Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande à -25%
52.80 € 69.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012

Aller en bas

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Empty Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012

Message  Silver Wisdom Mar 5 Juin - 13:13

Bonjour à tous,

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012


Publiée le 5 juin 2012 par BusinessBourseBB

Et l'emploi en Europe, avec un chiffre qui reste à confirmer en retrait de 11%,
ne semble inquiéter personne!!!!
Une preuve que les financiers se sont pas là pour nous aider!
En ce qui concerne le QE3 de la Fed, le Dollar ne valant déjà plus grand chose,
réduire encore sa valeur le précipiterait vers une mort certaine.
En y pensant bien, cela amènerait la monnaie mondiale unique plus rapidement.
N'est-ce pas un des buts du NOM?

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Images?q=tbn:ANd9GcRiNuePYLRR4Xa_liKrf6OrYfdLHzRBRzN57N--6HVIaXxh7n7XxA

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Empty la Fed irait à sa perte en injectant de nouvelles liquidités

Message  Silver Wisdom Mer 6 Juin - 7:05

Bonjour à tous,

la Fed irait à sa perte en injectant de nouvelles liquidités

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 1086930_3_da5b_ben-bernanke-dirige-la-reserve-federale

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) courrait à sa perte si elle décidait d'injecter de nouvelles liquidités
par le biais de rachats supplémentaires de titres financiers sur les marchés,
a déclaré mardi un de ses dirigeants, Richard Fisher.

"A mon sens, ce serait un chemin de perdition pour la Réserve fédérale", a déclaré M. Fisher, selon le texte,
d'un discours qu'il a prononcé à l'Université de Saint Andrews, en Ecosse.

Pour M. Fisher, président de l'antenne de la Fed à Dallas, au Texas (Sud des Etats-Unis), "le marché exprime une crainte persistante: celle que la Fed ait déjà porté son bilan à son point d'extension maximal".

La stratégie de sortie de crise, "aussi bien construite soit-elle, reste théorique et n'a pas été soumise
à l'épreuve de la réalité", ajoute le texte de son discours.

"Si nous devions suivre la voie d'un nouvel assouplissement monétaire à ce stade, non seulement
nous ne stimulerions en rien l'investissement et la consommation, mais en plus nous serions perçus
comme complices" du laxisme budgétaire du Congrès, a-t-il dit faisant référence
à l'endettement sans cesse croissant de l'Etat fédéral, qui atteint désormais 100% du PIB américain.

DES FONDS INCAPABLES DE STIMULER L'ÉCONOMIE

La Fed a injecté 2300 milliards de dollars dans le circuit financier depuis fin 2008 en rachetant des obligations du Trésor des Etats-Unis et des titres émis par les organismes de refinancement hypothécaire parapublics américains.

Pour M. Fisher, l'essentiel de ces fonds dorment actuellement et sont incapables de stimuler l'économie
"car nous n'avons aucune idée de la direction que prendra la politique de fiscalité
et de dépenses publiques de l'Etat fédéral".

Cette incertitude, ajoute-t-il, est renforcée par l'attente de la décision de la Cour suprême
concernant la réforme de l'assurance-santé adoptée en 2010.

"Aucune entreprise ne peut prévoir ses coûts de personnel tant que ce cas n'a pas été tranché",
fait-il valoir, alors que la Cour doit dire d'ici à la fin du mois si elle invalide ou non cette loi.

Depuis la publication, vendredi, de mauvais chiffres de l'emploi pour mai aux Etats-Unis,
alors que le monde s'inquiète du marasme européen, les spéculations vont bon train sur le fait
que la Fed pourrait décider d'injecter de nouvelles liquidités dans l'économie,
lors de la prochaine réunion ordinaire de son Comité de politique monétaire (FOMC), prévue pour les 19 et 20 juin.

POLITIQUE DÉJÀ TRÈS ACCOMMODANTE

A l'occasion d'une audition au Capitole, le président de la Fed, Ben Bernanke,
pourrait donner jeudi une idée de l'évolution possible de la politique de la banque centrale.

Lors d'un discours prononcé mardi, un collègue de MM. Bernanke et Fisher, James Bullard,
a indiqué que "l'une des stratégies possibles pour le FOMC" était de "continuer d'attendre
de voir ce qu'il advient des perspectives de l'économie américaine".

La politique de la Fed "est déjà très accommodante" et, "à ce stade, un changement de
politique monétaire aux Etats-Unis ne modifierait pas la situation en Europe", a-t-il dit,
selon des extraits de son intervention transmis à la presse.

La Fed maintient un taux directeur quasi-nul depuis décembre 2008. Elle a décidé en septembre
de stimuler davantage l'économie qu'elle le faisait jusque-là en allongeant la maturité moyenne
de son portefeuille d'obligations du Trésor, ce qui lui permet de peser sur les taux d'intérêt
à long terme sans créer de monnaie.

rp (AWP / 06.06.2012 06h21)

Source
USA: la Fed irait à sa perte en injectant de nouvelles liquidités (Fisher)
http://www.romandie.com/news/n/USA_la_Fed_irait_a_sa_perte_en_injectant_de_nouvelles_liquidites_Fisher86060620120621.asp?

A lire également
La dette américaine émise pourrait atteindre le double du PIB d'ici 25 ans
http://www.romandie.com/news/n/_La_dette_americaine_emise_pourrait_atteindre_le_double_du_PIB_d_ici_25_ans__RP_050620122105-14-190538.asp?

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mer 6 Juin - 7:09, édité 1 fois (Raison : Ajout d'infos)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Empty Les agences de notation connaissent-elles l’existence d’un pays qui s’appelle les Etats-Unis ?

Message  Silver Wisdom Mer 6 Juin - 14:46

Bonjour à tous,

Les agences de notation connaissent-elles
l’existence d’un pays qui s’appelle les Etats-Unis ?


Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Images?q=tbn:ANd9GcR29xQG7YG67vLVxLXBTPQCNZQp-AambH74eYUQ0XVClUB9QerYVg

Après les déboires des Etats-Unis, en 2007-2009, les factions oligarchiques outre atlantique ont eu la bonne idée de déplacer le viseur des agences de notation vers l’Europe. On les a bien sûr aidées pour cela, mais nous n’aborderons pas le sujet, suffisamment développé, ailleurs comme dans la lettre confidentielle LIESI. Les épisodes entre Goldman Sachs, les réunions entre milliardaires, les épisodes successifs du drachme grec, des plans de sauvetage de Bruxelles, sont tellement riches d’enseignements…

Verdict : les vagues de dégradation des nations souveraines se sont succédées, ainsi que celles de plusieurs banques européennes. La Grèce a coulé, l’Espagne est à deux doigts de l’infarctus, l’Italie n’est pas loin et la France pourrait rattraper ses voisins assez vite avec les Young Leaders sauce PS.

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Images?q=tbn:ANd9GcRlLkPv3_rMZlvpJpPykTeHNdOsTjGquiY1Vr7ZwhQfeIh3CPjVjQ

Panne d'Emplois aux USA

Pourquoi les choses vont-elles mal aux Etats-Unis ? Les banquiers centraux de la Fed se voulaient pourtant très rassurants il y a seulement quelques semaines. Ben Bernanke n’évoquait-il pas une croissance de 2,4% à 2,9% cette année ? Puis, en avril, voyant le mur des prédictions se lézarder, les analystes affidés de la Fed ont commencé à changer de ton. On oublie la croissance mais on assure que le taux de chômage va durablement se stabiliser sous les 8% d’ici à la fin de l’année, contre 10,2% en octobre 2009, au pic de la crise.

Rappelons qu’aux Etats-Unis,
il faut créer 110 000 nouveaux emplois chaque mois
pour seulement compenser l’accroissement naturel de la population.
Et pour faire “tomber le chômage” de façon pérenne,
la barre est placée à 250 000 emplois mensuels supplémentaires.


Or les dernières statistiques sont très loin de ces niveaux ! On vient d’apprendre que pour le mois de mai il y a eu seulement 69 000 créations d’emplois alors que le « marché » attendait au moins un chiffre de 150 000… Le moment est donc venu pour M. Obama et ses mentors de bricoler quelque chose, de s’occuper de leurs affaires et de ne plus adopter le ton professoral qui est le leur vis-à-vis de l’Europe. Et rappelons encore que non seulement il n’y a pas d’embauche, mais que le secteur bancaire est de plus en plus ciblé par des chasseurs de banques qui ne regardent plus la nationalité ! (Là est la clé du prochain paradigme qui doit émerger en Europe et nous le développerons dans le prochain numéro de LIES)]. Même Face de Book est en plein naufrage… un véritable fiasco pour Morgan Stanley.

Les analystes s’accordent pour craindre une chute des créations d’emplois dans les prochains mois. Ce qui fait dire à Dan North, chef économiste chez Euler Hermes North America : “La tendance est très inquiétante”. Rappelons que de nombreux Etats ont offert aux chômeurs de longue durée une prolongation de leur indemnisation au-delà des cinq à six mois légaux. Le Congrès l’a autorisé en février. Cela s’achèvera au cours de l’été. Si cette source d’argent n’est pas renouvelée, il y aura 1 million de nouveaux fin de droits qui vont s’ajouter aux 500 000 déjà tombés dans cette catégorie en 2012. On dépassera ainsi le chiffre de 5 millions d’Américains chômeurs de longue durée.

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Images?q=tbn:ANd9GcQyyg3fQICcgYVDrtYI19bZMtRkLUTZgBWcst7Rm2rsI_d5JykZ

Que font les agences de notation avec les Etats-Unis ?

Voilà du grain à moudre pour les experts des agences de notation… Car il faut bien nous expliquer comment la croissance américaine peut repartir avec deux pays comme l’Inde et la Chine dont la croissance décline ?… Bien évidemment quand on peut battre monnaie selon l’humeur et envoyer ses militaires tuer n’importe quel leader de la planète qui conteste cette forme d’esclavage, on pense que rien ne peut changer… Erreur ! Le moment du GRAND DECLIN des Etats-Unis approche. L’Empire a en effet un ennemi bien plus puissant que certains potentats de faible envergure, mais il en ignore même son existence, du moins pour la plus grande partie des factions oligarchiques de Wall Street. Il est en train de s’occuper de son système bancaire… et ce n’est probablement que le début.

Source
Les agences de notation connaissent-elles l’existence d’un pays qui s’appelle les Etats-Unis ?
http://liesidotorg.wordpress.com/2012/06/06/les-agences-de-notation-connaissent-elles-lexistence-dun-pays-qui-sappelle-les-etats-unis/

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012 Empty Re: Olivier Delamarche, le 05 Juin 2012

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum