Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Dim 17 Mar - 10:12

Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide





La session extraordinaire du parlement chypriote, prévue dimanche 17 mars, pour discuter en urgence d'une taxation des dépôts bancaires dans le cadre du plan d'aide européen a été reportée à lundi, rapporte l'agence de presse nationale. Selon la télévision publique, le débat a été repoussé pour "permettre aux députés d'être parfaitement au fait de la situation et mieux informés".

Le président Nicos Anastasiades a également reporté un discours au Parlement et un message à la nation prévus dimanche pour défendre un plan d'aide qu'il a qualifié de "douloureux", et qui prévoit que tous les dépôts bancaires soient taxés en contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros.


Le président conservateur doit s'exprimer devant le Parlement lundi à 11h00 (09h00 GMT), avant un débat des députés à 16h00 (14h00 GMT) sur la ratification de l'accord conclu samedi à l'aube par les ministres des finances de la zone euro. Le gouvernement se réunira à 06h30 GMT pour finaliser le projet de loi devant être présenté au Parlement, qui prévoit une taxe exceptionnelle et sans précédent sur les comptes bancaires de tous les résidants de l'île.

Les bailleurs de fonds de Chypre - UE et FMI - ont demandé l'instauration d'une taxe exceptionnelle de 6,75 % sur tous les dépôts bancaires de moins de 100 000 euros et de 9,9 % au-delà de ce seuil, ainsi qu'une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts.

HOSTILITÉ DES PARTIS

Le Parlement est engagé dans une course contre la montre pour valider cet accord. Les 56 parlementaires chypriotes sont censés approuver cette mesure avant mardi pour éviter une ruée des épargnants aux guichets lors de la réouverture des banques après un jour férié lundi.

La chaîne privée Sigma TV a indiqué que le président Anastasiades peinait à s'assurer ne serait-ce qu'une majorité simple pour soutenir le texte au Parlement, dans lequel son parti de droite, le Disy, ne détient que 20 des 56 sièges. Trois partis représentés au parlement ont manifesté leur hostilité à ce projet. Le parti communiste Akel, qui dispose de 19 sièges, avait rejeté les contreparties exigées par Bruxelles en contrepartie de l'aide lorsqu'il était au pouvoir, jusqu'à l'élection de M. Anastasiades en février.


Même les partenaires du président dans la coalition gouvernementale ont émis de fortes réserves. Le dirigeant du Diko de centre droit, Marios Garoyian, a indiqué avoir évoqué avec le président la recherche de "solutions alternatives", tandis que certains des neuf députés du parti ont fait part de leurs désaccord.

Selon la télévision d'Etat, les banques pourraient rester fermées mardi, dans la perspective d'une prolongation du processus de ratification. Après avoir pris connaissance à leur réveil samedi de ce projet, les résidents de l'île méditerranéenne se sont rués dans les banques, pour tenter de retirer le plus d'argent possible.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/17/chypre-report-du-debat-parlementaire-sur-le-plan-d-aide_1849576_3214.html



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Un plan de sauvetage de 10 milliards d'euros pour Chypre

Message  09991 le Dim 17 Mar - 10:30

Un plan de sauvetage de 10 milliards d'euros pour Chypre



Jeroen Dijsselbloem peut souffler, mais à Chypre, les déposants, eux vont souffrir. Le sauvetage de ce pays situé en Méditerranée orientale, bouclé dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 mars sous l'égide du président de l'Eurogroupe, frappera comme jamais les titulaires de comptes bancaires. Une grande première depuis le déclenchement de la crise des dettes souveraines en zone euro ; négociée de haute lutte afin de réduire l'ampleur du plan d'aide à Nicosie et l'endettement du pays.

Chypre est le cinquième Etat membre de l'Eurozone à passer sous assistance financière en trois ans – après la Grèce, l'Irlande, le Portugal, et l'Espagne pour ses seules banques. Le plan de sauvetage représentera jusqu'à 10 milliards d'euros, loin des 17 milliards demandés dans un premier temps.


Rien n'était acquis, vendredi matin, tant le fossé s'était creusé ces dernières semaines entre les dirigeants de la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI). Ce dernier insistait, avec le soutien de l'Allemagne, pour imposer des pertes sèches aux déposants privés. Une option rejetée par Bruxelles, la Banque centrale européenne (BCE), et la plupart des Etats de l'union monétaire, soucieux de ne pas réveiller la colère des marchés, sur fond d'incertitudes politiques en Italie.

Une voie moyenne a dû être dégagée, qui pourrait cependant semer le trouble sur la réputation des banques des pays surendettés : dès ce week-end, l'ensemble des comptes du pays, détenus par des résidents comme par des non-résidents, vont être touchés par une lourde taxe (6,75 %, en dessous du seuil de 100 000 euros, 9,9 % au dessus. La mesure devrait rapporter quelque 5,8 milliards d'euros.


SOLUTION PÉRENNE



En échange, les déposants recevront des parts du capital des établissements concernés. Maigre consolation, car le secteur bancaire va être restructuré en profondeur, pour en réduire considérablement l'ampleur d'ici à cinq ans.



Au passage, les créanciers obligataires non protégés des enseignes en difficulté se verront imposés des pertes – une autre nouveauté dans un tel plan de soutien qui pourrait échauder les investisseurs. Quant aux succursales des banques chypriotes implantées en Grèce, elles devraient bénéficier d'une plus grande part de l'assistance accordée précédemment à Athènes. Enfin, la fiscalité des intérêts, et celle des entreprises, sera augmentée, et les privatisations, accélérées.

Nous sommes aux côtés du gouvernement chypriote ; c'est ce paquet qui permettra une restructuration du secteur bancaire et rendra la dette soutenable", a assuré M. Dijsselbloem. L'endettement du pays devrait redescendre à 100 % du produit intérieur brut (PIB) en 2020. Pour Christine Lagarde, la directrice générale du FMI – le fonds pourrait contribuer au plan d'aide à hauteur d'un milliard d'euros, "la solution présentée est pérenne et dans l'intérêt de l'économie chypriote

L'ensemble du plan devrait être finalisé d'ici à la fin mars, date à laquelle les parlements nationaux devront l'avoir ratifié. Une étape qui n'a rien d'une formalité, en particulier en Allemagne où l'opposition sociale-démocrate menace au Bundestag de ne pas soutenir l'aide, à moins de dix mois des législatives de septembre. Pour apaiser les débats, Berlin a obtenu une nouvelle expertise sur le blanchiment de l'argent sale par les banques chypriotes, qui se sont fait une spécialité d'accueillir les fonds de certains hommes d'affaires russes.



La potion a un goût amer pour le gouvernement de Nicos Anastasiades, à peine deux semaines après sa prise de fonction. Le Parlement chypriote devrait entériner le plan dès dimanche, pour vite prélever les taxes des comptes – les montants étant aussitôt gelés pour éviter une fuite de capitaux. "

Je ne peux me réjouir du résultat, mais il ne pouvait y avoir d'autres solution", a dit le ministre chypriote des finances, Michalis Sarris.
Comparé à d'autres options, c'est la moins coûteuse" pour les Chypriotes, a-t-il plaidé : "On a évité des coupes dans les salaires et les retraites.

M. Sarris devait se rendre, lundi, à Moscou pour régler l'ultime volet d'une question complexe : la participation de la Russie. Elle serait prête à reporter le remboursement du prêt bilatéral accordé voici deux ans pour éviter la faillite du pays, et à en réduire les taux d'intérêt.

Mais Moscou n'entend pas aller au-delà", a prévenu le commissaire européen chargé des affaires économiques, Olli Rehn.


http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/16/un-plan-de-sauvetage-de-10-milliards-d-euros-pour-chypre_1849380_3214.html



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

A Chypre, la population sous le choc, le président justifie les sacrifices

Message  09991 le Dim 17 Mar - 10:53

A Chypre, la population sous le choc, le président justifie les sacrifices





Beaucoup de Chypriotes étaient sous le choc, samedi, après l'annonce d'un accord avec l'Union européenne sur un plan de sauvetage de 10 milliards d'euros comprenant une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires.

L'accord a été conclu dans la nuit de vendredi à samedi, et les résidents de l'île méditerranéenne l'ont découvert à leur réveil. Des queues étaient visibles devant les banques, les particuliers tentant de retirer le plus d'argent possible.

Les bailleurs de fonds de Chypre - UE et FMI - ont en effet demandé l'instauration d'une taxe exceptionnelle de 6,75 % sur tous les dépôts bancaires de moins de 100 000 euros et de 9,9 % au-delà de ce seuil, ainsi qu'une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts.



LES BANQUES N'ÉTAIENT AU COURANT DE RIEN



C'est une catastrophe, a dit un Chypriote de 45 ans venu retirer de l'argent. "Cela va nous donner envie de sortir de l'euro, dit un autre, un retraité. "Je croyais qu'en dessous de 100 000 euros, on n'y toucherait pas", regrette Andri Menelaou, 25 ans. Je n'ai pas grand chose mais je ne vois pas pourquoi je devrais payer pour les erreurs des banques."

J'aimerais savoir où elle est, cette solidarité européenne. Qu'avons-nous obtenu? Rien", juge Yiannis Pavlou, un mécanicien de 28 ans. Une allusion à la Grèce, l'Irlande, le Portugal ou l'Espagne, qui n'ont pas eu à accepter cette taxe exceptionnelle.

On essaie tous de retirer un maximum d'argent -- mais cela ne marche pas très bien, on ne sait pas si les comptes sont bloqués ou les distributeurs vides, a dit à l'AFP Joseph, employé de banque chypriote. Personne ne s'attendait à cela -- et les banques n'étaient au courant de rien". Les agences bancaires étaient fermées pour le week-end, et jusqu'à mardi matin, lundi étant férié sur l'île.

Ces retraits ne vont toutefois pas empêcher la ponction sur les comptes de toute personne résidant sur l'île. Les montants correspondant à la taxe "sont déjà bloqués et ne peuvent plus être transférés", assure Marios Skandalis, vide-président de l'Institut des comptables publics de Chypre. Cette mesure est censée rapporter 5,8 milliards d'euros au gouvernement.

LE GOUVERNEMENT JUSTIFIE UN PLAN DOULOUREUX



Le président Nicos Anastasiades a justifié ce plan, qualifié de "douloureux", par le risque "d'effondrement" du système bancaire qui précipiterait une faillite et une éventuelle "sortie de l'euro".

Nous avions le choix entre le scénario catastrophe d'une défaillance non contrôlée, et une gestion douloureuse mais contrôlée de la crise", a-t-il résumé dans un communiqué. M. Anastasiades s'adressera à la nation, dimanche, alors que le Parlement chypriote se prononcera sur le plan.

La situation est grave mais pas tragique, il n'y a pas de raison de paniquer", a également tenté de rassurer le porte-parole du gouvernement Christos Stylianides, alors que le ministre des finances Michalis Sarris assurait que "Chypre a choisi la moins douloureuse des solutions

Mais Nicolas Papadopoulos, député du parti Diko (centre-droit) dont la direction a soutenu l'élection récente du président Anastasiades, Nicolas Papadopoulos, s'est élevé contre l'accord en le qualifiant de "désastre" pour le système bancaire.

Je veux qu'un représentant du gouvernement m'explique pourquoi cet accord était la meilleure solution". "Cette décision est bien pire que ce à quoi nous nous attendions et contraire à ce que nous affirmait le gouvernement encore pas plus tard que la nuit dernière", a ajouté le président de la commission des finances au Parlement, Nicholas Papadopoulos.


http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/16/a-chypre-la-population-dans-l-incertitude-apres-l-annonce-du-plan-de-sauvetage_1849491_3214.html


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Les options de Bruxelles pour sauver les banques chypriotes

Message  09991 le Dim 17 Mar - 11:21

Les options de Bruxelles pour sauver les banques chypriotes




C'est la priorité de Jeroen Dijsselbloem, le tout nouveau président de l'Eurogroupe : boucler avant l'été, si possible en mars, le plan de sauvetage de Chypre. Les ministres des finances de la zone euro devaient encore tenter, lundi 11 février à Bruxelles, de défricher le terrain. Pour éviter le défaut de paiement, l'idée est d'être prêt à agir vite, dans la foulée de l'élection présidentielle, le 17 février, et du retrait du président Dimitris Christofias.

L'opposition du dirigeant communiste aux privatisations a agacé ses interlocuteurs européens, et compliqué la préparation du plan d'aide. Les Européens espèrent davantage de coopération et de transparence de la part du prochain gouvernement.

Principal défi pour les futurs bailleurs de fonds internationaux : assurer la soutenabilité de la dette. Or celle-ci atteindrait des niveaux record en cas de sauvetage de grande ampleur – les besoins potentiels sont estimés à quelque 17 milliards d'euros, l'équivalent du PIB chypriote.


L'opposition du dirigeant communiste aux privatisations a agacé ses interlocuteurs européens, et compliqué la préparation du plan d'aide. Les Européens espèrent davantage de coopération et de transparence de la part du prochain gouvernement.

Principal défi pour les futurs bailleurs de fonds internationaux : assurer la soutenabilité de la dette. Or celle-ci atteindrait des niveaux record en cas de sauvetage de grande ampleur – les besoins potentiels sont estimés à quelque 17 milliards d'euros, l'équivalent du PIB chypriote.

Selon un document préparatoire de l'Eurogroupe, trois options sont sur la table pour limiter l'envergure du plan d'aide. L'une d'elles consisterait à restructurer la dette chypriote détenue par les investisseurs privés, mais aussi à imposer des pertes aux créanciers obligataires et épargnants non protégés, en faisant le ménage dans les banques. Le secteur bancaire serait réduit d'un tiers. Avantage de cette formule : elle mettrait à contribution les épargnants russes et permettrait de traiter la question sensible du blanchiment d'argent, tout en maintenant la dette en deçà de 80 % du PIB.


CRAINTES DE CONTAGION AU SEIN DE LA ZONE EURO

Mais cette option radicale est considérée comme risquée par la plupart des gouvernements, car elle pourrait réveiller les craintes de contagion au sein de la zone euro, en cas d'effondrement du système bancaire de la petite île.

En Grèce, au Portugal et en Irlande, les trois pays déjà sous assistance, jamais les épargnants privés n'ont été ainsi sollicités. Les dirigeants de la zone euro avaient en outre promis, au printemps 2012, que la restructuration de la dette grecque resterait une "exception", afin de calmer la tempête sur les marchés.

Le document discuté à Bruxelles lundi suggère deux autres pistes moins radicales. D'une part, n'imposer des pertes qu'aux créanciers obligataires juniors des banques, sans viser les épargnants, tout en augmentant par ailleurs les taxes sur le capital et les entreprises. Dans cette hypothèse, l'assainissement du secteur bancaire resterait plus modeste.

D'autre part, permettre à Chypre de céder, le moment venu, au Mécanisme européen de stabilité (le fonds de secours de la zone euro), les participations acquises dans les banques en difficulté après leur recapitalisation. Mais cette option ne devrait pas être possible avant l'été, car les avis divergent toujours au sein de la zone euro sur les modalités de la recapitalisation directe des banques. A Berlin, le gouvernement ne veut pas précipiter ce genre d'intervention avant les élections législatives, en Allemagne, de septembre.


Pour plus d'infos sur le, MÉCANISME EUROPÉEN DE STABILITÉ (M.E.S) à lire ici sur ce forum: http://ledormeur.forumgratuit.org/t4-mecanisme-europeen-de-stabilite-mes

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/02/11/plusieurs-options-sont-envisagees-a-bruxelles-pour-sauver-le-systeme-bancaire-chypriote_1830149_3234.html




P.S. Vous pouvez trouvez tout les informations supplémentaires sur les liens qu'ils sont là.


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Le problème de Chypre et ses conséquences, par Jacques Sapir

Message  Silver Wisdom le Lun 18 Mar - 10:47

Bonjour à tous,

Le problème de Chypre et ses conséquences, par Jacques Sapir



La zone euro et le FMI ont annoncé avoir trouvé le samedi 16 mars matin
un accord sur un plan de sauvetage de Chypre.


Mais, alors que le gouvernement Chypriote demandait 17 milliards, ce plan ne lui en accorde qu’un maximum de 10 milliards.
Il faut alors pour combler la différence mettre en œuvre une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires qui rapportera,
on l’espère à cet instant, 5,8 à 6 milliards comme indiqué samedi par le chef de file de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.




(...)
Le plan ayant été validé vendredi soir dans la nuit, les Chypriotes (et les étrangers présents sur l'île ) passent
un long week-end à vider leurs distributeurs automatiques... pour prendre d'assaut les guichets dès mardi (lundi férié).
Pourtant ce réflexe bien compréhensible serait inutile : les sommes ponctionnées seraient déjà bloquées...

On peut se fier à la célérité des banksters européens pour limiter drastiquement tous les retraits dans les jours et semaines à venir.

Les Chypriotes manifesteront dès mardi, mais leur pognon c'est cuit.
Tout ça, pour sauver des banques qui sont condamnées.


Qui va déposer à nouveau quelque piécette dans ces établissements ? Épargner plus pour perdre davantage.
Dans ces conditions, imagine-t-on des banques non chypriotes prêter à ces banques qui voient disparaître leurs dépôts ?
Sachant par ailleurs que les établissements les plus reliées aux banques chypriotes sont les banques grecques,
elles mêmes devenues insolvables et filialisées par les grandes banques européennes, on imagine assez bien la suite.

(...)

Chypre : le vol légalisé
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/chypre-le-vol-legalise-132517

Nicosie devient le cinquième pays de la zone euro à bénéficier d’un programme d’aide européen et international.
Le problème vient de ce que le système bancaire chypriote est sans commune mesure avec l’économie du pays.

(...)

Les bailleurs de fonds de Chypre ont renoncé à un effacement de dette, qui aurait fait subir de lourdes pertes aux créanciers privés
(ce qui fut pourtant fait en Grèce au printemps 2012). Il faut ajouter qu’une telle mesure était fermement rejetée par Nicosie
en raison de ces implications sur la confiance dans les banques. Mais les mesures proposées ne valent guère mieux.
Tous les épargnants seront touchés par ces nouvelles taxes, qu’ils soient chypriotes ou étrangers,
en particulier russes mais aussi britanniques.

En effet, la Grande-Bretagne entretient deux importantes bases à Chypre, où stationnent plusieurs milliers de militaires et leurs familles.
Les autorités ont déjà pris des mesures pour geler les sommes sur les comptes, et une loi devait être adoptée au cours du week-end
pour permettre cette opération et empêcher une fuite massive des capitaux. Or, le vote de cette loi a été reporté à lundi (qui est un jour férié)
en raison des oppositions au Parlement. Il est probable que cette loi, si elle est votée en définitive, ne le sera pas avant mardi ou mercredi.

Les banques devront rester fermées jusque là, et ceci va certainement
encourager la panique et le mécontentement, déjà très perceptibles.


(...)

Pour l’instant aucun ordre de grandeur n’a été évoqué publiquement, mais la contribution du FMI pourrait avoisiner un milliard d’euros.
Les taxes et autres prélèvements seront entièrement compensées par la distribution d’actions, a indiqué le Ministre chypriote des Finances, Michalis Sarris, soulignant que les mesures prises ont permis d’éviter « des coupes dans les salaires et les pensions ».

Pourtant, le Président de Chypre a indiqué qu’il avait été confronté à un « fait accompli » de la part de l’UE et du FMI.
Il semble donc que ces mesures aient bien été imposées et non négociées. De plus, on ne sait toujours pas à l’heure actuelle
si les comptes des entreprises seront concernés par ces mesures, ce qui pourrait provoquer la mort de très nombreuses PME-PMI.


Anastasiades says eurozone left Cyprus with no other choice than to accept deposit tax
http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite1_1_17/03/2013_488241

En l’état, il est difficile de considérer que les mesures adoptées dans les premières heures du samedi 16 mars
soient selon les mots de Mme Lagarde « durable et pérenne ». Tout laisse à penser que l’on est en train d’assister
à une crise de confiance massive dans les banques chypriotes.

Chypre : Ruée sur les distributeurs bancaires


Publiée le 17 mars 2013 par Le Journal du Siècle

Tard, dans la soirée (le 17 mars 2013), on apprenait d’une part que le gouvernement chypriote
cherchait à renégocier l’accord avec Bruxelles devant l’ampleur des protestations
que celui-ci avait provoqué, et que certaines sources, en Allemagne mais aussi à la BCE,
envisageaient d’appliquer cette méthode de la confiscation des dépôts
à l’Italie et à l’Espagne.


La première proposition fait sens, à la condition qu’elle n’entraîne pas un taux de confiscation supérieur à 12% pour les tranches
de dépôts les plus élevés. Compte tenu de la structure des dépôts dans les banques chypriotes, il est actuellement difficile de dire
si une solution allant dans ce sens pourra être trouvée. La seconde idée est elle une folie pure. Commencer à évoquer la possibilité
d’une confiscation fiscale de l’ordre de 15% sur les dépôts en Italie est exactement ce qu’il faut pour provoquer dès demain
un bank run massif dans la péninsule. Quels que soient les démentis qui seront apportés, il est à craindre que le mal ne soit déjà fait
car l’information circule actuellement très vite sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook). Nous avons ici la preuve de l’inconscience
des bureaucrates de Berlin, Francfort et Bruxelles. Audiard faisait dire à un de ses personnage dans le cultissime
Les Tontons Flingueurs “Ah, le con, il a osé”. Mais à ce rythme, à Bruxelles, Francfort et ailleurs nous aurons bientôt les tontons flingués!

Source de l'article
Le problème de Chypre et ses conséquences
http://russeurope.hypotheses.org/1038

Let me tell you something.
Sooner or later, they will come for your money.
And this is not a hoax!!!!




Le Dormeur doit se Réveiller!!!

Bien Amicalement

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Lun 18 Mar - 11:59

En effet le dormeur doit se réveiller, si le dormeur ne se reveille pas lui-même il se réveillera brutalement et ça c'est pas le but.

Continuons dans ce chemin que nous tous avons entrepris, car tout est entrain de s'accélérer d'une manière surprenante!
Gloire et Purtee au Créateur de l'Univers.

Paix sur toi, paix sur tout le monde.

A Bientôt
Mes Amitiés

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Chypre : "On est d'ores et déjà dans une panique bancaire" selon Jacques Sapir

Message  Silver Wisdom le Lun 18 Mar - 15:11

Bonjour à tous,

"On est d'ores et déjà dans une panique bancaire" selon Jacques Sapir



Cette panique devrait probablement se continuer dans les jours qui suivent.
Alors que la confiance des épargnants dans la solidité de leurs banques
est relativement faible dans une bonne partie de l'Europe du Sud,
cette mesure revient à agiter un chiffon rouge devant leurs yeux.



Publiée le 18 mars 2013 par Le Journal du Siècle

Une habitante témoigne du hold-up :
"Jamais je n'ai pensé que cela pouvait arriver."



Publiée le 18 mars 2013 par Le Journal du Siècle

Vous pouvez y croire,
si cela ne s'appelle pas du vol alors que quelqu'un me donne une P***** de définition.
Comment la population peut se laisser enformir (mot valise) de cette façon!!!!
Sommes nous à l'aube du Chaos social, j'en ai bien peur....


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Chypre : Moscou menace de retirer son soutien au plan

Message  09991 le Lun 18 Mar - 21:16

Chypre : Moscou menace de retirer son soutien au plan





Après s'être montrée plutôt favorable au schéma élaboré dans la nuit de vendredi à samedi, la Russie fait volte-face. Sans doute pour mieux négocier les conditions de son aide, notamment un accès privilégié aux gisements de gaz chypriotes pour la compagnie publique Gazprom.

Correspondant à Moscou



L'imposition d'une taxe sur les dépôts bancaires chypriotes continue à faire des vagues en Russie, où, selon une évaluation de Moody's, au moins 20 milliards de dollars seraient investis dans des établissements financiers insulaires. Après une période de flottement, c'est Vladimir Poutine qui a donné le la des réactions politiques et économiques. Selon des propos rapportés par son porte-parole, le chef du Kremlin a jugé les mesures de l'Eurogroupe «injustes, non professionnelles et dangereuses». À l'inverse, une heure avant, l'adjoint du ministre des Finances, Sergueï Chatalov, considérait que l'introduction d'une taxe sur les dépôts bancaires, «la moins mauvaise des solutions», était «juste» et qu'en l'absence d'une telle mesure, le gouvernement chypriote se priverait d'une source de revenus.


Selon plusieurs estimations, les épargnants russes devraient perdre près de 2 milliards d'euros.
«Les premières victimes ne seront pas les riches qui eux, ont eu le temps de sortir leurs avoirs, mais la classe moyenne», s'insurge le président de l'Association des banques régionales, Anatoly Aksatov, qui qualifie de «provocation» et «d'illégal» l'accord conclu à Bruxelles, et encourage des plaignants à le contester en justice.


Le raisonnement économique qui conduit le pouvoir russe à condamner la décision bruxelloise paraît pour le moins obscur. Officiellement, depuis décembre, le Kremlin marquait sa volonté d'en finir avec «l'off-shorisation» de l'économie russe, qui dans une grande mesure passe par l'île de Chypre. C'est ici que sont enregistrées, parfois sous des prête-noms, un grande nombre de holdings de grandes sociétés russes, y compris publiques. Par ailleurs, le relèvement du taux d'imposition sur les revenus de 10% à 12,5%, qui ne concerne pas les dividendes, n'affectera pas ces sociétés mères «russo-chypriotes».

La Russie rechigne à prolonger son prêt

Sur le papier, l'introduction d'une taxe sur les dépôts sert les intérêts de Moscou, dans la mesure où elle rend la place financière chypriote moins intéressante et encourage les épargnants russes à rapatrier leurs avoirs dans le pays. Mais cette fois, le remède est jugé pire que le mal, et dont le préjudice, selon les dirigeants russes, dépasserait les limites de leur propre pays.
«L'UE crée un précédent dangereux qui porte atteinte aux fondements européens de l'inviolabilité de la propriété privée», estime l'oligarque et patron d'Onexim, Mikhaïl Prokhorov.
Par ailleurs, le gouvernement russe qui, notamment lors du récent G20 finances, fut étroitement associé aux discussions avec la troïka (UE-BCE-FMI), se plaint cette fois de ne pas avoir été consulté par ses partenaires occidentaux.

Dans ce contexte, Moscou semble rechigner à prolonger jusqu'en 2022, comme il était prévu dans le plan de sauvetage, un prêt à Chypre de 2,5 milliards de dollars. La visite du ministre des Finances, initialement prévue lundi 18 mars, a été repoussée au mercredi 20 mars. «Compte tenu de la fuite des dépôts des banques chypriotes, qui, après l'accord bruxellois, pourrait atteindre 20 à 30 milliards de dollars, le fait d'accorder un nouveau prêt n'a plus de sens. Le gouvernement russe devrait attendre», estime l'économiste en chef d'Alfa Bank, Natalia Orlova. À moins d'exiger de nouvelles contreparties. Au-delà de la privatisation de la Banque populaire de Chypre, qui pourrait profiter à un investisseur russe, les dirigeants du pays commencent à plaider la cause de Gazprom et de Rosneft pour participer à l'exploitation de gisements chypriotes. Nul doute qu'au-delà des déclarations assassines, le Kremlin fera discrètement ses comptes.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/18/20002-20130318ARTFIG00490-chypre-moscou-menace-de-retirer-son-soutien-au-plan.php


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Chypre sommée de combattre le blanchiment

Message  09991 le Lun 18 Mar - 21:31

Chypre sommée de combattre le blanchiment



INFOGRAPHIE - Au lendemain de l'élection présidentielle, Paris et Berlin mettent la pression sur l'île, au bord de la faillite. Ils conditionnent le plan de sauvetage à des mesures de transparence financière. Les capitaux russes sont visés.


À peine élu, dimanche, avec 57,5% des voix contre son rival communiste, Nicos Anastasiades, le nouveau président de la République de Chypre, doit s'attaquer à des négociations difficiles pour sauver les finances de son pays au bord de la faillite.

D'emblée, Berlin et Paris ont mis la pression sur le nouveau chef de l'État. Dans un communiqué commun publié lundi, les grands argentiers français et allemand, Pierre Moscovici et Wolfgang Schäuble, souhaitent «un accord avant la fin du mois de mars». Outre les réformes budgétaires et structurelles négociées péniblement depuis l'été dernier entre la troïka (Union européenne, Banque centrale européenne, FMI) et le pouvoir communiste sortant, le tandem franco-allemand demande explicitement «une surveillance étroite des dispositions antiblanchiment» et «la transparence fiscale».


Le blanchiment n'est pas un gros enjeu

La petite île de la zone euro aux conditions fiscales attrayantes traîne dans son sillage une réputation sulfureuse, en raison de la présence massive de capitaux russes dans ses banques. La banque centrale de Chypre ne divulgue pas la nationalité des détenteurs de comptes. Mais selon les estimations, les capitaux russes pèseraient au moins 10% des avoirs bancaires, soit entre 6 et 18 milliards d'euros.

Les chiffres des investissements directs étrangers, officiels, traduisent eux aussi le poids des capitaux russes dans l'économie de l'île.
«La plus grosse part de ces transactions est du off-shore, mais c'est légal», assure Chris Weafer, économiste à la banque russe publique Sberbank.
Les investisseurs russes profitent du traité fiscal bilatéral de 1998.
«Le blanchiment n'est pas un gros enjeu», poursuit l'analyste.

Le blanchiment est une réalité reconnue par la banque centrale russe, qui évoquait la semaine dernière 38 milliards d'euros quittant la Russie de façon illégale chaque année.
«Le montant des capitaux russes placés à Chypre traduit surtout le manque de confiance des Russes dans leur propre système bancaire, fiscal et judiciaire», analyse un diplomate à Moscou.

Oligarques et sauvetage


Reste que les investisseurs russes, oligarques ou hommes d'affaires plus modestes, sont concernés par le plan de sauvetage. Le montant total de l'assistance à Chypre est évalué à 17 milliards d'euros, soit l'équivalent du PIB. Un prêt de ce montant propulserait l'endettement de l'île à plus de 140% du PIB. Un niveau jugé insupportable par les règles du FMI. Aussi certains créanciers plaident-ils pour une restructuration du système bancaire chypriote. Quitte à imposer des pertes aux détenteurs de comptes. Parmi lesquels des Russes, forcément.
«C'est une menace destinée à faire fuir les capitaux de Chypre vers des pays sûrs, comme l'Allemagne», interprète Xenia Photiou, avocate d'affaires chypriote.

La partie s'annonce délicate pour le nouveau président Anastasiades, lui-même ancien avocat.
Son cabinet comptait «beaucoup de clients russes», note Xenia Photiou. Le président est aussi soutenu par l'archevêque de Chypre. L'Église orthodoxe est à la fois l'actionnaire important de banques chypriotes et une courroie de transmission essentielle avec Moscou. Pour l'heure, Nicos Anastasiades exclut le scénario - «catastrophique» a-t-il dit au Financial Times - qui rayerait purement et simplement des avoirs.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/02/25/20002-20130225ARTFIG00635-chypre-sommee-de-combattre-le-blanchiment.php


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Taxe sur les dépôts à Chypre : des initiés savaient

Message  Silver Wisdom le Mer 20 Mar - 16:42

Bonjour à tous,

Taxe sur les dépôts à Chypre : des initiés savaient



La saisie d'une partie des dépôts bancaires chypriotes,
refusée par le parlement hier, a surpris tout le monde. Enfin, presque.


Un léger et nauséabond parfum de soupçon flotte autour des mesures de sauvetage des banques chypriotes.
Cette spoliation en règle proposée par l’Eurogroupe, qui consistait à se servir directement sur les comptes bancaires à Chypre,
qu'ils soient détenus par des résidents ou non, a été refusée hier par le parlement de l'île.


Chypre : fin de l'État de Droit financier, fin de la monnaie unique
http://www.contrepoints.org/2013/03/18/118615-chypre-fin-de-letat-de-droit-financier-fin-de-la-monnaie-unique

Cette atteinte à la propriété privée, qui revient en substance à faire supporter par les Chypriotes les pertes engrangées
par les banques ayant pris des risques irresponsables, a pris de court les Chypriotes dont les comptes
avaient été préalablement bloqués pour éviter une fuite des capitaux.




(...)
Chypre a été victime de la restructuration de la dette publique grecque car ses banques
y étaient très exposées, ce qui a coûté à ses banques 4 milliards d’euros, et déstabilisé un secteur bancaire hypertrophié
qui pèse 8 fois le PIB chypriote, contre 3 fois en France. Pour sauver ses banques, Chypre devait se procurer
17 milliards d’euros. Plusieurs possibilités : faire payer les autres citoyens européens, augmenter les impôts,
baisser les dépenses publiques (diminution des salaires et des retraites en particulier) ou faire payer les dépôts bancaires.
C’est cette solution qu’a choisi l’Eurogroupe, car elle paraissait moralement plus juste.
Après tout, faire payer les déposants bancaires pour une crise bancaire, c’est mieux que de faire payer les retraités,
ou les autres citoyens européens, via un plan d’aide qui ne serait pas remboursable.
(...)

Ce qu'on voit, ce qu'on ne voit pas, et ce qu'on sent passer
http://www.contrepoints.org/2013/03/19/118677-ce-quon-voit-ce-quon-ne-voit-pas-et-ce-quon-sent-passer
Mais ce qui a surpris la quasi-totalité des détenteurs de dépôts bancaires à Chypre semble avoir été anticipé par quelques-uns qui,
étrangement, auraient transféré une partie de leurs dépôts dans les semaines précédentes ;

4,5 milliards d'euros auraient été transférés à l'étranger la semaine dernière.

C'est ce que révèle, dans cette vidéo, Marinos Sizopoulos, député du parti d'opposition EDEK.

La presse chypriote accuse "ceux qui savaient"


La presse chypriote accuse "ceux qui savaient" par euronews-fr

Des transferts qui sentent le délit d'initié à plein nez, et qui mettent en avant,
s'il le fallait encore, le danger inhérent à des mesures contraires à la propriété privée
et décidées par des hommes politiques pour sauver les banquiers qui financent
depuis des décennies un État omniprésent et omnipotent.


Source de l'article
Taxe sur les dépôts à Chypre : des initiés savaient et ont vidé leur compte avant
http://www.contrepoints.org/2013/03/20/118937-avoirs-bancaires-transferes-a-chypre-spoliation-et-delit-dinities

Je vous prépare une traduction d'article qui montre
que ce plan était prévu depuis un moment


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Chypre et l'UE cherchent une issue à la crise bancaire

Message  09991 le Mer 20 Mar - 21:24

Chypre et l'UE cherchent une issue à la crise bancaire


Les banques resteront fermées jusqu'à mardi 26 mars à Chypre, en attendant qu'une solution politique soit trouvée. | AP/Petros Giannakouris


Le statu quo à Chypre ne lasse pas d'inquiéter les Européens. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a appelé, mercredi 20 mars, à trouver une solution
le plus rapidement possible,
au lendemain du rejet par le Parlement chypriote du plan de sauvetage et alors que la fermeture des établissements bancaires vient d'être prolongée au moins jusqu'à mardi.
L'UE reste tout à fait ouverte à d'autres solutions et on est toujours prêts à fournir la solidarité par un prêt de 10 milliards d'euros, soit plus de 50 % du PIB de Chypre", a affirmé M. Rompuy devant le Parlement européen.

La zone euro et le FMI ont trouvé un accord sur un plan de sauvetage d'un maximum de 10 milliards d'euros pour Chypre, en échange d'une taxe exceptionnelle sur tous les dépôts bancaires qui rapportera 5,8 milliards d'euros.

La zone euro et le FMI ont trouvé un accord sur un plan de sauvetage d'un maximum de 10 milliards d'euros pour Chypre, en échange d'une taxe exceptionnelle sur tous les dépôts bancaires qui rapportera 5,8 milliards d'euros.

M. Rompuy a affirmé que le modèle économique chypriote était insoutenable.
Pendant des années, on a laissé Chypre avec un déficit des comptes courants de plus de 10 %. On n'a pas réagi". L'Union européenne rappelle ses lignes rouges pour le sauvetage du pays : ne pas débourser plus de 10 milliards d'euros et ne pas voir la dette du pays gonfler au-delà du supportable.

La Commission européenne a enfoncé le clou mercredi.
C'est désormais aux autorités chypriotes de présenter une solution alternative qui respecte le critère de soutenabilité de la dette et les paramètres financiers correspondants", a affirmé un porte-parole de la Commission.
Si Chypre recevait un prêt plus important de la zone euro et du FMI, sa dette dépasserait mécaniquement le seuil de 100 % du PIB en 2020 retenu dans le plan de sauvetage initial.

CHYPRE EST "SEULE RESPONSABLE

L'Allemagne, qui a toujours fait de la lutte contre le blanchiment d'argent dans les banques chypriotes un point central, a soutenu une solution mettant à contribution les déposants, parmi lesquels de grosses fortunes russes.
Chypre est notre partenaire dans la zone euro, c'est pourquoi c'est notre devoir de trouver ensemble une solution, a déclaré la chancelière Angela Merkel. Mais le secteur bancaire doit apporter une contribution pour rendre la dette soutenable".

Le ministre des finances, Wolfgang Schäuble, s'est montré encore plus clair. Pour lui, Chypre est "seule responsable" de ses problèmes et elle doit réformer son système bancaire "complètement surdimensionné".


Pour Wolfgang Schäuble, Chypre est "seule responsable" de ses problèmes et elle doit réformer son système bancaire "complètement surdimensionné". | REUTERS/THOMAS PETER

Le problème est que pour l'instant, "les Chypriotes jouent la montre", souligne Jean-Marc Daniel, économiste auprès de l'Institut de l'entreprise.
Si la taxe sur les dépôts est appliquée, elle devrait l'être maintenant, pendant que les banques sont fermées, pour éviter un retrait massif des capitaux, mais les Chypriotes, en refusant le plan de sauvetage, tentent de gagner du temps"

Le temps presse, donc. Chypre doit notamment faire face début juin à une importante échéance de remboursement de dette. Par ailleurs, si la Banque centrale européenne (BCE) a réaffirmé son engagement à fournir autant de liquidités que nécessaire aux banques chypriotes, elle a souligné que cela n'est valable que tant qu'elles restent solvables, ce qui n'est possible précisément que si Nicosie bénéficie d'un plan d'aide qui permette la recapitalisation de ses banques.

UN "PLAN B" ?

Les contacts se multipliaient donc au niveau européen, parallèlement au déplacement du ministre chypriote des finances à Moscou pour demander le soutien de la Russie, rencontre qui n'a pas abouti pour l'instant. L'agence Moody's a évalué à 31 milliards de dollars les avoirs russes placés à Chypre, en raison de son régime fiscal très favorable.Pour la russie lire ici plus haut....Chypre sommée de combattre le blanchiment

Les partis politiques chypriotes étudiaient de leur côté un "plan B" pour empêcher une faillite de l'île.
Un groupe composé d'experts de chaque parti politique s'est rendu à la Banque centrale pour discuter d'un plan B pour le financement et la réduction du montant de 5,8 milliards d'euro a déclaré le porte-parole du gouvernement, Christos Stylianides.

Le président Anastasiades avait auparavant rencontré les responsables des partis politiques. Il doit présider à 18 h une nouvelle réunion de son cabinet.



A LA RECHERCHE D'ALTERNATIVES

Selon un porte-parole du gouvernement chypriote, une éventuelle nationalisation les fonds de pensions d'institutions publiques et semi-publiques pourrait rapporter 3 milliards d'euros. Une autre solution pourrait être la contraction du secteur bancaire, avec une fusion des deux principales banques pour réduire le montant de la recapitalisation nécessaire.

Autre piste : une aide de la puissante Eglise orthodoxe de Chypre. Son chef, l'archevêque Chrysostomos II, a rencontré M. Anastasiades et déclaré que l'Eglise était prête à mettre son énorme patrimoine foncier et ses avoirs à la disposition de l'Etat, sous forme de garantie.

Nicosie pourrait aussi jouer la carte énergétique grâce aux réserves de gaz récemment découvertes au large de ses côtes méridionales, qui laissent présager des revenus massifs d'ici un décennie. Selon le quotidien Vedomosti, la banque russe Gazprombank, détenue à 41 % par le géant public gazier Gazprom, a proposé à Chypre une aide financière en échange de licences d'exploitation du gaz naturel. Noble Energy a fait état fin 2011 de la découverte de gisements renfermant cinq à huit mille milliards de mètres cubes de gaz naturel au sud de Chypre. Seul bémol à ce scénario, la possibilité que la Turquie revendique une partie de ces gisements.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/20/le-ministre-des-finances-chypriote-a-moscou-a-la-recherche-d-un-soutien-russe_1850777_3234.html


P.S : Je trouve bizzare quand même que les banques soient fermées jusqu'a Mardi.......quand on pensent que la plupart des gens ont leur argent dans ces banques et que ces gens ont besoin de leur argent pour vivre........N'appele-t-on pas du vol ça ?



Actualitée 22 mars 2013

Chypre envisage une taxe de 15% des dépôts supérieurs à 100.000 euros


Les responsables chypriotes seraient intéressés par une taxe de 15% sur les gros dépôts bancaires. Les ministres des Finances de la zone euro ont prévu de se réunir dimanche.

De l'annonce de l'instauration d'une taxe sur les dépôts bancaires, à son rejet par le Parlement, en passant par les ultimatums des Européens et à la colère de la Russie, le dossier chypriote occupe tous les esprits depuis une semaine. L'Union européenne a donné à Chypre jusqu'à lundi pour trouver les quelque six milliards d'euros nécessaires pour compléter son plan de sauvetage, sous peine d'un effondrement de son système financier, voire même son éviction de la zone euro. D'ici là, les négociations s'intensifient.


http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202659232141-direct-chypre-sous-forte-pression-pour-trouver-une-solution-avant-lundi-551808.php


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Medvedev demande aux russes de se retirer du systéme bancaire occidental

Message  09991 le Sam 23 Mar - 22:39

Medvedev demande aux russes de se retirer du systéme bancaire occidental





Un "bulletin d'information" du ministère des Affaires étrangères (MAE) envoyé aujourd'hui aux ambassades du monde entier conseille aux citoyens et aux entreprises russes de commencer à se défaire "immédiatement" des actifs qu'ils détiennent dans les banques et institutions financières de l'Ouest, le Kremlin craignant de façon grandissante que tant l'Union européenne et que les États-Unis se préparent pour le plus grand hold-up de richesse privée dans l'histoire moderne.


Selon ce «bulletin d'information urgent», cette mise en garde a été faite à la demande du Premier ministre Dmitri Medvedev qui, plus tôt aujourd'hui a émis une alerte à propos des manoeuvres des institutions bancaire occidentales contre le membre de l'union européene qu'est Chypre en déclarant :

Toutes les erreurs possibles qui pourraient auraient pu être commises ont été faites par elles, la mesure qui a été proposée est de nature confiscatoire, et d'un caractère sans précèdent. Je ne peux pas le comparer avec quoi que ce soit mis à part ... les décisions prises par les autorités soviétiques ... quand elles ne se préoccupaient des économies de la population. Mais nous vivons au 21e siècle dans les conditions de l'économie de marché. Tout le monde a insisté pour que le droit à la propriété privée doivent être respectés.

Les déclarations de Medvedev font écho à celles du président Poutine, qui a de même mis en garde à propos de la saisie de fond privés sans précédent à Chypre l' appelant «injuste, non professionnelle, et dangereuse."

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/03/medvedev-demande-aux-russes-de-se.html

http://www.eutimes.net/2013/03/russian-leader-warns-get-all-money-out-of-western-banks-now/



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Sam 23 Mar - 23:18

Jacques Attali estime que Chypre n'est qu'un élément précurseur pour la zone euro.





Jacques Attali s'est exprimé sur la situation de Chypre, lundi 18 Mars 2013 sur Europe 1, et estime que Chypre n'est qu'un élément précurseur des problèmes qui attendent la zone euro.



Le problème chypriote, on le connaît depuis l’entrée du pays dans l’Union européenne", a déclaré le président de PlaNet Finance et ancien conseiller spécial de François Mitterrand.

"Il y a tout un ensemble de pays qui viennent après Chypre, qui n’est qu’un petit laboratoire des problèmes que nous avons devant nous."

Ce mardi, Olivier Delamarche a prévenu également d’un risque que certains dirigeants politiques d’autres pays européens fassent de même.

"Une fois qu’Hollande se sera retourné, qu’est-ce qui l’empêchera de faire la même chose ?"


http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/03/20/26699351.html


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Dim 24 Mar - 16:44

Vers une taxe bancaire de 25% au-delà de 100.000 euros à Chypre


Urgent:

NICOSIE (Reuters) - Les autorités chypriotes envisagent de taxer à hauteur de 25% les comptes en banque présentant un solde supérieur à 100.000 euros détenus à la Bank of Cyprus, le principal établissement bancaire du pays, a annoncé samedi le ministre chypriote des Finances.

Michael Sarris a précisé à la presse que d'"importants progrès" avaient été accomplis avec les représentants de la "troïka" (Union européenne, Banque centrale européenne et FMI).

Les ministres des Finances de la zone euro se réuniront dimanche à 18h00 GMT pour débattre de ce dossier chypriote, a confirmé samedi Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe, sur son compte Twitter.

Chypre a jusqu'à lundi pour trouver un accord sur les moyens de réunir les 5,8 milliards d'euros nécessaires pour compléter le plan de sauvetage de dix milliards négocié samedi dernier avec ses partenaires européens.

Le projet sera ensuite soumis au Parlement qui a rejeté mardi à l'unanimité un premier projet qui prévoyait d'exonérer les comptes inférieurs à 20.000 euros, de prélever 6,75% sur les dépôts bancaires d'un montant de 20.000 à 100.000 euros et 9,9% au-delà.


Accentuant la pression, la Banque centrale européenne (BCE) a prévenu que, faute d'accord, elle interromprait lundi son programme de soutien exceptionnel qui maintient à flot les principales banques chypriotes.

Le président chypriote Nicos Anastasiades, au pouvoir depuis un mois à peine, est également attendu dimanche à Bruxelles, a-t-on appris de sources européennes et à Nicosie.



ÉCHEC DES DISCUSSIONS AVEC LA RUSSIE


Il doit y rencontrer Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, présidents du Conseil et de la Commission européenne, ainsi que Christine Lagarde, directrice générale du FMI.

On espère que demain à Bruxelles nous obtiendrons l'accord de nos partenaires", a dit samedi Averof Neophytou, numéro deux du Rassemblement démocratique au pouvoir à Nicosie.

Toute la journée des discussions se sont tenues au ministère des Finances entre responsables chypriotes et représentants de la "troïka", alors que des manifestants étaient rassemblés devant le bâtiment aux cris de "Démission !".

A propos de l'idée de taxer à 25% les dépôts de plus de 100.000 euros à la Bank of Cyprus, comme évoqué par le ministre des Finances, un autre membre du parti au pouvoir a tenu à dire que d'autres options étaient également à l'étude.

Un sommet Europe-Japon prévu à Tokyo a été annulé en raison de cette crise chypriote.

Les discussions sur une éventuelle aide financière de la Russie se sont achevées vendredi sans résultat.

Dans la soirée de vendredi, les députés chypriotes ont voté en faveur d'une nationalisation des fonds de pensions et adopté une loi autorisant la séparation des activités bancaires saines des activités "toxiques".

Une autre loi permettra au gouvernement de contrôler les capitaux bancaires afin d'éviter des retraits massifs à la réouverture des banques, prévue mardi après plus d'une semaine de fermeture forcée.

Les banques chypriotes gèrent 68 milliards d'euros de dépôts bancaires, dont 38 milliards sur des comptes présentant un solde supérieur à 100.000 euros - des sommes énormes pour un pays de 1,1 million d'habitants qu'expliquent les dépôts massifs de ressortissants étrangers, notamment russes, dans les banques chypriotes.

Henri-Pierre André, Jean-Philippe Lefief et Guy Kerivel pour le service français




http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/vers-une-taxe-bancaire-de-25-au-dela-de-100-000-euros-a-chypre-23-03-2013-1644797_240.php



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Dim 24 Mar - 21:28

Chypre limite les retraits aux distributeurs à 100 euros/jour



Urgent suite:


La banque centrale de Chypre a imposé dimanche un plafond de 100 euros pour les retraits quotidiens aux distributeurs des banques locales, et ce afin d'éviter une ruée aux guichets.

Un porte-parole de la Cyprus Popular Bank, deuxième banque de l'île, laquelle avait précédemment limité les retraits à 260 euros, a dit que cette mesure s'appliquait dès 11h00 GMT et jusqu'à la réouverture de l'établissement, soit mardi en principe, ou jusqu'à confirmation de la poursuite de l'assistance d'urgence à la liquidité de la Banque centrale européenne (BCE).


Un haut fonctionnaire du gouvernement a précisé que la mesure s'appliquait à toutes les banques locales.



http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/806880/Chypre_limite_les_retraits_aux_distributeurs_a_100_eurosjour.html




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Les oligarques Russes donnent une leçon aux Banksters

Message  Silver Wisdom le Jeu 28 Mar - 13:42

Bonjour à tous,

Les oligarques Russes donnent une leçon aux Banksters



A Chypre, au cours de la semaine passée, tandis que les citoyens ordinaires
faisaient la queue aux distributeurs automatiques de billets pour retirer
quelques centaines d'euros, d'autres déposants ont utilisé tout un ensemble de techniques
pour accéder à leur argent, et le mettre en sécurité.


Alors que les dirigeants européens réfléchissaient à une solution pour éviter à Chypre de tomber en faillite, ils ont compris
que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'ils ont appris que la Banque Centrale de Chypre avait emprunté plus de liquidités
à la BCE que ce qui aurait été nécessité par ces retraits aux distributeurs de billets.


(...)
« Personne ne sait exactement combien d'argent est sorti des banques de Chypre, ni où il est allé.
Les deux banques au centre de la crise, Cyprus Popular Bank, aussi appelée Laiki, et Bank of Cyprus,
ont des succursales à Londres qui sont restées ouvertes tout au long du weekend et qui n'ont fixé aucune limite pour les retraits.
Bank of Cyprus possède également 80% de la banque russe Uniastrum Bank, qui n'a pas fixé non plus de restrictions
sur les retraits exécutés en Russie ».

(...)

INSIGHT-Money fled Cyprus as president fumbled bailout
http://www.reuters.com/article/2013/03/25/eurozone-cyprus-muddle-idUSL5N0CG13920130325
Dès dimanche, l'un des participants aux négociations a indiqué qu'il ne restait quasiment plus de capitaux
dans la banque Laiki (Bank of Cyprus), alors qu'elle recelait auparavant 2,5 milliards d'euros de dépôts de clients étrangers.

On estime que les Russes avaient confié près de 20 milliards d'euros à des banques chypriotes, soit près d'un tiers de tous les dépôts
de l'île et plus que le PIB du pays. Selon un rapport du BND, l'agence allemande du renseignement extérieur, environ 80 oligarques russes
ont obtenu la nationalité chypriote et se seraient ainsi établis sur le territoire de l'UE. Même si leurs comptes étaient bloqués comme
ceux des autres citoyens chypriotes dans les banques de l'île, ils pouvaient aisément ordonner des transferts depuis
des succursales étrangères de ces banques.

On a appris que la Banque Centrale Européenne avait contacté la Lettonie, un autre pays vers lequel se tournent les Russes
qui souhaitent déposer de l'argent, mais également un candidat à l'adhésion à l'euro, pour la mettre en garde
de ne pas accepter les capitaux russes provenant de Chypre.


La Lettonie a exclu vendredi la possibilité de devenir un "second Chypre", avec un éventuel afflux vers ce pays balte aspirant
à la zone euro de capitaux russes évacués de Chypre, tout en renforçant le contrôle des dépôts bancaires et des flux financiers.

"Les déclarations disant que la Lettonie pourrait devenir un 'second Chypre' ne correspondent pas à la réalité,
puisque la taille des secteurs bancaires dans les deux pays, ainsi que leur importance pour l'économie, sont bien différentes"
,
a déclaré Kristaps Zakulis, chef de la Commission lettone de contrôle financier (FKTK).

Certains médias grecs notamment ont vu dans les conditions européennes posées à Chypre des mesures profitant
au Luxembourg et à la Lettonie, présentés comme des havres bancaires et fiscaux.

(...)

Est-ce que les Russes ont déjà retiré tout leur argent placé à Chypre?
http://www.latribune.fr/bourse/devises-forex/20130326trib000756085/est-ce-que-les-russes-ont-deja-retire-tout-leur-argent-place-a-chypre.html
Finalement, ce ne seront pas les oligarques russes qui payeront pour la crise chypriote, mais les PME locales et des citoyens chypriotes modérément riches, qui n'avaient pas la possibilité de déplacer leur argent. Maintenant que l'argent russe a disparu, les deux banques
en difficulté vont s'emparer de l'argent de ces Chypriotes, et il est probable que leurs pertes seront bien plus importantes que les 40%
qui avaient été estimés. En effet, l'assiette des coupes de cheveux s'est beaucoup réduite avec la disparition de l'argent des Russes,
mais les banques vont également enregistrer de plus fortes pertes, conséquence des pertes de revenus liées au volant d'affaires perdu
avec ces capitaux. Quant aux Russes, il est plus que probable qu'ils ne reviendront pas.


(...)
« C'est ce qui passe pour de la real-politic monétaire dans le New Normal »,
« On se rabat sur une nation entière offerte en garantie alors que l'on ne souhaitait s'en prendre qu'au groupe des riches.
Et le « groupe des riches » est victorieux à la fin, et en dépit de tout... »

(...)

Have The Russians Already Quietly Withdrawn All Their Cash From Cyprus?
http://www.zerohedge.com/news/2013-03-25/have-russians-already-quietly-withdrawn-all-their-cash-cyprus
Source de l'article
Les oligarques donnent une leçon à l'UE:
l'argent des Russes conservé à Chypre avait déjà disparu au jour 1 de la crise

http://www.express.be/business/fr/economy/les-oligarques-donnent-une-leon-a-lue-largent-des-russes-conserve-chypre-avait-dej-disparu-au-jour-1-de-la-crise/188182.htm

Vu sur : Le Veilleur.com

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Chypre: les gros dépôts à la Bank of Cyprus ponctionnés jusqu’à 60% ?

Message  09991 le Dim 31 Mar - 19:39

Chypre: les gros dépôts à la Bank of Cyprus ponctionnés jusqu’à 60% ?



Les détenteurs de gros dépôts à la plus grande banque de Chypre, Bank of Cyprus, pourraient enregistrer des pertes allant jusqu’à 60%, plus que ce qui était d’abord envisagé dans le cadre du plan de sauvetage, ont indiqué samedi des responsables.

En contrepartie d’un prêt de 10 milliards d’euros conclu à Bruxelles, les autorités chypriotes doivent trouver 5,8 milliards. A cette fin, les comptes dépassant 100.000 euros sont gelés à la Bank of Cyprus et à la Laïki, les deux plus grandes banques du pays. La première (18,5 milliards d’euros de dépôts) doit être restructurée et la seconde (9,2 milliards) liquidée.

Des calculs sont en cours pour déterminer l’ampleur de la ponction prévue sur les dépôts à la Bank of Cyprus, qui a été fixée pour l’instant à 37,5% mais pourrait aller jusqu’à 60%.

Les détenteurs de dépôts de plus de 100.000 euros verront au moins 37,5% de leurs fonds transformés en actions, et 22,5% en plus qui sera immobilisé jusqu’à ce que les autorités sachent si elles peuvent remplir les conditions du plan de sauvetage, a indiqué samedi soir la Banque centrale.

La première estimation a été que 37,5% des dépôts au-delà de 100.000 euros seront convertis en actions”, a également indiqué à la presse le ministre des Finances Michalis Sarris.

Pour être sûrs –une fois que tous les calculs auront été faits sur le montant de la somme dont on a besoin–, 22,5% a été mis de côté”, a-t-il ajouté.

La Banque centrale a indiqué que la décision finale sur le pourcentage à déduire serait faite “dans pas plus de 90 jours après la fin de l’évaluation” et le reste serait rendu au dépositaire.

A la question de savoir si la ponction pourrait être supérieure à 60%, Mario Skandalis, un expert et cadre de la Bank of Cyprus, a indiqué que c’est “une possibilité mais je dirais qu’elle reste assez lointaine”.

Selon Marios Mavrides, député de Disy, le parti de droite du président Nicos Anastasiades, les 40% restants seront placés “dans un compte bloqué pendant six mois pour empêcher les gens de retirer tout leur argent”, mais doivent au final revenir à leur propriétaire, a ajouté M. Mavrides, tout en rappelant que ce délai de six mois menaçait la survie de nombreuses entreprises.

De façon générale, la restructuration drastique du paysage bancaire va avoir des conséquences dramatiques pour l’économie, ont prévenu de nombreux experts.



Chute libre


L’Institut de la finance internationale (IIF), qui représente les plus grandes banques du globe, a estimé que pays allait connaître une “chute libre”, avec une récession pouvant atteindre 20% sur les deux prochaines années.

Parallèlement, les autorités se sont engagées à mener une enquête approfondie après la publication dans la presse d’une liste de prêts octroyés à des personnalités politiques qui auraient vu leur dette effacée par les banques pourtant proches de la faillite.


Selon la presse grecque, Bank of Cyprus, Laïki et Hellenic Bank ont effacé des millions d’euros de dettes ces cinq dernières années au bénéfice de députés, de proches ou de sociétés liées à des personnalités politiques. Mais plusieurs personnes citées ont démenti tout favoritisme ou délit.

A ce sujet, le ministre des Finances a indiqué que les “banques, de temps en temps, font le choix de récupérer ou non l’argent qu’elles ont prêté”. “Ces pratiques ne sont pas rares”, a-t-il ajouté.

Alors que les Chypriotes débutaient un long week-end, lundi étant férié, les mouvements de fonds restaient fortement limités. Pour les entreprises, seules les transactions commerciales habituelles et validées par une commission indépendante sont autorisées.[/b]

Pour les particuliers, les retraits sont limités à 300 euros par jour et par personne et les paiements par carte à l’étranger ne peuvent dépasser 5.000 euros par mois. Les virements bancaires restent impossibles vers l’étranger et limitées vers Chypre même.

Par ailleurs, les voyageurs quittant l’île ne peuvent pas emporter plus de 1.000 euros en espèces. A Larnaca, le principal aéroport du pays, des affichages en grec, anglais et russe pressent les voyageurs de respecter ces restrictions.[/b]
Le décret instaurant ces mesures a été prolongé jusqu’à la fin de la semaine prochaine. La Banque centrale de Chypre a cependant indiqué que l’ensemble des mesures seraient réexaminées sur une base quotidienne pour être “ajustées” ou “allégées”.(Afp)



http://www.algerie1.com/international-2/chypre-les-gros-depots-a-la-bank-of-cyprus-ponctionnes-jusqua-60/




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Délits d’inités à Chypre : des noms de sociétés et les montants retirés dévoilés

Message  09991 le Lun 1 Avr - 20:38

Délits d’inités à Chypre : des noms de sociétés et les montants retirés dévoilés



Publiée le 20 mars 2013
Plus d'infos - http://lejournaldusiecle.com
Facebook - http://www.facebook.com/LeJournalduSi...
Twitter - http://twitter.com/JournalduSiecle



Des noms de sociétés qui ont retiré une grande partie de leurs dépôts en euros, en dollars et en roubles conservés dans les banques chypriotes ont été dévoilés.

Les transferts d’argent qui représentent très souvent des montants astronomiques ont eu lieu 15 jours avant la fermeture du système bancaire, soit entre le 1er et le 15 Mars 2013. Ces sociétés semblent donc avoir eu des informations sur une taxation imminente des dépôts situaient dans les banques chypriotes.

Le gouvernement de Nikos Anastasiadis est fortement exposé, puisque dans certains cas les transferts de fonds vers l’étranger ont été faits par des sociétés et des personnes proches ou liées directement au Président de la République, comme Loutsios, qui, trois jours avant la décision de ponctionner les dépôts, transféra 21 millions d’euros sur un compte bancaire britannique.

Voici les listes avec les noms des sociétés et individus qui ont retiré leurs dépôts de Chypre au cours de la période du 1er au 15 Mars. Pour la première colonne, il s’agit des noms des entreprises et des particuliers, puis des montants retirés, la balance des paiements ensuite, la monnaie utilisée et la date du transfert.



Ceci est une confirmation de: Taxe sur les dépôts à Chypre : des initiés savaient, sur ce forum:

Des transferts qui sentent le délit d'initié à plein nez, et qui mettent en avant,
s'il le fallait encore, le danger inhérent à des mesures contraires à la propriété privée
et décidées par des hommes politiques pour sauver les banquiers qui financent
depuis des décennies un État omniprésent et omnipotent.

Voici les listes:









http://lejournaldusiecle.com/2013/04/01/delits-dinites-a-chypre-des-noms-de-societes-et-les-montants-retires-devoiles/




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Mar 2 Avr - 18:06

Le président chypriote aurait-il mis la fortune de sa famille à l'abri avant de décider de la mise à contribution des épargnants pour le sauvetage du pays?





Le journal grec Enet affirme qu’une société que possède le président de Chypre, Nicos Anastasiades, aurait transféré 21 millions d’euros de la Laiki Bank, l’une des deux banques chypriotes qui vont être démantelées, pour moitié vers Londres, et pour moitié vers une autre banque chypriote, Bank of Cyprus, qui était encore considérée comme étant sans risque à ce moment-là. L’information proviendrait du journal chypriote Haravgi, lui-même associé au parti communiste chypriote AKEL. Selon ce dernier, la société du président aurait émis 5 billets à ordre d’un montant total de 21 millions d’euros et viré cette somme 3 jours avant la réunion de l’Eurogroupe qui aurait abouti à la décision retenue pour le sauvetage de Chypre.

Anastasiades a réfuté ces allégations, affirmant qu’il s’agissait d’une tentative pour faire oublier les responsabilités de « ceux qui ont mené le pays à l’état de faillite », et qu’il se soumettrait sans difficulté à l’examen de son rôle dans l’enquête pour établir les responsabilités de ceux qui ont plongé le pays dans ses difficultés. Sa société a également nié ces affirmations.

Vendredi dernier, le comité d’éthique du parlement chypriote a eu communication d’une liste de noms de politiciens des plus grands partis politiques chypriotes, hormis les Socialistes du parti EDEK et les Verts, qui auraient bénéficié d’une annulation pure et simple des dettes associées à des emprunts qu’ils avaient contractés auprès des banques en difficultés de l’île.


D’après Der Spiegel, les médias chypriotes et grecs auraient publié la liste des 132 sociétés qui auraient retiré un total de 700 millions d’euros des banques chypriotes dans les jours qui ont précédé le gel des comptes bancaires. Cette liste, qui contient le nom de la société que possèdent les membres de la famille du président Nicos Anastasiades, enumèrerait les noms de sociétés du secteur du fret maritime, de l’énergie, des cabinets juridiques et même des sociétés nationalisées.

Les virements ont été réalisés au cours de la première quinzaine de mars, avant la réunion du 15 mars au cours de laquelle les dirigeants européens, la BCE et le FMI ont discuté de la décision à prendre pour empêcher Chypre de faire faillite. Le journal grec Proto Thema indique que des « soupçons légitimes laissent à penser que des personnes ont eu accès à des informations privilégiées concernant les décisions qui ont été prises par la zone euro .



http://www.enetenglish.gr/?i=news.en.economy&id=481
http://www.spiegel.de/international/europe/cyprus-investigating-allegations-of-covert-capital-flight-a-891925.html


http://www.express.be/business/fr/economy/le-president-chypriote-aurait-il-mis-la-fortune-de-sa-famille-a-labri-avant-de-decider-de-la-mise-contribution-des-pargnants-pour-le-sauvetage-du-pays.htm


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Mar 30 Juil - 18:59

Chypre: ponctions de 47,5% sur les dépôts de la Bank of Cyprus




La Banque centrale de Chypre a accepté des ponctions de 47,5% sur les dépôts de plus de 100.000 euros à la Bank of Cyprus, première banque de l'île, dans le cadre du plan de sauvetage européen, a indiqué lundi le gouvernement.



"La Banque centrale a fixé un pourcentage définitif (...) à 47,5%", a déclaré le porte-parole adjoint du gouvernement Victoras Papadopoulos dans un communiqué.

Une délégation de 30 membres de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international se trouve sur l'île méditerranéenne depuis le 17 juillet pour vérifier si Chypre, en grave récession, respecte ses engagements en échange du plan de sauvetage qui lui a été accordé en mars.

En contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros, Chypre a dû accepter de réduire drastiquement son secteur bancaire en liquidant la deuxième banque de l'île, Laïki, et en restructurant la Bank of Cyprus (BoC) avec ces ponctions sur les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros, une mesure sans précédent dans la zone euro.

Le gouvernement chypriote avait exprimé le souhait que ces ponctions ne dépassent pas le seuil de 50%.


"Lors de la réunion d'aujourd'hui à Nicosie, les participants ont noté une stabilisation encourageante de la situation qui donnera de l'élan à l'économie pour revenir sur la bonne voie et sortir de la crise", a indiqué M. Papadopoulos.

"La stricte application de l'accord est le seul moyen rapide de sortir de la crise", a-t-il ajouté. "Le gouvernement a soumis des propositions concrètes lors des négociations dimanche pour avancer dans cette direction".


Le plan de sauvetage a été assorti de contrôles très stricts sur les capitaux qui ont encore plus fragilisé l'économie de l'île.

L'annonce de ces ponctions sans précédent avait forcé le gouvernement à fermer les banques pour près de deux semaines en mars et imposer des contrôles draconiens sur les mouvements de capitaux à leur réouverture.

Selon les termes du plan de sauvetage, le gouvernement doit établir un budget équilibré et générer un excédent budgétaire à la fin 2016.
Les négociations s'étaient intensifiées ce week-end avant qu'un accord soit conclu lundi sur un pourcentage entre la Banque centrale, qui agit en tant qu'autorité indépendante, le ministère des Finances et les représentants de la troïka.

Les ponctions opérées sur les gros déposants serviront à recapitaliser la BoC, une décision prise dans le cadre du plan de sauvetage.

La BoC est actuellement en cours de restructuration sous l'étroite surveillance de la troïka et la Laïki a été fermée.





http://www.boursorama.com/actualites/chypre-ponctions-de-47-5-sur-les-depots-de-la-bank-of-cyprus-6ba6f6d6dca106138ac2481324a4ca9f


Vue sur : http://www.wikistrike.com/article-chypre-ponctions-de-47-5-sur-les-depots-de-la-bank-of-cyprus-119305933.html





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  09991 le Jeu 8 Aoû - 20:27

Le parlement européen prépare un hold up à la sauce chypriote.




Il s'agit de subtiliser le maximum d'argent tout en évitant la révolte des petits épargnants.



Les gouvernements européens travaillent à un compromis sur la directive de l’Union européenne pour le paiement de la garantie des dépôts des clients lors de faillites bancaires.


Un document de travail de la présidence de l’Union européenne, qui est assurée depuis le 1er Juillet par la Lituanie, montre que la directive pourrait être prête dès cette année.

Le Parlement européen veut que les épargnants puissent retirer leurs dépôts jusqu’à concurrence de 100 000 euros dans les cinq jours ouvrables qui font suite au dépôt de bilan d’une banque. Cependant, à l’origine, le Conseil de l’Europe avait réclamé un délai de 20 jours. Les États membres cherchent maintenant un compromis. Grâce aux progrès technologiques auxquels on peut s’attendre pour l’avenir, il est probable que le délai qui sera finalement adopté.

Dans tous les cas, les dépôts supérieurs à 100 000 resteront bloqués. A Chypre, il aura même fallu trois mois complets avant que les détenteurs de dépôts supérieurs à ce montant connaissent combien ils pourront finalement récupérer sur la somme qui excède ce seuil. 47,5% de ce montant ont été convertis en actions de la Bank of Cyprus.

Le journal allemand Börsen-Zeitung rapporte que l’Europe examine maintenant aussi la possibilité de qualifier cette période de « circonstances exceptionnelles ».

Pendant cette période, les citoyens pourraient effectuer quotidiennement des retraits d’argent de 100 à 200 euros maximum, comme ce fut le cas à Chypre.



http://www.express.be/business/fr/economy/lue-travaille-sur-une-directive-qui-limitera-les-retraits-dargent-des-clients-de-banques-en-faillite-a-100-ou-200-euros-par-jour/194025.htm


Vue sur : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/08/le-parlement-europeen-prepare-un-hold.html#more





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chypre : report du débat parlementaire sur le plan d'aide

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum