Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-21%
Le deal à ne pas rater :
-260€ sur Samsung GALAXY S21 ULTRA Noir 5G 128Go
999 € 1259 €
Voir le deal
-37%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick Lite avec télécommande vocale Alexa
18.99 € 29.99 €
Voir le deal

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives.

Aller en bas

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Empty Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives.

Message  Silver Wisdom Dim 8 Jan - 19:10

Bonjour à tous,

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Images?q=tbn:ANd9GcQ_W2VFaoQva30aM8jS2E5vHw24rWWBUCK1gAjkK24RIvPliyre


La Fusion froide est un terme populaire pour désigner le domaine de recherche
sur les "réactions nucléaires à basse énergie".
Il est devenu commun suite à la controverse entourant l'expérience de Fleischmann et Pons en mars 1989.
Plusieurs équipes de recherche ont alors tenté de reproduire leurs résultats, sans y parvenir.
Un comité organisé par le Département de l'Énergie des États-Unis a alors conclu
qu'il n'y avait pas de preuves convaincantes qu'une source d'énergie utile pourrait résulter de ces recherches.
Cinq ans plus tard, la plupart des gouvernements et des chercheurs déclaraient
ne plus poursuivre de recherches sur le phénomène.
Indépendamment, en 1989, en observant des échantillons de matière organique,
des gangliosides placés dans une atmosphère d'hydrogène sur un support de nickel,
le professeur italien Francisco Piantelli a remarqué une production de chaleur anormale2.
Avec Sergio Focardi et Roberto Habel, il a alors étudié ce phénomène et ils sont arrivés à une expérience
parfaitement vérifiable, dont le développement a conduit en 2011
à la réalisation du Catalyseur d'énergie de Rossi et Focardi.
Ils ont toujours estimé que ce phénomène était différent de celui de Fleischmann et Pons et
le désignaient plutôt comme une réaction nucléaire à basse énergie (LENR).
Quelques chercheurs ont cependant continué les recherches et participé à des conférences internationales
sur la fusion froide. Leur travaux, publiés dans des revues scientifiques réputées,
confirmaient un dégagement d'énergie non expliqué, ou parfois des effets nucléaires.
La précision des calorimètres a progressé,
conclut en 2004 un second comité du Département de l'Énergie des États-Unis,
et les indices de génération anormale d'énergie semblent moins contestables qu'en 1989.
Cependant, selon son rapport, de nombreuses expériences sont mal documentées,
l'amplitude du phénomène n'a pas augmenté, il est difficile à reproduire,
et une origine nucléaire reste généralement exclue.
Le comité s'est donc opposé au financement d'un programme de recherche majeur,
et a identifié différents domaines de recherche susceptibles de résoudre la controverse scientifique.
Dans la nature, Louis Nicolas Vauquelin a décrit en 1799 le phénomène de transmutation biologique,
par lequel les poules transformeraient la silice en calcium lorsqu'elles vivent sur un terrain non calcaire
afin de produire une coquille d'œuf dure. À partir de 1959, Corentin Louis Kervran, physicien,
émet l'hypothèse que cette transformation de silice en calcium serait une manifestation
du phénomène de fusion froide et publie 2 revues avec des phénomènes similaires.

La Fusion à Froid

Or, apparemment le catalyseur d’énergie de Rossi et Focardi,
serait une nouvelle forme d’énergie assez économique si on en juge de part les chiffres.

Il est encore trop tôt pour déclarer que l’invention d’Andrea Rossi, l’E-Cat,
constituera une nouvelle forme d’énergie pour la planète,
surtout en ces jours cruciaux où nous attendons les résultats des tests à venir opérés par le chercheur italien.
Ceci posé, il serait intéressant voire instructif d’imaginer à quoi pourrait ressembler le monde de demain
si ces expériences s’avéraient positives.
La principale caractéristique de l’E-Cat est de produire de la chaleur provenant de l’eau chaude ou de la vapeur.
Rossi a toujours affirmé que sa technologie reviendrait à 10 % seulement du prix actuel de l’énergie que nous utilisons. Auquel cas notre mode de vie serait singulièrement bouleversé, et ce, dans de nombreux domaines:
1. L’avènement de l’E-Cat permettrait de réduire d’une manière drastique
la demande en énergie fossile comme le gaz naturel et le pétrole.
2. L’E-Cat pourrait contribuer au processus de désalinisation des cours d’eaux et permettre ainsi
de résoudre le problème de la soif et de l’irrigation dans les parties les plus arides de la planète.
Les terres agricoles profiteraient ainsi de cet élan et seraient à même
de mettre un terme au problème de la faim dans le monde.
3. La chaleur émise par l’E-Cat à un coût très bas permettrait d‘intensifier
la production de denrées alimentaires dans des contrées réputées froides à l’image de l’Islande
qui use de l’énergie géothermique pour approvisionner ces sols.
Même des bananes pourraient pousser sous ses conditions!
4. La possibilité de se servir de l’énergie produite par l’E-Cat comme énergie électrique même si,
sur ce point, Andrea Rossi a toujours estimé qu’il faudrait attendre un ou deux ans pour rendre ce processus viable.

Electricité produite grâce à l'E-cat

Le physicien italien et inventeur Andrea Rossi a effectué une démonstration publique
de sa machine à "fusion froide" , l'E-Cat, à l'Université de Bologne,
en montrant qu'une petite quantité d'énergie d'entrée entraîne une réaction inexpliquée
entre les atomes d'hydrogène et de nickel qui mène à une effusion d'énergie importante,
plus de 10 fois de ce qui a été mis en entrée (énergie).
La première expérience apparemment réussie de fusion à froid a été signalé il y a deux décennies,
mais le processus a été accueilli avec beaucoup de scepticisme.
C'est un processus apparemment impossible dans lequel deux types d'atomes,
généralement un élément léger et un lourd métal, semblent fusionner,
libérant de la chaleur pure qui peut être convertie en électricité.
Le processus est une solution d'énergie intéressante pour deux raisons :
Contrairement à la fission nucléaire, la réaction ne dégage pas de radiations dangereuses et
contrairement au processus de fusion qui ont lieu dans le soleil,
la fusion à froid ne nécessite pas des températures extrêmement élevées.
Mais les expérimentalistes qui ont démontré la fusion froide en apparence au fil des ans ont été incapables
d'expliquer le mécanisme sous-jacent qui anime la réaction miraculeuse qu'ils prétendent observer,
et si la communauté scientifique a largement tourné le dos à cette ligne de recherche.
La plupart des physiciens - ainsi que le United States Department of Energy (DoE), les revues spécialisées,
et le Bureau américain des brevets - considèrent les machines de fusion à froid comme étant des canulars,
parce qu'ils disent que la physique exclut la possibilité de la fusion nucléaire à température ambiante…

Italian cold fusion machine passes another test

Bien Amicalement
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Empty Solutions à la crise énergétique?

Message  Silver Wisdom Mar 10 Jan - 16:22

Bonjour à tous,

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. 23265

Documentaires vidéo sur la Fusion Froide

Deux documentaires vidéo inspirants, qui offrent de puissantes solutions possibles
à la crise énergétique mondiale sont disponibles pour visionnage gratuit ci-dessous.
Tout d'abord, le documentaire édifiant Heavy Watergate, The War Against Cold Fusion, offre un examen approfondi, professionnel de l'incroyable potentiel caché de la fusion froide,
aussi connu comme les réactions nucléaires à basse énergie.
low energy nuclear reactions (LENR)
Avec le témoignage vidéo fascinant des scientifiques de haut niveau venant du monde entier
et des images de leurs expériences étonnantes, vous apprendrez non seulement
sur ​​la science et le vaste potentiel de la fusion froide, mais aussi sur les puissantes forces financières qui systématiquement travaillent à stopper l'énergie bon marché de se développer .
Cet excellent documentaire laisse peu de doute que ces découvertes le changement de paradigme peut être utilisé pour résoudre la crise énergétique sur notre planète.
Si nous sommes prêts à passer le mot et faire une différence.

Heavy Watergate - The War Against Cold Fusion




Une fascinante vidéo de "CBS 60 Minutes" fournit une nouvelle confirmation de cette information passionnante.

More Than Junk Science




Il y a eu régulièrement des conférences internationales sur la fusion froide en
présence de scientifiques respectés dans le monde entier tous les 12 à 18 mois depuis 1990.
Pourtant, les médias ont presque complètement omis de couvrir
ces événements de transformation et les discussions scientifiques sur les percées de l'énergie incroyable.

Pour plus d'informations sur le sujet, je vous invite à visiter
Energy Crisis Solutions?
Video Documentary on Cold Fusion


Bien Amicalement
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Empty E-cat : se chauffer pour 20 EUR par an dès 2013

Message  Silver Wisdom Mar 24 Jan - 15:38

Bonjour à tous,

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Jim_Rodney_5kW_E-Cat_design_600

L'E-Cat s’apparente aux transmutations à basse température.
Il faut obtenir au départ une température de 150 à 500°C : mais, croyez-le ou non,
c’est encore une très basse température, surtout s’il s’agit de phénomène nucléaire.

A Cadarache, dans un projet insensé, on tente de faire une fusion
avec 100 millions de degrés au départ : coûteuse utopie, qui ne fonctionnera jamais.


Ici, par contre, nous sommes dans la vraie vie :

Il s’agit de mettre en présence 50 grammes de poudre de nickel chauffée à 300°C
(par l’électricité du secteur pour démarrer la réaction, mais l’appareil tournera ensuite en auto-suffisance)
et de l’hydrogène, sous une pression de 2 à 20 bars, qui provient d'un réservoir incorporé au E-cat,
en présence d’un catalyseur secret.

Cette réaction produit une énorme quantité de chaleur, avec un COP de 40 ou plus
(coefficient de performance, rapport entre l’énergie récupérée et l’énergie injectée ).

Vous donnez 1 kilowatt à l'entrée, vous récupérez 40 kw à la sortie.

Les appareils commercialisés produiront de 10 à 30 kw/h,
largement suffisants pour alimenter une habitation ou une petite voiture.
On peut les accoupler pour faire des centrales, ce qui pourrait donner un recyclage à nos centrales nucléaires,
qui ne sont jamais que des machines à vapeur sales. Mais là, c'est propre, sans résidu radio-actif,
et sûr : ça s'arrête en quelques minutes.

E-Cat : une énergie presque gratuite, presque infinie, sans pollution

Si tout se passe bien, vous devriez bientôt pouvoir adjoindre à votre chauffage central
actuel un dispositif révolutionnaire de 400 à 500 dollars / euros vous permettant de chauffer votre maison
avec une simple cartouche recyclable à base de poudre de nickel, pour moins de 20 dollars/euros par an.

Jusqu’il y a peu le prix du dispositif avait été estimé à 4000 dollars.
Grâce à la volonté de son concepteur, l’ingénieur Andrea Rossi (1950),
au partenariat industriel avec National Instruments aux Etats-Unis, et une fabrication hautement automatisée,
le prix a été divisé par dix, de façon à couper l’herbe sous le pied des copies par retro-engineering
qui ne manqueront pas d’apparaître une fois le système lancé à grande échelle.
Objectif : 1 million d'unités domestiques par an à partir de début 2013.

De la taille d’un ordinateur portable (le processeur a la taille d’un paquet de cigarettes)
et d’une sécurité annoncée comme totale, ce système révolutionnaire dit de réaction nucléaire
à basse énergie n’émet selon Rossi (et le professeur Focardi de l’université de Bologne)
aucune radiation ni émission d’aucune sorte.

Le nickel est abondant sur Terre et n'est pas cher, mais il est toxique, surtout en poudre,
et son traitement doit être fait par des professionnels. La quantité de nickel consommée
dans le processus est extrêmement réduite. Pour fixer les idées, selon Andrea Rossi,
un gramme permet de produire 23.000 mégawatt heure d’énergie (oui : vingt trois mille mégawatt heure).

E-cat : se chauffer pour 20 EUR par an dès 2013

Bien Amicalement.
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Empty La fusion froide : Interview de Jean Paul BIBERIAN

Message  Silver Wisdom Mer 25 Jan - 16:34

Bonjour à tous,

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. BiberianFilmRameau

Jean Paul Biberian

Ingénieur en physique nucléaire et électronique, docteur-ingénieur et docteur ès science,
Jean-Paul Biberian a travaillé pendant de nombreuses années sur les propriétés physico-chimiques
des surfaces des métaux et semi-conducteurs en France et aux Etats-Unis.
En 1977 il est présélectionné pour le choix du premier astronaute européen.
En 1982 il fonde la société Luminy-Instruments qui développe de l'instrumentation d'analyse de surface.
C'est à cette période qu'il dépose trois brevets dont deux sur les écrans plats à micro-pointe.
Depuis 1993 les domaines de la Fusion Froide et des transmutations biologiques le passionnent.
En 2004, il en organise la conférence internationale à Marseille, où 170 chercheurs de 20 pays ont participé.

Avide de faire connaître la science à un large public, il donne des conférences et interviews.
Depuis 2001 il anime régulièrement un café scientifique au 19 place Gouffé à Marseille.

Dans le contexte de notre web-série
"une autre science pour un nouveaux monde" ,
nous vous proposons içi , l'interview de
M. Jean-Paul BIBERIAN.




Ajoutée par KNOWLEDGETVLIVE le 4 octobre 2011.

Afin d'en connaître plus sur Mr. J.P Biberian, je vous invite à visiter son site.

Jean-Paul Biberian

Le Monde énergétique tel que nous le connaissons devrait disparaître sauf si certaines corporations nous empêche d'accéder à cette nouvelle technologie. Nous verrons bien!!!

Bien Amicalement.
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Empty Une guerre secrète contre la fusion froide...

Message  Silver Wisdom Mer 10 Déc - 8:34

Une guerre secrète contre la fusion froide...

Ce documentaire concerne la fusion froide,
une fusion nucléaire qui utilise les techniques dérivées d'une expérience réalisée par
Martin Fleischmann et Stanley Pons en mars 1989, utilisable pour la production d'énergie,
mais nécessitant des pressions et des températures extrêmement élevées...


Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. 137413

Jean-Pierre Cousty a écrit:
Il y a plus d’une vingtaine d’années, déjà, la science découvrait une nouvelle forme d’énergie révolutionnaire, laquelle reste encore largement inexpliquée dans sa théorie. D’abord révélée par deux scientifiques de renom, MM. Pons et Fleischmann en 1989, la fusion froide, ou LENR (Low Energy Nuclear Reaction ou réactions nucléaires à basse énergie), cette découverte a rapidement été mise à l’écart par la physique nucléaire conventionnelle et officiellement oubliée. Pas par tout le monde car il y a 4 ans, un ingénieur italien, Andrea Rossi, réussissait à mettre au point un appareil, empiriquement (il dit avoir essayé des centaines de combinaisons), avec l’aide du Prof. Focardi. Cet appareil baptisé, E-cat, pour « energy catalyzer » ne cesse d’émerveiller ceux qui l’ont vu fonctionner. Il s’agit d’un petit tube contenant une poudre mystérieuse, principalement du nickel en présence d’hydrogène, laquelle, échauffée au démarrage par une résistance, délivre une chaleur pouvant atteindre 1400°C et cela pendant plusieurs mois avec un très bon rendement (COP). (...)

~ Fusion froide : le chat (E-Cat) est enfin sorti de sa boîte (Contrepoints) ~

Rappelons que la fusion nuclaire, qui a lieu naturellement dans le soleil, est un processus par lequel deux noyaux atomiques s'assemblent pour former un noyau plus lourd, en dégageant de fortes quantités d'energie. Mais pour fusionner, les noyaux doivent surmonter la répulsion due à leurs charges éléctriques, toutes deux positives. Mise en doute par certains scientifiques au début, la fusion froide refait surface avec plusieurs événements majeurs survenus au cours de l'année 2009. Désormais baptisée "réaction nuclaire à basse énergie", le phénomène gagne une crédibilité jamais atteinte.

"The European Physique Journal Applied physics", plublie un article d'une équipe dirigée par le Dr. Pamela Mosier-Boss, qui travaille au sein d'un laboratoire de recherche affilié à la marine américaine, le SPAWAR (Space and Naval Warfare Systems Command), situé à San Diego en californie, dans lequel elle indique : « Nous avons obtenu une démonstration flagrante que des réactions de fusion se produise à température ambiante. Nos observations sont trés significatives, et il s'agit à notre connaissance du premier rapport scientifique, montrant que des neutrons hautement énergétiques ont été produits par dispositif de réaction nuclaire à basse énergie ». Avec cette technologie, faire le plein en carburant de sa voiture, pour citer un exemple, ne serait nécessaire qu'une fois tous les 3 ou 4 ans...!

Attention, la communauté scientifique dans sa majorité conteste ce qui est présenté...
Attention, info à prendre avec esprit critique et recul!...




Source Vidéo : Archives oubliées N°7 La Guerre Contre La Fusion Froide (FR)(La Chaine YT de MrJulio1906)
Source de l'article : La Fusion Froide. Les archives oubliées (Galaxien, Inexpliqué en Débat) via Inform'Action
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives. Empty Re: Une machine à "fusion à froid" nous offrirait de nouvelles perspectives.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum