Mariage gay : Un pasteur, un imam, un rabbin et un pratiquant bouddhiste réunis afin de nous livrer leurs interprétations :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mariage gay : Un pasteur, un imam, un rabbin et un pratiquant bouddhiste réunis afin de nous livrer leurs interprétations :

Message  l'éveillé le Mer 9 Jan - 18:41

Dans un monde moderne en mouvement, le manque de discernement individuel provient d’un manque de repères, d’exemplarité. Comment auraient réagi les Saints et que disent les Ecritures à ce sujet. Quelques réponses pour recadrer le débat !

Le rabbin : en ce qui concerne d’abord le mariage, celui-ci, à l’image du premier couple Adam et Eve, a pour vocation la procréation. Nombreux sont les passages où le couple homme-femme est une évidence, constitue la norme, est encouragé et célébré.

« C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Genèse 2.24

Le mariage homme femme est une bénédiction que la société est invitée à respecter et à protéger. Exemple :
« Lorsqu'un homme sera nouvellement marié, il n'ira point à l'armée, et on ne lui imposera aucune charge; il sera exempté par raison de famille pendant un an, et il réjouira la femme qu'il a prise. » Deutéronome 24.5

A l’inverse, l’homosexualité est peu traitée si ce n’est pour être fustigée en tant que déviance sexuelle Un passage du Lévitique traite cette liaison d’abominable.
« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux. » Lévitique 20.13


L’interprétation juste revient à considérer qu’étant ainsi dans un excès passionnel de la chair, l’auteur d’un acte d’homosexualité sera susceptible de subir un châtiment dans l’après-vie en guise de punition, et ce qu’il faut donc s’attacher à faire mourir en chacun de nous, ce sont nos excès, nos déviances, nos addictions, etc. Aussi, tout ce qui pourrait promouvoir et banaliser ce type de comportement est contraire aux commandements de Yahvé. Voilà pourquoi, tant pour les homosexuels que pour la société civile, je déconseille la promulgation d’une telle loi établissant la reconnaissance du mariage homosexuel.


Le Pasteur : Dans la tradition chrétienne, l’alliance homme-femme est aussi une bénédiction. Jésus-Christ avait été invité à une telle célébration à Cana en Galilée et le passage des Evangiles évoque le côté festif de cet évènement, promesse d’avenir pour la Nation.
Le Christ a précisé « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. » Matthieu 19.5 ; Marc 10.7

Le Christ était un maître spirituel ! Il enseignait selon la Vérité visible et invisible !
Nombreux de ses contemporains l’avaient alors compris et suivi son enseignement car il venait de Dieu. Ainsi :
« Ces gens lui posèrent cette question: Maître, nous savons que tu parles et enseignes droitement, et que tu ne regardes pas à l'apparence, mais que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. » Luc 20.21


C’est sur les bases de cet enseignement et par sa pratique spirituelle que Saint-Paul concours à la bénédiction des noces, mais celui-ci en définit rapidement les contours de sainteté ; sainteté qui, rappelons-le, est le principal but de la vie pour tout un chacun.

Ainsi, confie-t-il ces préceptes pour les chrétiens :

« Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. » Hébreux 13.4

Puis : « Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. » 1 Corinthiens. 7.2

Et « Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, » Galates 5.19

Tout comme dans le judaïsme, l’homosexualité est considéré comme un péché, et les pécheurs sont invités au repentir, à s’affranchir de leur mieux de ce qui est considéré par les Ecritures comme des errements dangereux, puis à la conversion vers l’orthodoxie:

« et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » Romains 1.27


Saint-Paul a sûrement aussi dans l’Esprit le passage du lévitique cité précédemment lorsqu’il exhorte ainsi à la vertu en chacun de nous: « Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. » Colossiens 3.5

Au repentir et à la conversion vers la vertu (qui peuvent commencer par la sobriété, la discrétion…): « Je crains qu'à mon arrivée mon Dieu ne m'humilie de nouveau à votre sujet, et que je n'aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l'impureté, de l'impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés. » 2 Corinthiens 12.21


L’Imam : Je tiens d’abord à préciser, pour toutes les personnes qui ne le savent pas, que les musulmans ont pour prescriptions de croire aux principales Saintes Ecritures qui les ont précédés dans la tradition abrahamique notamment. Mohammed (Qu'Allah le bénisse et lui accorde le salut) a beaucoup insisté sur l’obéissance à Dieu, et voici par exemple ce qu’ordonne le Coran aux musulmans à ce sujet :
Coran 3.78. « Dis : Nous croyons en Dieu, à ce qu'il nous a envoyé, à ce qu'il a révélé à Abraham, Ismaël, Jacob et aux douze tribus ; nous croyons aux livres saints que Moïse, Jésus et les prophètes ont reçus du ciel ; nous ne mettons aucune différence entre eux, nous sommes résignés à la volonté de Dieu*.79. Quiconque désire un autre culte que la résignation à Dieu*, ce culte ne sera point reçu de lui, et il sera dans l'autre monde du nombre des malheureux. »
* La résignation à Dieu ou soumission à la Volonté de Dieu est le sens étymologique du mot Islam et son sens premier ; et pour nous aussi, Dieu est Amour, Dieu est Vérité…

Sur l’essentiel, nous sommes donc sur la même longueur d’onde.

Le mariage musulman a toujours été considéré comme celui d’un homme avec une femme (la polygamie d’un homme avec quelques épouses est cependant autorisé sous certaines conditions par le Coran, à la différence du christianisme).

En ce qui concerne l’homosexualité, celle-ci est mal vue dans le Coran, et il est demandé aux « contrevenants » de cette inclinaison sexuelle d’y remédier de leur mieux, tout comme pour d’autres péchés tels que l’adultère en matière de chair, ou d’autres excès, impudicités ou passions auxquels des êtres humains peuvent succomber,. Afin de pouvoir prendre conscience de nos comportements déviants vis-à-vis de l’ordre moral vrai prescrit dans les Livres (ainsi ouverts pour l’occasion), des rappels à la Voie Sainte sont précisés.

A ce sujet :
Coran 7.77. « Saleh les laissa, en disant : Je vous ai annoncé l'avertisse¬ment de Dieu et je vous ai donné des conseils, mais vous n'aimez point ceux qui vous donnent des conseils.
78. Nous avons aussi envoyé Loth vers les siens. Il leur dit : Commettrez-vous des turpitudes qu'aucun peuple n'a jamais commises avant vous ? Abuserez-vous des hommes au lieu de femmes pour assouvir vos appétits charnels ? En vérité, vous êtes un peuple livré aux excès.
»


Coran 4.21. « Le pardon de Dieu est acquis à ceux qui ont péché par igno¬rance, mais qui se repentent promptement. Dieu leur pardonne, car il est savant et sage.22. Le repentir n'est d'aucune utilité à celui qui commet con¬stamment les mauvaises actions, et qui s'écrie, à l'approche de la mort : Je me repens. Il n'est d'aucune utilité à ceux qui meurent infidèles. Nous avons préparé pour ceux-ci un châti¬ment douloureux. »

Ce qui me dérange dans le mariage homosexuel, c’est surtout le ressenti d’une volonté inconsciente ou latente de désacralisation du mariage pour servir de brèche à la perte des valeurs morales ancestrales civilisatrices, et au-delà, pour imposer une culture théophobe dirigée par une minorité ignorante qui a davantage soif de gouverner pour gouverner le peuple, et moins de gouverner selon la Justice et la Vérité.

Le pratiquant bouddhiste
: Il est effectivement bon de rappeler ensemble ce qui relève du Dharma. Le Dharma, au sens étymologique, représente la norme et l’ensemble des lois naturelles vraies. Le Dharma se perd dans ce monde moderne avec une pensée dominante aux dérives libéro-libertaires, que ce soit au niveau financier ou relationnel, risquant d’entraîner l’Humanité davantage vers la décadence par la perversion au sens premier du terme. Tout cela induit des attitudes rebelles, individuelles et collectives, qui dérivent vis-à-vis de la voie de l’ainsité, détournant ainsi l’homme de sa vraie nature et de son parfait accomplissement, pour le pousser dans l’assouvissement de ses passions.


L’ignorance amené par les sophismes de nombreux penseurs modernes conduit effectivement l’Humanité à penser qu’être libre c’est pouvoir faire ce que l’on veut, de pouvoir dépasser impunément les limites dont les contours sont dés lors plus flous ! Ceci est une liberté apparente, souvent factice. La Vraie Liberté consiste à s’émanciper de ce qui empêche l’âme de rejoindre le courant du Dharma par de nobles efforts.

Exemple de sophisme employé : la tolérance est la notion phare de ceux qui défendent le mariage « pour tous ». Il peut y avoir un peu de vrai là dedans, mais en dehors d’une petite partie de la population qui peut s’avérer effectivement intolérante, cet argument est principalement fallacieux en vue de culpabiliser et de ringardiser les personnes qui ont le droit si ce n’est le devoir de penser par eux-mêmes que le mariage « gay » n’est pas sain pour la société humaine. En fait, l’intolérance consisterait à la non reconnaissance de ce qu’est l’homosexualité, de ce que sont les homosexuels, de leur différence, et de ne pas la respecter. Il ne convient pas de les ostraciser à cause de leur sexualité et leurs sentiments mais de les aider vis-à-vis de leur karma. Comprendre ce langage vrai peut provoquer de la peine et de la souffrance, mais une prise de conscience est nécessaire pour s’éviter de pires souffrances ultérieures.


Par contre prendre en considération par une sorte de sanctification civile l’union de couples particuliers et leur attribuer les mêmes droits sous prétexte d’égalité confine à l’excès de tolérance, c'est-à-dire tend à faire tomber la société dans la permissivité, ce qui n’est pas sain.

Faire fi de la voie du milieu en matière de raisonnement conduit le plus souvent à l’erreur.

Autre sophisme corrigé : L’appel à la sobriété s’oppose à l’appel à l’hédonisme débridé mais pas aux joies simples et naturelles.

L’homosexualité n’a pas été abordée par Bouddha à ma connaissance du moins. Cependant, un parallèle peut être effectué entre cette relation biologiquement « hors normes » et les mises en garde au sujet « d’impuretés » telles que l’adultère.

« L’adultère est l’impureté des personnes mariées,
L’avarice, l’impureté de ceux qui font la charité.
Les actions néfastes sont les véritables impuretés
Dans ce monde et celui d’après.
Mais plus impure que toutes ces impuretés,
Est l’impureté suprême : l’ignorance de ce qui est
»
Extrait du Mala-Vagga (Versets sur les impuretés)

Rq : en effet, sans avoir conscience de nos fautes, nous risquons de toutes les accroître, et en ignorant la voie de la vertu, nous risquons de nous en éloigner, comme expliqué dans le Bala-Vagga (Versets sur les inconscients)
« Les inconscients, dépourvus de sagesse,
Sont leurs propres ennemis :
Ils passent leur vie à commettre de mauvaises actions
Dont les fruits sont amers.
»

« Ceux qui ne font pas ce qu’ils devraient
Et font ce qu’ils ne devraient pas,
Inconscients, arrogants,
En eux les impuretés s’accumulent.
»
Extrait du Pakkinaka-Vagga
avatar
l'éveillé
Membre
Membre

Date d'inscription : 29/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le christ est en soi, pas dans les textes.

Message  adzo le Jeu 10 Jan - 21:10

Le vice de la luxure n'a pas d'orientation sexuelle particulière.
Dans cette société du début du 21ème siècle plus que dans aucune autre, la sexualité est détournée de l'amour, pervertie plus loin que la simple luxure. Elle est instrumentalisée avec d'autres vices pour programmer et nourrir des désirs consuméristes. Le désir de séduction, la suggestion sexuelle ou même carrément l'érotisme forment l'un des principaux angles d'attaque des publicités. Les médias jouent sans scrupules sur les vices de la population pour vendre et il n'a échappé à personne que les télés réalités et journaux à scandales en étaient un des produits les plus manifestes.

L'amour homosexuel n'est pas condamnable si il est amour. Si il y a quelque chose à condamner ce n'est pas une orientation sexuelle particulière qui servirait ainsi de bouc émissaire, mais la perversion de la sexualité découplée de l'amour, artificiellement rattachée à des désirs égoïstes. C'est ainsi que le sadomasochisme existe à travers toutes les orientations sexuelles. Ce n'est pas une expression d'amour mais de l'idolâtrie extrême de l'égo jouant un rôle de domination ou de soumission au travers duquel il se donne l'illusion d'exister et de s'affirmer. C'est en cela que ça éloigne de dieu. C'est orienter l'énergie sexuelle vers ce désir d'illusion.

Pour autant, avec ou sans, qui dans ce monde ne s'identifie plus à son égo et est véritablement maître de "lui"-même, plutôt que l'esclave de ses vices ? Ces barrières au divin, ces illusions, font partie de la vie, et sont constitutives de la matérialité. ça ne signifie pas qu'il ne soit pas nécessaire de chercher à ennoblir son caractère. C'est un passage obligé pour se rapprocher du divin, de perdre ces illusions et les vices qui en découlent. Ce n'est cependant pas en dirigeant la vie des autres pour la faire coller à notre vision personnelle donc égotique, que l'on se libère soi même. Au contraire c'est non seulement se duper, mais aussi duper les autres. C'est pourtant ce que nous faisons très souvent comme un réflexe.

Concernant plus largement la liberté et le libéralisme (limité et encadré dans le respect de tous), ce n'est pas un chemin de perdition, c'est l'opposé. C'est seulement en choisissant en pleine conscience notre chemin vers dieu que l'on avance, et non pas en suivant des doctrines imposées que l'on ne comprends pas et dont le sens serait ensuite complètement déformé. Si nous avons besoin de repères, c'est parce que c'est ainsi que fonctionne l'esprit humain par défaut. Le minimum c'est déjà que ce soit à chacun de se les construire. Il ne faut pas remplacer une doctrine ultra matérialiste par une autre tout aussi aveugle. La sagesse pour se développer nécessite des conditions accessibles à celui qui la cherche. Encore faut-il qu'il la cherche et qu'il ne soit pas simplement séduit par un endoctrinement qui le guide de manière presque forcée vers une certaine pensée, l'empêchant ainsi de penser par lui même et de dévoiler des erreurs. Il doit pour cela avoir tous les éléments à disposition dont il prendra lui même connaissance sans la subjectivité d'autrui, plutôt que d'avoir seulement ceux biaisés qu'on aura bien voulu lui présenter. En cela, les doctrines quelles qu'elles soient ne sont pas libératrices.

Quand on parle d'hermétisme, ce mot renvoie justement à la part de la conscience qui n'est pas transmissible. On peut transmettre la fausse connaissance illusoire du monde matériel, pas la conscience. Et sans conscience, les textes les plus religieux sont interprétés à partir des filtres aveugles aux vrai sens et références et alors la vérité au sein de cette personne n'a pas fait un pas de plus. Avant de vouloir comprendre ce qu'on lit, encore faut-il y voir clair. Éveiller la conscience des gens et rendre plus transparent ce filtre à la vérité non matérielle au delà des vices, c'est ce qui manque le plus cruellement dans notre société.


Pour en revenir au sujet premier et superficiel après avoir abordé le véritable fond du sujet spirituel qui a été ouvert, la question du mariage nécessite de distinguer plusieurs choses. En premier lieu, il ne s'agit pas du mariage religieux mais d'une union civile permettant aux couples adultes et consentants quel que soit leur sexe, d'être reconnu comme foyer fiscal et de bénéficier des droits et devoirs qui place chacune des deux parties en responsabilité vis-à-vis de l'autre et les protège en cas de malheur d'une de ces parties. Il y a aussi le fait que lorsqu'une mère ou un père meurt, le/la conjoint(e) pourrait continuer à élever l'enfant naturel ou adopté plutôt que de se voir retirer toute sa famille qui serait ainsi brisée non seulement par une mort mais aussi par la carence du droit.

Cette union civile pour tous n'est qu'un cadre législatif, pas une mise en avant d'une sexualité plutôt qu'une autre. Néanmoins, les débats qui gravitent autour sont allègrement chargés d'amalgames et de faux arguments dogmatiques. L'argument qui veut qu'en tolérant l'homosexualité on fasse devenir homosexuelle une plus grande partie de la population et qu'ainsi les générations ne se renouvèlent plus est une phobie infondée. La population mondiale continue d'exploser, si bien que malgré son immensité, la terre est en train de livrer ses dernières ressources. Si il y a un danger, c'est bien celui d'une surpopulation et non celui d'une extinction de l'humanité. Par ailleurs, on ne peut croire que la majorité de la population pourrait devenir homosexuelle comme on change d'opinion. L'amour ne se décrète pas. Enfin, l'homosexualité n'est pas une "déviance" récente due aux errances de notre société contemporaine puisqu'elle existe de tous temps. Les rapports homosexuels ne sont pas non plus contraires à la nature puisqu'ils se constatent également dans le règne animal sans que ce soit une quelconque éducation humaine perverse qui en soit à l'origine. Et que dire des espèces hermaphrodites simultanées ? Sachant qu'en plus il existe aussi deux hermaphrodismes successifs ou le féminin devient le mâle ou inversement. Cela aurait-il un sens de juger que ces espèces seraient des abominations de dieu ?

Certes, l'homme n'est pas une bête. C'est une raison de plus pour ne pas limiter et rabaisser l'amour humain et son expression sexuelle à une simple fonction reproductive comme ça peut davantage l'être chez les animaux (bien que pour autant cela ne les prive pas non plus d'actes homosexuels qui n'ont pas davantage d'utilité pour la reproduction). Qui dans toute sa vie n'a fait l'amour que le nombre de fois très limité qu'il a eu d'enfants ? Ce n'est pas la reproduction qui commande l'amour, c'est l'inverse. Autrement on aimerait que rarement et très ponctuellement. Donc l'utilité reproductrice de l'acte sexuel n'est pas sa seule raison d'être. Faire l'amour c'est aussi l'expression charnelle de la fusion de personnes qui s'aiment et veulent concrétiser ce sentiment d'unité. C'est très sain du moment que c'est guidé par l'amour et non la luxure.

Au sujet d'Adam et Eve, il faudrait comprendre la vraie signification de cette histoire avant de l'instrumentaliser. Ce n'est pas le premier couple de l'humanité, c'est la division d'une partie de l'unité divine et infinie en la dualité constitutive de la matière, faisant émerger ce monde en permanence. Appartenant au monde matériel, nous goutons au fruit défendu de la connaissance matérielle, fausse connaissance superficielle comme je le disais plus haut. Et se faisant, fixant notre développement sur cela (notre superbe société ultra scientifique...) nous nous éloignons de la conscience de la vérité au delà de l'illusion de la matière et du temps, qu'est dieu. Cette dualité permet la polarisation et donc l'existence en un espace temps défini. Il y a donc deux polarités complémentaires à chaque chose qui ensemble retournent à l'unité dans l'amour dès lors qu'elles ne sont plus séparées en une tension.

Pour ce qui est de l'être humain, chaque homme ou femme exprime à différents niveaux des polarités avec une prépondérance. Il y a des gens dont le caractère est plus ou moins dans la radiation (mouvement centrifuge) ou l'accrétion (mouvement centripète). Le sexe ne défini pas cela, seulement des tendances puisque tous les hommes ne sont pas des clichés de grosses brutes et toutes les femmes ne sont pas de simples exécutrices du foyer et de tâches ménagères. La réalité perceptible est plus complexe et diffuse. De même il n'y a pas d'adéquation entre le niveau de virilité pour un homme ou le niveau de sensibilité pour une femme et leur orientation sexuelle. Croire que défendre un traditionalisme idéalisé de la place de l'homme au travail et de la femme au foyer ou défendre un certain caractère chez l'homme et un autre chez la femme, changerait quelque chose à l'existence de l'homosexualité, c'est faire de gros amalgames. La nature est très diversifiée, de même pour l'être humain qui exprime cette diversité de caractères indépendamment de l'orientation sexuelle.

Réfléchissons à la manière dont nous ne sommes pas avec l'amour divin lorsque nous désignons une catégorie de la population comme mauvaise par nature. La véritable fondation des religions et de la spiritualité c'est l'amour universel, pas le racisme. De plus, dénoncer les vices d'autrui ne fait pas avancer le combat personnel contre les siens. Personne ne peut faire ce travail de conscience à notre place.

adzo
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay : Un pasteur, un imam, un rabbin et un pratiquant bouddhiste réunis afin de nous livrer leurs interprétations :

Message  l'éveillé le Mer 30 Avr - 23:48

Paix,

Je me permets à mon tour de m’octroyer un droit de réponse avant que cette page ne soit verrouillée, en référence à ces pages : http://ledormeur.forumgratuit.org/t666-les-dessous-de-lhistoire-honteuse-reveles#1439
http://ledormeur.forumgratuit.org/t601p25-l-armageddon-a-deja-commence-rejoignez-le-camp-de-la-verite#3683
@Azdo, la grande différence entre vous et moi, c’est que  j’ Obéis dans la Raison, alors que vous vous raisonnez de votre propre fond !

Voici plus bas exposé, ce que les élites ont refusé de voir et de comprendre !
Comme vous ils raisonnent ! Ils n’ont pas compris que ce n’est pas sur la base de leurs raisonnements erronés qu’ils seront jugés en matière de Référence de Vérité et de Justice, mais vis à vis  de la Raison du plus pur des Hommes Accomplis, à savoir Jésus Christ au plus proche de Dieu (cf AT, NT, quelques Soutras  et le Coran).

Aussi :

Le christ uni à Moi, Nous avions Faim d'Humanité durable, d'Environnement sain, de plein Emploi...
comment avons-nous été accueillis par ces Rois Arrogants ?

Le christ uni à Moi, Nous avions Soif de Justice, de Vérité et d'Espérance !
M’étant adressé aux élites religieuses pour subvenir en aide utile au Peuple
, pourquoi nous ont-ils rejetés ?

Mais le Christ « en » Moi, le Christ et Moi, Citoyen qui leur était étranger , comment M’ont-ils assisté alors que j’étais prisonnier de l’ Égoïsme des Hommes et des partis ?
Est-ce ainsi qu'ils mettent en pratique la Charité, la Justice, dans l'Espérance ?
Et à défaut de Cœur, n'ont-ils point de Foi pour croire les Paroles et leur Obéir ?
N’étaient-ils pas prévenus afin d’éviter l’Infamie dont ils se sont rendus Coupables ?
Ne connaissent-ils pas l' Évangile, ne le comprennent-ils pas, ou n'y croient-ils pas ?

Cf « Ils répondront aussi: Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté. » contenu dans Matthieu 25.31-46

Quand bien même, contre toute attente, ne croiraient-ils pas au Christ? N’ont-ils pas été prévenus par d’autres Prophètes ?
Cf Sourate 7 51-53 par exemple ! ! ! Mais aussi Sourate 10.39-55  et d’autres Passages relevant aussi de l’Eschatologie.

Ils auront à répondre de leurs Actes dans la Vérité ! !

@09991, vous considérez que je désire imposer ma religion, alors que ne fais qu’ Obéir à Dieu dans la Guidance !
En fait,  vous Nous rejetez, les Signes et Moi, tout comme les élites que vous abhorrez !
Êtes-vous assez "grand" pour vous sauver vous-même ?
A vous de voir:  Que répondrez-vous devant le Jugement lorsque les questions précitées et d’autres vous seront posées ?
Voici pourquoi je vous amène la Lumière que vous n’acceptez pas encore, pour des raisons intellectuelles qui vous regardent en apparence, mais pour de simples Raisons de manque de  Foi évident en profondeur. (au plus profond de votre inconscience qui vous dirige).

Ne croyant pas  fermement  aux Prophéties de l’Arrivée d’’un Imam Juste, vous vous mettez dans l’Incapacité de me Reconnaître et de Reconnaître les Signes qui m’accompagnent ! Ne croyant pas au Jugement du Jour Dernier, vous êtes vous-même témoin de votre méfoi !

Rejetant les Paroles de Vérité, vous me rejetez, et réciproquement, me rejetant, vous actez votre rejet d’ Eternité puisque Je fais parie intégrante de l' Accomplissement des Promesses Divines !
Mais il ne tient qu’à vous d’y remédier, et si peux vous y aider, je m’y emploierai de mon mieux, si Dieu veut !

Fraternellement
avatar
l'éveillé
Membre
Membre

Date d'inscription : 29/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay : Un pasteur, un imam, un rabbin et un pratiquant bouddhiste réunis afin de nous livrer leurs interprétations :

Message  l'éveillé le Jeu 1 Mai - 0:05

Voici la Parole de Vérité !

"  31 Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire. 32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs; 33 et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. 34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. 35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; 36 j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. 37 Les justes lui répondront: Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire? 38 Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu? 39 Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? 40 Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. 41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. 42 Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire; 43 j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité. 44 Ils répondront aussi: Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté? 45 Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. 46 Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. " Matthieu 25.31-46

« 51. Ceux-ci prenaient leur religion comme distraction et jeu, et la vie d'ici-bas les trompait. Aujourd'hui, Nous les oublierons comme ils ont oublié la rencontre de leur jour que voici, et parce qu'ils reniaient Nos enseignements.
52. Nous leurs avons, certes, apporté un Livre que Nous avons détaillé, en toute connaissance, à titre de guide et de miséricorde pour les gens qui croient.
53. Attendent-ils uniquement la réalisation (de Sa menace et de Ses promesses? ). Le jour où sa (véritable) réalisation viendra, ceux qui auparavant l'oubliaient diront : "Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérité. Y a-t-il pour nous des intercesseurs qui puissent intercéder en notre faveur? Ou pourrons-nous être renvoyés [sur terre], afin que nous oeuvrions autrement que ce que nous faisions auparavant? " Ils ont certes créé leur propre perte; et ce qu'ils inventaient les a délaissés.
»  Souratee 7

"39. Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes!
40. Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur connaît le mieux les fauteurs de désordre.
41. Et s'ils te traitent de menteur, dis alors : "A moi mon oeuvre, et à vous la vôtre. Vous êtes irresponsables de ce que je fais et je suis irresponsable de ce que vous faites".
42. Et il en est parmi eux qui te prêtent l'oreille. Est-ce toi qui fait entendre les sourds, même s'ils sont incapables de comprendre.
43. Et il en est parmi eux qui te regardent. Est-ce toi qui peux guider les aveugles, même s'ils ne voient pas?
44. En vérité, Dieu n'est point injuste à l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tort à eux-mêmes.
45. Et le jour où Il les rassemblera, ce sera comme s'ils n'étaient restés qu'une heure du jour et ils se reconnaîtront mutuellement. Perdants seront alors ceux qui auront traité de mensonge la rencontre de Dieu, et ils n'auront pas été bien guidés.
46. Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir , (en tout cas), c'est vers Nous que sera leur retour. Dieu est en outre, témoin de ce qu'ils font.
47. A chaque communauté un Messager. Et lorsque leur messager vint, tout se décida en équité entre eux et ils ne furent point lésés.
48. Et ils disent : "A quand cette promesse , si vous êtes véridiques"?
49. Dis : "Je ne détiens pour moi rien qui peut me nuire ou me profiter, excepté ce que Dieu veut. A chaque communauté un terme. Quand leur terme arrive, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni l'avancer".
50. Dis : "Voyez-vous! Si Son châtiment vous arrivait de nuit ou de jour, les criminels pourraient-ils en hâter quelque chose?
51. "Est-ce au moment où le châtiment se produira que vous croirez? [Il vous sera dit : "Inutile".] Maintenant! Autrefois, vous en réclamiez [ironiquement] la prompte arrivée! "
52. Puis il sera dit aux injustes : " Goûtez au châtiment éternel! Êtes-vous rétribués autrement qu'en rapport de ce que vous acquériez? "
53. Et ils s'informent auprès de toi : "Est-ce vrai? " - Dis : "Oui! Par mon Seigneur! C'est bien vrai. Et vous ne pouvez-vous soustraire à la puissance de Dieu".
54. Si chaque âme injuste possédait tout ce qu'il y a sur terre, elle le donnerait pour sa rançon. Ils dissimuleront leur regret quand ils verront le châtiment. Et il sera décidé entre eux en toute équité, et ils ne seront point lésés.
55. C'est à Dieu qu'appartient, certes, tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Certes, la promesse de Dieu est vérité. Mais la plupart d'entre eux ne (le) savent pas.
" Sourate 10
avatar
l'éveillé
Membre
Membre

Date d'inscription : 29/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay : Un pasteur, un imam, un rabbin et un pratiquant bouddhiste réunis afin de nous livrer leurs interprétations :

Message  adzo le Jeu 1 Mai - 23:25

Vous prétendez être:
La Parousie, le fils du peuple, chevalier de l’Apocalypse, de la fin des temps, Imam Al MAHDI P-A PÄMOUNCI,
Al-Qâ'îm, Al-Mahdî, Al-Montadhar, Al-Hojjah, Imam al-Asr, Sahib al Zamân, Sahib al-Amr :

Mahasthamaprapta !

Avez vous fait ne serais-ce que ce qu'ont fait en leur temps l'Abbé Pierre ou Coluche ?
Comment pouvez vous espérer que l'on vous considère être un prophète si vous ne faites même pas ce que des gens très ordinaires mais de grands hommes par le coeur ont pu faire ?

Un vrai saint (pas ceux des temps modernes de l'église) peut faire bien plus et accomplir au sens littéral des miracles. Que pourriez vous bien espérer avoir de reconnaissance si il n'y a rien de véritablement positif à reconnaître ?

Que faites vous de tous ceux qui crèvent de faim, de froid, de misère et que vous croisez dans les rues ?
Vous les laissez crever comme presque tout le monde non ?

C'est en postant ces lignes, ici, que vous comptez les sauver ?
Si vous comptez sur nous pour réaliser les miracles que vous n'êtes visiblement pas capable de faire, je vous l'ai dit, votre message n'est pas le bon. Plutôt que de vous mettre en avant comme vous le faites, vous devriez en appeler à reconnaître le prophète qu'il y a en chacun de nous, à développer ce qu'il y a de mieux en nous même, éveiller nos vertus tellement étouffées par l'inhumanité de la hiérarchie des priorités égoïstes et l'ordre établi de cette société. C'est cela le sens des écrits que vous citez ici. Je déplore tout autant que vous que la société en soit là et que nous même nous soyons autant étranglés par nos propres vices. Mais vous faites erreur sur tout le reste. Et si vous n'étiez pas un faux prophète, vous n'en seriez pas dans un contresens total, à stigmatiser le mariage gay sur des forums internet.

Ce que je crois à votre sujet si je devais vous croire sincère, c'est qu'un esprit malin (peut-être une partie du votre) se joue de vous et c'est d'autant plus difficile pour vous de vous en rendre compte que cela nécessiterait de vous remettre en question, de vous dévaloriser énormément par rapport à ce qu'il vous fait miroiter être. Sans animosité, je vous recommande sérieusement une nouvelle fois de parler de tout ça avec un psychiatre ou quelqu'un qui pourrait déterminer que vous n'ayez aucun problème de ce coté là.

Nous avons sur ce forum consacré énormément de temps et de compréhension à vous et vos sujets (en tout cas, en ce qui me concerne et je dois dire que cela m'a malgré tout apporté parce que ça m'a poussé à réfléchir). Comme vous avez pu le constater sur les autres sujets, notre patience et investissement ont maintenant atteint des limites vis-à-vis de votre aveuglement. Il ne sert visiblement plus à rien de poursuivre. Prenez cela comme un signe, c'est la conséquence d'une suite logique, elle devrait vous faire réfléchir. Du moins ça en est l'occasion. Je vous conseille de mettre fin à votre démarchage sur les forums internet. Vous avez suffisamment importuné de monde sans que ça aie l'utilité que vous vouliez que ça aie. Vous voyez bien que cela n'est pas productif. Laissez tomber PÄMOUNCI. Si vous voulez faire quelque chose, aidez les gens concrètement, donnez l'exemple, les gens qui seront prêt suivront d'eux même sans avoir à leur faire passer le message.

PS: 09991 a verrouillé ce sujet tandis que j'étais en train de rédiger ce dernier post. Pareillement, je reverrouille derrière ce post.

_________________
M'enfin !

adzo
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay : Un pasteur, un imam, un rabbin et un pratiquant bouddhiste réunis afin de nous livrer leurs interprétations :

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum