Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Demon Slayer – Coffret (T19 + Roman N°02) en ...
Voir le deal
15.99 €

Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012

Aller en bas

Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Empty Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012

Message  Silver Wisdom Mar 3 Juil - 11:17

Bonjour à tous,

Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012

Les arnaques économiques des politiques européennes.


Publiée le 3 juil. 2012 par armageddon16x16

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Empty Une union bancaire européenne, oui, mais encore faudrait-il savoir laquelle...

Message  Silver Wisdom Mar 3 Juil - 11:52

Bonjour à tous,

Une union bancaire européenne,
oui, mais encore faudrait-il savoir laquelle...


Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Rtr34byq
"L’union bancaire doit se construire choisir la solidarité plutôt que sur la discipline,
car la faillite de la Grèce nous a montré que pour le meilleur comme pour le pire,
il n’était pas possible de circonscrire l’incendie." Crédit Reuters


Une union bancaire, plus que budgétaire, semble se profiler.
Mais la question est de savoir si elle doit se construire sur la solidarité, comme le préconise François Hollande,
ou sur la discipline, comme le souhaite Angela Merkel.


Le Monde daté du 30 juin 2012 annonce « après dix- neuf sommets,
une avancée majeure pour la zone euro »
Mais lors des dix-huit sommets précédents n’avons-nous pas entendu la même chose ?
La séquence est connue : brève accalmie de la spéculation, euphorie boursière, et puis retour de la tempête.


Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Cycles
Menthalo (L.I.E.S.I.)– Cycles (juste une image qui parle d’elle même)

Se développe alors une nouvelle situation d’incertitude et un nouveau sommet est convoqué, se promettant
d’être celui de la dernière chance. Le capitalisme va de bulle en bulle selon M. Aglietta. Et l’Europe que fait-elle ?
Elle va de psychodrame en psychodrame, pour ne pas dire de farce en farce. Le jugement est certainement sévère, mais il faut espérer qu’une fois encore les décisions ne soient pas insuffisantes ou ne se réalisent pas trop tard.

Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Photo_1340899693323-1-0_zoom

(...)
Le projet d'union bancaire vise à transférer tout ou partie du pouvoir de supervision à la Banque centrale européenne (BCE), privilégiée à l'Autorité bancaire européenne (EBA), qui n'a jamais vraiment trouvé
sa place depuis sa création, début 2011.

"L'EBA est menée d'une façon assez politisée et pas d'une manière indépendante", fait valoir Olena Havrylchyk, économiste au Cepii (Centre d'études prospectives et d'informations internationales),
spécialiste du système bancaire international.

La Commission européenne, une majorité d'Etats et de banquiers centraux souhaitent une union bancaire
dont le noyau serait la zone euro, articulée autour de la BCE, l'EBA constituant une extension du dispositif
pour les dix autres Etats membres de l'Union européenne, mais non membres de la zone euro.

Actuellement, la BCE conduit la politique monétaire et joue le rôle de prêteur en dernier ressort. Elle s'assure
ainsi que les banques ont accès à la liquidité (financement à court terme) quelles que soient les conditions de marché.
(...)


L'union bancaire, vers une supervision européenne confiée à la BCE
http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/28/1389452-l-union-bancaire-vers-une-supervision-europeenne-confiee-a-la-bce.html
Pour l’heure, nous pouvons dégager quelques enseignements bien provisoires de ce sommet.

L’austérité réclamée par l’Allemagne a fait l’objet de tentatives d’aménagement modestes
avec un pacte de 120 milliards d’euros qui repose sur l’augmentation du capital de la Banque européenne d’investissement, sur la réallocation des subventions européennes non engagées et sur le lancement
d’un projet de pilotage d’emprunt européen pour des infrastructures. Depuis trois ans les avancées en matière
de croissance sont si rares qu’un satisfecit peut être accordé. Néanmoins les effets de ce pacte
pour la croissance feront sentir leurs effets probables à moyen terme.

Les pays du sud reprennent quelque peu la main et à bon droit. M. Monti a engagé des réformes structurelles
qui correspondent aux attentes de la commission de Bruxelles. Il serait malvenu qu’un geste ne soit pas fait
en sa faveur. De manière plus générale, ce sommet atteste combien l’intergouvernementalité domine.
Les Etats sont aux commandes quand bien même leurs situations économiques présentent des signes inquiétants.
La crise est politique plus qu’économique. La sphère économique réelle amplifie avec une terrible violence la faillite politique de l’Union. N’oublions pas que l’euro est la seule monnaie au monde sans souverain.

Enfin, semble se profiler une union bancaire plus que budgétaire. Les fonds de stabilisation financière (FESF et MES) vont pouvoir renflouer directement les banques, après accord de la BCE, ainsi qu’acheter de la dette publique afin de détendre le marché, les prêts du futur Mécanisme Européen de Stabilité (MES) n’auront plus la priorité de remboursement sur les créances privées, un système de garanties des dépôts, un organisme de surveillance bancaire sont institués. Mais c’est une union dont les détails et les modalités d’existence restent à écrire.

Mais est-ce la discipline ou la solidarité qui va présider aux destins de cette Union balbutiante ?
Ce débat fait écho à un débat plus ancien qui a agité les années 1990 : la règle ou le choix en matière
de politiques économiques. L’Europe a fait le choix de la règle : indépendance des banques centrales,
Pacte de stabilité et de croissance, réformes structurelles du marché du travail, et de la protection sociale.
Et en renfort des règles, la discipline des marchés puisque le financement des déficits en Europe passe
par les marchés financiers. Cette orientation a échoué et la crise l’a rappelé avec force. Le Pacte de stabilité
a généré de la créativité comptable, et a fait l’objet d’aménagements comme en 2005. Au final il n’y a eu ni discipline, ni croissance. Ce cadre n’avait pas prévu la moindre solidarité financière entre Etats
et depuis 2009 le Fonds européen de stabilité financière ou encore le MSE ont montré leurs limites.
(...)

Source et suite de l'article
Une union bancaire européenne, oui, mais encore faudrait-il savoir laquelle...
http://www.atlantico.fr/decryptage/quelle-union-bancaire-pour-union-europeenne-frederic-farah-406050.html

A lire égalemement.

Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Union-bancaire-en-vue-en-Europe-calendrier-pour-l-integration

(...)
"Afin de donner suite à ce rapport", Herman Van Rompuy est invité, avec José Manuel Barroso,
Mario Draghi et Jean-Claude Juncker, à élaborer "une feuille de route spécifique
et assortie d'échéances précises pour la réalisation d'une véritable union économique et monétaire",
lit-on dans le projet de conclusions.

"Un rapport intermédiaire sera présenté en octobre 2012 et un rapport final avant la fin de l'année",
ajoute ce document.

Ce projet, qui doit encore être entériné par les dirigeants européens, concilie les positions des pays qui,
comme la France, souhaitent un processus d'intégration progressif, et celles de l'Allemagne,
qui fait d'un saut fédéral un préalable à des mesures accroissant la solidarité,
notamment financière, entre les Etats de la zone euro.
(...)


Union bancaire en vue en Europe, calendrier pour l'intégration
http://www.daily-bourse.fr/Union-bancaire-en-vue-en-Europe-calendrier-pour-l-integration-Feed-REUnRTROPT20120628171249PAE85R0BK.php
Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 8331341067337

L'accord auquel sont parvenus les chefs d'Etats européens le 29 juin dernier est historique.
Aidés par la France, les pays en difficultés que sont l'Espagne et l'Italie ont réussi à tenir tête à l'Allemagne
et à obtenir un pacte de croissance de 120 milliards d'euros. Seulement, tout est loin d'être réglé,
comme nous l'explique non sans humour Jonathan Guéraud-Pinet, attaché parlementaire à Bruxelles.

Ou "comment le Conseil européen a concilié
le 'I have a dream' du Nord de l'Europe avec le 'I need money' du Sud".

Vendredi dernier, ce n'est pas uniquement la défense de l'équipe allemande qui a craqué lors des demi-finales de l'Euro. En bloquant toutes autres avancées des points prévus à l'ordre du jour du Conseil européen, Italiens et Espagnols ont obtenu gains de cause sur la recapitalisation des banques. Il ne restait plus au premier ministre italien Mario Monti qu'à retirer sa chemise et bomber le torse triomphant comme l'autre grand Mario de la soirée :
en quelques heures l'Italie aurait-t-elle fait plier deux fois l'Allemagne?
(...)


Crise européenne : pourquoi la promesse de l'union bancaire est un cache-misère
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/583379-crise-europeenne-pourquoi-la-promesse-de-l-union-bancaire-est-un-cache-misere.html
Olivier Delamarche, le 3 juillet 2012 Buzz-euro-problems-ju-blog
Hooray! Euro is saved ... for the 483rd time!
http://buzz.money.cnn.com/2012/06/29/euro-deal/?iid=HP_LN

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 3 Juil - 13:55, édité 1 fois (Raison : Ajout d'infos)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum