Obsolescence Programmée : Prêt à jeter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bon pour la casse ! Les déraisons de l'obsolescence programmée

Message  asperge70 le Ven 22 Fév - 19:33


Serge Latouche - Bon pour la casse ! Les déraisons de l'obsolescence programmée
Les liens qui libèrent | ISBN : 1020900148| 2012-10 | EPUB | 93 pages | 1.12 MB
L’obsolescence programmée, c’est un processus stupéfiant qui, pour développer notre addiction à la consommation et donc nous rendre captif du système économique, fut conçu puis mis en application au milieu du xixe siècle aux États-Unis. Des trois formes d’obsolescence programmée, le recours aux techniques pour rendre un produit suranné, à la publicité pour nous convaincre d’acquérir de nouveaux biens dont nous n’avons nul besoin, le plus symptomatique et le plus pervers est le fait d’introduire dans les produits une pièce défectueuse pour en limiter la durée de vie. Ampoules (pourtant conçues par un ingénieur au xixe siècle pour avoir une vie illimitée) automobiles, appareils ménagers, ordinateurs… la plupart des biens que nous consommons sont sciemment affectés d’une durée limitée afin que nous soyons contraints de les renouveler ! C’est ce processus infernal que raconte Serge Latouche dans une société aujourd’hui en pleine "crise de croissance" et de gaspillage, dépassée par les déchets et les dégâts environnementaux qu’elle engendre. Serge Latouche est professeur émérite d’économie.


asperge70
Membre
Membre

Date d'inscription : 22/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Obsolescence Programmée : Prêt à jeter

Message  Silver Wisdom le Sam 23 Fév - 12:23

Bonjour à tous,

Obsolescence Programmée : Prêt à jeter



Un produit usé = un produit vendu !
Dans les années 1920, des industriels américains ont trouvé la formule magique
pour soutenir la consommation : l’obsolescence programmée.
Fini les bas en nylon qui résistent à tout et les ampoules qui durent cent ans,
un bon produit est un produit jetable. Tourné aux quatre coins du monde,
Prêt à Jeter est une enquête sur les bases de notre économie moderne


consommation, gaspillage et pollution.

Pour rentabiliser les machines et soutenir la consommation, on a contraint les ingénieurs à réduire la durée de vie des produits.
Les consommateurs, à la fois victimes et complices, n'ont pas d'autres choix que d'entretenir ce système court-termiste et gaspilleur.
La preuve, quand un produit tombe en panne, la réparation coûte plus cher que de racheter du neuf.
Mais une fois hors d'usage, les produits ne se recyclent pas aussi facilement. Alors que deviennent-ils ?



"À l'époque, le développement durable n'était pas au centre des préoccupations", rappelle Warner Philips, arrière-petit-fils
des fondateurs de la marque du même nom. Mais alors que les ressources de la planète s'épuisent, l'industrie semble engoncée
dans ses principes. Pourtant d'autres modèles économiques existent, plus durables.

Ils sont présentés dans Prêt à jeter,
comme une invitation à la réflexion et au changement.


Obsolescence Programmée


Mise en ligne le 26 janv. 2012 par lHyp3rion

Source de l'article
Prêt à jeter
http://www.arte.tv/fr/pret-a-jeter/3714422,CmC=3714270.html

Lecture suggérée




Elle a 110 ans, elle est californienne,
travaille dans la caserne de pompiers de Livermore et ne dort jamais.
Elle aurait du être la grande chance de survie de notre planète.
Mais voilà, la société de consommation a fait en sorte
qu’elle ne puisse ni se multiplier ni donner d’idée à personne.


(...)

L’obsolescence programmée ou le meurtre prémédité de la planète
http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/l-obsolescence-programmee-ou-le-131210
Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La mort programmée de nos appareils

Message  Silver Wisdom le Sam 23 Fév - 12:36

Bonjour à tous,

La mort programmée de nos appareils



Enquête sur le géant Apple et sur de grandes marques d’électroménager,
de téléphonie ou d’ordinateurs, qui font tout pour limiter la durée de vie
de leurs produits pour que les consommateurs en achètent davantage.


Les techniques de l’«obsolescence programmée» sont variées et sophistiquées et leurs conséquences sont claires :
surconsommation généralisée et au bout de la chaine, de gros dégâts environnementaux.

Cash Investigation - L'Obsolescence Programmée

Cash Investigation - L'Obsolescence Programmée from AbouBilalTv on Vimeo.


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

"Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?"

Message  Silver Wisdom le Mer 19 Juin - 9:19

Bonjour à tous,
"Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?"
Alors que le Sénat débat autour de la proposition de loi relative à l'augmentation de la durée de vie des produits, Thomas Braschi et Pierre Peuvion, consultants chez BeCitizen, avancent des solutions pour mettre fin à l'obsolescence programmée.
La proposition de loi du groupe écologiste relative à l'augmentation de la durée de vie des produits propose de rendre délictuelle l'obsolescence programmée.
Le 23 avril 2013, le Sénat a entamé le débat autour de la proposition de loi du groupe écologiste relative à l'augmentation de la durée de vie des produits et à la lutte contre l'obsolescence programmée. Popularisé par les médias, ce sujet est, pour beaucoup, le symbole d'un certain modèle industriel productiviste, prospérant au détriment des consommateurs et de l'environnement, et le sujet d'un arbitrage apparemment nécessaire entre économie et écologie.


Batterie d’Iphone irremplaçable, imprimante subitement en panne le lendemain de la garantie légale, chauffe-eau indémontable, cartouches d’encre in-rechargeable… autant d’exemples du quotidien qui démontrent l’impuissance du consommateur vis-à-vis des stratagèmes utilisés par certains industriels pour écourter la durée de vie de nos produits. L’obsolescence programmée vise à accélérer artificiellement la fin de vie des produits contraignant les consommateurs à renouveler l’achat pour gonfler les ventes. Ce système impacte le pouvoir d’achat, autant qu’il creuse les inégalités de richesses entre les ménages.

Pour Jean-Vincent Placé : « l’obsolescence programmée, c’est une aberration écologique et sociale. Il faut stopper cette arnaque du tout-jetable. Le droit d’utiliser des produits fiables, réparables et durables doit être garanti. »

Une loi contre l’obsolescence programmée, pour en finir avec la « technologie fragile » (proposition de loi)
http://ecologistes-senat.fr/une-loi-contre-lobsolescence-programmee-pour-en-finir-avec-la-technologie-fragile/
Plus d'un million de tonnes de déchets électriques et électroniques produits rien qu'en France.
Le texte propose notamment de rendre délictuelle l'obsolescence programmée, qu'il définit comme "l'ensemble des techniques par lesquelles un fabricant ou un importateur de biens vise, notamment par la conception d'un produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d'utilisation potentielle de ce produit afin d'en augmenter le taux de remplacement". Cela permettrait à certains fabricants des débouchés commerciaux après que le taux d'équipement des ménages est arrivé à saturation. Conséquence: la surexploitation d'un stock limité de ressources et plus d'un million de tonnes de déchets électriques et électroniques produits rien qu'en France chaque année. 
Comprendre l’obsolescence programmée en 4 minutes… et avec humour


Dr CAC - Qu'est-ce que l'obsolescence programmée ? par drcac

Les fabricants se défendent

Les fabricants sont peu enclins à communiquer sur le sujet et vantent la plupart du temps la qualité et la robustesse de leurs produits. Évoquant notamment l’utilisation plus intensive des lave-linge et lave-vaisselle qu’il y a trente ans.

« Il n’y a pas de volonté des fabricants de faire des produits jetables, la profession n’en sortirait pas gagnante », estimait en juin 2011, Camille Beurdeley, déléguée générale adjointe du Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils ménagers (Gifam), dans les colonnes de Dimanche Ouest-France.


Obsolescence. La mort programmée de nos appareils en débat
http://www.ouest-france.fr/elections-senatoriales-2011-article_-Obsolescence.-La-mort-programmee-de-nos-appareils-en-debat_55257-2186344_actu.Htm
Combien y a-t-il d'anciens téléphones mobiles dans les tiroirs qui fonctionnent, mais ne servent jamais? 
Le rôle des consommateurs dans ce gaspillage organisé doit être pris en compte dans le débat. Si d'après le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé, à l'origine de la proposition de loi, "la durée de vie des produits est un sujet fortement perçu par les citoyens", il est important de revoir les habitudes de consommation. Quel est, en effet, l'intérêt pour les fabricants d'allonger la durée de vie de leurs produits si les consommateurs "zappeurs" préfèrent une utilisation éphémère de ces appareils? Combien y a-t-il d'anciens téléphones mobiles dans les tiroirs qui fonctionnent encore mais ne servent jamais, depuis que le dernier modèle à la mode leur a été préféré? 
Pour Brooks Stevens, célèbre designer américain de l'après-guerre, l'obsolescence programmée n'est pas un simple procédé technique, et elle dépasse de loin le secteur des produits électriques et électroniques. C'est avant tout cette alliance du design et du marketing qui installe chez le consommateur "un désir de posséder un bien un peu plus neuf, un peu plus performant, et un peu plus tôt que nécessaire...".


Dans les années cinquante, le designer Brooks Stevens popularise la notion en la modifiant: il propose un modèle selon lequel une entreprise augmentera ses profits en provoquant volontairement l'obsolescence d'un produit, non pas en fabriquant un produit de mauvaise qualité, mais en faisant en sorte qu'il soit passé de mode rapidement. Ici, c'est l'entreprise qui stimule l'obsolescence. On voit que chez ces deux auteurs l'obsolescence programmée se distingue d'une limitation de la durée technique de fonctionnement.

Obsolescence programmée
http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programmée
Cette fréquence d'achat soutenue est un ingrédient essentiel du développement économique depuis les Trente Glorieuses. A l'heure du débat sur la croissance et sur la rigueur, il est impossible d'opter pour moins de consommation sans proposer de modèle alternatif capable de redynamiser l'industrie.
L'économie circulaire pour sortir du modèle "extraire-produire-consommer-jeter" 
Sortir du modèle industriel "extraire-produire-consommer-jeter", tout en créant des opportunités d'innovations et de développement, c'est précisément ce que propose l'économie circulaire. Les partisans de ce concept (comme la fondation Ellen MacArthur en Angleterre ou le très récent Institut de l'Economie Circulaire en France) s'inspirent du fonctionnement des écosystèmes pour mettre fin au gaspillage des ressources et améliorer la qualité des produits et services.


L’obsolescence programmée, c’est un processus stupéfiant qui, pour développer notre addiction à la consommation et donc nous rendre captif du système économique, fut conçu puis mis en application au milieu du xixe siècle aux États-Unis. Des trois formes d’obsolescence programmée, le recours aux techniques pour rendre un produit suranné, à la publicité pour nous convaincre d’acquérir de nouveaux biens dont nous n’avons nul besoin, le plus symptomatique et le plus pervers est le fait d’introduire dans les produits une pièce défectueuse pour en limiter la durée de vie. Ampoules (pourtant conçues par un ingénieur au xixe siècle pour avoir une vie illimitée) automobiles, appareils ménagers, ordinateurs… la plupart des biens que nous consommons sont sciemment affectés d’une durée limitée afin que nous soyons contraints de les renouveler ! C’est ce processus infernal que raconte Serge Latouche dans une société aujourd’hui en pleine "crise de croissance" et de gaspillage, dépassée par les déchets et les dégâts environnementaux qu’elle engendre. Serge Latouche est professeur émérite d’économie.

Bon pour la casse ! Les déraisons de l'obsolescence programmée
http://ledormeur.forumgratuit.org/t876-bon-pour-la-casse-les-deraisons-de-l-obsolescence-programmee
Quelles conséquences pour les fabricants? Ce concept les invite tout d'abord à se poser les bonnes questions sur leur chaîne de valeur et leur rapport à la production. Comment concevoir des appareils pouvant recevoir "des mises à jour" tout en conservant leur structure principale, sur le modèle des logiciels? Comment innover via le prisme de la fonctionnalité et de la finalité de son activité, plutôt que par celui de l'objet fabriqué? Certains constructeurs automobiles commencent ainsi à se définir comme des "fournisseurs de mobilité", ce qui leur permet de réfléchir à des solutions qui sortent de leur cadre de réflexion traditionnel (comme le montrent les initiatives de Citroën ou BMW sur l'auto-partage). 
Même si les réalisations concrètes demeurent encore rares, les pistes sont nombreuses. Elles seront prises avec succès moyennant une créativité et une ambition suffisante du côté des industriels, et un minimum d'adhésion et de soutien de la part des consommateurs.
Ce n'est pas nécessairement consommer moins, ou plus cher, mais consommer mieux 
Pour les citoyens, la sortie progressive du modèle de l'obsolescence signifie la mise en avant de l'utilité, de la qualité et du long-terme. Ce n'est pas nécessairement consommer moins, ou plus cher, mais c'est consommer mieux, en intégrant dans les décisions d'achat le manque à gagner économique lié à une utilisation éphémère et superficielle des produits. Les sommes économisées en multipliant par deux la période d'utilisation des produits électroménagers et électroniques pourraient être utiles pour d'autres dépenses: des vacances plus longues ou des sorties plus fréquentes, une alimentation de meilleure qualité, voire une contribution à des travaux de confort et d'efficacité thermique?
Par ailleurs, il s'agit d'encourager l'émergence de ces nouveaux services qui pourront apporter un réel progrès, tel que l'ont déjà fait le covoiturage ou le Vélib' dans le domaine de la mobilité par exemple.  
A l'heure actuelle, près de 90% des Français considèrent que la crise doit être une occasion de revoir les modes de vie et de consommation: le moment est donc opportun pour leur proposer des solutions efficaces économiquement et capables de prouver que prospérité et plaisir peuvent être déconnectés d'une consommation de masse devenue obsolète. 
A propos des auteurs


Thomas Braschi est chef de projet. Il encadre des missions de création de produits, de business models et de véhicules financiers profitables qui contribuent positivement aux bilans environnementaux et sociaux.  


Pierre Peuvion est consultant. Il intervient sur les missions de conseil en stratégie Economie Positive auprès de grands groupes, d'établissements publics ou de fonds d'investissement.
Source de l'article
"Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?"
Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obsolescence Programmée : Prêt à jeter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum