12 herbes médicinales à connaître absolument

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Lun 22 Avr - 19:35

12 herbes médicinales à connaître absolument


Parfois sans le savoir, nous ingérons des plantes médicinales. Incluses dans des préparations proposant une amélioration (de beaux cheveux, une forme olympique), ou en petite dose dans des médicaments. Les herbes médicinales peuvent être utiles au quotidien et c’est pourquoi nous vous présentons une sélection de 12 herbes essentielles, pour vivre plus sainement.

Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours et c’est bien dommage. Car la phytothérapie gagne à être découverte ; elle est un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique. Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel.



L’astragale

L’astragale est parfaite pour booster le système immunitaire. Facile à ingérer, on peut la prendre en tisane, mais elle peut également être ajoutée dans une soupe. Effet tonique rapide !

Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours et c’est bien dommage. Car la phytothérapie gagne à être découverte ; elle est un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique. Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel.





Le calendula


Le souci Calendula est une jolie fleur, mais également une plante utile à la guérison. Ses propriétés anti-inflammatoires en font un ingrédient de choix pour des pommades.



La consoude


Plante utile à la guérison, grâce à sa teneur en allantoïne, de la même façon que le souci, la consoude peut être intégrée dans des pommades, mais également être infusée. Il ne faut cependant pas la manger directement.



Le sureau

Très utile comme détoxifiant, le sureau agit également sur les bronches et procure un sentiment de bien-être.




L’ail

L’effet de l’ail est plus connu : il permet de booster le système immunitaire et a un effet antibiotique.



L’alchémille


Cette plante astringente est utile pour calmer les inflammations des organes creux.




La mélisse officinale

Elle est très utile pour calmer les systèmes digestifs et nerveux.




L’Althaea

Pour les blessures peu importantes, l’Althaea a un effet calmant.




L’ortie


Riche en minéraux, l’ortie est particulièrement riche en calcium. Elle aide ainsi à calmer les spasmes musculaires et tonifier l’utérus.




La racine de framboisier

Recommandée en fin de grossesse et après l’accouchement pour tonifier l’utérus, la racine de framboisier calme également les inflammations du système digestif.




L’Achillée millefeuille

Couplée à la lavande, elle fait fuir les insectes. Ingérée, elle sert d’antibiotique. Enfin, elle peut servir à stopper dessaignements.




Le millepertuis


Utiles pour réguler l’humeur, les millepertuis à usage médicinal ne constituent que la variété Hypericum perforatum.




http://www.wikistrike.com/article-12-herbes-medicinales-a-connaitre-absolument-117055065.html
http://www.consoglobe.com/



A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  Ymos le Mar 23 Avr - 14:57

Merci pour cet article que je trouve réellement très utile face aux nombreux produit de big pharma

Bien amicalement


_________________
Soyez la petite lumière qui éclaire la route, ne soyez jamais le phare qui éblouit
avatar
Ymos
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 31/03/2013
Age : 29
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Mer 24 Avr - 12:10

De rien Ymos avec plaisir! Laughing Laughing Laughing

Je vais améliorer cet article pour qu'il soit plus attractiff.



A Bientôt


_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Ven 10 Mai - 9:50


Comme inquiets de son succès, les pouvoirs publics décident d’encadrer l’usage du « purin d’ortie », législation à l’appui. Se déclenche alors une véritable «guerre de l’ortie», lutte emblématique contre la marchandisation du vivant. Devenue un symbole de liberté, de défiance face aux lobbies de l’agrochimie, l’ortie interroge notre rapport à la nature sauvage, nous invite à une relation harmonieuse à la biodiversité. Scientifiques, agriculteurs, paysagistes, ethnologues, nous font redécouvrir l’ortie depuis les versants pyrénéens, jusqu’aux forêts pluviales australiennes, en passant par les allées du Château de Versailles ou les laboratoires du Kew Garden de Londres.




A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Dim 15 Juin - 22:59

Artemisia Annua



Artemisia Annua


Des scientifiques ont fait de nombreuses études pour trouver un remède afin de mettre un terme au cancer, sachant que c’est l’une des maladies les plus mortelles.
Cette herbe magique est un de ces remèdes dont personne ne parle dans la communauté médicale, car il peut tuer jusqu’à 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures.



À savoir, que selon une série d’études publiées dans Science de la vie, l’artémisinine, extraite de l' Artemisia Annua, était utilisée dans la médecine chinoise et peut tuer 98% des cellules cancéreuses du poumon en moins de 16 heures. La plante utilisée seule réduit les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%, mais en la combinant avec le fer, l'Artemisia Annua réussit à « effacer » complètement le cancer et en plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines.

L’artémisinine a été utilisée dans le passé comme un remède antipaludéen puissant, mais il est maintenant prouvé que ce remède est également efficace dans la lutte contre le cancer.

Quand les scientifiques ont ajouté du fer tout en menant l’étude, plus tard il s’est joint au tissu pulmonaire et en particulier aux cellules cancéreuses infectées, l’artémisinine a attaqué sélectivement les «mauvaises» cellules , et a laissé les « bonnes » intactes.


«En général, nos résultats montrent que l’artémisinine arrête le facteur de transcription 'E2F1' et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon , ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’artémisinine contrôle la croissance des cellules cancéreuses de la reproduction » , a-t-on indiqué dans la conclusion des recherches menées dans le laboratoire du cancer à l’Université de Californie .

La Revue des Sciences de la Vie a présenté une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai.
Jusqu’à présent, cette étude est la plus vaste faite sur l’artémisinine aux États-Unis.

L’étude a été menée sur des échantillons de tissus in vitro dans un laboratoire, contrairement à l’étude sur les animaux ou les êtres humains qui est menée en vivo.
En utilisant une radiation de nature résistante au rayonnement des cellules du cancer du sein (qui avaient aussi une forte propension à accumuler le fer), l’artémisinine a fait ses preuves avec un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% de taux de destruction en seulement 24 heures.

Les dépôts de fer dans les cellules cancéreuses étaient faits avec des récepteurs spécifiques pour aider la division cellulaire. Les cellules normales ont également ces récepteurs mais les cellules cancéreuses en ont la plus grande quantité et en fonction de cela, les cellules cancéreuses peuvent être une cible de combinaison de fer et d’artémisinine.

De nombreuses expériences ont été menées jusqu’à présent et elles ont toutes prouvé que l’artémisinine combiné avec le fer pouvait effectivement détruire le cancer, et que cet extrait avait été utilisé en Chine depuis des milliers d’années comme remède contre le paludisme.

Le parasite du paludisme ne peut pas survivre en présence d’artémisinine car il est riche en fer. Les bio-ingénieurs Henry Lai et Narendra Singh de l’Université de Washington ont été les premiers scientifiques à le découvrir.


Le Dr Len Saputo appelle l’artémisinine une « bombe intelligente pour le cancer »

Dans cette vidéo en anglais, ce scientifique parle de ce sujet en concluant que «l’artémisinine et des composés transportant du fer marqué d’artémisinine pourraient être développés en de puissants médicaments anticancéreux ».




Mis en ligne le 26 juillet 2011
Par DoctorSaputo







http://www.espritsciencemetaphysiques.com/incroyable-herbe-tue-98-cellules-cancereuses-en-16-heures/







A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Mar 30 Sep - 20:30

L’églantier et sa baie, le cynorrhodon




C’est le moment de la cueillette. Si vous allez vous promener à la campagne, au bord des routes, dans les broussailles, vous trouverez des buissons d’églantiers qui, à cette saison, présentent de nombreuses petites baies rouges, ovoïdes, remplies de petites graines poilues urticantes. C’est le poil à gratter.

Le fait de permettre de faire des farces n’est pas la seule fonction de cette baie que vous connaissez sans doute sous le nom de cynorrhodon.

Connue depuis la nuit des temps pour ses propriétés toniques, astringentes, protectrices, la baie de cynorrhodon est une plante de choix pour commencer une cure à l’entrée de l’hiver.




Usages locaux



En Suède, les cynorrhodons sont à la base du nyponsoppa, littéralement soupe de cynorrhodon, qui est un dessert souvent servi avec du lait et de la crème ou de la glace à la vanille.


soupe de cynorrhodon (Suède)

De nombreuses peuplades amérindiennes consommaient les cynorrhodons comme un excellent aliment de survie dans la mesure où ils restent accrochés au plant tout l’hiver. Certaines peuplades en faisaient une décoction ou une bière.

Les Pieds-Noirs les consommaient broyées avec du pemmican (viande séchée + graisse).

Les Esquimaux de l’Alaska en faisaient une sorte de pudding (pulpe écrasée avec de l’huile de phoque, de l’eau et du sucre) ou ajoutaient les baies à un plat composé de queues de saumon pré-mastiquées et séchées.

Les Tanainas en faisaient une sorte de crème glacée (mélangés à de la graisse ou des œufs de poisson).

En Arménie, on boit le jus du cynorrhodon.

En Tchétchénie, on fait du thé du cynorrhodon.



Propriétés de la baie



Sa remarquable teneur en Vitamine C, (20 fois plus qu’une orange) en fait un protecteur majeur contre les attaques virales de l’hiver : grippe, rhume, fatigue.

Elle contient également de la vitamine B, PP, provitamine A et sels minéraux

Ses propriété astringentes sont utilisées en tisanes contre les diarrhées

Ses propriété diurétiques stimulent l’appareil urinaire.





Utilisation




Le cynorrhodon se prépare de multiples façons : purée fraîche, confitures, tisanes. Elle peut-être sèchée ou, mieux, congelée sans dommage car elle garde ainsi toutes ses propriétés.


A l’entrée de l’hiver



Cueillir et laver soigneusement les baies que vous laverez à grande eau. Épongez-les soigneusement.

Avec un couteau pointu, ouvrez et retirez soigneusement les petites graines poilues. Coupez les en morceaux que vous utiliserez frais ou que vous pourrez mettre en mini sachet aux congélateur. Une fois que vous l’aurez décongelé, le cynorrhodon se dégradera très vite. Il est donc important que vous puissiez faire en sorte de pouvoir prélever la quantité utile à chaque fois.





PRÉVENTIVE, OU CURATIVE, UNE  PRÉPARATION TOUTE SIMPLE


Recette de grand-mère  


Pour une personne : la veille au soir, mettez à tremper dans un verre d’eau pure l’équivalent de 2 à 3 baies en petits morceaux et laissez tremper toute la nuit. Boire le matin à jeun au lever. (Il est recommandé d’attendre au moins 1/4 d’heure avant de prendre son café, pour en tirer tous les bénéfices).

La chaleur dégrade en partie la vitamine C.  Si vous voulez bénéficier à plein de ses qualités médicinales, il vaut mieux utiliser le cynorrhodon frais ou surgelé qu’en tisane.

Si vous êtes grippé, enrhumé ou fatigué, cette préparation toute simple vous permettra de lutter plus efficacement contre le virus et vous aidera à retrouver tout votre tonus.

NOTE : Sa haute teneur en vitamine C en fait un aliment à absorber de préférence le matin.

La confiture de gratte-cul est longue et fastidieuse. Même si elle conserve une certaine teneur en vitamines, elle a moins d’intérêt que la baie fraîche.




http://lesbrindherbes.org/2014/09/17/ces-plantes-soignent-leglantier-baie-cynorrhodon/



P.S. Merci à toi Silver Wisdom pour ces liens.






A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Sam 11 Oct - 15:40

Le ginseng, la racine de l’immortalité





Propriétés


Le succès du ginseng provient surtout de ses pouvoirs aphrodisiaques.

Mais le ginseng procure bien d’autres bienfaits à l’organisme. Il contient de nombreuses vitamines – B1, B2, B3 –, mais aussi des minéraux tels le fer, l’aluminium, le cuivre, le soufre… C’est un « adaptogène » remarquable, il aide le corps à faire face au stress et le stimule sans avoir les inconvénients des stimulants de synthèse.




•Il renforce les défenses immunitaires;

•il stimule le système nerveux;

•il rééquilibre et régénère les diverses fonctions de l’organisme;

•il augmente la résistance au stress;

•il améliore la circulation sanguine;

•il améliore les performances physiques et intellectuelles: renforce la
mémoire et la concentration, facilite les réflexes et le travail;

•il permet une meilleure adaptation de l’organisme à l’effort, diminue la
sensation de fatigue et les douleurs musculaires;

•il retarde les effets du vieillissement;

•il assouplit les peaux sèches


•Il décuple l’énergie, l’endurance et la libido.



Posologie et mode d’emploi du ginseng

Si vous en supportez l’amertume, croquez chaque matin 1 g de racine de ginseng en cure d’un mois renouvelable. Si l’amertume du ginseng ne vous plaît pas, faites bouillir le morceau de racine dans 25 cl d’eau. Laissez réduire cette tisane de moitié, sucrez au miel et consommez.

La poudre de ginseng est d’un emploi très facile: il suffit de mélanger une dose de 1 g dans une tisane ou un jus de fruits.

Il est déconseillé de dépasser 3 g de ginseng par jour
.



Recette de l’huile de macération du ginseng



Détaillez deux ou trois racines de ginseng et recouvrez les morceaux d’huile d’olive ou de jojoba. Laissez macérer un mois près d’une source de chaleur. Filtrez et embouteillez. Cette huile de massage est stimulante, « défatigante », tonique, aphrodisiaque et antioxydante et anti-âge.

Pour les soins du corps, vous pouvez l’assembler, pour moitié, avec une huile de macération de roses ou de lys
.




Choisir le ginseng

C’est actuellement, en phytothérapie, la plante dont on parle le plus, mais c’est également la plus coûteuse. Dès lors, il faut être vigilant lors de son achat. Préférez la racine entière ou en poudre pure, que l’on trouve sur Internet ou en herboristerie, aux comprimés ou gélules qui ne sont, en général, pas suffisamment dosés. Qu’elle soit rouge ou blanche, c’est la racine de Corée de plus de six ans d’âge qui est la seule valable.


Gensing

Contre-indication


Le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.



Histoire


Le ginseng est une plante vivace qui fut découverte en Mandchourie en 3500 avant J.-C. C’est essentiellement la racine qui est encensée par les Chinois pour ses vertus aphrodisiaques, stimulantes et toniques. Son usage était alors réservé à l’Empereur et aux grands seigneurs

1939 : A la frontière de la Mongolie un certain Chao Kung sillonne la région à la recherche des racines d’immortalité. Ce pseudo chinois est en réalité un juif-hongrois du nom de Trebitsch-Lincoln et il est mandaté par le IIIème Reich. Paradoxal ?
Sans doute, mais pas autant que la personnalité de cet « honorable » correspondant.

1945 : Le général de Lattre de Tassigny s’intéresse aux dossiers secrets d’un criminel de guerre : le Pr R… Ces dossiers concernent une plante : le ginseng, la plante-homme.
Les Français arriveront trop tard. Von R… a été exécuté et ses dossiers ont été dérobés.

1957 : Les Russes publient des articles relatifs à leurs travaux concernant cette racine. Cette même année, les athlètes soviétiques multiplient les performances. On murmure qu’ils usent d’un nouveau stimulant : le ginseng.

1980 : Un symposium international ayant pour sujet le ginseng se tient à Séoul.

Ainsi s’achève de nos jours une prodigieuse aventure commencée 600 ans avant notre ère lorsque les alchimistes chinois recherchaient l’élixir de longue vie
…
http://suite101.fr/article/le-ginseng–proprietes-et-bienfaits-dune-racine-miracle-a20506#.VCKc9iU6cxA

http://www.ethnopharmacologia.org/bibliotheque-ethnopharmacologie/le-ginseng-ou-la-quete-de-l-immortalite/






http://lesbrindherbes.org/2014/09/24/ces-plantes-soignent-ginseng-racine-limmortalite/





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Lun 13 Avr - 11:45

Le frêne, l’arbre cosmique






Le frêne commun (fraxinus excelsior) est un arbre magnifique, susceptible de vivre jusqu’à 200 ans au bois précieux, présent partout sur le territoire français métropolitain, jusqu’en Corse ainsi qu’en Amérique du Nord et en Asie.

Dans la mythologie grecque, Poséidon était le dieu du frêne. En Scandinavie, Yggdrasil, l’arbre qui permettait à la terre d’être reliée et tenue au ciel, était aussi un frêne. Partout dans le monde, là où il existe, le frêne fut l’arbre incarnant la puissance et celui qui soignait les hommes.



Un peu d'histoire et de mythologie a écrit:Dans les traditions nordiques, Odin fut pendu à Yggdrasil, l’Arbre du Monde, pendant neuf jours et neuf nuits pour que la sagesse lui soit accordée. Yggdrasil était un frêne, et depuis l’épreuve d’Odin, le frêne fut souvent été associée à la divination et la connaissance. Dans certaines légendes celtes, il est considéré comme un arbre sacré pour le dieu Lugh, qui est célébré à Lughnasad. De part son étroite relation avec le divin, mais aussi avec la connaissance, le frêne peut être associé à n’importe quel sort et rituel.

Certaines traditions magiques utilisent la feuille de frêne pour apporter la bonne fortune. Portez-en une dans votre poche – ceux qui portent quelques branches sur eux sont particulièrement chanceux.


Un peu d'histoire et de mythologie a écrit:Les anciens Germains lui attribuaient des pouvoirs magiques; convaincus qu’un de ses spécimens géants soutenait le toit du Monde, ils l’avaient dédié au dieu Thor et c’est à son ombre que leurs prêtres sorciers accomplissaient les sacrifices humains destinés à leurs nombreuses divinités; ils utilisaient son bois pour fabriquer des lances qui devaient les rendre invincibles (il est curieux de noter que, selon Homère, le javelot d’Achille était aussi en frêne).

Ailleurs, il passait pour l’antiserpent par excellence. On affirmait que si l’on en portait une feuille sur soi ou si l’on en suspendait des branches dans les étables, aucun reptile ne pourrait vous mordre ou s’attaquer au bétail. Matthiole dit qu’il sert de contrepoison aux morsures de serpents, desquels il est tant ennemi que, ni le matin ni le soir, jamais le serpent n’approchera son ombre, en quoi Nature se montre bien mère, car avant que les serpents sortent de terre, elle fait fleurir le frêne et lui maintient les feuilles jusqu’à ce que le froid renvoie les serpents manger de la terre en leurs trous, croyance qui est certainement à l’origine d’un remède populaire encore en vigueur en certaines régions contre une morsure de vipère : boire une infusion de 250 g de feuilles de frêne et appliquer leur marc sur la plaie… On déclarait aussi – Dioscoride ayant été le premier à le signaler – que « ses feuilles pilées en vin amaigrissent peu à peu ceux qui sont trop gras » et que sa semence provoque à la luxure ou rend l’homme plus vaillant envers les dames.


ETUDE CHIMIQUE :


L’étude chimique de la composition chimique révèle le présence d’un flavonoïde, le rutoside, aux propriétés anti-inflammatoires. L’activité diurétique est due au mannitol et aux sels de potassium présents dans la feuille. Les mucilages, quant à eux, ont un effet laxatif mécanique très doux. La combinaison de ces deux actions permet de stimuler les fonctions d’élimination de l’organisme. Les feuilles de frêne, anti-inflammatoires et diurétiques sont donc toute indiquées pour soigner les rhumatismes, l’arthrose, la goutte, les problèmes de rétention d’eau et d’œdème. On a découvert récemment que le mannitol présent est un capteur de radicaux libres et que les polyphénols sont antioxydants. Cette propriété permettrait d’utiliser ces substances comme protecteur tissulaire des articulations, évitant ainsi leur vieillissement.


ACTIONS:


Anti-oxydant



Anti-inflammatoire



Diurétique

Fébrifuge



Laxatif


INDICATIONS :


Son action anti-inflammatoire et anti-douleur lui permet de traiter l’arthrose, les rhumatismes, l’arthrite, la goutte
Son action diurétique lutte efficacement contre la rétention d’eau et est une bonne aide pour éliminer dans le cas d’un régime amaigrissant,

On peut également l’utiliser pour faire tomber la fièvre ou atténuer une migraine
En plus de son action rénale, il a également une fonction régulatrice sur les intestins en favorisant les selles.



UTILISATION :


Les feuilles de frêne se cueillent de préférence au printemps lorsqu’elles sont jeunes.  Séchées, elles se consomment sous forme de tisane.
Dans un litre d’eau bouillante jeter trois pincées de feuilles. Laisser infuser 10 minutes. Boire au moins trois tasses par jour.

Si vous vivez en ville, on trouve des feuilles de frêne séchées dans les magasins bio.
Le frêne est également vendu en gélules plus pratiques quand on travaille pour des cures longues.



RECETTE DE LA FRENETTE


La réussite de la freinette tient essentiellement en trois points :


1. La qualité des feuilles :


Récoltez de préférence les feuilles desquelles suinte une substance gommeuse, collante, translucide à blanchâtre. Cet exsudat du frêne résulte de la piqûre du puceron Gossyparia ulmi : c’est la manne de frêne, suc douceâtre naturel, très fréquent chez le frêne à fleurs, occasionnel chez les autres espèces.

En l’absence de feuilles à manne, ne récoltez que des feuilles vertes loin des routes, pour éviter les poussières liées aux passages des véhicules et aux gaz d’échappement.



2. La qualité des composants et ingrédients :


En l’absence de manne, achetez-en en pharmacie (nom commercial : « manne de Sicile ») à raison de 250 g de manne pour 2 kg de feuilles.

Sinon, utilisez du pur sucre de canne. La frênette est alcoolisée entre 2°5 et 6°. 45 g de sucre par litre donnent 2,5 degrés et 108 g par litre donnent 6 degrés.

Utilisez la vraie levure boulangère fraîche. Demandez-la à un boulanger traditionnel.

Prenez de la chicorée de bonne qualité, en gros grains.
N’utilisez que de l’eau non chlorée.



3. La nature du contenant :


Le tonneau traditionnel de chêne est le meilleur. Sinon, une grande jarre en grès ou une dame-jeanne (bonbonne en verre à col large, habillée de paille, osier ou plastique), se fermant avec une bonde en liège, conviennent aussi.


Recette de la frênette traditionnelle fermière avec feuilles sans manne


Ingrédients : 1000 à 1200 feuilles, 120 g de chicorée torréfiée, 70 g d’acide tartrique, 75 g de levure, 5 kg de sucre (taux d’alcool 3° environ), 100 l d’eau .


- Placez les feuilles dans un grand récipient, sur le feu et couvrez d’eau. Portez à ébullition pendant 40 minutes.
- Faites bouillir 12 minutes la chicorée dans 2 litres d’eau. Filtrez-la à la passoire.
- Prélevez une tasse de jus chaud, dissolvez-y l’acide tartrique.
- Après léger refroidissement, filtrez l’infusion des feuilles au travers d’un sac à filtrer.
- Prenez deux litres du liquide pour dissoudre le sucre et un litre pour dissoudre la levure.
- Mélangez tous les liquides, versez-les dans le tonneau, complétez avec l’eau restante. L’ajout de sels nutritifs est un non sens pour une frênette de qualité !
- Laissez fermenter dans un local sombre, ventilé, bonde du tonneau ouverte.
- Une écume sort par la bonde dés le lendemain. Ôtez-la chaque jour.
- Complétez d’eau à niveau après 10 jours.
- La fermentation dure 15 à 60 jours suivant conditions. L’arrêt des mouvements de bulles en marque la fin. Si vous avez un densimètre, - cessez la fermentation à 1008 ou 1009 et soutirez immédiatement.
- Gardez-en un peu à boire de suite, mettez le reste en bouteille. Conservez-la encore deux semaines pour terminer la maturation.



Ne remuez pas les bouteilles pour servir, vous laisserez le fond avec le dépôt de levure.
Servez frais, comme un champagne : à boire sans modération à toute heure de la journée



 



http://lesbrindherbes.org/2014/09/11/ces-plantes-soignent-frene-larbre-cosmique/







A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Mer 24 Juin - 19:55

Le lierre terrestre




Présente partout, dans les jardins comme dans les fossés, les bois ou les champs, Le lierre terrestre est une plante vivace et rampante, que ses stolons rendent facilement envahissante.





Les feuilles pétiolées se présentent opposées par paires sur des tiges plus ou moins quadrangulaires. Ces feuilles sont en forme de cœur1 ; elles sont souvent légèrement duveteuses, leurs bords ont des crénelures arrondies régulières, elles sont généralement vert foncé sur le dessus mais peuvent aussi être légèrement violacées ; leur face inférieure est plus claire et porte des glandes d’huiles essentielles

Les fleurs, groupées par deux, trois ou quatre (parfois plus) à l’aisselle des feuilles, sont portées sur des hampes florales érigées dont la hauteur varie de 5 à 30 cm. Elles sont latéralement symétriques. Leur calice tubuleux et droit a 15 nervures et 5 dents légèrement inégales. Leur corolle bilabiée, longue de 10 à 20 mm, a un tube droit et saillant fait de 5 pétales soudés. La lèvre supérieure est dressée, plane et échancrée en deux lobes; la lèvre inférieure a trois lobes plus larges, avec celui du milieu en forme de cœur inversé.

Leur couleur va du rose au bleu-violet, et elles sont tachetées de pourpre sur la lèvre supérieure. Floraison précoce en mars-avril, jusqu’à l’automne.
Toute la plante émet une odeur balsamique agréable, et a un goût aromatique rappelant la menthe avec une pointe d’amertume ou d’âcreté pour les feuilles et tiges ; la fleur est plus suave.


Cette plante préfère la mi-ombre humide, mais peut aussi s’accommoder du soleil. Elle est très commune en lisière de bois, le long des haies et en bord de route sur la quasi-totalité du territoire français et la Corse, ainsi que le reste de l’Europe, l’Asie occidentale et boréale jusqu’au Japon4. Elle a colonisé l’Amérique du Nord après y avoir été amenée par les colons européens.




HISTOIRE


Jadis, la Glechoma hederacea, était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche.

La « couronne de terre » est toute bénéfique. Placée sous la couche des jeunes mères, avec d’autres herbes, elle leur redonne des forces après le travail de l’enfantement.

Les anglophones l’associent au merle : Ils l’appellent, entre autres noms populaires, robin-run-in-the-hedge (merle-courant-vers-la-haie) ou runaway-robin (merle fuyant).

En français, les noms populaires du lierre terrestre sont nettement moins évocateurs : glécome ou gléchome (qui veut dire « doux, odorant »), chataire, cataire ou népète faux-lierre (parce qu’il ressemble à une plante de la même famille, le nepeta), herbe de Saint-Jean (il devait faire partie de ces plantes médicinales qu’on célébrait lors de la Saint-Jean, la fête du soleil) ou rondette (par allusion, on suppose, à la forme de ses feuilles).

Jusqu’au 13e siècle environ, avant que le houblon ne devienne l’ingrédient universel servant à aromatiser la bière, lui donner une certaine amertume, l’empêcher de tourner et la clarifier, d’autres plantes dont le lierre terrestre ont joué ce rôle.

si vous fabriquez votre propre bière, aromatisez-la en ajoutant une ou deux poignées de la plante dans la cuve de fermentation primaire.



PRINCIPES ACTIFS ET ACTION PHARMACOLOGIQUE


la choline : La choline est un nutriment essentiel généralement rangé dans la classe des vitamines B. Elle peut également être synthétisée par le foie, quoiqu'en quantités insuffisantes. Chimiquement, c'est un alcool aminé. La choline alimentaire est la principale source de groupements méthyle (60 % des groupes CH3 en proviennent)2. La vaste majorité de la population ne consomme pas suffisamment de choline : le spécialiste Steven Zeisel a déclaré: « une récente analyse des données du NHANES 2003-2004 a révélé que chez les enfants (à l'exception des plus jeunes), les hommes, les femmes (y compris les femmes enceintes), les apports moyens choline sont largement en dessous des niveaux adéquats »https://fr.wikipedia.org/wiki/Choline

du tanin : Les tanins sont des substances naturelles phénoliques qui peuvent précipiter les protéines à partir de leurs solutions aqueuses1. Ce sont des métabolites secondaires des plantes supérieures que l'on trouve dans pratiquement toutes les parties des végétaux (écorces, racines, feuilles, fruits, etc.) où ils jouent le rôle d'armes chimiques défensives contre certains parasites. Sur le plan chimique, ils sont constitués soit de polyol (glucose le plus souvent), ou de catéchine ou de triterpénoïde auquel sont attachés des unités galloyles (ou leurs dérivés) soit d'oligomères ou polymères de flavanols.https://fr.wikipedia.org/wiki/Tanin

de potassium : Le potassium est un micronutriment essentiel à l’alimentation humaine.
Le potassium sous sa forme de cation K+ est le principal ion intracellulaire de l’organisme. Il existe un gradient de concentration en faveur de la sortie de l’ion depuis le compartiment intracellulaire vers le compartiment extracellulaire. Ce gradient est entretenu par des pompes situées dans les membranes cellulaires, en particulier la pompe sodium-potassium est responsable de l’existence d’un potentiel de repos négatif présent dans toutes les cellules vivantes.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Potassium

de vitamine C : La vitamine C est un cofacteur enzymatique impliqué dans un certain nombre de réactions physiologiques (hydroxylation). Elle est requise dans la synthèse du collagène et des globules rouges et contribue au système immunitaire3. Elle joue également un rôle dans le métabolisme du fer en tant que promoteur de son absorption; son utilisation est donc déconseillée chez les patients porteurs d'une surcharge en fer et particulièrement d'une hémochromatose. Sous forme oxydée (acide déshydroascorbique), elle traverse la barrière hémato-encéphalique pour accéder au cerveau4 et à plusieurs organes à forte concentration en vitamine C. Les muscles squelettiques répondent rapidement à la prise de vitamine C, mais la perdent également rapidement si l'apport de la vitamine est insuffisant5. Il s'agit d'un antioxydant, molécule capable de contrer l'action néfaste d'oxydants comme les radicaux. À cet effet, on emploie également l'acide-D-ascorbique qui, à l'inverse de l'acide-L-ascorbique, ne présente pas d'activité vitaminique.https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_C

un principe amer :  Les principes actifs les plus importants sont les alcaloïdes, les glucosides,les huiles essentielles, les tanins et les principes amers qui sont des produits du métabolisme secondaire des plantes.http://lecolebuissonniere.eu/page114.html

de la résine : Les résines végétales sont des substances naturelles secrétées par certains végétaux. Elles ont l'aspect d'un liquide poisseux qui sèche plus ou moins rapidement au contact de l'air. Elles sont souvent fortement odorantes.https://fr.wikipedia.org/wiki/Résine_(végétale)


Action pharmacologique:

anti-inflammatoire,
antispasmodique,

expectorante,
émolliente,

anti-douleur,
antipyrétiques.



INDICATIONS

Traditionnellement, on a largement employé le lierre terrestre pour soigner les affections pulmonaires (bronchites chroniques, asthme) y compris la tuberculose. Il a également servi à soigner l’atonie gastrique, les affections urinaires (calculs) et les leucorrhées. Par voie externe, on l’a utilisé pour soigner les abcès et les furoncles.

Rhinite, bronchite, asthme, emphysème pulmonaire, toux, abcès, furoncles, maux de tête, foie vessie, la gastrite, entérite.



UTILISATIONS


Usage interne :


* teinture à raison de 4 cuillerées à thé par jour.
* 8 g infusion  trois minutes 250 ml d’eau bouillante. Boire 2-3 tasses par jour, sucré avec du miel entre les repas
* Pour l’asthme, gastrite, entérite, hépatiques et rénales troubles, préparer une infusion plus concentrée de 50 g de lierre, à 1 litre d’eau bouillante.
* Pour la bronchite, le catarrhe, préparer un sirop très efficace de 100 g de lierre, est brassée avec 250 ml d’eau, puis laissez tremper pendant 10 heures puis filtrer. Ajouter 250 ml de miel et laissez donner quelques chaud.

Réfrigéré dans des flacons fermés hermétiquement. Administrer 3-4 cuillères à soupe par jour.



Usage externe :


* Infusion et inhalateurs sont utiles pour les rhumes et rhinites.
* Jus de lierre frais appliqués comme une aspiration nasale est un très bon remède contre la migraine.
* L’huile est obtenue par macération de lierre,  10 poignées d’herbe dans un litre d’huile d’olive. Macération pendant 1 mois au soleil et utilisée comme compresses appliquées sur les plaies, les troubles inflammatoires.

* Les feuilles fraîches seront utilisées en cataplasmes sur les abcès et les furoncles.



AUTRES PROPRIÉTÉS


Très rafraîchissante, la plante sera d’une grande utilité durant la période caniculaire. Comme cette dernière tend à s’étirer de plus en plus – genre « mur à mur » de mai à octobre – la rondette pourrait bien devenir une des plantes les plus courues de l’été. Préparez-en une infusion que vous boirez chaude ou froide, avec un peu de miel peut-être. Ne vous laissez pas intimider par l’aspect huileux de la boisson, cela tient à la richesse en huile essentielle de la plante.

Le lierre terrestre était autrefois un condiment apprécié, aujourd’hui tombé en désuétude. Son parfum particulier, à la fois boisé et parfumé, relève cependant agréablement les salades, les soupes et bien d’autres préparations. On lui préfère aujourd’hui des saveurs plus accessibles telle que l’origan, encore une cousine de la famille des lamiacées.

Son parfum de sous-bois, qui peut étonner de premier abord, se marie particulièrement bien avec le champignon. Ensemble, ils donnent une soupe aux saveurs envoûtantes qui ne manquera pas d’épater vos convives.



CUEILLETTE ET CONSERVATION


En pleine sève, de  Mai à Octobre.

Pour vos provisions d’hiver, récoltez la plante en fleurs le matin, dès que la rosée est évaporée, et faites-la sécher à l’obscurité sur une toile moustiquaire montée sur un cadre. Conservez-la dans un bocal de verre à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Enfin, de par sa nature de plante rampante, le lierre fait, en outre, un excellent couvre-sol. Établissez-le de préférence au gazon dans les coins plus ombragés de votre terrain où il se développera avec le plus grand bonheur. Vous pouvez soit acheter des graines et les semer, soit prélever des plants chez le copain jardinier.

NDLR : Je n’ai pas trouvé de contre-indications, pas même pour les femmes enceintes. Pour les personnes très allergiques, il est bon de faire un petit test en mettant une goutte de sève sur la peau.




http://lesbrindherbes.org/2014/09/30/ces-plantes-soignent-lierre-terrestre/





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Jeu 25 Fév - 21:15

La noix de cajou contre les dépressions et autres bienfaits







Deux poignées de noix de cajou est l’équivalent thérapeutique d’une dose de Prozac. L’acide aminé essentiel L-tryptophane se décompose en anxiolytique dans votre corps. Plus important encore, le tryptophane est transformé en sérotonine, l’un des neurotransmetteurs les plus importants de votre corps.

La sérotonine procure un sentiment de bien-être et de douceur, ou comme diraient certains « pas de soucis ». Son effet est aussi efficace que le Prozac, le Paxil et les antidépresseurs similaires qui imitent en général la sérotonine ou conservent de manière artificielle des niveaux élevés de sérotonine dans votre corps. Vous pouvez faire la même chose avec la nourriture.

Beaucoup de glucides (féculents) dans vos repas aident les tryptophanes à aller là où ça fait le plus grand bien : à votre cerveau. Pour traverser la barrière hémato-encéphalique pour entrer, des glucides sont nécessaires. Un œuf ou deux sur du pain grillé valent mieux que juste un œuf. Les haricots, les pois et les noix contiennent des glucides, donc c’est déjà complet.


Cinq portions de haricots, quelques portions de beurre d’arachide, ou juste une grosse poignée de noix de cajou fournissent un à deux milligrammes de tryptophane, qui sera aussi efficace que les antidépresseurs délivrés sur ordonnance… mais ne le dites pas aux entreprises pharmaceutiques. Certains sceptiques pensent que les gens qui travaillent pour les industries pharmaceutiques le savent déjà.



Source : Commissaire adjoint de la FDA pour la politique David Adams, à l’assemblée annuelle de la Drug Information Association, 12 juillet 1993 a écrit:Voici deux citations qui le prouvent :


« Faites très attention à ce qui se passe avec les suppléments alimentaires dans l’arène législative… Si ces efforts sont couronnés de succès, on pourrait créer une catégorie de produits pour concurrencer les médicaments approuvés. La création d’une catégorie réglementaire distincte pour les suppléments alimentaires pourrait couper court aux droits d’exclusivité dont bénéficient les titulaires de demande d’autorisation de nouveaux médicaments. »



Voici 15 autres bienfaits étonnants pour la santé des noix de cajou



Qui ne connaît pas les noix de cajou ? On les appelle caju en Inde. On les utilise surtout dans les bonbons et les enfants adorent les manger comme ça. Elles sont pleines d’antioxydants, de vitamines et de minéraux qui sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. En fait elles appartiennent au Brésil, mais les portugais les ont amenées en Inde au 16ème siècle. Ces noix en forme de rein ou de haricot ont de nombreux avantages pour la santé, dont certains sont présentés ci-dessous :



1. Prévient le cancer:


Les proanthocyanidines sont une classe de flavonoïdes qui luttent contre les cellules tumorales en les empêchant de se diviser davantage. Ces proanthocyanidines et à forte teneur en cuivre dans les noix de cajou aident à lutter contre les cellules cancéreuses et vous éloignent du cancer du côlon. C’est l’un des principaux avantages des noix de cajou.


2. Santé cardiovasculaire:

Les noix de cajou ont une faible teneur en matières grasses par rapport aux autres noix et sous la forme d’acide oléique qui est très sain pour le cœur. Elles sont sans cholestérol et les antioxydants présents vous éloignent des maladies cardiaques.


3. Diminue la pression artérielle:


Les noix de cajou diminuent votre pression artérielle grâce au magnésium qu’elles contiennent.


4. Aide les cheveux:


Le cuivre est le minéral qui aide vos cheveux à avoir cette couleur. Donc si vous mangez des noix de cajou qui contiennent beaucoup de cuivre, vous pourriez avoir la magnifique chevelure noire dont vous rêviez.


5. Santé des os:

Tout comme le calcium, le magnésium est également important pour la santé des os qui est le composant principal des noix de cajou.

6. Santé des nerfs:

Le magnésium est stocké à la surface des os ce qui empêche le calcium de pénétrer dans les cellules nerveuses et garde ainsi les vaisseaux sanguins et les muscles détendus. Un niveau insuffisant en magnésium peut entraîner le calcium à pénétrer dans les vaisseaux sanguins les menant à se contracter. Le niveau insuffisant en magnésium provoque également une pression artérielle élevée,des migraines etc.

7. Prévient les calculs biliaires:

La consommation régulière de noix de cajou peut réduire de risque de développer des calculs biliaires.

8. Contribue à la perte de poids:

Bien que les noix de cajou soient considérées comme des matières grasses, elles contiennent du bon cholestérol. Ainsi, contrairement à la croyance populaire, ceux qui mangent des noix de cajou au moins deux fois par semaine prennent moins de poids par rapport à ce qui en consomment moins.

9. Antioxydants:

Le sélénium, le cuivre, le magnésium, etc agissent comme des cofacteurs pour de nombreuses enzymes.

10. Aide à la digestion:

Les noix de cajou aide à la croissance et au développement de la synthèse de l’acide nucléique et de la digestion.


11. Regorgent de vitamines:

Les noix de cajou sont riches en vitamines comme la riboflavine, l’acide pantothénique, la thiamine, la niacine, etc. Ces vitamines vous protègent de l’anémie sidéroblastique, la pellagre, etc.

12. Des gencives et des dents saines:

Comme mentionné précédemment, la teneur en magnésium présente dans les noix de cajou est très bonne pour les os. Ainsi les dents et les gencives sont renforcées.


13. Sommeil agréable:

Après la ménopause, ces noix de cajou peuvent vous donner un sommeil détendu et agréable pendant la nuit.

14. Radicaux libres:

Les noix de cajou aident notre corps à utiliser le fer correctement et à éliminer les radicaux libres qui causent des problèmes de santé.

15. Dégénérescence maculaire:


Les noix de cajou peuvent filtrer les rayons UV du soleil et nous protègent contre la dégénérescence maculaire.




Maintenant que vous connaissez les avantages pour la santé des noix de cajou, assurez-vous d’en manger au moins une fois par semaine !




Vue sur Boxnews Follow Your Intuition : Goldenawaken: Merci.


http://lesbrindherbes.org/2016/02/24/ces-plantes-qui-nous-soignent-la-noix-de-cajou-contre-les-depressions-et-autres-bienfaits/
http://freewiseman.com/2014/12/18/les-noix-de-cajou-sont-un-antidepresseur-naturel/





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Dim 28 Fév - 19:27

Liste des plantes dépolluantes






Ajoutée le 22 avr. 2015 par Hanen Paysa



On ne le répètera jamais assez, l’air de notre maison est plus pollué que celui de l’extérieur. Vous avez beau être la reine ou le roi du ménage, acariens et champignons ne cessent tout de même de proliférer. Et c’est là que les plantes dépolluantes nous sont très utiles!

L’air dans nos habitations peut être 2 à 100 fois plus pollué que celui de l’extérieur. En cause, les nombreuses substances chimiques et polluantes, libérées par nos appareils électroménagers, nos produits d’entretien ou encore la fumée de cigarette. Ammoniaque, nicotine, formaldéhyde, trichloréthylène, benzène… La majorité de ses substances sont cancérigènes. Le problème c’est qu’à long terme, ces produits sont nuisibles pour notre santé, il y a donc vraiment tout intérêt à essayer de réduire toute cette pollution chez soi.

C’est là qu’interviennent les plantes d’intérieur dépolluantes. En plus d’apporter une magnifique touche de décoration à nos maisons, elles peuvent également faire office de véritables stations d’épuration naturelles. La Nasa est à l’origine de cette découverte, quand ils cherchaient des solutions, pour remédier à la pollution de l’air dans les stations orbitales. Le système est très simple, les substances polluantes sont absorbées par les racines, les tiges et les feuilles de la plante et sont ensuite éliminées, le plus naturellement du monde.
Ces polluants que l’on rencontre dans les bureaux ou les logements sont le plus souvent dégagés par les produits ménagers, les meubles neufs, les matériaux de construction ou les appareils de combustion à gaz ou au mazout :


Les plantes dépolluantes ont la particularité de rejeter de la vapeur d’eau et de l’oxygène en quantité bien supérieure que le co2 qu’elles rejettent. Les plantes dépolluantes récupèrent les particules nocives, les décomposent chimiquement pour les transformer en un air purifié. Ce sont des espèces de petits trous appelés stomates qui se trouvent sur les feuilles qui effectuent ce travail de dépollution. Les tiges et les racines ont également ce pouvoir de régénérateur d’air.
Ces plantes peuvent détruire moisissures et champignons microscopiques, l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone, tous les COV, toluène, benzène, trichloréthylène, le xylène, l’ammoniac, le pentachlorophénol, le formol (formaldéhyde) ;Elles peuvent absorber les polluants (jusqu’à 96 % de dépollution en 24 h).


Effets de ces produits sur l’ Homme :
- Le formaldéhyde : fatigue, maux de tête cancérigène
- Le benzène : cancérigène,
- Le toluène et xylène : cancérigène
- L’ammoniac : irritation des voies respiratoires,
- Trichloréthylène : perturbe les hormones, cancérigène,
- Monoxyde de carbone : vertiges, nausées, maux de tête
- Ondes électromagnétiques : irritabilité, maux de tête troubles du sommeil
- Pentachlorophénol : cancérigène.


Voici une petite liste de plantes dépolluantes pour vous aider à purifier l’air de votre intérieur sont disponibles sur cette vidéo





A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  09991 le Ven 16 Sep - 22:58

Les antibiotiques naturels








Ajoutée le 18 août 2016

Dieu a mis dans la nature une solution pour nos problèmes sanitaires.
Beaucoup de végétaux sont doués d'un pouvoir préventif et curatif.
Voici quelques uns


Par Yves IRANKUNDA










A Bientôt

_________________
09991


Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes . Coran sourate 8, verset 30
avatar
09991
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 35
Localisation : Suisse

https://twitter.com/Shakur1999

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 herbes médicinales à connaître absolument

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum