Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  Silver Wisdom le Mar 25 Sep - 11:55

Bonjour à tous,

Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Un nouveau coronavirus a été identifié en Grande-Bretagne
sur un patient souffrant d'un syndrome respiratoire aigu.


Les autorités sanitaires britanniques ont informé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)
qu'un nouveau coronavirus, un virus de la même famille que celui qui a été responsable
de l'épidémie de Sras en 2002-2003, avait été découvert sur un patient soigné
en Grande-Bretagne pour un syndrome respiratoire aigu et des problèmes rénaux.




Qu'est-ce que le SRAS?

Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est une propagation rapide,
potentiellement mortelle maladie infectieuse virale.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le SRAS a été reconnu
comme une menace mondiale en Mars 2003. Cette maladie virale est apparue dans le sud de la Chine
en Novembre 2002 et étendu à plus de 24 pays en Asie, Europe, Amérique du Nord et Amérique du Sud.
Au printemps de 2004, l'épidémie semblait être terminée.
(...)

Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS)
http://repli.net/categorie/infections-et-maladies-contagieuses/aigu-severe-sras-syndrome-respiratoire
Cet homme revient d'un séjour en Arabie Saoudite et au Qatar. Hospitalisé dans une unité d'urgence à Doha
le 9 septembre, il a été transféré en Grande-Bretagne le 11 septembre et les analyses ont révélé la présence
d'un nouveau coronavirus.




Un coronavirus, de la même famille que le mortel Sras, vient d’être identifié chez un patient qatari
revenant d’Arabie Saoudite. Il est quasiment similaire au virus qui avait tué un Néerlandais
un peu plus tôt dans l’année, lui aussi originaire du golfe Persique.
L’Organisation mondiale de la santé suit l’affaire de près et incite à la vigilance plutôt qu’à la panique.


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille de près l’éclosion d’un nouveau coronavirus identifié
au Royaume-Uni. Proche du Sras, ce virus a frappé un homme de 49 ans, originaire du Qatar,
actuellement pris en charge dans un hôpital londonien pour une infection respiratoire aiguë sévère
et une insuffisance rénale. Un deuxième cas a également été confirmé.
(...)

Un nouveau virus proche du Sras vient d’être identifié par l’OMS
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/un-nouveau-virus-proche-du-sras-vient-detre-identifie-par-loms_41410/
Des souches de cette famille de virus sont responsables d'affections bénignes des voies respiratoires,
de rhinites ou de bronchiolites chez les nourrissons. Jusqu'à l'épidémie de Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui s'est déclarée en Asie en 2002, qui a tué environ 800 personnes, les coronavirus n'avait pas défrayé la chronique.

L'agence sanitaire britannique (HPA, Health Protection Agency) a comparé le coronavirus isolé
sur ce patient rapatrié du Qatar avec un autre isolat de coronavirus conservé aux Pays-Bas
et prélevé sur un patient Saoudien de 60 ans décédé un peu plus tôt cette année d'un syndrome similaire.
Les séquences génétiques des deux souches sont similaires à plus de 99%, rapporte l'OMS.

En l'état des connaissances, l'OMS n'impose aucune restriction aux voyageurs.




(...)
Pour Peter Openshaw, directeur du centre des infections respiratoires à l’Imperial College de Londres,
le nouveau virus ne semble pas, à ce stade, devoir être un sujet de préoccupation publique.
«Pour le moment, la vigilance s’impose mais pas l’inquiétude», a-t-il dit.

Même si elle n’a donné aucune consigne de restriction sur les déplacements,
l’OMS surveille avec attention l’émergence potentielle de cette maladie alors que de
nombreux voyageurs commencent à affluer en Arabie saoudite pour le pèlerinage (Hadj) de La Mecque.
Ce pèlerinage rassemble environ 2,5 millions de fidèles chaque année et a donné lieu à des épidémies
par le passé, notamment de grippe, de méningite ou de poliomyélite.

L’OMS annonce l’émergence d’un nouveau virus proche du Sras
http://lejournaldusiecle.com/2012/09/24/loms-annonce-lemergence-dun-nouveau-virus-proche-du-sras/
Source de l'article
Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras
http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/sante/20120924.OBS3357/decouverte-d-un-nouveau-virus-proche-de-celui-du-sras.html

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Un virologue saoudien renvoyé et menacé pour avoir ébruité un cas mortel

Message  Silver Wisdom le Sam 3 Nov - 8:30

Bonjour à tous,

Un virologue saoudien renvoyé et menacé pour avoir ébruité un cas mortel

Ali Zaki a dû quitter l'Arabie Saoudite après avoir demandé l'aide d'un confrère néerlandais au sujet
d'un cas mortel de pneumonie. Celui-ci a identifié un flavivirus et Ali Zaki a rapidement mis à jour une liste de diffusion
sur les maladies émergentes. Les autorités saoudiens sont furieuses car elles craignaient particulièrement
que l'annonce ne souffle un vent de panique à l'approche du point culminant du pèlerinage de la Mecque.




Se faire renvoyer pour avoir bien fait son travail est déjà scandaleux, mais être en plus chassé de son pays et menacé…
C’est pourtant ce qui est arrivé au virologue saoudien Ali Zaki pour avoir découvert un cas de maladie mortelle dans son pays
et avoir partagé ses travaux avec des chercheurs étrangers.


A new coronavirus isolated from humans
http://www.virology.ws/2012/09/25/a-new-coronavirus-isolated-from-humans/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+VirologyBlog+%28virology+blog%29&utm_content=FeedBurner

Il faut dire que l’Arabie Saoudite a de quoi s’inquiéter des risques d’épidémies. C’est en effet à la Mecque que se déroule
le pèlerinage du Hajj, le plus grand rassemblement humain au monde. Il culmine à trois millions de fidèles réunis au même moment.
Ceux-ci viennent des quatre coins de la planète et passent leur séjour serrés les uns sur les autres. Bref, s’il y a une ville sur Terre
à partir de laquel une épidémie peut se propager rapidement, c’est bien ici.

Un lieu propice aux épidémies

Les autorités sont particulièrement vigilantes quant à la santé des pèlerins, mais elles craignent peut-être plus encore
les mouvements de panique et une improbable désaffection pour le Hajj. On ne badine pas avec l’image de la ville sainte
et il est encore moins question de voir une maladie porter son nom. Après tout, divers virus comme celui d’Ébola
ont été nommés selon leur lieu de découverte.

Ali Zaki de l’hopital Soliman Fakeeh de Djeddah n’avait pourtant pas cela en tête quand il a partagé certaines
de ses découvertes avec des chercheurs étrangers. Il avait en effet envoyé à un collègue néerlandais, Ron Fouchier,
des échantillons issus d’un cas fatal et étrange de pneumonie, sans oublier d’en informer le ministère saoudien de la santé.




(...)
Et l’annonce de la découverte avait suivi le fil normal des recherches sur les virus:
Ali Zaki, de l’hôpital Soliman Fakeh, avait envoyé des échantillons à un collègue néerlandais.

Celui-ci ayant confirmé qu’il s’agissait d’un nouveau coronavirus,
le Dr Zaki avait annoncé la nouvelle le 20 septembre sur ProMed, liste de diffusion spécialisée.
En quelques jours, des enquêteurs du ministère saoudien de la santé débarquaient «agressivement» dans son laboratoire,
et le virologue apprenait peu après que son poste était éliminé.

Les autorités n’auraient apparemment pas apprécié que cette «mauvaise» nouvelle sorte maintenant,
quelques semaines avant le pèlerinage de millions de personnes à La Mecque.

Pascal Lapointe

Si vous découvrez un virus, vous êtes renvoyé
http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2012/11/01/decouvrez-virus-etes-renvoye
Un interrogatoire agressif

Ron Fouchier a découvert qu’il s’agissait d’un flavivirus, un genre qui provoque des maladies comme la dengue et la fièvre jaune.
Le chercheur saoudien poste alors ces résultats sur ProMed, une liste de diffusion à propos des maladies émergentes.
Un second cas, aussi en provenance d’Arabie Saoudite, est diagnostiqué dans la foulée par un hôpital britannique.
(Voir précédent message)

L’annonce enrage les autorités saoudiennes. "Une équipe d’enquêteurs du ministère saoudien de la santé
est arrivée à l’hôpital pour m’interroger de façon agressive, a déploré Ali Zaki au New Scientist.
Ils m’ont menacé pour ce que j’avais fait." Paniqué, il quitte son pays en catastrophe et se réfugie au Caire
d’où il a été informé qu’il était renvoyé et qu’il ne valait mieux pas pour lui qu’il essaye de rentrer dans son propre pays.




Les Flavivirus (du latin flavus : jaune) sont un genre de virus de la famille des Flaviviridae.
Ce groupe comprend :

le virus de la dengue
le virus de la fièvre jaune
le virus de l'encéphalite de Saint Louis
le virus de l'encéphalite japonaise
le virus du Nil occidental

(...)

Flavivirus
http://fr.wikipedia.org/wiki/Flavivirus
La réponse des autorités

Ziad Memish du ministère de la santé a dénoncé le manque de précaution du chercheur et la panique que l’annonce
aurait pu créer chez les pèlerins : "Nous n’avons été informés des inquiétudes au sujet du nouveau coronavirus (sic)
sur ProMed qu’en septembre. Je pense qu’aucune autorité sanitaire au monde aurait trouvé cela acceptable,
en particulier avec les préparations du point culminant du Hajj." Celui-ci s’intensifie puis s’interrompt en effet pour l’Aïd al-Adha,
une grande fête religieuse qui a débuté hier.

L'Arabie Saoudite a annoncé qu'aucun cas d'épidémie n'a été enregistré, cette année,
parmi les pèlerins qui sont en bonne santé.Aucun cas de virus "corona", n'a été enregistré parmi les pèlerins,
a assuré, dimanche, le ministre de la santé saoudien, Abdullah Ben Abdulaziz Al-Rabiaa,
dans un communiqué publié à l'issue d'un point de presse à l'hôpital d'urgence de Mina.


Le ministre a, à cet égard, indiqué, que son département a mis en place cette année, un système de contrôle "très performant",
faisant observer que les échantillons examinés dans les laboratoire du royaume se sont révélés tous négatifs.
Il a, dans le même sens, rappelé que son pays a fait appel, cette année, à des spécialistes de
l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour mieux veiller sur la bonne santé des pèlerins.

(MAP). DH---TRA. BW.

Pèlerinage: aucun cas d'épidémie n'a été enregistré cette année (officiel)
http://www.menara.ma/fr/2012/10/28/332741-pèlerinage-aucun-cas-dépidémie-na-été-enregistré-cette-année-officiel.html

Source de l'article
Un virologue saoudien renvoyé et menacé pour avoir ébruité un cas mortel
http://www.maxisciences.com/virus/un-virologue-saoudien-renvoye-et-menace-pour-avoir-ebruite-un-cas-mortel_art27255.html

Ce que je trouve d'assez perturbant, c'est le fait que l'on ne fasse pas confiance à des chercheurs,
mais plutôt à des specialistes (OMS) qui nous ont assuré qu'une pseudo pandémie de grippe (H1N1)
était sur le point d'éclater en lançant une campagne de vaccination sans précédent.

Vous allez dire que je vois le mal partout,
mais nous sommes en droit de se poser ce genre de question alors que ce virus est mortel.


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Dim 10 Mar - 11:14

Israel a lance une attaque terroriste massive sur les populations Arabes du Moyen Orient et d'Afrique du Nord. L'Algerie est frappee par le virus en ce moment, les services franco-israeliens sont responsables de sa dissemination au Maghreb.


Les Etats-Unis envoient 100 soldats au Niger, officiellement pour travailler 'avec les francais' contre 'les risques terroristes'. Il semble que ceci soit un avertissement et une mise en garde directe a Areva et a Hollande qui sont au pouvoir a Niamey. Car le Tchad, le Niger, la Guinee sont les cibles prioritaires pour l'Africom. L'administration Obama a demande a Hollande de se retirer de Bamako et d'y organiser des elections 'libres' rapidement, condition sine qua non pour l'envoi de troupes US au sol au Mali. Ca sent la poudre, les operations anti-francaises dans tout le Maghreb-Sahel notamment au Cameroune entre services occidentaux fait rage. La guerre entre anglo-saxons et le reliquat de l'ancien pre-colonial francais. La guerre est ouverte entre les USA et la France, mais egalement l'Angleterre, la Chine, l'Algerie, le Qatar et la Russie,
Le nouveau virus ' Coronavirus' a fait son apparition un peu avant la derniere attaque sur Gaza en Novembre 2012 dernier. Ce virus est le travail de recherches militaires, il a ete cree et developpe comme 'une arme visant des populations ethniques distinctes' par les laboratoires anglais (Porton Down), francais (Lyon, les laboratoires francais utilisent les populations du Maghreb comme des cobayes pour tester le virus qu'ils inoculent via les vaccins, censes combattre le virus), israeliens (Tel Aviv) et indiens a New Dheli, qui ont eux travaille 'sur la vectorisation' du virus et son transport par les moustiques et autres insectes. Ce virus de type SARS (SRAS en francais) frappe le monde Arabo-Musulman specifiquement. Les israeliens ont frappe la Mecque durant le dernier pelerinage, pendant l'attaque sur Gaza. Cette derniere generation de virus est transmissible d'humains a humains, le virus a tue plus de douzes personnes dans le monde, soit plus de la moitie des personnes infectees. Ceci est une attaque bio-terroriste sioniste visant uniquement les populations Arabes de la region MENA, qui precede le blitzkrieg israelien sur le Moyen Orient et le Maghreb-Sahel.
L'un des patients Musulmans infectes lors d'une visite a la Mecque est mort. Son fils a contracte le virus par son pere decede en Angleterre.



L'Organisation mondiale de la santé a identifié un nouveau virus comme le SRAS qui attaque les gens du Moyen-Orient décents et semble être spécifique à la race ; tout comme le SRAS original qui a été publié à Hong Kong et causé de nombreux morts. Syndrome respiratoire aigu sévère SRAS signifie.

La nouvelle épidémie de SRAS est semblable à l'original SRAS de 99,9 %.

QUI a officiellement déclaré: « compte tenu du fait qu'il s'agit d'un nouveau coronavirus, qui est actuellement en train d'obtenir des renseignements supplémentaires pour déterminer les incidences sanitaires de ces deux cas confirmés. »

Gregory Hartl, porte-parole dit

pour le moment, nous avons deux cas sporadiques, et il y a encore beaucoup de trous à remplir. » Hartl a admis qu'il n'est pas clair quant à la façon dont la nouvelle épidémie de SRAS s'étend et il y a un manque de preuves de transmission d'humain à humain. « Toutes les options possibles d'infection sont explorées dès maintenant. »

La première occurrence de record de ce nouveau SRAS a été trouvée au Qatar plus tôt ce mois-ci. La victime de cette bio-arme a été transférée dans un hôpital au Royaume-Uni pour contrôlée de surveillance et les échantillons ont été soumis à Health Protection Agency (HPA) pour d'autres tests de laboratoire. HPA a confirmé que ce coronavirus jamais-avant-vu était structurellement semblable au SRAS.

L'APH affirme qu'il n'y a pas immédiate "un sujet de préoccupation" mais ils admettent que "ce nouveau virus... est différente de celles qui ont déjà été identifiés chez l'homme. »

Une femme d'origine saoudienne est également décédé de la nouvelle épidémie de SRAS qui a été dépassé et étudié par les autorités de santé britanniques.

Peter Openshaw, professeur et directeur du Centre pour l'Infection des voies respiratoires à l'Imperial College de Londres, a déclaré que les responsables de la santé UK doivent être au courant de "aucune preuve de transmission d'humain à humain causant une maladie sévère serait très inquiétant et soulève le spectre d'une nouvelle épidémie de SRAS. L'espoir pour l'instant est que ces cas sont exposés juste très inhabituels d'une infection généralement bénigne, et que la détection et la surveillance virale est maintenant si bon que nous sommes ramasser les cas qui n'auraient pas été trouvées dans les temps précédents. »


Andrew Easton, virologiste à l'Université de Warwick Britannique, affirme que deux cas de cet nouvel SRAS rend l'enquête difficile et l'identification d'une menace globale impossible.

Les coronavirus sont une famille de virus qui couvrent encore le rhume. Le SRAS original a été identifié comme un coronavirus, comme on le soupçonne du nouveau virus du SRAS. QUI consiste à déterminer, grâce aux informations fournies par les autorités sanitaires de l'UK, combien d'une menace la nouvelle épidémie de SRAS deviendra.

Selon le gouvernement britannique, les indicateurs de la nouvelle épidémie de SRAS sont la fièvre, de toux et d'autres symptômes respiratoires. En fait, cela laisse la porte ouverte pour toute exposition révélatrice des nouveaux RAS, qui ouvriront la voie à une confusion publique.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le SRAS est apparu soudainement entre novembre 2002 et juillet 2003. Environ 8 098 personnes d'origine asiatique ont été infectés et 774 d'entre eux ont succombé au virus spécifique à la race.

SRAS, étant une maladie respiratoire, a pu « semences » et propagation assez rapidement de la Chine à Hong Kong début avec Carlo Urbani , qui a découvert le virus étrange et est décédé plus tard de lui.

Dr William Schaffner, Président de médecine préventive à l'Université Vanderbilt, explique: « il a fallu la flambée à Hong Kong et la propagation subséquente que porter à notre attention. La surveillance des virus qui causent la maladie, virus respiratoires en particulier, s'est amélioré énormément au cours des 10 dernières années dans le monde entier. Ce qui s'est passé ici démontre que. »

Le SRAS original était clairement un génétiquement créé bioweapon. Il avait épissé éléments d'humain, virus de la vache et de la souris qui n'est pas possible dans la nature. Coronavirus ne sautent pas d'espèces – comme qui infectent les animaux et la propagation à l'homme.




Un autre témoin signe est que le SRAS original ne correspondait pas à tous les virus connus. Au premiers responsables réclamé que c'était un virus A, puis un virus B.

Le gouvernement israélien sous contrôle sioniste a essayé d'identifier les gènes spécifiques portés par l'homme d'origine arabe afin de créer un bioweapon spécifique à la race qui secrètement s'exposerait aux populations arabes afin de commettre un nettoyage ethnique massif. Des sources anonymes de renseignement israéliens et américains a fait valoir qu'un bactérie/virus génétiquement modifié se développait comme une bio-arme qui pourrait se propager à travers l'air ou d'eau.
L'accent serait mis certaines communautés arabes. Dedi Zucker, membre du Parlement israélien a expliqué : "moralement, issu de notre histoire et de notre tradition et de notre expérience, une telle arme est monstrueuse et devrait être rejetée.

La défense israélienne, travailler avec un centre britannique de la défense à Porton Down affirme que cette bio-arme spécifique à la race est possible.

Et le nouveau virus du SRAS qui a été découvert à avoir effectué deux personnes d'origine arabe qui ont été prises au Royaume-Uni pour une analyse plus approfondie, il semble que cette arme-bio est une réalité.


http://occupycorporatism.com/new-sars-virus-attacks-arabs-created-by-israeli-and-british-bio-weapons-lab/

Texte traduit par google

Affaire à suivre de très prêt!



A Bientôt


_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Sam 23 Mar - 18:03

Nouvelle infection par le coronavirus proche du SRAS en Arabie saoudite (OMS)




Un nouveau cas confirmé d'infection par le coronavirus proche du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a été enregistré en Arabie Saoudite, a annoncé samedi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


L'agence onusienne a indiqué dans un communiqué que le ministère saoudien de la Santé l'avait informé que la personne infectée par le coronavirus n'avait souffert que d'une maladie bénigne.

Le patient "s'est rétabli et a quitté l'hôpital", a précisé l'OMS.

Cette personne avait été en contact avec un homme de 39 ans, qui avait développé des symptômes du coronavirus le 24 février et qui était décédé le 2 mars, a expliqué l'OMS.

Actuellement l'OMS ne dispose toujours pas d'assez information pour parvenir à des conclusions sur le mode et la source de transmission du coronavirus.

Le nouveau coronavirus - nCoV dans le jargon médical - a été détecté pour la première fois à la mi-2012.

Seize cas (dont neuf mortels) ont pour l'instant été enregistrés, dont neuf en Arabie Saoudite (six morts), deux en Jordanie (deux morts), quatre au Royaume-Uni (un mort) et un en Allemagne.

L'OMS a réitéré samedi ses appels à la vigilance à l'égard de cette grave infection respiratoire.



L'OMS travaille actuellement avec des experts internationaux et des pays où des cas ont été enregistrés pour évaluer la situation et étudier des recommandations de vigilance", a-t-elle indiqué.

Une épidémie de SRAS a causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003, déclenchant une alerte sanitaire à l'échelle mondiale. Le nouveau virus est cependant différent du SRAS, notamment parce qu'il provoque une insuffisance rénale rapide.


http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/806791/Nouvelle_infection_par_le_coronavirus_proche_du_SRAS_en_Arabie_saoudite_%28OMS%29.html


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Ven 10 Mai - 9:30

Coronavirus: trois cas suspects dans le Nord






Après un médecin et un patient, une infirmière qui a été en contact avec un homme de 65 ans contaminé par un nouveau virus provoquant de graves problèmes respiratoires, présente également des symptômes laissant craindre une éventuelle contamination, a indiqué vendredi l'Agence régionale de la santé du Nord-Pas-de-Calais (ARS).


Nous avons une troisième suspicion ce matin, avec une infirmière de Douai", a annoncé le docteur Sandrine Segovia Kueny, directrice générale adjointe de l'ARS, sur France Bleu Nord.

Le malade, qui est le premier cas avéré en France d'infection respiratoire aigüe lié au nouveau coronavirus, proche du Sras, avait séjourné au centre hospitalier de Douai (Nord) du 29 avril à la nuit de mercredi à jeudi, date de son transfert au CHRU de Lille.

Jeudi soir, l'ARS avait publié un communiqué annonçant que deux personnes ayant été en contact avec cet homme, qui avait passé une semaine à Dubaï du 9 au 17 avril, présentaient des symptômes nécessitant des tests.


Actuellement nous sommes en investigation autour de trois cas contacts", a souligné Mme Segovia Kueny: "ce ne sont pas des cas avérés pour l'instant". "Nous avons isolé, en nombre, les personnes qui avaient été contact avec le patient, tant des professionnels de santé que des patients, et nous avons une période d'incubation de dix jours", a-t-elle expliqué.

Les symptômes sont "respiratoires et fébriles", a-t-elle précisé: "on a une définition des cas extrêmement large pour faire des prélèvements et isoler toutes les personnes susceptibles d'avoir été en contact avec cette personne", a-t-elle expliqué.

Les résultats des tests pratiqués sur les cas suspects devraient être connus vendredi dans l'après-midi, a indiqué l'ARS à l'AFP. L'Agence régionale de santé du Nord-Pas-de-Calais avait annoncé mercredi le premier cas confirmé en France d'infection par le nouveau coronavirus, sur un homme de 65 ans, dont l'identité n'a pas été communiquée.

L'homme s'était présenté le 23 avril au centre hospitalier de Valenciennes (Nord), où il était suivi pour une maladie chronique. Il présentait des troubles digestifs et avait été placé en service de réanimation.

Ce service étant complet, il avait ensuite été transféré le 29 avril au centre hospitalier de Douai (Nord) où des troubles respiratoires avaient été constatés.


Son état de santé a nécessité la mise en place d'une assistance extra-corporelle pour prendre le relais de ses fonctions respiratoires. Il a dû par conséquent être transféré au CHRU de Lille, le seul établissement de la région pratiquant ce type de prise en charge médicale.

Le malade est placé dans une chambre d'isolement, en service de réanimation, dans un "état très sérieux mais stable", selon l'ARS.

Un homme d'une cinquantaine d'années qui avait partagé sa chambre à Valenciennes du 27 au 29 avril a à son tour présenté des troubles nécessitant une consultation spécialisée d'infectiologie, des prélèvements et une surveillance à l'hôpital en chambre individuelle, selon l'ARS.

Un médecin de 35 ans de l'hôpital de Valenciennes, qui avait été en contact avec le patient atteint du nouveau coronavirus, a présenté également des symptômes nécessitant son hospitalisation à Tourcoing (Nord) pour pratiquer des prélèvements, selon la même source.

Le premier cas français confirmé d'infection par le nouveau coronavirus survient dix ans après la pandémie de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère), partie de Chine, qui avait causé la mort de plus de 800 personnes et suscité l'inquiétude dans le monde. Des cas d'infection ont déjà été détectés en Arabie saoudite, en Jordanie, au Royaume-Uni et en Allemagne.


Au total, 33 cas confirmés dans le monde de ce nouveau coronavirus, ont été notifiés à l'OMS depuis septembre 2012 et 18 personnes en sont mortes, dont 11 en Arabie Saoudite.


http://fr.news.yahoo.com/coronavirus-troisi%C3%A8me-cas-suspect-nord-063005627.html



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus: surveillance rapprochée de toutes les personnes en contact

Message  09991 le Dim 12 Mai - 19:12

Coronavirus: surveillance rapprochée de toutes les personnes en contact




PARIS - Les personnes ayant été en contact avec les deux malades atteints par le nouveau coronavirus font l'objet d'une surveillance rapprochée des autorités sanitaires, a indiqué dimanche Marisol Touraine, estimant toutefois qu'il ne fallait pas susciter de l'inquiétude.

Nous avons deux cas, deux malades, nous faisons en sorte d'avoir des contacts avec toutes les personnes qui les ont approchés (...) nous sommes d'une très grande vigilance, a indiqué la ministre de la Santé lors d'une conférence de presse au siège de l'InVS à Saint-Maurice, près de Paris.

Mais les professionnels, les médecins considèrent qu'il n'y a pas lieu d'avoir une inquiétude excessive, a-t-elle ajouté.

Trois enquêtes sont actuellement menées par l'Institut de veille sanitaire sur les personnes de l'entourage du premier malade, de la deuxième personne atteinte à Lille et aussi des personnes qui ont participé au voyage organisé dans la péninsule arabique au cours duquel le premier malade a été atteint, a-t-elle dit



124 personnes en contact avec le premier malade ont été identifiées et contactées, a rappelé la ministre. Ce volet des investigations conduites par l'InVS est pratiquement achevée, a indiqué la directrice générale de cet institut, Françoise Weber.

Pour le deuxième cas positif, 38 personnes, essentiellement de son entourage, ont déjà été identifiées pour être ensuite contactées par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Mme Weber a indiqué qu'il leur était recommandé de suivre des mesures d'hygiène et de porter un masque en cas de survenue de symptômes grippaux. Ces 38 personnes seront contactées tous les jours pour savoir si elles déclarent des symptômes.

Parmi ce groupe, on compte un petit nombre de très proches en contact rapproché et prolongé avec le second malade, à qui les autorités de santé ont recommandé de rester à domicile.

Par ailleurs, 39 personnes de nationalité française ou belge qui ont participé du 9 au 17 avril au voyage dans les Emirats arabes unis auquel a participé le premier malade ont été contactées et aussi l'objet d'une surveillance de la part de l'InVs.

n'y a pas d'inquiétude particulière parmi ce groupe, car aucun n'a exprimé les symptômes du nCoV. Compte tenu des temps d'incubation, ils auraient dû déjà avoir symptômes s'ils avaient été infectés, a précisé Mme Weber.

L'InVS mène aussi une enquête avec l'aide de ce groupe de voyageurs pour savoir à quel moment le premier patient Français a pu être en contact avec des animaux porteurs du nCoV.

On pense que le réservoir de ce virus --diagnostiqué chez 34 personnes dans le monde dont plus de la moitié sont morts-- se trouve chez des animaux, en Arabie saoudite et dans des pays voisins. Une hypothèse est qu'il proviendrait de chauve-souris.

Le Pr Arnaud Fontanet, responsable de l'unité des maladies émergentes à l'Institut Pasteur a souligné les grandes similitudes de cette nouvelle menace avec l'épidémie de Sras, provoquée en 2003 par un autre virus de la famille des coronavirus, en Chine et en Asie avec un peu plus de 8.000 cas dont plus de 600 morts.

Dans les deux cas, les symptômes sont respiratoires et la transmission s'exerce par voie respiratoire et par contact rapproché, plutôt avec des postillons, a indiqué cet expert soulignant que, grâce notamment aux mesures de prévention prises à l'époque, il avait été possible de contenir la propagation du virus.




http://www.romandie.com/news/n/_Coronavirus_surveillance_rapprochee_de_toutes_les_personnes_en_contact_98120520131903.asp?




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus: six nouveaux cas en Arabie saoudite

Message  09991 le Mer 15 Mai - 20:55

Coronavirus: six nouveaux cas en Arabie saoudite




Six nouveaux cas de Coronavirus proche du SRAS ont été détectés en Arabie saoudite, où ce virus a déjà fait 15 morts, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

Deux nouvelles infections confirmées ont été enregistrées dans la province orientale, a-t-il précisé après avoir fait état plus tôt de quatre cas signalés dans cette même province où la majorité des personnes atteintes du virus ont été recensées.

Le ministère a souligné, sur son site, qu’il s’agissait de deux infirmières et qu’elles reçoivent un traitement adéquat.

Parmi les quatre cas mentionnés plus tôt, le ministère a parlé d’une personne guérie.

Une trentaine de personnes ont contracté le virus dans le royaume.

Le ministre de la Santé Abdallah Al-Rabia avait annoncé dimanche que 15 personnes étaient mortes du Coronavirus proche du SRAS près d’un an en Arabie saoudite.

Parmi les morts figure une fillette de neuf ans.


L’apparition de ce virus a provoqué un début de panique dans l’est de l’Arabie saoudite, les habitants se précipitant aux services d’urgence des hôpitaux au moindre signe de fièvre.

Le directeur général adjoint de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les affaires de sécurité sanitaire et d’environnement, Keiji Fukuda, s’est rendu dimanche dans le royaume à la demande de Ryad pour apporter des orientations et des recommandations face au coronavirus.

Les autorités saoudiennes ont eu recours aux conseils de spécialistes d’universités américaines et canadiennes, a précisé le ministère.

L’OMS ne dispose pas d’assez d’informations pour parvenir à des conclusions sur le mode et la source de transmission du coronavirus.

Une épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003, déclenchant une alerte sanitaire à l’échelle mondiale. (Afp)



Vue sur : http://www.alterinfo.net/notes/Coronavirus-six-nouveaux-cas-en-Arabie-saoudite_b5511664.html

Source original : http://www.algerie1.com/flash-dactu/coronavirus-six-nouveaux-cas-en-arabie-saoudite/


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Sam 15 Juin - 16:18


CORONAVIRUS NCoV-MERS: 58 cas, 33 décès et beaucoup d’inconnues









3 nouveaux cas confirmés d’infection humaine au coronavirus MERS-CoV, par le ministère de la Santé d’Arabie saoudite portent à 58 cas le nombre de cas confirmés en laboratoire, dont 33 décès. La communauté scientifique est « sur le pont », dans l’objectif du développement d’un vaccin, mais on ignore toujours les principaux facteurs de risque d’infection.






Ces 3 nouveaux cas confirment un profil plutôt âgé et l’existence de conditions médicales des personnes plus vulnérables au virus, mais comprennent aussi un décès chez un jeune homme de 21 ans.




A ce jour, les rapports de cas confirmés viennent de Jordanie, du Qatar, d’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis ; ainsi que d’Allemagne, Italie, Tunisie et Royaume-Uni et France, avec, pour ces 4 derniers pays, des cas de transmission locale limitée chez les patients qui n'avaient pas été au Moyen-Orient. Le ministère de la Santé d’Arabie Saoudite (MOH) a annoncé qu'elle vient d’achever son enquête sur l’éclosion de cas dans la région d’Al-Ahsa. Un groupe d’experts du Royaume d'Arabie saoudite et du Royaume-Uni, en collaboration avec des chercheurs de l'University College London (UCL) et du Wellcome Trust ont étudié les caractéristiques génétiques du virus et les scenarios possibles de mutation du virus. L’ensemble des données issues de ces études ont été mises en ligne afin d'accélérer la recherche sur un vaccin contre le nouveau coronavirus. Un virus qui représente toujours un challenge pour l’OMS et l’ensemble de la communauté scientifique, car, à ce jour, le mode d’infection, les principaux facteurs de risque d’infection et les facteurs de développement d'une maladie grave restent mal connus.







Sur la base de la situation actuelle, l'OMS encourage tous les États membres et leurs personnels de santé à poursuivre leur surveillance des infections respiratoires aiguës sévères (SARI), mais e recommande pas l'application de restrictions de voyage ou de commerce. L’OMS a cependant précisé récemment ses recommandations aux voyageurs, dont, en particulier le respect de règles d'hygiène alimentaire.





http://www.santelog.com/news/prevention-sante-publique/coronavirus-ncov-mers-58-cas-33-deces-et-beaucoup-d-inconnues_10602_lirelasuite.htm#lirelasuite




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Mar 15 Avr - 19:57

SRAS : l’Institut Pasteur a perdu des tubes contenant du virus




Dans le cadre des procédures d'inventaire habituelles, l’institut Pasteur a constaté la perte de tubes contenant des fragments du virus SRAS. Ces tubes n’auraient aucun potentiel infectieux.


Samedi soir, l'Institut Pasteur a diffusé un communiqué de presse expliquant avoir perdu des tubes contenant du virus du SRAS, la première maladie grave et transmissible à avoir émergé au XXIème siècle. L’épidémie, partie de Chine fin 2002, a éclaté au niveau mondial en 2003 faisant plus de 8000 cas et près de 800 morts.

Par conséquent, même si à priori l’information selon laquelle Pasteur aurait perdu des échantillons de ce virus inquiète, il n’y aurait cependant aucune menace infectieuse à craindre d’après les spécialistes.

. « L’institut Pasteur a, dans le cadre des procédures d'inventaire réglementaires habituelles, constaté la perte de tubes contenant des fragments du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), témoignant d'un défaut de traçabilité sur certains échantillons » explique l’institut dans un communiqué.





Une enquête déclenchée immédiatement par l’ANSM






Après avoir constaté cette perte et mené tout d’abord une enquête interne approfondie, l’Institut Pasteur indique avoir suivi la procédure réglementaire dans ce genre de situation, à savoir contacter les autorités sanitaires. Ainsi, il a donc contacté l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L’agence qui a elle par la suite, déclenché une enquête qui a donné lieu à des investigations sur place, dans le laboratoire concerné, du 8 au 12 avril.



Aucun risque infectieux pour la population


« Les tubes considérés n'ont aucun potentiel infectieux. Les experts indépendants, saisis par les autorités sanitaires, ont en effet qualifié de « nul » ce potentiel au regard des éléments disponibles et des éléments connus de la littérature sur la survie du virus SRAS » conclut le communiqué de l’Institut Pasteur.



http://www.pourquoidocteur.fr/SRAS---l-Institut-Pasteur-a-perdu-des-tubes-contenant-du-virus--6128.html







A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Mar 15 Avr - 21:42

La mystérieuse disparition de 2 349 tubes contenant du virus SRAS


Deux mille trois cent quarante-neuf tubes contenant des fragments du virus SRAS ont disparu d'un laboratoire de l'Institut Pasteur. | AFP/PHILIPPE LOPEZ

Comment 2 349 tubes contenant des fragments du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ont-ils pu disparaître d'un laboratoire de l'Institut Pasteur ? Et le coronavirus SRAS, potentiellement perdu dans la nature, pourrait-il faire de nouvelles victimes, onze ans après la pandémie qui avait infecté 8 000 personnes et causé la mort de plus de 800 malades ?

La réponse à la seconde question est claire : d'après le comité d'experts réuni à la demande du ministère de la santé, le risque infectieux est « nul » car les éprouvettes égarées ne contenaient qu'une partie du virus. Incomplet, celui-ci est inoffensif, y compris en cas de contact, de transmission aérienne ou d'ingestion.

Passée la question de la dangerosité, celle de savoir comment l'institution a pu perdre plusieurs milliers de tubes de SRAS demeure. Plus de deux mois après l'inquiétante découverte – et quelques jours après en avoir fait l'annonce officielle par communiqué de presse –, l'Institut Pasteur n'est toujours pas en mesure d'expliquer avec certitude ce qui a pu se produire
.



« UNE SITUATION INACCEPTABLE ET INCROYABLE »


Fin janvier, des membres du personnel effectuent l'inventaire annuel quand ils remarquent une anomalie. Dans le congélateur d'un laboratoire P3 – un type de laboratoire très sécurisé où sont manipulés des virus pouvant entraîner des pathologies graves – à l'endroit où auraient du se trouver 2 349 petits tubes de quelques centimètres de hauteur, il n'y a rien. Les échantillons inscrits dans la base de données sont introuvables.



Deux mois plus tard, Christian Bréchot, le directeur général de l'Institut Pasteur, reste sidéré :
« C'est une situation inacceptable et incroyable ! » Aussitôt après la constatation de l'absence des tubes, l'institut lance une enquête.

Pendant plusieurs semaines, le matériel, les personnes et les procédures sont passés en revue.
« On a cherché ces boîtes [les échantillons étaient disposés dans 29 boîtes] partout. On a repris les listes de toutes les personnes qui avaient travaillé ici depuis un an et demi, y compris les stagiaires. On a analysé les profils pour vérifier qu'il n'y ait pas eu de conflit », détaille le directeur général.

Cependant, l'hypothèse d'un acte malveillant est « hautement improbable » d'après Christian Bréchot. D'abord parce que la réglementation en matière de micro-organismes et toxines hautement pathogènes (MOT) – famille à laquelle appartient le SRAS – est très contraignante.



Christian Bréchot


« ON DOIT TOUT ENVISAGER »


Comme l'explique un chercheur qui souhaite garder l'anonymat, « quand on travaille sur les MOT, l'étiquetage des tubes est fait de telle manière qu'une personne étrangère au laboratoire, qui n'a pas accès à la base de données, ne peut pas savoir ce que les éprouvettes contiennent ».

Autre point qui discrédite la thèse d'une manipulation malveillante : on ne peut sortir d'un laboratoire classé P3 qu'en passant par un sas de désinfection. Le virus n'y aurait pas survécu. Et puis, plus simplement, il y a la question de l'accès. Sur les 2 500 personnes qui travaillent au sein de l'Institut Pasteur, seules 150 travaillent sur les MOT et ont accès aux différents laboratoires P3. Pour y entrer, il faut passer par le service personnel.

Malgré tous ces éléments, la piste d'un acte malveillant n'est pas complètement écartée à ce stade. L'institut a d'ailleurs déposé une plainte contre X. « On doit tout envisager », indique Christian Bréchot, même si d'après lui, l'hypothèse la plus probable est celle d'une erreur survenue lors d'un transfert entre deux congélateurs. Pour comprendre, il faut remonter à la fin de l'année 2012. A ce moment là, les 2 349 tubes de SRAS ont été changés de congélateur à cause d'un problème de décongélation.



« LES ÉCHANTILLONS ONT PU ÊTRE DÉTRUITS PAR INADVERTANCE »

L'institut a bien la trace des éprouvettes après le trajet aller, mais la faille pourrait se trouver au niveau du trajet retour :
: « Nous pensons qu'une erreur a pu se produire en mars 2013, lorsque les tubes ont réintégré le congélateur d'origine, explique le directeur. Les échantillons ont pu être détruits par inadvertance. Nous cherchons à savoir quand a eu lieu ce deuxième trajet.» Il s'agirait donc d'une erreur humaine, d'une personne qui aurait oublié de mentionner dans le cahier prévu à cet effet qu'elle avait jeté quelque chose.

Comme le prévoit la procédure, après l'enquête interne, l'Institut Pasteur a informé l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Celle-ci a ouvert à son tour une enquête la semaine dernière. Dans ce cadre, des scientifiques de l'institut ont été auditionnés. Les investigations de l'ANSM devraient permettre de pointer les dysfonctionnements en matière de traçabilité et de proposer des mesures correctives pour éviter que cette situation sans précédent ne se reproduise.


Elise Godeau




http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/15/la-mysterieuse-disparition-de-2-349-tubes-contenant-du-virus-sras_4401244_3224.html






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Lun 21 Avr - 20:50

Coronavirus MERS : nouveaux cas et début de panique en Arabie Saoudite  




Un étranger atteint du coronavirus MERS est décédé en Arabie saoudite et huit nouveaux cas de contamination ont été signalés, a annoncé dimanche le ministère de la Santé du Royaume. Le décès de cet homme de 45 ans dont la nationalité n'a pas été précisée porte à 68 le nombre de personnes tuées par cette maladie en Arabie saoudite, premier foyer du coronavirus MERS, apparu en 2012.



Parmi les huit nouveaux cas figurent deux femmes et trois hommes travaillant dans le secteur paramédical à Jedddah, deuxième ville du pays (photo) où la panique en raison de la propagation du virus a provoqué la fermeture des urgences du principal hôpital public la semaine dernière. Le ministre de la Santé, Abdallah al-Rabiah, a effectué samedi une tournée dans les hôpitaux de Jeddah pour tenter d'apaiser les craintes des habitants. Selon le ministère, 189 cas d'infection ont été recensés depuis l'apparition du virus, qui s'est d'abord développé dans l'est du royaume avant de se propager dans d'autres parties du pays. Dans son dernier bilan communiqué vendredi, l'OMS indique avoir été informée au total de 212 cas de contamination confirmés en laboratoire à travers le monde, dont 88 décès. Ce coronavirus appartient à la famille du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.





http://www.legeneraliste.fr/actualites/article/2014/04/13/coronavirus-mers-nouveaux-cas-et-debut-de-panique-en-arabie-saoudite_240361









A Bientôt


_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  09991 le Mar 20 Mai - 22:04

Virus du SRAS : la sécurité de l'Institut Pasteur pointée du doigt par deux ministres



SANTE - Dans une note confidentielle datée du 16 avril et, révélée en partie ce mardi par Mediapart, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, et Benoît Hamon, ministre de la Recherche accusent l'Institut Pasteur de négligences après la perte de 2349 tubes contenant des fragments du virus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). Une enquête est en cours.



Marisol Touraine

"Forte probabilité de destruction non ordonnée par les responsables et sans traçabilité, ( ) congélateurs non sécurisés, absence de vidéosurveillance, archives non disponibles le week-end". Voilà l'extrait d'une note confidentielle au vitriol visant l'institut Pasteur, datée du 16 avril et signée par Marisol Touraine et Benoît Hamon.



Benoit Hamon


Révélé ce mardi par le site d'information Mediapart, cet écrit des deux ministres pointe du doigt les négligences au sein du célèbre Institut, relevées au cours d'une inspection de l'Agence Nationale de la sécurité et du médicament (ANSM). La visite surprise était survenue après que l'établissement a signalé, le 13 avril, la perte de 2349 tubes contenant des fragments du virus du SRAS, syndrome respiratoire aigu sévère. Les tubes étaient conservés dans un congélateur. Leur perte avait été constatée en janvier 2014 lors d'un inventaire mais signalée seulement deux mois plus tard à l'ANSM.

http://www.mediapart.fr/journal/france/200514/virus-sras-deux-ministres-accusent-linstitut-pasteur-de-negligences?page_article=1


Des laboratoires à haut risque


Joint par metronews, le ministère des Affaires Sociales n'a pas répondu à nos appels. L'institut Pasteur, qui a porté plainte contre X en avril, s'est lui contenté de dire qu'"une enquête était en cours" et n'a pas souhaité faire de commentaire sur la note ou sur  les anomalies relevées.

Lorsqu'il avait annoncé la perte des tubes, l'Institut avait indiqué qu'ils n'avaient "aucun potentiel infectieux". Aujourd'hui toutefois, ce ne sont pas ces tubes qui posent problème, mais le fait qu'un tel événement ait pu survenir dans un laboratoire P3 de haute sécurité de l'institut, laboratoire où sont manipulés des "MOT" (micro-organismes et toxines), potentiellement très dangereux
.


http://www.metronews.fr/info/fragments-du-virus-du-sras-egares-l-institut-pasteur-porte-plainte/mndm!CRJVvDT5ArDQ/





http://www.metronews.fr/paris/virus-du-sras-la-securite-de-l-institut-pasteur-pointee-du-doigt-par-deux-ministres/mnet!HSJBMRQT0V10Y/






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un nouveau virus proche de celui du Sras

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum