La faille du New Madrid (ceinture du feu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La faille du New Madrid (ceinture du feu)

Message  09991 le Dim 3 Fév - 10:21

La Faille du New Madrid (ceinture du feu)





Description

La ceinture de feu compte 452 volcans, soit 75 % des volcans émergés de la planète, qu'ils soient actifs ou éteints. Cette concentration s'explique par la subduction de plaques océaniques (principalement les plaques Nazca, Cocos, Juan de Fuca et Pacifique) sous des plaques moins denses (principalement sud-américaine, caraïbe, nord-américaine, d'Okhotsk, philippine et australienne). Le volcanisme de subduction donne le plus souvent naissance à des volcans gris.

Le jeu de ces plaques tectoniques est aussi à l'origine de fréquents séismes (90 % des tremblements de terre et 80 % des plus grands tremblements).

Les volcans de la ceinture de feu du Pacifique sont donc principalement des volcans de subduction, qui s'organisent en arcs volcaniques continentaux (chaînes ou cordillères volcaniques) pour les volcans de marge continentale (Amérique), ou en arcs volcaniques insulaires.

La ceinture de feu du Pacifique fait partie des trois zones d'activité sismique les plus importantes de la planète, avec la dorsale médio-atlantique et la ceinture alpine.



Dans le sens anti-horaire, de la pointe méridionale de l'Amérique du Sud à la Nouvelle-Zélande, ces arcs continentaux et arcs insulaires sont:

Amériques la zone volcanique australe des Andes dans l'extrême sud de l'Argentine et du Chili ;
la zone volcanique sud des Andes dans le centre-ouest de l'Argentine et le centre du Chili ;
la zone volcanique centrale des Andes dans le nord-ouest de l'Argentine, le nord du Chili, la Bolivie, et le sud-est du Pérou ;
la zone volcanique nord des Andes dans le centre de l'Équateur et le sud-ouest de la Colombie ;
les volcans d'Amérique centrale du Panama au Guatemala en passant par le Costa Rica, le Nicaragua et le Salvador ;
la cordillère néovolcanique dans le sud du Mexique ;
les volcans du sud-ouest des États-Unis ;
l'arc volcanique des Cascades dans l'ouest des États-Unis ;
les volcans de l'ouest du Canada ;
les volcans du sud-est et du centre de l'Alaska dans le nord-ouest des États-Unis ;
la chaîne aléoutienne en Alaska dans le nord-ouest des États-Unis ;
les îles Aléoutiennes en Alaska dans le nord-ouest des États-Unis ;

Asie la péninsule du Kamtchatka dans l'est de la Russie :
les îles Kouriles dans l'est de la Russie ;
l'archipel japonais ;
l'archipel de Nanpō dans le sud-est du Japon ;
les îles Mariannes (appartenant aux États-Unis) ;
les îles Ryūkyū dans le sud-ouest du Japon ;
les Philippines ;
les îles de la Sonde dans l'ouest et le sud de l'Indonésie ;
les volcans du nord-est des Célèbes dans le centre de l'Indonésie ;
les volcans de l'ouest d'Halmahera dans l'est de l'Indonésie ;
les volcans des îles Tanimbar dans l'est de l'Indonésie ;

Océanie l'archipel Bismarck dans l'ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
les volcans des monts Bismarck dans le centre et le sud-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
les îles Salomon dans l'ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux Salomon ;
le Vanuatu ;
les Tonga ;
les îles Kermadec dans le nord de la Nouvelle-Zélande ;
la Nouvelle-Zélande.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ceinture_de_feu_du_Pacifique








15 signes qui montrent que la ceinture de feu est en train de se réveiller






Alors que la plupart du monde regarde ailleurs, la ceinture de Feu est discrètement en train de se réveiller. Au cours des deux derniers mois, il y a eu une série régulière d’éruptions volcaniques et de tremblements de terre qui ont eu lieu le long du périmètre de l’océan Pacifique. Mais puisque aucun d’entre eux n’est survenu près d’une zone densément peuplée, nous n’en avons pas vraiment beaucoup entendu parler dans les médias.
Mais si l’activité le long de la ceinture de feu continue d’augmenter, il est inévitable qu’un événement majeur surviendra à proximité d’une grande ville à un moment donné. Quand cela arrivera, le monde entier s’intéressera de nouveau à la ceinture de Feu.

Environ 90 pour cent de tous les tremblements de terre et environ 75 pour cent de toutes les éruptions volcaniques se produisent le long de la ceinture de feu. Toute la côte ouest des États-Unis se trouve le long de la ceinture de feu et un vaste réseau de failles passe sous la Californie, l’Oregon et l’état de Washington. Heureusement, la côte ouest n’a pas connu d’ événements sismiques terribles dans ces dernières années, mais les scientifiques nous assurent que cela va changer à un moment donné. Il est donc important de prendre connaissance des rapports d’activité en augmentation.

Ces derniers se produisent tout le long du bord de l’océan Pacifique. Les habitants des zones côtières de quatre continents différents se rendent compte qu’un événement majeur le long de la ceinture de feu pourrait fondamentalement changer leur vie en un instant.

La quasi-totalité des pires tremblements de terre de l’histoire moderne ont eu lieu le long de la ceinture de feu. Lorsque la ceinture de feu est très active, c’est une affaire de prémiére importance. C’est pourquoi tant de gens sont inquiets que la ceinture de feu semble rentrer dans une période d’activité accrue.

Ce qui suit sont 15 signes que le Ring of Fire se réveille alors que nous nous dirigeons vers 2013 …

N ° 1 Mont Lokon, qui est situé en Indonésie, est entré en éruption plus de 800 fois depuis Juillet. Lundi dernier les cendres volcaniques provenant du volcan ont atteint une hauteur de 10.000 pieds.

N° 2 Une “alerte orange” a été émise pour les villes et les villages à proximité du volcan Tungurahua en Equateur. Mardi dernier, il est entré en éruption projetant de la lave jusqu’à un demi-mile au-dessus de son cratère.

N ° 3 Des coulée de lave jaillissent toujours du volcan Tolbachik qui est situé sur la péninsule du Kamchatka, en Sibérie.

N ° 4 De la lave et des cendres continuent de jaillir du volcan Fuego au Guatemala.

N ° 5 Mardi, un panache de cendres de plus de 2,5 kilomètres de haut s’est élevé du volcan Paluweh en Indonésie.

N ° 6 Mardi dernier, on comptait une moyenne d’environ 4 séismes par heure au volcan Popocatépetl au Mexique.

N ° 7 Des scientifiques ont récemment découvert “l’un des plus étranges volcans du monde” sur le plancher océanique au large de la côte de Baja, au Mexique.

N ° 8 Le Mt. Fuji (situé pas trop loin de Tokyo, Japon) est en sommeil depuis environ 300 ans, mais ces derniers mois il a eu des signes croissants d’activité. Une étude récente a constaté qu’une “chambre magmatique sous la montagne subi une pression immense”, et un éminent scientifique estime que le mont. Fuji pourrait donner lieu à «une grande éruption explosive”. Les autorités ont été alarmées quand un tunnel menant au mont. Fuji s’est effondré le 2 Décembre, tuant 9 personnes.

N ° 9 Les scientifiques mettent en garde qu’il y a une très dangereuse accumulation de magma sous un grand nombre des 110 volcans actifs du Japon.

N ° 10 Un séisme de magnitude-6.1 a frappé la côte de Sulawesi, en Indonésie, lundi.

N ° 11 Un séisme de magnitude-6.0 a frappé la région de Nouvelle-Bretagne en Papouasie-Nouvelle-Guinée, ce samedi.

N °12 Un séisme de magnitude de 6,5 a frappé le golfe de l’Alaska à la mi-Novembre.

N °13 Un tremblement de terre de magnitude 7,3 a frappé le Japon plus tôt ce mois-ci.

N ° 14 Il y a eu une augmentation substantielle de l’activité sismique dans la région de la caldeira de Long Valley en Californie, et les autorités nous disent qu’il y a bien des mouvements de magma dans cette zone.

N ° 15 Récemment sur une période de cinq semaines, plus de 170 tremblements de terre importants ont été détectés dans une ville au Chili. Cette ville est maintenant appelé «l’un des endroits où cela secoue le plus sur terre.

Tous ces événements se sont produits le long de la ceinture de feu.
http://endoftheamericandream.com/archives/15-signs-that-the-ring-of-fire-is-waking-up-as-we-head-into-2013

Traduction : http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/


4 puissants séismes indiquent que l’anneau de feu est en train de s’agiter

Un article qui date de 2 jours, entre temps d'autres séismes ont eu lieu dans cette zone notamment celui d'Hokkaïdo au Japon (Mag 6,9).



L"anneau de feu" du Pacifique a été très agité au cours de la journée du 30 janvier, produisant quatre gros tremblements de terre, sans compter un tremblement de terre 5.9 qui a frappé peu après la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

La région centre-nord du Chili a été la premiere à sentir la colère de l'anneau quand un séisme de magnitude 6,8 a explosé à environ 15h15 HNE, localisé à environ 40 km au nord de Vallenar, la capitale de la Province Huasco , les rapports indiquent qu'il a secoué les bâtiments aussi loin que Saint-Jacques à près de 600 km vers le sud, et plus proche de l'épicentre, certains bâtiments de zones à faible revenu de Vallenar ont vu leurs murs s'effondrer.

Selon une dépêche de Reuters, une femme est morte d'une crise cardiaque peu de temps après le séisme.

Les îles Salomon, dans le Pacifique sud, furent les suivantes quand deux forts tremblements de terre, de magnitude 6,0 et 6,2 sur l'échelle de Richter ont frappé à l'est de l'île de Nuendo à 6:03 pm EST. Aucun rapport de dommages matériels ou corporels ne nous est parvenu pour l'instant, mais la région est peu peuplée, avec Lata, une commune d'un peu plus de 550 habitants située au nord-ouest de Nuendo qui est la plus proche de l'épicentre du séisme de magnitude 6,0 situé au large de la côte sud de l'Alaska.

Enfin, ce matin, à 4:53 h HNE, un tremblement de terre de magnitude 6.0 a secoué une région déjà frappée le long de la pointe sud de l'Alaska. Le Centre des séismes de l'Alaska semble indiqué que le tremblement de terre d'aujourd'hui est une réplique de la magnitude 7,5 tremblement de terre qui a secoué cette même région le 5 Janvier, et il est situé juste au nord de l'endroit où un séisme de magnitude 7,7 a secoué Haida Gwaii (îles de la Reine-Charlotte) en Octobre de l'année dernière.

Ni dommages, ni victimes n'ont étés signalés à la suite de ce dernier tremblement de terre. Bien que les séismes dans le «cercle de feu» sont connus pour déclencher des tsunamis, aucune alerte n'a été sonnée à la suite de l'un de ces quatre événements. Ces tremblements de terre se produisent en succession relativement rapide, séparés par des distances de milliers de kilomètres ce qui souligne à quel point l'activité du cercle de feu est importante et à quel point ils peuvent être imprévisibles. Bien que des efforts aient étés faits pour mettre en place des systèmes d'alerte précoce, la prévision fiable des séismes demeure un objectif idéaliste.


En suplément.


Un violent séisme s'est produit samedi soir dans l'île septentrionale de Hokkaido au Japon, long tremblement de terre qui a secoué les nombreuses installations nucléaires dans la partie nord de l'archipel, sans cependant faire de dégâts.
Cette secousse tellurique de magnitude 6,9 selon l'Institut de géophysique américain (ISGS), s'est produite à 23H17 (14H17 GMT) près de la ville d'Obihiro


Elle a également été signalée par l'agence japonaise de météo qui a confirmé l'épicentre et l'hypocentre, à environ 120 kilomètres de profondeur, ainsi que le niveau de ressenti à la surface, via une échelle de mesure spécifique. Cette dernière permet de qualifier la force en fonction des effets perçus (chute d'objets, impossibilité de tenir debout, etc.).


Les plus violentes trépidations ont été ressenties dans toute la partie est de Hokkaido et, avec une force décroissante, dans la moitié nord et le centre de l'île principale de Honshu, jusqu'à Tokyo.
L'agence de météo n'a pas déclenché d'alerte au tsunami.
Le séisme a fait 10 blessés légers à cause de chutes d'objets, de bris de vitres ou autres dégâts mineurs, selon les informations rassemblées par la NHK.


Au moment des secousses, une alerte a retenti à la télévision et à la radio, prévenant de l'imminence d'un séisme grâce aux moyens de détection précoce de l'agence de météo.
Les programmes ont immédiatement été interrompus sur la NHK pour diffuser les informations relatives à ce séisme.
"Placez-vous en sûreté, éteignez le gaz, faites aussi attention aux chutes d'objets, si vous êtes à l'extérieur n'approchez pas des côtes", a répété l'animateur.
Les secousses ont duré près d'une minute, selon les images prises dans des bureaux de la NHK à Hokkaido, où les écrans d'ordinateurs tanguaient et les étagères menaçaient de céder.


Des bouteilles se sont fracassées au sol dans les supérettes et le courant s'est brutalement coupé en plusieurs endroits. Une heure et demie plus tard, près de 700 foyers restaient privés d'électricité dans différentes localités de Hokkaido. Des trains étaient toujours arrêtés en pleine campagne, tandis que des tronçons d'autoroutes avaient été momentanément fermés.
"Attention aux possibles glissements de terrain et aux bâtiments potentiellement fragilisés", a mis en garde un responsable de l'agence de météo lors d'une conférence de presse.
"Des répliques de force un peu inférieure sont probables dans la semaine à venir", a-t-il ajouté.


Les compagnies régionales d'électricité ont quant à elles immédiatement précisé n'avoir rien constaté d'anormal dans la centrale atomique de Tomari, située à l'ouest de Hokkaido, ni dans les nombreuses installations nucléaires de la préfecture d'Aomori.
Cette province du nord de l'île de Honshu héberge en effet la centrale de Higashidori ainsi qu'une usine de retraitement nucléaire en cours de test, à Rokkasho, et des sites de stockage de combustible.


Depuis la catastrophe de Fukushima, provoquée le 11 mars 2011 par un très violent séisme de magnitude 9 au large du nord-est, suivi d'un gigantesque tsunami, la population nippone redoute un nouveau drame.
Les 50 réacteurs de l'archipel (dont 48 sont stoppés sine die) sont en effet tous situés en bord de mer et en zone sismique puisque le Japon, au confluent de quatre plaques tectoniques, enregistre plus de 20% des tremblements de terre de magnitude supérieure à 6 recensés sur la planète.


Plusieurs réacteurs, dont celui de Higashidori, sont en outre construits près de failles soupçonnées d'être actives. L'usine de retraitement de Rokkasho pourrait elle aussi être bâtie sur une zone géologique vulnérable active, selon le professeur Yasutaka Ikeda de l'Université de Tokyo.
http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/799059/Le_nord_du_Japon_secoue_par_un_violent_seisme%2C_sites_nucleaires_indemnes.html
http://ca.news.yahoo.com/blogs/geekquinox/four-strong-earthquakes-signal-angry-ring-fire-171826646.html

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

http://www.wikistrike.com/article-4-puissants-seismes-indiquent-que-l-anneau-de-feu-est-en-train-de-s-agiter-114987837.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Les volcans de la Ceinture de Feu se réveillent ?

Message  Silver Wisdom le Mar 5 Fév - 14:15

Bonjour à tous,

Les volcans de la Ceinture de Feu se réveillent ?

Surveillant plus particulièrement cette partie du globe, il est vrai que quelque chose semble se tramer.
Sans être alarmiste, voici deux nouvelles du front où deux volcans défraient la chronique des vulcanologues.

Indonésie : le volcan Paluweh en alerte rouge !



D'après les données fournies par le VAAC (Volcanic Ash Advisory Center) de Darwin,
une puissante éruption s'est produite sur le Paluweh à 5h45 (TU) le 3 février 2013.


Le niveau aviation du Paluweh (Rokatenda), situé dans les petites îles de La Sonde, a été élevé au « rouge »,
ce matin par le VAAC Darwin, consécutivement à l'émission d'un important panache de cendres montant à plus de 13.000 mètres
avant d'être emporté vers le sud-est sur une superficie de 300 km. Les images satellites avaient montré une anomalie thermique
sur le volcan au cours des derniers jours.

Il existe trois districts qui connaissent un impact important. L'éruption actuelle est plus grande que l'éruption d'octobre 2012.
(...)
Le volcan a fait éruption avec une explosion violente avec l'incandescence du cratère et le streaming de lave dans la mer.
Les seules protections que les gens sont invités à porter sont des masques de cendres. 
L'état d'alerte du volcan Paluweh a été réévaluée de niveau III à niveau IV.


Eruption of Rokatenda (Paluweh) volcano, Flores, Indonesia
http://earthquake-report.com/2013/02/04/volcano-activity-of-february-4-2013/
Des cendres sont retombées sur l'île de Flores. Pour rappel, le Rokatenda avait été mis en alerte niveau 2 le 9.01.2012,
puis en niveau 3 le 13.10.2012. Cette activité est vraisemblablement liée à un effondrement majeur du dôme,
engendrant une coulée pyroclastique importante, ou encore à une explosion vulcanienne.

Le Paluweh, connu également sous le nom de Rokatenda, occupe une petite île au nord d'un arc volcanique
qui traverse également l'île de Florès. Le volcan s'élève à 875 mètres au-dessus du niveau de la mer,
mais l'édifice a une hauteur de 3000 mètres depuis le fond de l'océan.

L'événement le plus meurtrier a lieu le 4 août 1928, jour où une violente éruption secoue le volcan
et provoque un important glissement de terrain suivi d'un tsunami qui tuent 226 personnes.

Source de l'article
Indonésie : le volcan Paluweh en alerte rouge !
http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=1&idrub=5&id=1049

Japon : une possible éruption du Mont Fuji à venir ?



Depuis le terrible séisme qui a détruit Fukushima, plusieurs articles de presse ont été publiés à propos
d'une possible éruption du Mont Fuiji dont l'édifice a pu être déstabilisé par la sismicité.
Dans un article diffusé ces jours-ci par le Japan Times, on peut lire que, d'après une récente estimation,
une éruption du Mont Fuji pourrait entraîner l'évacuation de 567.000 personnes.


Cette estimation fait partie d'un plan d'évacuation mis au point par le gouvernement préfectoral de Shizuoka qui indique
par ailleurs que plus de 130.000 personnes issues de quelque 50.000 foyers devraient être relogées si la lave atteignait
des quartiers résidentiels de la ville de Fuji, située au sud du volcan qui culmine à 3776 mètres.

En fonction du nombre et de l'emplacement des bouches éruptives, d'autres zones plus éloignées du volcan pourraient
être évacuées elles aussi. Le plan s'appuie sur une carte à risques élaborée par le gouvernement central au moment
de la dernière éruption du mont Fuji en 1707. Dans ce plan d'évacuation, dix zones ont été prévues au pied du volcan
en fonction de la trajectoire possible des coulées de lave. Le plan définit les zones d'évacuation selon quatre niveaux.

Le gouvernement préfectoral de Yamanashi est en train de préparer un plan d'évacuation identique.
Ces différents plans seront finalisés lors d'un forum de consultation réunissant les préfectures de Shizuoka,
Yamanashi et Kanagawa, ainsi que le gouvernement central.

Des exercices d'évacuation conjoints seront également menés dans les trois préfectures.

(...)
Selon professeur Masaki Kimura de Université de Ryukyu, ceci et d'autres phénomènes récents indiquent
qu'une éruption du Mont Fuji aurait dû avoir lieu en 2011, avec une marge d'erreur de quatre ans s'étalant jusqu'en 2015.

(...)

Mt Fuji may erupt by 2015, says Ryukyu University professor
http://www.japantoday.com/category/national/view/mt-fuji-may-erupt-by-2015-says-ryuku-university-professor
Source de l'article
Japon : une possible éruption du Mont Fuji à venir ?
http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=1&idrub=5&id=1050

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faille du New Madrid (ceinture du feu)

Message  Geoff le Mer 6 Fév - 10:50

Violent séisme aux iles Salomon, Tsunami, des morts.

Le séisme d'aujourd'hui confirme le réveil de la ceinture de feu. Nous sommes en train de rentrer dans une période où les séismes seront plus fréquents et plus puissants indépendamment des alignements planétaires. Prochaine étape : le séisme universel (mag 9,5 et +) qui sera ressenti dans le monde entier.



Au moins 5 personnes sont mortes et 3 ont été blessées à la suite du tremblement de terre de magnitude 8, suivi d'un tsunami, qui ont touché les îles Salomon, au nord-est de l'Australie, dans le Pacifique.

La secousse s'est produite mercredi à 12 h 12, heure locale, entre les îles Salomon et le Vanuatu. L'hypocentre du séisme a été localisé à une profondeur de 29 km, à une soixantaine de kilomètres de l'île de Lata, à trois heures de vol de la capitale des Salomon, Honiara. Au moins une trentainte de répliques, allant jusqu'à une magnitude de 6,6, ont été enregistrées depuis.

Des vagues dépassant un mètre par rapport au niveau de la mer, déclenché par le séisme, ont atteint les îles Salomon, a déclaré le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique, qui a rapidement levé l'alerte au tsunami.



Le directeur de l'hôpital de Lata, sur l'île principale de l'archipel des Santa Cruz, Ndende, rapporte que des villages côtiers auraient été endommagés ou détruits.

De son côté, le bureau du premier ministre des îles Salomon a confirmé à la BBC que plusieurs maisons avaient été endommagées, certaines très gravement, par les inondations. Selon cette même source, l'eau serait rentrée sur 500 mètres dans les terres.

Irene Scott, une journaliste des îles Salomon, a déclaré à la BBC, que plusieurs maisons ont été inondées dans l'est de l'île Temotu, la province la plus orientale des îles Salomon.

Les autorités des îles ont recommandé à la population de se réfugier dans les endroits plus élevés. Le dernier séisme mortel aux îles Salomon remonte à 2007 et avait fait 52 morts.

En Nouvelle-Calédonie, les autorités ont ordonné l'évacuation des populations des îles Loyauté puis de la côte est de la Grande Terre par mesure de sécurité, avant de les autoriser à rentrer chez elles.

L'alerte au tsunami a été levée trois heures après le séisme. Elle était en vigueur en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Nouvelle-Calédonie. Une surveillance accrue était également recommandée dans d'autres secteurs du Pacifique, comme les îles Samoa, la Nouvelle-Zélande et l'Indonésie, sans toutefois qu'ils fassent l'objet d'une alerte au tsunami.


Source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/02/05/011-seisme-magnitude-8-au-large-iles-salomon.shtml







_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
avatar
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 32
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faille du New Madrid (ceinture du feu)

Message  09991 le Ven 8 Fév - 20:03

Séisme de magnitude 7.1 aux Santa Cruz Islands (Pacifique)



La ceinture de feu n'en finit pas de trembler. Un nouveau séisme sur celle-ci s'est produit aux îles Santa Cruz, au nord-est de l'Australie. De magnitude 7.1, à 10 km de profondeur, le tremblement de terre ressent à 11 h 12 UTC n'a pas entraîné une alerte au tsunami. D'autres séismes sur le ring sont à prévoir.




Magnitude
7.1
Date-Time
Friday, February 08, 2013 at 11:12:12 UTC
Friday, February 08, 2013 at 10:12:12 PM at epicenter
Time of Earthquake in other Time Zones
Location
10.925°S, 165.875°E
Depth
10 km (6.2 miles)
Region
SANTA CRUZ ISLANDS
Distances
23 km (14 miles) S of Lata, Solomon Islands
528 km (328 miles) NNW of Luganville, Vanuatu
669 km (415 miles) ESE of Honiara, Solomon Islands
797 km (495 miles) NNW of Port-Vila, Vanuatu
Location Uncertainty
horizontal +/- 16.6 km (10.3 miles); depth +/- 2.8 km (1.7 miles)
Parameters
NST=227, Nph=227, Dmin=670.1 km, Rmss=0.82 sec, Gp=101°,
M-type=regional moment magnitude (Mw), Version=6
Source
Magnitude: USGS NEIC (WDCS-D)
Location: USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID
usc000f3x8

http://www.wikistrike.com/article-seisme-de-magnitude-7-1-aux-santa-cruz-island-pacifique-115159861.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Russie: un violent séisme en Extrême-Orient ressenti jusqu'à Moscou

Message  09991 le Ven 24 Mai - 18:05

Russie: un violent séisme en Extrême-Orient ressenti jusqu'à Moscou








Un violent séisme de magnitude 8,3 en mer d'Okhotsk a provoqué vendredi une brève alerte au tsunami dans l'Extrême-Orient russe et a été ressenti jusqu'à Moscou, à 7000 kilomètres de là, où des habitants ont senti les murs trembler.


Les services de secours moscovites ont reçu dans la matinée des dizaines d'appels d'habitants inquiets. À certains endroits, les meubles et la vaisselle ont tremblé.
Environ 850 personnes ont été évacuées d'un immeuble de bureaux du centre-ville par mesure de sécurité, selon l'agence Ria Novosti.

Rien d'inhabituel n'a été ressenti au bureau de l'AFP, également situé dans un immeuble du centre-ville.
Le maire de la ville, Sergueï Sobianine, a appelé au calme, après les informations sur ces secousses de magnitude 2 dans la capitale.


Il ne se passe rien de grave», a-t-il déclaré, cité par l'agence Interfax. Il a demandé aux services de secours de la capitale de rassurer les gens.

Des secousses ont été ressenties dans de nombreuses autres villes du pays, de la Sibérie à la Carélie (nord-ouest) en passant par la région de la Volga. À Saint-Pétersbourg, un immeuble de 21 étages a aussi été évacué.

L'épicentre du séisme, qui s'est produit à 16H47 heure locale (01h47 à Montréal), était situé à une profondeur de plus de 600 km sous la mer d'Okhotsk, au large des côtes de l'Extrême-Orient russe, selon l'institut américain USGS qui a relevé une magnitude de 8,3.

Les services sismologiques de l'Académie russe des Sciences ont pour leur part fait état d'une magnitude de 7,3.
Aucune victime ni dégâts n'est toutefois à déplorer en Extrême-Orient, selon des informations préliminaires.

Les autorités russes ont d'abord lancé une alerte au tsunami, recommandant aux habitants de la région de Sakhaline et des Kouriles de quitter les zones côtières et de se réfugier sur les hauteurs, mais celle-ci a été levée peu après.

Selon les services météorologiques russes, la vague ne devait pas dépasser un mètre de hauteur.

Le tremblement de terre a eu lieu «à la jointure des plaques tectoniques pacifique et eurasienne», a expliqué à l'AFP Iouri Varakine, directeur du département des situations d'urgence des services météorologiques russes


Toute la plaque sur laquelle se trouve le continent a tremblé en raison de la profondeur et de la magnitude de la secousse, et sa dérive a été ressentie sur tout le territoire de la Russie», a pour sa part déclaré à l'AFP Anatoli Tsygankov, un autre responsable aux services d'observation russes

La dernière fois que des secousses ont été ressenties à Moscou, c'était en 1984, quand un tremblement de terre s'est produit en Moldavie et en Roumanie (...), à l'extrémité occidentale de la plaque, à une profondeur très importante également», a précisé M. Varakine.

Selon un expert du département géophysique de l'Académie russe des sciences, des répliques de ce tremblement de terre devraient être ressenties longtemps.

L'activité (sismologique) se poursuivra pendant quelques années», a déclaré Alexeï Emanov, cité par l'agence Interfax.

Il y a eu quatre séismes importants au même endroit depuis 1988 mais aucun n'a causé de dégâts en raison de la profondeur de l'épicentre, selon l'USGS.

Plusieurs séismes ont par ailleurs été enregistrés ces derniers jours au large de la péninsule du Kamtchatka, point de rencontre entre les plaques tectoniques du Pacifique et nord-américaine.



http://www.lapresse.ca/international/europe/201305/24/01-4653916-violent-seisme-ressenti-dans-toute-la-russie.php


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Russie, Californie, Pacifique: triple séisme en moins de 48 heures

Message  09991 le Ven 24 Mai - 18:58

Russie, Californie, Pacifique: triple séisme en moins de 48 heures



Jeudi 23 mai un séisme de magnitude 7,4 s'est produit dans le Pacifique aux îles Tonga, onze jours après les précédentes secousses qu'avait ressenti la région. Ce même jour un autre séisme de magnitude 5,7 a secoué la Californie. Le lendemain, vendredi 23 mai, un violent séisme de 8,2 a également été ressenti sur tout le continent Russe. Une trilogie qui pourrait malheureusement se prolonger.


Onze jours après que les îles Tonga, situées à 2.000 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Zélande, aient été secouées par un séisme de 6,1 le 13 mai dernier, un autre séisme s'est fait ressentir ce jeudi à 5h19 heure locale (17h19 GMT). De magnitude 7,4 sur l'échelle de Richter (qui mesure la quantité d'énergie des tremblements de terre), le séisme n'a pourtant fait aucun dégât, même si la population explique avoir senti les bâtiments et les vitres trembler.

Les secousses se sont manifestées à 285 kilomètres au large de Nuku'alofa à 170 km de profondeur. L'épicentre lui se situerait à 150 kilomètres de profondeur (23° latitude sud et 177,1 longitude ouest). Quatre heures plus tard une deuxième secousse a été ressentie, de magnitude 6,6 à 84 kilomètres de la capitale de Nuku'alofa selon l'AFP de Sydney.



En Californie, aussi


Ce même jour, la Californie a elle aussi été victime d'un séisme de magnitude 5,7 selon l'US Geological Survey (les premières informations l'établissaient à 5,9). L'épicentre se trouverait lui à 3 kilomètres au nord-est du barrage de Canyon Dam. Une douzaine de secousses ont ensuite été enregistrées, étant ressenties jusqu'à Sacramento, à 241 kilomètres de l'épicentre. Cette fois encore aucune victime ni dégât notable.


Un troisième séisme en Russie


Le lendemain, vendredi 24 mai, un troisième séisme de 8,2 s'est manifesté dans la région de Sakhaline en Russie. Les secousses se sont ressenties sur tout le continent jusqu'à Moscou à 7000 kilomètres de l'épicentre. En effet, celui-ci se situerait en mer d'Okhotsk à 250 kilomètres de Petropavlovsk-Kamtchatski à une profondeur de 600 kilomètres.

Les habitants se sont trouvés sans électricité mais aucune victime n'est à déplorer. Selon Anatoli Tsygankov, responsable du département de situation d'urgence des services météorologiques russes, "tout le continent" aurait subi ces tremblements, même la Roumanie. Une alerte au tsunami a été lancée.



Quand la ceinture de feu s'embrase



Déjà en 2006, les îles Tonga un séisme de magnitude 8,1 était enregistré le 3 mai. Cette forte activité sismique s'explique par la position de ces iles, situées sur la "Ceinture de Feu", qui aligne 452 volcans, bordant l'océan Pacifique (sur environ 40 000 kilomètres) dans lequel elles se trouvent.

De plus, ces iles se trouvent sur la plaque tectonique (parcelle de lithosphère morcelée) du Pacifique qui se déplace de 8,10 centimètres par an vers le nord-ouest entrant de ce fait en collision avec la plaque Nord Américaine sur laquelle se trouve la Californie. Un séisme tectonique provenant de la rencontre et du frottement de deux plaques, il n'est pas étonnant au vu de la position sur celles-ci des îles de Tonga, de l'état de Californie et de la région de Sakhaline en Russie, que tant de tremblement de terre soient recensés.

Les autorités restent sur le qui-vive. Un autre séisme est attendu en Russie, cette fois-ci d'une magnitude de 7 la semaine prochaine. L'évolution de la situation dépendra surtout de la mouvance de la plaque du Pacifique.




http://www.maxisciences.com/russie/russie-californie-pacifique-triple-seisme-en-moins-de-48-heures_art29626.html



Notez deux erreurs ici ou pas à voir : Le lendemain, vendredi 23 mai, même la Roumanie

Pour la roumanie voir le précédent article!




A Bientôt


_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faille du New Madrid (ceinture du feu)

Message  09991 le Mer 8 Oct - 21:06

Nouvelle-Zélande: faille géologique découverte





Une nouvelle faille géologique susceptible de générer un puissant tremblement de terre a été découverte à Wellington, confirmant l'exposition de la capitale néo-zélandaise au risque sismique, ont annoncé mercredi des scientifiques.

La faille Aotea part du port de Wellington vers les banlieues sud en traversant le centre de la ville, selon les géologues du NIWA, le "CNRS" néo-zélandais.
Le dernier tremblement de terre provoqué par cette faille remonte à environ 6.200 ans.




Philip Barnes a écrit:"Nous pensons que les intervalles (entre deux secousses) sont de l'ordre de plusieurs milliers d'années", a indiqué le géologue Philip Barnes. "Nous ne savons absolument pas quand elle pourrait craquer à l'avenir".

Des "dizaines" de failles traversent la région de Wellington. L'une d'elle serait capable de provoquer un séisme de magnitude 8,5.

A cet égard, Wellington est comparable à Istanbul, San Francisco, Los Angeles, Seattle et Tokyo, souligne le sismologue Russ Van Dissen.

La Nouvelle-Zélande est située sur la "Ceinture de feu" du Pacifique où les plaques continentales entrent fréquemment en collision provoquant une importante activité sismique.

En février 2011, un séisme de magnitude 6,3 dans la région de Canterbury (île du Sud), autour de Christchurch, avait causé la mort de 185 personnes.

Wellington a subi en 1855 le séisme le plus puissant jamais enregistré en Nouvelle-Zélande.

La secousse de magnitude 8,2 a complètement modifié la géographie de la ville en lui faisant gagner 200 mètres sur la mer. Elle n'a toutefois fait que quatre morts.



http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/10/08/97001-20141008FILWWW00022-nouvelle-zelande-faille-geologique-decouverte.php








A Bientôt





_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faille du New Madrid (ceinture du feu)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum