Nassim Taleb et la théorie du cygne noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nassim Taleb et la théorie du cygne noir.

Message  Silver Wisdom le Sam 28 Avr - 8:41

Bonjour à tous,

Nassim Taleb et la théorie du cygne noir.



La Théorie du Cygne noir, développée par le philosophe Nassim Nicholas Taleb, est une théorie dans laquelle
on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler
(appelé évènement rare en théorie des probabilités ), et qui, s'il se réalise, a des conséquences
d'une portée considérable et exceptionnelle. Taleb a dans un premier temps appliqué cette théorie au monde
de la finance. En effet, les évènements rares sont souvent sous-évalués en termes de prix.

"Un cygne noir est un événement hautement improbable doté de 3 caractéristiques principales :
Il est imprévisible, engendre des conséquences majeures et une explication a posteriori est toujours donnée
afin de rendre celui-ci plus rationnel, lui conférant ainsi une apparente et sécurisante prévisibilité.

Le succès phénoménal de la start-up Google a été un cygne noir de même que le furent les attentats
du 11 septembre 2001, la bataille de Waterloo ou la naissance du Christianisme."
Résumé de la théorie



Un cygne noir est l'illustration d'un biais cognitif. Si on ne croise et n'observe que des cygnes blancs,
on aura vite fait de déduire par erreur que tous les cygnes sont blancs. C'est ce qu'ont longtemps cru les Européens avant de faire la découverte de l'existence des cygnes noirs en Australie. En réalité, seule l'observation
de tous les cygnes existants pourrait nous donner la confirmation que ceux-ci sont bien toujours blancs.

Cependant, prendre le temps et les moyens d'observer tous les cygnes de la Terre avant de confirmer
qu'ils sont tous blancs n'est pas envisageable. Il paraît préférable de faire la supposition hâtive qu'ils sont blancs,
dans l'attente de voir la théorie infirmée par l'observation d'un cygne d'une autre couleur. Ainsi construisons-nous
des raisonnements à partir d'informations incomplètes, ce qui nous conduit à aboutir à des certitudes erronées.

Paradoxalement, plus nous accumulons d'informations sujettes à ce biais, plus nous sommes susceptibles
de voir ces informations infirmées par l'apparition d'un « cygne noir » totalement imprévisible.

Dès lors, toute prévision du futur et projection de probabilités apparaissent comme une supercherie,
et ne font que renforcer l'impact de ces « cygnes noirs ».
Nassim Nicholas Taleb, dans Le Cygne Noir, prend pour illustrer son propos l'exemple d'une dinde que l'on nourrit chaque jour de son existence dans le but de la manger à Thanksgiving ou Noël. Du point de vue de la dinde, l'idée qu'elle se fait de la vie peut se résumer à « on va me nourrir tous les jours jusqu'à ma mort naturelle, et cela ne changera jamais ». Chaque jour qui passe semble confirmer ce point de vue, son exécution imprévisible la veille de la fête constituant pour elle un « cygne noir ».


Nassim Nicholas Taleb

Nassim Nicholas Taleb est aujourd'hui considéré comme le penseur contemporain le plus iconoclaste
de la planète par le très prestigieux "Times" britannique.

Essayiste littéraire, épistémologue, ancien trader "quant" ayant oeuvré dans les plus grandes banques d'investissement de Wall Street, universitaire mondialement reconnu pour ses recherches sur le hasard
et la connaissance, Nassim Taleb se consacre aujourd'hui entièrement à son grand dessein :
Tâcher de déterminer comment vivre et agir dans un monde dont la compréhension ultime nous échappe,
et apprendre à faire face aux incertitudes et autres aléas dont les conséquences sont souvent déterminantes.

Après avoir engrangé une fortune (35 à 40 millions $ selon les indications fournies par le Times)
lors du krach d'octobre 1987, notamment grâce à sa perception aiguë du couple risque/rendement qui prévalait alors,
le jeune trader fraîchement retraité d'origine libanaise décida alors de se consacrer à sa seule et unique passion :
la réflexion pure sur l'épistémologie du hasard.

Sources

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_cygne_noir
http://jacquesleroueil.blog.fr/2008/08/10/nassim-taleb-et-la-thaeacute-orie-du-cyg-4568686/

Ses livres (en anglais, désolé!)


"Fooled by Randomness", second ouvrage de Nassim Nicholas Taleb.

Fooled by Randomness:
The Hidden Role of Chance in Life and in the Markets

http://dixiederivatives.com/Taleb/FooledByRandomness.pdf


"The Black Swan", dernier ouvrage en date de l'auteur.

The Black Swan
http://torrentz.eu/08cba77416659d100bd91524006a324f96c64186

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Sam 28 Avr - 8:53, édité 1 fois (Raison : Erratum)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Dix principes qui peuvent engendrer un évènement "Black Swan"

Message  Silver Wisdom le Ven 11 Mai - 15:04

Bonjour à tous,

Dix principes pour éviter un évènement "Black Swan"



1. Ce qui est fragile devrait se casser au début alors qu'il est encore petit.
Rien ne devrait jamais devenir trop gros pour échouer (too big to fail).
L'évolution dans la vie économique, aujourd'hui, aide les personnes
avec le montant maximum de risques cachés - et donc les plus fragiles - à devenir les plus importantes.

2. Pas de socialisation des pertes et de privatisation des gains.
Quel que soit le besoin d'être renfloué, cela devrait être nationalisé,
tout ce qui n'a pas besoin de bail-out doit être libre, petit et à risque.
Nous avons réussi à combiner le pire du capitalisme et du socialisme.
En France dans les années 1980, les socialistes ont repris les banques.
Aux États-Unis dans les années 2000, les banques se sont emparées du gouvernement.
C'est surréaliste.

3. Les personnes qui conduisent un bus scolaire les yeux bandés
(et qu'ils crashent) ne devraient jamais reprendre
le volant d'un nouveau bus.

L'instauration économique (les universités, les organismes de réglementation, les banques centrales,
les responsables gouvernementaux, les organisations diverses liées avec des économistes)
a perdu sa légitimité avec l'échec du système. Il est irresponsable et stupide de placer notre confiance
dans la capacité de ces experts pour nous sortir de ce pétrin.
Au lieu de cela, il conviendrait de trouver les gens intelligents
dont les mains sont propres.


4. Ne laissez pas personne qui gagne une prime d'encouragement
gérer une centrale nucléaire

Les chances sont qu'il réduirait surtout les coûts en matière de sécurité pour obtenir des "bénéfices"
tout en prétendant être "Conservateur". Les bonus ne tiennent pas compte des risques cachés d' explosions.
C'est l'asymétrie du système de bonus qui nous a menés ici. Aucune incitation sans mesures dissuasives:
le capitalisme concerne récompenses et punitions, pas seulement récompenses.

5. Un contrepoids de la complexité à la simplicité.
La complexité de la mondialisation et la vie économique en réseau
doit être contrée par la simplicité des produits financiers.
L'économie complexe est déjà une forme d'effet de levier: l'effet de levier de l'efficacité.
Ces systèmes survivent grâce à la négligence et la redondance,
ajouter de la dette produit des fluctuations sauvages et dangereuses et ne laisse aucune place à l'erreur.
Le capitalisme ne peut éviter les engouements et les bulles: des bulles d'équité (comme en 2000) se sont révélés être bénignes; mais les bulles de la dette sont vicieuses.

6. Ne pas donner aux enfants des bâtons de dynamite,
même s'ils viennent avec une mise en garde

Les produits dérivés complexes doivent être interdits parce que personne ne les comprend,
mis à part quelques-uns qui sont suffisamment rationnels pour le savoir.
Les citoyens doivent être protégés contre eux-mêmes, contre les banquiers qui leur vendent des produits "couverture" (hedging funds) et contre des régulateurs crédules qui écoutent des théoriciens de l'économie.

7. Seuls les combines à la Ponzi devraient dépendre de la confiance.
Les gouvernements ne devraient jamais avoir besoin de "restaurer la confiance"
.

Les rumeurs en cascade sont le produit de systèmes complexes.
Les gouvernements ne peuvent pas arrêter les rumeurs.
Simplement, nous devons être en mesure
d'ignorer ces rumeurs, être robustes face à elles
.


8. Ne donnez pas un toxicomane plus de drogues,
s'il a des douleurs de sevrage.

Utiliser un levier pour guérir les problèmes d'effet de levier n'est pas de l'homéopathie, c'est un déni.
La crise de la dette n'est pas un problème temporaire, c'est un problème structurel.
Nous avons besoin d'une cure de désintoxication.

9. Les citoyens ne devraient pas dépendre des actifs financiers
ou de conseils "d'experts faillibles" pour leur retraite.

La vie économique ne devrait pas être financée. Nous devrions apprendre à ne pas utiliser les marchés
comme des réservoirs de valeur : ils n'hébergent pas les certitudes dont les citoyens normaux ont besoin.
Les citoyens devraient éprouver de l'anxiété au sujet
de leurs propres entreprises (qu'ils contrôlent),
et non pas de leurs investissements (qu'ils ne contrôlent pas)
.


10. On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.
Enfin, cette crise ne peut être corrigée avec des réparations de fortune, pas plus qu' un bateau
avec une coque pourrie peut être réparé avec des patchs ad-hoc.
Nous devons reconstruire la coque avec de nouveaux matériaux (plus forts); nous devrons refaire le système
avant qu'il ne soit trop tard. Passons volontairementau Capitalisme 2.0 en cassant ce qui doit être cassé,
en convertissant la dette en capitaux propres, en marginalisant l'économie et les Business Schools,
en ne délivrant plus le "Nobel" d'économie, en interdisant les LBO, en mettant les banquiers hors circuit,
en récupérant les bonus de ceux qui nous ont amenés où nous sommes,
et en apprenant aux gens à naviguer dans un monde avec moins de certitudes.

Nous verrons une vie économique plus proche de notre environnement biologique: de plus petites entreprises,
une écologie plus riche, sans effet de levier. Un monde dans lequel les entrepreneurs, et non les banquiers,
prennent des risques et où des entreprises naissent et meurent chaque jour sans faire la une.

En d'autres termes,
un endroit plus résistant aux cygnes noirs.

Traduction de Golden Awaken

Original en anglais
Ten principles for a Black Swan-proof world

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum