Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
CARE Kit Pilates avec ballon, tapis, anneau et pompe
Voir le deal
24.99 €

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  Silver Wisdom le Lun 11 Juin - 9:17

Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Attention:
Possible attaque sous fausse bannière
(OTAN-FSA) en Syrie

Tony Cartalucci pour Activist Post


Des rapports non confirmés préviennent d'un éventuel complot pour déployer des armes chimiques,
puis accuser le gouvernement syrien.


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 195008560
Syrie: l’opposition armée se dote d’armes chimiques
http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/10/syrie-lopposition-armee-se-dote-darmes-chimiques-agence/#more-26879

RT a mis en garde contre un éventuel complot fomentée par les rebelles syriens à l'intérieur de la Turquie membre de l'OTAN. L'intrigue implique des rebelles syriens déployant des armes chimiques obtenus en Libye contre des civils syriens, puis blâmer le gouvernement syrien pour l'événement de pertes massives. Bien sûr, cela donnerait à l'Ouest, le "casus belli"qu'il cherche pour contourner le Conseil de sécurité et mettre en œuvre sa campagne prévue de longue date du changement de régime.

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Syrian-free-army-fighters.n
Syrian rebels aim to use chemical weapons, blame Damascus
http://www.rt.com/news/syria-chemical-weapons-plot-532/

Les Moyens

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 NBC

Image : Les symboles pour les armes nucléaires, biologiques et chimiques.
L'Occident est le champion incontesté du déploiement de chacune de ces armes de destruction massive
contre leurs ennemis - des bombes nucléaires sur le Japon, à l'uranium appauvri au phosphore blanc lors de l'Irak,
à l'agent Orange au Vietnam partout - il va de soi que ces armes pourraient finir éventuellement
dans les mains de leurs mandataires aussi.
Le commandant Libyen Abdul Hakim Belhaj, selon le Telegraph de Londres, s'est en fait rendu à la frontière turco-syrienne pour s'associer avec la soi-disant "armée syrienne libre" (FSA), promettant des armes, de l'argent, et même des combattants. Depuis lors, au moins un navire libyen avec de l'armement à destination de militants syriens a été interdit par le Liban, alors que la presse occidentale, y compris le Sydney Morning Herald, rapportait un afflux massif de combattants étrangers et des armes. En plus des armes libyennes, le Washington Post a également confirmé que les États-Unis et les États du Golfe ont organisé la livraison d'armes aux militants syriens.

Si des éléments d’al Qaïda sont en train de collaborer avec l’impérialisme américain pour mener une campagne terroriste en Syrie, ce ne serait pas la première fois. Abdel Hakim Belhadj, haut commandant des milices qui furent soutenues par les Etats-Unis et l’OTAN durant la guerre pour le changement de régime en Libye, avait auparavant été enlevé, restitué (« renditioned ») et torturé par la CIA en raison de son rôle joué dans le groupe terroriste islamiste.
Ces mêmes éléments libyens jouent à présent un rôle majeur dans l’armement et la formation de l’« opposition » armée soutenue par les Etats-Unis en Syrie tout comme dans l’envoi direct de combattants dans le pays.

Les bombardements terroristes de Damas : du ’Made in USA’
http://thalasolidaire.over-blog.com/article-syrie-_-l-autre-point-de-vue-les-bombardements-terroristes-de-damas-du-made-in-usa-105773530.html
En outre, à la suite de l'intervention de l'OTAN en Libye, un vaste arsenal de l'armée de missiles anti-aériens est également tombé entre les mains de militants libyens, pour ensuite se proliférer à travers le réseau de sociétés affiliées à LIFG, qui sont tous des extrémistes sectaires, souvent avec des liens directs avec Al-Qaïda.
Le Washington Post dans son article, "des missiles libyens libres", a rapporté :

Deux anciens officiers de la CIA antiterroristes m'ont dit la semaine dernière que des techniciens
ont récemment rénové 800 de ces systèmes portatifs de défense aérienne
(connu sous le nom de systèmes MANPADS), certains pour un groupe djihadiste africaine appelée
Boko Haram qui est souvent considéré comme un allié d'Al-Qaïda, pour une utilisation possible
contre les jets commerciaux volant en direction du Niger, du Tchad et peut-être du Nigeria.

Libyan missiles on the loose
http://www.washingtonpost.com/opinions/libyan-missiles-on-the-loose/2012/05/08/gIQA1FCUBU_story.html
De toute évidence, les mandataires de l'OTAN en Libye sont devenus un arsenal régional pour les mêmes extrémistes sectaires, tous ostensiblement travaillant de concert avec les conceptions occidentales pour renverser les gouvernements nationalistes en Afrique du Nord, et installant des "régions clientes" dans tout le Moyen-Orient pour combattre l'Iran et, par extension, la Russie sphère d'influence dans toute la région. Si la Libye possédait des armes chimiques déployables, il semble très probable qu'elles trouveraient leur chemin vers des sociétés affiliées LIFG et vers leurs légionnaires étrangers ainsi que le reste de leur terreur exportée.

Suite de l'article original (en anglais)
Warning: Possible NATO-FSA False Flag Attack in Syria
http://www.activistpost.com/2012/06/warning-possible-nato-fsa-false-flag.html
Traduction de Golden Awaken

A lire également

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 L
Les USA ont Officiellement armées des extrémistes en Syrie
http://lesmoutonsenrages.fr/2012/05/17/les-usa-ont-officiellement-armees-des-extremistes-en-syrie/

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Lun 11 Juin - 9:20, édité 1 fois (Raison : Ajout d'infos)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 51
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Mer 1 Mai - 8:28

Robert Fisk, intéressant, je vais publiée quelque chose sur lui.


A Bientôt

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Mer 1 Mai - 10:47

Robert Fisk et l’armée syrienne


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Fisk184
Robert Fisk

Il se pourrait qu’ils se battent pour la Syrie, pas pour Assad. Ils pourraient aussi être en train de gagner.

Reportage de Robert Fisk en Syrie

La mort guette le régime syrien tout autant que les rebelles. Mais sur la ligne de front de cette guerre, l’armée du régime n’est pas d’humeur à se rendre – et elle affirme qu’elle n’a pas besoin d’armes chimiques.

Par Robert Fisk, The Independent (UK) 26 avril 2013 traduit de l’anglais par Djazaïri

Les nuages bas surplombent de manière oppressante la ligne de front de l’armée syrienne dans les collines de l’extrême nord de la Syrie.

La pluie a simplement remplacé la neige, transforment cette forteresse puissamment protégée en marécage de boue et de flaques d’eau stagnante où les soldats se tiennent à leurs postes de guet avec le visage en plein vent, leurs antiques chars T-55 – le fer de lance du Pacte de Varsovie dans les années 1950 – ruisselants de pluie, leurs chenilles enfoncées dans la boue, servent uniquement de pièces d’artillerie.

Ce sont des «tanks épaves» – debeba khurda – dis-je au colonel Mohamed qui commande l’unité des forces spéciales de l’armée syrienne dans ce paysage morne.
«Nous les utilisons pour la défense statique,» dit-il franchement en souriant. «Ils ne bougent pas.»

Avant la guerre – ou “la crise” ainsi que les soldats du président Bachae al-Assad sont obligés de l’appeler – Djebel al-Kawaniah était un relais de télévision. Mais quand les rebelles antigouvernementaux s’en sont emparés, ils ont fait sauter les tours [de télédiffusion] abattu la forêt de sapins autour de la station pour crée une zone de tir dégagée et ils ont construit des remparts en remblai pour se protéger des tirs de l’armée gouvernementale. L’armée a repris les collines en octobre dernier en passant par le village de Qastaf Maaf qui est maintenant dévasté et aplati le long de la vieille route vers Kassab à la frontière avec la Turquie – pour prendre d’assaut le plateau qui est maintenant leur ligne de front.

Sur les cartes, l’armée syrienne a donné un nom de code à la “montagne de Kawaniyeh”. Elle est devenue le «Point 45» – le Point 40 se trouve à l’est, dans l’ombre de la montagne – et les soldats sont répartis dans des tentes sous les arbres de deux collines avoisinantes. Je grimpe sur un des T-55 et je peux les voir à travers l’averse.

Il y a des explosions sourdes dans la vallée et le bruit occasionnel de tirs d’armes légères et, chose assez déconcertante, le colonel Mohamed me signale la forêt la plus proche, à environ 800 mètres de là, qui est restée entre les mains de ses ennemis. Le soldat assis sur la tourelle du tank ne quitte pas les arbres des yeux.

C’est toujours une expérience étrange de se retrouver parmi les soldats de Bachar al-Assad. Ce sont les «sales types» du régime selon le reste du monde – quoique, en réalité, c’est la police secrète du régime qui mérite ce titre – et j’ai bien conscience qu’on a dit à ces hommes qu’un journaliste occidental allait venir dans leurs casemates et leurs tranchées. Ils m’ont demandé de ne citer que leurs prénoms par crainte pour la sécurité de leurs familles ; ils me permettent de prendre toutes les photographie que je veux, mais jamais leurs visages – une règle que les rebelles demandent aussi parfois aux journalistes de respecter pour la même raison – mais chaque soldat ou officier avec qui j’ai parlé, dont un général de brigade, m’ a donné son nom complet et présenté son identifiant..


Un tel accès à l’armée syrienne était pratiquement inconcevable il y a seulement quelques mois et il y a de bonnes raisons à cela.

L’armée considère qu’elle est enfin en train de reprendre du terrain sur l’Armée Syrienne Libre (ASL), les combattants islamistes du Jabhat al-Nosra et les divers satellites d’al Qaïda qui contrôlent pour le moment une bonne partie de la campagne syrienne. A partir du Point 45, l’armée est à peine deux kilomètres de la frontière turque et a l’intention de récupérer cet espace.

Aux abords de Damas, les soldats ont livré un combat sanglant dans deux localités de banlieue tenues par les rebelles.

Au moment où je me déplaçais dans les positions sur les collines, les rebelles étaient en passé de perdre le contrôle de la ville de Qusayr, près d’Homs avec des accusations par l’opposition de tueries perpétrées contre les civils.

La route principale entre Damas et Lattaquié sur la côte méditerranéenne a été rouverte par l’armée. Et les soldats que j’ai rencontrés au Point 45 sont un autre type d’hommes que ces soldats corrompus par 29 ans de semi-occupation du Liban, qui étaient rentrés en Syrie ne 2005, sans avoir eu à faire la guerre, la discipline des soldats étant plus un motif de plaisanterie à Damas qu’une menace pour quiconque.


Pourquoi utiliserions-nous des armes chimiques alors que nos avions Mig et leurs bombes sont infiniment plus destructeurs ?» Les soldats affectés au Point 45 reconnaissent qu’il y a eu des défections vers l’ASL, de nombreux tués parmi leurs collègues – qualifiés invariablement de «martyrs» – et ne font pas mystère du nombre de morts parmi eux dans les batailles gagnées et perdues.

Leur dernier “martyr” à Point 45 a été abattu par un tireur embusqué rebelle il y a deux semaines, il s’agit de Kamal Aboud, 22 ans, un soldat des forces spéciales originaire de Homs. Il est au moins mort en soldat. Le colonel Mohamed parle avec tristesse des soldats en permission pour rejoindre leurs familles qui, dit-il, ont été exécutés à l’arme blanche lorsqu’ils sont entrés en territoire ennemi.


Je me remets en mémoire que l’ONU porte des accusations de crimes de guerre contre cette armée et je rappelle au colonel Mohamed – qui a quatre marques de blessures par balles au bras qui prouvent qu’il dirige ses soldats sur le champ de bataille et pas à l’abri d’un bunker – que ses soldats étaient certainement préparés pour libérer le plateau du Golan de l’occupation israélienne. Israël est au sud, lui dis-je, et ici, il combat au nord près de la Turquie. Pourquoi ?

«Je sais, mais nous combattons Israël. Je suis entré dans l’armée pour combattre Israël. Et en ce moment, je combats les instruments d’Israël. Et les instruments du Qatar et de l’Arabie Saoudite, et donc en ce sens, nous combattons pour le Golan.

C’est une conspiration et l’Occident aide les terroristes étrangers qui sont venus en Syrie, les mêmes terroristes que vous essayez d’éliminer au Mali.» J’ai déjà entendu ce discours auparavant, bien sûr. Il est question de conspiration dans toutes mes interviews en Syrie. Mais le colonel reconnaît que les deux T-55 syriens qui tirent des obus sur le Point 45 chaque matin – les mêmes engins de guerre désuets que ses propres chars – ont une même origine parce que l’ennemi a récupéré de l’artillerie de l’armée gouvernementale et que les opposants comprennent des hommes qui étaient initialement dans l’armée de Bachar al-Assad.

En route pour Qastel Maaf, un général me dit que sur l’autoroute qui mène à la frontière turque, l’armée vient de tuer 10 Saoudiens, deux Egyptiens et un Tunisien – on ne me montre aucun document susceptible de le prouver – mais les soldats du Point 45 me montrent trois radions qu’ils ont prises à leurs ennemis. L’une est marquée «HXT Commercial Terminal,» les deux autres sont fabriquées par Hongda avec des instructions en turc. Je leur demande s’ils captent les communications des rebelles. «Oui, mais nous ne les comprenons pas,» explique un major. «Ils parlent en turc et nous ne comprenons pas le turc.» Il y a donc des Turcs et des Turkmènes Syriens des villages de l’est ? Les soldats haussent les épaules.

Ils disent avoir aussi entendu des voix parler en arabe avec des accents libyen et yéménite. Et vu que le gratin de l’OTAN est en ce moment obsédé par les «djihadistes étrangers» en Syrie, il se pourrait bien que ces soldats Syriens disent la vérité.


La suite dans un autre post!


http://mounadil.wordpress.com/2013/04/28/robert-fisk-et-larmee-syrienne/




A Bientôt

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Syrie: les rebelles utilisent du gaz sarin, affirme Carla del Ponte

Message  09991 le Lun 6 Mai - 8:21

Syrie: les rebelles utilisent du gaz sarin, affirme Carla del Ponte



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 600


La nouvelle est sur tous les réseaux internationaux. Qui sont ceux qui arment les rebelles? CIA, MOSSAD, et autres soupes à l'alphabet!


Selon Carla del Ponte, membre de la commission d'enquête sur la Syrie dépendant du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, les rebelles syriens ont fait usage d'armes chimiques. Elle l'a affirmé dimanche soir au micro de la Radio Télévision suisse-italienne (RSI).

Nous disposons de témoignages sur l'utilisation d'armes chimiques en particulier le gaz sarin. Pas de la part du gouvernement, mais des opposants", a affirmé l'ex-procureure générale du Tribunal pénal international pour les crimes commis en ex-Yougoslavie (TPIY).

Elle a néanmoins précisé que les recherches de la Commission, qui doit présenter ses observations aux trois prochaines sessions du Conseil des droits de l'homme de l'ONU en juin et septembre 2013, puis en mars 2014, étaient loin d'être terminées, et n'a pas donné de détails sur les circonstances de l'usage de cette arme.

Il existe des suspicions fortes et concrètes, mais pas encore de preuve incontestable", a-t-elle souligné. "Nos enquêtes devront être approfondies ultérieurement, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages". Le gaz sarin est considéré comme une arme de destruction massive par les Nations unies depuis 1991.

Accusations mutuelles

Le régime de Bachar al Assad et les rebelles se sont mutuellement accusé d'avoir employé des armes chimiques à trois reprises, en décembre près de Homs puis en mars près d'Alep et de Damas.

Les Etats-Unis, où Barack Obama a fait de l'utilisation d'armes chimiques une "ligne rouge" dans le conflit syrien, ont déclaré pour leur part être parvenus à la conclusion "avec différents degrés de certitude" que les forces gouvernementales syriennes avaient utilisé du gaz sarin contre leur propre peuple.

Mardi dernier, Barack Obama a toutefois déclaré que si les Etats-Unis avaient des preuves que des armes chimique ont bien été utilisés en Syrie, ils ne savaient "pas comment elles ont été utilisées, quand elles ont été utilisées, ni qui les a utilisées".



source originale : http://www.bluewin.ch/fr/index.php/139,809992/Syrie__les_rebelles_utilisent_du_gaz_sarin,_affirme_Carla_del_Ponte/fr/news/international/sda/

Vue sur : http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2013/05/syrie-les-rebelles-utilisent-du-gaz.html


A Bientôt

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Armes chimiques en Syrie : les rebelles dans le collimateur de l'Onu

Message  Silver Wisdom le Lun 6 Mai - 9:40

Bonjour à tous,

Pour conforter le point de vue cité précedemmnent, je vous propose deux audios de France Info.

Armes chimiques en Syrie :
les rebelles dans le collimateur de l'Onu


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 SyrianRunningAway

Alors que les Etats-Unis affirment "avec différents degrés de certitude"
que les forces gouvernementales syriennes ont utilisé du gaz sarin contre leur propre peuple,
Carla Del Ponte, qui appartient à la commission d'enquête indépendante de l'Onu
sur les violences en Syrie, pointe elle la responsabilité des rebelles.


Carla del Ponte : "Cette uilisation" de gaz sarin" a été faite par les rebelles"



Des rebelles syriens auraient utilisé du gaz sarin,
une affirmation qui pose beaucoup de questions, Sebastien Laugénie




Source de l'article
Armes chimiques en Syrie : les rebelles dans le collimateur de l'Onu
http://www.franceinfo.fr/environnement/armes-chimiques-en-syrie-les-rebelles-dans-le-collimateur-de-l-onu-977703-2013-05-06

Malgré la gène (que l'on peut percevoir) de Sébastien Laugénie,
il est vrai de Carla del Ponté appuie là où ça fait mal pour les "Amis de la Syrie". Twisted Evil


Bien Amicalement.

Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Des armes chimiques en provenance de Libye aux mains des « opposants » syriens

Message  09991 le Lun 6 Mai - 21:42

Des armes chimiques en provenance de Libye aux mains des « opposants » syriens.



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Vigilance-de-la-communaute-internationale_NGArticleFull

Début août, l’agence Reuters annonçait : « Les rebelles d’Alep sont, désormais, dotés d’armes chimiques, armes qui se trouvent, à foison, en Libye ».



Cette nouvelle a été ensuite retirée de son site. Comme ont également été retirées les images montrant des milices anti-Bachar el-Assad en train de manier des masques à gaz fabriqués aux États-Unis.

Peu après, un autre journaliste de Reuters basé à Amman a lui aussi évoqué l’existence à Alep d’armes chimiques en provenance de Libye : « On croyait ces armes détruites, après la chute de Kadhafi, or, il n’en est rien. Ce sont des armes au gaz moutarde et sarin ».


La crainte d’un usage d’armes chimiques par ces groupes armés financés et armés par les pays occidentaux et les monarchies du Golfe, grandit parmi les Syriens qui, quoi que nos médias en disent, font en leur grande majorité, front uni avec le gouvernement de Bachar el-Assad et leur armée de défense.

Israël, qui est formellement en guerre avec la Syrie - depuis la guerre des six jours et l’occupation du plateau du Golan syrien en 1967 et son annexion illégale en 1981 - n’attend que cela ...



Silvia Cattori



http://www.silviacattori.net/article3610.html




A Bientôt

09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty L’Occident couvre le bombardement chimique des terroristes en Syrie

Message  09991 le Lun 6 Mai - 22:13

L’Occident couvre le bombardement chimique des terroristes en Syrie.



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Images10

22 mars 2013



Après avoir mis en garde pendant des mois contre le danger de voir les armes chimiques syriennes tomber aux mains de groupes incontrôlés, et menacé le gouvernement syrien des pires gémonies s’il en venait à utiliser ce type d’armement contre son peuple, les pays occidentaux ont réagi avec mollesse au tir par les rebelles d’un missile contenant un gaz toxique contre la localité de Khan al-Assal (*), près d’Alep, faisant 25 morts, dont 10 militaires, et une centaine de blessés.



Washington, Paris et Londres ont mis en doute la version de Damas, au lieu de condamner les « rebelles » pour cette attaque.
Les États-Unis ont dit ne « disposer d’aucune preuve pour soutenir les accusations » sur le recours par les « rebelles » aux armes chimiques.
Pourtant, les images des victimes ne trompent personne : elles ne montrent aucune de trace de sang !


A l’instar de Washington, les Nations unies ont affirmé ne pas être en mesure de confirmer l’utilisation d’armes chimiques par les « rebelles syriens ».

Ils ont menacé la Syrie et remis sur le tapis l’option de l’intervention militaire.
Le commandant en chef de l’OTAN en Europe, l’amiral James Stavridis, a déclaré que les troupes de l’Alliance atlantique sont prêtes à mener si nécessaire une intervention militaire en Syrie semblable à celle effectuée en Libye en 2011.


Nous sommes pour le moment concentrés sur la protection de la frontière turco-syrienne. À cette fin, des batteries de missiles sol-air Patriot y ont été déployées. Nous examinons un large éventail d’opérations possibles et sommes prêts à intervenir si une décision appropriée est prise, comme cela a été le cas en Libye », a-t-il précisé.

Le ministère des Affaires étrangères syrien a, de son côté, envoyé une lettre au Conseil de sécurité des Nations Unies à ce sujet, l’appelant à

prendre ses responsabilités et à définir une limite à ces crimes de terrorisme et à ceux qui le soutiennent ». « C’est le point de départ d’un danger qui s’étendra à l’ensemble de la région, si ce n’est au monde entier », a-t-il expliqué.

La télévision officielle a montré des ambulances transportant des blessés.

C’est comme une poudre, quand on la respire, on tombe par terre.

Des enfants et des femmes ont péri », a raconté un homme au front bandé.

« C’est ça la liberté qu’ils (les rebelles) veulent, lancer des gaz toxiques et des armes chimiques. »

Un médecin dans un hôpital à Alep a affirmé que ces « produits toxiques provoquent des vomissements et une perte de conscience ».


Moscou a pour sa part déclaré disposer d’informations selon lesquelles les « rebelles » ont utilisé ce type d’armes.



Publiée le 19 mars 2013
Gouvernorats / Vingt-cinq de personnes, dont la majorité des civils, sont tombées en martyr et nombre d'autres ont été blessées par la chute d'une roquette contenant des substances chimiques sur Khan al-Assal dans la banlieue d'Alep.



Médiarama - Al-Manar , 21 mars 2013.




Vue sur : http://www.silviacattori.net/article4310.html

Source originale :
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php ?eid=102779&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Attentat en Turquie: Ankara veut une action internationale contre la Syrie

Message  09991 le Lun 13 Mai - 20:01

Attentat en Turquie: Ankara veut une action internationale contre la Syrie




Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 3175842_3_e701_des-policiers-sur-les-lieux-de-l-attentat-qui-a_ec89973bca0915ef66368952d0d76f1b


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Attentats_Turquie


Après l’attaque qui a fait 48 morts samedi dans une ville du sud de la Turquie, exhorte ses alliés à agir en Syrie pour parer aux risques croissants de débordement du conflit…

Après l’émotion, l’action. Sitôt passé le choc de l’attentat survenu samedi à Reyhanli, ville située à proximité de la frontière syrienne, les autorités d’Ankara ont mis en cause la responsabilité du gouvernement syrien. Plus précisément, Ankara accuse un groupuscule d’extrême gauche turc, jugé proche du régime de Damas, d’être à l’origine cette double explosion, qui a fait 48 morts et plus d’une centaine de blessés.


Ce groupuscule, un mouvement clandestin classé comme terroriste par la Turquie, se nomme «Acilciler», littéralement les «urgentistes» en turc. Neuf de ses membres, tous de nationalité turque, ont été arrêtés et placés en garde à vue dimanche.

Pour les autorités turques, Damas a franchi une «ligne rouge» l’autorisant à «prendre toute mesure» en représailles. Rappelons que la Syrie nie son implication. Sur un ton très martial, le gouvernement turc explique qu’il ne tolérera aucun «risque terroriste» de la part de son voisin du sud, alors qu’il accueille sur son sol quelque 400.000 Syriens fuyant les combats qui ont déjà fait 80.000 morts, selon l’Organisation syrienne des droits de l’Homme (OSDH).



Plus de 80 citoyens turcs ont été les victimes directes des événements syriens depuis 2011


Pour les analystes, le double attentat à la voiture piégée de Reyhanli a marqué l’échec de la politique turque qui, après avoir tenté en vain de profiter de ses bonnes relations avec Damas pour jouer les médiateurs, a décidé de jouer la carte de la rébellion. «Jugeant le départ de Bachar al-Assad inévitable, la Turquie a cherché à le déstabiliser en soutenant l’opposition politique et armée en Syrie», observe Soner Cagaptay, du Washington Institute.

Mais cette politique a échoué avec les graves conséquences que les attaques de samedi ont soulignées», ajoute-t-il, «Ankara ne peut plus désormais se considérer comme à l’abri des retombées de la guerre». Attentat de Reyhanli inclus, plus de 80 citoyens turcs ont été les victimes directes des événements syriens depuis leurs commencements en 2011.


Cinq d’entre eux ont été tués par des obus tirés en octobre depuis la Syrie. Et en février, un attentat à la voiture piégée avait déjà fait 17 victimes à un poste-frontière. Depuis l’attentat de samedi, les habitants de Reyhanli expriment chaque jour leur colère dans la rue en s’en prenant aux quelque 25.000 réfugiés syriens qui ont grossi les rangs de leur ville et en dénonçant le soutien du gouvernement turc aux rebelles.


La Turquie veut montrer des preuves d’utilisation d’armes chimiques par Damas


Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a tenté dimanche de ramener le calme en appelant chacun à «garder son sang froid face à chaque provocation visant à attirer la Turquie dans le bourbier syrien». Et il entend désormais, à la lumière de l’attentat de Reyhanli, profiter de sa visite vendredi à Washington pour faire «demander» au président Barack Obama d’intervenir plus fermement dans la crise.

Si les Etats-Unis, via l’Otan, ont accepté de déployer en Turquie des batteries de missiles sol-air Patriot, ils ont rejeté l’idée d’Ankara d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Syrie et, surtout, répugnent à livrer des armes à la rébellion syrienne, de crainte qu’elles ne tombent entre les mains de sa faction la plus islamisée et radicale.

Selon la presse turque, Erdogan a aussi l’intention de présenter au président américain des preuves de l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Damas, une des «lignes rouges» fixées par l’administration américaine. (Agences)




http://www.algerie1.com/international-2/attentat-en-turquie-ankara-veut-une-action-internationale-contre-la-syrie/




P.S. Après Israël, au tour de la Turquie de frapper la Syrie et cet attentat est tombée au bon moment pour une frappe.....




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Ven 31 Mai - 19:33

La police turque a trouvé du gaz sarin chez les terroristes d’Al Nosra



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Adana-elkaide


Hier matin, à l’aube, la Direction générale de la Sécurité (Emniyet Genel Müdürlügü) a mené une opération à Adana, dans la Sud de la Turquie, contre des cellules de l’organisation terroriste Jabhat Al Nosra, fer de lance de l’insurrection en Syrie.


Après avoir saisi plusieurs plans d’attentats, les unités antiterroristes de la police turque ont mené des perquisitions à douze adresses différentes et procédé à des contrôles routiers à divers points d’accès vers la ville.

La police turque a découvert 4 kg de gaz sarin.

Au cours de leur interrogatoire, les terroristes auraient avoué vouloir acheminer le gaz sarin vers les zones de combat en Syrie.

La police enquête actuellement sur les pistes qui ont permis aux terroristes de se procurer cette arme chimique.




http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-police-turque-a-trouve-du-gaz-sarin-chez-les-terroristes-d-Al-Nosra-18322.html



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Dim 2 Juin - 17:37

Thierry Meyssan sur "l'utilisation d'armes chimiques en Syrie"







Interview le 1er juin 2013 de notre ami Thierry Meyssan, écrivain journaliste, sur la "campagne sur l'utilisation des armes chimiques en Syrie" à propos d'un récent article paru dans le quotidien Le Monde.


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 References-thierry-meyssan-img
Thierry Meyssan


Vue sur : http://www.wikistrike.com/article-thierry-meyssan-sur-l-utilisation-d-armes-chimiques-en-syrie-118220720.html



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Syrie : Paris et Londres affirment avoir des preuves de l'utilisation de gaz sarin

Message  09991 le Mer 5 Juin - 18:50

Syrie : Paris et Londres affirment avoir des preuves de l'utilisation de gaz sarin



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 34171110
A Jobar, les attaques au gaz ont commencé ponctuellement courant avril. Une poignée de masques à gaz a été distribuée parmi les combattants rebelles, destinés en priorité à ceux qui tiennent des positions fixes sur le front. Le 13 avril, les hommes de la brigade Tahrir Al-Sham (libération de la Syrie) ont été attaqués par cet ennemi invisible. Au centre, Abou Ahmad Dahla, commandant d'un des bataillons de la brigade. | LAURENT VAN DER STOCKT POUR LE MONDE


Malgré les preuves de l'utilisation de gaz sarin en Syrie, Paris s'abstiendra d'une intervention militaire ciblée pour détruire les stocks d'armes chimiques. "Il n'y aura pas de décision unilatérale et isolée de la France [...]. C'est désormais la communauté internationale qui est saisie", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement lors de son compte rendu hebdomadaire du conseil des ministres.

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Najat+vallaud+belkacem+
Najat Vallaud-Belkacem


Après Paris, Londres s'est dit convaincu, mercredi 5 juin, de l'utilisation de gaz sarin dans le conflit syrien par le régime de Bachar Al-Assad.
Nous avons obtenu des échantillons physiologiques de Syrie qui ont été testés" en Angleterre, et "les substances obtenues en Syrie ont révélé la présence de gaz sarin
a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique, qui a ajouté :

Selon nos estimations, l'utilisation d'armes chimiques en Syrie est très probablement du fait du régime de Damas.

Le Royaume-Uni n'a pas "à ce jour de preuve de l'utilisation par l'opposition" syrienne d'armes chimiques. "L'utilisation d'armes chimiques est un crime de guerre", a encore dit ce porte-parole, rappelant que Londres demandait au président Assad d'accorder "aux enquêteurs de l'ONU un accès immédiat et sans restriction" au territoire syrien.




Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 F2edc316c4593d2caf5cd472ea4c8db4.large
Peter Ricketts


Nous sommes certains que le gaz sarin a été utilisé, nous avons nous-mêmes nos échantillons, nous pensons que c'est très probable que l'utilisateur, c'est le régime syrien, mais nous ne sommes pas au stade de dire que c'est sûr, a dit, mercredi, Peter Ricketts, ambassadeur de Grande-Bretagne à Paris, sur Europe

1. Il y a une enquête de l'ONU en cours ; maintenant, il faut absolument aller sur le terrain en Syrie pour amasser les preuves. [...] Nous pensons que c'est très probable que c'est le régime syrien. Maintenant, c'est aux enquêteurs de travailler, c'est une question extrêmement grave et préoccupante


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Getty%208%2020%2012%20Fabius.preview
Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères français, a affirmé mardi 4 juin que du gaz sarin avait bien été utilisé "à plusieurs reprises et de façon localisée" en Syrie. | AFP/FRANCOIS GUILLOT


Mardi, le ministre des affaires étrangères français, Laurent Fabius, a assuré dans un communiqué, que, selon des analyses françaises, du gaz sarin a bien été utilisé
avec certitude à plusieurs reprises et de façon localisée en Syrie .
Pour étayer ses affirmations, le ministre se prononce sur la base de deux séries de prélèvements réalisés en Syrie. Ceux rapportés par des journalistes du Monde de la région de Damas montrent la présence d'acide isopropyle et méthylphosphonique (métabolite de sarin) dans les urines de trois victimes.

Invité de la chaîne de télévision France 2, M. Fabius a assuré qu'une
ligne
avait été franchie, sans pour autant infléchir sa position sur une éventuelle intervention.
Nous ne voulons pas l'impunité, mais il ne faut pas bloquer la conférence de paix de Genève
, prévue pour juillet, a-t-il ajouté. Interrogé sur l'hypothèse d'un bombardement ciblé des lieux de stockage d'armes chimiques, il a répondu :
Nous n'en sommes pas là
. M. Fabius s'est également refusé à accélérer la livraison d'armes aux rebelles syriens, bloquée jusqu'au 1er août.


Comme l'indiquait notre journaliste Jean-Philippe Rémy dans un chat à son retour de reportage, il convient de préciser qu
aucun laboratoire indépendant ne traite des questions d'armes chimiques. Tous sont liés au gouvernement du pays dans lequel ils se trouvent
. Les échantillons ne pouvaient donc être confiés qu'à un seul laboratoire en France.





Les prélèvements réalisés à Saraqeb sont probants


Les prélèvements réalisés à la suite de l'attaque par un hélicoptère gouvernemental à Saraqeb (province d'Idlib), dans le nord du pays, le 29 avril, sont encore plus probants. Le métabolite de sarin a été identifé dans les urines d'une victime, et du sarin régénéré (c'est-à-dire à l'état pur), dans le sang de deux autres victimes, dont l'une à une concentration élevée (9,5 nanogrammes/millilitre).

Les prélèvements de Saraqeb concernent cinq victimes, dont l'une est morte : ils ont été effectués par l'équipe soignante d'un hôpital de la région d'Idlib et transmis aux services français le 4 mai, avant d'arriver au laboratoire le 9 mai. Selon les experts, les prélèvements sanguins sont impossibles à falsifier, contrairement aux urines, qui peuvent éventuellement être manipulées.

Autant l'origine de l'attaque chimique n'est pas possible à établir avec certitude à Djobar, autant celle de Saraqeb ne semble faire aucun doute, en raison de la présence d'un hélicoptère de l'armée qui avait largué des sous-munitions chargées de gaz toxiques. Sur ce deuxième cas, Laurent Fabius a assuré sur France 2 qu'il ne fait
aucun doute que c'est le régime qui est en cause.


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 _67633833_syria_saraqeb_0513


Résultats transmis à l'ONU

M. Fabius précise qu'il a remis les résultats des analyses mardi matin au Pr Ake Sellström, chef de la mission d'enquête mise en place par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et chargée d'établir les faits sur les allégations d'emplois d'armes chimiques en Syrie. Les analyses ont été réalisées par un laboratoire français désigné par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Selon une source diplomatique, Paris a par ailleurs informé ses partenaires et homologues américains, britanniques, russes et européens.

Plus tôt dans la journée, la commission d'enquête de l'ONU sur le conflit a indiqué, sur la base d'entretiens avec des victimes, du personnel médical et d'autres témoins qu'"il y a des motifs raisonnables de penser que des quantités limitées de produits chimiques ont été utilisées".

Les enquêteurs des Nations unies font état de quatre événements : à Khan Al-Assal, près d'Alep, le 19 mars, à Uteibah, près de Damas, le 19 mars, dans le quartier de Cheikh Maksoud, à Alep, le 13 avril et dans la ville de Saraqeb le 29 avril.



Soupçons depuis plusieurs mois


Des soupçons sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie circulent depuis plusieurs mois. Après une demi-douzaine d'incidents dans lesquels le régime syrien était fortement soupçonné d'avoir eu recours à des armes non conventionnelles, des vidéos postées par des militants avaient ravivé les doutes sur l'utilisation d'armes chimiques dans la localité de Saraqeb.

Mais c'est dès janvier que la question de l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien avait été posée, quand les conclusions d'une enquête menée par les services de renseignement de l'ambassade américaine en Turquie, à propos d'un incident à Homs le 23 décembre 2012, avaient fuité dans la presse.

Au cours de ces derniers mois, les envoyés spéciaux du Monde en Syrie ont également pu être témoins d'attaques chimiques contre les rebelles. Notre photographe a filmé une attaque, a recueilli le témoignage des combattants et a rencontré des médecins qui ont soigné des victimes des gaz.



Armes chimiques : "ligne rouge" depuis 2012


Depuis le début du conflit en Syrie, le 15 mars 2011, Washington et ses alliés ont l'œil rivé sur l'important arsenal d'armes non conventionnelles que Damas est suspectée d'avoir constitué pour tenter de réduire l'écart, qui n'a cessé de se creuser, avec l'armée israélienne en matière de moyens militaires, après la guerre de 1973.

Dès le 20 août 2012, après l'annonce par le Wall Street Journal de la possibilité que ces armes chimiques soient déplacées, Barack Obama avait déclaré que "le moindre mouvement ou emploi d'armes chimiques" en Syrie entraînerait "d'énormes conséquences" et constituerait une "ligne rouge" pour les Etats-Unis. La mise en garde s'adressait "au régime d'Assad, mais aussi à d'autres acteurs sur le terrain", avait précisé le président américain, soutenu peu après par le premier ministre britannique.

Quelques jours plus tard, François Hollande avait à son tour déclaré que l'usage d'armes chimiques par le régime syrien serait une "cause légitime d'intervention directe" de la communauté internationale.

Malgré les preuves fournies par la France, la Maison Blanche a toutefois annoncé mardi 4 juin qu'il fallait "augmenter le faisceau des preuves en notre possession avant de prendre une décision", repoussant encore une fois l'éventualité d'une intervention des Etats-Unis en Syrie.



Qu'est-ce que le sarin ?



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 John_Hart_4_4-20-10
John Hart

Produit en quantités énormes par l'Union soviétique et les Etats-Unis après la seconde guerre mondiale, le gaz sarin est utilisé comme arme chimique.
La France conduisait des essais sur le terrain en Algérie, même pendant la guerre d'Algérie, indique John Hart. Il a été étiqueté comme arme de destruction massive par les Nations unies en 1991, par la résolution 687
.


Il fait partie des armes et munitions stockées par certains pays : la France, par exemple, en a immergé une certaine quantité, noyée dans du béton, au large d'Ouessant. En 1995, ce gaz a été utilisé lors d'un attentat dans le métro de Tokyo, au Japon, par la secte japonaise Aum, faisant treize morts et plus de six mille blessés.

Substance inodore, incolore et volatile, le sarin passe facilement la barrière des poumons et est absorbé par la peau, d'où il passe directement dans le sang. Quand il ne tue pas, il attaque le système nerveux humain et laisse de graves séquelles.



http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/06/04/laurent-fabius-confirme-l-utilisation-de-gaz-sarin-en-syrie_3424140_3218.html



P.S. Ca veux dire quoi ça
"Nous sommes certains que le gaz sarin a été utilisé, nous avons nous-mêmes nos échantillons, nous pensons que c'est très probable que l'utilisateur, c'est le régime syrien, mais nous ne sommes pas au stade de dire que c'est sûr


P.S. Ensuite voilà la phrase qui tue....
Il y a une enquête de l'ONU en cours ; maintenant, il faut absolument aller sur le terrain en Syrie pour amasser les preuves.


Ils permettent de juger sans aucune preuves, Ils partent sur des suppositions, comme pour l'Irak c'est la même choses c'est une énième repitition, mais nous avons compris leur stratagèmes, mais cette fois ça passera pas!





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Armes chimiques en Syrie : Obama comme Bush en Irak

Message  Résistance le Lun 17 Juin - 21:34

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Obama-Bush-Poster--62660



La tension entre les États-Unis et la Russie est à son comble : en cause, les derniers événements en provenance de Syrie. Il faut dire que les informations qui parviennent des zones de conflit montrent à l’Oncle Sam et à l’Occident que le peuple syrien s’obstine à se battre pour rester maître de son propre destin. Et nombreux sont ceux qui œuvrent à la déstabilisation de Damas ! Israël, le Qatar, la Turquie, etc., ont tous été impliqués peu ou prou dans la manœuvre. Et maintenant que la déroute des rebelles se confirme d’heure en heure, voici que les États-Unis parlent d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie pour venir en aide à ces mêmes rebelles, accusés pourtant par Carla Del Ponte (commissaire de l’ONU sur les crimes en Syrie) d’avoir utilisé des armes chimiques à plusieurs reprises.
Mais si les États-Unis agissent directement pour éliminer Assad, la Russie s’y oppose fermement. Le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué samedi qu’instaurer une telle zone « constituerait une violation du droit international ». Le Pentagone semble prendre très au sérieux cette affaire et a décidé de laisser des chasseurs de combat F-16 et des missiles Patriote en Jordanie, pays frontalier de la Syrie, après des manœuvres communes qui doivent s’achever à la fin du mois. Washington a également sollicité l’aide de l’Égypte, où le président Mors a officiellement pris position contre la Syrie. Les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rompues et l’ambassade de Syrie au Caire a été fermée. 
John Kerry n’est pas en reste. Selon le secrétaire d’État, « le Hezbollah menace de rendre hors d’atteinte tour règlement politique ». Curieuse explication. Depuis 2011 et le début des événements syriens, des milliers de combattants islamiques sont venus du monde entier grossir les rangs des troupes rebelles. Des roquettes tirées depuis la Syrie touchent maintenant le Liban ; les bastions du Hezbollah sont ouvertement visés. Mais la Maison blanche a une propension inégalée à écrire l’histoire à sa manière.  
Néanmoins, à ce stade des combats, la Russie semble être en position de force. Les troupes du président Assad sont à l’offensive dans tout le pays, et Washington cherche d’une manière grotesque à stopper cette avancée. Et sans zone d’exclusion aérienne, il n’y aura pas d’échappatoire pour les rebelles… Quant aux armes chimiques, et bien que le chef de la diplomatie russe ait affirmé « qu’il serait absurde que l’armée syrienne en utilise au moment où elle gagne du terrain contre la rébellion », les États-Unis s’en servent comme prétexte pour armer cette dernière. Mais l’art de la fabrication de fausses preuves est un art que maîtrise parfaitement l’Oncle Sam. Selon Alexeï Pouchkov, chef de la commission des affaires étrangères à la Douma, « les informations sur l’usage par Assad d’armes chimiques sont des faux du même ordre que les mensonges concernant les armes de destruction massive de Saddam Hussein ». Obama suit la même voie que Bush. Mais depuis l’épisode irakien, l’Oncle Sam connaît quelques couacs…
Capitaine Martin
http://www.resistance-politique.fr/article-armes-chimiques-en-syrie-obama-comme-bush-en-irak-118555956.html



Résistance
Résistance
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 30/01/2013
Localisation : Lille

http://www.resistance-politique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Sam 22 Juin - 19:19


La CIA entraîne depuis des mois des rebelles syriens



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 34347210
Dans la province d'Idleb, le 14 juin. | AFP/DANIEL LEAL OLIVAS



La CIA et des forces spéciales américaines forment depuis des mois dans le secret des rebelles syriens en Jordanie et en Turquie, selon le Los Angeles Times. Ce programme, qui a longtemps alimenté la rumeur, a débuté en novembre 2012 dans une base américaine au sud-ouest d'Amman.

D'après le journal qui cite un commandant de l'opposition, il consiste en sessions de deux semaines pour 20 à 45 combattants. Les insurgés de l'armée syrienne libre (ASL) s'entraînent au maniement de fusils et missiles antichars et d'armes lourdes pour résister aux avions des forces loyalistes.

La Maison Blanche a annoncé le 13 juin qu'elle voulait apporter un "soutien militaire" aux insurgés, mais n'a jamais précisé officiellement si cela impliquait de leur fournir des armes. Des analystes estiment que Washington n'enverra pas d'armements lourds et sophistiqués, mais du matériel léger, insuffisant pour changer le cours du conflit.




Historiquement, la CIA est réputée entraîner et armer en secret des insurgés dans de nombreux conflits du globe, avec l'appui de forces spéciales américaines. Ni la centrale de renseignements, ni la Maison Blanche n'ont voulu commenter les informations de presse.

Samedi, lors de la réunion des "Amis de la Syrie" au Qatar, le secrétaire d'Etat américain a appelé à soutenir davantage l'opposition syrienne pour renverser l'équilibre sur le terrain, sans expressément se prononcer en faveur de son armement.

"Les Etats-Unis et les autres pays réunis ici, chacun à sa façon, chacun choisissant son approche, vont augmenter (...) leur assistance à l'opposition politique et militaire" pour mettre fin "au déséquilibre" sur le terrain, a dit John Kerry.






http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/06/22/la-cia-et-les-forces-speciales-americaines-entrainent-les-rebelles-syriens_3434723_3218.html




P.S. Ils veulent vraiment cette guerre, (3 ième guerre mondiale) mais dans une guerre se sont toujours les plus faibles souffrent et ça des deux cotées!



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty VIDÉO : Armes chimiques, ingérence en Syrie et dans les conflits de guerres

Message  09991 le Sam 22 Juin - 22:06


VIDÉO : Armes chimiques, ingérence en Syrie et dans les conflits de guerres



Publiée le 20 juin 2013
ARMES CHIMIQUES, INGERENCE EN SYRIE ET DANS LES CONFLITS DE GUERRES

Vidéo de la conférence “Armes chimiques, ingérence en Syrie et dans les conflits de guerres” le 12 juin 2013 à l’Université de Genève.

Organisée par l’Institut International pour la Paix, la Justice et les Droits de l’Homme (IIPJHR), l’Union des juristes Arabes, l’Union des femmes Arabes.



Conférenciers : Mahdi Nazemroaya, Maria Saadeh, Ahmed Manai, Ayssar Midani.

Mahdi Nazemroaya, en anglais ; Maria Saadeh, Ahmed Manai et Ayssar Midani en français.



http://www.mondialisation.ca/video-armes-chimiques-ingerence-en-syrie-et-dans-les-conflits-de-guerres/5339909



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Mar 9 Juil - 21:41

Nouvelles de la Syrie: le 1er ministre démissionne, des produits toxiques confisqués aux rebelles


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Media_10


Le Premier ministre rebelle syrien Ghassan Hitto a annoncé lundi sa démission, sans avoir pu former de gouvernement d’opposition, près de quatre mois après sa nomination lors d’une réunion à Istanbul.

« J’annonce que je ne continue pas dans ma tâche de Premier ministre chargé de former un gouvernement intérimaire. Je vais continuer à travailler dans l’intérêt de la révolution pour qu’elle mène à bien tous ses objectifs par tous les moyens possibles », a-t-il indiqué.


Sa démission intervient deux jours après la nomination de l'opposant de longue date Ahmad Assi Jarba à la tête de la Coalition nationale de l'opposition syrienne, principale formation de l'opposition.

M. Jarba est considéré comme proche de l'Arabie saoudite, qui s'était opposée à la candidature de M. Hitto lors des laborieux débats précédant sa nomination en mars.

Des dissidents rapportent que M. Hitto, proche de la mouvance islamiste au sein de l'opposition, et dont la candidature était soutenue par le Qatar, n'a pas pu mener à bien sa mission en raison des divisions minant la Coalition de l'opposition.

M. Hitto a indiqué avoir décidé de démissionner "afin d'aider la nouvelle direction de la Coalition à agir en fonction de sa vision politique, notamment en ce qui concerne l'établissement d'un gouvernement intérimaire et ses pouvoirs exécutifs".

M. Hitto devait mettre sur pied un gouvernement visant à administrer les territoires sous contrôle rebelle en Syrie.

Des efforts internationaux visent au contraire à faire rencontrer régime et opposition dans l'objectif de parvenir à la formation d'un gouvernement de transition incluant des représentants des deux parties.


280 tonneaux avec des substances toxiques saisis à l’opposition syrienne (autorités)


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 H_504610


Les autorités syriennes affirment avoir découvert une cache appartenant aux forces de l’opposition, dans laquelle se trouvent 281 tonneaux avec des substances toxiques.



Cette quantité serait suffisante pour détruire une ville entière.

Précédemment, les autorités turques ont arrêté des membres de l’opposition à la frontière avec la Syrie, équipés du gaz sarin, une substance très toxique.





Vue sur : http://lesmoutonsenrages.fr/2013/07/08/nouvelles-de-la-syrie-le-1er-ministre-demissionne-des-produits-toxiques-confisques-aux-rebelles/

Sources originaux : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1665629/2013/07/08/Le-Premier-ministre-rebelle-syrien-jette-l-eponge.dhtml

http://french.ruvr.ru/news/2013_07_09/280-tonneaux-avec-des-substances-toxiques-saisis-a-l-opposition-syrienne-autorites-8819/





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Mer 10 Juil - 19:18

Syrie : Les autorités russes affirment avoir la preuve que les « rebelles » ont utilisé du gaz sarin


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Khan-al-assal-chem-attack-map


La Russie a la preuve que les rebelles syriens ont utilisé du gaz sarin le 19 mars à Khan al-Assal près d’Alep, a indiqué à la presse l’ambassadeur russe auprès de l’ONU Vitali Tchourkine.

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Vitali_tchourkine2
Vitali Tchourkine

Je viens de remettre au secrétaire général [de l’ONU] les résultats de l’analyse des échantillons prélevés par des experts russes à l’endroit de la chute d’un obus chimique à Khan al-Assal » a déclaré M. Tchourkine.

Par ailleurs, les forces gouvernementales syriennes ont découvert 281 tonneaux contenant du polyéthylène glycol, du monoéthylène glycol ainsi que du monoéthanolamine, du diéthanolamine, et du triéthanolamine, dans un entrepôt appartenant aux groupes terroristes à Banias, sur la côte méditerranéenne.

Alors que la France n’a cessé d’accuser Damas d’avoir utilisé des armes chimiques contre les « rebelles », la Russie s’appuie aujourd’hui sur les conclusions d’experts qui mettent en cause les prétendues « preuves » rapportées de Syrie par deux reporters du quotidien français Le Monde




Par Silvia Cattori
Mondialisation.ca, 10 juillet 2013
www.silviacattori.net


http://www.mondialisation.ca/syrie-les-autorites-russes-affirment-avoir-la-preuve-que-les-rebelles-ont-utilise-du-gaz-sarin/5342324





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Lun 5 Aoû - 19:22

Syrie: les anti-Assad ont tué les témoins de l'utilisation d'armes chimiques (diplomate)


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 19844010


Le récent massacre survenu près d'Alep en Syrie a été perpétré par des combattants liés à Al-Qaïda afin de dissimuler l'utilisation d'armes chimiques par les anti-Assad, a déclaré à RIA Novosti l'ambassadeur syrien en Russie Riyad Haddad.


"L'objectif principal de ce carnage perpétré par le groupe terroriste Ansar al-Khilafah était d'éliminer tous ceux qui avaient été témoins de l'utilisation d'armes chimiques dans cette région (…). Selon les dernières informations, l'attaque a fait plus de 150 morts", a fait savoir M.Haddad.


Samedi dernier, les membres du groupe extrémiste Ansar al-Khilafah ("Partisans du Khalifat") ont perpétré un carnage dans la localité de Khan al-Assal située au sud-est de la ville d'Alep. Le ministère syrien des Affaires étrangères a ensuite envoyé un message au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon déplorant la mort de plusieurs civils et militaires dans l'attaque. Par le passé, les autorités syriennes avaient fait état de l'utilisation d'armes chimiques par les rebelles à Khan al-Assal.

Selon le diplomate, la communauté internationale n'a pour le moment émis aucune réaction sur les "événements sanglants survenus dans la région de Khan al-Assal".




http://fr.rian.ru/world/20130730/198889502.html





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Mar 6 Aoû - 20:14

Bandar ben Sultan ou le prince du Jihad


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Bandar10


Théoriquement, les combattants de l’opposition syrienne possèdent désormais un seul leader : Ce n’est autre que Bandar ben Sultan. Ce chef des renseignements saoudiens mise aujourd’hui sur un changement des équilibres de la force sur le terrain en Syrie, mais ses adversaires promettent de faire avorter ses aspirations cette fois encore.


Ancien ambassadeur de son pays aux Etats-Unis, Bandar joue un rôle clé dans la politique saoudienne, au moment où les autres dirigeants du royaume sont inefficaces, surtout pour des raisons de santé. On en cite par exemple le roi Abdallah ben Abdel Aziz, le ministre des Affaires étrangères Saoud elFayçal, le prince héritier Salmane ben Abdel Aziz, et le second vice-Premier ministre Moqren ben Abdel Aziz. Cet homme est presque le seul dirigeant à prendre des initiatives parmi les membres de sa famille dans le domaine diplomatique. Il fait des navettes de Washington à Moscou, passant par Paris et Londres. Il envoie un délégué en Turquie pour diriger l’armement de l’opposition syrienne, et promet le roi de Jordanie de grosses sommes d’argent en échange d’une participation jordanienne plus accrue dans la guerre en Syrie.

A Moscou, il négocie en tant que « le prince des moujahidines » en Syrie. Parmi ces « moujahidines », le président Poutine connait ceux qui proviennent de Tchétchénie, du Daguestan, et des pays du Caucase.
Voilà comment Bandar ben Sultan est le parrain des combattants en Syrie tant sur le plan financier que militaire, mais il est aussi leur porte-parole politique direct, ou par procuration, à travers le chef de la « coalition » Ahmad elJarba



Grande défaite de Bandar au Liban


Ce dirigeant saoudien constitue toutefois un problème pour l’Arabie Saoudite. Contrairement à la politique « calme » de Riyad (au moins dans l’apparence), Bandar hausse toujours le plafond de ses prévisions, des fois à dépasser le réel. Sa dernière « expérience à caractère militaire » menée au Liban date de 2006, lorsqu’il a convaincu le roi saoudien de verser plus de 200 millions de dollars pour former des milices au courant de Saad Hariri. Mais cette expérience a essuyé un grand revers, moins de 20 heures de combat sur le terrain.


La Syrie, son premier souci


Selon des personnalités diplomatiques ayant rencontré le prince saoudien ces dernières semaines, Bandar ben Sultan accorde une attention particulière aux événements en Syrie. Il ne mentionne l’Irak, le Yémen ou le Liban que pour parler de « la défaite de l’Iran et du Hezbollah » au Levant.

On rapporte son « optimisme » sur des développements à venir sur le terrain en Syrie. Pour lui, huit mois sont assez suffisants pour augmenter les aides et les armements de l’opposition syrienne afin de modifier les équilibres de la force.
Bandar cherche donc à « modifier » l’équilibre sur le terrain pour ne pas permettre au régime syrien d’imposer ses propres conditions lors des prochaines négociations.

D’après lui, les deux prochains mois seront décisifs au niveau de l’armement et de l’entrainement des forces de l’opposition. Ensuite, viendra le temps de la récolte qui durera des mois.



Plaintes des difficultés sur le terrain


Devant ses visiteurs, Bandar évoque des difficultés : il se plaint des divergences dans les rangs des combattants, de l’incapacité d’entrainer plus de 300 personnes par mois. Il déplore les ventes d’armes qu’il envoie à plusieurs factions militaires et qui tombent en fin de compte dans les mains des combattants d’al-Qaida. Mais ces plaintes ne l’empêchent pas de miser sur des exploits à venir dans les mois prochains.

Il aspire à des exploits dans le nord syrien à partir d’Alep. Quant au Sud, il essaiera de convaincre le régime jordanien d’ouvrir ses portes devant le passage des armes et des combattants à Deraa et au Golan.
Bandar considère que de tels exploits convaincront la Russie d’opter pour une solution politique « qui exclut Bachar elAssad de tout rôle politique ».



L’autre camp ne garde pas les bras croisés


A Damas, dans la banlieue sud de Beyrouth, à Téhéran, et à Moscou, d’aucuns travaillent jour et nuit pour empêcher Bandar d’atteindre ses aspirations. Dans cette bataille également, rien ne sera épargné : ni armement ni financement de l’armée syrienne, ni entrainements, ni planification, ni renforts humains.

En réponse aux propos rapportés de Bandar, les partisans du régime de Bachar elAssad disent :

« Ce qu’ont fait les ennemis de Damas ces deux dernières années était suffisant pour renverser Assad. Rien ne leur manquait : ni argent, ni armes, ni combattants, ni plans… Leur seul problème c’est que nous avons résisté et que nous avons su comment les empêcher de réaliser leurs objectifs ».


En effet, les partisans de « l’axe du mal » savent bien que la nouvelle bataille en Syrie sera comme ses précédentes et que la modification des équilibres de la force est désormais impossible. Bref, Bandar ben Sultan quittera la Syrie comme il l’a fait à Beyrouth en 2008.



http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=124089&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Jeu 15 Aoû - 20:23

Le général Dempsey vous dévoile ses plans secrets ! Ne les divulguez pas à Assad



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Bw09-010


Nous sommes vernis. Le général Dempsey, le patron du Pentagone, est arrivé Lundi 12 Août en Israël pour peaufiner son plan d’intervention en Syrie avec les autorités politiques et militaires israéliennes. Aussitôt mis au point, le plus secrètement possible, ils nous en livrent les détails via Debka Files pour que nous puissions en discuter à loisir, entre nous, le diffuser aussi peut-être, mais toujours entre nous. Ils nous font confiance pour cela. Un plan en 11 points dont vous trouverez les détails ici. C’est net, c’est précis, c’est chirurgical, comme seuls les américains en ont le secret.


Pendant ce temps, que font l’armée syrienne et ses alliés ? Ils sont trop occupés par ce qui se passe sur le terrain pour aller surfer sur le net. Ils ne sont donc au courant de rien. A moins qu’ils ne soient aussi en train de surveiller les navires anglo-français qui ont brusquement décidé d’entamer une croisière en Méditerranée, avec pleins d’escales prévues pour que les marins puissent faire des emplettes à terre entre deux exercices avec des pays amis… ou presque amis. Oui, car entre temps, pour nous maintenir en haleine, on nous ressort la vieille histoire du rocher de toutes les discordes, Gibraltar. La tension monte, nous dit-on. Ah bon, il y avait donc tension ? Les deux alliés de l’OTAN vont-ils se mettre des baffes pour régler ce problème devenu tout d’un coup aigu ? Feront-ils, chacun, appel à l’OTAN ?

Et pour corser encore plus l’histoire, il parait que, le problème de Gibraltar réglé ou non, tout ce petit monde finira par se retrouver dans l’Océan Indien, jusqu’au golfe persique, où ils effectueront des exercices. Encore. On nous donne même les raisons de ces exercices : le pillage des ressources. Question : pourquoi diable iront-ils piller ce qui leur appartient déjà ? En dehors de l’Iran, chaque cm2 de terrain, chaque grain de sable de cette partie du monde leur appartient. La question restera sans doute sans réponse ou, s’il y en a une, elle sera tellement alambiquée qu’il vaut mieux ne pas avoir posé la question.

En tout cas, démocratie oblige, on nous explique tout à l’avance et en détail. Les manœuvres, les escales, les dates, les petites disputes familiales, jusqu’au plan d’invasion surprise de Dempsey. Les commentateurs autorisés vont même plus loin dans les détails de ce fameux plan. Ils nous annoncent d’ores et déjà que nous aurons une guerre propre, sans victimes. C’est l’essentiel, non ? Pour ces commentateurs, cela veut dire : quelques morts (mais pas beaucoup) parmi les français et anglais engagés, un peu plus chez les alliés arabes (c’est inévitable), beaucoup, beaucoup plus chez les djihadistes  (ils sont payés pour ça. Et puis, ne sont-ils pas déjà sur la liste des terroristes ?), des victimes collatérales qu’une enquête ultérieure aidera à chiffrer, et enfin zéro mort américain et israélien. Guerre sans victimes donc.

Finalement, à quoi sert la diplomatie puisqu’on peut avoir une guerre rapide sans morts ?




http://www.debka.com/article/23191/Dempsey-in-Israel-Jordan-to-tie-last-ends-before-Obama-decides-finally-on-US-military-action-in-Syria




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Jeu 22 Aoû - 19:06

Soupçons d’armes chimiques en Syrie : la Russie dénonce une “provocation planifiée à l’avance”


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 785470_vladimir-poutine-alors-premier-ministre-russe-et-le-vice-premier-ministre-igor-sechin-inaugurent-un-troncon-de-l-oleoduc-siberie-pacifique-a-amour-le-29-aout-2010


La Russie, l’un des plus fidèles soutiens au gouvernement syrien a estimé mercredi que les soupçons d’utilisation par les autorités syriennes d’armes chimiques dans la banlieue de Damas était une “provocation planifiée à l’avance”.


Des sources au sein de l’opposition syrienne avaient “déjà affirmé ces jours derniers que le régime utilisait des armes chimiques, accusations qui ne se sont pas vérifiées”, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, ajoutant que des médias régionaux (Al Arabya et Al Jazeera) ayant un “parti pris” avaient entamé une “campagne d’information agressive”.

Tout cela nous fait penser que nous faisons face une nouvelle fois à une provocation planifiée à l’avance”, a ajouté le ministère. Ces affirmations interviennent de surcroît “au moment où ont débuté avec succès les travaux des inspecteurs de l’ONU en Syrie pour enquêter sur l’utilisation éventuelle d’armes chimiques”, a-t-il ajouté.
L’armée syrienne a démenti catégoriquement avoir utilisé mercredi des armes chimiques dans la banlieue de Damas, comme l’en accuse l’opposition qui parle de 1.300 morts. (Avec Afp)


http://www.algerie1.com/flash-dactu/soupcons-darmes-chimiques-en-syrie-la-russie-denonce-une-provocation-planifiee-a-lavance/




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Jeu 22 Aoû - 19:18

ARNAQUE & FALSIFICATION. Syrie: Fabius et le nouvel échec des ennemis de la Syrie



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 06.07-laurent-fabius-europe-1-capture-930620_scalewidth_630


Avec des yeux de lynx, ils ont vu dans les moindres détails, ce qui s’est passé en Syrie, depuis… Paris. Comme le pouvoir syrien est fou, il a utilisé des gaz toxiques au moment même où les inspecteurs de l’ONU sont sur place. Ces gens sont vraiment tombés sur la tête. Si Laurent Fabius avait été président, il est clair que l’aviation française aurait déjà bombardé la Syrie. Au nom de quoi ?


La vérité c’est que, ils ne peuvent pas aller à Genève II en ayant perdu le terrain. Invité jeudi matin de France Info, un clown du nom de Fahad Al-Masri, roi de la pleurniche soi-disant porte-parole de l’opposition syrienne à Paris, s’est montré très remonté, criant comme un fou. Selon lui, "toute la communauté internationale sait bien que le régime a des quantités énormes d’armes chimiques et biologiques". Il suffit donc de dire ce que tout le monde sait, pour que le président Bachar al-Assad pousse ses troupes à les utiliser ? Ecoutez ce clown:


Quant à DJ Fabulous aka Laurent Fabius l’aboyeur, comme ce matin sur BFMTV, c’est toujours la même daube. Lui ministre des Affaires étrangères de la France ? Franchement, la France est tombée bien bas. Quand on sait aujourd’hui que ces gens ont falsifié les vidéos qu’ils ont posté sur Youtube, sans parler des photos traficotées où, les positions des soi-disant cadavres se déplaçant, il n’y a pas plus risible que d’écouter ces gens..






http://allainjules.com/2013/08/22/videos-arnaque-falsification-syrie-fabius-et-le-nouvel-echec-des-ennemis-de-la-syrie/






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Jeu 22 Aoû - 19:36

VIDEOS. Syrie : l'armée aurait utilisé des gaz toxiques


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 30690810
Des militants syriens ont affirmé que l'armée avait fait usage de gaz toxiques mercredi dans ses bombardements dans la région de Damas, où les forces loyalistes ont lancé une vaste opération à l'aube. | AFP/SHAAM NEWS NETWORK


L'armée syrienne est accusée d'avoir utilisé des gaz toxiques ce mercredi par des militants présents sur place. Le régime de Bachar al-Assad a apporté un démenti par la voix de l'agence de presse officielle Sana : «Les informations sur l'utilisation d'armes chimiques dans la Ghouta (banlieue de Damas) sont totalement fausses».


Sur la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya, le chef de l'opposition, Ahmad Jarba, a réclamé une réunion urgente du Conseil de sécurité de l'ONU sur ce «massacre». Plusieurs pays européens, dont la France, ont appuyé cette demande.

Visant la région de Damas, les forces loyalistes ont lancé à l'aube une vaste opération qui aurait plus de 1300 morts, selon la Coalistion nationale de l'opposition syrienne. Des bombardements d'une très grande violence contre des bastions rebelles dans la banlieue de Damas étaient entendus par les habitants de la capitale, où le ciel était caché par un nuage gris. «Ce chiffre augmentera certainement. Les raids et les bombardements continuent et la puissance de feu est considérable», a affirmé l'OSDH, sans se prononcer sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques.



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 30693110


Différents bilans annoncés


VIDEO. Syrie : 1300 morts dans une attaque chimique, selon l’opposition


http://www.leparisien.fr/international/syrie-l-armee-aurait-utilise-des-gaz-toxiques-ce-matin-pres-de-damas-21-08-2013-3068945.php


Des images d'enfants dans un hôpital de campagne



De son côté, la Commission générale de la révolution syrienne a diffusé sur YouTube des vidéos présentées comme illustrant «un massacre épouvantable commis par les forces du régime à l'aide de gaz toxiques». Sur l'une des vidéos, on peut voir des enfants dans cet établissement de campagne où on tente de leur fournir les premiers soins et leur mettre des masques à oxygène pour les aider à respirer, alors que des médecins tentent de ranimer d'autres enfants dont les corps ne portent pas de traces de sang et qui paraissent inconscients.

L'OSDH a appelé la commission internationale chargée d'enquêter sur l'utilisation d'armes chimiques dans le conflit syrien à «se rendre dans les zones sinistrées et assurer un accès afin de permettre l'arrivée d'aides médicales et les secours au plus tôt».

Les bilans ne peuvent pour l'instant pas être vérifiés indépendamment. Les autorités syriennes accusent notamment des chaînes satellitaires telles qu'Al-Jazeera et Al-Arabiya «impliquées dans l'effusion du sang syrien et soutenant le terrorisme», de diffuser des informations «infondées».



VIDEO. Syrie : les autorités démentent l’utilisation d’armes chimiques




http://www.leparisien.fr/international/syrie-l-armee-aurait-utilise-des-gaz-toxiques-ce-matin-pres-de-damas-21-08-2013-3068945.php






http://www.leparisien.fr/international/syrie-l-armee-aurait-utilise-des-gaz-toxiques-ce-matin-pres-de-damas-21-08-2013-3068945.php







A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Mer 28 Aoû - 19:38

Le complot du jour : Les USA préparent une cyber-attaque sous faux drapeau qu'ils attribueraient à la Syrie.


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Sea10


Selon des rumeurs émanant d'insiders, l'intervention contre la Syrie doit servir d'alibi pour déclencher une attaque informatique de grande ampleur (attribuée à la Syrie) sur le système bancaire ce qui causerait un crash rendant nécessaires l'adoption de grandes réformes monétaires.


Or, ces derniers jours, plusieurs cyber-attaques ont étés attribuées à " l'armée électronique syrienne " (SEA) qui soutient le régime de Bachar El Assad. Mardi soir, les médias racontaient que le site du "New York Times" avait été rendu inaccessible par le biais d'une attaque extérieure sur son nom de domaine. Cette attaque fut aussitôt attribuée à la SEA.

Le même jour, on mentionnait des attaques sur Twitter. Même si celui ci semblait toujours fonctionnel, le service d'images et de photos twimg.com, a été perturbé de manière sporadique.

La SEA s'était déjà illustrée en piratant le compte twitter de l'agence de presse américaine "Associated Press" celui du service photo de l'AFP ainsi que divers autres médias.

Et il y a quelques jours, Le Figaro faisait état de l'avertissement donné par la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure démissionnaire, Janet Napolitano à son successeur : une cyber-attaque majeure pourrait avoir lieu causant "des conséquences graves sur nos vies, notre économie et le fonctionnement quotidien de notre société".

Les théories complotistes font désormais partie de l'air du temps, la plupart sont des rumeurs sans fondement mais certaines finissent par se vérifier. D'ici peu, nous saurons si la derrière en date est véridique ou non. En attendant cela ne coûte rien de prendre des mésures préventives pour faire face à un éventuel désordre.



http://mahamudras.blogspot.ch/2013/08/quelle-syrie.html

http://www.lapresse.ca/arts/medias/201308/27/01-4683750-le-new-york-times-et-twitter-victimes-dune-cyberattaque-syrienne.php

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/27/97001-20130827FILWWW00468-usa-crainte-d-une-cyber-attaque.php







http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/08/le-complot-du-jour-les-usa-preparent.html








A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Sam 31 Aoû - 13:07

La Syrie dans le chaudron des projets gaziers géants



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Giseme10


Après le pétrole de Lybie et d'Irak, c'est le gaz syrien qui fait l'objet des convoitises des sionistes et de leurs valets. Toutes les guerres depuis le 11 Septembre ont pour objectif de faire d'Israël le prochain empire énergétique.


À la question « Quelle est la vérité sur les ressources de nos eaux territoriales en pétrole et en gaz ? »


Le Président syrien Bachar Al-Assad a répondu : « C’est la vérité, que ce soit dans nos eaux territoriales ou dans notre sol. Les premières études ont fait état d’importants gisements de gaz dans nos eaux territoriales. Puis, nous avons su que d’autres gisements s’étendaient de l’Egypte, à la Palestine et sur tout le long de la côte ; ces ressources étant plus abondantes dans le nord. Certains disent que l’une des raisons de la crise syrienne est qu’il serait inacceptable qu’une telle fortune soit entre les mains d’un État opposant mais, évidemment, personne ne nous en a parlé de façon directe. C’est une analyse logique de la situation et nous ne pouvons ni la réfuter, ni la considérer comme une raison secondaire. C’est peut-être la raison principale de ce qui se passe en Syrie mais, pour le moment, elle reste du domaine de l’analyse ».

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Gazodu10



Le fond de l’air de la bataille russo-américaine empeste le gaz


Désormais la force des grandes puissances ne repose pas tant sur leur armement de plus en plus sophistiqué que sur leur mainmise sur les sources d’énergie, le pétrole et puis le gaz censé devenir le combustible numéro un à partir de 2030, selon les prévisions des experts en la matière. Il se pourrait donc que le fond de l’air de la bataille russo-américaine empeste le gaz !

Ce qui nous amène à tenter de voir clair dans l’imbroglio des conflits d’intérêts contradictoires concernant l’exploitation et le transport du gaz entre la coalition Russie-Chine-Iran-Syrie d’une part, et la coalition USA-Europe-Turquie-Arabie saoudite-Qatar d’autre part, avant de nous pencher sur leur rôle dans le traficotage et l’ébullition de la « crise syrienne ».



La dépendance européenne pour le gaz


La consommation de l’Europe en gaz liquéfié serait de 500 milliards de m3 par an provenant principalement de la Russie et du Qatar. Actuellement le Qatar assurerait environ le quart de ces besoins et il est attendu que sa dépendance au gaz russe aille crescendo d’ici 2020, renforçant ainsi les relations d’intérêts entre l’Europe et la Russie ; ce à quoi les USA et l’UE s’opposent vigoureusement.


Cinq projets gaziers cherchent à gagner le marché européen


Les deux premiers sont russes et reposent sur les considérables ressources de la Russie elle-même. À travers la mer Baltique, une première ligne « Nord stream » relie directement la Russie à l’Allemagne considérée stratégiquement comme un important point de départ vers le continent européen. Partant de la mer Noire, la deuxième ligne du projet « South stream » passe par la Bulgarie avant de se diriger vers la Grèce, la Hongrie, l’Autriche et le nord de l’Italie, avec une capacité d’acheminement de 60 milliards de m3 par an.

Le troisième est le projet américain « Nabucco » qui repose sur les ressources du Turkménistan et de l’Azerbaïdjan. Il prévoit d’acheminer le gaz de la Turquie vers l’Europe en passant via la Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie, la Tchéquie, la Slovaquie, et l’Italie, avec une capacité de transport de 31 milliards de m3 par an.Prévu pour 2014, repoussé à 2017 pour problèmes d’ordre technique, son coût est désormais estimé à 21 milliards de dollars, et la course semble gagnée d’avance par la Russie.

Ce troisième projet récupère les excédents du Turkménistan ; lequel est engagé dans un autre projet l’associant à la Chine, au Pakistan, à l’Azerbaïdjan et dont l’Iran s’est retiré au profit « du projet Iran-Iraq-Syrie ».

À savoir que la plupart des puits turkmènes sont contrôlés par des multinationales basées en Israël tel que le groupe Merhav dirigé par Yosef Maiman [3], l’un des hommes les plus influents en Israël ; et que la Turquie s’était précipitée pour réserver sa participation au projet, puisqu’elle devenait le carrefour du transit en plus de garantir la couverture de ses propres besoins. Elle a d’ores et déjà signé un contrat avec l’Azerbaïdjan pour l’achat de 6 milliards de m3 en 2017.



Le quatrième est donc « le projet Iran- Iraq- Syrie », les trois pays ayant signé en Juin 2011 un protocole d’accord pour l’acheminement du gaz iranien vers la Syrie en passant par l’Irak sur une ligne terrestre d’environ 1500 Kms [ 225 Kms en Iran, 500 Kms en Irak, 500 à 700 Kms en Syrie] qui traverserait ensuite la mer Méditerranée pour rejoindre la Grèce sans passer par la Turquie ! De plus, le projet faisait état de la possibilité pour l’Europe de s’approvisionner au niveau des ports syriens.

Le coût de construction de ce dernier projet est estimé à 10 milliards de dollars et doit être mis en route entre 2014 et 2016. Il est conçu pour transporter 110 millions de m3 par jour, soit environ 40 milliards de m3 par an. Les pays participant au projet ont même annoncé leurs propres besoins par jour et jusqu’en 2020 [25 à 30 millions de m3 pour l’Irak, 20 à 25 millions de m3 pour la Syrie, 7 à 5 millions de m3 pour le Liban, avec une extension de la ligne vers la Jordanie].

La part de l’Europe est estimée à 50 millions de m3 par jour, soit environ 20 milliards de m3 par an. Ce qui fait que ce projet est un concurrent sérieux du projet Nabucco, d’autant plus qu’il repose sur les énormes réserves iraniennes estimées à 16 000 milliards de m3, ce qui suffirait pour quelques siècles à venir.



Le cinquième est qualifié de « Projet qatari ». Selon le quotidien Al-Akhbar, il aurait reçu l’aval des USA et se propose de construire un gazoduc qui transporterait le gaz qatari jusqu’en Europe, avec la participation de la Turquie et d’"Israël". Il partirait du Qatar pour justement arriver en Syrie dans la région de « Homs, Al-Qusayr » en traversant l’Arabie saoudite et la Jordanie, sans passer par l’Irak ! À partir de cette région du territoire syrien, il bifurquerait dans trois directions : le port de Lattaquié en Syrie, le port de Tripoli au Liban, et la Turquie.

La capacité de transport de ce cinquième gazoduc n’est pas clairement précisée, mais elle pourrait dépasser celle du projet Nabucco. Le projet en lui-même pourrait concurrencer la ligne « South stream » et repose là aussi sur des réserves considérables, celles du Qatar étant estimées à 13 800 milliards de m3.

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Sans-t12


Les gisements en Méditerranée et la bascule de l’équation géopolitique


Les dernières découvertes d’importants gisements de pétrole et de gaz en Méditerranée orientale [eaux territoriales concernées : Grèce, Turquie, Chypre, Syrie, Liban, Palestine, Israël, Égypte] ont radicalement changé la donne géopolitique et pourraient être à l’origine de rivalités et de discordes épouvantables par leurs conséquences.

L’Institut des Études géologiques des États-Unis [USGC] parle de de 9700 milliards de m3 de réserves pour le gaz et de 3,4 milliards de barils pour le pétrole. Alors que ces chiffres sont loin d’être fiables, coups tordus et batailles juridiques pour la répartition des quotas battent leur plein entre les pays riverains.

"Israël" n’a pas attendu le verdict pour signer des contrats avec des sociétés américaines et européennes et commencer à exploiter les gisements Tamar et Léviathan à l’Ouest de Haïfa. Selon ses propres estimations, il devrait couvrir une grande part de ses besoins et, à son tour, exporter son excédent vers l’Occident. Des incertitudes demeurent vu le contexte actuel et les conflits d’intérêts régionaux et internationaux.

Quant au Qatar, il serait facile pour l’Iran d’empêcher le transit du gaz qatari par le Détroit d’Ormuz. C’est pourquoi, appuyé par l’Occident, le Qatar s’acharne à se libérer de cette éventualité en s’offrant « un couloir de passage terrestre » pour exporter son gaz vers l’Europe ; couloir qu’ils ont décidé de faire passer par la Syrie !

Tel est le projet béni et voulu par les dirigeants US, mais il se trouve que telle n’est pas la volonté de Damas, de Moscou et de Téhéran. Tant que les relations étroites entre ces trois capitales resteront telles qu’elles sont, ce projet n’aboutira pas.

Et le Qatar, qui jusqu’en 2011 avait investi environ 8 milliards de dollars en Syrie y compris dans le secteur du tourisme sans jamais faire pencher les dirigeants syriens en faveur de son projet gazier, a donc pris la décision de creuser le trajet de son gazoduc [5] par la force des pires violences terroristes, dévastatrices et destructrices. Là aussi… peine perdue !



Dr Fahd Andraos Saad

18/07/2013

Article original : ShamTimes

http://shamtimes.net/news_de.php?PartsID=1&NewsID=9663

Article traduit de l’Arabe par Mouna Alno-Nakhal pour http://www.mondialisation.ca/



Vue sur : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/08/la-syrie-dans-le-chaudron-des-projets.html






A Bientôt




_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Lun 2 Sep - 19:24

Le porte-avion USS Nimitz, quatre destroyers et un croiseur, déroutés vers la Syrie


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 55061110



Le porte-avion à propulsion nucléaire USS Nimitz, quatre destroyers et un croiseur, font route vers la mer Rouge, afin de participer à une intervention militaire contre la Syrie.

Compte tenu de la situation explosive et d’une décision à venir sur une intervention en Syrie, les responsables militaires américains ont décidé d’envoyer le Nimitz, vers la mer Rouge, et éventuellement en Méditerranée.

Le groupe de support du Nimitz participait à la guerre américaine en Afghanistan et devait retourner à son port d’attache à Everett, Washington.

Au cours du week-end, un navire de transport amphibie, l’USS San Antonio, a également été déployé en Méditerranée. Bien qu’il n’ait reçu officiellement aucune tâche spécifique, il a été dérouté vers une base navale américaine en Crète.

L’US Navy a déjà cinq destroyers en Méditerranée orientale, transportant selon les estimations, près de 200 missiles Tomahawk.

Le président américain Barack Obama a déjà décidé qu’une intervention militaire limitée dans le temps est nécessaire pour donner une leçon à la Syrie et empêcher une éventuelle utilisation ultérieure d’armes chimiques contre la population syrienne et contre les alliés américains dans la région.

Une demande officielle demandant l’autorisation au Congrès pour lancer une campagne militaire a été déposée samedi et le Sénat devrait voter sur la motion au plus tard la semaine du 9 Septembre.



http://lejournaldusiecle.com/2013/09/02/le-porte-avion-uss-nimitz-quatre-destroyers-et-un-croiseur-deroutes-vers-la-syrie/




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Ven 6 Sep - 18:02

COUP D’ETAT. Syrie: selon John Kerry, le Qatar et l’Arabie saoudite vont payer la note



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Kerry10


A coup de désinformation, une propagandastaffel abyssale, l’opération contre la Syrie pour aider les extrémistes islamistes à prendre le pouvoir est en marche. Le Secrétaire d’Etat américin John Kerry a déclaré à l’audience de mercredi au Congrès, que, les pays arabes ont promis de payer l’intégralité de la note pour détrôner le président syrien Bachar al-Assad si les Etats-Unis s’engagent à prendre militairement  la tête du coup d’état. Utilisation d’armes chimiques ? Non, simplement renverser le pouvoir laïc et accélérer la fuite des chrétiens de Syrie avec la complicité de l’Occident pris dans le tourbillon de Mammon, leur seule religion.



De "petites frappes", "coup de sémonce" comme le déclara le criminel de guerre Barack Obama qui n’encourt rien après ses crimes en Libye, on est passé en quelques heures au renversement du président Assad. Au départ, on parlait d’établir la démocratie. Mais, cette arnaque ne pouvait passer. Comment le Qatar et l’Arabie saoudite peuvent-ils être dans une coalition pour l’instauration de la démocratie dans un pays ? C’était l’hôpital qui se foutait de la charité.

Pour les Occidentaux, qui n’ont pas le même calendrier que les pays du Golfe, les choses sont de plus en plus claires, il faut détruire la Syrie, pour empêcher la construction du gazoduc qui ne permettra pas l’isolement et l’affaiblissement de l’Iran. Quant aux monarchies archaïques et criminelles du Golfe, il faut vider la Syrie des autres religions autres que le sunnisme. Plus de 450 000 chrétiens ont quitté la Syrie par crainte des extrémistes. Ces clowns osent parler de morale alors que l’immoralité de leur action est diabolique. Les soi-disant syriens qui approuvent les Etats-unis dans cette action dite punitive ne sont que des traîtres.


Selon John Kerry donc, interrogé par Ileana Ros-Lehtinen (R-FL) ce sont les arabes qui vont payer leur action punitive:

"En ce qui concerne les pays arabes qui s’engagent à supporter les coûts, tout a déjà été évalué et,  la réponse est oui".

«Ils ont mis cette offre sur la table ».

«En fait, certains d’entre eux ont dit que si les Etats-Unis sont prêts à aller faire cette guerre de la façon dont ils l’ont fait précédemment, dans d’autres endroits, ils vont payer la facture."


Voici la vidéo dans laquelle il fait cet aveu.

Après son échec en Suède, Barack Obama est en Russie, la haine jusqu’à la moelle, pour détruire la Syrie…







http://allainjules.com/2013/09/05/coup-detat-syrie-selon-john-kerry-le-qatar-et-larabie-saoudite-vont-payer-la-note/





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Sam 14 Sep - 18:21

Damas salue la proposition russe de placer son arsenal chimique sous la supervision internationale" (Walid Mouallem)


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 194252224
Walid Mouallem


IRIB- Dans un discours, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, a salué la proposition de Moscou.


Pour le rappel, Moscou vient de proposer à la Syrie de placer ses armes chimiques, sous la supervision internationale, rapporte la chaîne libanaise Al-Mayadeen. «Si nous avons accepté la proposition russe, c’est parce que la vie et la sécurité des citoyens syriens compte beaucoup pour nous, et que nous avons la certitude que la sagesse des leaders russes est en œuvre, pour empêcher l’agression contre le territoire syrien», a précisé le ministre. Le ministre syrien des A.E, Walid Mouallem, a rencontré, aujourd’hui, à Moscou, son homologue russe, Sergueï Lavrov.



http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/274076-damas-salue-la-proposition-russe-de-placer-son-arsenal-chimique-sous-la-supervision-internationale-walid-mouallem






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Sam 14 Sep - 18:24

L'otage belge enlevé par les rebelles témoigne: "Ce n'est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin"










A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Sam 14 Sep - 19:23

Les membres du Congrès qui ont eu accès aux preuves classées secret défense sur la Syrie déclarent qu’elles ne prouvent rien du tout.



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Ssssco10



Les preuves secrètes du dossier syrien ne parviennent pas à prouver qu’Assad a fait usage d’armes chimiques.

Le dossier de l’administration sur l’usage d’armes chimiques par le gouvernement syrien est extrêmement vague, et d’anciens agents du renseignement déclarent que les informations accessibles au public prouveraient plutôt que le gouvernement syrien n’a pas perpétré ces attaques aux armes chimiques.



L’administration Obama affirme que des documents classés secret défense prouvent que c’est bien le gouvernement Assad qui a perpétré ces attaques.

Mais de nombreux Congressistes qui ont pu lire les documents classés secret défense déclarent qu’ils ne valent pas mieux que la note de synthèse demandant l’intervention armée et… qu’ils ne prouvent rien du tout !

Justin Amash, membre du Congrès, a déclaré la semaine dernière : « En fait, ce que j’ai entendu lors de la réunion de présentation d’Obama m’a rendue encore plus sceptique sur certains aspects importants du discours Présidentiel en faveur d’une attaque. »

Il a observé hier, après avoir assisté à une autre réunion confidentielle et avoir examiné  plus de documents secrets :



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Harkin_featured
Tom Harkin

Ai assisté à une autre réunion sur la Syrie et passé en revue d’autres documents. Maintenant je suis encore plus sceptique que jamais. Je ne peux croire que notre Président pousse à la guerre. »

Tom Harkin, membre du Congrès a déclaré : « Je viens juste d’assister à une réunion confidentielle du Congrès sur la Syrie, et franchement, elle soulève plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Ce que j’ai pu voir présenté par l’Administration m’apparait de seconde main. »


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Burgess
Michael Burgess

Michael burgess, membre du Congrès,  a déclaré « oui, j’ai eu accès aux documents secrets. Il n’y a pas grand-chose. »

Le site d’informations Yahoo News rapporte :


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Jpeg
Carol Shea-Porter

A titre d’exemple, la députée démocrate du New Hampshire Carol Shea-Porter a quitté jeudi dernier une audience confidentielle en déclarant qu’elle était opposée à toute intervention maintenant plus que jamais ». « Je pense que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour rendre ce dossier crédible » a-t-elle déclaré après la réunion. « Il semble que nous soyons tous très préoccupé et que la tendance soit au non. »

Le Sénateur Joe Manchin a annoncé qu’il voterait non pour des frappes en Syrie juste après avoir assisté à une réunion d’information confidentielle du renseignement.

Alan Grayson , membre du Congrès, attire l’attention dans  le  New York Times :




Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 090617_grayson_shinkle_297
Alan Grayson


Le dossier documentant l’attaque de la Syrie n’est constitué que de 2 documents : un résumé de 4 pages de renseignements non classifiés, et un résumé classifié de 12 pages. Le premier ne fait qu’énumérer des indices de preuves uniquement à charge en faveur d’une attaque. Je ne suis pas autorisé à vous dire ce qui figure dans le second, mais vous pouvez en tirer vos propres conclusions ; [c'est-à-dire que le second résumé n’est pas plus convaincant que le premier de 4 pages rendu public] Jeudi dernier [5 septembre], j’ai demandé au personnel du Comité Parlementaire du Renseignement [House Intelligence Comittee] si il y avait d’autres documents à disposition, classés secrets ou non, et leur réponse a été négative. Les notes de synthèse sur les armes chimiques syriennes se fondent sur des centaines de documents sous jacents du renseignement. La note accessible au public cite des interceptions d’appels téléphoniques, des posts sur les « réseaux sociaux » et d’autres documents de ce type, mais aucun de ces documents n’est joint ou même cité in extenso –même pas des reportages vidéo obtenus sur youtube. Quant à savoir si la note de synthèse confidentielle est du même type, bien sûr je ne peux pas la commenter, mais encore une fois, vous pouvez en tirer vos propres conclusions.

Et pourtant nous autres membres du Congrès sommes supposés accepter sans discussion, que les partisans d’une attaque de la Syrie ont correctement décrit les indices sous-jacents, même si ces partisans refusent de nous montrer le moindre d’entre eux, à nous comme au peuple américain. En fait, même pour simplement obtenir l’accès aux documents classés secrets, nous devons franchir une série d’obstacles au delà du raisonnable.

Nous devons descendre dans les entrailles du centre d’accueil des visiteurs du Capitole, jusqu’à une pièce au 4ème sous sol. En vertu d’instructions transmises par le Président du Comité du Renseignement, la prise de note est interdite .

Une fois que nous quittons les lieux, il nous est interdit de communiquer avec le public, les médias, nos administrés ou même d’autres membres [du Congrès] sur la note de synthèse classée secrète. Nous ne sommes même pas autorisés à faire quoi que ce soit pour vérifier la validité des informations qui nous ont été présentées. Et encore, ce n’est que la note de synthèse secrète. D’après ce que j’ai compris, le Comité du Renseignement a adressé une demande officielle de droit d’accès aux indices de preuve sous jacents il y a plusieurs jours. Je n’ai pas entendu parler d’une réponse à cette heure. Et franchement, je n’en espère aucune.

En refusant de divulguer les données sous jacentes même aux membres du Congrès, l’administration rend impossible pour quiconque souhaiterait le faire, de juger de façon indépendante si ces affirmations sont correctes ou non. »


En résumé : la course vers la guerre se fonde sur des renseignements biaisés, et rappelle beaucoup l’affaire irakienne.




http://www.washingtonsblog.com/





http://www.mondialisation.ca/les-membres-du-congres-qui-ont-eu-acces-aux-preuves-classees-secret-defense-sur-la-syrie-declarent-quelles-ne-prouvent-rien-du-tout/5349010





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Dim 15 Sep - 15:25

Des groupes de rebelles syriens ont tenté d'acheter des composants d'armes chimiques en Turquie, affirment les procureurs turcs


Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Teaser10


Le gouvernement turc est un des plus fermes soutiens à l'opposition syrienne armée à laquelle il fournit une aide multiforme.
Il n'empêche que la justice turque vient d'inculper un «rebelle» syrien dont une des activités consistait à acheter des substances chimiques dont certaines qui entrent dans la composition du gaz sarin.

Le sarin est ce gaz de combat que les forces gouvernementales syriennes sont accusées d'avoir utilisé en août dernier dans la périphérie de Damas.
Laurent Fabius devrait aller expliquer à la justice turque qu'elle fait fausse route et que c'est Bachar al-Assad quelle devrait inculper.



Des groupes de rebelles syriens ont essayé d'acheté des composants d'armes chimiques, affirment des procureurs


ADANA - Doğan News Agency, Hürriyet (Turquie) 12 septembre 2013 traduit de l'anglais par Djazaïri

Un procureur a bouclé le 12 septembre son acte d'inculpation dans le cadre d'une enquête sur les substances chimiques saisies dans la province méridionale de Hatay. Il affirme que des groupes de rebelles djihadistes syriens avaient cherché à acquérir des matériaux qui pouvaient être utilisés dans la production de sarin, un gaz extrêmement toxique.

L'acte d'accusation qui comprend des transcriptions de plusieurs conversations téléphoniques entre les suspects impliqués indique qu'un citoyen syrien âgé de 35 ans, identifié sous le nom d'Hytham Qassap était entré en contact avec un réseau en Turquie afin de se procurer des substances chimiques pour le Front al-Nosra et les djihadistes des brigades Ahrar al-Sham.

L'acte d'accusation a rejeté la validité des déclarations des suspects selon lesquelles ils ignoraient que les substances chimiques qu'ils essayaient d'obtenir pouvaient servir à produire du gaz sarin.




"Les suspects ont plaidé non coupable en affirmant qu'ils ne savaient pas que les substances qu'ils essayaient d'acquérir pouvaient servir à fabriquer du gaz sarin. Les suspects n'ont cessé d'énoncer des faits incohérents et contradictoires sur cette question,» indique l'acte d'accusation.

Les magistrats ont aussi signalé que les fournisseurs turcs des substances chimiques avaient dit au principal suspect, Qassap lors des conversations téléphoniques, que deux des huit produits chimiques qu'il essayait d'acquérir étaient soumis à approbation par l'Etat.

L'acte d'accusation contient aussi le témoignage de Qassap où il avoue ses liens avec les brigades Ahrar al-Sham et s'être rendu à Antakya sur ordre de leur chef, Abu Walid. «Après mon arrivée à Antakya, d'autres groupes rebelles sont entrés en contact avec moi. Tandis que certains le demandaient des médicaments et d'autres fournitures de nature humanitaire, d'autres voulaient obtenir de l'équipement militaire,» a-t-il dit aux procureurs.

Onze personnes en tout avaient été arrêtés au cours d'une enquête lancée en mai dernier après que la police avait reçu un tuyau suggérant que certains groupes de rebelles syriens cherchaient à se procurer des matériaux qui pouvaient servir à produire des armes chimiques.

Qassap et cinq suspects turcs ont été arrêtés tandis que cinq autres ont été relâchés. Ces derniers ont été libérés après que des tests en laboratoire ont démontré que les substances saisies durant l'opération n'étaient pas du gaz sarin.




http://mounadil.wordpress.com/2013/09/13/armes-chimiques-en-syrie-les-premieres-inculpations/





Vue sur : http://www.wikistrike.com/article-des-groupes-de-rebelles-syriens-ont-tente-d-acheter-des-composants-d-armes-chimiques-en-turquie-affi-120063357.html






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  09991 le Lun 16 Sep - 17:43

EN SYRIE, CAPTURE D’OFFICIERS EUROPEENS COMBATTANT AVEC AL-QAIDA



Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 58553610



Ils sont belges, français, hollandais et britanniques et ils ont été faits prisonniers par l’armée arabe syrienne dans la ville de Qusseir. Ces officiers de pays « civilisés » combattaient avec les égorgeurs d’Al-Qaïda pour faire triompher les valeurs des droits de l’homme ! Parmi ces égorgeurs, il y a aussi des européens de « nationalité » islamique, ceux qui sont issus de la diversité ! Un jour ou l’autre, c’est à Paris, Bruxelles et Londres qu’ils hurleront Allah Akbar.



"Des Belges auraient aidé à décapiter un homme en Syrie (…) Le parquet fédéral a pris connaissance d’une vidéo dans laquelle des jeunes parlant néerlandais auraient aidé à décapiter un homme nu gisant sur le sol, a indiqué la porte parole du parquet, Lieve Pellens. La vidéo a été postée en juin sous un pseudonyme, sur un site internet proposant d’autres vidéos sinistres. Selon la légende, la victime serait un vieil homme chiite (…) On peut y voir un groupe de jeunes, criant "Allah Akbar" et "Tafkir", se tenant près de l’homme nu pendant que l’un d’entre eux lui coupe la tête avec un couteau.

Durant cette scène macabre, on entend clairement des propos en néerlandais avec un accent flamand. On entend une voix dire "tournes-le", suivi d’un "sur son ventre" et de "tiens bien son pied". En plus du néerlandais, on entend également des phrases en français et en arabe."




C’est la vidéo du scandale, la vidéo de trop. Celle qui fait les unes à Bruxelles, mais aussi à Beyrouth et à Damas.


"C’est une vidéo de plusieurs minutes difficilement supportables" (…). La vidéo a été postée le 2 juin sur des sites spécialisés qui présentent des vidéos d’exécution, de faits de guerre ou d’attentats, précise La Libre Belgique. La légende dit qu’il s’agit d’une exécution d’un chiite en Syrie où la guerre civile a pris un tour confessionnel. Les Djihadistes inspirés par Al-Qaïda nourrissent une haine féroce pour les chiites. Et ils sont nombreux à consulter de telles vidéos comme l’avait montré le procès d’une filière Al-Qaïda à Bruxelles en 2004. De jeunes Belges se nourrissaient de telles images. Aucun visage, ni même silhouette des bourreaux ne sont visibles sur la vidéo. Deux objectifs se focalisent sur le corps du supplicié. Mais les voix sont audibles. On entend beaucoup d’Allah Akbar! (Allah est grand) et d’encouragements qui s’intensifient quand le couteau est placé sous la gorge du malheureux. On sent que l’effet de groupe joue.


Le quotidien bruxellois précise encore : "Il est clair que des Belges figurent parmi les bourreaux. Leur accent ne trompe pas. Leurs paroles sont prononcées en néerlandais et en français : "Comme ça, c’est bon", "Tues-le", "Sale chiite" ou encore – en néerlandais – "Tournes-le", "Mets-le sur le ventre"." Selon la porte-parole du parquet fédéral belge, la vidéo n’était pas encore connue du parquet. "C’est une nouvelle information pour nous" (sic), explique Lieve Pellens. "Elle va être examinée dans le cadre de l’enquête judiciaire menée actuellement par le juge d’instruction d’Anvers sur différents membres de Sharia4Belgium."


C’est le dernier épisode du feuilleton des "djihadistes belges" qui secoue le royaume. Épisode faisant partie du gros dossier des djihadistes de l’UE partis combattre en Syrie dans les rangs de l’ASL. Une centaine de Belges – beaucoup de jeunes, et une part de Flamands et Bruxellois de souche convertis – selon Bruxelles, moins d’un millier de ressortissants de l’UE selon l’OTAN. En réalité 6.000 ou 7.000 – dont 800 Belges – selon nos sources syriennes et libanaises.



LE VRAI SCANDALE DERRIÈRE L’ANECDOTE DE PRESSE : A QUSSEIR DES OFFICIERS BELGES, HOLLANDAIS,  FRANÇAIS, BRITANNIQUES, QATARIS CAPTURÉS!


Mais le vrai scandale, celui que personne n’évoque à Paris ou Bruxelles, n’est pas celui des djihadistes, salafistes et autres paumés de Sharia4Belgium partis en Syrie. C’est qu’ils étaient là bas encadrés par des officiers des forces spéciales de l’OTAN, dont des officiers belges et néerlandais. À Qusseir, des officiers belges, hollandais, français, britanniques et qataris ont en effet été capturés!
Selon le journal libanais Al Nachra (fin mai 2013) – infos choc soigneusement occultées dans les médias de l’OTAN -, citant un député du parlement libanais, "des officiers français, britanniques, belges, hollandais et qataris ont été arrêtés au cours des combats à Qusseir alors que l’étau continue de se resserrer autour les terroristes d’Al Nosra."


Assem Qanso, député du parti Ba’aths socialiste libanais qui se confiait à Al Nachra, ajoute que "le nombre de ces officiers étrangers s’élève à des dizaines. Le chef d’Al Nosra Abou al Walid a été tué alors qu’il combattait au milieu de ces officiers étrangers… 36 villages situés dans la banlieue de Qusseir ont été libérés et l’armée arabe syrienne a réussi en deux jours de combats à nettoyer les régions du nord-ouest de la ville; ce qui veut dire que les voies d’approvisionnement d’Al Nosra depuis Arsal et Homs sont totalement coupées". Selon ce député libanais de premier plan, des milliers de terroristes se sont rendus et près de 18 Libanais, tous des partisans du cheikh Salem Al Rafaï le religieux salafiste libanais, ont été arrêtés. Il y a aussi des salafistes libanais tués ou encore arrêtés. "Chaque famille libanaise qui a envoyé son fils au front du combat contre la Syrie a reçu 50000 dollars". Le député s’inquiète aussi du retour des dizaines de combattants salafistes au Liban. "Le Liban ne peut pas tolérer éternellement ces éléments sur son sol surtout quand ils sont équipé" d’armes et de munitions."



MAIS QUE FONT LES BELGES ET LES NÉERLANDAIS EN SYRIE ?


Pourquoi des Belges et des Néerlandais? Parce que justement le gros contingent des djihadistes venus de l’UE provient de Belgique et singulièrement de Flandre. Et que ces jeunes sans éducation ne parlent pas l’arabe mais juste le Néerlandais.


On comprend mieux aussi la soudaine modération des Belges lors de la dernière réunion de l’UE à Bruxelles fin mai. A Bruxelles ce 27 mai, les 27 de l’UE examinaient en effet la question de la levée de l’embargo sur les armes à destination de la pseudo "opposition syrienne". Mis en place il y a deux ans, l’embargo européen, y compris sur les armes, expirait fin mai. Londres, le cheval de Troie US dans l’UE, a revendiqué le droit d’agir seul pour aider les opposants syriens. Paris a appuyé ce chantage. Les modérés l’ont accepté.

Curieusement – ou pas? – la Belgique est passée du camp des bellicistes à celui des modérés. Alors que le ministre belge des affaires étrangères Reynders était l’un des chiens enragés de l’UE-OTAN contre Damas, le voilà soudainement devenu très modéré. Il va en effet falloir négocier avec Damas …



QUSSEIR, NID DE BARBOUZES


Qusseir, base principale à la fois de la pseudo ASL et d’al-Nosra (al-Qaïda en Syrie), ville stratégique entre Damas, le pays alaouïte et le nord-Liban, était aussi un "nid d’espions".

Outre les forces spéciales de l’OTAN venues encadrer les djihadistes de l’OTAN, on y trouvait aussi les barbouzes de Tsahal et du Mossad. "Les membres des forces spéciales de l’armée sioniste viennent d’entrer à Al Qusseir où les terroristes d’Al Nosra et de l’ASL sont encerclés par les soldats de l’armée nationale", écrivait encore Al Khabar Press. "Des forces spéciales israéliennes arrivent expressément pour venir en aide aux terroristes d’Al Nosra. ils ont traversé les frontières du côté libanais et cherchent à empêcher l’avancée des soldats de l’armée syrienne."

Il s’agissait en effet d’éviter une victoire des loyalistes à Qusseir (libérée ce 6 juin): "Al Qusseir est la principale base des terroristes en action contre l’état et l’armée syriens. C’est une ville qui entre dans la cinquième semaine de son siège par les forces de l’armée nationale. Si l’armée syrienne parvient à entrer dans la ville, l’une des principales artères d’approvisionnement des terroristes sera coupée, au risque de mettre hors-jeu le front terroriste d’Al-Nosra ».



LE JEU VICIEUX DE L’OTAN AVEC LES ISLAMISTES RADICAUX


Mais revenons à nos djihadistes belgo-flamands, un dossier pourri qui illustre tragiquement la politique incohérente de l’OTAN envers les islamistes radicaux… Dénoncés à Bruxelles ou à Paris. Combattus en Afghanistan. Mais financés et armés comme alliés et infanterie coloniale de l’OTAN en Libye, en Syrie, au Mali, ou encore dans le Caucase contre la Russie.

Tout cela se paye déjà en Afghanistan et au Mali avec le sang de jeunes Européens, livrés au Moloch yankee pour mener une guerre néo-coloniale, qui est avant tout une guerre contre la Grande-Europe !

Le groupe salafiste et criminel "Sharia4Belgium", branche d’un réseau islamiste – basé à Londres, "Sharia4UK" – et implanté dans toute l’UE, illustre ce jeu pervers! Il a longtemps été toléré par les polices politiques belge et de l’OTAN, et est sous les feux de l’actualité depuis les émeutes islamistes à Bruxelles du printemps 2012. "Durant la même soirée du 31 mai, une émeute avait eu lieu devant le commissariat de police molenbeekois (une des 19 communes de Bruxelles) de la rue du Facteur, après que Shariah4Belgium, un mouvement islamiste radical (…) ait appelé à des actes de protestation. Durant les jours suivant ces deux événements, les rues de la commune bruxelloise furent agitées. Un extrémiste musulman parisien avait même poignardé deux agents de police dans la station de métro Beekant", écrivait alors La Libre Belgique.


Depuis, après avoir bénéficié d’une publicité médiatique indécente sur tous les médias belges, TV inclus, Sharia4Belgium s’est ensuite révélée comme une des filières principales de recrutement des djihadistes vers la Syrie…Les autorités judiciaires, commente La Libre Belgique, "qui savaient que des membres actifs de Sharia4Belgium étaient en Syrie depuis août dernier, soupçonnaient de longue date que certains avaient pris part à des exécutions. Le parquet fédéral l’avait indiqué après l’arrestation de Fouad Belkacem (leader du groupuscule islamiste) le 16 avril dernier: "Ils auraient rejoint en Syrie des groupes de combattants aux idées salafistes djihadistes inspirées par Al-Qaïda. Ils participeraient à des combats et même à l’enlèvement et à l’exécution de ce qu’ils appellent des "mécréants". Cette conviction s’appuyait sur des écoutes téléphoniques (…) signalant que son groupe avait décapité un homme qu’il avait enlevé, initialement pour une rançon."


COMME AU SAHEL, LA VAGUE DJIHADISTE DE L’UE REPOND AU MAUVAIS SIGNAL DES USA ET DE L’OTAN


Le déclencheur de l’activisme terroriste des djihadistes au Sahel et au Maghreb comme en Europe est en effet la réponse à un signal fort, et extrêmement irresponsable, donné depuis plus de deux ans par les USA et l’OTAN: la collaboration des services spéciaux de l’OTAN, et singulièrement de la CIA, des Français et des Britanniques avec des leaders d’Al-Qaida et d’AQMI, sa branche nord-africaine en Libye, en Syrie et en Algérie.

On ne le répétera jamais trop, la vision, exemple emblématique, d’un ancien prisonnier de Guantanamo, Abdelhakim Belhadj, adoubé par les généraux de l’OTAN, français en tête, comme "gouverneur militaire de Tripoli" en Août 2011 est un mauvais signal donné à tous les djihadistes. Relire les déclarations délirantes des généraux français de l’OTAN lors de la prise de Tripoli en Août 2011…

Le même Abdelhakim Belhadj fut ensuite chargé de mission contre Damas en novembre 2011, à la tête d’une brigade en Syrie mais basée en Turquie, et dont les camps d’entrainement étaient précisément organisés en Libye avec la bénédiction du CNT et de ses protecteurs de l’OTAN.




LE SCÉNARIO DU DIABLE


Les USA, l’OTAN et singulièrement la France payent cash le prix fort pour cette politique aventuriste et irresponsable. Et ce n’est que le début. Les djihadistes ont le vent en poupe, disposant maintenant de relais forts et de gouvernements favorables en Libye, en Égypte, en Tunisie et au Maroc, où les salafistes et les Frères Musulmans dominent maintenant la vie politique, toujours sous la protection de généraux "arabes" protégés par les USA et l’OTAN.

A cela s’ajoute le pillage des arsenaux libyens par les "katibas" djihadistes du CNT et la vente par les dirigeants corrompus du CNT libyen d’un impressionnant arsenal à AQMI au début du coup d’état en Libye, en mars-mai 2011 (notamment des ventes de missiles exposées par le Canard Enchaîné à Paris, à l’époque).
Sans oublier aussi la Centrafrique, où les Occidentaux, pas échaudés apparemment par les désastres libyen et malien, ont rejoué le scénario maudit, le scénario du diable, installant au pouvoir la Séléka et ses islamistes – via un nouveau CNT. On comprend mieux alors le nom du pouvoir "de transition" installé au pouvoir en Centrafrique – et que Paris aurait pu balayer sans problème, ce CNT inspiré du CNT libyen de Benghazi…

Derrière ce scénario du diable, il y a le projet géopolitique états-unien, celui des néo-cons de Bush réactivé par Obama, dit du "Grand Moyen-Orient", au sens de plus en plus large et où l’Afrique est devenue l’arrière-cour de ce "Grand Moyen-Orient" remodelé et de sa cible géostratégique, le contrôle de l’Eurasie, clé d’un "XXIe siècle états-unien". Dans ce projet la tactique est simple, toujours la même : allier dans un état faible ou fragmenté un pouvoir militaire et des forces islamistes, tous deux gagnés à l’économie libérale (la première caractéristique des Frères Musulmans, par exemple, est leur hostilité absolue au socialisme). Pour arriver à cela, il faut évidemment s’allier au diable djihadiste
!



LA SCHIZOPHRÉNIE CRIMINELLE DES USA ET DE L’OTAN, JUSQU’À BRUXELLES


La politique des USA et de l’OTAN, dont la France des Sarkozy et Hollande – qui a enterré la politique du général de Gaulle aussi bien au niveau européen qu’arabe – réintégrée dans l’OTAN est le bon élève servile, peut être qualifiée de schizophrène. Chaque jour de jeunes soldats sont sacrifiés en Afghanistan, en Irak ou au Mali pour combattre des djihadistes que par ailleurs on a armés et organisés, comme allié principal, en Libye ou en Syrie. Incohérence ou cynisme …

Schizophrénie qui touche aussi les services spéciaux de l’OTAN. Ainsi les branches Sécurité Intérieure des services français, britanniques ou belges, qui doivent suivre les djihadistes et autres salafistes en Europe, doivent regarder d’un drôle d’œil leurs collègues des branches Action Extérieure et du Service Action, qui ont encadré et armé les mêmes islamistes en Libye ou le font encore contre la Syrie. En particulier les barbouzes français qui ont organisé les livraisons d’armes aux Brigades de Zenten et de Tripoli en juin 2011, avant de remettre la capitale libyenne à leur chef Abdelhakim Belhadj. Où les officiers belges, hollandais, français et britanniques qui ont été capturés à Qusseir …

Cette schizophrénie touche aussi toute la classe politique belgo-flamande (à l’exception des républicains flamands), mais aussi les magistrats, les élites ou les policiers. Qu’attendre encore lorsque que le porte-parole du Parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme, ose déclarer ce qui suit (16 avril 2013) : "Le Parquet fédéral a souligné l’importance de s’attaquer aux structures et aux groupes qui permettent à des jeunes Belges de se rendre en Syrie. Il précise toutefois qu’il ne faut pas mettre tous les jeunes partis en Syrie dans le même panier, soulignant que certains cherchent à protéger la population civile (sic) et à renverser le régime en place pour le remplacer par un État démocratique (re-sic)." ? TunisieSecret




http://www.tunisie-secret.com/EN-SYRIE-CAPTURE-D-OFFICIERS-EUROPEENS-COMBATTANT-AVEC-AL-QAIDA_a610.html




P.S. Vous pouvez visionner la vidéo depuis la source originale.






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 38
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie - Page 2 Empty Re: Attention: Possible attaque sous fausse bannière (OTAN-FSA) en Syrie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum