Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de ...
Voir le deal
49.99 €
Le deal à ne pas rater :
Forfait Cdiscount Mobile 200 Go sans engagement à 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Guantanamo : les mensonges d’Obama

3 participants

Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Guantanamo : les mensonges d’Obama

Message  Résistance Mer 27 Mar - 22:03

Guantanamo : les mensonges d’Obama Guantanamo-et-l-election-d-Obama


Il souffle comme un vent de protestation à Guantanamo. La semaine dernière (le 20 mars, NDLR), vingt-quatre détenus avaient entamé une grève de la faim dans le camp illégal que les États-Unis ont construit sans le consentement du gouvernement de La Havane. La semaine d’avant, ils n’étaient « que » quatorze. « La colère s’amplifie », a finalement dû reconnaître un porte-parole du Pentagone, le colonel Todd Breasseale.

Il y a quelques jours, un groupe de cinquante-et-un avocats de détenus de Guantanamo a déclaré qu’une centaine de détenus avait entamé des actions pouvant porter gravement préjudice à leur santé. En cause, la surveillance constante dont ils font l’objet, tout comme la confiscation de leurs biens personnels, y compris des exemplaires du Coran, vécues par les prisonniers comme une véritable forme de persécution. Les avocats ont écrit le 14 mars 2013 à Chuck Hagel, secrétaire à la défense des États-Unis, pour lui demander d’intervenir dans cette mission délicate. Mais le porte-parole T. Breasseale a démenti l’information, affirmant que le nombre de prisonniers engagés dans une grève de la faim n’était seulement que de vingt-quatre sur les 166 que comptent actuellement le camp de Guantanamo. Le département de la justice a cependant tenu à déclarer que huit détenus étaient dans un état si sévère qu’il fallait les alimenter par le biais d’une sonde nasale.

On se rappelle amèrement la campagne électorale du président sortant. Obama avait d’ailleurs solennellement promis la fermeture de Guantanamo. Or aujourd’hui, ce n’est pas de fermeture qu’il s’agit, mais de travaux. L’idée est de construire de nouveaux bâtiments et de lancer le projet d’un nouvel hôpital, de nouveaux restaurants et de nouveaux locaux pour les militaires en charge de garder ces détenus enlevés un peu partout à travers le monde (« l’extraordinary rendition », pour reprendre l’expression consacrée outre-Atlantique). C’est le site NBC News qui a révélé l’ampleur des travaux prévus : 150 millions de dollars.

« Obama n’a rien dit dans son discours inaugural, il n’a rien dit dans son discours sur l’état de l’Union, il n’a rien dit non plus à propos de la fermeture de la prison », a souligné le général John Kelly, commandant l’US Southern command, et responsable à ce titre des actions militaires étasuniennes en Amérique centrale, en Amérique du sud et aux Caraïbes. En outre, il n’a pas voulu trouver de successeur à Daniel Fried, chargé de mission jusqu’en janvier 2013 à la fermeture de Guantanamo. Tout ceci montre qu’Obama a mis de côté l’idée de fermer le camp une fois le seuil de la Maison blanche franchi. Et malgré les restrictions budgétaires, Washington ne semble pas disposée à économiser quoique ce soit sur Guantanamo, déjà considérée comme la prison la plus chère (par prisonnier) avec un budget de fonctionnement qui avoisinera cette année les 177 millions de dollars. Ce qui signifie que les contribuables étatsuniens paieront en 2013 plus d’un million de dollars pour chacun des 166 prisonniers…

Capitaine Martin


http://www.resistance-politique.fr/article-guantanamo-les-mensonges-d-obama-116588022.html
Résistance
Résistance
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 30/01/2013
Localisation : Lille

http://www.resistance-politique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Les détenus de Guantanamo confinés en cellules individuelles

Message  Silver Wisdom Mar 16 Avr - 6:49

Bonjour à tous,

Les détenus de Guantanamo confinés en cellules individuelles

Guantanamo : les mensonges d’Obama Guantanamo_map

Les détenus de la prison de Guantánamo, dont des dizaines
sont en grève de la faim, ont été séparés samedi en cellules individuelles après une révolte
qui a conduit les autorités à tirer des balles non létales.



Guantanamo : les mensonges d’Obama Topelement
Dans le camp 6, ici à l'image, les détenus ont été placés en cellules individuelles. Image: AFP

Il était évident que les tensions allaient s’accroître dans cette prison de Guantanamo Bay au fil des années.
Obama avait annoncé qu’il allait la fermer en…2009. Rien, que des mots.
Des maux ? Les affrontements de ce samedi entre les gardiens et les détenus ont dégénéré et,
l’armée a fermé tout un pavillon et évacué les détenus vers des cellules individuelles.


Guantanamo Bay: Grosse révolte des detenus de la prison illégale de Guantanamo
http://allainjules.com/2013/04/14/etats-unis-guantanamo-bay-grosse-revolte-des-detenus-de-la-prison-illegale-de-guantanamo/
Le commandant «a ordonné la transition des détenus de cellules communes à individuelles dans le camp 6 pour assurer la santé
et la sécurité de ces détenus», a indiqué le porte-parole de la prison, Robert Durand, dans un communiqué.

«Cette action a été prise en réponse aux efforts des détenus pour limiter la capacité des gardes
à les observer en recouvrant les caméras de surveillance, les fenêtres et les cloisons de verre»
Les gardes sont intervenus pour retirer ces obstacles, mais «certains détenus ont résisté à l'aide d'armes improvisées,
et en réponse, quatre balles 'moins que létales' ont été tirées», indique-t-il, sans préciser le type de balles tirées.

«Il n'y a eu aucune blessure sérieuse parmi les gardes ou les détenus», selon la même source, qui n'a pas souhaité fournir plus de détails. L'avocat de deux Koweïtiens en grève de la faim, le lieutenant-colonel Barry Wingard, a déploré l'usage de la force.

Les avocats et les défenseurs des droits de l'homme ont déclaré qu'il y a une grève de la faim de masse au Camp 6,
mettant en péril la santé et la vie d'un certain nombre de détenus. Dans une lettre au secrétaire à la Défense Chuck Hagel,
ils ont indiqué qu'ils avait reçu "des informations alarmantes" que certains hommes avait perdu plus de 20 et 30 livres
et qu'au moins deux douzaines d'hommes ont perdu connaissance en raison des faibles niveaux de glucose dans le sang.


Guantanamo Bay detainees’ frustrations simmering, lawyers and others say
http://articles.washingtonpost.com/2013-03-16/world/37764932_1_robert-durand-detainees-hunger-strike
«L'action des responsables de la prison est exactement l'inverse de ce que je pense qu'il faudrait faire.
La grève de la faim pourrait être terminée aujourd'hui» si les Corans de ces hommes n'étaient pas fouillés, a-t-il déclaré.

La force et le bon sens

«La seule chose constante à Guantanamo est que la force semble toujours défier la logique et le bon sens», a écrit l'avocat,
en disant espérer une intervention du Comité international de la Croix-Rouge, qui seul a accès aux détenus du camp.


Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a publié un nouveau rapport critiquant les conditions
de détention à la base américaine de Guantánamo, a déclaré hier un responsable du Pentagone
voyageant à bord de l'avion du secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, vers Bagdad.

Ce responsable, qui a requis l'anonymat, n'a pas donné de précisions, se contentant d'indiquer
que ce document avait été remis cette semaine par le CICR au département d'État.
«Il a été présenté [au secrétaire à la Défense] comme étant critique», a-t-il dit en notant que le CICR
se plaignait régulièrement des conditions de détention du demi-millier de pensionnaires,
pour la plupart faits prisonniers en Afghanistan, de Guantánamo, dans des cellules sommaires
depuis deux ans ou plus sans inculpation.


Nouveau rapport critique du CICR sur Guantánamo
http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/54600/nouveau-rapport-critique-du-cicr-sur-guantanamo
Selon les avocats, la vaste majorité des détenus du camp 6, qui en abrite 130, sont en grève de la faim à la suite d'une fouille
début février lors de laquelle des Corans ont été examinés d'une manière perçue par eux comme une profanation.
Selon le Pentagone, ils étaient 43 grévistes jeudi, quatre fois plus qu'il y a un mois, dont 11 sont alimentés de force par des tubes.

Au total, la prison compte 166 détenus, la plupart emprisonnés depuis plus de onze ans sans inculpation ni procès,
tandis que Barack Obama n'a pas honoré sa promesse de fermer la prison controversée, à Cuba.


Source de l'artcile
Les détenus continuent la révolte à Guantanamo
http://www.tdg.ch/monde/ameriques/detenus-continuent-revolte-guantanamo/story/29612709

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Prisonniers de Guantanamo : qui sont-ils et pourquoi sont-ils en détention illimitée ?

Message  Silver Wisdom Mar 18 Juin - 11:40

Bonjour à tous,
Prisonniers de Guantanamo : qui sont-ils et pourquoi sont-ils en détention illimitée ?
Le Pentagone a dévoilé lundi le statut de chacun des 166 détenus de Guantanamo, en particulier des 46 d’entre eux qui sont en «détention illimitée» sans inculpation ni procès mais considérés comme trop dangereux pour être libérés
Guantanamo : les mensonges d’Obama Des-manifestants-reclament-la-liberation-de-prisonniers-de-guantanamo-photo-afp
Cette liste de 15 pages a été rendue publique à la suite d’une plainte du Miami Herald en vertu de la loi sur le droit de la presse à être informée (FOIA).
Elle livre le statut des détenus tel qu’établi au 22 janvier 2010 après un état des lieux ordonné par le président américain Barack Obama, a indiqué Todd Breasseale, un porte-parole du Pentagone.
Guantanamo : les mensonges d’Obama Acd447899f

Statut des détenus tel qu’établi au 22 janvier 2010 (pdf du DoD)
http://media.miamiherald.com/smedia/2013/06/17/15/48/2VNpb.So.56.pdf
Sur les 166 encore enfermés dans les geôles de Guantanamo, 46 détenus sont en «détention illimitée», une forme de statut de prisonniers de guerre qui ne peuvent pas être poursuivis faute de preuves, ni libérés en raison du danger qu’ils représentent pour les Etats-Unis.
Silver Wisdom : En fait, la liste contient 48 noms

Guantanamo : les mensonges d’Obama 1325961167-rally-marking-10-years-of-guantanamo-bay-calls-for-its-closure-london_993425

List of ‘indefinite detainees’
http://www.miamiherald.com/2013/06/17/3456263/list-of-indefinite-detainees.html
Selon la liste, qui révèle l’identité, la nationalité et le statut de tous les prisonniers, 26 de ceux en «détention illimitée» sont yéménites, 12 sont afghans, 3 saoudiens, 2 koweïtiens, 2 libyens, un kenyan, un marocain et un somalien.
Une grève de la faim sans précédent
Parmi eux figurent des grévistes de la faim participant à un mouvement sans précédent par sa durée et son ampleur --104 prisonniers observent ce jeûne qui dure depuis plus de quatre mois, dont 44 étaient alimentés de force lundi-- pour protester contre ce système de détention illimitée pratiqué depuis plus de 11 ans à Guantanamo.
Guantanamo : les mensonges d’Obama 3299615_3_a691_des-militants-vetus-de-combinaisons-orange-et_03b6ddeab89a561eb61ee5cf37cd0d0e

Alors qu'à des milliers de kilomètres de Washington, le nombre de détenus nourris de force a atteint son maximum dans l'histoire des grèves de la faim à Guantanamo, des militants vêtus de combinaisons orange et de cagoules noires s'alignaient devant les grilles de la Maison Blanche pour délivrer le même message : "Fermez Guantanamo."

"Immorale, illégale, inefficace", affichait une large banderole noire.

Guantanamo : une pétition au centième jour de la grève de la faim
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/05/17/guantanamo-une-petition-au-centieme-jour-de-la-greve-de-la-faim_3299488_3222.html
De plus, 86 autres hommes, toujours enfermés dans cette prison érigée à Cuba à des milliers de kilomètres des côtes américaines, ont été jugés libérables, dont une majorité de Yéménites.
Leurs noms avaient été dévoilés le 21 septembre 2012 mais «jusqu’à présent les statuts (des autres détenus) n’avaient pas été rendus publics», a ajouté le lieutenant-colonel Breasseale.
Prisonniers depuis plus de 10 ans
La liste donne en outre le nom et la nationalité des 34 détenus qui, selon l’administration Obama, devraient être poursuivis devant la justice. Huit d’entre eux sont déjà inculpés ou traduits devant un tribunal militaire, dont les cinq accusés du 11-Septembre et le cerveau présumé de l’attentat contre le navire américain USS Cole.
Mais le procureur militaire Mark Martins a jugé dimanche que tous ces 34 hommes ne seraient probablement pas inculpés, la justice fédérale ayant annulé des condamnations pour «soutien matériel au terrorisme», une charge qui ne peut être classée comme un crime de guerre.
Lecture recommandée (en anglais)

Guantanamo : les mensonges d’Obama Gitmo_2210267b

US prosecutor at Guantanamo: 'I must deliver justice’
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/al-qaeda/9244120/US-prosecutor-at-Guantanamo-I-must-deliver-justice.html
«Il est fondamental pour la démocratie que le public connaisse les identités des personnes que notre pays prive de liberté et les raisons pour lesquelles ils sont détenus», a estimé Dixon Osburn de Human Rights First.
«Les Etats-Unis détiennent certains hommes à Guantanamo depuis plus d’une décennie. Cette révélation aujourd’hui est bienvenue, bien qu’attendue depuis longtemps», a-t-il ajouté. «L’administration doit faire usage de son pouvoir en vertu de l’actuelle législation pour transférer immédiatement les 86 détenus mis hors de cause».
Dans un discours, le 23 mai, le président Barack Obama a réitéré son intention de fermer Guantanamo, promesse de campagne de 2008 jamais concrétisée. Il a annoncé la levée de son moratoire sur les transfèrements des Yéménites et la nomination d’un responsable chargé de superviser le retour de ceux qui sont libérables, dont le nom a été dévoilé lundi par le département d’Etat: le juriste Cliff Sloan.
Guantanamo : les mensonges d’Obama 704458-manifestation-pour-reclamer-fermeture-prison

Le président des États-Unis Barack Obama a choisi un puissant avocat de Washington possédant une forte expérience dans les trois branches du gouvernement comme envoyé spécial du département d'État afin de fermer la prison militaire de la base navale de Guantanamo, à Cuba.

Clifford Sloan doit ainsi rouvrir le Bureau de fermeture de Guantanamo, fermé depuis janvier, lorsque l'administration, confrontée à des obstacles aux Congrès, a abandonné sa tentative de fermeture de la prison.

Obama choisit un avocat pour fermer Guantanamo
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201306/16/01-4661895-obama-choisit-un-avocat-pour-fermer-guantanamo.php
Source de l'article
Justice. Prisonniers de Guantanamo : qui sont-ils et pourquoi sont-ils en détention illimitée ?
http://www.leprogres.fr/actualite/2013/06/18/prisonniers-de-guantanamo-qui-sont-ils-et-pourquoi-sont-ils-en-detention-illimitee
Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Guantanamo Limbo : dans l'enfer de l'oubli

Message  Silver Wisdom Jeu 4 Juil - 9:23

Bonjour à tous,

Guantanamo Limbo : dans l'enfer de l'oubli

Fermer Guantanamo était une des promesses électorales de Barack Obama.
Située sur une base américaine à Cuba, la prison accueille depuis 2002
les «ennemis combattants» de l'Amérique, dans la guerre lancée par George W. Bush
contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre 2001.
Aujourd'hui, elle entache l'image des États-Unis.


Guantanamo : les mensonges d’Obama 1506-guantanamo-04-jpg_2-7552082-imageData-5271081

Ouzbeks, Syriens, ou Algériens. Des personnes arrêtées sans raison valable ou sur la foi de dénonciations calomnieuses.
Parmi elles, des paysans et des bergers afghans ou pakistanais, détenus par erreur. Ces hommes ont passé plusieurs années
de leur vie dans la prison située sur l'île de Cuba. Pour rien.

Guantanamo : les mensonges d’Obama I5jj2dhOCzPs

Dès 2002, les autorités américaines se rendent compte qu'une majorité de détenus n'a rien à faire là. Même sous la torture,
ils n'avouent rien. Parce qu'ils n'ont rien à dire. Petit à petit, ils vont être remis en liberté, discrètement.
Pas de procès, pas de justice, l'Amérique ne veut pas reconnaître officiellement ses erreurs...

Guantanamo : les mensonges d’Obama Pic.php?f=13obamagua

Aujourd'hui, onze ans après leur transfert, des dizaines d'innocents attendent toujours derrière les barbelés. Parias à vie,
marqués à jamais du sceau de Guantanamo, ils risquent la prison ou la peine de mort s’ils retournent chez eux.
Un mouvement de grève de la faim se propage à Guantanamo : plus de 60 % des détenus refusent désormais
de s'alimenter pour dénoncer leur détention, sans inculpation ni procès.

Après une longue enquête, l'équipe d'ARTE Reportage a obtenu un accès exceptionnel à la prison de Guantanamo
et retrouvé des témoins-clés bloqués dans les geôles américaines de Cuba.

Guantanamo Limbo : dans l'enfer de l'oubli

de Marjolaine Grappe (Prix Coup de Pouce FIGRA 2012), Christophe Barreyre, Emmanuel Charieras
ARTE GEIE / Babel Press – Royaume Uni 2013



~ Chaîne Nemesis de Valiane ~

Source de l'article
Guantanamo Limbo : dans l'enfer de l'oubli
http://www.arte.tv/fr/guantanamo-limbo-dans-l-enfer-de-l-oubli/7550892,CmC=7550896.html

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mar 1 Sep - 12:22, édité 2 fois (Raison : Modification lien vidéo)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Les techniques d'interrogatoire de la CIA assimilées à de la torture...

Message  Silver Wisdom Mer 2 Avr - 15:56

Les techniques d'interrogatoire de la CIA
assimilées à de la torture...


La CIA a délibérément induit l'administration
et la population américaine en erreur au sujet de ses méthodes d'interrogatoire musclées
en vigueur sous le président George W. Bush, estime un rapport du Sénat
dont des responsables se sont faits l'écho auprès du Washington Post.


Guantanamo : les mensonges d’Obama Tumblr_n3dik4zYYv1s8na7jo1_500
~ CIA misled on interrogation program, Senate report says ~

Dans ce document de 6300 pages rédigé par la commission du Renseignement du Sénat, la CIA est accusée d'avoir dissimulé certains détails sur la brutalité de ses méthodes assimilées à de la torture. Elle aurait aussi exagéré l'importance de certains complots et de prisonniers détenus dans ses prisons secrètes. Et elle aurait caché que certains renseignements déterminants auraient été en fait fournis par les détenus avant qu'ils ne soient soumis aux techniques brutales des agents américains. Les renseignements les plus précieux sur Al-Qaïda, «dont ceux qui ont mené à l'opération contre Oussama ben Laden en 2011», n'ont pas été obtenus grâce aux méthodes de la CIA. Ce rapport est encore confidentiel et le journal dit avoir pu divulguer ces détails grâce aux indiscrétions de responsables qui y ont eu accès. Interrogé par l'AFP, Dean Boyd, un porte-parole de la CIA, n'a pas souhaité commenter ces informations. « Nous n'avons pas encore obtenu la version finale de ce rapport », a-t-il dit.

~ Senate report says CIA misled on interrogation program ~
Ajoutée le 1 avr. 2014 par PBS NewsHour

Le document a été bâti autour de « récits détaillés de dizaines de personnes détenues par la CIA » entre 2002 et 2006. À l'époque, l'agence était aux avant-postes de la « guerre contre le terrorisme » décrétée par M. Bush et utilisait ces techniques assimilées à de la torture par de nombreux défenseurs des droits de l'homme. Ces méthodes comprenaient la privation de sommeil, la mise à nu du détenu ou encore la simulation de noyade. Le président Barack Obama y a mis fin en 2009. La présidente de la commission du Renseignement du Sénat Dianne Feinstein a indiqué la semaine dernière que ses membres comptaient voter jeudi pour demander formellement la déclassification de 400 des 6300 pages du rapport.

Desk to Desk: Explaining the CIA search... par thewashingtonpost

Barack Obama a apporté son soutien à sa déclassification : « Je m'engage totalement à déclassifier ce rapport dès qu'il est terminé ». Ces procédures se déroulent alors que la CIA est en guerre ouverte contre le Sénat. L'agence d'espionnage est accusée d'avoir entravé le travail des assistants parlementaires qui ont travaillé pendant plus de trois ans à la rédaction de ce rapport, notamment en supprimant des documents de leurs serveurs.
Agence France-Presse Washington
Source de l'article : Techniques d'interrogatoire musclées: la CIA a trompé l'Amérique

Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Re: Guantanamo : les mensonges d’Obama

Message  09991 Mar 19 Mai - 20:31

Tortures, humiliations, un ex-détenu raconte l'enfer de Guantanamo






Saber Lahmar travaillait comme bibliothécaire au Centre culturel saoudien de Sarajevo. Il a été arrêté quelques jours après les attentats du 11 septembre avant d'être reconnu innocent en 2008 par la justice américaine. Dans cet entretien, il raconte en présence de son avocat Maître Hosni Maati, ses conditions inhumaines de détention à Guantanamo où il a été torturé durant plusieurs années.






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Torture made in USA (Documentaire de Marie Monique Robin)

Message  Silver Wisdom Mar 1 Sep - 12:15

Torture made in USA
(Documentaire de Marie Monique Robin)


Au printemps 2004, les photos de sévices infligés aux prisonniers irakiens
dans la prison d'Abou Ghraib par des gardiens américains, qui posent en souriant auprès
de leurs victimes, font le tour du monde. Si l'administration Bush incrimine d'abord
des "brebis galeuses" au sein de l'armée, sa responsabilité directe dans le scandale
va être établie par des commissions d'enquête parlementaires conduites entre 2004 et 2008.


Guantanamo : les mensonges d’Obama 150901013618962886
~ What Dick Cheney knew about the torture program (Mashable, Décembre 2014) ~

Elles établiront que, dès le lendemain des attentats du 11-Septembre, le vice-président Dick Cheney a piloté un programme secret destiné à "légaliser" la torture. Au nom de la "guerre contre la terreur", il s'agit de violer non seulement les Conventions de Genève et celle contre la torture, ratifiées par les États-Unis, mais aussi la loi américaine sur les crimes de guerres (War Crimes Act) de 1996, qui punit les tortionnaires de la peine de mort ou de la prison à vie. À Guantanamo, mais aussi dans des prisons secrètes, notamment égyptiennes et syriennes, en Afghanistan et en Irak, la "plus grande démocratie du monde" va soumettre des milliers de détenus, dont beaucoup sont totalement innocents des actes qu'on leur impute, à des supplices soigneusement définis en haut-lieu. Certains en sont morts, sans susciter ni enquête, ni poursuites.

Guantanamo : les mensonges d’Obama 15090102064559628
Committee Study of the Central Intelligence Agency's Detention and Interrogation Program (pdf, unclassified)

Dick Cheney, George Bush, le chef du Pentagone Donald Rumsfeld, le ministre de la Justice John Ashcroft, ont planifié et commandité ensemble cet usage massif et systématique de la torture, mais aucun d'eux n'a été poursuivi, ni même publiquement confronté à ses mensonges, rappelle Marie-Monique Robin. S'appuyant sur les archives filmées des commissions d'enquête, mais aussi sur les récits exclusifs de témoins clés, la réalisatrice expose avec rigueur et clarté l'enchaînement des faits et des actes qui ont abouti au scandale d'Abou Ghraib. Du conditionnement de l'opinion aux réalités des interrogatoires "poussés" en passant par les manœuvres juridiques successives de l'administration Bush, elle montre combien les verrous démocratiques, sous l'effet de la peur, peuvent sauter facilement. "Il n'y a aucun doute que nous avons commis des crimes de guerre", résume l'ancien chef des forces de la coalition en Irak, le général Ricardo Sanchez, qui s'exprime pour la première fois devant une caméra, aux côtés de son ex-subordonnée Janis Karpinski, qui dirigea la prison d'Abou Ghraib (la plus haute gradée punie pour les faits à ce jour).

Marie-Monique Robin est contactée par Kenneth Roth, le directeur exécutif de Human Rights Watch (et ancien procureur de New York), pour participer à la rédaction d’un livre collectif, intitulé Torture. Les quinze contributions de cet ouvrage (dont celle de John McCain) retracent l’histoire de la « question », depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, et dressent un premier bilan des pratiques américaines en Afghanistan, à Guantanamo et en Irak. L’idée de « Torture made in USA » en est issue, mais aussi la possibilité même d’obtenir les interviews qui constituent le film. Même en opposition avec l’équipe Bush, les témoins militaires et civils sont pour la plupart de fervents républicains, Américains et fiers de l’être, qui ne se seraient pas confessés à une journaliste française s’ils l’avaient suspectée d’agir par simple « anti-américanisme ». Au contraire, sa précédente dénonciation des « escadrons de la mort » français, de leurs agissements en Algérie et en Amérique du Sud, démontrait que Marie-Monique n’entendait pas régler des comptes transatlantiques, mais poser un problème universel. C’est précisément ce qu’attendaient des interlocuteurs inquiets de voir l’exemple américain devenir une référence pour les régimes autoritaires du monde entier, et outrés d’entendre leurs élus s’interroger gravement pour savoir si le « waterboarding » était bien une technique de torture.


Source Vidéo : Torture Made In USA - Documentaires 2015 - Documentaire francais (Chaîne YT de Top Documentaires)
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Sources utilisées (Extraits) pour ce billet :
Torture made in USA (Arté)
Torture made in USA (Blog de Marie Monique Robin)

Silver Wisdom
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

https://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Guantanamo : les mensonges d’Obama Empty Re: Guantanamo : les mensonges d’Obama

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum