Les recherches vont reprendre sur le virus mutant H5N1 après un an de controverse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les recherches vont reprendre sur le virus mutant H5N1 après un an de controverse

Message  Silver Wisdom le Jeu 24 Jan - 7:21

Bonjour à tous,

Les recherches vont reprendre sur le virus mutant H5N1
après un an de controverse


Les recherches sur un virus mutant de la grippe aviaire H5N1, interrompues il y a un an après une controverse
sur les risques d'utilisation par des bioterroristes, vont reprendre prochainement, selon les chercheurs concernés.



Après six mois de controverses, les découvertes de chercheurs sur la mutation du virus H5N1
ont finalement été publiées mercredi. Ce nouveau virus, aussi contagieux que la grippe, serait largement plus mortel.

Le virus mutant du H5N1 fait trembler la communauté internationale
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/le-virus-mutant-du-h5n1-fait-trembler-la-communaute-internationale_1110986.html

La polémique était née à la fin 2011 après l’annonce par deux équipes, l’une américaine et l’autre néerlandaise,
de la création en laboratoire de mutations du virus H5N1 capables, pour la première fois, de se transmettre facilement entre mammifères.
Le virus H5N1, essentiellement présent parmi la volaille d’élevage et les oiseaux sauvages, est très dangereux pour l’homme avec un taux
de mortalité de 60%. Il a fait 360 morts environ depuis son apparition en 2003 car il se transmet difficilement entre êtres humains.
Le but de ces recherches, financées partiellement par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH), était de comprendre
si ce virus pouvait muter en une version capable de se transmettre facilement par voie aérienne entre humains.




(...)
Le professeur John Oxford, un expert de la grippe au Queen Mary College de l’université de Londres est d’accord:
“L’étude de Fouchier est un grand service qu’il nous a rendu parce qu’elle nous rappelle la finesse de la barrière
entre un virus bénin H5N1 et un qui pourrait être beaucoup plus contagieux. Les quelques 120 laboratoires de l’OMS
à travers le monde pourront utiliser la séquence ADN pour identifier et arrêter la propagation de toutes nouvelles variantes du H5N1.”

La souche de la variante créée en laboratoire du virus mortel de la grippe aviaire H5N1,
qui peut maintenant être transmis par la toux et les éternuements, a fait quelques unes fin Novembre.

(...)

Bioterror scare: Killer flu recipe will go viral?
http://rt.com/news/killer-flu-virus-lid-515/
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Documentation


Airborne Transmission of Influenza A/H5N1 Virus Between Ferrets (pdf)
http://www.sciencemag.org/content/336/6088/1534.full.pdf?sid=f7b518b0-ffb3-4470-ac5e-3174592a74af
Mais en novembre 2011, le Bureau national américain de la science pour la biosécurité (NSABB) avait demandé Science
et à Nature de ne pas publier les résultats de ces travaux, évoquant le risque de bioterrorisme. Les résultats avaient finalement
été publiés en mai et juin dernier. En janvier 2012, les chercheurs avaient annoncé un moratoire volontaire de 60 jours,
qui a finalement duré un an, pour leur donner le temps d’expliquer l’intérêt de leurs travaux en terme de santé publique
et de prendre les mesures de sécurité nécessaires. Toutes les conditions sont désormais remplies, a expliqué Ron Fouchier,
l’un des chercheurs qui travaille pour le Centre médical Erasmus au Pays-Bas lors d’une conférence de presse par téléphone,
tandis que John McCauley, un responsable de l’OMS a estimé que les mesures de sécurité prises étaient satisfaisantes.


Un article portant sur la création en laboratoire d'un inquiétant virus mutant de la grippe aviaire H5N1
a été publié mercredi. Il a été divulgué malgré une controverse sur les risques d'utilisation par des bio-terroristes.

Virus H5N1 : Une future arme bio-terroriste ?
http://www.francesoir.fr/actualite/sante/le-virus-h5n1-future-arme-bio-terroriste-219657.html

Le risque le plus important serait de ne pas faire les recherches qui pourraient nous aider à mieux gérer une pandémie,
a estimé pour sa part un autre chercheur, Yoshihiro Kawaoka, de l’Université de Tokyo. L’équipe de Kawaoka avait testé
le virus mutant H5N1 sur six furets, un mammifère couramment utilisé dans les laboratoires de recherche en raison de sa proximité
avec l’homme. Les furets infectés avaient transmis le virus par voie aérienne à d’autres furets, mais aucun d’entre eux n’en était mort.

Source de l'article
Les recherches vont reprendre sur le virus mutant H5N1 après un an de controverse
http://www.romandie.com/news/n/_Les_recherches_vont_reprendre_sur_le_virus_mutant_H5N1_apres_un_an_de_controverse53230120132005.asp?

Vu sur : Les Moutons Enragés

A lire également
Virus : découverte d'une nouvelle variante du H5N1 « hautement pathogène », doit-on s'inquiéter ?
http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=2&idrub=11&id=909

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum