Ces banques au-dessus des lois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces banques au-dessus des lois

Message  Silver Wisdom le Dim 23 Déc - 10:04

Bonjour à tous,

Ces banques au-dessus des lois
de Barry Grey




Dans le récent scandale impliquant les activités criminelles des grandes banques, le Département de la Justice américain
a annoncé mardi 11 décembre avoir conclu un arrangement s’élevant à 1,9 milliards de dollars (1,5 milliards d’euros)
avec la banque HSBC basée en Grande-Bretagne et accusée de blanchiment d’argent sale à une vaste échelle
pour les cartels de la drogue mexicains et colombiens.


L’accord a été spécialement conçu pour éviter des poursuites criminelles soit à la banque, la plus grande d’Europe
et la troisième du monde, soit à ses hauts dirigeants. Alors même que la banque a reconnu avoir blanchi des milliards de dollars
pour les barons de la drogue, ainsi que d’avoir violé les sanctions financières américaines imposées à l’Iran, à la Libye,
à Burma et à Cuba, le gouvernement Obama a empêché une condamnation au moyen d’un « accord de poursuite différée. »

L’accord s’inscrit dans la politique du gouvernement américain de protéger les banquiers au sommet de la hiérarchie
de toute responsabilité pour des activités illégales qui ont entraîné l’effondrement du système financier en 2008
et introduit une récession mondiale. Pas un seul directeur de grande banque n’a été poursuivi et encore moins emprisonné
pour les activités frauduleuses qui ont provoqué la crise actuelle et résulté dans la destruction de millions d’emplois
et la destruction des conditions de vie de la classe ouvrière aux Etats-Unis et de par le monde.

Grâce à la protection de l’Etat, la frénésie spéculative et l’escroquerie se poursuivent de manière inchangée,
garantissant des profits record aux banques et des rémunérations toujours plus grandes, à sept chiffres, pour les banquiers.


Dans un article paru à la Une, le New York Times donne un aperçu des discussions internes au gouvernement Obama
et qui ont entraîné la décision de ne pas porter d’accusations contre HSBC. Le Times a rapporté que les procureurs
du Département de la Justice et les services du procureur de district de New York ont recommandé un compromis par lequel la banque
serait poursuivie non pas pour le blanchiment d’argent mais pour des accusations moins graves de violation du secret bancaire.

Et, même ceci, semble être excessif pour le gouvernement Obama. Le Département du Trésor, dirigé par l’ancien président
de la Réserve fédérale de New York, Timothy Geithner, et le Bureau du contrôleur de la monnaie (Office of the Comptroller of the Currency), agence fédérale de régulation chargée du contrôle des grandes banques dont HSBC, ont bloqué toute poursuite au motif qu’un coup juridique sérieux porté contre HSBC pourrait mettre en danger le système financier.



Rappel à propos de la Fed
La Fed accusée de blanchiment d'argent
http://ledormeur.forumgratuit.org/t250-le-fed-accusee-de-blanchiment-d-argent

Qu’est-ce que cela signifie? HSBC, dans sa course au profit, a facilité les agissements des cartels de la drogue
qui sont dans le collimateur de la soi-disant « guerre contre la drogue » – une guerre qui est menée par l’armée mexicaine
au nom et avec la collaboration de Washington – et au cours de laquelle plus de 60.000 personnes sont mortes.
A cela s’ajoute la souffrance humaine causée par le trafic des stupéfiants aux Etats-Unis et à travers le monde.

La banque a été autorisée à payer une amende symbolique – moins de 10 pour cent de ses profits réalisés en 2011
et représentant une fraction de l’argent qu’elle a fait en blanchissant le prix du sang des patrons de la drogue.

Entre-temps, les petits revendeurs de drogue et les usagers qui font souvent partie des sections les plus appauvries
et opprimées de la population, sont régulièrement arrêtés et enfermés durant des années dans les prisons-goulag américaines.

Les parasites financiers qui continuent à faire tourner le trafic mondial de la drogue et qui se taillent la part du lion de l’argent
fait par la dévastation sociale qu’ils causent sont au-dessus de la loi. Comme le dit le Times,
« certaines institutions financières, devenues tellement grandes et tellement interconnectées, sont trop importantes pour être inculpées. »


HSBC doit être fermée et sa direction poursuivie
http://ledormeur.forumgratuit.org/t561-hsbc-doit-etre-fermee-et-sa-direction-poursuivie#1099

Ici l’on a, en bref, le principe aristocratique des temps modernes qui prévaut derrière les atours misérables de la « démocratie. »
Les requins voleurs de la finance établissent de nos jours leur propre loi. Ils peuvent voler, piller, et même commettre des meurtres
à volonté sans craindre d’avoir à rendre des comptes. Ils consacrent une partie de leur richesse fabuleuse à soudoyer des politiciens,
des régulateurs bancaires, des juges et des policiers, du sommet du pouvoir à Washington jusqu’en bas au poste de police local,
pour s’assurer que leur fortune est protégée et qu’ils sont soustraits à toute forme de poursuites criminelles.

Le rôle des soi-disant « régulateurs » tels la Réserve fédérale, la Commission de sécurisation des échanges bancaires
(Securities and Exchange Commission, SEC) et le Bureau du contrôleur de la monnaie est d’intervenir en faveur des banquiers.
Ils sont parfaitement conscients des crimes qui sont commis au quotidien mais ferment en fait les yeux parce que la criminalité
est intrinsèque aux opérations de Wall Street et aux profits qu’ils engrangent.

Il existe des preuves que HSBC et d’autres grandes banques ont intensifié leur blanchiment d’argent pour les cartels de la drogue
et autres organisations criminelles en réaction à la crise financière qui avait réellement commencé à apparaître en 2007
pour exploser en septembre 2008 avec l’effondrement de Lehman Brothers.

Après un accord « de poursuite différée » identique conclu avec la Wachovia Bank en 2010 pour ses activités de blanchiment d’argent
de la drogue, Antonio Maria Costa, qui présidait alors l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, avait dit que le flux d’argent
du syndicat du crime avait représenté l’unique « capital d’investissement liquide » disponible aux banques au plus fort de la crise.
« Des prêts interbancaires ont été financés par de l’argent venant du commerce de la drogue, » avait-il dit.


Entente sur le Libor : Le scandale financier du siècle
http://ledormeur.forumgratuit.org/t417-entente-sur-le-libor-le-scandale-financier-du-siecle

Il est indubitable que les régulateurs américains et les dirigeants politiques ont donné leur accord tacite à ces opérations
dans le cadre de leur précipitation à mettre Wall Street à l’abri des conséquences de ses propres orgies spéculatives.


Les relations incestueuses entre les régulateurs bancaires et les banques prennent toutes leur ampleur dans le cas
d’un autre récent scandale. La semaine dernière, Deutsche Bank a été cité par trois anciens employés dans une plainte déposée
auprès de la SEC et allégeant que la banque avait frauduleusement dissimulé 12 milliards de dollars de pertes survenues entre 2007 et 2009.

Le Financial Times a fait remarquer en passant que Robert Khuzami, responsable des services d’application des règles au sein de la SEC,
s’est récusé de l’enquête parce qu’avant d’occuper son poste à l’agence fédérale, il avait été de 2004 à 2009 le conseiller général
de Deutsche Bank pour l’Amérique. En d’autres termes, il était chargé de défendre juridiquement la banque au moment même où,
selon les dénonciateurs d’abus, elle était impliquée dans des fraudes comptables.

C’était aussi l’époque où Deutsche Bank et d’autres grandes banques gagnaient des milliards en empoisonnant
le système financier mondial avec des titres adossés à des créances hypothécaires toxiques. L’année dernière,
la Sous-commission d’enquête permanente du sénat (Senate Permanent Subcommittee on Investigations)
a consacré aux activités frauduleuses de Deutsche Bank 45 pages d’un volumineux rapport sur le krach financier.

Le rapport a constaté que l’opérateur de renom au sein de la banque pour les CDO (obligations adossées à des actifs,
collateralized debt obligations) avait qualifié les valeurs que vendait la banque de « déchets » et de « cochonneries »
en désignant le système bancaire des opérations de CDO de « chaîne de Ponzi. »

Qu’un tel personnage soit chargé du contrôle des banques n’a rien d’étonnant. En fait, l’homme qui a recommandé
que le gouvernement Obama attribue le poste à Khuzami, Richard Walker, actuel conseil principal de Deutsche Bank,
avait lui-même été un ancien chef des services d’application des règles au sein de la SEC.


En juin dernier, lorsque le directeur général de JP Morgan Chase, Jamie Dimon, avait témoigné devant le Sénat
sur les pertes non déclarées d’au moins 5 milliards de dollars, il y avait, assis derrière lui, Stephen Cutler,
le conseil principal de la banque, qui avait obtenu ce poste après avoir été le responsable d’application des règles au sein de la SEC.

Source de l'article
Ces banques au-dessus des lois
http://mediabenews.wordpress.com/2012/12/17/ces-banques-au-dessus-des-lois/

Vu sur : Les Moutons Enragés

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mer 27 Jan - 7:08, édité 1 fois (Raison : Lien non fonctionnel...)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La City et les banksters de la honte

Message  Silver Wisdom le Dim 20 Jan - 8:50

Bonjour à tous,

La City et les banksters de la honte
Publié le 22 décembre 2012 par Géraldine Vessière


Blanchiment d’argent, manipulation de taux, détournement de fonds, paris risqués,
les condamnations de banksters se sont multipliées cette année.
Retour sur les affaires qui entachent la City.




En Grande-Bretagne, le nombre de condamnations prononcées par la Financial Service Authority, régulateur du secteur,
est passé, entre 2007 et 2012, de 22 cas et d’un montant total d’amendes de 5 millions de livres sterling à 53 cas
et des amendes dépassant un total de 312 millions de livres. Et il ne s’agit là que des condamnations prononcées par la FSA.


Finis les costumes rayés et les braquages. La délinquance en col blanc minimise les risques,
mutualise les pertes et maximise les profits. La forme la plus moderne et la plus rémunératrice de truanderie.

Bankster, le jackpot de l'économie criminelle
http://www.bakchich.info/international/2012/08/03/bankster-le-jackpot-de-leconomie-criminelle-lintegrale-61573

D’autres instances comme le Serious Fraud Office ou la police, notamment celle de la City, sont également actives dans le domaine
et ont entamé des poursuites de leur côté. Selon le porte-parole de l’organisation, cette augmentation s’expliquerait par la hausse
des moyens humains et légaux mis à disposition de la FSA, une hausse décidée peu avant le début de la crise.
La médiatisation des cas de fraudes et la colère citoyenne semblent cependant aussi jouer un rôle,
comme le laisse suggérer la recrudescence des dénonciations anonymes.


Snakes and Ladders: Investment Banking on the Brink
http://www.spiegel.de/international/business/investment-banking-faces-massive-layoffs-and-identity-crisis-a-877710.html

L’affaire de blanchiment d’argent par HSBC a récemment défrayé la chronique. La banque britannique était accusée
d’avoir laissé transiter, sur ses comptes américains, l’argent provenant de cartel mexicain de la drogue. Il lui était également
reproché d’avoir fait des affaires avec l’Iran, pourtant sous sanction internationale. Pour mettre fin aux poursuites outre-Atlantique,
elle vient d’accepter de payer 1,9 milliard de dollars aux autorités américaines. C’est également la violation du régime de sanctions
imposées par les Etats-Unis contre certains pays, dont l’Iran, qui a valu à Standard Chartered une amende de 300 millions de dollars.


HSBC doit être fermée et sa direction poursuivie
http://ledormeur.forumgratuit.org/t561-hsbc-doit-etre-fermee-et-sa-direction-poursuivie#1099

Libor

La palme de la fraude revient cependant à la manipulation, entre 2005 et 2010, du Libor et de l’Euribor. Douze banques au moins sont
dans le collimateur des autorités européennes, américaines et asiatiques. Barclays est la première à avoir conclu un accord avec elles.
Montant de l’amende: 450 millions de dollars, dont 59 millions de livres par le régulateur britannique, la FSA, et le reste pour les différentes instances américaines. C’est bien moins que les 1,5 milliard de livres, dont 160 millions infligés par la FSA, qu’UBS devra payer dans
cette affaire. Et ce n’est que le début des valses d’amendes ou de résolutions suite à négociation. Les enquêtes sont toujours
en cours pour les autres institutions en cause. Un accord serait en passe d’être conclu avec RBS.


Royal Bank of Scotland (RBS) risque de devoir verser des amendes
en raison de son implication dans l'affaire de la fixation du Libor et d'autres taux d'intérêts
et a dit vendredi souhaiter arriver à un règlement à l'amiable le plus rapidement possible

RBS dit risquer des amendes dans le scandale du Libor
http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/RBS-dit-risquer-des-amendes-dans-le-scandale-du-Libor--15451771/

L’affaire a aussi fait tomber des têtes.Chez Barclays d’abord. Le chef des opérations, le président de la banque,
Marcus Agius et le CEO, BobDiamond, évincé plus par son arrogance que par l’implication de sa banque dans les manipulations,
ont été poussés vers la sortie. Des arrestations ont également eu lieu en France et en Grande-Bretagne
et d’autres devraient encore se produire l’année prochaine (cette année 2013).


Les premières arrestations, opérées mardi 11 décembre, dans le cadre de l'enquête pénale britannique
sur le scandale de la manipulation du London Interbank Offered Rate (Libor).

Premières arrestations dans le scandale du Libor
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/12/12/premieres-arrestations-dans-le-scandale-du-libor_1805013_3234.html

Traders enflammés

Pendant que des banques s’entendaient pour manipuler le taux d’intérêt interbancaire, pendant que des banquiers britanniques
commettaient des ventes abusives de produits d’assurance (autre scandale de 2012), certains traders s’enflammaient
dans les salles de marché. La «Baleine de Londres», surnom donné au trader français Bruno Iksil à cause du poids financier
de ses investissements, a fait perdre, selon les sources, 2 à 6 milliards de dollars à JPMorgan.


Un trader français fait trembler la City
http://ledormeur.forumgratuit.org/t393-un-trader-francais-fait-trembler-la-city

Ce père de quatre enfants avait tendance à faire des paris risqués sur des produits dérivés.
Résultat: l’ex-star du Chief Investment Office (CIO) de JPMorgan, qui se disait capable de «marcher sur l’eau»
a été licenciée en juillet. Il fait actuellement l’objet de poursuites pénales dans plusieurs pays,
tout comme 4 de ses collègues, Javier Martin- Artajo, Achilles Macris et Julien Grout.

Ni InaDrew, ancienne responsable du Chief Investment Office où travaillait Iksil,
ni le CEO de la banque, Jamie Dimon, ne seraient par contre inquiétés.


Après la «baleine de Londres», il y a le «trader ripoux» d’UBS. Kweku Adoboli, 32 ans. Il a fait perdre 2,3 milliards de dollars
à la banque en réalisant des opérations fictives entre 2008 et 2011. L’étoile montante du trading, dont la rémunération
était passée de 19.000 à 300.000 livres en quelques années, a connu une chute brutale. Arrêté en septembre2011,
le Kerviel londonien vient d’être condamné à 7 ans de prison, dont 3 et demi avec sursis. Au cours du procès, ce fils de diplomate
ghanéen a déclaré en pleurant qu’il considérait ses collègues comme sa famille et qu’il avait tout donné à la banque.


Le courtier de 31 ans, Kweku Adoboli, qui est apparu jeudi en costume gris sombre et cravate bleue, est soupçonné
de transactions frauduleuses au sein d'UBS. Il avait été inculpé et placé en détention vendredi dernier à Londres.

Affaire UBS: le courtier Kweku Adoboli se dit «désolé»
http://affaires.lapresse.ca/dossiers/litiges-economiques/201109/22/01-4450153-affaire-ubs-le-courtier-kweku-adoboli-se-dit-desole.php

La défense a aussi dénoncé le fait que ses supérieurs étaient au courant des agissements d’Adoboli,
voire l’y avaient encouragé. Pourtant, si UBS a été condamné par la FSA à une amende de 29,7 millions de livres
pour défaut de vigilance et si elle est contrainte par FINMA, régulateur helvète, de restreindre ses activités
dans la banque d’investissement, aucun supérieur d’Adoboli n’a été poursuivi.



En ce printemps radieux, les cartels fleurissent. Après la révélation d’une entente sur le lait, les œufs, la lessive,
les croquettes pour chien, des soupçons portent sur les taux interbancaires. Une dizaine de régulateurs
enquêtent sur un énorme scandale financier, révélé par la presse suisse et britannique.

Entente sur le Libor : Le scandale financier du siècle (Dossier)
http://ledormeur.forumgratuit.org/t417-entente-sur-le-libor-le-scandale-financier-du-siecle

Supérieurs épargnés

Peter Cummings, 57 ans, ex-responsable de la division Corporate de la Bank of Scotland (HBOS), est le seul gros mouton noir
de sa banque à être passé sur le bûcher. Il avait commencé à travailler pour la banque à 18 ans, avait progressivement grimpé
les échelons et atteint la tête du département «Entreprise» en 2006. Mais sa politique de prêt trop généreuse, principalement
au profit d’un nombre restreint de gros emprunteurs, et une mauvaise gestion des risques a amené, en quelques années,
la banque au bord de la faillite. Elle n’a été sauvée que par son rachat, par Lloyds, en 2009. L’homme qui s’était retiré
de la vie professionnelle, la même année, avec une pension de 352.000 livres par an, a, 3 ans plus tard, été banni à vie
de l’exercice d’une profession financière et condamné au paiement d’une amende de 500.000 livres.


'Sinister' FSA criticised by former HBOS chief Peter Cummings
http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/banksandfinance/9745872/Sinister-FSA-criticised-by-former-HBOS-chief-Peter-Cummings.html

Il s’agit du seul cas en lien direct avec la crise économique. C’est aussi le banquier le plus haut placé poursuivi et condamné jusqu’à présent. L’absence de conséquences pour les dirigeants des banques laisse de nombreux observateurs amers. Fred Goodwin, ancien patron
de la Royal Bank of Scotland qui, par sa politique d’expansion à outrance, a poussé RBS au bord de la faillite et forcé sa nationalisation,
a bien perdu son titre de chevalier. Johnny Cameron, le chef de la section banque d’investissement de RBS, a, de son plein gré,
décidé de ne plus jamais travailler dans la City.

Mais aucun responsable de grandes banques ne semble avoir été poursuivi ni condamné
pour les actes commis par leur institution ou les personnes dont ils étaient responsables.


«Les condamnations sont infimes par rapport aux sommes en jeux», estime également Karen Egger
de Transparency International. «Les amendes sont faibles et il y a eu très peu de poursuites, sauf contre quelques boucs émissaires.
Il faut frapper où cela fait mal. Empêcher les banques responsables d’exercer dans certains domaines, leur retirer leur licence.
Il faut également changer la culture qui règne dans ces entreprises.»
Changer les mentalités

Beaucoup plaident pour un tel changement. La question est de savoir comment l’opérer. «J’avais rendez-vous ce matin dans une banque.
On me demandait comment implémenter une nouvelle culture», confie une consultante ayant plus de 20 ans d’expérience.
«C’est une bonne question…», murmure-t-elle, perplexe. Jouer sur la rémunération, introduire des critères d’intégrité lors de l’embauche
des banquiers, mettre en place un meilleur système de supervision et de contrôle, obliger les trader à prendre les deux semaines
de vacances réglementaires et à se déconnecter de leur Blackeberry pendant cette période…Certaines pistes sont évoquées.
Mais visent-elles à changer en profondeur la culture des entreprises, ce qui nécessitera plus que deux semaines
de vacances obligatoires par an, ou ne sera-ce qu’une modification de façade?



Source de l'article
La City et les banksters de la honte
http://canalordinaire.wordpress.com/2012/12/22/la-city-et-les-banksters-de-la-honte/

Vu sur : Les Moutons Enragés

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les Intouchables (The Untouchables) VOSTFR

Message  Silver Wisdom le Mer 20 Fév - 14:34

Bonjour à tous,

Les Intouchables (The Untouchables) VOSTFR



Le cœur de l’apocalypse en cour, les banques qui se divisent en grands groupes:
celles qui manipulent et sont directement responsables du chaos mondial
comme la Goldman Sachs ou la JP Morgan, celles qui sont continuellement sauvées
dont les banques françaises, et celles qui ont coulé parfois
dans le plus grand silence pour ne pas affoler les foules …


Que peut-on réellement leur reprocher, entre autres motifs d’accusation, toutes banques confondues:

       Participer au blanchiment d’argent ;
       Aider les cartels de drogue ;
       Contribuer à la fraude fiscale pour les « meilleurs clients » ;
       Contribuer à la prostitution enfantine ;
       Prélever à outrance des frais bancaires et frais de compte ;
       Manipuler le LIBOR et l'EURIBOR ;
       Spéculer de manière exagérée ;
       User de faux documents officiels ;
       Monter de faux tribunaux avec faux policiers et faux juge à la clé ;
       Magouiller et trahir leurs clients.
Pourtant, où sont les condamnations?
Obama a complètement blanchit les banques, tous innocentés, protégés, a justice n’est pas la même pour tous!

Dans un documentaire décapant, « The Untouchables », la chaîne publique américaine PBS pose la question à 1.000 milliards de dollars :

comment expliquer qu’aucun grand dirigeant de Wall Street
n’ait été poursuivi en justice après la crise financière de 2008 ?


Les Intouchables (The Untouchables) VOSTFR


Les Intouchables (The Untouchables) VOSTFR... par _romegas

Bien Amicalement.


Dernière édition par Silver Wisdom le Mer 27 Jan - 7:02, édité 1 fois (Raison : Modification lien vidéo...)

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

"Quand avez-vous fait un procès aux grandes banques de Wall Street ?"

Message  Silver Wisdom le Ven 8 Mar - 8:06

Bonjour à tous,

Quand avez-vous fait un procès aux grandes banques de Wall Street ?



Elizabeth Warren, Sénatrice US de l’État du Massachusetts
questionne les responsables fédérales de la régulation des banques.
« Quand, pour la dernière fois, avez-vous intenté un procès
à une grande banque de Wall Street ? » Voyez les réponses…





(...)
Cela fait presque cinq ans depuis le début de la crise financière, mais les grandes banques sont encore too big to fail",
a déclaré la sénatrice Warren dans un communiqué mercredi.
"Cela signifie qu'elles ont été subventionnées d'environ 83 milliards de dollars par an par les contribuables américains
et ne sont toujours pas tenues pleinement responsables de violation de la loi.
La déposition du procureur général Holder indiquant que les grandes banques sont too big to jail
montre encore une fois de plus qu'il est plus que temps de mettre fin aux too big to fail."

(...)

Elizabeth Warren Takes On Eric Holder's 'Too Big To Jail' Statement
http://www.huffingtonpost.com/2013/03/06/elizabeth-warren-eric-holder_n_2823618.html
Elizabeth Warren conclue:
« pour les banques, j’ai peur qu’on soit passé du trop gros
pour faire défaut à trop gros pour aller en justice ».



Publiée le 7 mars 2013 par infosdontonparlepeu

Source de l'article


Elizabeth Warren: « Quand avez-vous fait un procès aux grandes banques de Wall Street ? »
http://www.info-libre.fr/?p=874

Tout Empire est voué à chuter.
Cela s'est vérifié maintes et maintes fois au cours de l'Histoire.
Avec des répercussions à l'échelle planétaire,
Nous n'avons jamais été aussi près de la doctrine du NWO :


Ordo Ab Chaos.

Vous feriez bien, si ce n'est déjà fait, de vous préparer au pire....


Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que faut-il faire pour fermer une institution financière ?

Message  Silver Wisdom le Lun 15 Avr - 12:40

Bonjour à tous,

Que faut-il faire pour fermer une institution financière ?



Elizabeth Warren, sénatrice américaine du Massachusetts pose des questions simples
à propos des banques plus précisément sur la banque HSBC coupable d'avoir blanchi
881 millions de dollars pour les barons de la drogue mexicain et colombienne
et d'avoir violer les lois internationales.


Les deux intervenant, David Cohen du Département du Trésor US
et Jerome Powell, gouverneur de la FED ont visiblement du mal à répondre.


Publiée le 15 avril 2013 par infosdontonparlepeu

Bien Amicalement.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win."
Mahatma Gandhi

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."
William Shakespeare

"Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux."
George Farquhar
avatar
Silver Wisdom
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

http://ledormeur.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces banques au-dessus des lois

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum