Le Dormeur doit se Réveiller
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-21%
Le deal à ne pas rater :
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en promo
49.99 € 62.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

3 participants

Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  09991 Mar 28 Mai - 17:51

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat



Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat 55406510


Je ne sais pas pourquoi, mais presque à chaque fois que des tueurs (ou présumés tels) commettent des crimes atroces, par exemple Mohamed Merah à Montauban et à Toulouse, les frères Tsarnaev à Boston, ou tout récemment Michael Adeboloja et un autre individu qui ont sauvagement assassiné (sans le décapiter cependant contrairement à ce qui avait été d’abord annoncé)un soldat à Londres, on constate qu’ils avaient fait l’objet d’un suivi par les services de renseignements et la police.

Michael Adeboloja et son complice étaient en effet connus du MI 5 (renseignements intérieurs britanniques) comme le signale la presseanglo-saxonne. Un des deux tueurs de Londres avait même appartenu à une organisation interdite, al-Muhajiroun.

Ce qui est curieux, c’est que pour l’instant, aucune campagne de presse n’a été lancée ni en France, ni aux Etats Unis, pays où dit-on la presse est libre, pour dénoncer ce qui s’apparente à des scandales d’Etat.

On verra si l’Angleterre fera exception. J’en doute.


En Turquie, on est un peu plus audacieux. En effet, quelques jours après le double attentat de Reyhanli, attribué par le gouvernement turc aux autorités syriennes , qui a tué plus de cinquante personnes, un groupe de hackers dans l’esprit de WikiLeaks a rendu publics des communications internes de la gendarmerie qui tendent à plaider pour une responsabilité du Jabhat al-Nosra, une organisation qui est un des fers de lance de la lutte armée contre le régime de Damas…

Le journal tuc Hürriyet rapporte qu’un gendarme a été mis aux arrêts et accusé d’être à l’origine de la fuite qui ne serait pas due à un piratage informatique mais du fait d’un simple gendarme qui aurait photographié puis envoyé par mail certains documents à Redhack.

Ce que cette organisation réfute par un communiqué qui dit en substance :


si ce gendarme est la personne qui nous a livré l’information, comment se fait-il que nous ayons su avant elles [les autorités] qu’une chasse aux sorcières avait été lancée dans l’armée et qu’on sacrifierait des fonctionnaires ‘innocents’ ? » a déclaré l’organisation via Twitter.

Redhack avait twitté plusieurs heures avant l’annonce [par le gouvernement] que les autorités allaient essayer de faire porter le chapeau à un «pauvre soldat.

Redhack rend publics des câbles sur les explosions de Reyhanli


Redhack a rendu publics une série de communications internes aux services de sécurité qui révèlent les préparatifs du double attentat de Reyhanli vus par des documents top secrets des services de renseignements de la gendarmerie.

İstanbul – BIA News (Turquie) 22 mai 2013 traduit de l’anglais par Djazaïri

Redhack, un groupe de hackers Turcs, a publié une série de câbles qui révèlent ce qui était connu des préparatifs du double attentat de Reyhanlı d’après les fichiers top secrets des services de renseignements de la gendarmerie turque.


Les fichiers top secrets rendus publics par le groupe sont dates du 20 mai – 9 jours après l’attentat meurtrier qui a tué 51 civils dans la ville méridionale de Reyhanli, province de Hatay.

Un câble donne des détails sur plusieurs véhicules charges de bombes et d’explosifs destines à être livrés à des organisations liées à al Qaïda en Syrie.


Les bombes et les explosifs doivent server à une attaque contre la Syrie, lit-on dans le câble.

Un autre câble rapportait que des militants du Jabhat al-Nosra avaient transféré les bombes et les explosifs dans trois autres véhicules devant être utilisés dans une attaque contre la Turquie – une information qui venait confirmer la première.


Un troisième câble affirmait que les responsables au quartier général de la police au Hatay avaient reçu un appel anonyme qui alertait sur l’attentat à venir et donnait des informations sur certaines des allégations parues dans les medias.


Cliquez ici pour accéder aux câbles publiés par Redhack (en turc).


Vue sur : http://www.alterinfo.net/Montauban-Toulouse-Boston-Reyhanli-Londres-terrorisme-et-affaires-d-Etat_a90692.html

Source originale : http://mounadil.wordpress.com/



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  09991 Mer 29 Mai - 20:07

PAUL JOSEPH WATSON & son opération de contre-espionnage contre l'exposition des événements terroristes WOOLWICH



A l'attaque de Woolwich, un canular ? (Démystifié)


Je suis allé chercher sur le site d'Alex Jones appelé Infowars.com pour voir ce que son équipe peut avoir à offrir sur l'événement de Woolwich dont j'avais exposé il y a quelques jours. J'ai été choqué de voir que rien du tout dans le sujet du clan Infowars. J'ai même pris un html enregistrer sa page de couverture et sa page d'archive de terrorisme et les a placés ensuite dans un fichier téléchargeable pour toute personne à assister à cette bizarrerie.

À quand remonte la dernière fois, Alex Jones a donné l'occasion de mettre en évidence un événement terroriste parrainée par l'État ? Surtout celle qui était si facile d'exposer au peuple comme celui-ci. Cela a sonné cloches d'alarme dans mon esprit qu'un équipage déjà suspect montrait encore plus que jamais leurs vraies couleurs. Pourquoi Paul Joseph Watson donnerait l'occasion d'exposer cet événement planifié ? Paul a verrouillé sur autres événements rapidement assez alors pourquoi pas celui-ci ? Cela m'a fait me demande si Paul Joseph Watson est un atout de l'intelligence du Service de sécurité britannique. Ce que j'ai trouvé après creuser autour est une vidéo de Paul Joseph Watson qui m'a donné une bonne raison de se méfier de ce mec Britannique :


Avis comment met en évidence la première chose Paul Joseph Watson est cette photo trafiquée folie, faire le tour où Michael Adebolajo n'a soi-disant aucun sang sur les mains. Cette photo sera ont été mises là par les services de renseignement syriens pour aider à la mise hors tension de l'esprit des gens aux faits que cet événement a été planifié par le Service de sécurité britannique et que Lee Rigby était placé sur les lieux du crime et qu'il n'était pas encore décapité. L'intelligentsia mis hors de fakes et de désinformation dans les sources de médias alternatifs sur l'internet. La plupart des médias alternatifs est contrôlé par les services secrets britanniques et le Deutsche Verteidigungs Dienst pour tenter de diriger l'esprit de l'éveil quelques-uns donc personne ne peut glisser le filet de l'esclavage et l'illusion. La plupart des médias alternatifs américains est en fait dirigé par George H.W Bush la tête en avant pour le DVD dans les Amériques, chevalier de Malte. Je vous rappelle qu'il sert le pape et le grand maître, le Prince Charles qui dirige le très honorable ordre militaire du bain que Bush est un membre de haut niveau au sein.

Paul Joseph Watson est coupable de jouer son rôle dans cette opération psychologique sur vous tous, et il se révèle comme suspect comme beaucoup ont souvent demandé à son sujet dans le passé. Oui, il est clairement évident que sans la photo de sang est faux au total et qu'il n'y a pas de lignes rouges itinéraire tout comme il parle de. Donc, cela veut-il dire que cette photo de fausse prouve il n'y a aucune chance de toute cette même être truqué ? Bien sûr, ce n'est pas mais Paul Joseph Watson veut vous donner cette impression et très rapidement, il tente d'installer cette impression.



Sommes nous censés croire qu'il a du sang sur sa veste comme Paul Joseph Watson tente de revendiquer ? Pouvez vous prouver qu'il n'y a aucun sang sur sa veste ? Regardez de nombreuses versions de photo et de nombreuses versions des vidéos et voyez par vous-même et il n'y a qu'aucun sang visible autre que ce qui n'est censé être sur les mains et les couteaux. Comme je l'ai dit avant, si vous coupez simplement une veine de votre bras le sang va gicler comme un fou, aller à une scène de suicide poignet coupe et regardez la quantité de sang qui sera dans tous les sens. Maintenant, imaginez ce que vous obtiendriez d'une veine jugulaire, et je suis sûr que vous pouvez voir l'image plus grande maintenant.

Mais ce que nous traitons supposément est une décapitation alors imaginez le sang perdre de cela. Deux de ces tueurs auraient sang partout y compris la tête et le visage qui serait très visible. Avis Paul Joseph Watson tente de prétendre que vous ne devriez pas être interrogatoire pourquoi le corps n'ont pas sang autour d'elle où elle était pour la dernière fois. Un corps qui a supposément eu sa tête coupée sera être suintant de sang beaucoup plus et il aurait été partout pas juste une quantité normale de sang coups de couteau et de blessures sur un paiement. Le sang n'obtient pas même près de l'extrémité de la chaussée et encore moins jusqu'à présent dans le chemin où le corps a été pose.

Nous ne devons pas oublier Lee Rigby a été également frappé par une voiture et cela entraînerait généralement un sang de la blessure n'est-ce pas si durement assez.



La suite ici : http://theunhivedmind.com/UHM/paul-joseph-watson-his-counter-intelligence-operation-against-the-exposure-of-woolwich-terrorist-event/


P.S :
La vidéo résume tout ce que se dis sur ce blog, donc c'est pour cette raison que je mets pas tout.




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Woolwich, attentat suspect à Londres : faux drapeau - mise en scène ?

Message  spread-the-truth777 Ven 31 Mai - 15:19

spread-the-truth777
spread-the-truth777
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 32
Localisation : Suisse

http://www.spread-the-truth777.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  adzo Ven 31 Mai - 17:34

faudrait savoir, parce qu'en attendant malgré les différentes versions diffusées sur le forum il n'y a qu'une seule vérité. Ce qui implique qu'on diffuse une propagande mensongère quelque part...

Une vidéo a été postée sur un autre fil de discussion dans le même thème et elle démontait justement ce qui est affirmé dans la vidéo de Nenki : https://ledormeur.forumgratuit.org/t1135-montauban-toulouse-boston-reyhanli-londres-terrorisme-et-affaires-detat#2883

D'ailleurs cette autre vidéo est très instructive sur plein d'autres choses et plus globalement sur les opérations de nos états à l'encontre de la Syrie et les rapports ambigus de nos états avec les terroristes dont visiblement ils stoppent moins l'émergence. Tout ceci sans doute dans la perspective de les instrumentaliser sur des terrains extérieurs, mais malheureusement avec le risque qu'ils n'aillent pas agir en syrie ou pas seulement en syrie... ce qui explique aussi que ce genre de terroristes dans ces affaires là se soient fait approcher par des services secrets.
Nos gouvernements ont probablement une responsabilité mais pas forcément celle qu'on pourrait penser.

_________________
M'enfin !

adzo
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  09991 Ven 31 Mai - 17:38

Toujours plus de questions concernant les relations du MI5 avec les tueurs de Woolwich



Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat 55649510


Les questions continuent de s'accumuler concernant la familiarité et les contacts entretenus par les services de sécurité avec les deux tueurs du tambour Lee Rigby, à Woolwich, au sud-est de Londres.
Rigby a été frappé à mort sur une grande route à proximité de la caserne militaire de Woolwich. Ses tueurs, Michael Adebolajo et Michael Adebowale n'ont pas cherché à s'enfuir, au contraire ils sont restés à parler avec des témoins et à faire des déclarations vidéo justifiant leur attaque brutale comme étant une vengeance pour les meurtres de musulmans par l'armée britannique en Irak et en Afghanistan.


Pendant des jours, les élites politique et médiatique ont cherché à nier tout lien entre cette attaque abominable et la politique étrangère britannique. Initialement, elles ont aussi nié le fait que ces deux individus étaient connus des services de sécurité en les décrivant comme des «gens sans histoire».
Tout ceci s'est rapidement effiloché. Il a été confirmé qu'ils étaient tous deux sous surveillance depuis des années, depuis au moins 2005 pour ce qui est de Adebolajo. De plus, ce week-end, les autorités kényanes ont finalement reconnu avoir détenu Adebolajo en novembre 2010, car il faisait partie d'un groupe qui tentait de traverser la frontière et de s'introduire en Somalie pour rejoindre al-Shabaab, lié à Al-Qaïda.

Le gouvernement kényan a fait une déclaration confirmant son arrestation sous le nom de Michael Olemindis Ndemolajo. Il avait comparu devant un tribunal et avait été remis aux autorités britanniques, après quoi «il semble qu'il soit retourné à Londres. Le gouvernement kényan ne peut être tenu pour responsable de ce qui lui est arrivé une fois que nous l'avons remis aux autorités britanniques.»
Les détails de la première arrestation de Adebolajo ont été révélés la semaine dernière lors d'une interview d'un ami proche d'Adebolajo, Abu Nusaybah, dans l'émission Newsnight de la BBC. Il a dit que Adebolajo avait été détenu, physiquement et sexuellement torturé au Kenya avant d'être déporté au Royaume-Uni. Il a dit aussi que le MI5 avait à plusieurs reprises approché Adebolajo à son retour, cherchant à le recruter pour qu'il infiltre des groupes jihadistes au Royaume-Uni.

Chose assez extraordinaire, Nusaybah a été arrêté dans le studio par des agents du renseignement juste après l'enregistrement de l'interview et se trouve toujours en détention sans chef d'accusation spécifié.

S'exprimant sur ITV News, le beau-frère de Adebolajo a confirmé la version de Nusaybah. Juste après avoir appris qu'il avait été arrêté au Kenya, la famille «avait contacté le gouvernement britannique et pour l'essentiel ils ont refusé de faire quoi que ce soit et les Kényans disaient qu'ils allaient le tuer, le décapiter,» a-t-il dit. «Nous avions des preuves claires qu'on le torturait … violemment et sexuellement.»


À son retour, Adebolajo avait changé et était devenu «beaucoup plus calme et plein d'amertume en voyant que personne n'était prêt à l'aider,» a poursuivi son beau-frère. «Ils [les autorités britanniques] ont fait tout le contraire de ce qu'ils faisaient vraiment. S'ils voulaient de l'aide [pour obtenir des informations sur les jihadistes], ils lui auraient sûrement d'abord apporté leur soutien, non?»
Les services de sécurité avaient approché Adebolajo pour qu'il travaille pour eux, a poursuivi son beau-frère. «Ils lui ont évidemment demandé s'il voulait bien devenir un espion pour eux... On s'attendrait à ce qu'ils disent “Vous pouvez nous dire ce qui s'est passé au Kenya ? On peut vous aider ?” Mais au lieu de ça, vous savez, ils l'ont carrément harcelé pendant des années, alors qu'il essayait de se remettre d'une expérience psychologiquement très difficile.»

Les allégations selon lesquelles le MI5 a «harcelé» Adebolajo sont corroborées par le quotidien britannique The Guardian qui a révélé que ce dernier avait vu des avocats l'année dernière pour se plaindre du harcèlement émanant des services de sécurité.

Mais selon un autre quotidien britannique The Independent, les services de sécurité britanniques «ont cherché à recruter» Adebolajo alors qu'il était détenu par les autorités kényanes. Le ministère des Affaires étrangères n'a souhaité confirmer que le fait qu'il avait reçu une «assistance consulaire... ce qui est normal pour tous les ressortissants britanniques détenus.»
Adebolajo était resté en garde à vue plusieurs jours à Monbasa. Lorsqu'il avait comparu, il s'était plaint d'avoir subi de mauvais traitements, dont celui de n'avoir rien eu à manger pendant des jours. Si les comptes-rendus de sa famille et de l'Independent sont vrais, cela voudrait dire que les autorités britanniques étaient au courant de ces abus et n'avaient rien fait pour y mettre fin. Étant donné les allégations selon lesquelles les services de sécurité essayaient de le recruter, l'unique raison ne peut en être que parce qu'ils espéraient que de tels traitements le briseraient et le rendraient plus disposé à leurs approches.


Adebolajo retourna au Royaume-Uni apparemment sans qu'il y ait eu d'enquête de suivi, encore moins d'accusations, concernant ses activités suspectées au Kenya. Et ce malgré le fait, selon l'Independent, citant des «sources de Whitehall», que Adebolajo «a essayé une deuxième fois de se rendre en Somalie l'année dernière, mais a été arrêté par le MI5 et mis en garde qu'il serait à nouveau détenu par les Kényans.»
Ces comptes-rendus réfutent les déclarations selon lesquelles, malgré huit années de surveillance et deux occasions où il était apparu comme quelqu'un cherchant activement à s'engager dans des activités liées au terrorisme, Adebolajo était considéré comme une personne «périphérique», ou «ne présentant pas de risque.» Cette déclaration est rendue d'autant plus suspecte que l'élite dirigeante présente continuellement les activités terroristes en Somalie comme un risque majeur, afin de justifier l'implication britannique dans ce pays africain défavorisé
.

Ce n'est que le 7 mai que le premier ministre David Cameron a accueilli la seconde «Conférence Royaume-Uni-Somalie» à Londres, où il a déclaré l'importance de la Somalie «parce que lorsque de jeunes esprits sont intoxiqués par le radicalisme et qu'ils vont exporter le terrorisme et l'extrémisme, la sécurité du monde entier est en jeu.»
Pour ce qui est de Adebowale, Sky News a révélé qu'il avait été récemment signalé à la police par un commerçant local pour «avoir formé» un écolier de 12 ans à la politique jihadiste. Le commerçant qui a gardé l'anonymat a dit que Adebowale «était surveillé par les services de sécurité et que ses allées et venues étaient contrôlées.»

Tandis que le degré d'implication du MI5 avec les tueurs de Woolwich est dissimulé, la révulsion publique provoquée par cette mort terrible est utilisée pour attaquer davantage encore les libertés civiles.


Dans ce qui revient à être une forme de punition collective, cette attaque cible les musulmans, même si son objectif plus large est de miner les droits démocratiques de tous les travailleurs.

La ministre de l'Intérieur a mis en place de nouvelles mesures visant à empêcher la «radicalisation des musulmans britanniques», comprenant des mesures de censure «préventive» d'internet, l'interdiction des groupes musulmans radicaux même s'ils désavouent le terrorisme et la violence, et une plus grande répression de la liberté d'expression, notamment dans les campus universitaires.
Les détails précis n'ont pas encore été annoncés, mais signalant le caractère ouvert de ces mesures, May a dit, «Il ne fait pas de doute que les gens peuvent voir des choses sur internet qui peuvent conduire à la radicalisation.»

May a clairement fait comprendre qu'elle a l'intention de relancer le Communication Data Bill (projet de loi sur la communication des données), aussi appelé «charte des fouineurs» du fait des pouvoirs de grande envergure qu'il cherche à donner à la police, aux services de sécurité et aux autorités pour intercepter toutes les communications électroniques.

Le Parti conservateur avait été contraint de retirer ce projet de loi suite à des protestations d'organisations de défense des libertés civiles et des sections des libéraux-démocrates avec lesquels il est en coalition. Mais deux précédents ministres de l'Intérieur travaillistes, Lord Reid et Alan Johnson, ont soutenu ces mesures tandis que l'ancien ministre de l'Intérieur conservateur Lord Howard a demandé à Cameron et May de former un bloc avec les travaillistes pour faire voter ces mesures au parlement.



Vue sur : http://www.alterinfo.net/Toujours-plus-de-questions-concernant-les-relations-du-MI5-avec-les-tueurs-de-Woolwich_a90977.html

Source originale : http://www.wsws.org/fr/articles/2013/mai2013/wool-m30.shtml



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  09991 Ven 31 Mai - 18:23

Terrorisme Londres : A qui appartient le véhicule accidenté dont aucun média ne parle ?



Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat 55444510



Descriptif/Commentaire LBS :
Les médias nous expliquent que les deux tueurs seraient sortis du véhicule avant de s’en prendre au militaire pour le décapiter selon deux témoins ...


On peut se demander comment ces deux individus ne sont pas au minimum blessés après un tel choc quand on voit l’état du véhicule ? Ne serait-ce d’être marqué au visage ou aux mains ?


La personne qui aurait été décapitée, c’est la première version qui a été donnée dans un premier temps puis abandonnée depuis (pourquoi a-t-on fait croire à une décapitation ? quel était le but ?), cette personne n’aurait-elle pas été percutée par le véhicule en réalité ?


Nous pouvons voir que le véhicule est sérieusement accidenté devant, sur le côté gauche notamment (coté route) alors que le poteau qui se trouve devant le véhicule à l’arrêt n’est pas endommagé ? Il aurait du au minimum être tordu voir tomber, rien de cela ... Ce n’est donc pas un choc avec le poteau, avec quoi alors ?



Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Anothe10
Il y a des traces de sang devant le véhicule sur le trottoir pas sur la route là où le corps est abandonné où il aurait été décapité comme on nous l’a expliqué, comment expliquer cela ?


Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Beahea11

L’homme a certainement été dans un premier temps percuté par le véhicule ? Qui conduisait le véhicule ? Rien ne prouve que ce soit l’un des deux tueurs présumés si ce n’est le témoignage des deux personnes disant les avoir vu sortir du véhicule (ce qui me met justement dans le doute) ?

Dans l’affaire Merah nous avons eu également deux témoignages qui coïncidaient disant que le tueur avait les yeux bleus de forte corpulence, alors que Merah a les yeux noirs/marrons et rachitiques, on n’a pas tenu compte des deux témoignages, là il faut les croire sur parole !

D’autant plus qu’on n’a pas vu ces deux soit disant témoins alors que pour l’affaire Merah nous avons vu les deux personnes qui ont témoigné visage caché mais on les a vu et entendu...

Pourquoi je dis cela ? Parce que je trouve justement curieux que l’on décrive certains moments avec autant de précision, bizarre ?

Je pense qu’ils n’étaient pas dans le véhicule ...

Il serait intéressant de savoir à qui appartient le véhicule vous croyez pas ? Ce serait peut-être la clef du mystère ? Il est cela dit troublant que l’on ne nous parle pas du véhicule accidenté ?

Les deux présumés responsables du meurtre de Londres ressemblent étrangement aux mercenaires dits "djihadistes" qui opèrent en Libye, Syrie et peut-être bientôt en Algérie. Ont-ils été payés pour jouer leur rôle dans cette affaire ?


Vue sur : http://www.alterinfo.net/Terrorisme-Londres-A-qui-appartient-le-vehicule-accidente-dont-aucun-media-ne-parle_a90730.html

Sources originaux : http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=3752, http://truthfrequencyradio.com/



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  09991 Dim 2 Juin - 17:24

Comment faire la différence entre un poignardeur et un "terroriste"






La qualification terroriste sera retenue à l’issue de la garde à vue" a déclaré François Molins, procureur de la République de Paris.

L’homme s’exprimait, ce matin, à propos de l’interpellation d’Alexandre Dhausy, le jeune homme soupçonné d’avoir agressé au couteau un militaire à la Défense. Présenté comme un musulman de fraîche date, le suspect (dont le nom de famille est curieusement passé sous silence, alors qu’il ne s’agit pas d’un mineur) aurait "agi au nom de son idéologie religieuse" d’après le procureur.



Publiée le 25 mai 2013
Le 25-05-2013 A Paris, La Défense, un militaire a été attaqué à la gorge au cutter par un musulman. Edit 29-05-2013 : C'est un métisse antillais. Honte au peuple français dégénéré.


En qualifiant cette agression au cutter d’acte "terroriste", François Molins, acteur-clé de l’affaire Merah, a confirmé ainsi la validité du terme déjà employé -dimanche dernier- par Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.

Si la plupart des médias évoquent désormais la conversion à l’islam du jeune homme âgé de 21 ans, aucun n’a, pour l’instant, fait publiquement son autocritique au sujet de la description précipitée qui circulait depuis quatre jours sur l’agresseur, présenté -à tort- comme un "Nord-Africain" d’environ "35 ans" ayant porté une "djellaba". Tel fut ainsi le cas, par exemple, de Dominique Rizet, "consultant police justice" de BFM TV (à 2′).




Militaire agressé à La Défense : un suspect arrêté
L'homme soupçonné d'avoir agressé au cutter un militaire à La Défense, samedi, a été arrêté dans les Yvelines. Âgé de 22 ans, il serait partisan d'un "islam traditionaliste voire radical", selon des sources proches de l'enquête.


La chaîne M6 a diffusé aujourd’hui les images capturées -samedi- par les caméras de vidéo-surveillance de la gare RER où s’est déroulée l’agression : le teint pâle et la barbe épaisse (caractéristiques physiologiques dont "l’Afrique du Nord" n’a pas -a priori- le monopole), le suspect ne portait visiblement aucune "djellaba".



Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Terror10


Flashback : nous sommes au printemps 2002.


Le 7 avril, lors d’une manifestation parisienne de soutien à Israël, Alexis Marsan, commissaire de police, est grièvement blessé à la suite d’un coup de poignard porté à l’abdomen par un extrémiste sioniste. La Ligue de défense juive et le Bétar, groupuscules radicaux de la mouvance pro-israélienne, avaient démenti toute implication.

Cinq ans plus tard, l’agresseur présumé sera publiquement identifié par la 2ème division de police judiciaire : il s’agit de Julien Soufir, Franco-Israélien, âgé de 20 ans au moment des faits. En 2007, l’homme fait la Une de la presse israélienne en raison de son inculpation pour le meurtre raciste d’un chauffeur de taxi arabo-israélien.

A l’instar de son épouse, une autre proche de Julien Soufir récusa alors l’accusation de "racisme" mais le qualifia néanmoins d’"extrémiste religieux, un peu fou".

En 2002, le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire pour "tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique". Cinq ans plus tard, c’est -plus précisément- le qualificatif de "tentative d’homicide volontaire" qui sera retenu à l’encontre de Julien Soufir. Nulle mention relative au "terrorisme" en dépit de "l’idéologie religieuse" -pour reprendre l’expression de François Molins- ostensiblement affichée, de 2002 à 2007, par Julien Soufir.

Si la différence de traitement s’explique partiellement par l’évolution -depuis onze ans- de l’arsenal législatif, il faut également y voir le signe d’un tabou tacite -et rarement évoqué de manière explicite: policiers, journalistes et procureurs utilisent sans rechigner le terme de "terroriste" dès lors qu’il s’agit d’un musulman interpellé; en revanche, un acte commis par un extrémiste juif ou chrétien aura difficilement droit à la même sémantique.

Le cas le plus célèbre de ce favoritisme inconscient est, sans nul doute, celui d’Anders Breivik : cet autre ultra-sioniste n’avait jamais caché sa motivation religieuse quand il se déclarait, dans son manifeste, "partisan d’une Europe mono-culturelle chrétienne". Même si le terme de "fondamentaliste" ne peut pas lui être rigoureusement appliqué -au regard de son dédain personnel pour la pratique rituelle au quotidien-, un éminent spécialiste du nationalisme religieux, Mark Juergensmeyer, reconnaissait qu’on peut néanmoins qualifier l’individu de "terroriste chrétien". Pourtant, aucune mention au christianisme ou à un extrémisme se référant à la Bible n’est faite, depuis l’été 2011, dans la plupart des commentaires politiques ou médiatiques à son sujet.

Cette omission est encore plus flagrante à propos de l’acte commis en 2002 par Julien Soufir. Non seulement l’affaire a été largement passée sous silence mais, comble de l’autocensure, il ne viendra jamais à l’esprit d’un journaliste mainstream ou d’un homme politique hexagonal -interrogé sur cette histoire- de qualifier l’intéressé de "terroriste sioniste". Dans son cas comme dans celui de la récente agression du militaire de la Défense, il s’agissait pourtant, de la même manière, de s’en prendre à un "représentant de l’Etat".

L’homme, qui n’a jamais été jugé pour ses actes commis en France, a finalement été interné dans l’hôpital psychiatrique israélien d’Arbabanel, suite à son acquittement judiciaire -vigoureusement contesté par la famille de la victime. Au printemps 2009, Julien Soufir, considéré comme étant "inapte" pour un procès pénal, ne comprenait toujours pas la cause de son internement et demandait à retrouver la liberté. Selon le quotidien Haaretz, "ses docteurs indiquèrent [alors] qu’il avait fait des progrès et qu’il devait être libéré dans les mois suivants". Soit deux ans, seulement, après avoir commis son crime.

A ce jour, aucune demande d’extradition de Julien Soufir auprès d’Israël n’a encore été formulée par les autorités françaises



Mise en ligne le 21 mai 2007
Pour l'avocat de Julien Soufir, qui a avoué avoir égorgé de sang froid un chauffeur de taxi d'origine arabe lundi, son client souffrirait de troubles psychologiques qui l'auraient conduit à commettre un crime. Retour en images sur un fait divers choc. 16/05/07



Mise en ligne le 16 mai 2007
Infolive.tv a interrogé en exclusivité une proche de Julien Soufir. Le meurtrier de Tayssir Kariki, un chauffeur de taxi d'origine arabe, égorgé lundi à Tel Aviv avait passé les dix derniers jours dans son appartement. A notre micro, bouleversée, elle raconte un jeune homme perturbé et au comportement incohérent.
Nous vous livrons son témoignage dans son intégralité. Un document Infolive.tv. 15/05/07




Source originale : http://hichamhamza.wordpress.com/

Vue sur : http://www.alterinfo.net/Comment-faire-la-difference-entre-un-poignardeur-et-un-terroriste_a90979.html



A Bientôt


_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  09991 Sam 4 Oct - 16:32

Mohamed Merah est innocent selon l'avocate de sa famille




Ajoutée le 2 oct. 2014  par  Salim Laibi



Selon l’ex-avocate de Mohamed Merah : ‘’C'était un agent des services français, ils l'ont éliminé’’ !
Maitre Isabelle Coutant-Peyre, avocate du père de Mohamed Merah, dans une déclaration à la chaine 5 française, mise en ligne cette semaine sur le site internet et la page facebook, a confirmé que Mohamed Merah était un agent des services français, il a été abattu pour protéger les intérêts français. Selon elle, il a même été sollicité de changer de nom et de quitter le pays avant d'être éliminé
.








A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
09991
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 39
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat Empty Re: Montauban, Toulouse, Boston, Reyhanli, Londres: terrorisme et affaires d’Etat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum