Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal
anipassion.com

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette

Aller en bas

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Empty Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette

Message  Silver Wisdom le Jeu 1 Mar - 13:09

Bonjour à tous,

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette
par Jean-Michel Bader

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Images?q=tbn:ANd9GcR7OsDnV_AlAuwMRNV95lzIZ8d4XBw-Ka-BT1PTwLyOMtF_BUMS

Les fabricants savent depuis quarante ans que ce radioélément dangereux est présent dans le tabac.
Mais ils ont tout fait pour le dissimuler.



Les Manigances des fabricants du tabac - 1 de 3 par Introcrate


Les Manigances des fabricants du tabac - 2 de 3 par Introcrate


Les Manigances des fabricants du tabac - 3 de 3 par Introcrate

Philip Morris (PM), RJ Reynolds, British American Tobacco et toutes les «majors» de l'industrie du tabac ont volontairement caché au public pendant plus de quarante ans la présence dans les feuilles de tabac, les cigarettes et la fumée de tabac d'un élément radioactif dangereux et cancérigène, le polonium 210 (210Po). C'est ce composé, un des radioéléments les plus toxiques, avec une activité spécifique qualifiée de «colossale» par le radiothérapeute parisien Jean-Marc Cosset, qui avait servi à assassiner l'ex-agent du KGB Alexander Litvi­nenko à Londres en 2006.

Le numéro de septembre de l'American Journal of Public Health publie l'analyse de plus de 1 500 documents internes des firmes productrices de tabac qui a permis à Monique Muggli, une chercheuse de la Mayo Clinic aux États-Unis, de démontrer que les industriels savaient tout et n'ont rien dit. Paul Eichorn, dans un mémo de 1978 au vice-président de Philip Morris, conseillait de taire la présence du 210Po dans le tabac :
«Nous risquerions de réveiller un géant endormi !»

Le polonium 210 est un émetteur de radiations alpha si instable et dangereux qu'il est un des rares à n'avoir jamais été utilisé en médecine. Il provoque des cancers du poumon par inhalation : il se dépose aux embranchements des bronches où il provoque le processus de cancérisation. Un fumeur de 30 cigarettes par jour s'expose par sa présence dans la fumée à l'équivalent de dose de 300 radios de poumons par an ! Le 210Po serait responsable d'1 % de tous les cancers du poumon des Américains.

Si le 210Po est présent dans la fumée, c'est à cause des engrais riches en phosphates que l'on utilise pour cultiver le tabac. Ils sont extraits de mines d'apatites, une roche qui contient du radium et du polonium. En diminuant la teneur en azote de la plante, ils donnent son arôme spécial au tabac des cigarettes. Dès les années 1960, les fabricants comme Philip Morris savaient que le 210Po contaminait leur tabac (environ 0,01 becquerel par gramme de tabac). Des documents des années 1970 montrent que Philip Morris voulait utiliser un solvant pour laver les feuilles et réduire la radioactivité de 10 à 40 %. Mais Ligget Tobacco Group, le 4 août 1975, conclut dans un autre mémo que les solvants lavent aussi toutes les «flaveurs aromatiques qui donnent au tabac son arôme désirable». Fausse piste donc.

Documents cachés ou détruits

Au début des années 1980, Philip Morris charge le Dr Osdene, un de ses chercheurs, de monter un laboratoire pour mesurer les doses de rayonnements émis par le polonium du tabac. En septembre 2001, William Farone, un chercheur du groupe, témoigne au procès contre les manufacturiers américains : «Nous pouvions mesurer la radioactivité de produits du tabac, pour retirer de la production certains qui étaient trop radioactifs pour atterrir dans les cigarettes.» Mais l'existence même de ce laboratoire a fini par être jugée dangereuse par la firme : le vice-président de la recherche de Philip Morris, Richard Carchman et William Farone, témoigneront séparément que le groupe, sur les conseils de ses avocats, a fini par fermer ce laboratoire. Trop dangereux si quelques plaignants pouvaient par la suite démontrer que PM «avait les moyens de faire une cigarette plus sûre mais ne l'a pas fait».

Les fabricants ont aussi testé des filtres pour éliminer le polonium inhalé par le fumeur : RJ Reynolds a ainsi réduit de 30 % la radioactivité contenue dans les gaz et les particules de la fumée des blondes Winston avec un filtre à la tourmaline (une pierre semi-précieuse). Là encore RJ Reynolds finit par renoncer.

Tous ces travaux finirent par être stoppés, les documents cachés ou détruits. Les avocats de Reynolds interdirent aux chercheurs comme Stewart Bellin de publier leurs résultats (mêmes ceux favorables à la firme) dès 1967. Et les dirigeants ? Geoffrey Bible, président de Philip Morris (plus de trente ans de maison), a témoigné publiquement en 1997 «qu'il ne savait pas que du polonium se trouvait dans les cigarettes Marlboro».

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Cigarette_polonium

Source
http://www.lefigaro.fr/sante/2008/08/27/01004-20080827ARTFIG00559-le-secret-du-polonium-dans-la-fumee-de-cigarette-.php

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 51
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Empty Tabac : la duperie organisée

Message  Silver Wisdom le Jeu 1 Mar - 13:24

Bonjour à tous,

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Images?q=tbn:ANd9GcQxCzk1VDTtvSOhEPJ439Peg9EwFePlZxHgTQ2bARI1KHq3I_EP

Si vous souhaitez rester convaincu que l’on fume parce que c’est agréable et que c’est ainsi, tournez la page. Vous avez tout à perdre à lire ce qui suit. Mais peut-être avez-vous envie de savoir pourquoi les gens fument et pourquoi il leur est aussi difficile de s’arrêter. De savoir pourquoi autant d’entre eux devraient en mourir.

D’anciens fumeurs ou ceux fumant moins de dix cigarettes par jour n’ont pas paru avoir plus de risques.

Si vous souhaitez rester convaincu que l’on fume parce que c’est agréable et que c’est ainsi, tournez la page. Vous avez tout à perdre à lire ce qui suit. Mais peut-être avez-vous envie de savoir pourquoi les gens fument et pourquoi il leur est aussi difficile de s’arrêter. De savoir pourquoi autant d’entre eux devraient en mourir.

Et de comprendre pourquoi tout cela nous semble aussi normal. Pour cela, il faut entrer dans la salle des machines de la plus vaste entreprise d’ingénierie du consentement jamais menée à bien. C’est un endroit compliqué. C’est un enchevêtrement d’hommes et d’institutions devenus les rouages d’une subtile mécanique, capable d’infiltrer la culture et la science, de subvertir la médecine et de corrompre en masse. Et, pour vous guider dans ce dédale, Robert Proctor est la personne qu’il vous faut.

Robert Proctor, 57 ans, n’est ni un conspirationniste ni un hygiéniste acharné. Historien des sciences, professeur à la prestigieuse université Stanford (Californie), il est l’auteur de Golden Holocaust, un livre qui paraît ces jours-ci aux Etats-Unis et qui inquiète sérieusement l’industrie américaine du tabac. Au point qu’elle a eu recours à toutes les voies légales pour tenter de mettre la main sur le manuscrit avant sa publication. Sans succès. Qu’y a-t-il dans ce pavé de 750 pages qui trouble tant des géants comme RJ Reynolds ou Philip Morris ? Il y a leurs propres mots. Leurs petits et grands secrets, puisés dans les mémos et les messages internes, dans les rapports confidentiels, dans les comptes rendus de recherche de leurs propres chimistes, de leurs propres médecins.

Le fait est peu connu en France : cette précieuse et explosive documentation – les "tobacco documents" – est publique depuis la fin des années 1990. En 1998, le Master Settlement Agreement, qui clôt les poursuites engagées par 46 Etats américains contre les cigarettiers, ne comprend pas qu’un volet financier (le versement de 250 milliards de dollars – 188 milliards d’euros – échelonnés sur deux décennies), il ordonne aussi la mise dans le domaine public des secrets de l’industrie.

La suite de l'article
http://www.wikistrike.com/article-les-conspirateurs-du-tabac-et-le-secret-du-polonium-210-dans-la-fumee-de-cigarette-100474008.html

Interview du Dr Jean NASSAN, auteur du livre "Tabac, la duperie organisée" sur Radio Saint-Affrique (01/2010)
Un livre coup de poing qui dénonce l'industrie du tabac... Un ouvrage de référence, libérateur, qui dénonce avec humour, tout un système établi! Un livre qui s'adresse aussi bien aux non fumeurs qu'aux fumeurs.
Il dévoile les coups bas et révèle les pièges sournoisement tendus par ces cigarettiers aux fumeurs et aux enfants quil est facile de leurrer. A la fois agréable et facile à lire, ce livre est un instrument de libération et une arme contre la duperie sciemment organisée par l'industrie du tabac avec la bénédiction de l'Etat.


"Tabac, la duperie organisée" Interview du Dr Jean Nassan par Tabacduperie

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 51
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Empty La liste des 93 produits toxiques de la fumée de cigarette

Message  Silver Wisdom le Jeu 7 Juin - 12:57

Bonjour à tous,

Voici le troisième post sur ce sujet, et malgré ce que j'ai pu lire, je suis fumeur depuis trente ans.
J'ai commencé à réduire sérieusement ma consommation depuis quatre ans.
Je fumais deux paquets de cigarettes par jour et pas des lights. Aujourd'hui, je fume entre douze
et quinze cigarettes (des roulées) qui ne font même la moitié en diamètre d'une cigarette ordinaire.
C'est vous dire si j'ai réduit ma consommation.

Malgré le fait que je soit conscient du danger de la cigarette,
je n'ai pas encore l'intention de m'arrêter de fumer, car si je dois quitter cette Terre
(et je le ferai que je fume ou pas),
j’éprouve un certain plaisir à fumer. Ceci pour vous dire que ces posts ne sont pas là pour faire la morale
à qui que ce soi, mais toujours dans une optique d'informer les gens.

En ce qui concerne les cigarettes, le choix est entièrement votre.

La liste des 93 produits toxiques de la fumée de cigarette

Aux Etats-Unis, les fabricants de tabac doivent rendre des compte à partir de juin sur 93 substances nocives présentes dans la fumée du tabac. Retrouvez la liste de ces composants, de l'ammoniac au formaldéhyde,
en passant par le benzène et le toluène.


Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Images?q=tbn:ANd9GcTI-zrH-uy-gFoRUSFtmELmo-dzSS-u00HsbQIHzcm7COndITG06w

Combien de microgrammes d’ammoniac dans la fumée d’une Marlboro rouge? Ou de formaldéhyde
(forme volatile du formol) dans celle d’une Camel? Aux Etats-Unis, cette information devra être clairement
portée à la connaissance du grand public d’ici à 2013. C’est l’un des effets de la loi sur le tabac
(The Family smoking prevention and Tobacco Control Act) votée en 2009 par l’administration Obama.

L'autorité de régulation sanitaire américaine, la FDA (Food and Drug Administration), a identifié 93 composants "dangereux ou potentiellement dangereux" pour la santé humaine dans la fumée de cigarette. Les fabricants vont
devoir s'expliquer sur ces composants d'ici 2013. Les premières explications sont attendues pour le mois de juin.

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette 3775468

Voici la liste de ces 93 produits, qui se forment par combustion et pyrolyse.
Les pictos ci-dessous permettent de connaître leurs effets.

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette 3747845

Personne, pas même les industriels, ne semble capable d'expliquer à partir de quel ingrédient ou additif
se forme un composé comme l'acrylonitrile, un liquide inflammable par ailleurs employé
dans l'industrie chimique pour produire des caoutchoucs synthétiques.

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette 3747827

Source
Tabac: la liste des 93 produits toxiques de la fumée de cigarette
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20120525.OBS6581/tabac-la-liste-des-93-produits-toxiques-de-la-fumee-de-cigarette.html

Après ce post démoralisant, je vais m'en rouler une petite!!!

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 51
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette Empty Re: Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum