bel et bien à confirmer que nous sommes bien à l'aube d'énormes changements de notre belle bleue.

"En effet, les simulations effectuées avec VKS (Von Karman Sodium, collaboration ENS-Paris,
ENS-Lyon et CEA-Saclay) ainsi que des travaux théoriques ont montré qu'une inversion magnétique survenait sur Terre
lorsque les mouvements du fer en fusion dans le noyau n'étaient plus symétriques par rapport au plan de l'équateur.
Plus précisément, ce phénomène commencerait d'abord juste sous l'interface noyau-manteau puis gagnerait l'ensemble du noyau.
Or, on sait que même s'ils ne se mélangent pas chimiquement, noyau et manteau ne sont pas indépendants physiquement
et des panaches de matière mantellique prennent probablement naissance juste à la base du manteau,
au-dessus de l'interface noyau-manteau cette fois-ci.

On pouvait donc soupçonner que les courants de convections, qui influencent la tectonique des plaques et qui sont eux-mêmes
influencés en partie par la répartition des continents en surface, établissaient un couplage entre les inversions magnétiques
et la répartition des continents. En dressant un bilan de la surface des continents situés dans l'hémisphère nord
et ceux dans l'hémisphère sud, les chercheurs ont pu calculer un degré d'asymétrie (par rapport à l'équateur)
dans la répartition des continents depuis quelques centaines de millions d'années et tenter de tester leur hypothèse.

Il semble bel et bien que le degré d'asymétrie ait varié au même rythme que le taux d'inversions magnétiques
depuis le début de la dislocation de la Pangée il y a environ 200 millions d'années. On constate ainsi que plus le centre de gravité
des continents s'éloignait de l'équateur, plus le rythme des inversions s'accélérait
(jusqu'à atteindre huit par million d'années pour un degré d'asymétrie maximal)."


Laurent Sacco


Tectonique des plaques et inversions des pôles magnétiques seraient liées
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/tectonique-des-plaques-et-inversions-des-poles-magnetiques-seraient-liees_34304/
Source de l'article
Nouveau mouvement de plaques tectoniques : l'Amérique du Sud va-t-elle se séparer de l'Amérique centrale ?
http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=1&idrub=51&id=1136

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les séismes du nord de Sumatra ont-ils initié une réaction en chaîne ?

Message  09991 le Mer 24 Avr - 22:34

Durant ces derniers semaines, le United States Geological Survey (littéralement « Institut d'études géologiques des États-Unis ») montre une nette augmentation des séismes surtout le long de la faille du New Madrid.

Voici le lien: http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/map/



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les séismes du nord de Sumatra ont-ils initié une réaction en chaîne ?

Message  adzo le Dim 7 Juil - 20:29

A chaque fois qu'une forte tension se libère localement engendrant un fort séisme, d'autres points de tension à proximité sautent aussi dans les jours ou les semaines qui suivent, ce sont les répliques.

Est-ce que pour autant il faut parler de réaction en chaîne sous entendu d'effet domino ?
A mon sens, ce n'est que la banalité des phénomènes sismiques, il n'y a rien d'inquiétant à ce qu'il y ai des séismes dans le monde et que de forts séismes provoquent des répliques.

Au delà de toute subjectivité, si on regarde l'activité sismique du globe ces dernières décennies on se rend compte qu'en 1995 il y avait autant de séismes majeurs qu'en 2011.

tous séismes de 6 et plus :
1987 175
1988 126
1989 139
1990 154
1991 137
1992 179
1993 149
1994 159
1995 201
1996 164
1997 136
1998 121
1999 135
2000 160
2001 138
2002 139
2003 156
2004 157
2005 151
2006 153
2007 196
2008 180
2009 161
2010 174
2011 207
2012 133

tous séismes de 7 et plus :
1987 15
1988 10
1989 6
1990 19
1991 13
1992 13
1993 12
1994 17
1995 20
1996 14
1997 17
1998 12
1999 18
2000 13
2001 14
2002 15
2003 14
2004 16
2005 11
2006 11
2007 20
2008 12
2009 17
2010 24
2011 20
2012 16

source : http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/eqarchives/epic/

Le nombre choquant de tremblements de terre qui ont secoué le globe
Ce n'est pas la réalité des chiffres bruts, du moins en ce qui concerne le nombre de tremblements de terre de magnitude significative. Il faut faire attention à ceux qui pondèrent les chiffres ou qui les interpolent avec des facteurs pour leur donner des effets spectaculaires comme par exemple les dégâts générés sur les zones urbaines touchées par des séismes qui, par la très forte croissance et l'étalement de l'urbanisme ne fait que croître (si en plus on compte les tsunamis générés comme celui du 11 mars 2011 au Japon...)

Ce qui serait peut-être correct, ce serait de dire que l'énergie des séismes de 6 et plus sur chacune des années 2004, 2007, 2010 et 2011 est significativement plus importante que sur les autres années (c'est du moins ce que j'ai calculé si je ne me suis pas planté). Ceci dit, généralement il y a grossièrement 10 fois plus de séismes de 6 que de séismes 7 et pareillement de degré en degré, si bien que même si un séisme d'un seul degré supérieur est 10 fois plus puissant, ça peut être trompeur de ne calculer qu'en prenant en compte les séismes les plus puissants si il y a des variations dans la répartition en intensité des séismes d'année en année (et selon les zones géographiques).

_________________
M'enfin !

adzo
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les séismes du nord de Sumatra ont-ils initié une réaction en chaîne ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum