Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -79%
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
Voir le deal
6.99 €
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le jeu de société Mille Bornes – Version Luxe
9.95 € 19.90 €
Voir le deal

« Pétrole contre nourriture » : Un scandale onusien

Aller en bas

«  Pétrole contre nourriture  » : Un scandale onusien Empty « Pétrole contre nourriture » : Un scandale onusien

Message  Silver Wisdom Mar 18 Déc - 13:47

Bonjour à tous,

« Pétrole contre nourriture » : Un scandale onusien

«  Pétrole contre nourriture  » : Un scandale onusien Pain-petrole-corruption

Un grand documentaire d’investigation sur l’une des plus scandaleuses affaires de corruption de notre époque,
perpétrée aux dépens d’un programme humanitaire mis en place par l’ONU.



«  Pétrole contre nourriture  » : Un scandale onusien 29655951

(...)
Le programme « pétrole contre nourriture » avait été lancé en 1996, à la suite de l’embargo total qui frappa l’Irak
après son invasion du Koweit, en 1990. Il devait permettre à l’Etat irakien d’échanger du pétrole brut contre des denrées
de première nécessité sous le contrôle de l’Organisation des Nations unies (ONU), afin que sa population souffre moins de l’embargo.
On estime que le programme a permis à l’Irak d’exporter pour plus de 60 milliards de dollars de pétrole.

En janvier 2004, un journal irakien faisait éclater le scandale en publiant une liste de 270 noms de personnes et de sociétés
ayant reçus des dessous de table dans le cadre du programme. Cette liste incluait les noms de responsables onusiens,
accusés d’avoir favorisé certaines entreprises, et ceux d’hommes politiques et d’entreprises accusés d’avoir profité
de détournements de fonds.

(...)

Dossier sur le programme "Pétrole contre Nourriture"
« Pétrole contre nourriture » : une affaire qui met à mal l’ONU
http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/irak/a12390
Il devait permettre à l’Irak de vendre une quantité limitée de son pétrole, sous contrôle de l’ONU, et d’acheter en échange de la nourriture
et des médicaments. Pendant près de sept ans, « Pétrole contre nourriture » va brasser près de 100 milliards de dollars. En janvier 2004,
un quotidien irakien publie une liste de personnalités et d’entreprises ayant touché des pots-de-vin dans le cadre
de cette opération humanitaire. Le scandale éclate.

L’ONU constitue discrètement une commission d’enquête indépendante, présidée par Paul Volcker,
qui rend un rapport édifiant en 2005, accusant près de 2 500 individus et sociétés internationales dans une trentaine de pays.
Depuis, très peu de procès ont eu lieu et les mises en examen sont tout aussi rares…

Contrebande d’État :

Dans un univers confiné où se croisent ambassadeurs, anciens agents de services de renseignement, journalistes,
fonctionnaires de l’ONU, avocats, affairistes, politiciens et médecins irakiens s’est joué l’une des plus grandes affaires
de corruption de l’histoire moderne. Une affaire que, pourtant, le monde entier a très vite oubliée. De Dubaï à Genève
en passant par Amman, Paris et New York, les réalisateurs remontent une à une toutes les étapes qui ont permis
cette gigantesque contrebande pétrolière. À l’aide de documents inédits, d’archives et de témoignages d’acteurs directs,
ils reconstituent avec précision ce qu’il faut bien nommer un pillage, dont la principale victime a été le peuple irakien.

Pain, pétrole et corruption : le pire scandale de L’ONU


Scandale de Corruption a l'ONU 1/2 par wildkillah


Scandale de Corruption a l'ONU 2/2 par wildkillah

Source de l'article
Pain, pétrole et corruption : le pire scandale de L’ONU
http://www.notre-ecole.net/pain-petrole-et-corruption-pire-scandale-onu/

A lire également
Bureau chargé du Programme Iraq « Pétrole contre nourriture »
http://www.un.org/french/Depts/oip/

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 18 Déc - 13:52, édité 1 fois (Raison : Ajout d'infos)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

«  Pétrole contre nourriture  » : Un scandale onusien Empty Le procès « pétrole contre nourriture » s'ouvre à Paris ce lundi

Message  Silver Wisdom Lun 21 Jan - 10:43

Bonjour à tous,

Le procès « pétrole contre nourriture »
s'ouvre à Paris ce lundi (le 21/01/13)


Le procès du volet français des détournements du programme de l’ONU en Irak «pétrole contre nourriture» s’ouvre lundi à Paris,
avec vingt personnes sur le banc des prévenus, dont Charles Pasqua, le groupe Total, son PDG et d’anciens diplomates.


«  Pétrole contre nourriture  » : Un scandale onusien Pasqua_Irak_21_01_2013
La justice se penche sur le détournement du programme de l'ONU en Irak, sous Saddam Hussein.
Charles Pasqua, plusieurs diplomates ou encore Total figurent parmi les prévenus.


Pendant un mois, le procès va devoir se plonger dans l’Irak de Saddam Hussein et décortiquer les mécanismes de contournement
d’un embargo économique décrété contre son régime après l’invasion irakienne du Koweït en 1990. En 1995, cet embargo
avait été allégé par l’ONU, qui permettait alors à Bagdad de vendre des quantités limitées de pétrole en échange de biens humanitaires
et de consommation nécessaires à la population. C'était le programme «pétrole contre nourriture» («oil for food»).

Ventes parallèles

Or, il s’avèrera après la chute du dictateur, en 2003, année de l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis, que son régime avait détourné
massivement ce programme, par le biais de ventes parallèles et surfacturations. D’une part, les dirigeants irakiens attribuaient
des barils à des personnalités «amies», qui recevaient des commissions lors de la revente du pétrole en contrepartie de leur lobbying
en faveur de la levée de l’embargo. D’autre part, le régime de Bagdad exigeait des compléments de prix (surcharges) par rapport
aux tarifs déclarés à l’ONU et empochait la différence par le biais d’intermédiaires et sociétés écrans. Le scandale avait éclaboussé
des centaines de sociétés et personnalités dans plusieurs dizaines de pays, en France notamment.

Accusations de corruption

Se retrouvent ainsi lundi sur le banc des prévenus des responsables d'associations, hommes d'affaires, journalistes
et anciens diplomates, dont Jean-Bernard Mérimée, ex-ambassadeur de France à l'ONU, poursuivis pour avoir bénéficié
d'allocations de pétrole. Il y a aussi avec eux l'ancien ministre de l'Intérieur Charles Pasqua, qui nie avoir profité des largesses
des Irakiens.Le groupe Total, poursuivi comme personne morale, est quant à lui soupçonné d'avoir sciemment payé des surfacturations
afin d'obtenir des contrats et acheté du brut provenant d'allocations illicites à des personnes privées.
Mais il nie toute intention frauduleuse ou violation d'embargo. Plusieurs cadres de Total sont également poursuivis,
de même que son P-DG actuel, Christophe de Margerie, qui réfute lui aussi toute malversation.

«  Pétrole contre nourriture  » : Un scandale onusien 156486
Charles Pasqua, le président de Total, Christophe de Margerie, mais aussi des diplomates, des salariés,
Total et une société de trading pétrolier Vitol et un lot « d'apporteurs d'affaires » poursuivis pour
« trafic d'influence et-ou corruption d'agents publics étrangers et-ou complicité d'abus de biens sociaux »...

Pétrole contre nourriture : Total face aux juges
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202510730384-petrole-contre-nourriture-total-face-aux-juges-530234.php

Le dossier repose en outre largement sur des accusations de corruption, un chef que contestent les avocats des prévenus.
Selon eux, il ne peut pas y avoir corruption puisque les surcharges étaient exigées par l'État irakien et versées dans ses caisses.


Avant d'aborder le fond de l'affaire, le tribunal va examiner divers points de procédure. La défense prévoit en particulier de poser
des "questions prioritaires de constitutionnalité" (QPC) qui, si elles sont jugées valables, pourraient entraîner un report du procès.

Source de l'article
Ouverture à Paris du procès "pétrole contre nourriture"
http://www.lepoint.fr/societe/ouverture-a-paris-du-proces-petrole-contre-nourriture-21-01-2013-1617907_23.php

Selon moi, il manque des personnes à l'appel!!!!
Pourquoi les onusiens ne comparaissent-ils pas?!
Est-ce que l'ONU est au-dessus des lois (elle aussi)?!


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum