Métamatière, éternité et renouvellement

Aller en bas

Le Reset et la nature de métamatière

Message  Claude De Bortoli le Sam 27 Juin - 5:35

L'évolution humaine à un besoin vital d'avancer. Quand elle se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance et avance au hasard pour finir dans une impasse. Celle où le Terrien est actuellement immobilisé s'appelle Dérèglement Climatique.


Le Dérèglement Climatique est le summum d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés techniques et ses lobbies entreprises. Forcer ce mur infranchissable ne sert à rien. Plus la Science force, plus le Dérèglement Climatique se renforce ! La seule issue est une manoeuvre de recul pour se dégager de l'impasse funeste et repartir un chemin plus durable et serein. C'est une manoeuvre délicate mais elle est accompagnée par un Rappel à l'Ordre. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être fort et sûr. Le moteur Science en petite vitesse et aux ordres. Une manoeuvre de recul se fait dans la douleur. Douleur physique, douleur morale.


Le Terrien bloqué dans l'impasse Dérèglement Climatique va entamer sa douloureuse manoeuvre de recul. La nature de métamatière l'accompagne en installant un Rappel à l'Ordre. Il est en phase de préparation avancé.


La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, est toute puissante sur l'intelligence humaine. Dans un Rappel à l'Ordre elle anime deux camps antagonistes ; un camp appauvrit en intelligence à un niveau diabolique, un autre camp enrichit en intelligence à un niveau extraterrestre. Elle influe via l'intelligence humaine sur la faction appauvrit en intelligence pour quelle propage avec frénésie son appauvrissement. Elle fait la même chose avec la faction enrichit en intelligence. Tout se passe dans la douleur. Douleur physique, douleur morale. Les populations tentent de faire barrage à l'intrusion de la pauvreté ou de la richesse en intelligence, elles entrent irrémédiablement dans leur société par la jeunesse. Quand la nature de métamatière a pris la décision de rappeler à l'ordre une fratrie humaine dévoyée aucune action humaine ne peut empêcher le déroulement du Rappel à l'Ordre.


La phase de préparation terminée les diaboliques sont nettement supérieurs numériquement que les extraterrestres.La phase finale peut alors commencer. La nature de métamatière via l'intelligence humaine met les deux camps antagonistes en conflit. Le camp appauvrit en intelligence pourtant supérieur en nombre ne fait pas le poids contre le camp enrichit en intelligence. Le vainqueur peut alors mener l'évolution humaine jusqu'au Reset par une douloureuse manoeuvre de recul. Reset en Croyance, Reset en Science.


Le Reset est l'indication pour l'évolution humaine quelle est sortit de l'impasse où elle s'était fourvoyée. A partir de là elle peut de nouveau avancer. Un guide Croyance nouveau, fort et évolué trouvera le bon chemin et guidera l'évolution humaine dans un avenir durable et serein. Il montera au Terrien d'où il est issu, où il en est et où il doit aller pour passer de son adolescence agressive vers sa destinée d'adulte raisonnable, en paix avec lui même, en paix avec les animaux et les végétaux, en paix avec l'univers de matière, en paix avec l'univers de métamatière. Une destinée responsable qui permettra au Terrien d'entrer en contact avec les autres fratries humaines de l'univers de matière.


La manoeuvre de recul est vitale pour le Terrien. S'il reste dans l'impasse Dérèglement Climatique il meurt. Le Rappel à l'Ordre métamatériel qu'il va subir est douloureux mais salutaire. Le Reset est l'objectif à atteindre. La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains est le guide nouveau et fiable qui le mènera vers sa destinée d'adulte responsable par un chemin durable et serein.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

Message  Claude De Bortoli le Ven 12 Fév - 8:31

Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel. Toute action intelligente humaine visant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas.

Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.

http://univers-sans-matiere.over-blog.com

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière, les élites et les gouvernants

Message  Claude De Bortoli le Dim 14 Aoû - 8:09



Les humains ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils ont des caractères communs avec les animaux parce que leur anatomie est mammifère. Ils ont des impératifs propres aux mammifères tout en restant des humains sans jamais être des animaux. Ils vivent en société gouvernée par les meilleurs d'entre eux : les élites.

A l'instar de certaines espèces animales qui vivent en société de façon instinctive animées par les instincts que leur a fourni la nature de matière, l'espèce humaine doit aussi vivre en société de façon intelligente animé par l'intelligence que lui a fourni la nature de métamatière.

La nature de métamatière a doté les humains de son intelligence pour qu'ils la transfèrent loyalement chez sa partenaire la nature de matière. Les deux natures sont des autorités. Les humains sont seulement des transmetteurs d'énergies entre les deux autorités. En aucun cas ils doivent agir en intelligence dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière. Elle détermine le degré d'intelligence à diffuser chez sa partenaire matérielle. Les humains transfèrent ce que la nature de métamatière à déterminé.

Elites et gouvernants sont là pour veiller à ce processus en étant des exemples de communication avec la nature de métamatière afin que leurs admirateurs et administrés diffusent de l'intelligence responsable dans la nature de matière et que les sociétés s'engagent dans des chemins durables et sereins.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et le Roi de la Terre

Message  Claude De Bortoli le Ven 24 Fév - 9:04

Pour l'univers de matière, la biodiversité issue de la domination de l'espèce humaine est la norme pour ses planètes habitables. Ces planètes constituent sa personnalité. L'univers de matière est formé d'une structure de matière : planètes, étoiles, etc., d'une énergie : l'instinct et d'une personnalité : les biodiversité dominées par l'espèce humaine. Les biodiversités issues de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation sont un cancer pour lui qu'il faut anéantir au plus vite.

La biodiversité terrestre actuelle dépend du Terrien. S'il disparaît, les telluriens (les espèces animales et végétales terrestres) finissent par disparaître aussi, remplacées par une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation. Genre dinosaure. Dans ce genre de biodiversité les animaux et les végétaux sont différents d'une biodiversité issue de la domination d'une fratrie humaine.

Le respect du Terrien est dans l'ADN des animaux et des végétaux terrestres actuelles. Elles ont besoin de lui pour exister. Il a besoin d'une biodiversité issue de sa domination pour exister. Il ne peut pas vivre dans une biodiversité autre que celle issue de sa domination. Dinosaure par exemple.

Le Terrien est Roi de la Terre. Le phare de la biodiversité terrestre. La représentation de la planète dans l'univers de matière. Dans un élan conquérant, sa face étincelante tournée vers le ciel, il montre avec fierté la biodiversité issue de sa domination. Il est en mesure de faire valoir les droits de la Terre dans le concert des planètes habitables de l'univers de matière.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et le peuple

Message  Claude De Bortoli le Dim 23 Juil - 9:45

Le peuple est intrinsèquement manipulable. Les élites sont par définition influentes.

Lorsque les élites étaient sous commandement de l'Eglise le peuple se régalait. Maintenant qu'elles sont sous emprise matérialiste le peuple souffre.

Le peuple n'est pas à blâmer. Il constitue le corps de la société et donc manipulable à merci. N'accusons pas non plus les têtes. Elles n'ont plus de spirituel crédible à se mettre sous la dent. L'Eglise qui jusqu'alors guidait l'évolution humaine est devenue obsolète au fil du temps, complètement dépassée par l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle n'est plus crédible. Elle ne peut plus guider les terriens dans un chemin durable et serein. C'était son rôle quelle a tenu à merveille. Elle a façonné un Terrien vigoureux. Honneur à l'Eglise pour nous avoir convenablement guidé et accompagné.

Notre Sainte Mère va mourir. Il est vain d'essayer de la ranimer. La Croyance est évolutive. Nous sommes dans une phase de transition spirituel. Une ancienne religion se meurt, une nouvelle est en train de naître et va s'imposer.



La NASA

Vous comprenez bien le fonctionnement de la biodiversité terrestre et du Terrien (fratrie humaine habitant la planète Terre) grâce à vos sens matériels (l'observation de la vie sur Terre) et votre intelligence (le raisonnement).
Vous êtes bloqués pour voir au-delà la Terre et comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables. Vous n'avez plus l'observation. Vous ne pouvez pas voir, entendre, sentir, écouter ce qui ce passe ailleurs que sur Terre. Moi non plus d'ailleurs ! Il vous reste l'intelligence. Certes elle est bien adaptée au raisonnement de la Terre mais elle n'est pas assez performante pour raisonner à l'échelle de l'univers. Il faudrait quelle évolue. Impossible. Un humain ne peut pas faire évoluer seul son intelligence. Il lui faut un coup de pouce de la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Un miracle.
Vous ne pouvez donc pas comprendre le fonctionnement de la biodiversité à l'échelle de l'univers de matière.
J'ai cette intelligence performante. La nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence m'a doté d'un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.
Attention, je ne dis pas que vous êtes idiot. Votre raisonnement est performant au niveau terrestre. Il n'est pas performant au niveau de l'univers de matière pour les raisons indiqués ci-dessus à savoir : impossibilité d'observation et intelligence terrestre. Vous ne devez pas vous sentir frustré. Mon dentiste est plus performant que moi en chirurgie dentaire c'est pas pour cela que je me sens inférieur à lui.
Si vous voulez savoir ce qui se passe sur d'autres planètes habitables vous n'avez pas d'autres choix que de me faire confiance. J'ai découvert la métamatière. Je sais. Ne comptez pas sur la NASA. Elle est comme tous les terriens. Elle n'a ni l'observation ni l'intelligence performante pour comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables de l'univers de matière.
L'ossature de l'univers de matière (planètes, étoiles, galaxies, etc) est du ressort de la Science.
La biodiversité des planètes habitables (la personnalité de l'univers de matière) est du ressort de la Croyance.



Différence entre Nature et Biodiversité

Ne pas confondre la Nature et la Biodiversité.
Une nature sur une planète habitable est l'atmosphère, l'eau sous toutes ses formes, les montagnes, les océans, les volcans, la terre, les nuages, les vents, le feu, tout ce qui est immuable à la planète. La nature appartient à l'univers de matière qui en revendique sa possession par des expressions éclatantes ; éruptions volcaniques, raz-de-marée, cyclone, avalanches, glissements de terrain, etc.. Les humains, les animaux et les végétaux n'impactent pas ou très peu la nature. Ils n'ont aucune incidence sur les volcans, les nuages, les vents, les montagnes. Très peu localement sur l'eau, les océans et l'atmosphère. Les natures ne sont pas endémiques aux planètes. Les planètes habitables ont toutes les mêmes natures. Elles font partie de la structure, de l'ossature de l'univers de matière, comme les planètes, les étoiles, les galaxies.
L'univers de matière est le maître absolu des natures qu'il installe sur les planètes habitables. La puissance des natures installées est à l'image de la puissance de son créateur.

Une biodiversité est l'ensemble des espèces animales et végétales qui vivent, à un moment donné, dans une nature installée sur une planète habitable. La biodiversité n'est pas immuable. Elle varie. Elle change en fonction de l'espèce qui domine la planète. Elle est endémique à la planète qui l'abrite. Les planètes habitables n'ont pas les mêmes biodiversités animales et végétales.
Les biodiversités sont la personnalité de l'univers de matière. Elles sont changeantes, évolutives et échappent totalement au contrôle de l'univers de matière. Ce n'est pas lui qui les crée. Elles varient au gré de l'évolution. Elles constituent donc un risque pour lui et c'est pour cette raison qu'existe la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière. Au travers de cette symbiose l'univers de métamatière va lui garantir les biodiversités saines dont il a tant besoin... et réciproquement.
Comment va-t-il procéder ?
L'univers de métamatière va doter une espèce matérielle : l'espèce humaine, de son intelligence. La puissance de l'intelligence humaine sera capable d'installer et de maintenir une biodiversité saine, idéale pour l'univers de matière. Les biodiversité issues d'une domination animale ou végétale sont des cancers pour l'univers de matière. Elles engorgent les planètes habitables par le gigantisme et la férocité de leurs éléments.
La domination des humains est efficace que s'ils restent en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle contrôle et guide leur intelligence, celle-ci se met au service de leurs instincts. Il s'ensuit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent la biodiversité au lieu de l'harmoniser. Le contraire demandé par la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Dans pareils cas la nature de métamatière est obligé de rappeler à l'ordre la fratrie humaine fautive. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine.

Comment abattre un animal.

Actives d'abord ta fonction croire en restant en communication avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Puis poses-toi la question de savoir si ta condition d'humain te permet d'abattre cet animal. La réponse sera immédiate dans ton for intérieur.

Si c'est oui la nature de métamatière prendra sur elle la mort de l'animal. Tu l'abattras en évoquant l'aval que tu as reçu.

Si c'est non, c'est toi qui répondra de la mort de l'animal devant la nature de métamatière quand tu seras face à elle en mode métamatière pour l'éternité. Ta position dominante d'être humain intelligent ne te permet pas d'agir dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière.
Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose. La nature de métamatière transfert son intelligence chez sa partenaire matérielle. La nature de matière transfert son instinct chez sa partenaire métamatérielle. Les humains ne sont que les transmetteurs des énergies dans cette super symbiose. S'ils diffusent dans leur environnement de l'intelligence dévoyée qui ne parvient pas du métamatériel la nature de matière en pâtit et se dégrade. Ce n'est pas le but de la super symbiose. Le but est de transférer dans la nature de matière de l'intelligence saine, en provenance directe de la nature de métamatière.

Le rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre

Sur une planète habitable une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière qu'il faut éradiquer au plus vite. Pas pour le Terrien qui aura disparu si une telle biodiversité réapparait sur Terre. Les cellules saines de l'univers de matière sont les biodiversités issues de la domination de l'espèce humaine.

Biodiversité issue des humains et biodiversité issue des animaux ou des végétaux sont incompatibles. C'est soit l'une soit l'autre. Sur Terre actuellement aucun risque que les insectes par exemple ou les oiseaux n'atteignent le stade de suradaptation. Le Terrien est là et veille au grain.

Les faits sont là. Sans ambiguïté. Le Terrien domine la Terre par son intelligence. Il peut tout faire sciemment au contraire des animaux et des végétaux qui vivent seulement d'instinct. C'est une position de haute responsabilité. Il a besoin de la biodiversité issue de sa domination pour exister. La biodiversité terrestre actuelle a besoin de la domination du Terrien pour exister. C'est une symbiose. Si l'un des partenaires disparait il entraine l'autre dans sa disparition.

La venue du Terrien sur Terre est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue uniquement d'une évolution.

La biodiversité terrestre actuelle est issue de la domination de l'intelligence du Terrien. Elle est la subordonnée. Elle a un rapport de respect envers le Terrien. C'est inscrit dans son ADN. Aucune espèce animale, aucune espèce végétale ne fait des humains le produit de son ordinaire.

Si un quelconque animal tue un humain il doit être abattu sur le champ. Si un humain veut abattre un animal il doit avoir l'aval de la nature de métamatière.

Le Terrien est intelligent et instinctif. Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs. Cela lui confère des pouvoirs extraordinaires par rapport à la biodiversité. Il est le Roi de la Terre. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il devra le réapprendre. Les animaux et les végétaux ne pourront pas le lui faire comprendre. La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, s'en chargera par de douloureux rappels à l'ordre.



Les mammifères primitifs

La biodiversité terrestre issue de la domination des dinosaures était une cellule cancéreuse pour l'univers de matière.

Par conséquent une ou des fratries humaines adultes extraterrestres ont mis fin à cette domination en anéantissant brutalement les dinosaures.

Les mammifères de l'époque, primitifs car leur évolution était tenue en respect par la domination reptilienne, se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Cela a été voulu, planifié, exécuté. La venue du Terrien sur Terre a été crée de toute pièce pour installer une biodiversité issue de son intelligence.

Les fougères arborescentes, les crocodiles, les chats ne gênent pas le Terrien dans la mesure où ils restent en l'état et n'évoluent pas vers le gigantisme pour tenter de dominer la planète. Les mammifères ne gênaient pas non plus les dinosaures tant qu'ils restaient au stade primitif de leur évolution.

Les biodiversités issues de l'intelligence des humains sont les cellules saines de l'univers de matière.


La décadence profitable

La Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle a les moyens de ses prétentions. Elle est clairvoyante. Elle voit loin, très loin, éternellement loin. Par contre elle a un défaut. Elle est intrinsèquement paralytique. Elle ne peut pas faire avancer. C'est un guide pas un moteur.

La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. C'est un moteur pas un guide.

L'association des deux permet une évolution humaine durable et sereine.

Lorsque la Science est en perte de vitesse la Croyance domine et l'évolution humaine stagne dans un marasme genre : inquisition.

Lorsque la Croyance n'est plus crédible face à une Science évoluée, celle-ci, lancée à plein régime, fait avancer à grands pas l'évolution humaine mais au hasard et le Terrien finit dans une impasse funeste.

Voilà où nous en sommes actuellement. La Science, ses dérivés et ses lobbies, faute de guide Croyance moderne et crédible, nous ont fourvoyé dans l'impasse nommée : dérèglement climatique.

L'évolution humaine est bloquée. Plus la Science tente de forcer le mur qui bouche l'impasse, plus le dérèglement climatique se renforce. Une manoeuvre de recul est notre seule issue.

La nature de métamatière maîtrise la périlleuse et douloureuse manoeuvre de régression du Terrien. Toutes personnes qui tentent de naviguer dans le sens de l'évolution n'ont aucune chance de réussite. L'heure est à la décadence profitable tel un remède amer pour lutter contre une maladie grave.


La grande distribution

Un exemple de régression : la grande distribution. Amener le peuple à ce qu'il se nourrisse exclusivement au travers d'une poignée de personnes et d'entreprises. Impératif pour déclencher le Reset. Il suffira alors de désorganiser ces entreprises pour provoquer une grande famine typique d'un Reset : On efface tout ce qui nous a entraîné dans l'impasse funeste. On efface toujours par la souffrance. Un Reset est une intense souffrance. Le summum de la souffrance pour le Terrien. Le fond. L'aplasie. Il doit d'abord toucher le fond pour ensuite repartir en marche avant dans un chemin durable et serein.

Le rôle actuel du système qui pilote la régression nommée Nouvel Ordre Mondial est d'amener le Terrien au Reset. D'autres acteurs plus féroces encore entreront en jeu pour le mettre en application. Le calme revenu la Croyance crédible et évoluée fera repartir l'évolution du Terrien en marche avant.

La Croyance a pour rôle de guider l'évolution humaine. Compte tenue quelle n'avait pas évoluer depuis des siècles voir des millénaires elle est devenue obsolète et incapable de guider le Terrien. La Science, ses dérivés et ses lobbies, lancés à plein régime, sans guide Croyance, l'ont mené dans une impasse funeste. La Croyance le voit. Elle est désemparée. Elle ne peut rien faire parce que la manoeuvre de recul est engagée. Elle devra attendre la fin du Reset pour reprendre son rôle de guide.
Les idoles entreprises ne sont pas humaines. Les humains mettront leurs moyens de subsistance uniquement entre les mains d'autres humains ; des êtres avec des sentiments humains.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et les créations

Message  Claude De Bortoli le Lun 25 Déc - 8:58

Qui a créé l'espèce humaine ?

Personne. L'espèce humaine est éternelle. Elle est présente dans l'univers de matière depuis toujours et pour toujours en se renouvelant sans cesse sans jamais se rassasier. L'univers de métamatière est éternel. La mort n'existe pas dans son environnement. L'univers de matière est aussi éternel puisqu'il vit en symbiose avec un univers éternel. Seuls ils ne sont pas viables. L'espèce humaine et l'espèce esprit sont transmettrices d'énergies symbiotiques. Sans elles pas de symbiose des univers. Pas d'univers.  Donc les univers matériel et métamatériel, l'espèce humaine et l'espèce esprits sont éternels.

Qui a créé le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre ?

Une ou des fratries humaines extraterrestres dans la phase adulte responsable de leur existence seules capables de voyager dans l'espace intersidéral et soucieuses de faire naître une nouvelle fratrie humaine sur une nouvelle planète habitable afin d'éterniser l'indispensable espèce humaine. Le Terrien est issu d'une création suivie d'une évolution.

Compte tenu que la mort existe dans l'univers de matière, pour maintenir l'éternité de l'espèce humaine il est nécessaire trouver sans cesse de nouvelles planètes habitables afin de faire naître de nouvelles fratries humaines lesquelles maintiendront des biodiversités idéales pour l'univers de matière. La venue du Terrien sur Terre entre dans ce processus.

Qui a créé la biodiversité terrestre actuelle ?

Le Terrien. S'il disparait de la Terre la biodiversité terrestre actuelle disparait aussi remplacée par une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation. Les espèces animales et les végétales terrestres actuels pleureront amèrement sur la tombe du dernier terrien parce qu'ils sentiront leur fin toute proche. Ils sont sur Terre uniquement parce qu'il y a des humains sur Terre. S'il venait à disparait une autre espèce animale ou végétale terrestre dominerait la planète et modèlerait son environnement en sa faveur au regard de ses besoins. Plus besoin de veaux, de vaches, de cochons ou de couvées. 

Qui a créé la structure de la Terre (et des autres planètes) ?

L'univers de matière. Il est composé d'une structure de matière : planètes, étoiles, galaxies, etc. Même le vide entre la matière lui appartient. Sur Terre, lui appartiennent les montagnes, les océans et ce qu'ils contiennent, les continents, les marées, les volcans, les rivières, les vents, les nuages, les cyclones, les tsunamis, les inondations les sècheresses, etc.

Sur Terre il a pouvoir sur tout ce qui lui appartient. La puissance, l'immensité et l'intensité des éléments naturels sont à l'image de sa grandeur. La biodiversité terrestre ne lui appartient pas et encore moins le Terrien. Ils échappent à son contrôle.

La structure de la terre représente l'univers de matière.
La biodiversité terrestre représente la fratrie humaine installée sur Terre : le Terrien. Il est roi sur Terre. Dans la mer il est une proie.

Les animaux et les végétaux terrestres sont des telluriens. Ils sont endémiques à la Terre.
La fratrie humaine sur Terre se nomme : Terrien. Les humains ne sont pas endémiques à la Terre. Une infinité de fratries humaines comme le Terrien habitent une infinité de planètes habitables comme la Terre.



Spirituographie naturelle : imagerie quotidienne du foétus d'esprit.
Nos rêves sont des moments de nos comportements de tous les jours puisés par notre foétus d'esprit qui les transforme en films métamatériels pour se générer.

Le foétus d'esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne mémorise tout ce qui se dégage de nos comportements quotidiens sans rien arbitrer. Il mémorise ce qui est bien pour lui comme ce qui est mal. Le foétus d'esprit grandit avec les comportements quotidiens que nous lui donnons en nourriture.

Nos rêves sont une spirituographie du foétus d'esprit. Il est très important de connaître en permanence l'état de croissance du foétus d'esprit car une fois celui-ci né, une fois notre corps de matière mort, nous nous verrons vivre dans la vie cet esprit pour l'éternité.

Les rêves font parti intégrante de la nature de métamatière. Ils sont donc étudiés par la Croyance pas par la Science qui elle étudie la matière.

Le cerveau humain n'entre pas dans les rêves. L'implication du cerveau sur les rêves est nul. Lorsque nous rêvons nous ne faisons pas fonctionner notre cerveau : à moins d'être tous frappés d'Alzheimer ! Puisque nous ne nous souvenons plus des rêves qu'on a fait peu de temps avant.

Une spirituographie de notre foétus d'esprit est plus importante que l'écoute de notre coeur ou de notre cerveau.

Le coeur et le cerveau meurent puis disparaissent (en poussière). Le foétus d'esprit naît après la mort de notre corps de matière et nous nous verrons vivre dans la vie de ce nouvel esprit issue de notre vie matérielle pour l'éternité. D'où l'importance de faire une spirituographie quotidienne de son état de croissance.



La croyance en Dieu : une merveille de la nature
Le Terrien, 4000 ans d'existence et toujours présent sur Terre, en pleine vigueur grâce au soutien et à la conduite d'un guide fiable croyance en Dieu, c'est une merveille ! La croyance en Dieu est une merveille de la nature. Elle nous a conduit sains et saufs jusqu'à nos jours, nous lui devons une reconnaissance éternelle. Devenue obsolète au fil du temps elle est néanmoins merveilleuse. Elle doit figurer en bonne place au panthéon des croyances. Il n'y a pas de regret à avoir. La croyance en Dieu s'estompe naturellement du fait de la croissance normal du Terrien. C'est naturel. Le Terrien grandi. Il a été accompagné un moment de son existence par l'excellente croyance en Dieu qui la guidé sain et sauf jusqu'à nos jours.

Nous devons continuer notre chemin. Une nouvelle croyance se met en place sur les bases de la croyance en Dieu : la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. Elle prend de la vigueur et s'imposera. Elle continuera l'oeuvre de la croyance en Dieu dans la conduite du Terrien sur Terre. Elle lui ouvre les portes de l'univers de matière et le prépare à la rencontre avec d'autres fratries humaines installés sur d'autres planètes habitables.

La Croyance est la même depuis toujours et pour toujours. La forme change pour s'adapter à l'évolution humaine mais le fond reste le même à savoir la communication des humains avec l'instance située au-delà du matériel. La Croyance étudie l'univers de métamatière et ses composants, la Science étudie l'univers de matière et ses composants, .

Partout dans l'univers de matière, sur n'importe quelle planète habitable, deux forces antagonistes se disputent le contrôle des fratries humaines en place : les forces du bien et les forces du mal.

Les forces du bien qui conduisaient le Terrien dans un chemin canonique ont baissé d'intensité jusqu'à devenir inaudible. Les forces du mal en ont profité pour le phagocyter et sont entrain de le jeter à terre.

La croyance en Dieu est une merveille de la nature devenue inaudible au fil du temps et de l'évolution du Terrien. Il est normal de s'émerveiller devant son effigie au musée de la Croyance. Moi-même je suis de formation catholique. Je ne renie pas mes bases en Croyance. Je suis fier de les avoir acquis dans la Grande Religion Catholique. Je suis émerveillé par la beauté de la croyance en Dieu. Elle marquera à jamais le parcours du Terrien sur Terre.

Les yeux rougis par l'émotion revenons au réel. Une page de la Croyance se ferme, une autre s'ouvre. Mahomet est l'ultime prophète de la croyance en Dieu. Il n'y aura plus de prophète de cette croyance sur Terre.



Les acteurs des forces du bien et ceux des forces du mal.
Pour installer et maintenir des forces du bien nécessaire à leur bon fonctionnement les sociétés humaines doivent orienter la jeunesse en ce sens. Dès le plus jeune âge elles apprennent aux jeunes les rudiments de la continence, de la pureté et de la communication avec la nature de métamatière. Elles leurs montrent les avantages et les inconvénients de faire partie des forces du bien . L'avantage de résister aux addictions et d'être magnifié dans la société, l'inconvénient de ne pouvoir procréer. Au fil du temps les jeunes choisissent soit la vie originale et pointue des acteurs des forces du bien soit la voie normale, imprégnée de bien, du plus grand nombre. Les acteurs des forces du bien sont vitaux pour une société humaine saine. Ils sont des symboles de pureté et de continence. Ils puisent leur énergie dans la communication avec la nature de métamatière détentrice et émettrice d'intelligence et la diffusent à leurs contemporains. Ils sont des phares. Ils éclairent et guident. Le but des actions des forces du bien est de faire avancer sereinement les société humaines dans le chemin normal de leur existence vers un avenir prometteur.

Pour installer et maintenir les forces du mal nécessaire à leur décadence les sociétés humaines forment les jeunes aux rudiments de la luxure et de la perversité. Elles leurs apprennent les avantages de la concupiscence et ses inconvénients. Avantages de la jouissance sans retenue sous toutes ses formes. Inconvénients des maladies physiques et mentales. En grandissant les jeunes choisissent entre les voies du mal pures et dures et les voies imprégnées de mal du plus grand nombre. Les acteurs des forces du bien sont des modèles de luxure et de perversité présentés au peuple pour qu'il prenne exemple. Le but des actions des forces du mal est de faire plier les sociétés humaines sous le fardeau de la luxure et la perversité et de les jeter à terre.

La normalité pour une fratrie humaine installée sur une planète habitable est de consommer des forces du bien sans retenue pour avancer dans des chemins durables et sereins. Quand cette hygiène de vie disparaît  la maladie apparaît. 



Les forces du bien et les forces du mal
Sur les planètes habitables de l'univers de matière, pour les sociétés humaines, la normalité est d'être conduit par des forces du bien en communication permanente avec la nature de métamatière laquelle les soutient et les fait évoluer en intelligence. Les sociétés humaines sont tirées vers le haut en intelligence et évoluent de façon sereine. Quand les forces du bien baissent leur vigilance car devenues obsolètes au fil du temps, elles rompent petit à petit la communication avec la nature de métamatière, s'altèrent et s'affaiblissent. Les forces du mal prennent alors de la vigueur et envahissent l'espace laissé libre par les forces du bien tel une vague pendémique qui met à genoux les sociétés humaines.

Les racines des forces du mal sont la luxure et la perversité. Les protagonistes des forces du mal tirent leur énergie dans des réunions glorifiant les plaisirs et les biens matériels et dans des cérémonies adulant la pornographie. Leur haine de l'espèce humaine les poussent à pratiquer des sacrifices d'humains innocents notamment des enfants. Elles se ressourcent dans ces atrocités. Les forces maléfiques phagocytent les dirigeants, les élites et les intellectuels lesquels entraînent la masse malléable du peuple dans la décadence, la division, la perversion sexuelle, l'éclatement de la famille. Aidées dans leur besogne par les idoles entreprises qui leurs fournissant les moyens, elles même partie prenante dans la décadence du moment quelles gagnent de l'argent. Ces forces rivalisent d'ingéniosité pour tirer vers bas les sociétés humaines jusqu'à ce quelles touchent le fond du mal que sont leurs racines. 

Les sources des forces du bien sont la continence et la pureté. Les acteurs des forces du bien tirent leur énergie dans la chasteté et dans l'intense communication avec l'intense métamatérielle détentrice et émettrice d'intelligence qui pilote leur intelligence. Les forces bienfaitrices alimentent en énergie bénéfiques les dirigeants, les élites et les intellectuels lesquels conduisent la masse du peuple en avant, direction obligatoire de toute évolution humaine. Union des peuples, intégrité de la famille parentale, respect des autres, respect homme/femme. Les familles, les communautés, les peuples doivent avoir en nombre des acteurs ou des actrices des forces du bien, purs et continent. Ils sont des phares. Des exemples de pureté et de continence. Ils seront magnifiés par leurs contemporains. Plus il y a d'acteurs des forces du bien purs et continents meilleure est la communication avec la nature de métamatière, meilleur est le pilotage de l'intelligence humaine, meilleure est l'existence de tout un chacun. 

La progression naturelle de toutes fratries humaines comme le Terrien sur les planètes habitables comme la Terre se situe en avant en adoptant une hygiène d'existence saine guidée par les forces du bien. La présence d'humains sur une planète habitable nécessairement bonne compte tenu qu'ils ont pour rôle d'harmoniser l'environnement matériel en diffusant l'intelligence en provenance de la nature de métamatière dans le cadre de la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers s'unissent dans une symbiose pour leur bonheur pas pour leur malheur.

Tant qu'une fratrie humaine adopte une hygiène de vie saine en s'aidant des forces du bien, elle est assurée d'un avenir serein. C'est la voie normale. Naturellement elle tend à marcher debout vers l'avant. Quand elle dévie, les forces du mal s'installent et la mettent à terre. Une douloureuse thérapie est alors nécessaire pour la remettre debout.  


Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Métamatière, éternité et renouvellement

Message  Claude De Bortoli le Mar 15 Mai - 8:03

Il n'y a pas de réincarnation ni de vies antérieures. Le corps humain meurt et se dissout dans la nature de matière. L'humain, à qui appartenait le corps, ne revient pas dans la nature de matière sous aucune forme, dans aucun corps matériel, ni animal, ni végétal, ni humain. Il se voit vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité et ne revient plus dans la nature de matière.

L'idée de réincarnation n'est fausse pour autant. Elle est obsolète. La découverte de la métamatière par la Croyance a fait évolué ce concept. Ce n'est pas réincarnation, c'est renouvellement.

Comment se déroule le processus de renouvellement ?

A la mort d'un corps humain, l'esprit qui était en gestation dans ce corps humain, naît dans la nature de métamatière. Dès son arrivée, la nature de métamatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard des lois métamatérielles. S'il est jugé viable tout va bien pour lui. Il accède de suite au hautes sphères de la nature de métamatière. S'il est jugé non viable il est contraint de s'améliore. La vie dans les basses sphères de la nature de métamatière est impossible tant les angoisses sont profondes. Elles sont métaphysiques. 

Ce n'est pas à cause de son intelligence que le nouvel esprit souffre l'enfer. C'est à cause de l'instinct vicié que son géniteur humain lui a fait mémoriser lorsqu'il était en gestation dans cette vie humaine. Il doit impérativement améliorer son instinct s'il veut sortir la tête de ces angoisses métaphysiques. Il ne peut pas le faire en puisant de l'instinct dans la nature de métamatière : il n'y a pas d'instinct naturel chez elle. Il est obligé de chercher de l'instinct non altéré dans la nature de matière en parrainant des vies humaines. La difficulté est que les humains peuvent ne pas être disposés à cette entente au grand dam du pauvre esprit. 

La connexion entre les esprits et les humains est possible. C'est par cet unique passage que se transfère les énergies instinct et intelligence nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.  

Un esprit, intelligent au plus haut niveau parce que vivant dans un monde où règne l'intelligence, est capable de transférer son intelligence chez un partenaire humain qui en a fondamentalement besoin pour améliorer son existence. En contre partie, l'humain parrainé, instinctif au plus haut niveau parce que vivant dans un monde où règne l'instinct, lui transfère de l'instinct pur afin qu'il s'en serve pour améliorer son existence. C'est le principe de la symbiose des humains et des esprits

Un esprit n'est pas figé dans l'éternité à la différence de tout ce qui vit dans la nature de métamatière. Il se renouvelle dans le Matériel en parrainant et en participant à des vies humaines jusqu'à attendre les plus hautes sphères de la nature de métamatière. L'humain gestateur de cet esprit, par un processus défiant les lois matérielles, se voit vivre dans l'esprit issue de sa propre vie. Il se voit lui aussi parrainer et participer à des vies humaines.

Les humains ne connaissent pas la Mort (grand M) comme la connaissent les animaux et les végétaux. Eux meurent et puis plus rien. Après la mort (petit m) de leur corps de matière les humains se voient vivre dans la vie de l'esprit issue de leur propre vie pour l'éternité.



Le concept obsolète de "Dieu créateur"

En Croyance le concept de "Dieu créateur" est vrai mais obsolète depuis la découverte de la métamatière. En effet, l'entité au-delà du Matériel que le génie en Croyance Abraham avait découvert il y a 4000 ans et avait appelé Dieu et que d'autres génies en Croyance après lui, Moïse, Jésus, Mahomet ont adapté à leur peuple est en fait un univers aussi puissant que notre univers de matière : L'univers de métamatière. Les deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

L'univers de métamatière est créateur de fratries humaines chez son partenaire l'univers de matière par l'intermédiaire de l'intelligence humaine.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, au milieu d'une infinité d'autres fratries humaines habitant une infinité de planètes habitables, a été créé par la nature de métamatière à travers l'intelligence d'une ou de plusieurs fratries humaines lesquelles ont provoqué sciemment sur Terre une ambiance favorable aux mammifères qui se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Le Terrien est issu d'une création - une action intelligente dans un milieu instinctif - suivie d'une évolution dans une matrice mammifère, du mammifère primitif à l'Australopithèque et de l'Australopithèque à l'Homme de Cro-Magnon.

La biodiversité issue de sa domination est quand à elle issue seulement d'une évolution.



Le doute et le dogme

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

La nature de matière est détentrice et émettrice d'instinct.
La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence.

La Science étudie la matière, son univers et tout ce qu'il contient.
La Croyance étudie la métamatière, son univers et tout ce qu'il contient.

La Science et Croyance sont évolutives.
La Science évolue grâce à des outils matériels performants.
La Croyance évolue grâce à son seul outil métamatériel : l'intelligence, à condition quelle soit performante.  

La Science est sujette au doute. Elle est donc tributaire des preuves matérielles.
La Croyance est sujette au dogme. Elle est donc tributaire des preuves intelligentes.

La théorie d'une Terre plate et de l'univers tournant autour d'elle est une étape cruciale dans l'évolution de l'étude de l'univers de matière par la Science. Devenue obsolète au fil du temps elle a été remplacée par une Terre ronde tournant autour du soleil avec preuves matérielles à l'appuie.

La croyance en Dieu est une étape fondamentale dans l'évolution de l'étude de l'entité au-delà du Matériel par la Croyance. Cette croyance a commencé il y a 4000 ans avec sa découverte par le génie en Croyance Abraham. Elle est devenue obsolète de nos jours, inapte à guider le Terrien et incapable de le protéger contre les attaques incessantes des forces maléfiques lesquelles ont pu pénétrer son évolution et sont en train de le mettre à terre.

Une nouvelle croyance remplace la croyance en Dieu, plus en phase avec l'évolution du Terrien avec preuves intelligentes à l'appuie : la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.


L'excommunication, agent immunitaire efficace de la croyance en Dieu

La Croyance a découvert une évolution de la croyance en Dieu. La croyance en Dieu, devenue obsolète au niveau de l'évolution du Terrien, n'a plus aucun effet sur la conduite de son évolution. C'est pourtant le rôle d'une croyance de guider l'évolution humaine.

Avant, au temps où la croyance en Dieu était efficace, elle avait toute la crédibilité pour guider le Terrien de façon profitable. Elle l'immunisait. Elle était un rempart pour lui contre les forces du mal. Un de ses agents immunitaires tant redouté était l'excommunication. Les forces du mal ne pouvaient pas pénétrer l'évolution du Terrien pour l'affaiblir tellement l'excommunication était efficace.

La croyance en Dieu, affaiblie de toutes parts par les progrès de la Science, est devenue obsolète au fil du temps. Ses agents immunitaires se sont affaiblis jusqu'à devenir inopérants. Les forces du mal ont pu envahir l'évolution du Terrien et sont en train de le mettre à terre. Son seul salut est une nouvelle croyance en phase avec son évolution. Elle lui apportera les défenses immunitaires nécessaire pour chasser les forces du mal de son évolution et le protéger contre les agressions maléfiques permanentes.



Réponse de la Croyance au questionnement de la Science

- Pour quelle raison les humains ont-ils besoin de sommeil ?

Les humains ont besoin de dormir longtemps quotidiennement parce qu'ils ont besoin de rêver longtemps quotidiennement. Un humain est éternel. Il est fait d'une vie matérielle mortelle et d'un avenir métamatériel éternel après la mort du corps de matière. L'avenir métamatériel éternel se déroule dans la vie d'un esprit. Un esprit se génère dans une vie quotidienne humaine. Sa formation se visualise dans les rêves. Il importe de le visionner quasi quotidiennement afin d'orienter ses comportements matériels quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière conformes qui engendreront un esprit viable lequel sera l'hôte de l'humain pour l'éternité après la mort de son corps de matière.

Plus long est le sommeil, plus long est le rêve. Plus long est le rêve, meilleure est la vision sur l'état de croissance du foétus d'esprit. Meilleure est la spirituographie, meilleure est la détermination de changer de comportements quotidiens ou de persévérer dans nos comportements quotidiens. 



- Comment l'Univers (de matière) est-il apparu ?

L'univers de matière n'est pas apparu. Il est éternel. Son déroulement est une ronde sans commencement ni fin. Il est éternel parce qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière dans lequel la mort n'existe pas. Tout est éternel chez lui. 

Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose en s'échangeant leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables. Si l'un disparaît l'autre disparaît aussi. Impensable pour l'univers de métamatière. Il ne connait pas la mort. Elle n'existe pas chez lui. Par effet symbiotique, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier. 



- Y a-t-il de la vie ailleurs ?

Les univers matériel et métamatériel ont besoin de deux espèces d'êtres vivants - une dans chaque univers - pour transmettre les énergies nécessaire à leur symbiose. L'espèce humaine coté univers de matière et l'espèce esprit coté univers de métamatière.

Les humains transfèrent l'instinct matériel en direction du métamatériel et récupèrent l'intelligence métamatérielle pour la diffuser dans l'environnement matériel qui en a fondamentalement besoin. Les esprits transfèrent l'intelligence en direction du matériel et récupèrent l'instinct matériel pour le diffuser dans l'environnement métamatériel qui en a fondamentalement besoin. 

Sans humains, pas de transfèrent d'énergie symbiotique, pas de symbiose des univers, pas d'univers. L'espèce humaine ne peut donc pas être mortelle. Une fratrie humaine comme le Terrien installée sur une planète habitable comme la Terre est mortelle. Le Terrien ne peut donc pas être considérer comme l'ensemble de l'espèce humaine. D'autres fratries humaines, liées à d'autres biodiversités, sur d'autres planètes habitables, dans tous les degrés d'évolution,  constituent avec le Terrien : l'Humanité.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la prière

Message  Claude De Bortoli le Sam 6 Oct - 6:13

Lorsqu'un humain active sa fonction croire en priant il ouvre la communication avec la nature de métamatière ce qui permet le passage du flux d'intelligence métamatérielle vers l'environnement matériel instinctif. Il entre en communication avec un partenaire esprit hautement intelligent qui l'approvisionne en intelligence puis il la diffuse dans son environnement matériel au travers de ses comportements intelligents. Ainsi se transfère l'intelligence de l'univers de métamatière chez son partenaire l'univers de matière.

Quand les forces du mal sont aux affaires pour faire régresser les humains leur principale besogne est de les empêcher d'ouvrir le canal de communication avec la nature de métamatière qu'est la prière. Pas de communication métamatérielle pas d'évolution d'intelligence. Pas d'évolution d'intelligence pas de comportements intelligents responsables. Ils restent faibles ballotés dans les desideratas des forces du mal qui les mènent dans les profondeurs de la décadence humaine.

Quand les forces du bien sont à l'action pour faire progresser les humains leur principale besogne est de les encourager à ouvrir le canal de communication avec la nature de métamatière. Communiquer avec le métamatériel permet d'évoluer en intelligence. Evoluer en intelligence induit des comportements intelligents responsables qui leurs ouvrent des horizons durables et sereins guidés par les forces du bien.

Science et Croyance sont complémentaires. La Science est le moteur, la Croyance est le guide. Leur complémentarité est l'élan fructueux de l'évolution humaine si elle est guidée par les forces du bien ou l'élan désastreux si elle est guidée par les forces du mal.  



Les rêves vainqueurs.

Les comportements quotidiens de notre vie matérielle génèrent le patrimoine métamatériel que nous utiliserons après la mort de notre corps de matière cela pour inciter les humains à transférer de l'intelligence saine dans la nature de matière au travers de comportements quotidiens de paix et de responsabilité. 

Les comportements intelligents anarchiques génèrent un foétus d'esprit non viable lorsqu'il naîtra dans la nature de métamatière à la mort du corps humain gestateur et l'humain gestateur se verra vivre dans la vie de cet esprit non viable pour l'éternité. Pour ne pas prendre les humains au dépourvu la nature de métamatière leur permet d'avoir un contrôle quasi quotidien sur l'état de croissance du fétus d'esprit dans leurs rêves. Par ce moyen ils peuvent contrôler l'état de croissance du foétus d'esprit et orienter leurs comportements quotidiens de façon adéquat pour qu'il se génère sainement. La règle est qu'il faut toujours se voir sortir vainqueur des situations de nos rêves. 

A partir du constat quotidien que notre foétus d'esprit (notre patrimoine métamatériel) s'est généré de façon adéquat parce que nous avons visionné son anatomie métamatérielle au travers de rêves vainqueurs nous pouvons aller confiant vers la mort de notre corps de matière. Nous sommes certains que l'esprit qui va naître de la mort de notre corps de matière sera viable et nous nous verrons vivre dans la vie viable de cet esprit pour l'éternité. 



Les sentiments.

Les animaux et les végétaux ont une seule énergie pour vivre : l'instinct. L'instinct détermine des sentiments instinctifs. 

Les humains en ont deux : l'instinct commun aux êtres vivants matériels et l'intelligence métamatérielle. L'intelligence détermine des sentiments intelligents que les animaux et les végétaux n'ont pas. Les animaux prédateurs n'ont pas de sentiments intelligents quand ils tuent et mangent leur proie. Les humains en ont quand ils tuent des animaux pour se nourrir ou quand ils tuent d'autres humains. Il doivent le faire avec l'aval d'une nécessité, d'un métier ou d'une spiritualité pour ne pas avoir de remord. La nécessité, le métier ou la spiritualité prennent sur eux le poids d'avoir mal agit. 

Avec l'intelligence les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont accès à cette nature dans leurs rêves quotidiens et héritent de sa spécification : l'éternité.

Les animaux et les végétaux n'ont pas cette faculté. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils naissent, vivent, meurent et puis plus rien. Les humains naissent, vivent, leur corps de matière meurent mais eux ne meurent pas. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité (comme ils se voyaient vivre dans cette nature dans leurs rêves quotidiens) au travers de la vie de l'esprit issue de leur propre vie lequel esprit se renouvelle sans cesse dans la nature de matière.



Le terrorisme jihadiste mondial.

Le terrorisme jihadiste mondial est l'exécutant des basses oeuvres des forces du mal qui pilotent la manoeuvre de recul nommée Nouvel Ordre Mondial. Quand les filiales de la Science, la finance, la pétrochimie, l'industrie de l'armement, la politique, le soutiennent instinctivement il prospère et gagne. Quand elles le freinent il régresse et finit par disparaitre.

La Croyance n'a rien à voir avec les agissements du terrorisme jihadiste mondial. Ce n'est pas elle qui le soutient et le pilote. Il est sourd aux appels des religions à cesser ses horribles agissements. Il agresse la Croyance sans différencier les religions au gré des décisions de ses patrons. Leur "Allahu akbar" est une reprise d'une expression religieuse pour se cacher du monde sous le chapeau de la Croyance.

Les forces du mal qui ont pour mission de mener le Terrien dans le chemin caillouteux de la régression jusqu'au Reset en utilisant les filiales de la Science sont seuls maîtres du terrorisme jihadiste mondial. Les forces du bien qui incarnent la Croyance n'ont aucune emprise sur lui. Elles n'agissent pas dans la même direction. Les forces du bien s'emploient à faire avancer le Terrien dans un chemin durable et serein alors que les forces du mal s'emploient à le faire régresser d'un chemin caillouteux et périlleux telle une chimiothérapie nécessaire pour arriver à l'aplasie.



La Gay Pride russe.

Les Etats Unis sont les pilotes de la manoeuvre de régression nommée Nouvel Ordre Mondial. Ils ont pour mission de conduire le Terrien dans la périlleuse manoeuvre de recul qui doit amener le Terrien au fond du gouffre de la décadence, situation obligée pour la venue du Reset, lui-même obligatoire pour une remise en marche avant de l'évolution du Terrien dans un chemin durable et serein. Le chemin est étroit et périlleux. Les peuples sont réticents à reculer et la menace nucléaire est omniprésente. 

Un roc entravait la progression du Nouvel Ordre Mondial : la Russie. Les Etats Unis ont essayé de briser sa résistance avec des burins agressifs mais ils ont du arrêter vu le risque réel de conflit nucléaire. La limite a été atteinte. Ils n'iront pas au-delà. Ils n'iront pas à la guerre nucléaire. Ils ont pour mission de faire reculer le Terrien en faisant très attention de ne pas le détruire avec un conflit nucléaire global. Ils ont donc misé sur une manière plus douce pour faire accepter la décadence aux élites russes afin de libérer le passage de la manoeuvre de recul.

A Helsinki le président Trump a fait une proposition conciliante au président Poutine : la paix en Syrie contre la démocratie c'est à dire la mise en place de la décadence dans la société russe. Poutine a accepté. Bientôt une Gay Pride à Moscou. Le chemin de la décadence du Terrien est désormais dégagé.



Les architectes du nouvel Ordre Mondial.

L'intelligence humaine est pilotée par la nature de métamatière comme les instinct humains sont pilotés par la nature de matière. La nature de métamatière a tout pouvoir sur l'intelligence humaine. 

Les Grands Architectes du Nouvel Ordre Mondial pensent être tout en haut de l'organigramme terrestre. Ils disent "Nous sommes au sommet. Au dessus de nous il n'y a personne ! Nous dictons nos lois". C'est mal connaitre le fonctionnement universel. La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, pilote naturellement leur intelligence, sans qu'ils s'en rende compte, comme la nature de matière pilote naturellement leurs instincts.

La nature de métamatière veut rappeler à l'ordre le Terrien, pas la biodiversité issue de sa domination. Elle n'a rien fait. Elle n'est pas fautive. Elle n'a pas à subir un rappel à l'ordre métamatériel. Le Terrien souffrira seul. La biodiversité issue de sa domination ne sera pas impactée. Les forces du mal ont inconsciemment ordre de ne pas employer la force nucléaire pour mettre à genoux le Terrien. Elles même s'étonnent d'un tel comportement. Il leurs serait facile d'anéantir la Terre. C'est dans leurs fondamentaux. Elles ne savent pas que leur intelligence est pilotée par l'instance détentrice et émettrice d'intelligence, la nature de métamatière qui leurs défend d'utiliser l'arme nucléaire.

Le Terrien touchera le fond de la décadence quand les gens copuleront de façon ordinaire en public, n'importe où, sous l'oeil bien veillant des autorités devant des écoliers attentifs venus avec leur enseignants pour s'initier à la décadence et prendre exemple. Ce sera le signal pour enclencher le Reset. 

Au signal les forces dédiées au Reset s'appliqueront à détruire les idoles entreprises vectrices de tous les maux humains. Les sociétés seront désorganisées. la nourriture n'arrivera plus dans les magasins. Une famine grandiose décimera les terriens pris au piège des entreprises qui les nourrissaient.

Claude De Bortoli
Membre
Membre

Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métamatière, éternité et renouvellement

Message  09991 le Lun 8 Oct - 19:26

@ Claude de Borteli,



Inutile de créer des doublons concernant vos sujets sur la métamatière. Tout vos sujets que vous avez ouvert seront mis ensemble, si vous créez un autre
09991 a écrit: Il sera supprimé automatiquement, pas d'avertissement.  



A bon entendeur.

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 36
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métamatière, éternité et renouvellement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum