Qui est Rupert murdoch?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui est Rupert murdoch?

Message  Silver Wisdom le Mar 14 Fév - 8:06

Bonjour à tous,



Tout le monde se rappelle du scandale politique qui a ébranlé l'Angleterre l'année dernière.
J'avais à coeur de vous montrer le vrai visage de Rupert Murdoch.
Mais tout d'abord, revenons sur ce scandale.

Rupert Murdoch s'explique sur l'affaire "News of the World"

Rupert Murdoch répond aux questions du Parlement britannique concernant l'affaire du "News of the World".
Son fils, James Murdoch, et son épouse, Wendi Deng, sont à ses côtés mais rien y fait,
l’Empereur des médias passe un sale quart d'heure. C'était le 19 juillet 2011,
Murdoch a failli être entarté au cours de l'audition, dommage..

Pour ceux désireux de connaître le fond de l'histoire du scandale,
vous trouverez un condensé de l'histoire au lien suivant :

Cinq clefs pour comprendre l'affaire[/url]



[url=http://www.dailymotion.com/Guilux04]Rupert Murdoch s'explique sur l'affaire "News of the World" par Guilux04

Maintenant, je vous invite à regarder cette vidéo qui devrait être sujet à contreverse,
concernant cet homme, son pouvoir et ses objectifs pour soit disant un "monde meilleur".



Who is Rupert Murdoch? (VOSTFR) par GoldenAwaken

Au travers de cette vidéo, la Déclaration Balfour apparait.
De quoi s'agit-il?

La déclaration Balfour du 2 novembre 1917 relative à la création d’un Foyer national juif
en Palestine constitue une étape décisive dans l’histoire du sionisme.



Ceci est la déclaration officielle du 2 novembre 1917, sous forme de lettre,
adressée par Lord Arthur Balfour(1848–1930),
ministre britannique des Affaires étrangères (Foreign Office),
à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937) vice-président du Board of Jewish Deputies.

Vous trouverez la traduction de cette lettre au lien suivant au format pdf :

Les étapes vers la création d’un Etat juif

Les deux prochains liens seront utiles à ceux qui voudraient en apprendre un peu plus quant à cette déclaration.

Un cahier spécial sur le Proche-Orient du Monde Diplomatique
2 novembre 1917, la déclaration Balfour par Alain Gresh

Bien Amicalement.

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La firme News Corp de Rupert Murdoch aurait couvert des activités de piratage informatique

Message  Silver Wisdom le Mar 3 Avr - 8:50

Bonjour à tous,

La firme News Corp de Rupert Murdoch aurait couvert
des activités de piratage informatique




Le scandale des écoutes, qui a ébranlé tout l'empire Murdoch, n'en finit pas de faire des vagues au Royaume-Uni,
où la police, les médias et la classe politique se sont retrouvés tour à tour sur la sellette
pour leurs relations incestueuses avec le groupe de presse. Vingt-deux personnes au total ont déjà été arrêtées
dans le cadre de l'enquête, qui n'a toutefois débouché pour l'heure sur aucune inculpation.

Après les écoutes téléphoniques, les pirates informatiques. Le groupe News Corp se retrouve de nouveau au centre
d’un scandale qui a une nouvelle fois pour objet les méthodes utilisées par le géant international des médias.



Cette fois-ci, l’empire de Rupert Murdoch est accusé, aussi bien par la chaîne britannique BBC
que par le journal australien The Australian Financial Review , d’avoir payé des pirates informatiques
pour saboter les activités de chaînes cryptées payantes concurrentes entre la fin des années 1990
et le début des années 2000.

Rupert Murdoch qualifie de "mensonges et de calomnies" les affirmations de la presse australienne et britannique qui accusent son groupe d'avoir piraté et saboté ses concurrents dans la télévision payante en Australie.

"On dirait que chaque concurrent et chaque ennemi en rajoute dans les mensonges et la diffamation. Dommage. Facile à contrer . On se prépare", a déclaré le président de News Corp. sur son compte Twitter .

Le bras droit de Rupert Murdoch, Chase Carey, s'en est pris jeudi directement à la BBC dans un communiqué. "L'émission de la BBC, Panorama, est une déformation grossière du rôle de NDS en tant que fournisseur et leader de haute qualité de technologies et de services dans le secteur de la télévision payante, comme le sont les autres articles de presse qui ont suivi - quand ils n'ont pas exagéré - les affirmations fausses de la BBC", déclare-t-il. Panorama s'est appuyé sur "des mails manipulés" pour produire "des accusations injustes et sans fondement", ajoute-t-il.

Au centre de cette nouvelle affaire, une entreprise baptisée News Datacom (NDS ) acquise en 2002 par Rupert Murdoch et revendue le 16 mars dernier pour 5 milliards de dollars à Cisco . Spécialiste des systèmes de cryptage pour la télévision payante (comme les cartes de décodeur), NDS aurait, en fait, servi à payer des pirates informatiques chargés de diffuser sur l’Internet les moyens de voir en clair - donc gratuitemement - des chaînes payantes concurrentes à celles de News Corp, explique The Australian Financial Review dans son édition de ce mercredi 28 mars. Un département spécialisé - nommé "Operational Unit" - dans ces activités aurait même été mis en place au sein de la société, dont l'un des responsables, Ray Adams, était l'ancien patron de la police de Londres.

Dans plusieurs pays

Ces agissements auraient fait perdre plus de 50 millions de dollars aux concurrents australiens de News Corp, conclut le quotidien australien qui a mené l'enquête pendant quatre ans, récupérant au passage 14 400 e-mails sur l’ordinateur portable d’un dirigeant de NDS (des e-mails mis à la disposition de tous les internautes à cette adresse ). Pire : c’est grâce à ces activités que le géant des médias aurait pu racheter à bas prix certains de ses concurrents australiens qui se sont retrouvés financièrement fragilisés.

Ces accusations font écho à celles formulées dans l’émission d’investigation "Panorama" de la BBC diffusée le 26 mars , elle aussi consacrée à ce nouveau scandale. L’enquête britannique s’intéresse, elle, au mauvais sort de la chaîne payante ITV Digital qui, en 1998, a eu le malheur de se trouver sur le chemin de Sky TV, chaîne du groupe News Corp. La BBC affirme que, là encore, NDS a fait travailler des pirates informatiques pour mettre sur le marché des cartes piratées permettant de regarder les programmes d’ITV Digital gratuitement. “Cette affaire nous a achevés”, explique à la BBC Simon Dore, l’ancien responsable technique d’ITV, qui a cessé d’émettre en 2002.
Ces nouvelles accusations de sabotage numérique ne se bornent pas à l'Australie et au Royaume-Uni. D’après The Australian Financial Review, NDS se serait également attaquée au bouquet satellitaire américain DirectTV et à la chaîne italienne Telepiu (qui appartenait au groupe français Canal Plus) . Là encore, le piratage des cartes de cryptage a réduit la valeur financière de ces deux concurrentes rachetées par News Corp en 2002 et 2003.

“Truffé d’erreurs”

L’acquisition de Telepiu a, en outre, permis à News Corp de mettre un terme à une action en justice qui visait les activités de... NDS. Déjà à l’époque, en effet, Vivendi, la maison-mère de Canal Plus, accusait cette société d’avoir fourni à des pirates informatiques des informations sur les méthodes de cryptages utilisées par Telepiu. Dans l’accord d’acquisition de la chaîne italienne, Vivendi assure “que tout contentieux existant entre les parties, y compris (...)
entre Canal Plus et NDS, sera suspendu sur le champ et définitivement abandonné à l'issue de la transaction”.

“Si ces allégations sont fondées, ce sont les plus graves à ce jour [contre News Corp, NDLR]”,
a commenté mercredi le député travailliste britannique Tom Watson, qui a saisi l’Ofcom,
la police britannique des médias afin qu’elle enquête sur cette histoire.

À la suite de la diffusion de "Panorama", NDS a dit n'“avoir jamais été en possession de codes destinés
à promouvoir le piratage”. De son côté, News Corp a affirmé, ce mercredi,
que l’enquête menée par The Australian Financial Review était “truffée d’erreurs”.

Sources
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2012/03/29/rupert-murdoch-contre-attaque-en-australie_1677504_3236.html
http://www.france24.com/fr/20120328-news-corp-nds-news-datacom-piratage-carte-television-crypte-canal-plus-murdoch-australian-financial-email-bbc-panorama

Le groupe News Corp dédommagé après un appel d'offres avorté

L'Australie a annoncé mardi qu'elle allait dédommager la télévision Sky News, qui appartient au groupe News Corp du magnat Rupert Murdoch, pour un appel d'offres au final annulé qui devait désigner le média chargé d'exploiter un service télévisé international en Asie.

Sky News et le groupe public Australian Broadcasting Corporation (ABC) ont lutté pendant dix ans pour remporter un contrat de 223 millions de dollars australiens (174 millions d'euros) pour l'exploitation de ce service, déjà existant, chargé d'émettre dans 44 pays d'Asie et du Pacifique.

Mais Canberra a mis fin à l'appel d'offres en 2011 et désigné sans autre forme de procédure ABC.
"Un accord a été conclu, dont les termes sont confidentiels", a déclaré une porte-parole du ministre de la Communication Stephen Conroy. Selon la presse, Sky News, se verrait attribuer quelque 2 millions AUD à titre de compensation.

Un rapport de la commission d'audit nationale avait publié un rapport très critique sur cet appel d'offres, pointant notamment du doigt le manque de coordination au sein du gouvernement sur le processus de décision.
Cet appel d'offres "ne porte pas une lumière favorable sur le gouvernement australien", avait asséné le rapport.
Ce service international, baptisé Australia Network, est financé par les fonds publics et a été créé afin de promouvoir l'Australie en Asie-Pacifique et en Inde.

Il diffuse des informations, des programmes éducatifs en anglais, des émissions pour enfants, des documentaires, des fictions et du sport. Il est gratuit.

Copyright © 2012 AFP. Tous droits réservés.

Source
Dépêche AFP
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h4EDh7pkmUdnFXGQdJDV8exSD70A?docId=CNG.63324155f313c5b953ed308d82af3b5b.41

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum