Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Jeu 17 Jan - 20:50

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?


Alger - Le gouvernement algérien doit encore annoncer oiffciellement s'il participe ou non au conflit entre les forces gouvernementales (maliennes ndlt) soputenues par la France et les groupes islamistes armés au Mali pays voisin.

La plupart des indices laissent penser que l'Algérie est impliquée d'une certaine façon malgré le fait que le gouvernement insistait sur une solution pacifique au conflit qui s'est délcaré il y a prés d'un an quand les Islamistes ont pris le contrôle du Nord Mali.

Les Algériens ont encore du mal à croire que leur pays participe à une intervention militaire aussi compliquée à cause des conséquences dangereuses pour toute la région.

Le ministre des affaires étrangères françaises, Laurent Fabius, a fait cesser toute spéculation lundi 14 Janvier 2013 en déclarant que les autorités algériennes ont " donné une autorisation inconditionnelle aux avions français de traverser leur espace aérien pour aller combattre au Mali".

Cette déclaration a été suivies d'autres informations qu'une coordination de ahut niveau sécuritaire et militaire était en cours entre les deux pays.

L'inquiétude s'est répandue car les journaux et les reseaux sociaux ont parlé de la possibilité que le ministère de la défense puisse appeler ses réservistes pour défendre les 3218 Km de frontières avec le Mali et le Niger.

Selon l'ONU environ 30 000 personnes ont déjà fui leurs maisons depuis le début de l'intervention française vendredi dernier.

Bien que seulement un peu plus de 1000 soient déjà arrivées au Niger le nombre total de réfugiés depuis le début de la crise il y a un an aurait dépassé les 400 000. Nulle doute que l'Algérie va devenir une importante destination pour ceux fuyant les combats des prochaines mois.

compte tenue des conditions désertiques extrèmes et du manque total d'infrastructures et de ressources dans la region les organisations humantaires s'attendent au pire alors que les combats s'intensifient.

La principale inquiétude des Algériens vient du fait que leur pays a historiquement refusé toute implication dans les affaires intérieures d'autres nations. La seule fois où l'armée a appeké ses réservistes remonte à la guerre d'Octobre 1973 ( guerre de Kipour ndlt) lorsque l'Egypte et la Syrie ont combattu Israël.

Les Algériens craignent que les combats au Mali débordent et engouffrent leur pays surtout du fait de la nature interconnectée des deux pays.

Par exemple les tribus nomadiques Touareg peuplent le désert saharien que se partagent le Mali, le Niger, la Libye, et l'Algérie. Ces tribus vont presque certainement s'impliquer dans les combats transformant la crise du Mali en guerre régionale aux conséquences inconnues.

Raison pourlaquelle le président algerien était opposé à toute intervention militaire l'année derniere. Cependant finalement il a été incapable de resister aux pressions française africaine et internationale pour qu'il change sa position.

Actuellement les Algériens sont divisés en trois camps concernant le conflit au Mali.

Le premier groupe s'oppose à une intervention française la considérant comme une déclaration de guerre contre un pays voisin. A la tête de ce camp les Islamistes algériens qui accusent le gouvernement de s'alier avec la France contre ses coreligionnaires musulmans.

Le second camp croit que l'intervention française est légitime et que Paris ne fait qu'aider le gouvernement central malien à reprendre posséssion nde son territoire tombés aux mains de grpupes islamistes qui refusent d'accepter des solutions pacifiques au conflit.

Le troisiéme groupe se demande pourquoi l'Algérie suit la France alors qu'elle aurait pu prendre l'initiative de s'occuper de la crise malienne comme chef du Commandement Militaire Con joint du Sahel établi en 2009 pour s'opposer à l'infiltration d'Al Qaeda dans la région.

Ce camp pense que la situation au Mali ne se serait pas détérioré au point de se tranformer en guerre si l'Algérie avait répondu à la demande d'intervention de l'ancien président malien Amadou Touré au moement du soulèvement libyen alors que des armes et des combattants envahissaient le Nord de son pays.

L'Algérie fait face à deux scénarios dangereux maintenant qu'elle s'est impliquée dans la crise du Mali.

Le premier pourrait conduire à une confrontation entre l'état et une partie de la population pouvant se transformer en guerre civile sur des bases ethniques et tribales une menace à l'unité du pays.

Le second pourrait voir des "cellules dormantes" au Nord Mali mener des attaques suicide dans les capitales et villes de pays voisins répandant la peur et l'instabilité dans toute la région.

Mourad Traboulsi 16/01/2013

Version anglaise de cet article

Traduction Mireille Delamarre

http://www.planetenonviolence.org/Intervention-Francaise-Au-Mali-Les-Algeriens-Sont-Divises-Destabilisation-Guerre-Civile-En-Algerie_a2932.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  Geoff le Ven 18 Jan - 18:22

La carte du site de Tigantourine

La base de vie de Tigantourine, où vivent les employés de BP, Statoil et Sonatrach, est éloignée de près de quatre kilomètres de l'usine de traitement de gaz. C'est cette étendue qui explique que des otages aient pu s'échapper de leurs attaquants.

Le site, situé sur une route secondaire, est éloigné de plus de quarante kilomètres de la première grande ville, In Amenas.

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  1818771_5_8544_carte-de-situation-d-in-amenas-et-de_b950aea4cda3eb988876417fa4782dec

Source : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/01/17/la-carte-du-site-de-tiguentourine_1818775_3212.html#xtor=RSS-3208


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  5088689

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  116


Algérie. L'armée ne contrôle qu'une partie du site gazier, des otages tués.

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  130117094126599_24_000_apx_470_
Reuters

Plusieurs dizaines d’occidentaux sont actuellement aux mains des terroristes islamistes sur le site gazier d’In Amenas, près de la frontière libyenne. L’armée algérienne a lancé une opération, qui aurait fait plusieurs morts parmi les otages et les ravisseurs. En début d’après-midi, François Hollande a confirmé la présence de Français, sans donner davantage de précisions.

0 h 35. Trois otages japonais libérés et 14 portés manquants

Le Japon a annoncé que trois otages japonais qui avaient été retenus par des islamistes armés sur un site gazier en Algérie, avaient été mis « en sûreté », et 14 autres étaient toujours portés manquants.

23 h 10. L’armée ne contrôle qu’une partie du site gazier

L’assaut mené par les forces spéciales de l’armée algérienne pour libérer les otages n’a permis que de contrôler une partie du complexe, selon l’agence nationale APS.

Des sources de la préfecture régionale d’Illizi avaient d’abord annoncé à l’APS la fin de l’assaut. Elles ont précisé par la suite que seul «le site de vie», où se trouvait la majorité des otages, était neutralisé tandis que les forces de sécurité encerclaient encore l’usine du complexe, situé à quelque 1 300 km au sud-est d’Alger. Seuls des bilans partiels des victimes de l’assaut et des personnes libérées ont été fournis officiellement.

22 h 40. Le chef du commando tué

Abou al-Baraa, le chef du commando a été tué, a annoncé un porte-parole du groupe auteur du rapt à l'agence mauritanienne Nouakchott information (ANI).

22 h 10. Trente otages tués

Selon l'agence Reuters, qui cite une source de sécurité algérienne, trente otages ont été tués lors de l'assaut. Selon cette source, huit Algériens, deux Japonais, deux Britanniques et un Français figurent parmi les otages tués.

Le bilan serait de onze morts chez les ravisseurs.

21 h 03. L'opération de l'armée algérienne a pris fin

L'assaut donné par les forces spéciales de l'armée algérienne a pris fin jeudi soir, annonce l'agence de presse officielle APS.

Cette dernière, qui cite des sources à la wilaya (préfecture) d'Illizi, indique qu'aucun bilan de l'opération n'a pour l'instant été fourni.

20h05. L'algérie entraînée malgré elle dans le conflit malien


Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Algerie.-L-operation-de-l-armee-se-poursuit-[direct]_55257-2154098_actu.Htm


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  130117150355802_7_000_apx_470_


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  BA58gC_CAAAQDJl




_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
Geoff
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Ven 18 Jan - 21:08

L’impact de l’action terroriste sur les champs gaziers d’ In Amenas -Algérie-


Cette contribution est le prolongement d’une interview que j’ai donnée à la rédaction de Radio France Internationale –RFI- le 18 janvier 2013 sur le thème l’impact de l’action terroriste et la situation gazière de l’Algérie.




1. Les partenariats dans l’exploration des hydrocarbures au Sud algérien

Hassi R’mel, est le plus grand gisement algérien mais existent d’autres gisements à In Salah, Ohanet, Tin Fouyé Tabankort, Rhourde Nouss, Hamra et Alrar pour ne citer que les plus importants. Selon le rapport du Ministère de l’Energie, diffusé officiellement, pour 2011 nous avons principalement les champs exploités par SONATRACH qui est le champ de Hassi R'mel se trouvant à 550 Km au sud d'Alger, découvert en 1956, ceux de Rhourde Nouss, Alrar, Gassi Touil et Tin Fouyé Tabankort . Pour les champs exploités en association participant à hauteur de 25% du volume de gaz produit en Algérie, nous avons In Salah qui est exploité en association avec BP et Statoil, Ohanet en association avec BHP Billiton; Tin Fouyé Tabankort en association avec Total et REPSOL; Hamra en association avec Total et In Amenas en association avec BP et Statoil; Ce dernier site est frontalier avec la Lybie. In Amenas est situé à 240 km au nord-est d’Illizi à 730 au sud-est d’Hassi Messaoud et à 1 500 km au sud-est d’Alger. C’est cette base-vie du site d'exploitation située sur le site gazier de Tiguentourine (à 45 km à l'ouest d'In Amenas) qui a fait l’objet d’incursion par des terroristes le 16 janvier 2013 au matin. Mais fait important, les sites d’In Amenas sont connectés par un gazoduc de 973 km de long à Hassi R’Mel et par un pipeline de 800 km jusqu'au port de Skhira dans le Golfe de Gabès en Tunisie. La sécurité se pose à ce niveau notamment pour le plus grand gazoduc algérien Transmed destination l’Italie d’une capacité dépassant les 40 milliards de mètres cubes gazeux actuellement en sous utilisation.


2. La capacité de production de gaz de In Amenas


La moyenne annuelle des exportations algériennes est passée de 72 millions de tep durant la période 1971-1999 à plus de 130 millions de tep entre 2000 et 2010 soit prés d’un doublement. Selon le rapport du Ministère de l’Energie, publié en 2011, la structure des exportations s’oriente de plus en plus vers les produits gazeux. La part des produits gazeux durant la période 1962-1999 ne représentait que 29% contre 43% durant la période 2000-2010. Quant aux produits liquides, ils représentaient 71% des volumes exportés durant la période 1962-1999, contre 57% fin 2010. Le pétrole brut exporté représentait 95% des hydrocarbures liquides en 1971 et se situé à 30% en 2010. Quant aux produits raffinés et GNL, leur part a augmenté substantiellement passant de 3% en 1971 à 28% en 2010. Mais Hassi messaoud et Hassi R’mel vont à l’épuisement malgré toutes les techniques de récupération, bien qu’à l’heure actuelle, .l'essentiel de la production gazière algérienne est tirée des gisements de Hassi R'mel qui est en déclin, suivis de ceux de In Salah et In Amenas. Pour 2011/2012, cette production se situe au même niveau que celle de 2010 à près de 63/66 milliards m3, selon les rapports de Sonatrach. L'objectif des 86 milliards m3 déjà annoncé par le groupe devait intervenir à l'horizon 2014, sera certainement non tenu à cette date qui avait été déjà donnée par Sonatrach du fait de l’avec l’actuelle déprime du prix du gaz sur le marché mondial due à la concurrence d’autres producteurs et de la révolution du gaz de schiste notamment aux USA. Les contrats récents avec bon nombre de partenaires étrangers de "boosting de production qui est une technique servant à rehausser le niveau de pression dans les gisements en leur permettant de maintenir le même plateau de production devait aider à optimiser les gisements en production de In Amenas, dont la production est en déclin. Depuis 2006, l'exploitation autour d'In Amenas est menée conjointement par l'entreprise nationale algérienne Sonatrrach , Britisch et Statoil. En moyenne 2010/2011, le site de In Amenas a produit 50 000 barils par jour de condensat de gaz naturel ainsi que 9 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an. Si l’on prend une moyenne de 55 à 60 milliards d’exportation ces trois dernières années, la part d’In Amenas représente entre 17 à 15% des exportations totales ce qui est important pour les recettes du pays. Avec les nouveaux champs limitrophes, ce taux devrait aller vers 25/30 %, cette zone devenant donc éminemment stratégique. L’Algérie étant un acteur stratégique pour l’Europe où sa part de marché variant entre 13 et 15% de l’approvisionnement derrière la Russie et la Norvège, cette situation interpelle l’Europe pour sa sécurité énergétique, bien que fortement concurrencé par le South Stream russe, le gaz africain, libyen et qataris.

3.- Les perspectives en hydrocarbures de la zone de la wilaya d’Illizi

Il faut être très prudent car on peut découvrir des milliers de gisements mais non rentables financièrement tout dépendant du couple cout/vecteur prix international lui même influencé l’évolution de la croissance mondiale et par l’actuelle transition énergétique mondiale. La région d’Illizi pourrait être l’Eldorado Gazier avec l’épuisement à terme du champ de Hassi R’mel. Le gisement gazier découvert à Isarene, située au sud du bassin d'Illizi est le plus important découvert au cours des deux dernières années. La société nationale des hydrocarbures Sonatrach détient 25% du permis d'exploitation, Petroceltic détient 56,625%, alors qu'Enel détient 18,375%, où les réserves estimées représentent environ 283 milliards de mètres cubes de gaz naturel pour une possibilité d'une récupération de 70 milliards de mètres cubes. S'ajouterait à cela plus de 200 millions de barils de liquide. Mais l’enjeu stratégique est le gisement d’ALRAR qui devrait recéler des quantités très importantes de gaz plus importantes que ceux d’Isarene , mitoyen avec la Lybie dont les prospections ont commencé de l’autre coté par les Libyens avec de grandes compagnies internationales dont Total nous faisant penser au gisement mitoyen entre l’Iran et le Qatar le South Pars dont les réserves de gaz se trouvent dans un champ gazier que se partage le Qatar et l'Iran dans le Golfe. Pour la raffinage, le groupe Sonatrach dispose de plusieurs raffineries en service, alors que celle d’Ain Amenas, d’une capacité de raffinage de 300 mille tonnes par an, est à l’arrêt, le Ministre lors d’ une visite récente ayant prévu une nouvelle raffinerie . Outre celle d’Alger, de dimension moyenne, la plus importante est celle de Skikda, avec une capacité de raffinage de 15 millions de tonnes par an. Celle d’Arzew, elle d’une capacité de 2.5 millions ; 1.3 millions de tonnes sont raffinées par la raffinerie de Hassi Messaoud. Cette attaque terroriste n’aura t- elle pas un impact sur la venue d’investisseurs étrangers ? Me limitant aux aspects socio-économiques n’étant pas un expert militaire, faisons remarquer qu’au plus fort du terrorisme les champs pétroliers et gaziers n’ont jamais été la cible des terroristes entre 1990/2000 et il faut se demander pourquoi maintenant? Je souligne que cela serait une erreur pour des gouvernants occidentaux et autres d’inciter à un boycott car cela reviendrait à encourager les terroristes qui peuvent s’en prendre à d’autres sites pétroliers dans différentes contrées du monde. Ce qui intéresse avant tout investisseur c’est le taux de profit directeur étant entendu que cette situation peut peser sur la prime assurance dont le surcout sera supporté par l’Algérie comme il est supporté actuellement par le Nigeria à titre d’exemple. Il faut rappeler que pour tout investisseurs existent plusieurs critères d’attrait dont certes l’aspect sécuritaire mais également la stabilité juridique, une politique cohérente et visible moins de bureaucratie, un système financier performent, le foncier et également l’adaptation du système socio-éducatif et la gestion de la main d ‘œuvre aux besoins.

4.-La place des hydrocarbures au sein de l’économie algérienne et le Sud algérien

98% des recettes en devises libellées en dollars proviennent de Sonatrach , 600 milliards de dollars entre 2000/2012, et l’Algérie importe 70/75% des besoins des ménages et des biens des entreprises tant publiques que privées, dont 60% en euros, le taux d’intégration ne dépassant pas 15%. Sonatrach génère selon les années, fonction du prix international et du volume produit, entre 30 à 40% du produit intérieur brut mais en réalité avec les effets indirects (irriguant les autres secteurs via la dépense publique) plus de 80% du produit intérieur brut (PIB). Sonatrach ne contribue donc pas à la création tant de la valeur véritable que de l’emploi, n’étant pas sa vocation, mais peut être considérée comme un puits de ressources financières, la pétrochimie étant marginale, expliquant d’ailleurs la prospérité de la banque publique BEA banque de Sonatrach. La sécurité des installations est primordiale et je me demande comment des éléments étrangers ont pu pénétrer dans ce site stratégique. Il faut mettre en relief un point essentiel, l’action des services de sécurité est forcément limitée sans l’implication des populations du Sud qui se sentent marginalisées depuis l’indépendance politique. Il faut donc un plan Marshal pour le sud algérien. La vocation de Sonatrach comme rappelé précédemment dont l’effectif est déjà selon le bilan 2011 de 47.963 et avec les filiales dépassant les 120.000 n’est pas la création d’emplois, étant déjà en sureffectifs. Il faut imaginer d’autres filières restructurantes afin de créer une zone de prospérité entrant dans le cadre d’un vaste plan d’aménagement du territoire pour un espace solidaire, pas uniquement au Sud algérien mais pour l’ensemble du Sahel, si l‘on veut stabiliser cette région et éviter une probable internationalisation du conflit renvoyant à la nécessaire intégration économique dont l’Afrique du Nord, pont entre l’Europe et l’Afrique noire, le terrorisme se nourrissant de la misère avec différents trafics( drogue, armes , cigarettes ect..).

En résumé, le pouvoir algérien réagira fortement à cette situation pour une double raison : premièrement, l’Algérie a souffert pendant une décennie du terrorisme avec plusieurs centaines de milliers de morts avec des destructions massives , ce qui ne saurait signifier que le peuple algérien notamment la jeunesse désemparée ne veut pas d’un changement profond, supposant une autre gouvernance, sinon les mêmes causes provoqueront les mêmes effets à terme, la distribution passive de al rente pour une paix sociale éphémère n’étant pas la solution, et deuxièmement que les hydrocarbures sont le poumon de l’économie algérienne.



(1) -’Abderrahmane MEBTOUL professeur des Universités Expert International en management stratégique directeur d’Etudes Ministère Energie Sonatrach 1974/1979-1990/1995-2000/2006



http://www.alterinfo.net/L-impact-de-l-action-terroriste-sur-les-champs-gaziers-d-In-Amenas-Algerie_a85833.html


A Bientôt




_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  Geoff le Sam 19 Jan - 14:00

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  529912_0202505818911_web_tete

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  43be28fa-6186-11e2-a6c5-e7a786da25df-493x290

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Photo_1358539174603-3-0


_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
Geoff
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  Geoff le Lun 21 Jan - 17:48

Sécurité des sites pétroliers en Algérie Quatre sociétés étrangères se partagent le marché


L’attaque perpétrée par les terroristes contre le complexe de Tiguentourine à In Aménas a mis à nu tout le système de sécurité imposé par les sociétés étrangères et les négligences de la Sonatrach sur les questions de protection des sites. Dans ce magma de sécurité des installations pétrolières, les intérêts financiers se mêlent souvent à la corruption et surtout à l’espionnage.

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  21012013

Dans le cas particulier de l’association avec la compagnie britannique BP et la norvégienne Statoil, la Sonatrach a fait preuve d’absence de stratégie en matière de sécurité.

Pendant des années, la conception de la sécurité de l’association était assurée exclusivement par une société britannique, Stirling. Constituée d’experts en stratégie et de sécurité, Stirling a obtenu de nombreux contrats en Algérie pour des millions de dollars sans pour autant livrer des prestations supérieures à celle que pourraient proposer des sociétés algériennes.

Il aura fallu attendre les nombreux scandales qui ont ébranlé la Sonatrach, pour voir Stirling changer de stratégie, car les associations de droit algérien ne pouvaient plus s’offrir des prestations sur le territoire national, rémunérées en devises.

C’est alors qu’est née la société Algerian Facilities Management Company (AFMC). Elle est le fruit d’un partenariat entre Stirling et une Société Algérienne de Services, utilisant l’image de notoriété du fils d’un ancien président de la République. Mais dans les relations entre BP et Stirling, il n’y a pas que les bonnes affaires.

On trouve surtout des aberrations souvent tolérées par la Sonatrach sous le prétexte que les normes britanniques sont les meilleures dans les activités HSE (hygiène, sécurité et environnement). Cette situation a fait que le transport routier de BP soit assuré pendant des années par le frère de Abou Zeid, l’émir de la zone de l’Aqmi.

C’est également, en prenant le contrôle des activités HSE que BP a pu opérer un véritable massacre sur les puits d’In Salah et provoqué une déplétion précipitée du réservoir. Avec cette même logique, les normes de sécurité ont été bafouées sur les sites d’In Aménas, situés pourtant à quelques dizaines de kilomètres de la Libye qui vit depuis 2010 des tensions d’ordre sécuritaire.

Au lieu de confier la protection des sites à une société de gardiennage et de sécurité dont les employés sont suffisamment armés, on s’est contenté d’engager de simples agents de sécurité, démunis de moyens conséquents et manquant surtout d’expérience. La logique britannique a même fait en sorte que le détachement militaire soit installé en dehors du complexe. La mauvaise évaluation du risque a fait le reste ensuite.

Situation de monopole

En Algérie, ce sont quatre sociétés étrangères de sécurité qui dominent le secteur pétrolier. Deux d’entre elles, Stirling et Control Risks, sont de droit britannique. Leurs concurrentes, GEOS et Amarante, sont françaises.

La société Amarante est dirigée par Pierre- Antoine Lorenzi, ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense, et Alexandre Hollander, ancien officier supérieur des forces spéciales et du renseignement. GEOS, quant à elle, est dirigée par un général de corps d'armée, Jean Heinrich dont la fonction officielle est celle de président du directoire.

Le général Jean Heinrich a fait sa carrière dans les opérations spéciales et le renseignement. Il a notamment dirigé le Service Action puis la Direction des opérations de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), avant de fonder la Direction du renseignement militaire (DRM). Ces deux sociétés de sécurité disputent les gros contrats algériens avec la célèbre compagnie britannique Control Risks, connue pour ses capacités à gérer les affaires de sécurité dans les environnements complexes et hostiles.

On lui attribue même les capacités à gérer des coups d’Etat à travers ses 33 bureaux implantés sur les cinq continents. Pourtant, sur l’échiquier algérien, figurent de nombreuses sociétés de sécurité où activent d’anciens cadres très compétents de l’armée.

Ces officiers et généraux ont prouvé leur capacité à gérer les situations sécuritaires les plus complexes dans la lutte contre le terrorisme. La Sonatrach n’a jamais tenté d’imposer ces compétences algériennes dans ses associations avec les compagnies étrangères.


Source : http://www.presse-dz.com/info-algerie/25817-quatre-societes-etrangeres-se-partagent-le-marche.html

_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
Geoff
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Lun 21 Jan - 19:48

In Amenas:11 fonctionnaires soupçonnés de complicité


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  51453710


Les services de sécurité spécialisés dans la lutte antiterroriste entament une enquête avec 11 fonctionnaires travaillant pour des sociétés activant dans la base pétrolière de Tiguentourine, soupçonnés de complicité avec le commando terroriste qui a attaqué le site gazier d'In Amenas.

La fin de l’opération militaire menée par les forces spéciales de l’ANP, a donné lieu aux enquêtes à mener afin de faire toute la lumière sur l’infiltration du groupe terroriste dans ladite base pétrolière, a-t-on appris de sources sécuritaires bien informées.

L’enquête diligentée par les services de sécurité spécialisés dans la lutte antiterroriste, selon les mêmes sources, concerne 11 fonctionnaires. Il s’agit de quatre agents de sécurité travaillant pour la société britannique, British Petroleum (BP), cinq fonctionnaires de la Sonatrach ainsi que deux cuisiniers travaillant pour le groupe énergétique japonais JJC. L’enquête devrait ainsi s’élargir en convoquant tous les travailleurs et cadres soupçonnés d’implication dans cette attaque terroriste contre le site gazier.

Les soupçonnés, selon notre source, auraient fourni auparavant aux assaillants des renseignements ainsi que de la carte du site.

Selon notre source, les services en charge de cette enquête sont parvenus à partir des bases de données des travailleurs, de leurs numéros de téléphones et en coordination avec les compagnies pour lesquelles ils travaillent, de découvrir que certains d’entre eux auraient effectué des appels téléphoniques à l’étranger, en l’occurrence en Libye et au Mali.

Par ailleurs, les forces spéciales composées essentiellement de Groupe d’intervention spécial « GIS » de l’Armée nationale populaire (ANP) et les éléments du détachement d’intervention de la Gendarmerie nationale qui ont neutralisé cinq terroristes ont également récupéré trois téléphones cellulaires « Thouraya » qu’ils ont remis aux forces spécialisées dans la lutte antiterroriste. Ces dernières se sont mises ensuite à analyser les appels émis et reçus depuis ces téléphones.

Un porte-parole de la katiba des « Signataires par le sang » avait déclaré à l’agence mauritanienne ANI que l’opération avait été préparée depuis deux mois. « Nous connaissons l’hypocrisie du système algérien qui serait partenaire avec la France dans sa guerre contre l’Azawad. De ce fait, nous avions préparé cette attaque contre la base pétrolière après avoir collecté des données et une carte de ce site», a-t-il déclaré à l’ANI.

Les propos du porte-parole des « Signataires par le sang » alimentent le soupçon sur l’implication de certaines parties à l’intérieur même de cette base lesquelles leur auraient fourni de renseignements sur le complexe gazier de Tiguentourine.

Vendredi dernier un ressortissant français ancien membre des forces spéciales avait été tué sur le site gazier lors de l'intervention algérienne. Cet ancien militaire français faisait partie de la sécurité du site selon Paris.






http://www.echoroukonline.com/ara/articles/154632.html

http://www.alterinfo.net/notes/In-Amenas-11-fonctionnaires-soupconnes-de-complicite_b5145372.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  Geoff le Mar 22 Jan - 16:20

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Prise_d_otages_en_algerie_17813_hd_1
http://www.directmatin.fr/infographies/amenas-le-bilan-dalger-348436

_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
Geoff
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Jeu 24 Jan - 20:09

Les origines d’Al-Qaïda au Maghreb islamique: Qui est derrière les terroristes?



Qui est derrière le groupe terroriste qui a attaqué le complexe gazier d’In Amenas exploité par BP, Statoil et Sonatrach, situé sur la frontière libyenne au sud-est de l’Algérie?

L’opération a été coordonnée par Mokhtar Belmokhtar, chef de la brigade islamiste des Moulathamine (brigade masquée) ou « Ceux qui signent avec du sang », affiliée à Al-Qaïda

L’organisation de Belmokhtar a été impliquée dans le trafic de drogue, la contrebande ainsi que des opérations d’enlèvement d’étrangers en Afrique du Nord. Alors que ses allées et venues sont connues, le renseignement français a surnommé Belmokhtar l’« insaisissable ».


Belmokhtar a revendiqué au nom d’Al-Qaïda l’enlèvement de 41 otages occidentaux, dont 7 Étatsuniens, au complexe gazier de BP à In Amenas.

Belmokhtar n’était toutefois pas impliqué directement dans l’attaque. Le commandant de l’opération sur le terrain était Abdul Rahman al-Nigeri, un vétéran djihadiste du Niger qui s’est joint en 2005 au Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) en Algérie. (Albawaba, 17 janvier 2013)

L’opération d’enlèvement d’In Amenas a été menée cinq jours après les frappes aériennes françaises contre des militants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) au Nord-Mali.

Les forces spéciales françaises et les troupes maliennes ont repris le contrôle de Diabali et Konna, deux petites villes au nord de Mopti. La ville de Diabali avait apparemment été prise quelques jours auparavant par les combattants menés par l’un des principaux commandants d’AQMI, Abdelhamid Abou Zeid. http://www.albawaba.com/news/algeria-kidnapping-bp-465027

Bien que l‘attaque terroriste et le rapt à la raffinerie d’In Amenas aient été décrits comme des actes de vengeance, cette opération n’était aucunement improvisée. Des analystes ont confirmé que, selon toute probabilité, l’opération avait été planifiée longtemps à l’avance:

Les représentants européens et étasuniens affirment que le raid était presque certainement trop élaboré pour avoir été planifié dans un laps de temps si court, quoique la campagne de bombardement française ait pu être un élément déclencheur amenant les combattants à lancer un assaut qu’ils avaient déjà préparé.

Selon les récents reportages (20 janvier 2012), il y a environ 80 morts, dont des otages et des combattants djihadistes. Il y avait plusieurs centaines de travailleurs à la raffinerie de gaz dont la plupart étaient algériens. « Parmi les rescapés, seuls 107 des 792 travailleurs étaient étrangers », selon le ministère algérien de l’Intérieur.

Les gouvernements britannique et français ont blâmé les djihadistes.
Selon les termes du premier ministre britannique David Cameron :

« Les gens vont certainement poser des questions à propos de la réaction algérienne à ces événements, toutefois je dirai seulement que ces morts sont directement imputables aux terroristes qui ont perpétré cette attaque lâche et violente. http://www.reuters.com/article/2013/01/20/us-sahara-crisis-idUSBRE90F1JJ20130120

Les reportages confirment cependant qu’un grand nombre de décès chez les otages et les combattants islamiques ont été causés par les bombardements des forces algériennes.

Les négociations avec les ravisseurs, qui auraient pu sauver des vies, n’ont pas été envisagées sérieusement par les gouvernements algérien et occidentaux. Les militants avaient demandé l’arrêt des attaques françaises au Nord-Mali en échange de la sécurité des otages.

Le dirigeant d’Al-Qaïda Belmokhtar avait déclaré :

« Nous sommes prêts à négocier avec l’Occident et le gouvernement algérien à condition qu’ils cessent de bombarder les musulmans du Mali » http://www.reuters.com/article/2013/01/20/us-sahara-crisis-idUSBRE90F1JJ20130120

http://www.mondialisation.ca/les-origines-dal-qaida-au-maghreb-islamique-qui-est-derriere-les-terroristes/5320255

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Jeu 24 Jan - 21:38

AHMED ADIMI, PROFESSEUR EN SCIENCES POLITIQUES :
«L’intervention française a pour objectif de fragiliser l’Algérie»


Pour le professeur Ahmed Adimi, l’intervention militaire française au Mali est une des étapes d’un plan visant l’installation de forces étrangères dans la région du Sahel. Colonel à la retraite et enseignant en sciences politiques à l’Université Alger III, il estime que l’Algérie pourrait être la prochaine cible.

Le Soir d’Algérie : L’intervention de l’armée française au Mali est-elle conforme à la Résolution 2085 du Conseil de sécurité de l’ONU ?
Ahmed Adimi : La résolution 2085 ne pose pas réellement de problème. Les puissances occidentales ont l’habitude d’intervenir puis d’adopter des résolutions pour justifier leurs opérations militaires. Cela s’est déjà produit en Irak. En fait, l’opération française peut paraître légale car elle intervient à la demande du président malien par intérim. Toutefois, il est important de rappeler que l’actuel gouvernement est arrivé au pouvoir suite à un coup d’Etat. Pour ce qui est de l’intervention, elle était certes prévisible mais les Français ont précipité les choses. Tout est lié à la prise de la ville de Konna par les groupes terroristes. Cette localité marque la limite entre le nord et le sud du Mali. Ces groupes terroristes étant manipulés par certaines puissances étrangères, il semblerait que l’on ait facilité leur entrée à Konna. C’est cette avancée «préfabriquée» vers le sud qui a justifié l’intervention des forces françaises.

Le Mujao et Aqmi ont donc été encouragés à occuper Konna…

C’est quasiment certain. Ils ont été poussés à dépasser la ligne de démarcation entre le sud et le nord pour donner l’occasion à la France d’intervenir.

Les effectifs et les capacités réelles de ces groupes armés ne sont pas bien connus. N’y a-t-il pas une volonté de «gonfler» leur capacité de nuisance ?

Oui, sûrement. Cela entre aussi dans le cadre de cette stratégie visant à ouvrir la voie vers une intervention étrangère au Mali. En Algérie, cela fait plusieurs années que nous tirons la sonnette d’alarme au sujet de la situation du Sahel en général. Ahmed Barkouk et moimême avons organisé plusieurs séminaires sur ce sujet. Nous avions évoqué le rôle de la France et son engagement dans la région. C’est la France qui est derrière la création du mouvement Azawed, je parle bien sûr de l’organisation politique et non pas du peuple Azawed qui a des droits en tant que communauté. Les Français savaient que leur intervention en Libye provoquerait un retour des militaires touareg pro-Kadhafi vers le Mali. Ils avaient aussi prévu le déversement des stocks d’armements libyens dans l’ensemble de la bande du Sahel. Le projet de transformer la région en nouvel Afghanistan est le résultat d’une longue planification. Même les Américains, qui faisaient mine de ne pas cautionner une intervention militaire, soutiennent aujourd’hui l’initiative française. Il y a énormément de richesses dans cette région, il ne faut surtout pas l’oublier.

Est-ce que les Français ont les moyens de mener une guerre éclair au Mali ?

Non je ne pense pas. Cette guerre va sûrement durer très longtemps. Après l’appel lancé par le porte-parole d’Ansar Dine, il faut s’attendre à une ruée de tous les aventuriers du monde vers le Sahel. Tous les djihadistes du monde vont affluer pour participer à cette nouvelle croisade. Ne soyons pas naïfs, on ne combat pas le terrorisme en engageant des opérations militaires comme celle qui se déroule actuellement. On ne tue pas les mouches avec des canons.

Les Français risquent de se retrouver dans la même situation que les Américains en Somalie ?

C’est fort probable. Les Américains sont partis dans la précipitation et ont laissé la Somalie dans une situation catastrophique. D’ailleurs, il suffit de voir dans quel état se trouve aujourd’hui ce pays.

Si les troupes françaises parviennent à repousser les groupes terroristes, n’y a-t-il pas un risque de débordement vers les pays voisins du Mali ?

Les groupes terroristes n’ont aucun problème de circulation dans la large bande du Sahel. L’Algérie a pris ses dispositions pour sécuriser ses frontières avec le Mali. Mais ils peuvent aller en Mauritanie, au Niger et même au sud de la Libye. Ils ont aussi la possibilité de se rendre vers l’est de la bande du Sahel. Le Sahel est une région totalement vide et incontrôlable.

Quelle lecture faites-vous de la réaction de l’Algérie suite à l’intervention militaire de la France ?

L’Algérie se retrouve face à un véritable dilemme. D’un côté, elle prend acte du fait que c’est l’Etat malien qui a fait appel aux Français, donc ce n’est pas une occupation. Mais d’un autre côté, l’Algérie est réellement préoccupée par les événements qui se produisent au Mali. Un Etat fort et puissant ne devrait pas laisser une telle situation se produire à ses frontières. Mais nous devons reconnaître que c’est l’absence de la diplomatie algérienne en Afrique qui a permis cela. Nous avons totalement perdu l’influence que nous avions par le passé sur l’ensemble du continent africain. Nous payons le prix de notre absence. Et les conséquences risquent d’être difficiles à supporter. Sincèrement, je pense que la prochaine étape sera le partage du Sud algérien. L’intervention étrangère au Mali a pour objectif de fragiliser l’Etat algérien, c’est une réalité. J’ai tendance à voir le danger partout, mais le risque est réel.

Quelles seraient les mesures que le gouvernement algérien devrait prendre en urgence pour gérer cette situation ?

Renforcer sa présence en Afrique à travers sa diplomatie. Un diplomate est un guerrier qui défend les intérêts de son pays. Que faisaient nos diplomates au Mali ? Pas grand-chose, visiblement. Voyez ce que fait le Maroc, ce pays est présent partout en Afrique. L’autre mesure urgente consiste à développer le Sud algérien. Nous avons tendance à tout prendre de cette région sans rien lui donner. Tamanrasset aurait dû être la seconde capitale de l’Algérie, une ville moderne tournée vers l’Afrique. Mais nous n’avons rien fait.

En définitive, vous faites le constat de l’échec des dirigeants politiques…

Bien sûr, c’est avant tout la défaillance des politiques. Car avant de pouvoir faire face à ses adversaires, il faut pouvoir jouir d’une parfaite légitimité. Le front interne tire sa force de la légitimité des urnes, de la légitimité démocratique.

Aujourd’hui, l’armée algérienne est le seul rempart capable de faire face à ces «adversaires» ?

C’est le dernier rempart. Il faut reconnaître que l’Algérie a une armée moderne, disciplinée et bien équipée. Mais nous devons comprendre que la défense nationale n’est pas uniquement le devoir de l’armée, c’est avant tout la mission des politiques.

Entretien réalisé par Tarek Hafid

T. H.
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2013/01/14/article.php?sid=143969&cid=2

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Ven 25 Jan - 19:47

Clinton: « Alger nous a fait part de l’implication des auteurs de Tiguentourine dans l'assassinat de notre Ambassadeur en Libye

Les autorités algériennes nous ont informé que certains des auteurs de l’attaque terroriste perpétrée contre le site gazier d’In Amenas, étaient impliqués dans l’assassinat de notre Ambassadeur à Benghazi, a déclaré la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton.

La chef de la diplomatie américaine a indiqué ne pas pouvoir affirmé ces information, en affirmant que les autorités de son pays sont en train d’étudier les rapports pour en savoir s’il y a d’éventuels liens entre les auteurs des deux attaques perpétrées en Libye et à In Amenas, au sud algérien.

« Le groupe terroriste qui a attaqué le complexe gazier de Tiguentourine était armé d’armes récupérées de la Libye » a affirmé la secrétaire d’Etat américaine lors d’une réunion du Congrès américain tenue mercredi à une heure tardive.

« Sans doute que le reste des éléments d’AQMI au Mali seraient dotés d’armes libyennes », a-t-elle souligné.

Les déclarations d’Hillary Clinton affirment les informations rapportées par Echorouk dans son numéro de mercredi dernier, selon lesquelles le groupe de Mokhtar Belmokhtar serait approvisionné en armes par le biais des révolutionnaires de Zenten en Libye.

Dans un même sillage, le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian a dit que l’Algérie avait le droit de répondre à l’agression terroriste contre le site gazier de Tiguentourine de la manière qu’elle juge appropriée.

Le ministre français a également qualifié d’ « acte de guerre » l’attaque terroriste du groupe des « Signataires par le sang » contre le complexe d’In Amenas.




http://www.echoroukonline.com/ara/articles/154988.html

http://www.alterinfo.net/notes/Clinton-Alger-nous-a-fait-part-de-l-implication-des-auteurs-de-Tiguentourine-dans-l-assassinat-de-notre-Ambassadeur-en_b5161726.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Mer 30 Jan - 19:36

Un satellite et des drones militaires américains pour l’Algérie ?



Les Algériens et les Américains négocieraient actuellement l’acquisition par l’Algérie d’un satellite militaire destiné à surveiller efficacement la région du Sahel, affirme, ce mercredi 2 janvier, la lettre d’information Intelligence Online. Selon ce média, spécialisé dans les questions militaires et géopolitiques, une délégation américaine « mêlant fonctionnaires du renseignement et cadres de l'industrie géospatiale était à Alger la deuxième semaine de décembre pour discuter de l'éventuelle acquisition par les services de renseignement militaire algériens d'un satellite d'observation optique ».

Ces négociations s’inscrivent dans le cadre du renforcement des relations entre les services américains et algériens, précise la même source. Selon Intelligence Online, Alger refuse le survol de son territoire par les drones américains stationnés au Burkina Faso et au Maroc. C’est en partie ce qui a poussé les responsables américains du renseignement, soucieux de s’appuyer sur l’Algérie pour surveiller le Sahel, à plaider en faveur de l’acquisition par l’Algérie d’un satellite et de drones militaires.



« Il y a encore deux ans, les États‑Unis refusaient catégoriquement de vendre des drones armés au pays. La position de l'administration Obama s'est, depuis, considérablement assouplie », conclut la lettre d’information.

http://www.tsa-algerie.com/diplomatie/un-satellite-et-des-drones-militaires-americains-pour-l-algerie_23269.html


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Jeu 31 Jan - 23:12

L’Algérie est clairement la suivante sur la liste »



Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Michel10

Entretien accordé au quotidien algérien La Nouvelle République à propos de la guerre au Mali, du conflit syrien et des « printemps arabes ».


Michel Collon est écrivain et journaliste indépendant. Il écrit des livres, collabore à des documentaires et a fondé le Collectif Investig’Action. Celui-ci anime le site Internet michelcollon.info avec une newsletter hebdomadaire diffusée à 100 000 abonnés en trois langues : français, espagnol et anglais. Il est spécialisé dans l’analyse des stratégies de guerre, des relations Nord-Sud et des médiamensonges.Il a organisé des déploiements d'observateurs civils en Yougoslavie et en Irak, et s'est rendu en Libye en juin et juillet 2011. Il est co-auteur du film documentaire Les Damnés du Kosovo sur la guerre menée par l’Otan en Yougoslavie. Il a produit le documentaire de Vanessa Stojilkovic Bruxelles–Caracas sur l’expérience du Venezuela. Il est membre du Conseil consultatif de la télévision latino-américaine TeleSur. Michel Collon s'est fait connaître du grand public francophone lors de ses passages à l'émission « Ce soir ou jamais » de Frédéric Taddéï (France 3). Ses idées et son argumentation ont suscité l’intérêt des téléspectateurs.



Son livre Bush le cyclone (2006), prenant pour point de départ la catastrophe de La Nouvelle-Orléans et la guerre en Irak, étudie les liens entre l’économie et la guerre, ainsi que le rôle des médias. Son livre Les 7 péchés d’Hugo Chavez, publié en 2009, analyse les raisons de la pauvreté de l’Amérique latine, la politique générale et l’histoire des multinationales pétrolières. Il décrit l’entreprise menée par Hugo Chavez pour libérer son pays de la pauvreté et de la dépendance envers les USA. Son livre Israël, parlons-en ! comporte vingt entretiens avec des spécialistes juifs et arabes, européens et nord-américains : Noam Chomsky, Sand, Alain Gresh, Tariq Ramadan, Mohamed Hassan… Il en a rédigé la synthèse sous le titre Comment parler d’Israël.



Au cœur de tout son travail et du site michelcollon.info, on trouve en effet l’idée que, face à la désinformation, le rôle des citoyens est essentiel pour garantir le droit à, l’info. Son livre Libye, Otan et médiamensonges (septembre 2001), tout en ne cachant pas les fautes de Kadhafi, a exposé les véritables objectifs des Etats-Unis, de la France et de l’Otan par rapport au pétrole, au contrôle du Moyen-Orient et au maintien de l’Afrique en dépendance des multinationales.



Son dernier livre, corédigé avec Grégoire Lalieu et publié en décembre 2011, La Stratégie du Chaos (Impérialisme et islam – Entretiens avec Mohamed Hassan) analyse la nouvelle stratégie mondiale des USA pour le contrôle des richesses et des régions stratégiques du monde musulman (Méditerranée, Moyen-Orient, Corne de l’Afrique, Asie du Sud) en liaison avec la crise économique mondiale.

La Nouvelle République : Vous avez travaillé sur l'intervention militaire en Libye et ses répercussions stratégiques sur la région du Sahel, quelle est votre approche sur la situation au Nord-Mali et son impact régional et international ?


Michel Collon : Je pense que l’intervention de la France contre le Mali, c’est la continuation de la guerre contre la Libye et contre la Syrie. C’est une nouvelle phase dans ce que j’appellerais la recolonisation ou le fait de stabiliser la colonisation de l’Afrique en général, l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest. Je pense que la chose qui n’est jamais traitée dans les médias européens et des Etats-Unis, c’est que le Mali et toute la région est pour la France, je veux dire la France officielle, la France des 1%, une zone de richesses naturelles que les multinationales françaises considèrent leur appartenir et pas aux populations locales.



L’exploitation des mines d’or par des groupes français comme Bouygues, dans des conditions scandaleuses avec de nombreux mineurs qui meurent à cause de l’utilisation du cyanure et de l’arsenic sans prévention et sans soins corrects, est la preuve que ces multinationales sont prêtes à écraser des êtres humains pour maintenir ou augmenter leur profit. Au Mali, on trouve également des gisements d’uranium ; c’est une richesse stratégique pour la multinationale française Areva, numéro un dans l’exportation du nucléaire au niveau mondial et la France a toujours fait en sorte de s’assurer le contrôle des gisements d’uranium et pour cela, elle a commis les pires crimes.



Et, donc, quand on veut voir comment la France considère les richesses naturelles, il suffit de voir l’exemple du Niger, c’est le pays n°174 sur la liste du développement humain, c'est-à-dire le dernier pays, le plus pauvre, les Nigériens ont une espérance de vie de 49 ans et moins de trois enfants sur dix vont à l’école. Et lorsqu’on a demandé à la multinationale Areva de faire un geste pour ces enfants, elle a répondu que ce n’était pas son problème, donc les Nigériens peuvent crever de faim, littéralement, et les Maliens aussi, pendant que des firmes comme Areva et celles qui travaillent avec elle, c'est-à-dire Suez, Bouygues, Alstom, construisent des profits fabuleux et que leurs actionnaires et leurs principaux dirigeants se construisent des châteaux un peu partout dans le monde.



Donc on a l’or, l’uranium, on a bien entendu le gaz et le pétrole, avec des richesses très importantes en Algérie et aussi dans d’autres pays de la région, et on constate qu’il y a une guerre pour les matières premières qui se mène, avec comme acteurs principaux, la France, les Etats-Unis, mais aussi le Qatar qui jour un rôle trouble en coulisses et qui veut devenir le n°1 mondial du gaz en alliance avec les Etats-Unis et contre la Russie, et donc je pense que cette guerre au Mali, c’est une guerre contre les patriotes maliens qui ont essayé de mettre fin à la corruption et de faire en sorte que les richesses naturelles du Mali profitent aux Maliens et permettent de mettre fin à la pauvreté. C’est une guerre contre le Niger, dont l’uranium est absolument stratégique.



C’est une guerre contre l’Algérie, parce que ce pays a lui aussi des ressources naturelles très importantes comme chacun sait. Il n’entend pas les offrir aux multinationales françaises et autres, donc c’est un pays qui conserve un secteur public important. C’est un pays qui résiste à Israël, qui a refusé de s’intégrer dans l’Otan et dans Africom, l’organisation militaire des Etats-Unis pour le contrôle des richesses de l’Afrique. Ses dirigeants militaires ont très clairement expliqué que le but d’Africom, donc le but des interventions militaires que les Etats-Unis préparent dans toute l’Afrique, c’est d’empêcher que l’Afrique ne soit indépendante et n’aie des partenaires comme la Chine, le Brésil, la Russie et d’autres pays.



Leur vision, c’est que l’Afrique doit rester la chasse gardée des puissances coloniales européennes et j’emploie à dessein le terme colonial parce que, selon moi, le colonialisme n’est pas fini, il a seulement changé de forme. Et la question de la Chine et de sa présence en Afrique comme partenaire alternatif est très importante et le meilleur exemple c’est que le jour où au Niger, il y a un président qui a commencé à vouloir rencontrer les Chinois pour discuter des alternatives commerciales, il a été très rapidement destitué par un coup d’Etat organisé par la France.

Que pensez-vous de l'évolution de la situation en Syrie et du rapport de force entre les groupuscules et milices qui composent l'« ASL » et l'armée nationale syrienne, et quel avenir voyez-vous pour une Syrie en proie à une guerre totale ?

La Syrie est l’objet d’une guerre qui est en réalité menée par une coalition : les Etats-Unis, la France, Israël discrètement dans les coulisses, la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar. On sait, le New York Times l’a confirmé, que les Etats-Unis fournissent des armes aux rebelles syriens via l’Arabie Saoudite et le Qatar. C’est donc assez ironique, ce serait drôle, si ce n’était tragique, de voir que l’Occident nous dit qu’il va apporter la démocratie en Syrie grâce à l’Arabie Saoudite et le Qatar qui sont deux régimes théocratiques, ce qu’il existe de plus réactionnaire sur le plan politique et social et de plus fanatique sur le plan religieux, et que ce sont des régimes traitant les femmes comme des animaux et traitant les travailleurs comme des esclaves, littéralement l’esclavage règne au Qatar, en Arabie Saoudite, et c’est avec ces gens-là qu’on prétend apporter la démocratie.



Donc, il est certain qu’en Syrie, il y a beaucoup de choses qui devraient changer, et je pense que tous les patriotes syriens, y compris ceux de l’opposition, devraient entamer un dialogue pour voir ce qu’il faut changer et comment le changer, et établir un programme. Mais l’objectif des agents des Etats-Unis, de la France, de l’Arabie Saoudite et du Qatar n’est pas d’amener la démocratie en Syrie, parce que si on amène la démocratie dans le monde arabe d’une manière générale, que vont dire les Arabes : que l’agression et le colonialisme israélien, c’est intolérable, qu’il faut y mettre fin, qu’il faut donner leurs droits aux Palestiniens, que sur le plan économique et social, le vol des ressources naturelles, le pétrole essentiellement, et d’autres par les multinationales avec comme effet de maintenir la pauvreté dramatique dans des pays comme l’Egypte et ailleurs. Je veux dire que le pétrole est une ressource qui devrait servir globalement à la nation arabe, quel que soit l’endroit où il se situe et donc s’il y avait la démocratie, les Arabes diraient que le pétrole doit leur profiter pour mettre fin à la pauvreté, à la dépendance et au colonialisme et qu’il faut cesser de considérer qu’il appartient à Exxon, British Petroleum et Total. Donc, je pense que ce qui se passe en Syrie est très important et j’espère que le peuple syrien va trouver les forces pour s’unir et pour résister à une agression très très grave.


On constate la situation instable et anarchique des pays qui ont connu « le printemps arabe » ; êtes-vous optimiste à l'idée d'une éventuelle sortie de crise ?




Je pense que les Etats-Unis, la France et leurs alliés craignent énormément les peuples arabes, craignent qu’ils soient unis et qu’ils prennent leur sort en main. Je pense donc que les Etats-Unis et compagnie craignent énormément la démocratie dans le monde arabe, la preuve, c’est que leurs meilleurs amis sont les régimes les plus dictatoriaux, Arabie Saoudite, Koweït, Qatar, Emirats, Jordanie, et qu’ils ont essayé de protéger jusqu’à la dernière minute les régimes en Egypte et en Tunisie. Par rapport à ça, il est très important que les peuples arabes s’unissent entre eux pour échapper à ces manœuvres qui sont coloniales et la seule façon de le faire, à mon avis, est de proposer à la nation arabe un programme indépendant des multinationales et des puissances coloniales, un programme dans la lignée de ce que le Mouvement des non-alignés a voulu mettre en place dans les années 60, un programme qui, comme Chavez et Evo Morales en Amérique latine, met au centre la récupération de la souveraineté du pays, l’utilisation des richesses au profit de ce que je vais appeler les 99%, au profit de la grande majorité, au profit de la population, et pas au profit du 1%, et que, aussi, c’est la nation arabe dans ce sens-là qui doit s’unir avec les autres forces de libération qui existent en Afrique noire, en Amérique latine et ailleurs.

Cela me semble très important et je crois que si l’on veut mettre fin à ces agressions, c’est la piste de l’unité d’un programme de souveraineté qui est la clé.

Dans une de vos nombreuses interviews, vous avez déclaré que l'Algérie est la future cible si elle ne plie pas devant les multinationales, pouvez-vous nous éclairer sur cette thèse ?


Je pense que l’Algérie est un pays qui a une longue histoire de résistance au colonialisme. Sa lutte de libération a été une des plus courageuses et exemplaires de toute l’Afrique. Elle a été en pointe avec quelques autres pays dont la Yougoslavie elle aussi attaquée par le colonialisme moderne, un pays détruit d’ailleurs, elle a été en pointe pour établir une solidarité du Tiers-Monde dans la résistance au colonialisme, et je pense qu’elle est la « bête noire » pour cette raison depuis très longtemps.



Je ne vais pas dire que tout va bien en Algérie et qu’il n’y a pas des problèmes importants et des maux à régler, mais je pense qu’elle est la bête noire parce qu’elle représente une force de résistance à Israël, aux Etats-Unis, au colonialisme en général des multinationales, et on sait que tout comme la Libye, l’Algérie s’est distinguée en finançant des projets de développement économiques et sociaux alternatifs, développement indépendant de pays d’Afrique noire. Et je crois que là, elle heurte les intérêts de la Banque mondiale et du FMI qui sont justement les employés des multinationales dont on a parlé, et la Banque mondiale et le FMI sont les gendarmes financiers des multinationales, ce sont aussi des assassins financiers quand on voit comment ils se comportent en Afrique noire, surtout où vraiment ils détruisent les programmes d’éducation, de santé, d’aide aux petites entreprises, d’aide aux paysans pour transformer les pays en véritables boulevards ouverts aux multinationales. Donc, je crois que c’est pour cette raison qu’on a éliminé Kadhafi et je crois que c’est pour cette raison que l’Algérie est clairement la suivante sur la liste.



Concernant la prise d’otages à In Amenas, dans ce genre d’évènement, évidemment, on doit être prudent dans la mesure où beaucoup de choses se déroulent dans les coulisses dont nous ne sommes pas forcément informés. Les prises d’otages civils sont une méthode de lutte que je réprouve totalement et je pense que cette prise d’otages-là, dont l’Algérie a été victime, avec un nombre important et fort regrettable de victimes civiles, soulève plusieurs questions. Essentiellement, il y a deux choses qui me semblent bizarres dans cet évènement : la France attaque des forces qu’on appelle islamistes au Mali et les forces islamistes ripostent en attaquant l’Algérie, quasiment LE pays qui avait dit qu’il ne fallait pas faire la guerre et qu’il fallait négocier entre les différentes parties, donc ce n’est pas très logique. Et deuxièmement, ils en veulent à la France, et ils attaquent British Petroleum, un concurrent de Total. Ça n’a aucune logique. Sachant que ces forces ont été armées en Libye – c’est archi connu – sachant que la France et les Etats-Unis, et l’Otan en général, ont passé une alliance pour renverser Kadhafi avec le groupe islamique de combat libyen qui est donc la section libyenne d’Al-Qaïda et qu’aussi on a retourné certaines forces qui étaient en Libye en leur faisant des promesses – ça se trouve dans toute une série de revues plus ou moins spécialisées et ce n’est pas du tout un secret – je crois que cette prise d’otages pose beaucoup de questions.

La victoire politique de certains leaders progressistes en Amérique latine aidera-t-elle à l'émergence d'un pôle de résistance à l'impérialisme US et ses alliés et serviteurs à travers le monde ?

Absolument. J’ai mentionné Chavez, Evo Morales, vous avez aussi Correa et d’autres dirigeants, c’est frappant que les latino-américains ont repris espoir depuis 1999 et la victoire de Chavez qui a réussi à mettre en œuvre une politique économique et sociale de récupération des richesses, d’utilisation des richesses au service de la population, tout ça avec un grand développement de la démocratie, des comités de quartier, des débats politiques, des médias libres, et en général, pour moi qui suis allé plusieurs fois au Venezuela, il est très frappant de voir la politisation dans le bon sens du terme et la fertilité du débat politique au Venezuela, y compris parmi les révolutionnaires, donc c’est vraiment l’espoir qui est rendu à l’Amérique latine, et Chavez a toujours inscrit son action dans le sens de construire une unité des forces progressistes et indépendantes d’Amérique latine, d’Afrique, auxquelles il accorde une importance énorme, du monde arabe, de l’Asie également, et je souscris totalement à cette perspective de Chavez.



Nous avons besoin d’un front contre les manœuvres impérialistes et des puissances néocoloniales, nous avons besoin d’un front pour permettre à l’humanité d’échapper à la dictature des multinationales, à la dictature du 1%.



Comment voyez-vous l'avenir de cette planète ? Etes-vous optimiste ?

Je pense que oui. Je viens d’expliquer que nous sommes les 99% contre le 1% et donc le 1% se maintient au pouvoir par la force, bien sûr, par la violence, mais aussi et beaucoup par le mensonge, par la tromperie de l’opinion publique en cachant que toutes ces guerres sont économiques, en cachant les véritables politiques qui affaiblissent le tiers-monde, la majorité de l’humanité, et je pense que si nous arrivons à développer une bataille pour l’information, une bataille contre les médiamensonges, une bataille pour rallier les cœurs et les esprits à l’idée d’une autre conception de l’humanité, c'est-à-dire non pas la guerre d’une minorité contre tous mais la coopération, la solidarité, je pense que oui, l’humanité va pouvoir résoudre les problèmes de la faim, de la pauvreté et de la destruction de la nature également. Donc, à terme, oui, je suis optimiste, à condition que chacun, chaque citoyen, prenne ses responsabilités là où il est et entame le travail pour une information véritable et pour le débat politique sur les vrais enjeux.


http://www.michelcollon.info/L-Algerie-est-clairement-la.html?lang=fr
http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=21603


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  Geoff le Ven 1 Fév - 14:19

L’Algérie face au piège du Sahel

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  2522745_0064-lpm020

Partageant plus de 6 000 km de frontières avec six pays d’Afrique, dont le Niger, la Libye, le Mali et la Mauritanie, l’Algérie est au cœur de la crise ouverte au Sahel par le conflit au Mali...

http://www.leparisien.fr/magazine/grand-angle/l-algerie-face-au-piege-du-sahel-29-01-2013-2522745.php

_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)
Geoff
Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Bientôt une guerre en Tunisie pour la bataille décisive en Algérie ?

Message  09991 le Sam 23 Fév - 11:11

Bientôt une guerre en Tunisie pour la bataille décisive en Algérie ?



Comprendre ce qui se passe en Tunisie ne peut se faire qu'à la lecture de la géopolitique mondiale dont la Tunisie n'est qu'un pion. Pour comprendre et surtout anticiper les prochaines étapes, il est nécessaire de remettre bout à bout tous les grands évènements pour voir dans quelle direction ils nous mènent. Cet exercice « périlleux » d'anticipation et de prospective contient nécessairement une part d'erreur et il faut donc régulièrement le mettre à jour. Cette article nous a été adressé par Sami Graaya, peut-être un pseudonyme compte tenu de la "sensibilité" du sujet.


La réalisation du « Grand Israël


[size=18][b]La réalisation du « Grand Israël » allant des rives de l'Euphrate à celles du Nil tel que décrit dans la Thora est la feuille de route de l'entité sioniste qui manipule le monde à sa guise depuis plus d'un siècle. D'abord, n'oublions pas que les planificateurs sionistes, supérieurement intelligents, résonnent à très long terme pour atteindre leur objectif. Regardons d'abord les étapes majeures nécessaires à la réalisation de ce Grand Israël, puis nous nous focaliserons sur les évènements récents :


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Israel
"Grand Israël"


1.Obtenir la création d'un foyer juif en Palestine : Objectif atteint en 1917 avec la lettre de Lord Balfourd où les anglais ont validé cette première étape décisive.

2. Abattre le Califat musulman qui gouvernait leur futur terre d'Israël : Objectif atteint avec la prise de Jérusalem par le général anglais Allenby associé aux Seoud/Wahhabites puis l'abolition du califat en 1924 par Attaturk.

3. Faire peupler ce futur Israël par des juifs : Objectif atteint entre 1917 et la deuxième guerre mondiale qui, en créant « l'effet shoa », convaincu les juifs par la peur de revenir massivement en Palestine.

4. Officialiser la création d'un état d'Israël : Objectif atteint entre 1948.

5. Élargir progressivement les frontières de l'Etat d'Israël par des guerres successives jusqu'à ce qu'elles atteignent le Nil et l'Euphrate.

6. Faire s'effondrer les grandes puissances dominantes de la planète (USA, Russie, Europe, etc.) afin qu'Israël reste seul au sommet de la pyramide.


Vous l'aurez compris, nous sommes en ce moment à la fin de la 5ème étape qui a commencé en 1967 avec la guerre des 6 jours. Mais les dernières guerres à mener sont de bien plus grande envergure que celle du Kipour ou celle du Liban. C'est pour cela qu'Israël les sous-traitent en grande partie à l'OTAN. Cela permettra en plus de faire une pierre deux coups puisque non seulement les ennemis d'Israël seront vaincus mais les pays de l'OTAN sortiront épuisés et ruinés de ces guerres, excellente préparation à la réalisation de la 6ème et dernière étape !

Pour finir la 5ème étape, les sionistes ont donc besoin - entre autres Liban, Syrie, Iran, Pakistan - d'envahir et de prendre possession d'une partie de l’Égypte. L'installation de bases américaines dans une Libye désormais aux ordres était la première partie du plan pour prendre l’Égypte en tenaille (armée israélienne à l'Est et armée de l'OTAN à l'Ouest). Mais il faut cependant être certain que les pays du Maghreb ne viendront pas au secours de leurs frères égyptiens, au risque de prendre les armées de l'OTAN en sandwich ! Il faut donc d'abord « sécuriser » le Maghreb : d'abord la Tunisie et la Libye mais ensuite, il faut surtout réduire le plus gros danger : l'Algérie (par ailleurs très riche en ressources naturelles...). Pour cela, il faut aussi d'abord « sécuriser » les pays voisins : Mali, Maroc et Tunisie.

Pour le Mali, c'est le scénario habituel : les alliés qataris des Occidentaux envoient les « méchants » salafistes mettre le chaos pour justifier ensuite une intervention militaire « humanitaire ».
Le Maroc comme la Tunisie sont déjà gouvernés par les alliés indéfectibles de l'OTAN : les Frères musulmans. Cependant, pour faire la guerre à l'Algérie qui est LE « gros morceau » du Maghreb, il faut des bases militaires au sol dans les pays voisins. Et c'est là que cet exercice d'anticipation nous intéresse en tant que algérien.

On peut imaginer que les sionistes et leur bras armé (l'OTAN) vont organiser une « petite guerre » en Tunisie pour justifier l'installation de bases militaires. Le scénario sera probablement celui utilisé un peu partout depuis des années (on ne change pas une méthode gagnante puisque les citoyens du monde, dont les tunisiens, sont assez bêtes pour continuer à se faire avoir !) : les services secrets américains ou israéliens organisent des attentats et des scènes de chaos déguisés en méchants terroristes islamistes ou bien les sous-traitent directement à ces mêmes terroristes. Ensuite, l'armée tunisienne - aux ordres de l'OTAN - commence sa guerre contre ces fauteurs de trouble. Mais grâce à la panique du peuple tunisien pas du tout préparé à cette situation, l'armée a la légitimité pour demander officiellement de l'aide à l'OTAN qui peut alors venir installer ses bases avec le tapis rouge ! Je me trompe peut-être dans mon exercice d'anticipation et de prospective, mais cela semble si évident j'appelle Dieu à nous en protéger. Il y a tout de même beaucoup de précédents ces dernières années et en particulier ces derniers mois qui nous montrent cette direction vers laquelle s'achemine le monde arabo-islamique.


Que doit-on faire pour éviter cela ?

Beaucoup d'entre vous se demanderont alors : « Que doit-on faire pour éviter cela ? ». Et votre réflexe sera de se dire encore et toujours (la leçon a été bien apprise depuis plus d'un siècle...). En Tunisie, pays voisin qu'il faut installer une « vraie démocratie », que le peuple doit reprendre d’urgence son destin en main, par l’occupation de l’ANC et la désignation d’un Comité civil ! Mais bien sûr, ce système ayant précisément été conçu et déployé dès la fin du XVIIIème siècle par les puissants de ce monde pour mieux asservir les peuples, ils se feront alors le plaisir de manipuler une nouvelle fois - par leur puissance médiatique, financière, militaire apparente ou cachée (les services secrets), diplomatique, pseudo-humanitaire (ONG aux ordres), etc. - toute institution que le peuple souhaiterait instaurer collectivement. Il faut :

1. couper la Tunisie de toute influence extérieure (afin que le destin des tunisiens soit pour la première fois de leur histoire entre leurs mains et non entre les mains de pays étrangers) en dégageant les milliers de traîtres à la nation et les centaines d'agents étrangers,

2. Mettre au pas tous les grands centres de pouvoir tuniso-tunisiens pour éviter que le gouvernement travaille uniquement dans l'intérêt de certains tunisiens (ce qui serait déjà un moindre mal par rapport à ce que la Tunisie connaît depuis plusieurs siècles), mais qu'au contraire, il travaille dans l'intérêt du plus grands nombre. Pour réaliser ces deux conditions indispensables au bien-être du peuple tunisien, vous l'aurez compris, il faut un pouvoir incroyablement puissant pour affronter d'autres puissants ! Un pouvoir impossible à manipuler ; un pouvoir à qui il est impossible de mentir ; un pouvoir qui – de ce point de vue – serait loin, très loin du peuple tunisien qui croit encore avoir fait une révolution quand il s'est fait avoir par un vulgaire coup d'Etat organisé par des puissances étrangères !

Wahhabites un outil utilisé par les sionistes

La conclusion est donc malheureusement sans appel : le peuple tunisien n’est pas prêt d'éviter cette pseudo guerre civile en Tunisie, préparation à celle de l'Algérie.Il est très intéressant de remarquer que les deux outils utilisés par les sionistes pour atteindre l'objectif majeur de la chute du califat ont été les wahhabites (créateurs du fondamentalisme islamique) et le mouvement des Jeunes Turcs (créateurs de la laïcité en terre d'Islam... et du premier génocide qualifié comme tel de l'humanité). Or ces deux mouvements sont tous les deux issus de la même secte sabbatéenne: un mouvement juif messianique que même les juifs orthodoxes ont renié, tout comme le sionisme, également renié par les juifs orthodoxes. Un siècle plus tard, chaque musulman amoureux du Prophète (SAAS) constatera comme par hasard... que ces deux idéologies ayant la même racine sont encore et toujours les deux pires ennemis de l'Islam ; la première en cherchant à le transformer pour le détruire de l'intérieur, et la deuxième cherchant à le détruire de l'extérieur en réduisant à presque rien (le domaine privé et même moins...) sa sphère d'influence. Les promoteurs de ces deux idéologies sont également les alliés constants et indéfectibles de l'Empire depuis des décennies dans les pays arabes.

http://www.reflexiondz.net/Bientot-une-guerre-en-Tunisie-pour-la-bataille-decisive-en-Algerie_a22302.html
http://www.alterinfo.net/Bientot-une-guerre-en-Tunisie-pour-la-bataille-decisive-en-Algerie_a86991.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Dim 10 Mar - 11:34

Louisa Hanoune met en garde contre un soulèvement au Sud algérien


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Louisa10



La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune met en garde contre un éventuel soulèvement au sud algérien si les autorités officielles n’agissent pas aussitôt que possible pour contenir la situation et satisfaire les revendications des jeunes de cette région.


Intervenant en marge d’un meeting populaire tenu à Annaba à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la femme, la secrétaire générale du PT a révélé l’existence de certains rapports émanant d’organisations occidentales, qui traitent des questions liées au respect des droits de l’homme, évoquant la faible croissance enregistrée dans la région de la Kabylie et au sud du pays, en s’étonnant du fait qu’il y ait un véritable lien avec les velléités séparatistes de Ferhat M’henni.

Dans un autre volet, Louisa Hanoune a révélé qu’une entreprise américaine prépare 200 jeunes algériens les incitant à déclencher éventuellement un printemps arabe dans le pays.Elle a également laissé entendre que des ONG relevant des services secrets américains visent à déstabiliser le pays, profitant des situations difficiles qu’ont connues les régions du Sud du pays, dont des voix s’élevaient récemment pour la séparation du Sud du reste du pays.

Bien qu’elle ait salué la position héroïque et l’esprit de nationalisme constatés chez la population du sud qui s’attache fortement à l’intégrité territoriale du pays, elle révèle, en revanche, d’importantes anomalies qu’il faut colmater tout en appelant à résoudre les problèmes sociaux de la population du Sud.La patronne du PT n’a pas manqué de revenir sur le combat du président vénézuélien, Hugo Chavez, décédé mardi à l’âge de 58 ans, en demandant à l’assistance d’observer une minute de silence à la mémoire de ce dernier qui s’était ouvertement opposé à la loi sur les hydrocarbures de Chakib Khelil, qui se manifeste actuellement sur une série de scandales de corruption.

Elle est également revenue sur le danger qui guette le pays, si Bouteflika ne tranche pas en urgence ces questions en vue d’éviter au pays les affres de la guerre au Mali et une éventuelle intervention étrangère dans le pays que préparent certains États et organisations.Elle a conclu son intervention en affirmant que la meilleure solution pour soutenir l’appareil judiciaire et la justice, c’est de leur octroyer davantage d’indépendance en rappelant que son parti était le seul parti à s’être opposé à la loi de 2005 sur les hydrocarbures.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/158973.html

A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Dim 10 Mar - 16:23

Sahara occidental : Réunion compagnies pétrolières britanniques/gouvernement sahraoui à Londres

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  53042010


Des compagnies pétrolières ayant signé des accords avec le gouvernement sahraoui se sont réunies les 7 et 8 mars à Londres en vue de réexaminer leurs relations avec la RASD et faire le point de la situation qui prévaut au Sahara occidental, a indiqué un communiqué de Front Polisario.


La délégation sahraouie à cette réunion était dirigée par Emhamed Khadad, membre du Secrétariat national du Polisario et comprenait Kamal Fadel, représentant du Polisario en Australie, précise cette source.

M. Khadad a présenté un exposé détaillé sur les derniers développements de la question du Sahara occidental notamment le processus de paix de l’ONU, la résistance héroïque dans les territoires occupés et le jugement criminel et arbitraire des militants sahraouis arrêtés dans le cadre de la destruction du campement de Gdeim Izik par les forces d’occupation marocaines.

Les représentants des compagnies pétrolières ont réitéré leur engagement à continuer à travailler avec la RASD et de n’épargner aucun effort en vue du triomphe du droit et de la légalité internationale.

Pour rappel, le gouvernement de la RASD a annoncé, le 17 mai 2005, l’offre de licences de pétrole et de gaz. Cette initiative a été conçue conformément aux normes de l’industrie et des principes du droit international et, en particulier, l’avis juridique spécifique des Nations Unies en ce qui concerne les activités commerciales au Sahara occidental.

Après une phase d’appel d’offres et des discussions ultérieures avec les candidats retenus, le Gouvernement de la RASD a annoncé officiellement, le 23 Mars 2006, qu’il a conclu 9 accords avec des compagnies pétrolières pour participer à l’exploration de son territoire souverain.


La relation de la RASD avec les compagnies pétrolières fait partie d’une stratégie visant à construire un Etat sahraoui prospère, stable et viable qui permettra à son peuple de jouir des ressources naturelles de son territoire et qui contribuera au bien-être de l’ensemble du Maghreb”, a conclu le communiqué du Polisario.(APS)
http://www.algerie1.com/flash-dactu/sahara-occidental-reunion-compagnies-petrolieres-britanniquesgouvernement-sahraoui-a-londres/


Prospère pour qui??????
Pas pour le peuple de ces pays là en tout cas.......



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Luc MICHEL / VERS UN NOUVEAU COUP DE FORCE OCCIDENTAL EN ALGERIE ?

Message  09991 le Dim 24 Mar - 11:25

Luc MICHEL / VERS UN NOUVEAU COUP DE FORCE OCCIDENTAL EN ALGERIE ?





[PCN-TV] Luc MICHEL : "Le Monde arabe est en feu", Entretien avec PCN-TV ( Tripoli, le 7 Février 2011)

Un scénario de type libyen pour l’Algérie.

Vers un « Benghazi algérien » en Kabylie ...

Vu d’Alger …

Luc MICHEL pour Solidarité Algérie /

Avec PCN-SPO - al Fajr – Echorouk online / 2013 03 13 /


En Algérie, les réseaux de déstabilisation sont en place depuis la fin 2010. Ils se sont déjà fait la main en Janvier puis en Août-septembvre 2011. La crise libyenne, l’assaut contre la Syrie et les opérations de l’OTAN au Sahel ont simplement reporté leur opération en vue d’un coup d’état pro-occidental.


OTPOR / CANVAS, ENCORE ET TOUJOURS …

Ces réseaux de déstabilisation, il ne faut pas les confondre avec les réseaux djihadistes chargés, eux, ensuite, de transformer l’insurrection en guerre civile.

Derrière ces réseaux on retrouve les activistes arabes formés à Belgrade et aux USA par le réseau OTPOR et CANVAS (1) son école de subversion, financés par la CIA. OTPOR, directement financé et soutenu par la CIA et les réseaux SOROS, est directement derrière le déclenchement des soi-disant “révolutions arabes”, par le biais de coups d’état rampants qui sont la marque des mercenaires des USA et de l’OTAN. Il s’agit purement et simplement comme nous n’avons cessé de le dire dès le premier jour de coups d’état, soigneusement orchestrés et préparés par les services spéciaux de l’OTAN. Avec l’aide des mercenaires de l’Occident, les professionnels de la déstabilisation made in NATO, « OTPOR et cie » …

Srdja Popovic, qui dirige maintenant le Center for Applied Nonviolent Action and Strategies, basé à Belgrade (Serbie), ou CANVAS, le confirmait en mars 2011 dans une interview avec l’Associated Press. Les vétérans du mouvement OTPOR – les tombeurs de Milosevic à Belgrade en octobre 2000 - ont continué à créer une organisation qui forme en Serbie et aux USA des mercenaires pro-occidentaux spécialisés dans l’art de la subversion, sous prétexte de « révolution pacifique » (sic). Ils ont formé l’un des groupes principaux de jeunes au centre de la révolution en Egypte, et précisent avoir « influencé la rébellion libyenne ». « Il est probable que certains groupes de jeunesse libyens ont eu l’idée sur la façon de renverser le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi des militants égyptiens que nous avons formés », a déclaré l’ancien chef d’Otpor Popovic. OTPOR a aussi organisé des groupes en Tunisie, au Yemen, à Bahrein,k au Maroc. Et en Algérie.



VERS UN NOUVEL ASSAUT CONTRE L’ALGERIE
« DES BLOGUEURS ENTRAINES PAR LA CIA EN TUNISIE »


Revoilà, semble-t-il, ces mercenaires de l’agitation politique qui s’intéressent à nouveau à l’Algérie.

Leader du Parti des travailleurs algérien (gauche laïque), Louisa Hanoune a révélé lors d’un rassemblement populaire ce Dimanche à Annaba, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, « qu’une société américaine privée recrute plus de 200 jeunes algériens résidant en Tunisie pour les utiliser dans le prochain épisode du printemps arabe prévu bientôt en Algérie ». Le nombre de blogueurs algériens impliqués dans ce programme est de 200, travaillant à « déterminer les restrictions sur les libertés en Algérie et à définir les besoins sociaux de la population ». Certains ont pour mission de « documenter les événements de la décennie noire en Algérie et les abus de pouvoir pendant les années 90 ».


Elle a ensuite « confirmé la présence d'autres organisations non-gouvernementale appartenant au service de renseignements américains qui œuvrent pour la déstabilisation de l'Algérie, profitant des conditions socio-économiques difficiles des régions du sud de l'Algérie où l’on assiste à l’effervescence de slogans étranges appelant à la sécession du sud de l'Algérie ».

Selon le quotidien algérien alFajr, « il semble que le Mouvement de la Renaissance travaille en coordination avec la société américaine Freedom House pour recruter 200 jeunes blogueurs algériens et les faire activer sur des sites de réseaux sociaux ou organiser des forums dénonçant une soi-disant crise en Algérie voire un rétrécissement des libertés dans le pays ».

Le tout encadré dans un programme baptisé « nouvelle génération de militants pour la démocratie en Algérie ».



SCENARIO DE TYPE LIBYEN EN ALGERIE


Un programme qui vise à déstabiliser l’Algérie, supervisé dans les coulisses par le ministre algérien des droits de l'homme et cadre au Mouvement de la Renaissance, Samir Dilo. Car le cheval de Troie pro-occidental est déjà en place au sein même du régime algérien, qui s’est ouvert à des formations islamiques dites « modérées ».

Un scénario qui rappelle la Libye de Kadhafi où l’aile libérale pro-occidentale, apparue au grand jour en 2003, a déstabilisé la Jamahiriya et préparé le coup d’état du CNT. Ces libéraux, là aussi allié à des islamistes comme Mustapha Abdeljalil, ayant pris la tête du CNT .

La Libye aussi, depuis 2003, avait une aile libérale, opposée à celle des socialistes patriotes. Celle rassemblée derrière Saïf Al Islam, qui a amené libéraux et islamistes (comme le président du pseudo CNT Abdel Jalil) au pouvoir. Il faut lire les pages révélatrices de Bernard-Henry Levy sur Saïf dans son dernier livre d’auto-propagande personnelle « LA GUERRE SANS L’AIMER », où il pose la question qui choque : « comment celui qui était des nôtres (l’expression est de lui) a-t-il pu rejoindre son père ? »…

Le régime libyen a été déstabilisé et attaqué de l’intérieur, dès 2003. Avant que les bombes, les armées et les mercenaires de l’OTAN et des USA ne viennent finir le travail. J’ai vécu de l’intérieur cette prise de la Libye, aux côtés de nos camarades socialistes du MCR. J’ai vu comment les illusions de Tripoli sur la coexistence pacifique et l’économie globalisée, mais aussi sur le dialogue avec les « islamistes modérés », ont permis aux libéraux libyens de se constituer en Cheval de Troie et de préparer l’assaut extérieur. Tous ces libéraux, à l’exception du fils de Kadhafi qui a choisi la fidélité à son père et à sa patrie, se sont retrouvés dans la junte de Benghazi, puis aujourd’hui dans les institutions fantoches de la Libye recolonisée.



ENCORE ET TOUJOURS LES FRERES MUSULMANS



Le quotidien al Fajr dévoile « la tenue d’une session de formation à la désobéissance civile, parrainée par le Mouvement de la Renaissance, en collaboration avec Freedom House.

Or, la branche de cette organisation en Algérie est dirigée par Abdul Razzaq , le vice-président du Mouvement de la société pour la paix, un mouvement qui est la représentation algérienne des Frères musulmans.

Washington n’a bien entendu jamais renoncé à imposer son soi-disant « printemps arabe » en Algérie. Et comme partout ailleurs, le fer de lance de sa politique impérialiste ce sont ses vieux protégés – depuis 1947 … avant les « Frères » étaient aidés par les Nazis du IIIe Reich – les Frères Musulmans !

J’ai aussi longuement analysé le rôle des islamistes algériens, salafistes et Frères musulmans, dans l’assaut contre l’Algérie organisé par les USA et l’OTAN. Je renvoie le lecteur à ces analyses



L’UTILISATION DU SECESSIONISME KABYLE POUR DESTABILISER ALGER


Pour un scénario de type libyen, il faut aussi un « Benghazi algérien ».

C’est précisément le rôle assigné à la réactivation du scécessionisme kabyle, sujet tabou en Algérie, où l’on préfère parler des « problèmes du Sud ».

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune met aussi « en garde contre un éventuel soulèvement au sud algérien si les autorités officielles n’agissent pas aussitôt que possible pour contenir la situation et satisfaire les revendications des jeunes de cette région ». Intervenant toujours lors du meeting populaire tenu à Annaba, la secrétaire-générale du PT « a révélé l’existence de certains rapports émanant d’organisations occidentales, qui traitent des questions liées au respect des droits de l’homme, évoquant la faible croissance enregistrée dans la région de la Kabylie et au sud du pays, en s’étonnant du fait qu’il y ait un véritable lien avec les velléités séparatistes de Ferhat M’henni ».

Echorouk online écrit que Louisa Hanoune a également laissé entendre que « des ONG relevant des services secrets américains visent à déstabiliser le pays, profitant des situations difficiles qu’ont connues les régions du Sud du pays, dont des voix s’élevaient récemment pour la séparation du Sud du reste du pays. Bien qu’elle ait salué la position héroïque et l’esprit de nationalisme constatés chez la population du sud qui s’attache fortement à l’intégrité territoriale du pays, elle révèle, en revanche, d’importantes anomalies qu’il faut colmater tout en appelant à résoudre les problèmes sociaux de la population du Sud.

Ellle a conclu, fort justement, sur « le danger qui guette le pays, si Bouteflika ne tranche pas en urgence ces questions en vue d’éviter au pays les affres de la guerre au Mali et une éventuelle intervention étrangère dans le pays que préparent certains États et organisations ».

2013 sera vraiment l’année de tous les dangers pour Alger. Une Algérie bien isolée avec des gouvernements islamistes en Tunisie, Libye et Egypte, avec l’ennemi traditionnel marocain où les islamistes sont aussi aux affaires, avec enfin un Sahel où NATO et AFRICOM sont maintenant très présents grâce à l’intervention au Mali.



https://www.facebook.com/notes/solidarite-algerie-solidarity-algeria/-luc-michel-vers-un-nouveau-coup-de-force-occidental-en-algerie-/402846949812433



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Jeu 25 Avr - 18:39

Des Marines US en Espagne, en prévision de troubles majeurs en Algérie


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Sevill10


A la base Morón de la Frontera située dans la province de Séville en Andalousie, se déploieront dans les jours qui viennent, 500 éléments des forces spéciales, relevant du corps des Marines de l’US Navy, ainsi que 8 avions militaires américains.

Cette force américaine, sera investie de la mission d’intervenir en Algérie, en cas de troubles majeurs qui affecteraient le pays, à l’instar des pays touchés par le printemps arabe.

Selon le journal londonien Al Quds Al Arabi qui a rapporté cette information, la décision espagnole d’autoriser les USA à déployer leurs forces, s’est prise inhabituellement vite.


En effet, quelques jours ont suffit à Mariano Rajoy, pour transmettre son feu vert à Washington, pour dépêcher ses forces et ses avions, témoignant ainsi par sa hâte, de l’imminence du danger couvant en Algérie.

Al Quds Al Arabi a indiqué que les 500 marines auront pour mission d’assurer la sécurité des ressortissants américains en Algérie ainsi que du personnel diplomatique US, et d’opérer leur évacuation du pays.


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  2012_7_23_8xfNpnkIzEyhfAQRtPwMD3
Morón de la Frontera


http://www.algerie1.com/actualite/des-marines-us-en-espagne-en-prevision-de-troubles-majeurs-en-algerie/

http://www.alterinfo.net/notes/Des-Marines-US-en-Espagne-en-prevision-de-troubles-majeurs-en-Algerie_b5451809.html


A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Lun 29 Avr - 20:11

ALGÉRIE • L'hospitalisation de Bouteflika, "nouvelle donne" politique


Le président algérien a été hospitalisé le 27 avril en France après un accident vasculaire cérébrale. Dans son pays, la presse s'interroge sur son état de santé et la succession à la tête de l'Etat.

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  2904-a10


L'annonce de l'hospitalisation du président algérien Abdelaziz Bouteflika, samedi 27 avril, a suscité l'émoi dans le pays.
"La présidence de la République a jugé, pour cette fois, que l'incident était assez sérieux pour ne pas le cacher aux Algériens", constate Liberté, qui voit là un "choc médiatique".

"Le nouvel ennui de santé du chef de l'Etat oblige à s'interroger sur ses capacités à continuer à diriger le pays", estime Le Quotidien d'Oran. Âgé de 76 ans, le président Bouteflika vient d'entamer la dernière année de son troisième mandat. "Beaucoup qui, peu avant ce nouvel accident, le voyaient apte à en briguer un quatrième [...] en sont à douter maintenant qu'il puisse aller au bout de son actuel mandat", ajoute le journal. Un scepticisme partagé par Le Soir d'Algérie pour qui "le mandat présidentiel en cours de Bouteflika [...] apparaît en tous points comme le mandat de trop".

Vers une transition ?

Cette nouvelle alerte sur l'état de santé de Bouteflika "pourrait chambouler l'agenda politique national", croit savoir El Watan. "La santé du président devient désormais un vrai souci pour vendre un quatrième mandat", écrit le quotidien algérois. Dans ses colonnes, le politologue Rachid Grim avance qu'il ne serait "pas étonnant qu'ils [les décideurs] nous sortent du chapeau une personne qu'ils auraient préparée et qui aurait fait l'objet de négociations. Dans ce cas, le futur candidat sera porté par tous les clans au pouvoir et il passera comme une lettre à la poste", ajoute-t-il.

Dans tous les cas, l'Algérie se trouve face à une "nouvelle donne" et doit en profiter pour redistribuer intelligemment – et si possible démocratiquement – les cartes, de l'avis de Kharroubi Habib dans Le Quotidien d'Oran. L'éditorialiste appelle de ses vœux à ce que la "solution des faiseurs de roi ne s'impose pas". Ceux-ci doivent être "contraints au respect de la souveraineté du peuple, à laquelle il faut permettre de s'exprimer sans contrainte, en toute démocratie et dans la transparence".


http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/04/29/l-hospitalisation-de-bouteflika-nouvelle-donne-politique



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Le président algérien Abdelaziz Bouteflika incapable de gouverner : démission ou destitution ou coup d’Etat ?

Message  09991 le Mar 30 Avr - 22:35

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika incapable de gouverner : démission ou destitution ou coup d’Etat ?



Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Bouteflika-400x282


L’annonce de l’hospitalisation, le 27 avril à Paris, du président Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, fait l’objet de spéculations en Algérie et dans les chancelleries. S’agit-il d’une nouvelle ruse, concoctée avec son entourage pour revenir en force et organiser une présidentielle anticipée ? L’accident cérébral dont-il a été victime, est-il vraiment « sans gravité » ?

Malade, Bouteflika l’est vraiment, et… gravement. Déjà hospitalisé au Val de Grâce en 2005, il s’en était sorti – selon ses dires – « de façon miraculeuse ». Une dépêche de l’ambassade des Etats-Unis à Alger – datée du 3 janvier 2007 et dévoilée par WikiLeaks - révélait que le président algérien souffrait d’un cancer de l’estomac (en rémission).


Pour le bien de son pays, Bouteflika n’aurait jamais dû se représenter en 2009. Craignant d’être destitué un jour pour incapacité à gouverner – comme le prévoit l’article 88 de la Constitution algérienne – il veut créer un poste de vice-Président de la République et y faire élire un homme de paille. Son clan ne tient pas à ce que, dans ce cas, le président du Sénat assure l’intérim et organise des élections. Trop risqué.

Une chose est certaine: la France sait ce qu’il en est vraiment, et cautionne ce qui se trame. Les Etats-Unis aussi. Selon le quotidien londonien Al-Qods al-Arabi, généralement bien informé, 800 Marines et 8 avions militaires vont être envoyés sur la base américaine de Moron, en Espagne, en prévision d’un soulèvement populaire en Algérie, pour évacuer le personnel diplomatique et les ressortissants américains qui s’y trouvent.

A Alger, le ministère des Affaire étrangères a qualifié l’article de « tissu d’inepties malveillantes » et « la référence fielleuse faite à la situation politique et à la stabilité en Algérie » de « totalement infondée et absurde ». A voir…



Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Gillesmunier
Gilles Munier


http://www.mondialisation.ca/le-president-algerien-abdelaziz-bouteflika-incapable-de-gouverner-demission-ou-destitution-ou-coup-detat/5333371




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Sam 4 Mai - 13:54

Hydrocarbures : le chantage stratégique de BP à l’Algérie



Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  5134293-7662009


Le groupe pétrolier britannique BP, premier investisseur étranger en Algérie, a décidé de retarder deux projets gaziers importants. La société a justifié sa décision par les conséquences de l’attaque terroriste d’In Amenas qui a ciblé un de ses sites en janvier dernier.


Elle a également évoqué les conditions d’investissements.

Cette annonce de BP constitue un double coup dur pour l’Algérie. Le premier concerne la crédibilité de l’Etat algérien et particulièrement ses forces de sécurité. Même si le groupe ne le dit pas clairement, BP n’est pas convaincu par les mesures prises par les autorités algériennes après l’attaque d’In Amenas pour assurer la sécurité des sites pétroliers et gaziers du pays.

En fait, BP souhaiterait avoir accès à plus d’informations à caractère sécuritaire, ce que les Algériens refusent. Le groupe britannique voudrait également voir l’Etat algérien prendre en charge une partie des frais liés aux nouvelles mesures de sécurité.

Selon BP, les frais liés à la sécurité ont triplé, pour atteindre 15% des dépenses d’exploitation.


Le second coup dur concerne l’économie algérienne. BP a décidé de retarder ses deux projets gaziers dans un contexte très difficile, marqué par une chute de la production de pétrole et de gaz algériens.

Malgré les nombreux démentis du ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, la baisse de production et prochainement des revenus est un sérieux problème qui commence à préoccuper les décideurs.

L’Algérie n’a pas préparé l’après-pétrole et les dépenses de l’Etat ont explosé ces dernières années. Une baisse des revenus pétroliers et gaziers est à même de menacer la paix sociale.

BP a mis en avant les conditions d’investissements jugées contraignantes. Pourtant, la loi sur les hydrocarbures a été amendée au début de l’année. Mais les amendements ont été jugés trop timides par les acteurs étrangers du secteur, malgré l’introduction de plus de souplesse fiscale.



La décision de BP ressemble, à s’y méprendre, à du chantage. Elle ne sera pas sans conséquence sur les autres investisseurs étrangers.

Quand le principal investisseur étranger se plaint de contraintes et de difficultés, il envoie un signal fort aux autres acteurs du secteur, qui pourraient suivre.

Jusqu’à présent, le gouvernement a tenu tête aux investisseurs étrangers, en refusant de céder sur les nouvelles lois. Mais les projets et les dossiers concernaient des secteurs peu stratégiques : immobilier, industrie, tourisme, banques-assurances…

Pour la première fois, la menace concerne le seul secteur stratégique pour le pays : les hydrocarbures. Un test décisif pour le pouvoir.




http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/298-hydrocarbures-le-chantage-strategique-de-bp-a-l-algerie
A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Sam 4 Mai - 14:27

Plusieurs compagnies énergétiques quittent l’Algérie




Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Hf_122738_africa2


BP n’est pas le seul groupe énergétique étranger à réduire ses investissements en Algérie. Une source industrielle, citée, ce jeudi 2 mai, par Reuters, rappelle que, le mois dernier, la société américaine Hess Corp a vendu une de ses deux participations en Algérie à l’espagnol Cepsa à cause de trop mauvais rendements.


Le groupe britannique BG est également en train de quitter l’Algérie et rendre sa licence, qui arrive à expiration en septembre, sur le bloc d’Hassi Ba Hamou, à cause de négociations au point mort avec Sonatrach.

Et l’une des plus grosses compagnies énergétique américaines – dont le nom n’a pas été dévoilé – qui avait étudié la possibilité d’investir en Algérie, a finalement choisi de développer des projets ailleurs, toujours selon la même source.

De tels départs interviennent après des années de plaintes à propos des conditions d’investissements énergétiques, rappelle Reuters. Ce qui a conduit à une baisse de production en pétrole et en gaz, ces dernières années, en Algérie.


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Affiche-hassi-mesaoud

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Youcef_yousfi-14
Youcef Yousfi

Ces mêmes sources avaient espéré des évolutions lors de la visite à Londres de Youcef Yousfi, en avril dernier.

Malheureusement, ce fut la visite des occasions manquées » entre la délégation algérienne et BP, Shell, ExxonMobil, Hess, OMV et Petroceltic, raconte un des participants.

Je n’attends aucun changement législatif en 2013, alors que toute l’attention est portée sur la campagne présidentielle », reconnaît une source chez Sonatrach, citée par l’agence Reuters.


http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/299-plusieurs-compagnies-energetiques-quittent-l-algerie



A Bientôt




_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Sam 4 Mai - 22:12

Exploitation d’un gisement de zinc à Béjaïa : l’australien Terramin entame une procédure d’arbitrage international contre l’Enof et menace le gouvernement algérien



Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Tzn



Le mineur australien Terramin, actionnaire majoritaire de la JV Western Méditerranéen Zinc (WMC) et propriétaire du gisement de zinc-plomb de Tala Hamza à Béjaia, a lancé une procédure d’arbitrage international contre son partenaire algérien, l’Entreprise nationale des produits miniers non ferreux et des substances utiles (Enof).


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  3CE27866A8EB408288F991339F9489A0



Terramin a adressé une plainte à la Chambre internationale du commerce de Paris pour dénoncer le rejet, par la partie algérienne, de l’étude de faisabilité définitive du projet de la mine, réalisée en 2010, a rapporté, hier vendredi, le site spécialisé Mining weekly.

Il est reproché à l’Enof d’avoir engagé un consultant international indépendant chargé d'examiner l’étude alors que, estime la compagnie australienne, l’accord de partenariat a prévu juste une période d'examen d'un mois.

La même source a expliqué que l’Enof a exprimé des réserves portant sur la méthode d’extraction par foudroyage en masse, recommandée dans la DFS présentée par Terramin en 2010. Une méthode considérée par le mineur australien comme étant « la plus sûre et la plus économiquement viable ».




Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Mf966
Nic Clift

Le directeur exécutif de Terramin, Nic Clift, a déclaré que sa compagnie ne compte pas rester les bras croisés au cas où le gouvernement algérien déciderait de dissoudre la JV de manière unilatérale.

« Nous allons réclamer un montant "très important" de dommages et intérêts si le gouvernement algérien décide de résilier le contrat de partenariat », a menacé ce responsable de Terramin, cité par Mining week.


Terramin détient 65% des actions de WMZ contre 32,5% pour l'Enof et 2,5% pour l'Office de recherche géologique et minière (ORGM).

Le gisement de Tala Hamza, sis à 15 kilomètres de la ville de Bejaia, s’étend sur une concession de 125 km2. L'étude de faisabilité définitive, achevée en 2010, a déterminé des réserves probables de 68,6 millions de tonnes de zinc et de plomb qui le placent parmi les plus importants dans le monde.




http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/311-exploitation-d-un-gisement-de-zinc-a-bejaia-l-australien-terramin-entame-une-procedure-d-arbitrage-international-contre-l-enof-et-menace-le-gouvernement-algerien




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Sam 4 Mai - 22:56

Le Chinois NFC va remplacer l’Australienne Terramin dans le gisement de zinc de Bejaïa


mercredi 18 avril 2012 à 00:07


Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Logo



Terramin Australia Limited est sur le pied de départ. Elle envisage « sérieusement » de céder ces participations dans la joint-venture Western Mediterranean Zinc (WMZ), chargée de l’exploration du site minier de Oued Amizour à Béjaia, au profit d’un opérateur minier chinois. La dernière visite du ministre de l’Energie et des mines sur le site minier qui s’est déclaré peu satisfait de l’étude de faisabilité présentée par Terramin a précipité son départ, soutient le P/APW de Béjaia.


La compagnie australienne Terramin, actionnaire majoritaire dans la joint-venture Western Mediterranean Zinc (WMZ) qui détient le permis d’exploration sur le gisement de zinc et de plomb de Tala Hamza à Oued Amizour (wilaya de Bejaia) affiche son intension de se désengager du projet au profit d’une entreprise chinoise. Terramin a annoncé, dans un communiqué daté du 4 avril dernier, qu’il est « actuellement en discussions avec la China Non-Ferrous Metal Industry’s Foreign Engineering and Construction Co., Ltd (NFC) sur une éventuelle cession de sa participation dans le projet Tala Hamza ».


L’australien a souligné le caractère « préliminaire » de ces discussions qui ne peuvent conduire un accord final qu’après avoir réglé un certain nombre de « questions importantes ».

Une vente par Terramin de sa participation dans le projet de Tala Hamza serait sous réserve de l’approbation de son partenaire ENOF », souligne le communiqué qui précise que Terramin a lancé discussions avec l’ENOF à cet effet.

Terramin est dans le bon chemin en avisant son partenaire algérien qui possède un droit de préemption sur la cession des participation de l’Australien

nous a confié un cadre de WMZ, qui précise que les discussions vont bon train.

D’ailleurs, pour illustrer l’imminence d’un accord avec les Chinois, notre source affirme que Kamel Baaziz, directeur général de WMZ a réuni la semaine dernière les travailleurs pour les rassurer sur la préservation de leurs postes d’emploi après l’entrée du Chinois NFC dans le capital de la joint-venture WMZ. Terramin détient 65% des actions de WMZ. 35% sont détenus par deux sociétés étatiques Algériennes : 32,5% sont détenus par L’Entreprise Nationale des Produits Miniers non ferreux et des Substances Utiles (ENOF) et 2,5% sont détenus par l’Office de Recherche Géologique et Minière (ORGM).

L’Australien veut céder la totalité de ces 65 % des participations, mais ne peut aller au-delà de 49 % au profit du Chinois, selon la règle 51/49 pour l’investissement étranger, instituée dans la LFC 2009. Et les 16 % restant doivent trouver preneurs parmi les deux partenaires algériens, soutient notre source. Une information qu’on n’a pas pu vérifier. Nos tentatives de joindre la direction générale de l’ENOF et de WMZ sont restées vaines.




http://bejaia-aujourdhui.com/2012/04/le-chinois-nfc-va-remplacer-laustralienne-terramin-dans-le-gisement-de-zinc-de-bejaia/




P.S. : Je pense que la raison du conflit entre Terramin et le gouvernement Algérien, sont les chinois!



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  09991 le Mer 8 Mai - 19:19

Algérie : Etat d’alerte dans 7 Wilayas aux confins de la Tunisie et la Libye




Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Algeria_wilayas
Wilayas ou Collectivités locales


Une source sécuritaire algérienne a déclaré que les ministères de la Défense et de l’Intérieur algériens ont émis des instructions fermes à sept Wilayas situées à l’Est, dont les frontières sont avec la Tunisie et la Libye,
de renforcer les mesures sécuritaires de contrôle des frontières, en vue de faire face à toute infiltration de "terroristes" de la Tunisie ou de la Libye, vers l’Algérie, ou de la quitter pour les deux pays,
rapporte ce mercredi le journal algérien elkhabar sur son site Internet.


Les instructions confèrent des prérogatives complètes aux Walis de Tamanrasset, Illizi, al-Ouadi, Tébessa, Khanchela, Souk Ahras, et el-Taref, étant les présidents de commissions sécuritaires dans leurs Wilayas, afin qu’ils mobilisent toutes les possibilités et les hommes, et mettent tous les corps sécuritaires en état d’alerte, en vue d’avorter toute tentative d’infiltration de "terroristes" de Tunisie et de Lybie, aux prises avec des tensions sécuritaires.

Il a été demandé aux walis d’organiser des réunions quotidiennes des commissions sécuritaires pour présenter des rapports sur les mouvements de ces groupes, à la cellule de crise en place aux ministères de la Défense et de l’Intérieur.

L’armée algérienne est en train de contrôler les frontières avec tous les moyens, notamment les avions de guerre, qui ont mené hier une vaste opération de ratissage au sud de Khanchela, suite à des informations sur "le mouvement des groupes terroristes" dans la région, selon le journal.



Vue sur : http://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Etat-d-alerte-dans-7-Wilayas-aux-confins-de-la-Tunisie-et-la-Libye_b5494932.html

Source original



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 37
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?  Empty Re: Intervention Française Au Mali : Les Algériens Sont Divisés...Déstabilisation Guerre Civile En Algérie ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum