J'ai un énorme contentieux avec la modernité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai un énorme contentieux avec la modernité

Message  Silver Wisdom le Mer 17 Oct - 7:22

Bonjour à tous,

J'ai un énorme contentieux avec la modernité

Je ne partage pas l'idée selon laquelle l'économie de marché à sorti le monde de la précarité.
Je suis témoin du contraire. Dans cette oasis du Sud algérien où j'ai grandi, j'ai vu une petite société
pastorale bouleversée par l'arrivée de l'industrie houillère.


Mon père, qui faisait chanter l'enclume pour entretenir les outils des cultivateurs,
a dû fermer son atelier pour s'abîmer dans les entrailles de la terre.
Au Nord comme au Sud, des hommes ont été consignés pour faire grossir un capital financier
dont ils n'avaient que des miettes. Ils y ont perdu leur liberté, leur dignité, leurs savoir-faire.

J'avais 20 ans quand j'ai réalisé que la modernité
n'était qu'une vaste imposture.



Agro-écologiste, fondateur de l'association Terre et humanisme, Pierre Rabhi, 69 ans,
auteur notamment du Manifeste pour la Terre et l'humanisme (Actes Sud) est aussi l'inventeur
de l'expression « sobriété heureuse ». Une tentative pour dépasser l'opposition, souvent stérile,
entre le développement durable, trop galvaudé, et la décroissance, irréaliste.

Pierre Rabhi et la sobriété heureuse
http://spinescent.blogspot.fr/2008/11/pierre-rabhi-et-la-sobrit-heureuse.html

Je n'ai cessé, depuis, de rechercher les moyens d'échapper au salariat, que je considère, à tort ou à raison,
comme facteur d'aliénation. C'est ainsi que je suis devenu "paysan agroécologiste sans frontières".
Depuis trente ans, j'enseigne en Afrique des techniques que j'ai débord expérimentées sur notre ferme ardéchoise.
Je rencontre des agriculteurs pris dans le traquenard de la mondialisation.

Des hommes à qui l'on a dit : "Le gouvernement compte sur vous pour produire des devises
avec des denrées exportables. Vous devez cultiver plus d'arachide, de coton, de café.
Il vous faut pour cela des engrais, des semences, des pesticides." Dans un premier temps,
on leur distribue gratuitement. Cadeau empoisonné. Car, à l'évidence, la terre est dopée et la récolte
est plus abondante. Impressionné, le paysan retourne à la coopérative. Cette fois, les produits miracles
sont en vente, à prix indexé sur celui du pétrole qui a servi à produire des engrais.

"Tu n'as pas d'argent ?
On va te les avancer et on déduira de la vente de ta récolte."


« La finalité humaine n’est pas de produire pour consommer, de consommer pour produire
ou de tourner comme le rouage d’une machine infernale jusqu’à l’usure totale.
C’est pourtantà cela que nous réduit cette stupide civilisation où l’argent prime sur tout
mais ne peut offrirque le plaisir. Des milliards d’euros sont impuissants à nous donner la joie,
ce bienimmatériel que nous recherchons tous, consciemment ou non,
car il représente le biensuprême, à savoir la pleine satisfaction d’exister. »
Le paysan sahélien qui cultivait un lopin familial se retrouve alors propulsé par la loi du marché
dans la même arène que le gros producteur de plaines américaines ; endetté, puis insolvable.
On a ainsi provoqué une misère de masse, bien au-delà de la pauvreté.

« La restauration de la terre nourricière ne devrait plus être considérée comme étant
de laseule compétence et responsabilité des professionnels de la terre. Chaque citoyen peut,
et je dirais doit, contribuer à cette oeuvre de sauvegarde de l’humanité et de la nature,
soignant, pansant, animant un fragment de la terre commune pour son bien-être propre
et parconséquent celui de la communauté terrestre. »
Le travail que nous faisons au Burkina Faso, au Maroc, au Mali et, depuis peu, au Bénin et en Romanie,
consiste à affranchir les agriculteurs en leur transmettant des savoir-faire écologiques
et en réhabilitant leurs pratiques traditionnelles.

Pendant des siècles, on a su travailler la terre sans intrants et sans la crise qui affecte aujourd'hui
même les pays dits prospères. Je réfléchis à la création d'un modèle qui s'appellerait
"un hectare, une famille, un habitat". Demain, on ne pourra plus assurer les retraites, les indemnités de chômage.
Il faudra réapprendre à vivre avec un potager, un verger, un clapier, un poulailler, une ruche et des petits ruminants. Retrouver une performance qui ne se fonde pas sur une croissance illusoire
mais sur la capacité à satisfaire ses besoins avec les moyens les plus simples.

« Désormais, la plus haute, la plus belle performance que devra réaliser l’humanité
sera de répondre à ses besoins vitaux avec les moyens les plus simples et les plus sains.
Cultiver son jardin ou s’adonner à n’importe quelle activité créatrice d’autonomie sera considéré
comme un acte politique, un acte de légitime résistance à la dépendance
et à l’asservissement de la personne humaine. »
Pierre Rabhi
Source de l'article
J'ai un énorme contentieux avec la modernité
http://www.pierrerabhi.org/blog/index.php?post/2011/01/14/Jai-un-enorme-contentieux-avec-la-modernite

Vu sur : Le Blog de Résistance 71

Source des citations (pdf)
Les citations de Pierre Rabhi
http://www.fondationpierrerabhi.org/download/citations-de-pierre-rabhi.pdf

Ce billet représente exactement ce à quoi j’aspire.
Malheureusement, peu de personne en sont conscientes.


A lire également sur ce forum


La permaculture renverse les dogmes de l'agronomie traditionnelle
http://ledormeur.forumgratuit.org/t263-la-permaculture-renverse-les-dogmes-de-l-agronomie-traditionnelle?highlight=permaculture

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie et écologie, une nouvelle vision de notre société

Message  Silver Wisdom le Mer 21 Nov - 10:04

Bonjour à tous,

Philosophie et écologie, une nouvelle vision de notre société



Pierre Rabhi nous propose sa vision d'une société durable basée sur l'approche environnementale
et remettre l'humain à la fois au coeur de la société et de son environnement pour vivre pleinement "la sobriété heureuse".



Pierre Rabhi parle de sa vision du monde... par onpassealacte

Le Mouvement de l'Ecologie Profonde (Deep Ecology)

L’écologie profonde est un mouvement philosophique holistique qui rassemble les sciences de pointe, la philosophie,
la spiritualité et l’action pour aborder l’éthique de l’environnement. Mais c’est également un mouvement social qui cherche les manières
et les moyens de créer une culture humaine viable, soutenable, vivant dans une harmonie équilibrée avec la Terre.
L’écologie profonde se préoccupe de mettre en œuvre les changements nécessaires pour que les générations futures
de toutes les espèces puissent s’épanouir sur cette planète, et pour que l’évolution puisse continuer à révéler ses merveilles.

Le Mouvement de l'Ecologie Profonde
http://www.terreveille.be/ecologie-profonde

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Jeu 3 Avr - 13:35, édité 1 fois (Raison : Modification lien vidéo)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire

Message  Silver Wisdom le Jeu 13 Déc - 8:58

Bonjour à tous,

Si nous nous accrochons à notre modèle de société,
c’est le dépôt de bilan planétaire


Quelle société voulons-nous aujourd’hui construire ?
« La croissance est un problème, pas une solution », affirme Pierre Rabhi, paysan-philosophe.
Face à la disparition des questions écologiques dans le débat politique, et à la frénésie marchande qui nous a pris en otages,
il invite à repenser la vie sur un mode à la fois « sobre et puissant ». Et à inventer, pour éviter des explosions sociales
et un chaos généralisé, un autre modèle de civilisation.




Source et suite de l'article
Pierre Rabhi : « Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire »
http://www.bastamag.net/article2370.html

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Rabhi invité au colloque TerrEthique

Message  Silver Wisdom le Sam 9 Fév - 8:52

Bonjour à tous,

Je vous propose trois vidéos qui datent un peu (fin 2011) sur cet homme qu'est Pierre Rabhi et sa vision de notre monde.

Pierre Rabhi invité au colloque TerrEthique

La question alimentaire soulève des problèmes complexes
(économiques, juridiques, politiques, scientifiques, écologiques…) aux conséquences souvent dramatiques :
malnutrition et émeutes de la faim nous le rappellent quotidiennement.


Pourtant la résolution de ces problèmes sera en définitive moins technique qu’éthique. En effet, si nous pouvons raisonnablement
imaginer disposer des instruments et méthodes pour gérer durablement et équitablement les ressources alimentaires mondiales,
c’est la façon dont nous les mettrons en œuvre qui sera déterminante : elle dépendra de notre capacité de transformer
notre rapport au monde, c’est-à-dire à nous-mêmes, aux autres et à la planète.

Une petite histoire de l’espèce humaine

Mais ces raisons d'espérer ne doivent pas masquer des dégradations continues,
qui nous invitent à nous interroger sur ce qu'est l'espèce humaine et sa vocation.

Mise en ligne le 30 nov. 2011 par TerrEthique

L’humanité asservie à un modèle unique : la compétition

Pourtant, les graines d'humanisme existent,
mais elles sont étouffées par un modèle d'antagonisme généralisé.

Mise en ligne le 30 nov. 2011 par TerrEthique

L’agroécologie, une proposition universelle

Pourtant, les réponses semblent bel et bien déjà là :
pour Pierre RABHI, la principale réponse s'appelle « agroécologie » ou écologie globale

Mise en ligne le 30 nov. 2011 par TerrEthique

Source de l'article
Pierre Rabhi invité au colloque TerrEthique : extraits
http://www.agoravox.tv/actualites/environnement/article/pierre-rabhi-invite-au-colloque-37886

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Retour aux sources avec Pierre Rabhi

Message  Silver Wisdom le Mar 12 Mar - 7:54

Bonjour à tous,

Retour aux sources avec Pierre Rabhi



Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne,
Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agriculture biologique.


Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles
à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. Auteur, philosophe et conférencier,
il appelle à l'"insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis
un enfer de souffrances et de destructions. Devant l'échec de la condition générale de l'humanité et les dommages considérables
infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l'importance vitale de notre terre nourricière
et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ».


Retour aux sources avec Pierre Rabhi par mansan




Un jour, dit la légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.
Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :

« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :
« Je le sais, mais je fais ma part. »
Le plan des Colibris (pdf)
http://www.reporterre.net/IMG/pdf/Plan_des_colibris.pdf
A lire également
Document : la feuille de route vers la « sobriété heureuse »
http://www.rue89.com/rue89-planete/2013/01/30/document-la-feuille-de-route-vers-la-sobriete-heureuse-239140

La décroissance (et la sobriété heureuse) comme alternative à la crise
http://gensol.arte.tv/blog/2012/10/03/la-decroissance-et-la-sobriete-heureuse-comme-alternative-a-la-crise/

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Rabhi – Les Clés du paradigme…

Message  Silver Wisdom le Lun 18 Mar - 9:48

Bonjour à tous,

Pierre Rabhi – Les Clés du paradigme…



Alors que sort en salles Pierre Rabhi, au nom de la terre, un documentaire de Marie-Dominique Dhelsing,
Juan Massenya est allé à la rencontre du philosophe-agriculteur pour la collection Empreintes.
Qu’il échange avec le moine bouddhiste Matthieu Ricard et l’actrice Marion Cotillard
ou donne des conférences en Afrique ou ailleurs, Pierre Rabhi poursuit inlassablement son labeur
pour la préservation de la planète. Humour et simplicité aussi.


Depuis sa maison ardèchoise, le philosophe, humaniste et pionnier de l'agro-écologie, se raconte à Juan Massenya.
Né en 1938 en Algérie, converti au christianisme, Pierre Rabhi acquiert très tôt la conviction que la croissance
n'est pas un modèle de développement inéluctable et que la faim dans le monde n'est pas une fatalité.

Extraits

Plutôt que de percevoir la Terre comme une magnifique oasis, prometteuse de tout ce qui peut réjouir le corps, le cœur,
l’esprit, nous l’avons ravalée à un gisement de ressources à épuiser jusqu’au dernier arbre, au dernier poisson.


Au moment de ma conversion, j’ai choisi le prénom de Pierre. C’était le premier disciple de Jésus
et l’aspect "fondement” de la pierre me plaisait assez. […] A l’heure actuelle, je ne suis ni musulman ni chrétien,
mais j’ai gardé en moi probablement les valeurs de l’une et de l’autre religion. 


Notre vie, c’est le bien et le mal cheminant ensemble.

Je me suis amusé à faire l’itinéraire d’un être humain dans la modernité. De la maternelle à l’université, on est enfermé :
on appelle cela le bahut. Ensuite, tout le monde travaille dans des boîtes, des petites, des grandes.
Même pour s’amuser, on va en boîte. Et on y va comment ? Dans sa caisse ! […] Ce système-là, je n’ai pas pu y souscrire.


L’agriculture est une formidable leçon de vie parce qu’elle est initiatique :
on ne peut pas faire n’importe quoi à n’importe quel moment. […]
Cela amène la patience, l’anticipation, un apaisement aussi.


Quelle planète laisserons-nous à nos enfants, mais aussi quels enfants laisserons-nous à la planète ?

Empreintes - Pierre Rabhi - Les clés du paradigme par --Near-

Bonus (ou rappel) pour ceux n’ayant toujours pas compris que nous fonçons droit dans le mur :


There's no Tomorrow par --Near-

Sources du billet
Empreintes : Pierre Rabhi – Les Clés du paradigme…
http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-11-2013/articles/p-17746-Pierre-Rabhi-Les-Cles-du-paradigme-.htm
Empreintes - Pierre Rabhi, les clés du paradigme
http://www.agoravox.tv/actualites/environnement/article/empreintes-pierre-rabhi-les-cles-38320

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un énorme contentieux avec la modernité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum