Irak : découverte d’un important gisement de pétrole, de quoi faire grincer ses partenaires de l’Opep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Irak : découverte d’un important gisement de pétrole, de quoi faire grincer ses partenaires de l’Opep

Message  Geoff le Dim 27 Jan - 14:51

Irak : découverte d’un important gisement de pétrole, de quoi faire grincer ses partenaires de l’Opep



Pendant que le monde entier a les yeux rivés sur le Mali et l‘Algérie, l’Irak semble en profiter pour faire discrètement son trou … et annoncer sans grande pompe son retour en force sur l’échiquier énergétique mondial. Et ce, alors même que les nouvelles perspectives offertes par la région du Sahel en terme de ressources en gaz et en pétrole pourraient être une des raisons fondamentales de la situation actuelle.

Si certains ont tout intérêt à que de nouvelles ressources émergent au niveau de la planète, d’autres « protagonistes » pourraient craindre pour leurs débouchés commerciaux, voire même pourraient être enclins à freiner les opérations de peur que les cours du gaz et du pétrole ne dégringolent.

En tout état de cause, le ministère irakien du Pétrole a annoncé dimanche la découverte d’un important gisement pétrolier dans le sud du pays, l’équivalent d’un milliard de barils de pétrole.

Une annonce qui fait suite aux premiers travaux d’exploration menés par une compagnie étatique depuis 30 ans. De quoi faire grincer des dents les autres pays membres de l’Opep – telle que l’Arabie saoudite – ainsi que les pays producteurs non membres du cartel tels que la Russie.

Grâce à ces nouveaux gisements découverts dans la province de Missane, près de la frontière avec l’Iran, l’Irak pourrait voir ses réserves pétrolières augmenter de manière significative, ces dernières étant d’ores et déjà très importantes.
Selon une première estimation, les nouvelles réserves mises au grand jour pourraient représenter l’équivalent d’un milliard de barils de pétrole, a ainsi indiqué le porte-parole du ministère, Assem Jihad. Ajoutant qu’elles viendraient accroître la capacité de production de la Missan Oil Company , détenue par l’Etat.

A l’heure actuelle, les réserves prouvées de l’Irak s’élèvent à 143,1 milliards de barils de pétrole, et 3.200 milliards de mètres cubes de gaz naturel. Les exportations de brut constituent par ailleurs une très large part des revenus du gouvernement de Bagdad.


Source : http://www.leblogfinance.com/2013/01/irak-decouverte-dun-important-gisement-de-petrole-de-quoi-faire-grincer-ses-partenaires-de-lopep.html

_________________
"Cogito ergo sum." (Descartes)

"Très attaqué, Dieu se défend par le mépris, en ne répondant pas."(Jules Renard)

"Si Jésus avait dit "Prenez et fumez", le hash serait légal."(Philippe Perrier)

Geoff
Modérateur
Modérateur

Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 31
Localisation : Wagadey, Jubbada Dhexe, Somalia

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum