Les rebelles s’en prennent au patrimoine culturel syrien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les rebelles s’en prennent au patrimoine culturel syrien

Message  Résistance le Dim 17 Fév - 22:39



On pouvait malheureusement s’y attendre. Les sites archéologiques syriens sont le point de mire des rebelles. Le patrimoine culturel de la Syrie, héritage d’une histoire millénaire, est la partie la plus vulnérable mais aussi la plus attrayante pour les destructeurs du pays arabe. Complètement indifférents à la valeur qu’ont les sites et les pièces de collection aux yeux des Syriens mais aussi pour les personnes un tant soit peu civilisées, les rebelles sont en train de faire des ravages pour en tirer quelque profit. L’Irak a été pillé en son temps sous l’œil complice des troupes d’occupation. C’est désormais au tour de la Syrie. « Certains jours nous sommes des combattants et d’autres, nous sommes archéologues », déclare ironiquement dans un entretien au Washington Post un jeune rebelle de 27 ans originaire de la ville d’Idlib. Comme lui, d’autres rebelles interrogés par le quotidien d’Outre-Atlantique ont admis la contrebande d’antiquités, officiellement pour financer leur lutte contre le gouvernement de Bachar el-Assad.

Toujours selon le Washington Post, des dizaines d’œuvres ont disparu en quelques mois à peines. Pis, certaines sont irrémédiablement endommagées. Parmi les objets volés, une statue en or datant de l’époque araméenne (VIIIème siècle avant l’EC) provenant du musée d’Hama et désormais inscrite sur les tablettes d’Interpol. Plus grave encore, des mosaïques byzantines de la cité romaine d’Apamée, près d’Alep, ont été retirées au bulldozer.

Ceci n’est pourtant que la partie émergée de l’iceberg, et quand on sait tout ce que la Syrie recèle en matière de patrimoine (Palmyre, les châteaux des croisés, les sites pré-phéniciens, les villes de Damas et Alep, etc.), on peut facilement imaginer que les contrebandiers y trouveront leur compte.

Il existe, selon le Washington Post, de véritables équipes de fouilles composées de jeunes dont la mission est de trouver dans les sites archéologiques de l’or, des statuettes, des mosaïques, et tout ce qui peut avoir une valeur marchande, fut-ce au prix d’irréparables déprédations. La destination principale des œuvres volées est la Jordanie, où la contrebande est favorisée par le flux quotidien de quelque 2.000 réfugiés. « Tous les jours, nous sommes contactés pour acheter de l’or syrien, des mosaïques syriennes et des statuettes syriennes », a confirmé un antiquaire d’Amman. « Damas est vendue ici à Amman, pièce par pièce ».

La contrebande syrienne rappelle ce qui est survenu durant l’invasion de l’Irak par les États-Unis, car la Jordanie était également considérée comme un point de passage obligé pour les trésors volés. « Il est encore trop tôt pour comparer la situation en Syrie avec ce qui s’est passé en Irak », a dit Nayef Al Fayez, ministre du tourisme et des antiquités de Jordanie, « mais quand il y a des problèmes de sécurité, les sites archéologiques en sont les premières victimes. Et nous nous attendons à ce que ces événements se multiplient ».

L’UNESCO n’a pas été en mesure pour le moment de quantifier l’ampleur des pillages et des détériorations du fait de la difficulté d’accéder aux sites historiques dans un pays en proie à des attaques terroristes. Le krak des chevaliers, l’un des plus beaux châteaux inscrit au patrimoine de l’humanité, a été exposé à des tirs et à des bombardements. Les anciens souks d’Alep sont partis en fumée et la ville de Bosra, jadis capitale de la province romaine d’Arabie, a subi également d’importants dommages.

« Les gens peuvent nous condamner et nous traiter de voleurs », commente Abou Majed, un déserteur âgé de 30 ans qui dirige les chemins de la contrebande dans le sud du pays, « mais parfois, on doit sacrifier le passé pour garantir le futur ». Du fanatisme à la barbarie, il n’y a qu’un pas.

Capitaine Martin


http://www.resistance-politique.fr/article-les-rebelles-s-en-prennent-au-patrimoine-culturel-syrien-115441047.html

Résistance
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 30/01/2013
Localisation : Lille

http://www.resistance-politique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Syrie : Le pilleur d’Alep !

Message  Silver Wisdom le Sam 23 Fév - 13:38

Bonjour à tous,

Syrie : Le pilleur d’Alep !



Ce serait pour des « raisons humanitaires » que le conseil de l’union européenne du 02/09/2011
ajoutait M. Farés Chehabi,citoyen syrien et Président de la chambre de commerce et d’industrie d’Alep,
à la liste des personnes et entités dont il a décidé de geler tous les fonds et ressources économiques,
parce que « responsables de la répression violente exercée contre la population civile en Syrie… ».
Il était classé dans la catégorie : « Apporte un soutien économique au régime syrien » !


Le plus étrange, pour qui se sent concerné par la Syrie, est de découvrir qui est cette personne jugée si inhumaine pour ses concitoyens
par la prestigieuse assemblée lauréate du « Prix Nobel de la paix 2012 » et, partant de là, de se demander jusques quand,
pour des raisons inavouables d’hégémonie et de faillites, les instances moralisatrices internationales feront mine
de ne plus savoir distinguer un « opposant démocrate » et patriote, convaincu de la nécessité du dialogue
et de la solution politique proposés par le Président de son pays, d’un « rebelle armé » inféodé aux ténèbres et à l’envahisseur étranger ? Jusques quand tenteront-elles de convaincre leur opinion publique de condamner la catégorie du premier et de soutenir celle du second ?
N’est-ce pas un questionnement légitime suite à l’énième décision prise, paraît-il après moult hésitations, par Bruxelles le 18/02/2003 :
« Léger assouplissement de l’embargo européen sur les armes en Syrie… afin de fournir un soutien non létal pour la protection des civils » ?!


Léger assouplissement de l'embargo européen sur les armes en Syrie
http://www.france24.com/fr/20130218-syrie-union-europeenne-revoit-embargo-armes-rebelles-civils-sanctions

Maintenant que les masques sont tombés, que le monde entier ne peut plus fermer les yeux sur la « guerre indirecte »
menée contre la Syrie par une coalition internationale de pays dits civilisés et par terroristes interposés ;
qu’entend Bruxelles, après les USA, par « soutien non létal » ? N’est-ce pas la mise à la disposition de ces envahisseurs
« non déclarés » des moyens techniques les plus sophistiqués pour tuer encore plus de civils, détruire encore plus d’infrastructures,
répandre encore plus d’obscurantisme propice au chaos constructeur de leur suprématie,
dérober encore plus de trésors archéologiques d’un pays qui fut et reste le berceau de la Civilisation ?


Pour qui roule Mme Navy Pillay qui, sourde aux enquêtes émanant de ses propres services, « veut voir Assad devant le CPI » ?
Comment procédera la magistrate suisse, Mme Carla Del Ponte, qui déclare qu’« il est temps de saisir la justice » ;
lorsqu’on sait que la pétition maquillant la vérité a été signée, à son initiative, par 54 États prétendument « Amis de la Syrie » ?
Et enfin, que penser des États qui ont hâte de remporter le marché syrien pour reconstruire ce qu’ils ont largement contribué à déconstruire ? Accepteront-ils de comprendre que la Syrie ne manque pas de citoyens qui, lorsqu’ils s’opposent à une politique
voire à une erreur de jugement de leurs autorités légitimes, ne sont pas prêts à vendre leur patrie ?


Syrie : Carla Del Ponte appelle à saisir la justice
http://fr.euronews.com/2013/02/19/syrie-carla-del-ponte-appelle-a-saisir-la-justice/

Instituée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU en 2011,
cette commission n’a pas pu se rendre une seule fois en Syrie.


Carla Del Ponte: «Il est temps de saisir la CPI»
http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/fdb07894-7a0e-11e2-9c3f-f412594b2ec9/Carla_Del_Ponte_Il_est_temps_de_saisir_la_CPI
M. Farés Chehabi, Président de la chambre de commerce et d’industrie d’Alep, a adressé un courrier demandant officiellement
au ministère syrien des Affaires étrangères de soulever, à l’ONU, la question du « pillage des usines d’Alep ».
Il a déclaré que ce « cambriolage organisé » se poursuit, jour après jour, et que pour les Alépins,
le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan est le véritable « pilleur » de leur ville ! Il a sévèrement critiqué les déclarations
de la dite « opposition syrienne », et a ajouté que dans ce cas précis : « celui qui défend le voleur n’est autre que son partenaire ! ».


Syrie/pillage d'usines: Damas accuse la Turquie
http://fr.rian.ru/world/20130110/197183523.html

(...)

Source et suite de l'article
Syrie : Le pilleur d’Alep !
http://www.mondialisation.ca/syrie-le-pilleur-dalep-2/5323740
Traduit de l'arabe par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rebelles s’en prennent au patrimoine culturel syrien

Message  09991 le Sam 23 Fév - 13:59

Alep est une ville stratégique économique pour la Turquie.
Voir l'article.


C’est avec le secret espoir d’accéder à la charge grandiose de « Gouverneur de l’une des futures provinces syriennes du néo-empire étasunien », en l’occurrence la province d’Alep, que M. Erdogan s’est jeté à corps perdu dans les rouages du projet occidental visant la destruction de l’État syrien, lequel était supposé abandonner toute dignité et sortir de « l’Axe de la résistance » pour s’incliner devant celui de la servitude et de la dépendance. C’est pour la réussite de ce projet essentiellement étasunien que M. Erdogan a échafaudé ses plans en « toute amitié simulée » pour le peuple syrien, après avoir reçu l’insigne honneur d’en être le fer de lance oubliant qu’il n’était, en réalité, qu’un exécutant parmi tant d’autres ! Il n’a jamais imaginé que l’agression échouerait, que ses délires se dissiperaient aux vents, et que ses rêves se briseraient aux pieds des Syriens. Et, c’est habité par cette illusion que depuis bientôt 22 mois il mène, pas à pas, « sa guerre » contre le peuple syrien.

Au commencement, alors que les voies diplomatiques entre Ankara et Damas étaient largement ouvertes avec le « respect supposé mutuel » entre les deux capitales, il s’est contenté de prodiguer les précieux conseils d’un donneur d’ordre qui entend être obéi. En bref, les autorités syriennes seraient bien inspirées de « remettre le pouvoir à ceux qui ont été choisis pour les gouverner ; ces heureux élus étant évidemment les Frères Musulmans » ! La réponse ne s’est naturellement pas fait attendre signifiant, poliment et fermement, que le peuple syrien était souverain en la matière et qu’à lui seul revenait le droit de choisir ses dirigeants, malgré l’obligeance de n’importe quel ami ou allié ; la Syrie refusant les diktats et ne retenant des conseilleurs que ce qui ne nuisait pas à sa souveraineté et à son indépendance. Dès lors, poussé par la déception, la vanité et la paranoïa, le prétendu « ami et allié stratégique » s’est subitement transformé en un ennemi menaçant de toutes sortes de représailles qu’il n’a pas tardé à mettre à exécution.

La suite ici: http://ledormeur.forumgratuit.org/t799-alep-syrie-silence-toute-verite-nest-pas-bonne-a-dire-surtout-pas-les-crimes-du-sultan-et-lintensification-du-terrorisme?highlight=syrie

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rebelles s’en prennent au patrimoine culturel syrien

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum