Création du Commandement Interarmées de l'Espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Création du Commandement Interarmées de l'Espace

Message  Rextyx le Lun 7 Mai - 11:39

Source :
Defense.Gouv.Fr

Le 2 juillet, a été officiellement annoncé, à l'Ecole militaire, la création du Commandement Interarmées de l'Espace (CIE), conformément aux objectifs fixés par le Livre Blanc de 2008.


Cette structure resserrée, commandée par le Général de brigade aérienne Yves Arnaud, relève du chef d'état-major des armées, l'Amiral Edouard Guillaud. Celui-ci, dans son allocution, a souligné que le CIE est dorénavant « le point d'entrée de toute question spatiale ». Ce commandement se voit attribuer des missions à caractère transverse dans 4 grands domaines :

Politique et coopération
Préparation de l'avenir
Emploi et coordination
Maîtrise de l'environnement spatial

L'accent est ainsi mis sur la nécessité de développer l'indépendance stratégique de la France dans le domaine spatial, comme l'a affirmé en février 2008, à Kourou, le Président de la République.

http://skystars.unblog.fr/2010/10/04/ via http://www.facebook.com/profile.php?id=1073163082


http://area51blog.wordpress.com/2012/04/09/commission-interarmee-de-lespace-la-preuve-que-le-gouvernement-francais-prend-tres-au-serieux-le-probleme-ovni-oani-extraterrestre/
.
avatar
Rextyx
Membre
Membre

Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 60
Localisation : Dans l'est de la france

Revenir en haut Aller en bas

Défense et Espace: renforcement du Commandement Interarmées

Message  Silver Wisdom le Lun 7 Mai - 13:57

Bonjour à tous,

Renforcement du Commandement Interarmées de l’Espace.



Le 26 mars 2012 le Ministère de la Défense diffuse une information, quasiment passée inaperçue au niveau médiatique. Cela concerne le renforcement du Commandement Interarmées de l’Espace :

« le CIE est placé au niveau stratégique, relevant du chef d’état-major des armées (CEMA), sous l’autorité du major général des armées (MGA) et sous la tutelle du sous-chef opérations de l’État-major des armées (EMA), le Commandement interarmées de l’espace (CIE) se voit attribuer des missions traitées par quatre bureaux à vocation transverse ».

Nous revenons sur cette information impactant la défense nationale globale.


Le général de brigade aérienne Yves Arnaud, commandant interarmées de l’espace (DR : BB Dicod)

Placé au niveau stratégique, relevant du chef d’état-major des armées (CEMA), sous l’autorité du major général des armées (MGA) et sous la tutelle du sous-chef opérations de l’État-major des armées (EMA), le Commandement Interarmées de l’Espace (CIE) se voit attribuer des missions traitées par quatre bureaux à vocation transverse qui constituent l’échelon de synthèse :

- Le bureau politique spatiale et coopérations (BPOL) est en charge de l’élaboration de la contribution des armées à la politique spatiale nationale et participe à la coordination des différents organismes qui travaillent dans le domaine spatial ;

- Le bureau préparation de l’avenir (BPAV) fédère l’expression des besoins opérationnels et participe à l’élaboration et à la mise en œuvre des stratégies d’acquisition des capacités spatiales, en particulier dans la conduite des programmes en coopération, avec la Direction générale de l’armement (DGA) et le Centre national d’études spatiales (CNES) ;

- Le bureau emploi et coordination (BEC) est en charge du commandement et de la coordination de l’emploi des capacités spatiales à la disposition de la défense. Il élabore les directives d’emploi des moyens spatiaux vers les contrôleurs opérationnels et mesure leur efficacité vis-à-vis des objectifs opérationnels fixés.

- Le bureau maîtrise de l’environnement spatial (BME) est en charge de l’élaboration de la situation spatiale (surveillance de l’espace) avec les chaînes opérations et renseignement de la défense, de la protection de nos capacités spatiales (vulnérabilité, sécurité), de la préservation de la capacité d’utilisation des moyens, de la maîtrise de la situation spatiale internationale et de la pérennisation des compétences « espace » dans les forces armées.

Ces quatre bureaux structurent et organisent les travaux de l’échelon technique composé de six sections :
observation, écoute, surveillance de l’espace, alerte, télécommunications et navigation-positionnement-datation.

En pratique, la France a mis en oeuvre de nombreux programmes et démonstrateurs : Syracuse pour les télécommunications, Hélios pour l’observation optique et Graves pour la surveillance de l’espace,
Essaim pour l’écoute électromagnétique (désorbité en 2010 et remplacé en 2012 par le démonstrateur Elisa),
Spirale pour les expériences préalables à la définition d’un futur système d’alerte avancée, Lola pour les liaisons laser. Néanmoins, le développement des activités spatiales militaires est de plus en plus contraint par des considérations économiques et budgétaires.

Sources
Défense et Espace: renforcement du Commandement Interarmées
http://ufolog62.unblog.fr/2012/04/17/defense-et-espace-renforcement-du-commandement-interarmees/
Le spatial militaire français
http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/politique-spatiale/espace-militaire/

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum