Les banques britaniques vont devoir trouver 25 milliards de livres pour se comformer aux directives de Bâle III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les banques britaniques vont devoir trouver 25 milliards de livres pour se comformer aux directives de Bâle III

Message  Silver Wisdom le Ven 29 Mar - 8:07

Bonjour à tous,

Les banques britaniques vont devoir trouver 25 milliards de livres
pour se comformer aux directives de Bâle III



Certains analystes estiment que les efforts devraient se concentrer sur les établissements en difficulté. - Photo AFP

La Banque d'Angleterre identifie un manque de 25 milliards de livres à combler d'ici à fin 2013.
L'objectif est de se conformer aux nouvelles normes de Bâle III.


La pression s'accroît pour les banques britanniques. Après avoir été secouées par les scandales, elles sont désormais sommées
par le régulateur de renforcer leurs fonds propres. Le comité de politique financière de la Banque d'Angleterre (FPC),
la nouvelle autorité créée l'an dernier, identifie pour le secteur un manque de 25 milliards de livres à combler d'ici à la fin 2013.
L'objectif est de permettre aux banques outre-Manche d'atteindre le ratio de 7 % de fonds propres « durs »
(capital et bénéfices mis en réserve rapportés aux prêts accordés) selon les nouveaux critères de Bâle III.




Le nouveau cadre réglementaire pour le secteur bancaire, Bâle III, entrera en vigueur début 2014 en Europe,
soit un an plus tard que prévu. C'est ce qu'a assuré, jeudi 28 février, l'eurodéputé de droite (PPE) Othmar Karas,
si toutefois un accord politique est trouvé entre les Etats membres.


(...)

Or un accord de principe a été trouvé dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 février entre le Parlement européen
et la présidence irlandaise de l'UE sur la mise en œuvre de ce cadre réglementaire,
qui irait plus loin que prévu, en plafonnant les bonus des banquiers. "Pour la première fois dans l'histoire de la régulation
des marchés financiers en Europe, nous allons limiter les bonus des banquiers",
s'est réjoui l'eurodéputé autrichien Othmar Karas, qui négociait ce projet pour le Parlement.


Objectifs premiers de Bâle III :

COMPROMIS SUR LES BONUS DES BANQUIERS

RENFORCER LES FONDS PROPRES DES BANQUES


Bâle III : dispositif international de mesure, normalisation et surveillance du risque de liquidité (pdf)
http://www.bis.org/publ/bcbs188_fr.pdf
(...)

Les règles de Bâle III devraient entrer en vigueur en 2014
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/02/28/l-ue-s-accorde-pour-limiter-les-bonus-des-banquiers_1840057_3234.html
En novembre dernier, le FPC avait estimé que le déficit de fonds propres des banques britanniques pouvait grimper jusqu'à
près de 50 milliards de livres du fait de pertes enregistrées dans les pays fragilisés de la zone euro ou encore des charges
dues aux scandales tels celui de l'assurance-emprunteur qui a coûté au total 10 milliards de livres au secteur.
Cependant, selon le « Financial Times », la moitié des banques britanniques disposeraient déjà de fonds propres suffisants
pour dépasser le seuil de 7 % requis par Bâle III.

Royaume-Uni : les banques doivent trouver 30 milliards d'euros avant la fin 2013


Publiée le 28 mars 2013 par Le Journal du Siècle

D'autres augmentations de ratios à venir ?

Dans l'immédiat, les besoins de 25 milliards de livres identifiés par le FPC devraient être comblés pour moitié par les plans
de restructuration mis en oeuvre cette année, estime l'Autorité prudentielle de régulation britannique (PRA).
Le comité de politique financière n'est pas autorisé à nommer de banques, mais certains analystes estiment
que les efforts devraient se concentrer sur les établissements en difficulté, tels RBS et Lloyd's Banking Group,
qui ont été partiellement nationalisés.


Des inquiétudes sur la solidité financière du système bancaire qui sont loin d’avoir été totalement dissipées

Dans son dernier rapport de stabilité financière publié fin novembre 2012, la BoE a ravivé les inquiétudes
sur la juste appréciation comptable des capitaux propres des banques. Le FPC considère que
les résultats des stress tests pâtissent d’un biais positif qui tiendrait selon lui à :

i) une surestimation de lavalorisation des actifs bancaires,
ii) une sous-estimation desprovisions pour risques et charges et,
iii) une minoration desrisques pondérés (RWA).

Il en résulterait un besoin additionnel en fonds propres estimé par certains analystes entre 20 et 50 milliards de livres.
Premièrement, la BoE recommande que leniveau en fonds propres des banques reflète
une « valorisation appropriée » de leurs actifs bancaires. Etant donnél’environnement macro-financier encore fragile
(risque de retournement du marché immobilier résidentiel et commercial, taux de chômage élevé,
croissance économique en berne, cristallisation des risques sur les pays périphériques, etc.)
,
les établissements pourraient pâtir d’une nouvelle hausse du coût du risque et de dépréciations
encore plus significatives sur prêts. Les estimations de la BoE font ressortir une sous-estimation
des provisions pour couvrir les pertes attendues de 15 milliards de livres.

(...)

Des banques britanniques toujours sous pression (pdf)
http://economic-research.bnpparibas.com/Views/DisplayPublication.aspx?type=document&IdPdf=21641
Selon le gouverneur de la Banque d'Angleterre, il ne serait toutefois pas nécessaire de leur injecter plus d'argent public.
« Le manque de fonds propres, identifié aujourd'hui, n'est pas une menace immédiate pour le système bancaire et le problème
est parfaitement gérable », a déclaré Mervyn King au « Financial Times ». Après 2013, d'autres augmentations de ratios pourraient
encore être réclamées aux banques fortement exposées aux actifs risqués ou aux activités de marchés. Lloyds, RBS et Barclays
pourraient ainsi être concernés. Certains redoutent déjà un impact défavorable sur le crédit. Le gouverneur de la Banque d'Angleterre
se veut rassurant : « Loin de réduire les prêts, les recommandations d'aujourd'hui soutiendront le crédit et la croissance.
Un système bancaire faible ne permet pas de développer le crédit », a-t-il déclaré hier.


À noter

La Banque d'Angleterre assouplit en parallèle ses exigences en termes de fonds propres
et de liquidités pour les nouveaux entrants sur le marché britannique.
Aurelie ABADIE
Source de l'article
Fonds propres : les banques britanniques sous pression
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202668421485-fonds-propres-les-banques-britanniques-sous-pression-553382.php

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Sam 30 Mar - 5:59, édité 1 fois

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banques britaniques vont devoir trouver 25 milliards de livres pour se comformer aux directives de Bâle III

Message  09991 le Ven 29 Mar - 17:59

Je trouve très étrange que ces banques sont sous-pressions etand donnée que l'Angleterre a une bonne réputation concernant les banques et leur monnaie.

Ou-va-t'en?

En tout cas ils le veulent ce nouvel ordre mondiale. Mais elle sera détruite sitôt qu'elle prendra forme.




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 34
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum